L'hypersensibilité

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 16:20

Tu veux dire que je suis prétentieuse ?

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Fred973 le Jeu 15 Mar 2012 - 16:24

Krinou a écrit:Tu veux dire que je suis prétentieuse ?

Non, ça ne veut pas dire cela... j'interprète cette définition comme de l'égocentrisme. Il faut que l'on s'occupe de toi, il faut que tu sois au centre des sujets, que l'on te "valorise" pour te rassurer (c'est mon interprétation de cette définition citée au message précédent). D'après tes dernières affirmations, c'est ce que j'en conclue.... mais toujours avec la même réserve : je ne te connais qu'à travers ce que tu écris sourire

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 16:28

Ouf ! Tu me rassures.
Oui, c'est vrai, j'ai besoin d'être valorisée mais je précise que c'est uniquement à cause de mon sentiment d'infériorité, donc, très loin d'un sentiment de supériorité. J'insiste.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Fred973 le Jeu 15 Mar 2012 - 16:31

Krinou a écrit:Ouf ! Tu me rassures.
Oui, c'est vrai, j'ai besoin d'être valorisée mais je précise que c'est uniquement à cause de mon sentiment d'infériorité, donc, très loin d'un sentiment de supériorité. J'insiste.

Ca je l'avais bien compris Wink Sans aucune méchanceté de ma part, je dirais que tu as tendance à t’apitoyer sur toi même.... c'est l'image que tu m'envoies avec tout ce qu'elle a peut-être de déformée par le fait d'être sur un forum, et non face à face.

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 16:35

Non, c'est vrai, j'aime bien me faire plaindre, ça vient de mon manque d'affection.
C'est un peu paradoxal, je fuis les gens et en même temps j'aimerais qu'ils m'aiment.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Jipé le Jeu 15 Mar 2012 - 16:42

Krinou a écrit:Non, c'est vrai, j'aime bien me faire plaindre, ça vient de mon manque d'affection.
C'est un peu paradoxal, je fuis les gens et en même temps j'aimerais qu'ils m'aiment.
je ne suis pas sûr que ton attitude attire de l'amour...plutôt une sorte d'empathie compassionnelle, tu ne crois pas ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 16:44

Ça me va aussi. rire

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Jipé le Jeu 15 Mar 2012 - 16:49

Krinou a écrit:Ça me va aussi. rire
Ben c'est très bien alors ! Apparemment tu as trouvé ton bonheur sur ce forum, nous sommes plusieurs à essayer de te faire prendre conscience de ce qui pourrait améliorer ta joie de vivre, nous sommes dans l'empathie compassionnelle, tu as obtenu ce que tu voulais, ne change rien, reste comme tu es Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 16:51

Tu me trouves pathétique hein Jipé ? Tu peux le dire va, c'est pas grave.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Jipé le Jeu 15 Mar 2012 - 17:05

Krinou a écrit:Tu me trouves pathétique hein Jipé ? Tu peux le dire va, c'est pas grave.
je ne te juge pas, mais je constate que d'un côté tu te plains de ta situation et paradoxalement tu te complais à rester dedans.
Faudrait savoir, mais je crois que ton problème c'est que tu ne sais pas ce que tu veux, apparemment tu n'es pas prête, un jour tu le seras peut-être...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 17:08

C'est vrai, je suis un peu paumée là.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Jeu 15 Mar 2012 - 19:28

Jipé a écrit:
Stirica a écrit:En général, il suffit de relativiser, regarder autour de soi pour comprendre que d'autres vivent pire.
Toujours sur le mode de la généralite, l'hypersensibilité peut être le signe d'un égo par trop développer.
Reconnaître un égo hypertrophié, donc un narcissisme, serait paradoxal, non ? sourire
D'ailleurs, les narcissiques se disent souvent victimes des autres...

Que le narcissique ne sache pas le reconnaître est une évidence, qu'il ne le soit pas est une autre affaire. Où ai-je commis un paradoxe?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Jipé le Jeu 15 Mar 2012 - 19:51

Stirica a écrit:
Jipé a écrit:
Stirica a écrit:En général, il suffit de relativiser, regarder autour de soi pour comprendre que d'autres vivent pire.
Toujours sur le mode de la généralite, l'hypersensibilité peut être le signe d'un égo par trop développer.
Reconnaître un égo hypertrophié, donc un narcissisme, serait paradoxal, non ? sourire
D'ailleurs, les narcissiques se disent souvent victimes des autres...

Que le narcissique ne sache pas le reconnaître est une évidence, qu'il ne le soit pas est une autre affaire. Où ai-je commis un paradoxe?
pour moi le paradoxe est l'impossibilité pour un narcissique de relativiser, de se décentrer en somme.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Jeu 15 Mar 2012 - 20:00

D'accord. sourire Je comprends mieux.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ladysan le Jeu 15 Mar 2012 - 22:18

Jipé a écrit:
Ladysan a écrit:
Si tu penses que les gens du forum ont une idée erronée de toi, il ne faut pas leur donner le pouvoir de te juger. On ne réagit qu'à ce que tu écris, et si dans tes écris tu expliques tes états d'âmes il ne faut pas t'étonner d'avoir des réactions qui divergent des tiennes, car tout est discutable sur un forum, et en particulier sur celui-ci.
Parfois la personne qui se dit "victime" par victimisation ou parce qu'elle est vraiment une victime, cherche à métaboliser le ressenti, l'émotion par la confrontation afin d'exprimer sa souffrance, douleur, colère, ainsi que ses peurs, voire une forme de haine envers l'autre, celui qui ne pourrait pas comprendre. Ce n'est pas fait la plupart du temps d'une manière volontaire.
Où il y a confusion, c'est lorsque la personne qui se dit victime confond entre "malheur d'être victime" et "avoir le statut de victime"...Et dans ce dernier cas, le statut de victime entraine une attitude vis-à-vis des autres, revendicatrice de droits à cette reconnaissance et très retissant à toutes aides extérieures.
On arrive parfois même à une véritable valorisation narcissique de ce statut de victime, à se mettre en position pathogène chronique et/ou incurable...

Je ne parle pas là de Krinou bien sûr, ne pouvant juger sur ces simples écrits ici.

C'est ce que j'avais compris aussi
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par desquestions le Dim 18 Mar 2012 - 17:19

Pour moi l'hypersensibilité est le synonyme "neutralisant" de l'hyper-susceptibilité.
Il est certain que se présenter sous la première appellation fait "mieux" en société. Un hypersensible est en quelque sorte une hypervictime...

Mais...
En règle général, l'hypersensible est lui-même intraitable avec autrui.
Pourquoi ? J'en sais rien, je ne suis pas psy.
Toutefois, c'est ce que j'ai déjà pu remarquer.

Cette exigence (souvent de gentillesse et de compréhension de la part de l'autre vis-à-vis de soi-même) correspond habituellement à un cruel manque de confiance en soi qui demande à être compensé par l'instauration d'une "ambiance" faite de courtoisie et autres politesses.

Dans ce registre des formules toutes faites, il est plus facile pour l'hypersensible de ne pas se sentir "attaqué" et de naviguer en eaux a priori plus calmes.

Cependant, hors terrain public, l’hyper-susceptible peut se révéler insupportable dans la sphère privée (couple, famille, etc.).

Tous les efforts consentis à l'extérieur pour éviter l'anxiété sont généralement relâchés "à la maison" au point d'assister à des crises de nerfs parfois spectaculaires.

L'hyper susceptibilité fait souffrir à la fois celui qui en est touché comme ceux qui vivent en sa compagnie.

Il est très compliqué de manier le second degré ou l'ironie sans provoquer une explosion de rage plus ou moins explicite (cas 1 : Hiroshima en direct ; cas 2 : Hiroshima en différé, c'est-à-dire le jour où vous aurez sorti une deuxième connerie de trop qui fera fusion avec la première...)

Malgré cela, les hyper susceptibles ont des qualités.
Et oui.
Ce sont souvent de gens qui accordent beaucoup de leur confiance à quelqu'un quand ils sont amoureux ou séduits.
Bien plus que ne le ferait un "lambda".

Lorsqu'ils s'entendent avec une personne, ils lui prodiguent les soins (moraux et sentimentaux notamment) qu'ils aimeraient recevoir eux-mêmes.

Ce sont des amoureux extrêmement généreux pour peu qu'en face on ne les prenne pas pour des cons.

En revanche, ne vous avisez pas de les blesser car, même 20 ans plus tard, ils n'auront RIEN oublié.

D'un point de vue plus mondain, les hypersensibles sont mal adaptés aux conversations de groupe.
Ils préfèreront les tête-à-tête plus intimistes.
Ce ne sont pas des animaux de "meute".

C'est pourquoi il vaut mieux pour eux se trouver des gens de confiance qui les comprennent en petit nombre plutôt que de se noyer dans une masse plus large et sans limites sociales clairement définies.

Les hypersensibles n'aiment pas beaucoup les surprises. Assez bizarrement, même les bonnes leur font un drôle d'effet.
Ils préfèrent largement une certaine routine dans laquelle ils se sentent en confiance parmi des gens qui les connaissent et qui ne les prendront pas au dépourvu.

L'hypersensible a une personnalité très difficile à "dompter", mais quand on a gagné son coeur, il nous le rend comme personne.

Chez lui, on trouvera des qualités et des défauts, comme partout.
Mais rien ne peut remplacer la "passion amoureuse" d'un hyper sensible.
Ce qui fait de cette "catégorie" le genre le plus romantico-érotique qui soit.
Toutefois, à vos risques et périls...
Car au premier faux pas, la guillotine vous guette.

Note : un hypersensible peut sembler très délicat en société. Pour autant, généralement, dans sa tête, la furie est à l’œuvre dès la moindre contrariété.
Perso, je considère qu'on est tous un peu comme ça.
C'est surtout une histoire de degrés.
Hyper ou hypo... simple question de point de vue et de circonstances...





avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Dim 18 Mar 2012 - 17:35

Spoiler:
desquestions a écrit:Pour moi l'hypersensibilité est le synonyme "neutralisant" de l'hyper-susceptibilité.
Il est certain que se présenter sous la première appellation fait "mieux" en société. Un hypersensible est en quelque sorte une hypervictime...

Mais...
En règle général, l'hypersensible est lui-même intraitable avec autrui.
Pourquoi ? J'en sais rien, je ne suis pas psy.
Toutefois, c'est ce que j'ai déjà pu remarquer.

Cette exigence (souvent de gentillesse et de compréhension de la part de l'autre vis-à-vis de soi-même) correspond habituellement à un cruel manque de confiance en soi qui demande à être compensé par l'instauration d'une "ambiance" faite de courtoisie et autres politesses.

Dans ce registre des formules toutes faites, il est plus facile pour l'hypersensible de ne pas se sentir "attaqué" et de naviguer en eaux a priori plus calmes.

Cependant, hors terrain public, l’hyper-susceptible peut se révéler insupportable dans la sphère privée (couple, famille, etc.).

Tous les efforts consentis à l'extérieur pour éviter l'anxiété sont généralement relâchés "à la maison" au point d'assister à des crises de nerfs parfois spectaculaires.

L'hyper susceptibilité fait souffrir à la fois celui qui en est touché comme ceux qui vivent en sa compagnie.

Il est très compliqué de manier le second degré ou l'ironie sans provoquer une explosion de rage plus ou moins explicite (cas 1 : Hiroshima en direct ; cas 2 : Hiroshima en différé, c'est-à-dire le jour où vous aurez sorti une deuxième connerie de trop qui fera fusion avec la première...)

Malgré cela, les hyper susceptibles ont des qualités.
Et oui.
Ce sont souvent de gens qui accordent beaucoup de leur confiance à quelqu'un quand ils sont amoureux ou séduits.
Bien plus que ne le ferait un "lambda".

Lorsqu'ils s'entendent avec une personne, ils lui prodiguent les soins (moraux et sentimentaux notamment) qu'ils aimeraient recevoir eux-mêmes.

Ce sont des amoureux extrêmement généreux pour peu qu'en face on ne les prenne pas pour des cons.

En revanche, ne vous avisez pas de les blesser car, même 20 ans plus tard, ils n'auront RIEN oublié.

D'un point de vue plus mondain, les hypersensibles sont mal adaptés aux conversations de groupe.
Ils préfèreront les tête-à-tête plus intimistes.
Ce ne sont pas des animaux de "meute".

C'est pourquoi il vaut mieux pour eux se trouver des gens de confiance qui les comprennent en petit nombre plutôt que de se noyer dans une masse plus large et sans limites sociales clairement définies.

Les hypersensibles n'aiment pas beaucoup les surprises. Assez bizarrement, même les bonnes leur font un drôle d'effet.
Ils préfèrent largement une certaine routine dans laquelle ils se sentent en confiance parmi des gens qui les connaissent et qui ne les prendront pas au dépourvu.

L'hypersensible a une personnalité très difficile à "dompter", mais quand on a gagné son coeur, il nous le rend comme personne.

Chez lui, on trouvera des qualités et des défauts, comme partout.
Mais rien ne peut remplacer la "passion amoureuse" d'un hyper sensible.
Ce qui fait de cette "catégorie" le genre le plus romantico-érotique qui soit.
Toutefois, à vos risques et périls...
Car au premier faux pas, la guillotine vous guette.

Note : un hypersensible peut sembler très délicat en société. Pour autant, généralement, dans sa tête, la furie est à l’œuvre dès la moindre contrariété.
Perso, je considère qu'on est tous un peu comme ça.
C'est surtout une histoire de degrés.
Hyper ou hypo... simple question de point de vue et de circonstances...
Bonjour Desquestions sourire

Alors là ! Je suis bluffée ! C'est exactement moi que tu as décris là.
D'où tiens tu toutes ces connaissances sur le sujet ?

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par desquestions le Dim 18 Mar 2012 - 17:56

Krinou a écrit:Alors là ! Je suis bluffée ! C'est exactement moi que tu as décris là.
D'où tiens tu toutes ces connaissances sur le sujet ?

Ça va te paraître surjoué et pourtant c'est vrai : de mon vécu.
J'ai connu deux femmes (des ex pour dire les choses clairement) qui avaient cette personnalité.
Et deux demi-sœurs aussi.
Ainsi que quelques personnages de passage.

Les filles hyper-sensibles m'ont toujours attiré...
C'est pour ça que je l'ai ai tant "analysées".
Là où d'autres ont fuit, je me suis engouffré lol
avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Dim 18 Mar 2012 - 18:04

Tu es courageux toi ! C'est vrai que nous ne sommes pas faciles à vivre, le Mitou en sait quelque chose. rire
J'ai bien aimé "ils n'auront RIEN oublié". Lorsque je suis en colère, je lui ressors des trucs de 20 ans d'âge dont il ne se souvient même plus en lui disant :"tu te souviens de ça, et bien ça m'a fait de la peine tu sais". pette de rire

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par desquestions le Dim 18 Mar 2012 - 18:09

Krinou a écrit:Tu es courageux toi ! C'est vrai que nous ne sommes pas faciles à vivre, le Mitou en sait quelque chose. rire
J'ai bien aimé "ils n'auront RIEN oublié". Lorsque je suis en colère, je lui ressors des trucs de 20 ans d'âge dont il ne se souvient même plus en lui disant :"tu te souviens de ça, et bien ça m'a fait de la peine tu sais". pette de rire

Oh mais je vois très bien de quoi tu parles lol
Mitou n'est pas le seul à devoir composer avec ce genre de vieux dossiers dans les mêmes circonstances sourire


avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Vianney le Sam 14 Avr 2012 - 9:32

Krinou a écrit:Lorsque je suis en colère, je lui ressors des trucs de 20 ans d'âge dont il ne se souvient même plus en lui disant :"tu te souviens de ça, et bien ça m'a fait de la peine tu sais". pette de rire

Je crois que nous sommes tous plus ou moins rancuniers.
Je suis comme ça aussi, en particulier si la peine que j'ai eue suite à un événement particulier n'a pas été accueillie et comprise de l'autre. Aussi quand l'autre n'admet pas ses fautes, ses erreurs, et ne s'excuse pas, on demeure incompris. La blessure ne guérit pas bien.

Pour l'hypersensibilité, je crois qu'on peut le voir comme un don, la capacité de ressentir les choses qui nous entourent avec beaucoup plus de finesse que les autres.

C'est ce qu'on en fait qui fait toute la différence selon moi.
Il faut savoir la contrôler si on ne veut pas que cela devienne un handicap.
Je pense qu'il faut faire un travail intèrieur pour mieux l'apprécier et en faire un point positif.

Je pense que "desquestions" a tout dit sur l'hypersensibilité.
J'aime bien quand il dit:
Ce sont des amoureux extrêmement généreux.
Rien ne peut remplacer la "passion amoureuse" d'un hyper sensible.


Je pense que l'hypersensible ne peut pas se contenter d'avoir un amant ou une amante, car il a besoin de donner un sens profond à tout ce qu'il fait. Il n'aime pas le superficiel. Il rêve d'aimer avec un grand A .
Il donne un sens profond à l'amitié également.
Il peut avoir tendance à être exclusif dans ses relations...afin d'aller plus à fond dans les relations qu'il entretient.
Il est capable de faire preuve d'humilité. Une qualité rare de nos jours.
J'ajouterais qu'en amour, l'hypersensible s'il ne se contrôle pas, peut s'oublier au risque de se détruire et de tomber malade.

L'hypersensible semble sur la corde raide bien souvent.
Toujours en questionnement existentiel.
(je parle de moi toujours)

À l'opposé, il y a la personne froide et insensible. Celle qui n'est pas prête au changement, encore moins de se remettre en question. Celle-là en général ne vient pas sur méta se poser des questions.
La pire rencontre que pourrait faire un hypersensible.

J'arrêtre ici, car je dois aller au dodo. fatigué ou marre de

Vianney
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Danseur éternel
Humeur : En cadence
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Vianney le Sam 14 Avr 2012 - 23:13

J'oubliais le test
J'ai obtenu 14
Je suis hypersensible.

Vianney
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Danseur éternel
Humeur : En cadence
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Sam 14 Avr 2012 - 23:33

Vianney a écrit:J'oubliais le test
J'ai obtenu 14
Je suis hypersensible.

Je m'en doutais. sourire

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par leonnard le Jeu 19 Avr 2012 - 1:03

Ça me gave ce truc de l'hypersensibilité.
Ça fait bien pour se trouver un groupe d'appartenance , une existence, une justification ou une identité, dans le genre:"il faut me prendre comme je suis" comme si que j'étais tellement spécial (du genre précieuse ridicule) et en plus ça ne se conjugue qu'à la première personne du singulier, ils font comment les autres? et eux il faut les prendre comment? ou les laisser ...
Les vrais, ça doit exister, mais ils ne s'en vantent pas.
Les autres, les usurpateurs ils veulent faire les chochotes, les petites précieuses délicates, tout ça pour revendiquer un régime de faveur ou une dispense de vivre comme tout le monde dans la réalité crue avec ses confrontations un peu brutales des fois, ses rapports sans protocole des bonnes manières.
Alors quand on n'est pas ajusté au monde, on se raconte des histoires du genre:"oh mais moi je suis une chochote, je veux dire une hypersensible, vous pouvez pas comprendre ..."
On trouve les justifications et les protections qu'on peut.
Salut les chochotes!

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par _Krinou le Jeu 19 Avr 2012 - 1:18

Tu sais, si ce topic te déplaît, il y en a d'autres.
Je suis hypersensible mais je n'ai pas créer ce topic pour "faire bien" comme tu le dis.
Je l'ai créé parce que je voulais savoir s'il y avait d'autres personnes comme moi et aussi pour en apprendre plus sur cet état émotionnel et non pour m'en vanter comme tu le prétends.
Je trouve que tu as le jugement facile et tu es bien méprisant.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum