La vitesse de la lumière pour les nuls

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Sam 10 Mar 2012 - 20:22

C, la célérité dans le vide ou vitesse de la lumière n'appartient à aucune repère puisqu'elle est la même dans TOUT les repères.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Sam 10 Mar 2012 - 20:56

Si une théorie construite par un raisonnement mathématique à partir d'un présupposé quelconque aboutit à la négation de ce présupposé, alors quelque chose ne va pas.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par Golem le Sam 10 Mar 2012 - 21:24

ok, voici les premières bases, pour ceux qui ne comprennent pas (ou ne connaissent pas) les premières bases de la theorie.

Ce qui est relatif, dans la theorie de la relativité, c'est tout ... tout sauf les constantes universelles.

La vitesse maxi est une constante.

Toute autre vitesse est relative, selon l'endroit d'ou tu mesures le mobile, il n'a pas la même vitesse.
Ma propre vitesse est nulle par rapport à surface de la terre, elle est de un mille marin par heure à l'équateur par rapport au centre de la terre.

Mais de quelque endroit que tu mesures un photon, le photon va toujours a la meme vitesse. un photon qui voyage dans le vide va a la vitesse C quel que soit le point de mesure, depuis la surface ou le centre de la terre.

On en a deduis, par la mesure de la non relativite de la vitesse du photon (dans le vide) que la vitesse du photon est une constante, puisque que la mesure de cette vitesse ne depand pas du réferentiel choisi pour la mesure.



Ceux qui ont quelques notions de theorie officielle se seront plutot étouffés devant mon calcul de la vitesse de Plank que j'ai fais "devant vos yeux" et qui n'a jamais fait partie d'aucune theorie officielle, mais je trouve quand même ce calcul interessant, comme coincidence fortuite.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par tango le Sam 10 Mar 2012 - 21:28

zizanie a écrit:C, la célérité dans le vide ou vitesse de la lumière n'appartient à aucune repère puisqu'elle est la même dans TOUT les repères.
Alors si je suis le repère stable et que je me déplace avec la lumière, comment pourrait-elle être avec moi, et se barrer en même temps ? albino
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Sam 10 Mar 2012 - 21:37

tango a écrit:
zizanie a écrit:C, la célérité dans le vide ou vitesse de la lumière n'appartient à aucune repère puisqu'elle est la même dans TOUT les repères.
Alors si je suis le repère stable et que je me déplace avec la lumière, comment pourrait-elle être avec moi, et se barrer en même temps ? albino
Si tu es le repère stable, tu ne te déplaces pas, Tango!
Si tu te déplaces à la vitesse de la lumière par rapport à un autre repère R, tu verras malgré tout la lumière se déplacer à la vitesse de la lumière par rapport à toi et un observateur du repère R, la verra également se déplacer comme toi à la vitesse de la lumière, ce sont les masses, les distances et le temps qui seront modifiées mais pas cette fichue vitesse de la lumière.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Sam 10 Mar 2012 - 21:46

tango a écrit:Alors si je suis le repère stable et que je me déplace avec la lumière, comment pourrait-elle être avec moi, et se barrer en même temps ? albino
Justement, il n'y a PAS de repère stable. Ou alors la théorie est à jeter.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par tango le Sam 10 Mar 2012 - 21:53

zizanie a écrit:
tango a écrit:
zizanie a écrit:C, la célérité dans le vide ou vitesse de la lumière n'appartient à aucune repère puisqu'elle est la même dans TOUT les repères.
Alors si je suis le repère stable et que je me déplace avec la lumière, comment pourrait-elle être avec moi, et se barrer en même temps ? albino
Si tu es le repère stable, tu ne te déplaces pas, Tango!
Si tu te déplaces à la vitesse de la lumière par rapport à un autre repère R, tu verras malgré tout la lumière se déplacer à la vitesse de la lumière par rapport à toi et un observateur du repère R, la verra également se déplacer comme toi à la vitesse de la lumière, ce sont les masses, les distances et le temps qui seront modifiées mais pas cette fichue vitesse de la lumière.
ça tient pas la route ce que tu dis.
si par rapport au repère R, je me déplace aussi à la vitesse de la lumière je vais passer le mur du son de la lumière. Donc je me promènerais avec elle, et comment mon image pourrait me devancer ?
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Dim 11 Mar 2012 - 1:05

tango a écrit:
si par rapport au repère R, je me déplace aussi à la vitesse de la lumière je vais passer le mur du son de la lumière. Donc je me promènerais avec elle, et comment mon image pourrait me devancer ?
Tu pourras alors envoyer Einstein (ou plutôt Poincaré) se rhabiller avec sa théorie débile... bravo tongue

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Dim 11 Mar 2012 - 1:19

tango a écrit:
ça tient pas la route ce que tu dis.
si par rapport au repère R, je me déplace aussi à la vitesse de la lumière je vais passer le mur du son de la lumière. Donc je me promènerais avec elle, et comment mon image pourrait me devancer ?
As-tu compris au moins que les vitesses ne sont pas additives aux limites de C?
Mais tu as raison Tango! On ne te verra jamais te déplacer à la vitesse de la lumière et encore moins penser à une telle vitesse! mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par Jipé le Dim 11 Mar 2012 - 8:29

zizanie a écrit:
tango a écrit:
ça tient pas la route ce que tu dis.
si par rapport au repère R, je me déplace aussi à la vitesse de la lumière je vais passer le mur du son de la lumière. Donc je me promènerais avec elle, et comment mon image pourrait me devancer ?
As-tu compris au moins que les vitesses ne sont pas additives aux limites de C?
Mais tu as raison Tango! On ne te verra jamais te déplacer à la vitesse de la lumière et encore moins penser à une telle vitesse! mdr
Voudrais-tu dire que Tango n'est pas une lumière ? Pourtant il se dit illuminé, n'est-ce pas contradictoire ? rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26385
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par Ling le Dim 11 Mar 2012 - 8:55

Mais que sont les tachyons?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Dim 11 Mar 2012 - 9:17

Stirica a écrit:Mais que sont les tachyons?
Pour l'instant une vue de l'esprit : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par Ling le Dim 11 Mar 2012 - 9:21

Pour quelle raison des scientifiques ont-ils éprouvé la nécessité de créer cette vue de l'esprit?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Dim 11 Mar 2012 - 10:01

Stirica a écrit:Pour quelle raison des scientifiques ont-ils éprouvé la nécessité de créer cette vue de l'esprit?
Vaste question ! Ce n'est vraiment pas la seule, surtout sur les histoires de particules et de champs. Ca permet des publications lucratives, et on ne va pas du premier coup à une théorie indiscutable (et d'ailleurs jamais définitive). Avant de trouver, il faut chercher, explorer... on retient les avancées de Kepler ou Newton, et on oublie leurs élucubrations.

à+


Dernière édition par Spin le Dim 11 Mar 2012 - 10:02, édité 1 fois (Raison : ortaugraffe)

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Dim 11 Mar 2012 - 10:35

Stirica a écrit:Pour quelle raison des scientifiques ont-ils éprouvé la nécessité de créer cette vue de l'esprit?
Elle s'accorde avec d'autres vues de l'esprit que sont des théories en devenir comme les supercordes quantiques, les branes, les trous de ver, etc ... Ce sont ces vues de l'esprit qui font avancer la science.
La plupart, lorsqu'elles seront testables, sera éliminé par la preuve et certaines, rares, seront élues au panthéon de la connaissance.

On ne peut reprocher aux scientifiques de manquer d'imagination! câlinchat
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par Ling le Dim 11 Mar 2012 - 10:38

Merci Spin, merci Zizanie pour vos réponses. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Dim 11 Mar 2012 - 11:02

zizanie a écrit:
La plupart, lorsqu'elles seront testables, sera éliminé par la preuve et certaines, rares, seront élues au panthéon de la connaissance.
Panthéon qui n'est jamais définitif. Après tout l'astronomie de Ptolémée, améliorant celle d'Eudoxe de Cnide, a été considérée comme la vérité définitive, constamment vérifiée par les mesures les plus astronomiquement précises donc on ne peut plus scientifique, pendant plus d'un millénaire. Il n'en reste plus rien, et pourtant on peut toujours s'en servir pour prévoir la position d'une planète à n'importe quelle date du futur. Seulement, alors que c'était tout ce qu'on demandait à l'astronomie en son temps, on est devenu plus gourmand depuis. Voir Thomas Kuhn, La structure des révolutions scientifiques.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par gaston21 le Dim 11 Mar 2012 - 11:06

En tout cas, je dois être nul, parce que je suis ébloui par la magnificence et le mystère ce ce qui touche, en définitive, au plus intime de la Réalité ultime. Je rejoins tango dans son délire apparent...On sera deux fous, et plus on est de fous, plus on rit...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Dim 11 Mar 2012 - 11:19

Spin a écrit:
zizanie a écrit:
La plupart, lorsqu'elles seront testables, sera éliminé par la preuve et certaines, rares, seront élues au panthéon de la connaissance.
Panthéon qui n'est jamais définitif. Après tout l'astronomie de Ptolémée, améliorant celle d'Eudoxe de Cnide, a été considérée comme la vérité définitive, constamment vérifiée par les mesures les plus astronomiquement précises donc on ne peut plus scientifique, pendant plus d'un millénaire. Il n'en reste plus rien, et pourtant on peut toujours s'en servir pour prévoir la position d'une planète à n'importe quelle date du futur. Seulement, alors que c'était tout ce qu'on demandait à l'astronomie en son temps, on est devenu plus gourmand depuis. Voir Thomas Kuhn, La structure des révolutions scientifiques.

à+
Je place malgré tout encore Ptolémée, Galilée, Kepler, Newton dans ce panthéon, car même si leurs théories sont dépassées, elles n'en restent pas moins applicables dans leur domaine de validité, il faut simplement avoir conscience des limites de celles-ci.

Rem: L'univers n'ayant aucun repère privilégié, rien n'enpêche de mettre la terre au centre, c'est plus complexe pour déterminer la course de mars dans le ciel mais ce n'est pas interdit après tout! sourire
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par _Spin le Dim 11 Mar 2012 - 11:54

zizanie a écrit:Je place malgré tout encore Ptolémée, Galilée, Kepler, Newton dans ce panthéon, car même si leurs théories sont dépassées, elles n'en restent pas moins applicables dans leur domaine de validité, il faut simplement avoir conscience des limites de celles-ci.
Absolument, sinon on ne peut plus y mettre personne ! Pour Kepler et Newton, je faisais remarquer qu'en dehors de leurs coups de génie respectifs (toujours utiles d'ailleurs, si on veut s'amuser par exemple à calculer par exemple la trajectoire d'un projectile selon la relativité on est fatalement conduit à des approximations qui font retomber sur Newton...) ils ont pondu beaucoup de théories abracadabrantes. Il suffit de faire le tri (le second s'en est d'ailleurs chargé pour le premier).

Pour l'anecdote, il parait que Kepler a au moins entrevu la gravitation universelle cinquante ans avant Newton, il l'a écrit à Galilée... qui l'a découragé de poursuivre.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par tango le Dim 11 Mar 2012 - 11:57

gaston21 a écrit:En tout cas, je dois être nul, parce que je suis ébloui par la magnificence et le mystère ce ce qui touche, en définitive, au plus intime de la Réalité ultime. Je rejoins tango dans son délire apparent...On sera deux fous, et plus on est de fous, plus on rit...
Oui, Gaston ! La science brandit des théories idéalistes qui ne sont autres que délires.
L' ultime réalité est ce Grand Mystère qui nous enveloppe et qui ne cesse de se déployer en faisant un bras d'honneur à ce que la science brandit.
Certes la science fait valoir sa suprématie, en clamant que la raison est la seule alternative. Mais n'oublie-t-elle pas les valeurs essentielles que sont l' Amour et la reconnaissance d'autres alternatives traditionnelles qui échappent à la raison ?

Ne serait-il pas plus raisonnable d'accepter qu'un Grand Mystère nous enveloppe ?... et de cesser d'aller courir au fin fond de toutes les questions qui ne cessent de proliférer ?
N' y a-t-il pas devant notre nez, à portée de nos mains des problèmes à résoudre à notre échelle d'humain ?... N'y a-t-il pas ce sentiment d'être séparés les uns des autres ?

Je me souviens d'une époque où on pouvait voyager en étant accueilli de toutes parts. Qu' en est-il aujourd'hui ?
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Dim 11 Mar 2012 - 12:12

HS Tango:
tango a écrit:
Je me souviens d'une époque où on pouvait voyager en étant accueilli de toutes parts. Qu' en est-il aujourd'hui ?
Et bien pour avoir voyagé à l'étranger, je peux te dire que ça existe encore!
Ce qui est frappant de retour en France, ce sont les gens qui font tous la gueule et qui sont très peu aimables. Surtout à Paris!
Ce pays de France serait-il devenu méprisant et égoiste?

Un ami âgé de 80 ans me disait qu'à Paris, qu'il ne connaissait pas très bien, il a surtout été aidé par les "black" qui ont toujours été très aimable avec lui. Il faut reconnaitre que les petits blancs de Paris ne sont pas très patients avec les personnes âgées.
Heureusement qu'il y a des exceptions (si si, j'en connais Wink )
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par tango le Dim 11 Mar 2012 - 12:32

zizanie a écrit:
HS Tango:
tango a écrit:
Je me souviens d'une époque où on pouvait voyager en étant accueilli de toutes parts. Qu' en est-il aujourd'hui ?
Et bien pour avoir voyagé à l'étranger, je peux te dire que ça existe encore!
Ce qui est frappant de retour en France, ce sont les gens qui font tous la gueule et qui sont très peu aimables. Surtout à Paris!
Ce pays de France serait-il devenu méprisant et égoiste?

Un ami âgé de 80 ans me disait qu'à Paris, qu'il ne connaissait pas très bien, il a surtout été aidé par les "black" qui ont toujours été très aimable avec lui. Il faut reconnaitre que les petits blancs de Paris ne sont pas très patients avec les personnes âgées.
Heureusement qu'il y a des exceptions (si si, j'en connais Wink )
"HS":
Ben voilà, tu vois que ce sont les anciennes traditions qui pratiquent encore les valeurs essentielles. Certes il y a encore des exceptions dans notre monde rationalisant, mais je vois de plus en plus cette "séparation", provoquée par un système qui voudrait tout prendre en charge par l'application de la raison.
À force de poursuivre cette logique on devient tous des numéros anesthésiés et déresponsabilisés.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par zizanie le Dim 11 Mar 2012 - 13:07

[spoiler="HS":b1af][quote:b1af="tango"]Ben voilà, tu vois que ce sont les anciennes traditions qui pratiquent encore les valeurs essentielles. Certes il y a encore des exceptions dans notre monde rationalisant, mais je vois de plus en plus cette "séparation", provoquée par un système qui voudrait tout prendre en charge par l'application de la raison.
À force de poursuivre cette logique on devient tous des numéros anesthésiés et déresponsabilisés.
Non, c'est une confusion entre raison et déraison mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vitesse de la lumière pour les nuls

Message par manuramolo le Lun 12 Mar 2012 - 23:26



"Selon les mesures effectuées par les spécialistes de l'expérience internationale Opera, des neutrinos - particules élémentaires de la matière - ont parcouru les 730 km séparant les installations du CERN à Genève du laboratoire souterrain de Gran Sasso (Italie) à une vitesse de 300.006 kilomètres par seconde, soit 6 km/s de plus que la vitesse de la lumière."


6km/s cela ne suffit pas pour détroner la théorie de la relativité.
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum