Quand on a les papillons dans l'estomac....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par Vianney le Mar 3 Avr 2012 - 21:09

orthon7 a écrit:Quand l'attirance du début est forte, et qu'on se dirige tout droit vers une relation amoureuse,...... Alors en ce moment j'ai les papillons pleins le ventre... sourire
je ne regrette pas, je n'oublie pas, les papillons restent.



Je viens de lire un texte sur l’amour..il provenait d’un site à caractère « lumineux ».
On s’entend tout de suite qu’on y parle davantage d’amour absolu et inconditionnel.
Ça dit ceci :
Lorsque vous aimez quelqu’un, il faut absolument que vous puissiez l’aimer sans rien attendre en retour, surtout ne pas être en attente d’un amour réciproque. Plus vous donnerez dans cet état d’esprit, plus vous recevrez.

Je comprends l’auteur de vouloir dire que l’amour implique le don de soi.
Quand même à la longue….donner et donner. Il faut aussi recevoir de temps en temps non ?
L’amour n’est-il pas censé être un partage ?

Par contre il dit ceci que j’aime bien :
L’Amour fait des miracles, l’Amour est la plus belle chose qui existe dans l’Univers.
L’Amour est aussi le moteur qui vous permet de tout transcender.


Je fais un retour sur la dernière question au tout début de mon post :
Que reste-t-il de vos amours ? Avez-vous trouvé le moyen de conserver quelque chose de cet amour ?

Mes recherches sur l’amour m’amènent à me questionner sur la frontière entre l’amour et l’amitié, mais aussi sur l’éventualité de passer de l’amour à l’amitié, afin que tout ce temps ne soit pas nécessairement perdu, mais transformé en une nouvelle énergie créatrice et valorisante. Maturité aidante et volonté de part et d’autre un must. Avant de partir un autre post là-dessus, peut-être que cela n’intéressera pas les couples déjà établis, mais peut-être que si finalement, quand on sait que bien des couples se séparent ou pensent à le faire… Alors que fait-on lorsqu’il n’y a plus de papillons dans l’estomac ?
Peut-on avoir des papillons d’amitié selon vous ?

Le vocabulaire serait-il insuffisant lorsque nous utilisons le mot : "amour", pour désigner plusieurs choses distinctes: - l'amour comme attirance physique - l'amour comme possessivité - l'amour comme vouloir le bien, le bonheur de l'autre, la compassion. Alors que l'amitié profonde serait plutôt vouloir le bien de l'autre, mais sans vouloir partager sa vie de tous les jours, sans possessivité, quoique je pense bien que la possessivité étant le côté "obscur" de l’amour est un travers dont il faut se corriger si l'on veut mériter l'amour. Je suis persuadé que l'on peut passer de l'amour à l'amitié profonde. Cela peut être un vrai amour aussi. Et comme toutes choses, il faut savoir l’entretenir si on veut la conserver.
Car la peine d’amitié ça existe aussi.

Mais passer de l'amour à une grande amitié, cela peut être assez difficile, et prendre un certain temps, le temps du détachement, de changer les habitudes, le temps de trouver un nouvel équilibre. Le temps de prendre certaines distances sans pour autant ignorer l’autre. Je pense que les deux doivent y trouver un intérêt réel, un avantage partagé. Que cela apporte un plus dans notre vie.

Y en a-t-ils qui ont réussi ce tour de force?

À ma copine étoilée.



Vianney
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Danseur éternel
Humeur : En cadence
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par manuramolo le Mar 3 Avr 2012 - 23:31

Aimer, au début, c'est le désir, parfois la passion, le miroir narcisssique, parfois la possession. Puis l'on apprend ou non à aimer.Si l'on apprend cela devient la compréhension, l'acceptation de la différence, la complicité. Si en amour un et un font un alors c'est que quelqu'un a perdu quelque chose.
Sinon l'amour peut devenir indifférence.
Le désir est inné mais l'amour est un apprentissage.
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par Vianney le Mer 4 Avr 2012 - 0:33

manuramolo a écrit: Si en amour un et un font un alors c'est que quelqu'un a perdu quelque chose.
Sinon l'amour peut devenir indifférence.Le désir est inné mais l'amour est un apprentissage.
Belle réflexion manuramolo okey
Et si un et un font trois c'est qu'on a gagné quelque chose ? sourire

Je pense que c'est dans l'amour qu'on vit les plus grandes transformations si on en saisit l'occasion.


Vianney
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Danseur éternel
Humeur : En cadence
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par Doudou37 le Mer 4 Avr 2012 - 4:25

Vianney a écrit:Selon wikihow.com,
S’il est possible de rencontrer plusieurs fois le véritable amour au cours de sa vie, le plus difficile reste de le garder et d’entretenir la flamme au quotidien. Prendre soin de l’autre, susciter sans cesse le désir et partager des centres d’intérêts communs, sont les secrets d’un amour durable.

Voyez-vous, c'est trop cérebral pour moi.

L'amour, le vrai, est celui qui ne me laisse plus raisonner.

Peu m'importe qu'il soit durable. L'important est qu'il soit vrai, intense, évident.

Doudou37
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 38
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Crépuscule
Humeur : Vivre et laisser vivre
Date d'inscription : 02/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par Passiflore le Mer 4 Avr 2012 - 4:52

Vianney a écrit:
Je fais un retour sur la dernière question au tout début de mon post :
Que reste-t-il de vos amours ? Avez-vous trouvé le moyen de conserver quelque chose de cet amour ?

Je ne comprends rien à ces questions, c’est sans hostilité.
Je n’ai jamais compris, comment on pouvait aimer et n’aimer plus.
Je l’ai vu se faire autour de moi, souvent, sans jamais rien y comprendre.
Quand j’ai accueilli en moi, le parfum, le goût d’une personne, et parlant de cela je ne parle pas de sexualité, mais bien d’amour, que cela se fait avec l’enfant, le vieillard, et même l’arbre, c’est pour la vie, en moi.
Ces visages, ces silhouettes, sont là… je ne suis même pas sûr que cela finisse avec la mort, tellement c’est d’une autre nature.

C’est dire que faire des catégories dans l’amour, n’a aucun sens pour moi, peut être parce que je n’ai plus d’appétit à posséder, à jouir de l’autre.

Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par orthon7 le Mer 4 Avr 2012 - 9:29

@:Vianney
Peut-on avoir des papillons d’amitié selon vous ?

je pense que oui, mais dans ce cas là les papillons
ne se trouvent pas dans l'estomac, ce sont des papillons
d'êtres ou de personnes qui resterons dans nôtre
tête juste que nôtre mort.

ps: "comme nous, nous seront surement des papillons pour certain...!"
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4676
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par Vianney le Jeu 5 Avr 2012 - 17:48

Krinou a écrit: Parce que le Mitou et le romantisme, ça fait deux
Krinou....si tu le peux, parle-nous de tes papillons avec le Mitou ! albino
Devons-nous en conclure qu'il en reste peu ?

Quelqu'un d'autre aimerait parler de ces merveilleux papillons ?

Patience Passiflore, un jour on reconnaîtra ta vraie nature (flore) de maître de l'absolu. sourire

En général , les parents aiment leurs enfants toutes leurs vies et possiblement au-delà comme on le suppose.
Je ne sais pas si j'aimerais un arbre toute ma vie...ou même un papillon.
En dehors de la famille, l'amour ne semble pas durer toujours pour nous qui avons tant de choses à apprendre et tant de défauts à corriger. Je ne suis pas encore parvenu à l'amour inconditionnel dans mes relations amicales et amoureuses. On a trop de difficulté à pardonner. C'est triste , mais c'est ainsi.
Accepter et aimer les autres tels qu'ils sont et aimer ce qu'ils pourraient devenir pour leur permettre de le devenir n'est pas chose comprise et maîtrisée par tout le monde. On comprend le principe, mais c'est souvent l'application qui est ardue.

Les gens ne sont pas toujours prêts et disposés à faire des changements dans leurs vies au même moment que nous le sommes. C'est dur de changer. En attendant , on arrange notre miroir pour voir ce qu'on veut bien voir, et ne pas voir ce qui nous dérange. Il faut accepter que l'autre agisse ainsi. À chacun son chemin.
Je demeure convaincu que c'est dans l'amour qu'on vit les plus grandes transformations, à cause des émotions fortes qui en découlent, et des passages obligés. Quand on n'a pas le choix de changer !
(voir ma citation en bas de page)
Parfois le pire cauchemar, peut être considéré comme un cadeau de la vie, l'occasion qui nous est donnée d'avancer.
Je n'irais pas jusqu'à vous en souhaiter à vos anniversaires tout de même..

Vianney
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Danseur éternel
Humeur : En cadence
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par orthon7 le Ven 6 Avr 2012 - 3:10

@Vianney
Les gens ne sont pas toujours prêts et disposés à faire des changements dans leurs vies au même moment que nous le sommes. C'est dur de changer. En attendant , on arrange notre miroir pour voir ce qu'on veut bien voir, et ne pas voir ce qui nous dérange. Il faut accepter que l'autre agisse ainsi. À chacun son chemin.
segrattelementon

"À chacun son chemin." Oui d'accord mais il faut voir les conséquences
sur l'ensemble de la famille, et pas seulement sur l'autre.

Vianney à tu une laisse autour du coup ?

- L'amour vous mords, vous mouds, vous cloue, mais vous ouvre l'âme et le corps.
exacte, mais seulement le temps d'un temps, comme les papillons que j'aime tant.


Dernière édition par orthon7 le Ven 6 Avr 2012 - 3:12, édité 1 fois (Raison : o)
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4676
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par Vianney le Ven 6 Avr 2012 - 4:16

orthon7 a écrit:Vianney à tu une laisse autour du coup ?

Bonjour orthon7, qu'est-ce que tu veux dire par une laisse ?

Présentement, je suis en période de réflexion. Le passage obligé dont je parlais.
Et c'est pas d'la tarte comme vous dites.
Je saisis l'occasion qui m'est donné pour essayer d'approfondir plusieurs facettes des relations humaines, et corriger ce que j'aurais besoin de corriger. Faut vraiment se regarder en face pour que ça en vaille peine.

Vianney
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Danseur éternel
Humeur : En cadence
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par _Krinou le Ven 6 Avr 2012 - 14:09

Vianney a écrit:
Krinou a écrit: Parce que le Mitou et le romantisme, ça fait deux
Krinou....si tu le peux, parle-nous de tes papillons avec le Mitou ! albino
Devons-nous en conclure qu'il en reste peu ?
Bonjour Vianney sourire

Je n'ai jamais ressenti ce que tu appelles "papillons", ni pour le Mitou, ni pour personne.
Cela fait un petit peu plus de 20 ans que nous sommes ensemble.
Au début, c'était très étrange, il me manquait tout le temps lorsqu'il n'était pas là, mon coeur se serrait et j'étais nerveuse, j'avais toujours peur qu'il ne revienne pas.
Ce sentiment s'est estompé avec le temps, petit à petit, sans que je m'en rende compte.
Je suppose qu'avec les années, j'ai fini par acquérir la certitude que nous finirions nos jours ensemble.

Nous avons traversé beaucoup d'épreuves ensemble, il y a des couples que cela rapproche.
Je ne dirais pas que cela nous a éloigné, mais nous nous sommes installés dans une sorte de routine.
Nous sommes ensembles, nous avons besoin l'un de l'autre, mais non, il n'y a pas de "papillons", il n'y en a jamais eu.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on a les papillons dans l'estomac....

Message par orthon7 le Ven 6 Avr 2012 - 21:58

@vianney
Bonjour orthon7, qu'est-ce que tu veux dire par une laisse ?

Présentement, je suis en période de réflexion. Le passage obligé dont je parlais.
Et c'est pas d'la tarte comme vous dites.
Je saisis l'occasion qui m'est donné pour essayer d'approfondir plusieurs facettes des relations humaines, et corriger ce que j'aurais besoin de corriger. Faut vraiment se regarder en face pour que ça en vaille peine.

c'est bien ce que jamais crue comprendre.

Par contre pour la réponse,
je pense qu'il n'y a que toi qui puisse la prendre ..!

peser le pour le contre, puis voir ou se trouve ton équilibre. dubitatif
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4676
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum