Le mode d'élection du président

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le mode d'élection du président

Message par Octavien le Mar 20 Mar 2012 - 20:00

La présente campagne électorale démontre amplement que la France a un problème à ce niveau.
La gauche a vivement protesté quand de Gaulle, suite à l'attentat du Petit-Clamart, a voulu que le président soit élu au suffrage universel. Par la suite, personne n'est revenu sur la question, et pourtant, ça ne marche pas.
L'intérêt de l'élection par les parlementaires, c'est qu'on économise une campagne électorale; les parlementaires connaissent les personnes pour qui ils votent.
Pour compenser le déficit de démocratie de ce mode d'élection, je proposerais de ne pas fixer à l'avance la durée du mandat de l'élu. Son mandat prendrait fin lorsque l'opinion publique, par le biais des sondages, serait durablement (disons: quelques mois) déçue du président.
Ne me dites pas que les sondages ne sont pas fiables: Il suffirait de les faire en mairie comme un vrai scrutin, par convocation d'un échantillon aléatoire d'électeurs renouvelé chaque semaine.

Octavien
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : France
Identité métaphysique : En recherche
Humeur : Constante
Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Fred973 le Mar 20 Mar 2012 - 20:03

Octavien a écrit:La présente campagne électorale démontre amplement que la France a un problème à ce niveau.
Lequel exactement ?
Octavien a écrit:La gauche a vivement protesté quand de Gaulle, suite à l'attentat du Petit-Clamart, a voulu que le président soit élu au suffrage universel. Par la suite, personne n'est revenu sur la question, et pourtant, ça ne marche pas.
Qu'est-ce qui ne marche pas ?


Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Octavien le Mar 20 Mar 2012 - 20:11

Bonsoir Fred; au moins tu n'as pas perdu de temps pour me répondre !
Je ne vais pas te faire un dessin. Si tu es satisfait de la façon dont se déroule la campagne électorale,tant mieux. Moi, je garde l'impression que notre prochain élu, quel qu'il soit, n'entrainera pas l'adhésion de la majorité des français...Tout au plus celle des participants au vote, et pour combien de temps ?

Octavien
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : France
Identité métaphysique : En recherche
Humeur : Constante
Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par _dede 95 le Mar 20 Mar 2012 - 20:18

...de Gaulle, suite à l'attentat du Petit-Clamart, a voulu que le président soit élu au suffrage universel
Tiens je ne savais pas cela!
De gaulle disait gouverner "au dessus des partis", Certains appellaient cela "un pouvoir personnel"!
Le fait de ce mode d'élection résulte des institutions de la Vème république ou le pouvoir législatif appartient AUSSI à l'éxécutif, et ou le président nomme le gouvernement, ou il peut dissoudre l'assemblée suivant son bon vouloir!
Bien sur je shématise, mais c'est nos institutions actuelles!
Quand à ton dernier paragraphe, désolé mais pour moi c'est de la science fiction, pourquoi pas des robots qui remplacent l'électorat à raison d'un robot aléatoire pour mille? Sérieux, relis ta proposition!
La politique en démocratie ce n'est pas un métier, c'est un engagement devant ses concitoyens, à gérer leurs intérets communs!

avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Tibouc le Mar 20 Mar 2012 - 20:29

Pour compenser le déficit de démocratie de ce mode d'élection, je proposerais de ne pas fixer à l'avance la durée du mandat de l'élu. Son mandat prendrait fin lorsque l'opinion publique, par le biais des sondages, serait durablement (disons: quelques mois) déçue du président.
Cool, ça ferait des mandats de six mois ! ^^
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par _dede 95 le Mar 20 Mar 2012 - 20:30

Octavien a écrit:... Moi, je garde l'impression que notre prochain élu, quel qu'il soit, n'entrainera pas l'adhésion de la majorité des français...Tout au plus celle des participants au vote, et pour combien de temps ?

Ce qui serait grave, dans le mode d' élection actuelle du président, c'est qu'il y ait plus de 50% d'abstention, ça voudrait dire que les citoyens rejettent majoritairement les candidats, TOUT les candidats!
Mais ton souci c'est que les députés ne servent plus à rien, enfin un peu quand même! Effectivement une VI république est nécessaire, mais laquelle et surtout QUI convoquera démocratiquement une assemblée constituante pour définir ce dont nous avons besoin?
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Fred973 le Mar 20 Mar 2012 - 21:54

Quelque soit le mode de scrutin ou la façon de nommer un président de la république, il y aura toujours la moitié des français qui seront déçus : c'est inévitable !
En revanche, l'idée de Dede 95 n'est pas mauvaise, mais il faudrait que le vote blanc soit pris en compte. Et dans ce cas, le peuple pourrait exprimer sa colère et renvoyer tous les candidats chez eux..... cela ferait réfléchir nos politiques. Et nous recommencerions avec de nouveaux candidats jusqu'à que quelqu'un arrive à convaincre....

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par David2012 le Mar 20 Mar 2012 - 22:10

Tibouc a écrit:
Cool, ça ferait des mandats de six mois ! ^^
"Je n'y peux rien, je n'ai pas eu le temps...c'est la valse, valse, des gouvernements...".
Fred973 a écrit:Quelque soit le mode de scrutin ou la façon de nommer un président de la république, il y aura toujours la moitié des français qui seront déçus : c'est inévitable !
Du moins la moitié des gens qui se sont déplacés...
dede 95 a écrit:
Ce qui serait grave, dans le mode d' élection actuelle du président, c'est qu'il y ait plus de 50% d'abstention, ça voudrait dire que les citoyens rejettent majoritairement les candidats, TOUT les candidats!
Fred973 a écrit:En revanche, l'idée de Dede 95 n'est pas mauvaise, mais il faudrait que le vote blanc soit pris en compte. Et dans ce cas, le peuple pourrait exprimer sa colère et renvoyer tous les candidats chez eux..... cela ferait réfléchir nos politiques. Et nous recommencerions avec de nouveaux candidats jusqu'à que quelqu'un arrive à convaincre....
Ça entrainerait un regain des français pour la politique, ou ça ne servirait qu'à punir les politiques ?

David2012
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 229
Localisation : Milieu-Ouest
Identité métaphysique : Multiple
Humeur : relax
Date d'inscription : 14/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par _dede 95 le Mar 20 Mar 2012 - 22:14

Fred C'était tout a fait ce que je pensais! En effet le vote blanc pas n'est pas considéré comme un vote "exprimé" , ce qui à mon sens est un dénie de démocratie, si c'était le cas il y aurait certainement moins d'abstention!

avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Fred973 le Mar 20 Mar 2012 - 23:19

dede 95 a écrit:Fred C'était tout a fait ce que je pensais! En effet le vote blanc pas n'est pas considéré comme un vote "exprimé" , ce qui à mon sens est un dénie de démocratie, si c'était le cas il y aurait certainement moins d'abstention!


Ca se fête dede 95 !! Un sujet où nous sommes d'accord Wink

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Fred973 le Mar 20 Mar 2012 - 23:24

David2012 a écrit:Ça entrainerait un regain des français pour la politique, ou ça ne servirait qu'à punir les politiques ?

Les 2 je pense !

Cela obligerait les politiques à présenter un programme qui tienne la route, et à le respecter. Parce qu'une fois élu, si le président ne respectait pas programme, il serait plus facilement sanctionné au prochain mandat.

L'élection serait un vrai challenge pour les candidats en mettant un vote sanction à 50% de vote blanc les obligeant à tous retirer leurs candidature jusqu'au prochain quinquennat. Cela les responsabiliserait par rapport à l’électorat.

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 0:02

Je ne vois pas en quoi la prise en compte du vote blanc changerait quelque chose ....
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Fred973 le Mer 21 Mar 2012 - 0:13

troubaadour a écrit:Je ne vois pas en quoi la prise en compte du vote blanc changerait quelque chose ....

Et bien, si le vote blanc est comptabilisé, tu as un score supplémentaire qui affaiblit obligatoirement tous les autres scores.
Imaginons, que 50% des français votent blanc, cela veut dire, pour cette élections par exemple, qu'il n'y a plus que 50% de suffrage à partager en 10 candidats.
Déjà, rien que le fait d'atteindre 50% de votes blancs devrait être une sanction !

Aujourd'hui qu'est-ce qui différencie un abstentionniste d'un vote blanc ? Rien.
On nous dit, que voter est un devoir, mais si on vote blanc, c'est comme si on restait chez nous. Et si il n'y avait aucun candidat qui satisfasse ?

Edit : en revanche, il n'est pas possible au second tour, puisqu'il empêcherait d'avoir une majorité de plus de 50%

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 0:39

Désolé je ne vois toujours pas ce que cela changerait....
Les 2 premiers au lieu d'avoir 25% des voix chacun auraient 19% ou 15%. Et alors ? Ca changerait juste la présentation des résultats.
Les mêmes seraient toujours en tête, qualifiés pour le second tour.

Avec le vote blanc y aurait-il eu plus de candidats ? je ne pense pas.
D'autres programmes ? Je ne pense pas non plus.
Le vote blanc ne veut pas uniquement dire "les deux me déplaisent" il peut aussi vouloir dire "je m'en fous que ce soit l'un ou l'autre c'est pareil..."

Vote blanc ou abstention c'est laisser à ceux qui votent pour un candidat le pouvoir de décider.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Fred973 le Mer 21 Mar 2012 - 0:54

Bien sûr avec 10% de vote blanc, cela ne changerait rien par rapport aux résultats de l'abstention actuelle.
Mais imagine 1 mn, une révolte par le vote blanc à plus de 50% !! Crois-tu qu'il ne se passerait rien ?

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 1:02

Pourquoi cela changerait il plus quelque chose que 50% d'abstention ?

De plus le vote blanc n'est pas forcément protestataire. Il ne serait représentatif de rien du tout... si ce n'est que 50% ne veulent pas choisir.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par _dede 95 le Mer 21 Mar 2012 - 8:27

troubaadour a écrit:Pourquoi cela changerait il plus quelque chose que 50% d'abstention ?

De plus le vote blanc n'est pas forcément protestataire. Il ne serait représentatif de rien du tout... si ce n'est que 50% ne veulent pas choisir.

Pas tout à fait, car on peut considérer le vote blanc comme un candidat fictif, disons de protestation des autres, et bien sur, mais c'est mon avis, on en reviendrais a la proportionnelle (Il est évident que l'élection du Président ne se ferait plus "à la Gaulliste"(sic).
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 13:52

Tu peux voter blanc car "tous pourris tous nuls j'en veux aucun"
ou voter blanc car "tous pareil je m'en fou de celui qui sera élu" ou parce que la personne est complètement indifférente à la politique mais veut remplir son devoir de citoyen.

Dernièrement mon aîné qui a tout juste 18 ans m'a dit "je ne sais pas pour qui je vais voter je vais voter blanc". Parce qu'on lui a inculqué l'importance du vote et de la démocratie et que d'un autre coté la politique ne l’intéresse pas.

On ne peut pas définir ce qu'est l'expression du vote blanc.A la limite chaque votant blanc peut avoir une raison différente et nul n'a le droit de s'approprier la signification du vote blanc. Il ne faut pas transformer le vote blanc en vote systématiquement contestataire, ce n'est ni son but ni son rôle.

Le vote blanc c'est laisser aux autres le soin du choix, c'est tout. Après la raison est toute personnelle.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Weksuye le Mer 21 Mar 2012 - 14:17

Troubaadour,
Le vote blanc, au contraire de l'abstention, n'exprime aucunement un désintérêt vis à vis de l'élection, mais une défiance envers les candidats proposés. Si le vote blanc était comptabilisé comme un vote, il pourrait donc remporter l'élection, ce qui impliquerait que d'autres candidats se présentent jusqu'à ce qu'un d'entre eux gagne réellement les faveurs du suffrage.
Le système actuel a ceci de pervers qu'il nous permet de choisir parmi des candidats préselectionnés par ce même système, sans nous autoriser à exprimer le fait qu'aucun d'entre eux ne nous convient.

Weksuye
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 14:28

Weksuye a écrit:Troubaadour,
Le vote blanc, au contraire de l'abstention, n'exprime aucunement un désintérêt vis à vis de l'élection, mais une défiance envers les candidats proposés.

Nullement ! Propos totalement subjectif qui ne refletent pas la réalité.

Je redis ce que j'ai dit, chacun à ses propres raisons de voter blanc. Le vote par défiance n'est qu'une des raisons du vote blanc. Et je trouve très autoritaire cette volonté de vouloir donner un sens unique au vote blanc, comme si la sensibilité de certains devaient s’étendre à tous.
Respecte les électeurs, respecte les êtres humains, respecte leur décision de voter blanc sans vouloir imposer ton point de vue.

wikipedia a écrit:Lors d'une élection, le vote blanc est le fait de ne voter pour aucun des candidats, ou aucune des propositions dans le cas d'un référendum.
Au sens étroit :
« Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). » 1
Mais au sens large :
« C’est bien l’ensemble bulletins en blanc et bulletins n’exprimant pas de choix qu’il est convenu d’appeler le « vote blanc » »2
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par Weksuye le Mer 21 Mar 2012 - 15:04

Lorsqu'on veut laisser aux autres le soin du choix, c'est qu'on se désintéresse du résultat ou de l'enjeu, ou encore qu'on estime ne pas voir les compétences pour choisir, auquel cas il suffit tout simplement de ne pas participer, c'est à dire de s'abstenir.
Mais voter blanc, offre (ou plutôt devrait offrir, selon moi) la possibilité d'exprimer un choix bien précis, celui de demander la présentation de nouveaux candidats.
Sinon, comment traduire ce positionnement-là, lorsque les votes nuls, blancs et l'abstention sont tous amalgamés comme c'est le cas aujourd'hui?

Weksuye
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 15:28

J'en connais qui s’abstienne par contestation et d'autres qui votent blanc par devoir de citoyen tout en reconnaissant ne pas savoir pour qui voter.

Tu édictes tes règles Tu définis pourquoi on s’abstient et pour quoi on vote blanc suivant ta propre perception et sans aucune base justificative.. Ce sont des propos dogmatiques.


Pour répondre à ta question :
L'abstention : C'est de ne pas aller voter.
Le vote blanc : C'est aller voter sans choisir
Le vote nul : C'est ne pas respecter les regles du vote (le bulletin de vote devant être unique et vierge).

L'unique traduction de ces 3 cas est que c'est un un non choix (volontaire ou non d'ailleurs).

Et dans les 3 cas tu en as qui le font pas contestation, par désintérêt, par jeu, par ignorance, par accident, etc etc.... Aucun cas n'est représentatif et systématique.

Imaginer qu'il y ait un cas qui regroupe tel comportement et un autre telle signification relève du fantasme et du dogme.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par gaston21 le Mer 21 Mar 2012 - 15:44

Je me suis déjà exprimé sur le sujet.
D'accord pour prendre en compte le vote blanc.
Par contre, avec le système actuel, le Président est pratiquement tiré au sort . L'élection se joue à un "chouia" de voix au premier tour. N'importe quel candidat plaisantin peut faire basculer le vote et donc la politique complète du pays.
Exemple 2002 au 1er tour :
200000 voix d'écart entre Jospin et J-M Le Pen ; Taubira en a fait 600000; je mets de côté Chevènement, 1,5 million de voix....pour qui j'ai voté!
Il faut absolument revenir à une élection à deux échelons, élections primaires, députés et sénateurs, puis élection du Président. Ca nous coûterait beaucoup moins cher, on éviterait les promesses de gaston, non, de gascon ! Et puis, le Président représenterait mieux l'opinion générale . Regardez le "bordel" actuel...
http://www.france-politique.fr/election-presidentielle-2002.htm
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par troubaadour le Mer 21 Mar 2012 - 16:39

Salut Gaston,
Je ne suis pas emballé par l'élection au suffrage universel indirect du président (ou premier ministre) car :
- En quoi cela éviterait les "promesses de gascon" ?
Au lieu d'avoir un candidat qui représente un parti qui fait des propositions, on aurait un candidat représenté par des députés le tout chapeauté par un parti qui fait des propositions.... Pour moi c'est kif-kif.
- En quoi le président représenterait mieux l'opinion général ?
Soit il est donné une majorité absolue de députés au parti arrivé en tete, et dans ce cas là c'est le parti qui a fait 31% qui gouvernera et celui qui a fait 30.5% sera dans l'opposition, soit c'est la proportionnelle intégrale, avec tous les jeux de magouilles puissance 10 qui en découlerait. Je serais pour la première proposition.

Moi je trouve que l'on devrait élire député (avec plus de proportionnel) et président en même temps et qu'il ne devrait plus y avoir de premier ministre. On gagnerai du temps (élection simultanée par la peine d'attendre un mois de plus pour gouverner) et de l'argent (une seule élection - et l’économie d'un premier ministre). Le président de la république étant là pour appliquer ses promesses gouverner le pays tel indiqué dans sa campagne.. A quoi bon un premier ministre ? que le président assume.
De toute les manières vu l'organisation actuelle c'est le président qui fera et agira quelqu'il soit.

Soit on a un président actif à l'américaine et sans premier ministre soit on a un président fantoche (à l'allemande ou israelienne) avec un premier ministre (ou équivalent) qui agit. Mais les deux un président et un premier ministre qui agissent c'est source de confit, de gaspillage et de redondance.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mode d'élection du président

Message par gaston21 le Mer 21 Mar 2012 - 18:17

Je persiste dans mon point de vue. Le pays mérite mieux que d'avoir un genre de monarque élu sous le coup d'une émotion ou d'un évènement fortuit ou provoqué . L'expérience prouve que tous les coups sont permis , y compris les plus abjects : le prétendu assassinat de Mme Chaban-Delmas, la sordide affaire Pompidou-Markovic, les diamants de Giscard etc...Et que de promesses et de mensonges....Les spécialistes savent comment orienter la foule et guider l'opinion dans le sens voulu.. Combien d'indécis jusqu'au jour du vote ? Et si peu de voix à obtenir pour gagner une élection ? L' élection par les parlementaires ou par les Grands Electeurs permet une élection moins sujette aux caprices du moment . C'est d'ailleurs le système adopté à peu près partout . Je considère que nous ne sommes plus dans un système parlementaire .
Par contre, d'accord pour une pondération du système d'élection des députés , avec un dosage de la proportionnelle pour que la Chambre représente mieux les opinions des électeurs.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum