Le candidat Mélanchon

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Lun 19 Mar 2012 - 18:29

Relis marx ! Tu m'as mis le doute j'ai du vérifier....
Le prolétaire c'est bien celui qui n'est pas propriétaire de son outil de travail et donc est salarié....
L'électricien artisan est propriétaire de son outil de travail c'est donc un capitaliste.
Tu as raison, si tu te réfère à Marx et "au Capital" mais je te cites Wikipédia au chapitre "Le Capital":

C'est en observant l'industrie britannique contemporaine (1860) et ses conditions de travail ainsi qu'en s'appuyant sur les précédents théoriciens de l'économie politique (tels que David Ricardo ou Adam Smith) et en les critiquant que Marx entend démontrer la nature réelle du capitalisme, et mettre l'accent sur les contradictions internes de ce système.
Cela dans le milieu du 19èm siècle!
Lénine à expliquer par la suite, sans contredire Marx, qu'il existait une "classe intermédiaire" (nous somme là au début du 20ème) qui à la fois possédait l'outil de travail mais en était le seul utilisateur! Je recherche le livre qui l'explique précisément, je pense que c'est "De l'Etat" mais ma mémoire me fait défaut!
Attention à ne pas confondre position sociale qui n'est pas liée au revenu avec classe sociale qui elle l'est. Enfin je conçois cela comme ça.
Bah moi pas tout à fait, tu peux appartenir à la classe sociale "bourgeoise" sans avoir de grand revenu et même être pauvre: ex du petit rentier qui n'a pas de revenus des fruits de son travail mes de quelques rentes ! Je suis sure que tu en connais comme moi!

Nota: quand je parlais de "position" c'était pour situer "Bourgeois ou Prolétaires"!
Dédé
Edit: Bah non c'était pas "de l'Etat" qui n'a rien a voir, mais "L'impérialisme, stade suprème du capitalisme (1916)", ou il explique ce que vont devenir ces fameuses classes intermédiaires!


Dernière édition par dede 95 le Lun 19 Mar 2012 - 18:47, édité 1 fois (Raison : Edit)
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Lun 19 Mar 2012 - 18:49

Ho combien ce bouquin est d'actualité aujourdh'ui! yeux ecarquilles
Mélanchon devrait le relire et l'expliquer !
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Ven 30 Mar 2012 - 11:29

Le candidat Mélenchon ? Sa percée dans l'opinion publique peut être la surprise de cette élection présidentielle 2012, mais aussi être un piège, que l'UMP s'efforce d'alimenter contre F. Hollande.

J-L Mélenchon a des qualités, celle d'être un très bon orateur, mais aussi d'avoir une bonne culture générale. Il y a à mon sens, de très bonnes idées dans son programme et incarne ceux qui en ont marre de ce système économique et financier que certains comme la droite prétendent comme fou, et à gauche, comme pourri.

Il a réellement la stature d'être un présidentiable car lui, affiche clairement ses idées et n'hésite pas à parler de ses convictions qu'il défend becs et ongles. De plus, c'est une personnalité politique de poigne. Même les journalistes [plutôt des journaleux] relisent leurs fiches deux fois plutôt qu'une, car il a suffisamment de verbiage pour les remettre à leur place. Il a compris les limites de la fonction de chef d’État, car il a conscience qu'il ne peut pas faire les choses tout seul, sur les plans européen et international.

Si les intentions de vote se justifient de la situation économique qui n'est pas brillante, et du creusement des inégalités sociales qui sont réelles, et qu'il peut peser lourd dans la balance électorale, sa candidature peut être un piège pour le PS.

Pourquoi l'UMP fait tant d'éloges sur J-L Mélenchon, y compris N. Sarkozy ?

F. Hollande va se retrouver pris dans un engrenage où il ne veut pas faire une politique trop à gauche pour ne pas perdre des électeurs centristes qui déçus de F. Bayrou, sont tentés de voter F. Hollande MAIS pas trop à droite parce que J-L Mélenchon peut constituer une force électorale, en rappelant que Mélenchon vient quand même de la famille PS.

Si F. Hollande est confirmé pour être au second tour, ses choix d'alliance vont se compliquer et c'est sur cela que N. Sarkozy va appuyer pour que F. Hollande ne puisse pas arriver au second tour avec plus de 50 % des voix.

Comme de nombreuses personnes, le souci prioritaire est que N. Sarkozy soit battu car c'est une nécessité qu'il ne soit surtout pas réélu. Sa politique, complètement liberticide qui ressemble à un délire orwellien, l'intention de monter les gens les uns contre les autres et sa volonté de démolir le modèle social sont suicidaires pour le pays.

Cependant, si je suis assez d'accord sur la façon de s'en prendre au monde de la finance et des hyper riches et de défendre des coopératives ouvrières, J-L Mélenchon reste très européiste ce qui diverge de mes idées personnelles. J'aimerais que la France soit sorte de l'Union Européenne (article 50 du Traité de Lisbonne), soit montre les crocs pour dire à Bruxelles que les lois nationales doivent prévaloir sur les lois européennes.

L'une des plus grandes arnaques est l'interdiction de l'emprunt par les États de l'UE auprès des banques centrales ou des banques nationales. En effet, les banques centrales ou nationales prêtent aux banques à 1 % environ, et ces sociétés financières prêtent aux États à des taux bien plus importants, ce qui creuse les déficits publics de nombreux pays. Et en parallèle, on laisse les déficits publics au niveau de chaque pays, ce qui fait pour une Union Européenne qui n'en est pas une, que les emprunts des États se font à des taux très différents selon les pays.

D'un côté, on fixe une règle de droit européen pour empêcher les États d'emprunter directement à des banques centrales ou nationales, afin que tous soient logés à la même enseigne, sous surveillance des agences de notation ET de l'autre, la dette publique est le problème de chaque pays.

J-L Mélenchon ne souhaite pas sortir de la zone euro, alors que cette monnaie plombe complètement l'économie française.

Enfin, J-L Mélenchon est lié à la confrérie franc-maçonnique, ce qui n'est pas souvent relevé, et n'est pas neutre du tout.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Ven 30 Mar 2012 - 12:03

F. Hollande va se retrouver pris dans un engrenage où il ne veut pas faire une politique trop à gauche pour ne pas perdre des électeurs centristes qui déçus de F. Bayrou, sont tentés de voter F. Hollande MAIS pas trop à droite parce que J-L Mélenchon peut constituer une force électorale, en rappelant que Mélenchon vient quand même de la famille PS.
Non Mélanchon vient de la famille "Troskyste" donc "communiste", c'est un marxiste!
Même si il a fait parti du PS il a les m^me origines politiques que Jospin!
D'un côté, on fixe une règle de droit européen pour empêcher les États d'emprunter directement à des banques centrales ou nationales, afin que tous soient logés à la même enseigne, sous surveillance des agences de notation ET de l'autre, la dette publique est le problème de chaque pays.
Je n'ais pas trop compris ta phrase, pour moi il y a inter connexion évidente entre les banques, privées comme publiques, d'ou la nécessité pour chaque état, et non pays, de "payer sa dette" afin de ne pas mettre en faillite les autres états de la communauté!
J-L Mélenchon ne souhaite pas sortir de la zone euro, alors que cette monnaie plombe complètement l'économie française.
Ce n'est pas trop le type de monnaie qui plombe les économies, mais l'utilisation que l'on en fait!

avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Ven 30 Mar 2012 - 12:12

Si F. Hollande est confirmé pour être au second tour, ses choix d'alliance vont se compliquer et c'est sur cela que N. Sarkozy va appuyer pour que F. Hollande ne puisse pas arriver au second tour avec plus de 50 % des voix.
Pourquoi des choix d'alliance? interroge
Ce n'est pas à Hollande de dire avec qui il s'allie, mais aux autres organisations de dire nous soutenons la candidature Hollande pour battre Sarkozy!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Ven 30 Mar 2012 - 12:34

dede 95 a écrit:
Si F. Hollande est confirmé pour être au second tour, ses choix d'alliance vont se compliquer et c'est sur cela que N. Sarkozy va appuyer pour que F. Hollande ne puisse pas arriver au second tour avec plus de 50 % des voix.
Pourquoi des choix d'alliance? interroge
Ce n'est pas à Hollande de dire avec qui il s'allie, mais aux autres organisations de dire nous soutenons la candidature Hollande pour battre Sarkozy!

Parce qu'on peut retourner la situation dans le sens inverse que tu viens de décrire.

Si on part de l'hypothèse que J-L Mélenchon est battu au premier tour et qu'il propose de reporter ses voix pour le candidat F. Hollande, penses-tu que F. Bayrou va alors soutenir F. Hollande ? Le risque qu'il soutienne N. Sarkozy est très important.

Si c'est F. Bayrou qui se décide en premier de soutenir le candidat F. Hollande, ce qui est moins probable, évidemment J-L Mélenchon ne va pas soutenir N. Sarkozy, mais il n'appellera probablement à aucune consigne de vote, n'ayant aucune envie si F. Hollande gagne de faire partie d'un gouvernement PS et MODEM.

C'est là le vrai danger de ces élections présidentielles en 2012.


Dernière édition par Matoll le Ven 30 Mar 2012 - 13:22, édité 1 fois

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Ven 30 Mar 2012 - 12:45

Bah sur ton principe Mitterand n'aurait JAMAIS été élu!
J-L Mélenchon ne va pas soutenir N. Sarkozy, mais il n'appelera probablement à aucune consigne de vote, n'ayant aucune envie si F. Hollande gagne de faire partie d'un gouvernement PS et MODEM.
Ce serait une orientation "criminel" à mon sens digne du Stalinisme où les Socialistes étaient appellés sociaux-fascistes et autres joyeusetés! diable au fouet
N'oublions pas que ce sont les électeurs qui représentent les partis et non les militants!
Bayrou n'a pratiquement pas de militants! Comme Le Pen du reste!
Pourquoi Mélanchon peut rassembler des foules? Tout simplement parcequ'il est soutenu par un parti qui compte le plus de militants dans ce pays! Ceux qui se déplacent dans les meetings sont des militants, pas des "électeurs", bien sur tu aura compris que je simplifie!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Ven 30 Mar 2012 - 13:20

dede 95 a écrit:
Matoll a écrit:F. Hollande va se retrouver pris dans un engrenage où il ne veut pas faire une politique trop à gauche pour ne pas perdre des électeurs centristes qui déçus de F. Bayrou, sont tentés de voter F. Hollande MAIS pas trop à droite parce que J-L Mélenchon peut constituer une force électorale, en rappelant que Mélenchon vient quand même de la famille PS.
Non Mélanchon vient de la famille "Troskyste" donc "communiste", c'est un marxiste!
Même si il a fait parti du PS il a les m^me origines politiques que Jospin!

Les origines premières sont en effet les mêmes tant pour L. Jospin que pour J-L Mélenchon. Mais apparemment, cela ne leur a pas trop réussi, car ils ont bien retourné leurs vestes, du moins en partie.

Entre 1997 et 2002, le gouvernement Jospin a été celui qui a le plus privatisé au cours de ces dernières décennies, et J-L Mélenchon faisait partie du gouvernement Jospin. La mise en concurrence dans certains services publics, ce sont eux qui ont soutenu cela.

Egalement, J-L Mélenchon a soutenu le OUI du Traité de Maastricht et c'est en partie à cause de lui que ce Traité a été adopté.

Il me semble donc pertinent de s'interroger si J-L Mélenchon est vraiment à gauche ou pas, car ce Traité est purement libéral. Et les effets, on les connait de mieux en mieux aujourd'hui.

Je n'ais pas trop compris ta phrase, pour moi il y a inter connexion évidente entre les banques, privées comme publiques, d'ou la nécessité pour chaque état, et non pays, de "payer sa dette" afin de ne pas mettre en faillite les autres états de la communauté!

Et pourquoi ne pas emprunter directement auprès des banques centrales ou nationales ? Les taux sont plus intéressants et l'argent de nos impôts ne servirait pas à nourrir les appétits féroces des sociétés financières.

Ce que j'ai voulu dire, on parle d'Union Européenne et son intention est d'avoir un bloc solide et unifié pour en faire une vraie force économique, par un principe de solidarité entre États. On aurait dû alors mettre en place une dette européenne et de négocier les emprunts avec la seule voie européenne, si on voulait être cohérent. Les taux d'emprunt auraient été plus bas. Cela n'aurait pas spécialement plombé l'économie de pays comme l'Allemagne, et cela permettrait à l'économie grecque d'avoir des taux d'emprunts beaucoup plus bas. Car pour le moment, les pays les plus fragilisés n'ont rien trouvé de mieux que mettre en place des politiques d'austérité en faisant porter le chapeau aux fonctionnaires ou à ceux qui touchent des aides sociales par exemple.

Pour les pays de la zone euro, on leur dit "chacun sa merde" pour la dette publique, mais quand quelqu'un voudrait avoir plus de libertés sur le mécanisme de la monnaie (dévaluer par exemple), il ne peut pas le faire et se trouve piégé, n'ayant pas le choix de l'emprunt à des sociétés financières, surveillé par des agences de notation. On contraint bien ces pays à adopter des politiques d'austérité, et pendant ce temps, les milieux financiers se frottent les mains.

On aurait bien plus de marges de manœuvre avec une monnaie nationale.

Ce n'est pas trop le type de monnaie qui plombe les économies, mais l'utilisation que l'on en fait!

C'est bien cela le problème, une monnaie ne fait pas pour faire joli, c'est bien son utilisation qui pose problème, car la situation économique des pays de la zone euro, en majorité, n'a pas porté les fruits que certains avaient annoncé.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Ven 30 Mar 2012 - 13:44

Les origines premières sont en effet les mêmes tant pour L. Jospin que pour J-L Mélenchon. Mais apparemment, cela ne leur a pas trop réussi, car ils ont bien retourné leurs vestes, du moins en partie.

Sur quoi te base tu pour dire qu'ils ont retournés leur veste ? Pour cela il faut connaitre le programme de leur parti initial, mais peut etre le connais tu? si oui je suis pret à en parler!
Les connais tu ? Sais tu ce qu'est l'"entrisme"?

Ont-ils pu prendre des décisions dans ce régime présidentielle ? Non! Alors....?
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Ven 30 Mar 2012 - 14:03

dede 95 a écrit:Bah sur ton principe Mitterand n'aurait JAMAIS été élu!
J-L Mélenchon ne va pas soutenir N. Sarkozy, mais il n'appellera probablement à aucune consigne de vote, n'ayant aucune envie si F. Hollande gagne de faire partie d'un gouvernement PS et MODEM.
Ce serait une orientation "criminel" à mon sens digne du Stalinisme où les Socialistes étaient appellés sociaux-fascistes et autres joyeusetés! diable au fouet

Il faudrait alors lui poser la question, car ce scénario pourrait très bien se produire. La politique défendue par F. Bayrou est quand même très différente de celle de J-L Mélenchon. F. Bayrou, qui se dit centriste ( mdr ), a quand même fait partie du gouvernement Balladur, où N. Sarkozy avait soutenu la candidature de E. Balladur.

Il faut bien avoir conscience que le Parti Socialiste n'est plus à gauche depuis belle lurette, et une alliance PS et MODEM n'est pas impossible.

N'oublions pas que ce sont les électeurs qui représentent les partis et non les militants!
Bayrou n'a pratiquement pas de militants! Comme Le Pen du reste!
Pourquoi Mélanchon peut rassembler des foules? Tout simplement parcequ'il est soutenu par un parti qui compte le plus de militants dans ce pays! Ceux qui se déplacent dans les meetings sont des militants, pas des "électeurs", bien sur tu aura compris que je simplifie!

Si un électeur est amené à voter F. Bayrou et si au second tour il y a une alliance Hollande-Mélenchon, tu crois que cet électeur voudra voter pour eux ? J'en doute fort.

Je ne suis pas d'accord concernant les meetings de J-L Mélenchon : bien des personnes, qui ne sont affiliées à aucun parti, vont à ses meetings ; il propose une alternative voire un espoir pour des milliers de personnes qui en ont marre du système actuel. Il y a bien sûr beaucoup de militants, mais il ne faut pas oublier que l'orientation politique proposée par J-L Mélenchon est très détachée de celle de partis politiques comme le PS ou le MODEM.

Si J-L Mélenchon fait alliance avec le PS, ça m'étonnerait que les électeurs du MODEM fassent plusieurs pas vers la gauche.

Pareil dans l'autre sens : une alliance PS-MODEM, ce serait faire une politique comme celle de Zapatero ou Schröder par exemple. Deux possibilités pour le Front de Gauche : ils soutiennent le candidat F. Hollande pour faire barrage à N. Sarkozy, soit ils n'appellent à aucune consigne de vote, ne voulant pas soutenir une candidature sociale-libérale.

Tu peux te poser la question pourquoi alors l'UMP fait des éloges à J-L Mélenchon, et ça m'étonnerait que ce soit pour ses idées.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Ven 30 Mar 2012 - 14:13

dede 95 a écrit:
Les origines premières sont en effet les mêmes tant pour L. Jospin que pour J-L Mélenchon. Mais apparemment, cela ne leur a pas trop réussi, car ils ont bien retourné leurs vestes, du moins en partie.

Sur quoi te base tu pour dire qu'ils ont retournés leur veste ? Pour cela il faut connaitre le programme de leur parti initial, mais peut etre le connais tu? si oui je suis pret à en parler!
Les connais tu ? Sais tu ce qu'est l'"entrisme"?

Ont-ils pu prendre des décisions dans ce régime présidentielle ? Non! Alors....?

Maintenant, il ne s'agit plus de parler de leurs programmes, mais du bilan de ce quinquennat gouvernemental.

Le Président de la République a des pouvoirs, seulement c'est le gouvernement qui s'occupe des lois, qui sont proposées devant l'Assemblée Nationale.

Il y a bien eu la mise en place des 35 heures (où d'ailleurs on n'a pas tout dit sur cela, notamment les compensations offertes aux entreprises) et la mise en place de la CMU, sans parler de la loi S.R.U. qui ont été des avancées sociales. Or, ils ont bien pris des décisions durant cette époque. Mais en parallèle, ils ont favorisé la mise en place de lois prônant la mise en concurrence, ça fait quand même désordre pour des anciens trotskystes. Il y a bien eu un congrès à Barcelone sur l'avenir des retraites où il avait J. Chirac et L. Jospin.

Je trouvais même que le Président et son Premier Ministre, qui ne sont pas du même bord politique, s'entendaient plutôt bien.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par zizanie le Ven 6 Avr 2012 - 13:13

Un bon meeting à Toulouse, le soutien de Bernard Lavillier... un candidat qui monte dans les sondages ... la surprise du premier tour ? sourire
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _athéesouhaits le Ven 6 Avr 2012 - 13:26

bientot le révolution..
yessssss!!

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Sam 7 Avr 2012 - 18:14

Il y a des idéologies dans son programme qui semblent pertinentes, mais d'autres qui sont à revoir.

Sur le plan économique, je suis assez en accord avec ce qu'il dit : les inégalités sociales se sont creusées, et les ratios de salaires entre un smicard et un grand patron/footballeur/... sont indécents. diable au fouet Je pense qu'il est tout à fait juste d'appliquer ce qui se fait déjà dans la fonction publique, à savoir un plafonnement des salaires. Nous n'avons en aucune période produit autant de richesses et nous n'avons pas appliqué de façon équitable la répartition des richesses.

Je n'ai rien à redire d'une personne qui gagne beaucoup d'argent, si cet argent est gagné honnêtement. Mais je suis d'avis qu'il est légitime que chacun contribue au prorata de ce qu'il gagne, avec plus d'équité. J-L Mélenchon jette un pavé dans la mare où il voudrait légiférer, s'il est élu, une retenue par l'impôt à 100 % à partir d'une certaine somme d'argent pour les très riches. Il a tout à fait raison de poser le débat car les dérives de l'argent sont allées beaucoup trop loin.

Son soutien à un mode d'organisation de société sous forme de coopérative relève du bon sens ; d'ailleurs, plusieurs coopératives existent en France et ça fonctionne plutôt bien.

Crying or Very sad Là où je suis critique, c'est le peu de reconnaissance face à l'innovation car c'est UN des axes à retenir pour que la France puisse proposer des choses innovantes et donc de relancer l'outil de la production. Et s'il aborde bien la notion de partage des richesses, il doit aussi soutenir l'effort de chacun à fournir pour l'économie de notre pays tout comme pour une garantie de l'efficacité des services publics. Car bien des grèves sont injustifiées où certains syndicats pensent uniquement à leur propre gueule que prendre en compte les intérêts de tous.

De même, il existe de nombreuses personnes qui refusent tout emploi et préfèrent rester dans l'assistanat. Une société, pour qu'elle fonctionne, la contribution doit se faire par tous et par l'effort à fournir. Avoir une activité professionnelle permet de se sociabiliser et d'apprendre aussi à voler de ses propres ailes.

Concernant le monde de la finance, il a complètement raison de s'attaquer à cette mafia où règnent les spéculations et donc un capitalisme sombre. Que les choses soient bien claires et quoiqu'en disent certains, le capitalisme actuel est en train de s’autodétruire et plus vite sera la chute et mieux ça sera. Et encore, je trouve J-L Mélenchon très sobre car, si je n'ai aucune envie d'aller vers une société communiste [J-L Mélenchon n'est pas communiste] et ses innombrables erreurs, j'ai encore moins envie de continuer vers ce libéralisme vomitif qui conduira inéluctablement notre société au chaos et à de multiples guerres. Cette position doit être ferme et non négociable. furieux Sa position politique d'une gestion publique par du public des domaines comme l'eau, l'électricité, la santé par exemple est très pertinente. Il devrait aussi l'étendre aux routes avec la suppression des péages.

J-L Mélenchon ne parle pas ou peu du financement et de la dette de l’État. On doit abroger la loi de 1973, les Traités de Maastricht (qu'il a soutenu) et de Lisbonne afin que l’État français puisse directement emprunter auprès des banques centrales ou nationales à des taux d'intérêts très faibles et non d'enrichir les sociétés financières (dont les banques) en empruntant à des taux plus élevés.

Sur le plan géopolitique, mon avis est mitigé Neutral . C'est le point de désaccord que j'ai avec lui, sur l'Union Européenne. Je suis d'avis de sortir de la zone euro et de cette arnaque de l'Union Européenne. Cela n'empêche pas d'avoir des relations commerciales avec d'autres pays à condition que la France ait son indépendance monétaire et retrouve une position économique complètement souveraine. De plus, il est crucial d'abolir ce traité scélérat du M.E.S. (Mécanisme Européen de Stabilité) qui génèrera une vraie régression pour le pays. Le point d'accord que j'ai avec lui est sa position ferme avec la pire plaie de notre monde, à savoir les États-Unis. Tout d'abord, il demande que la France quitte l'OTAN, organisme criminel qui n'a plus de raison d'exister aujourd'hui. Ensuite, il veut mettre fin à cet accord très dangereux et atlantiste qu'est ce projet de marché transatlantique pour 2015. Enfin, la France doit être un État indépendant des États-Unis et n'avoir aucune leçon à recevoir de celui qui se prend pour les gendarmes du monde.

C'est aussi une des raisons pour lesquelles je rejoins sur ce point l'idéologie défendue par Nicolas Dupont-Aignan et du non-candidat François Asselineau.

Sur le plan culturel, je pense que le Front de Gauche se préoccupe beaucoup de la défendre, d'autant que la France a une culture riche et diversifiée. Seulement, cette culture doit rester accessible à toutes les bourses. Il est donc logique de supprimer cette loi liberticide d'Hadopi et de proposer sur le marché des produits liés à la culture avec des prix bien plus abordables.

Cependant, J-L Mélenchon semble ne pas se soucier des identités régionales de notre pays et c'est un tort. De nombreux citoyens étant très attachés à la notion de territoire, aux identités et aux patrimoines qui les rattachent (excepté la corrida, combats de coqs encore autorisés dans notre pays diable fourche ), il doit reconnaître leurs richesses et leurs spécificités.

Sur le plan scolaire, J-L Mélenchon ne semble pas avoir compris la gravité de notre système scolaire. Les programmes doivent être revus de A à Z, en maintenant une part importante à la culture générale, mais avoir des enseignements plus concrets sur le plan des formations pour que demain, l'insertion professionnelle se fasse avec de meilleures conditions qu'actuellement. Il doit intégrer, car il n'en parle pas, une discipline de fer à l'école et d'avoir un système de sanctions très dissuasive jusqu'à l'ouverture de structures de redressement éducatif pour les comportements d'élèves indignes et inacceptables. Proposer des postes supplémentaires ne sert pas à grand chose s'il ne s'attaque pas clairement au système scolaire actuel pour le remettre sur les rails. Enfin, l'enseignement des langues étrangères est à revoir, l'actuel système est complètement pitoyable. Et pour la formation des enseignants, on doit lui apprendre à une adaptation pour chaque élève afin de l'élever au plus haut de ses capacités.

Sur le plan écologique, thème ô combien important, le Grenelle de l'Environnement n'a été que de la poudre aux yeux qui ne règle pas grand chose. C'est malheureusement l'un des seuls partis politiques qui s'investit sur ce champ, jusqu'à même voler la vedette au parti des Verts qui s'est tiré une balle dans le pied en choisissant Eva Joly. Cependant, on a l'impression que J-L Mélenchon est comme les autres et parle de ce qu'il a envie de parler. Il ne dit pas un mot sur le thorium ou encore les autres moyens pour les sources d'énergie d'utiliser un véhicule sans passer par la case carburants. L'écologie doit complètement être le centre de la société et des politiques publiques, notamment pour les sujets liés à la biodiversité, à une nourriture plus saine (sans pesticides, sans engrais), à une polyvalence des sources d'énergies en privilégiant les énergies renouvelables et fossiles faiblement polluantes/dangereuses. Aussi, l'écologie doit être prise en compte dans tout processus économique et ne plus viser une croissance économique, donnée devenant de plus en plus obsolète.

Sur le plan civil, il semble bien défendre la laïcité au sens de la loi de 1905 et j'espère qu'elle sera inscrite un jour dans la Constitution pour toutes les régions françaises. Et qu'il y ait des sanctions très dures pour tout élu qui viendrait financer quoi que ce soit en tant que culte sur fond d'argent public. J-L Mélenchon est favorable pour une loi sur l'euthanasie et pour garantir le droit à l'avortement. Il étend donc le champ des libertés fondamentales pour les citoyens, ce qui semble aller dans le bon sens.

Enfin, sur le plan de la protection civile, et c'est un des défauts de la gauche trop laxiste dans ce domaine, il n'est pas assez rude. Il y a beaucoup trop de comportements inciviques, de violences et de magouilles qui restent impunis. Il parle de s'attaquer aux trafics et de chercher à les démanteler, ceci est une bonne chose et j'espère qu'il appliquera ce qu'il dit s'il est élu. Car même tout sur le dos de la pauvreté, désolé, j'ai déjà été dans des pays où la pauvreté était plus alarmante, en aucune façon on constatait de tels comportements aussi stupides.
La société occidentale, malheureusement trop sous influence des États-Unis ne véhicule pas que des bonnes valeurs et loin de là. Toutefois, orienter sa politique vers celle de l'emploi pour tous permettra aussi d'avoir une société moins violente et avec moins de délinquance. A condition bien sûr d'y mettre un peu du sien.

Les politiques n'étant pas là pour tout régler et venir nous border le soir, je pense que les citoyens [et le pays] devraient s'inspirer d'un comportement positif qu'on observe dans les pays scandinaves (la Suède par exemple), c'est celui de savoir s'auto-discipliner. Ce n'est pas parce qu'on donne des droits ou des crédits/subventions qu'il faille tout consommer ET ce n'est pas parce que ce n'est pas interdit qu'on se doit par exemple agir pour nuire. Une société forme un tout et nous en faisons partie. Une partie des problèmes peut être réglée par nous-mêmes, le peuple.

On peut reconnaître que J-L Mélenchon fait une très bonne campagne, et lui, a des choses à dire. Sa position est radicale, certes, mais les dérives du libéralisme et du capitalisme financier le sont plus encore.

Lorsqu'une personne se dit attachée aux valeurs de la gauche, elle devrait savoir que le Parti Socialiste de F. Hollande défend la mondialisation néolibérale et le système actuel. Ce parti est bien plus un courant social-libéral qu'une vraie gauche. Si elle souhaite une politique de gauche, elle ne peut soutenir, pour les candidats actuels, que celle de J-L Mélenchon, même si on peut trouver à redire d'un certain nombre de choses dans plusieurs domaines.


Dernière édition par Matoll le Sam 7 Avr 2012 - 18:51, édité 10 fois

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Sam 7 Avr 2012 - 18:29

okey Pour cette analyse j'y souscrit à 90%!
Il y a un certain nombre de points dans ce que tu écrit qui méritent une analyse critique!
Je suis attendu a une réunion sur...Hollande sourire , je repasse plus tard!
Encore bravo
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _athéesouhaits le Sam 7 Avr 2012 - 21:50

Matoll
je ne dirais qu'une chose ...:


...BRAVO :clap bravo bravo bravo

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par gaston21 le Sam 7 Avr 2012 - 22:27

Matoll, je partage ton opinion . Le hic, c'est que la France est conservatrice ; elle ne voterait jamais pour Mélenchon s'il arrivait au deuxième tour. Sarko sortirait à coup sûr vainqueur et ce serait la cata...Mieux vaut la diarrhée que la peste ou le choléra ! Beaucoup de gens autour de moi voteront Hollande, même des voisins, anciens communistes . J'ai voté Chevènement en 2002 parce que je voulais donner une leçon à Jospin, et patatrac ! Je ne veux pas recommencer.
Le PS n'est plus socialiste depuis bien longtemps et je le lui reproche; mais il faut faire avec ! De toute façon, avec le succès que connait Mélenchon, il faudra bien qu'il compose avec et gauchise sa position. Je n'admets pas par exemple son soixantième
engagement sur la Défense et l'OTAN ni son silence sur le recours au referendum.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _Matoll le Dim 8 Avr 2012 - 14:22

gaston21 a écrit:Matoll, je partage ton opinion . Le hic, c'est que la France est conservatrice ; elle ne voterait jamais pour Mélenchon s'il arrivait au deuxième tour. Sarko sortirait à coup sûr vainqueur et ce serait la cata...Mieux vaut la diarrhée que la peste ou le choléra ! Beaucoup de gens autour de moi voteront Hollande, même des voisins, anciens communistes . J'ai voté Chevènement en 2002 parce que je voulais donner une leçon à Jospin, et patatrac ! Je ne veux pas recommencer.

Je peux comprendre, mais si l'histoire nous offre des réflexions précieuses, elle ne se répète pas toujours. En 2002, il y avait en effet une multitude de partis "à gauche" et ce sont eux qui n'ont pas permis au PS d'être au second tour, même si le FN avait profité du thème lancé par J. Chirac sur l'insécurité.

J-P Chevènement avait fait 5.33 % en 2002, alors que J-L Mélenchon se situe pour le moment entre 12 à 15 % selon les sondages. Certes, il gêne considérablement F. Hollande, mais comparons ce qui est comparable : le programme défendu par ces deux candidats n'a rien à voir. Économiquement, le PS a presque le même programme que l'UMP ; la différence se fait sur les libertés fondamentales, le PS n'est pas fascisant comme l'est le candidat pitoyable N. Sarkozy et certains de ses sbires.

Il est légitime que le choix du vote doit permettre de battre N. Sarkozy pour éviter que la France (et ses citoyens) sombre encore plus vers un pur délire orwellien et un libéralisme oligarchique et crapuleux. Seulement, à quoi ça sert alors d'organiser un premier tour si d'entrée on parle de ce fameux vote utile ?

Pour ma part, je préfère voter selon l'idéologie que je défends, qui n'est d'ailleurs que peu représentée par les différents partis actuellement engagés dans le premier tour de ces élections présidentielles. Et je ne peux pas voter pour un parti qui défend l'Union Européenne et en plus l'impérialisme des États-Unis, et qui ne veut pas sortir de ce choléra financier, cause première de l'endettement des pays. Je préfère que le "séisme politique", qui permettra de changer la société de fond en comble se fasse par les urnes, que par une insurrection révolutionnaire dont on ignore par qui cela peut être récupéré.

J'ai pleinement conscience que la France est malheureusement un pays trop conservateur Evil or Very Mad et qui se bouge lorsque tous les indicateurs sont au rouge. Il faut aussi avoir à l'esprit qu'une crise économique se profile dans quelques temps et qu'elle sera bien plus violente que celles de 1929 et de 2008 réunis. Et si on garde l'€uro et ces textes européens nauséabonds, on signe ce qu'il y a de pire. Désolé d'être aussi alarmiste, mais la situation actuelle a vraiment de quoi nous interroger.

En 2008, même des économistes américains qui défendaient un mécanisme de la monnaie et les marchés financiers avec les théories les plus libérales à la sauce Friedman ont été contraints de revoir leur copie, ayant pris conscience du danger des marchés sans garde-fous.

L'économiste Nouriel Roubini, et professeur d'économie dans une grande université américaine, qui avait prédit la crise des subprimes (et ce n'est pas le seul, Paul Jorion éclaire très bien aussi sur ce sujet) avait déclaré récemment que Karl Marx, remis dans un contexte actuel, avait raison : "le capitalisme est en train de s’autodétruire". Les sources ne manquent pas, et eux ont des connaissances en économie et en finance bien plus pointues que les politiques dans leur ensemble.

Je ne dis pas que J-L Mélenchon va nous sauver en anticipant les choses, car demain, il faut quand même bien becqueter. Mais c'est le seul parmi les 10 candidats qui aborde les sujets économiques et financiers de façon technique, et ce qu'il dit est assez globalement l'état de fait de la situation actuelle. Il ne dit certes pas tout, et d'autres courants politiques comme ceux de N. Dupont-Aignan ou même l'UPR ont une position assez lucide dans ce domaine.

Et j'ai même appris il y a peu de temps que M. Rocard, qu'il vient de reconnaître s'être trompé sur le monde de la finance, suggère de changer les choses de façon plus radicale, considérant que nous allons bientôt prendre une nouvelle gifle due à un contexte international très fragile.

Comme il le dit, c'est une nécessité.

Je préfère opter pour un changement radical du fonctionnement de notre société (dans le sens positif) qu'un contexte géopolitique ou économique contraigne à nous imposer un changement radical de notre société, comme la Grèce est en train de le connaître et qui est prise en otage du piège de l'Union Européenne.

Que N. Sarkozy occulte tout cela, normal c'est un pompier pyromane et un type très dangereux (sens négatif) pour notre pays, mais que F. Hollande ne soit pas plus lucide et visionnaire par rapport à tout cela est très grave de sa part.

Le PS n'est plus socialiste depuis bien longtemps et je le lui reproche; mais il faut faire avec ! De toute façon, avec le succès que connait Mélenchon, il faudra bien qu'il compose avec et gauchise sa position. Je n'admets pas par exemple son soixantième
engagement sur la Défense et l'OTAN ni son silence sur le recours au referendum.

interroge J'ai quelque difficultés à comprendre ta position : si tu penses qu'il est sage de soutenir F. Hollande à défaut pour éviter une réélection de N. Sarkozy et donc de prendre ce qu'il y a de moins pire, c'est une stratégie qui se défend. Sur le principe, je te rejoins en effet, car N. Sarkozy doit dans tous les cas de figure être battu. Mais si tu mets en parallèle que J-L Mélenchon remporte un vrai succès dans une partie non négligeable de l'opinion publique et qu'il y ait un maintien de défendre F. Hollande, alors J-L Mélenchon ne sert plus à rien.

Pourtant, il a bien plus de choses à dire, et souvent pertinentes que le programme de F. Hollande qui est une sorte de social-libéral bobotisé. Le "changement" qu'il prône est bien plus un slogan qu'une volonté réelle de faire changer la société dans ses composantes.

Il est un fait que de nombreux français sont des veaux, mais les effets boule de neige permettent aussi de faire changer (un peu) les choses. La préoccupation écologique de nombreux français par exemple n'est pas due au fait du hasard, mais de documentaires qui ont pu être visionnés, même si nous sommes bien loin de la réalité. Lorsqu'il y aura des documentaires qui pourront être visionnés avec des explications claires sur les milieux financiers et d'un capitalisme quasi fini (ce n'est pas gagné, les médias restent détenus par de grands groupes industriels et financiers et y font pression), peut-être que le réveil sera plus prononcé. Et pour le moment, J-L Mélenchon redonne de l'espoir pour tous ceux qui pensaient que rien ne peut changer, et son action est très salutaire.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par JO le Dim 8 Avr 2012 - 15:45

Je serai prudente, comme Gaston, de peur de revoir le coup Jospin se réitérer, mais j'aime Mélenchon . Et quel orateur !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _athéesouhaits le Dim 8 Avr 2012 - 17:01

mais la situation n'est pas la même...La Marine coule...c'est pas avec ses minables 14% qu'elle peut devancer Hollande , voire Mélenchon!!
il faut donner a Mélenchon des voix pour qu'il puisse gauchiser la gauche mollassonne.
une vraie gauche sociale et égalitaire .

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par JO le Lun 9 Avr 2012 - 7:34

c'est Sarko, grossi de Marine, qui peut réitérer l'histoire et Sarko, ça suffit ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _athéesouhaits le Lun 9 Avr 2012 - 16:42

pas au premier tour!

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par troubaadour le Lun 23 Avr 2012 - 14:06

finalement avec un peu plus de 11% des voix Mélanchon appelle à voter pour Hollande sans aucune négociation ! même pas une tranche d'imposition supplémentaire (entre 50 et 75% par exemple), même pas une prime de précarité. Rien ! Nada ! Que dalle !

Alors que les verts avec leur 2% ont négocié leur programme, des circonscriptions et surement un ou des portefeuilles ministériels.

Les électeurs de Mélanchon seraient ils le dindon de la farce ? A quoi a servi leur vote ?

Mélanchon a-t-il préservé les intérêts de son ancien parti aux détriments des revendications communistes ?

Qu'en pensent nos forumeurs mélanchoniens ?
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par _dede 95 le Lun 23 Avr 2012 - 14:31

Bah oui, c'est normal, Mélanchon ne se renie pas, il avait prévenu que son programme n'était pas à partager entre appareils mais que Hollande devait en tenir compte, j'espère que tu saisis la nuance!
Maintenant il a obtenu 11%, si il avait eu 18%, je suis certain que son attitude d'aujourdhui aurait été autre...
...si le PCF l'avais autorisé, ce qui est moins sur! sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le candidat Mélanchon

Message par troubaadour le Lun 23 Avr 2012 - 14:42

non je ne saisi pas.. le but n'est pas de négocier le programme de Mélanchon mais celui de Hollande.

11% c'est un vote très important, nettement mieux que les 1% de Buffet en 2007.... tu es entrain d'essayer de me faire croire que 1% de Buffet ou 11% de Mélanchon c'est pareil ?

A 11% il aurait pu facilement négocier quelques aménagements sociaux dans le programme de Hollande. Mais comme les socialistes lui ont dit "rien n'est négociable" il s'est aplati et s'est sagement rangé derrière le chef Hollande.

Pour un révolutionnaire la ficelle est un peu grosse.

Moralité voter Mélanchon n'aura strictement servi à rien !
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum