La colonisation française en Algérie...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 14:01

Un peu d'histoire ne fait pas de mal et je pense que cet article nous rafraîchira un peu la mémoire...

L'arrivée des colons européens

Quant à la colonisation française, elle avait commencé aussitôt après la prise d’Alger, alors que des dizaines de milliers de Français vinrent s'installer en Algérie. Le général Louis Juchault de Lamoricière (1806-1865) résumait ainsi en 1843 la position des militaires par rapport à la colonisation:

En vue d'atteindre cet objectif, il est nécessaire de faire appel aux colons européens, et ce, parce que nous ne pouvons en aucun cas faire totalement confiance aux indigènes. Ces derniers profiteront de la première occasion pour se soulever contre nous. La soumission des Arabes à notre autorité ne constitue qu'une phase transitoire nécessaire entre la guerre d'occupation et la véritable conquête. La seule chose qui nous permette d'espérer pouvoir un jour affermir nos pas en Algérie, c'est de peupler ce pays par des colons chrétiens s'adonnant à l'agriculture…Pour cela, nous nous devons de tout mettre en œuvre pour attirer le plus grand nombre de colons immédiatement en Algérie et les encourager à s'y établir en leur attribuant des terres dès leur arrivée.

Les colons firent main basse sur les terres arabes en achetant à vil prix de vastes domaines aux Turcs. Déjà, en 1841, dans ses Notes sur l’Algérie, le député Alexis de Tocqueville (1805-1859) dénonçait ainsi les spoliations dont étaient victimes les «indigènes»:

Un marin qui était là et qui possède des terres reprenait avec vivacité qu'on avait tort de traiter les colons de cette manière; que sans colonie il n’y avait rien de stable ni de profitable en Afrique; qu'il n’y avait pas de colonie sans terres et qu'en conséquence ce qu'il y avait de mieux à faire était de déposséder les tribus les plus proches pour mettre les Européens à leur place. Et moi, écoutant tristement toutes ces choses, je me demandais quel pouvait être l’avenir d’un pays livré à de pareils hommes et où aboutirait enfin cette cascade de violences et d’injustices, sinon à la révolte des indigènes et à la ruine des Européens.

Néanmoins, Alexis de Tocqueville ne s'empêchait pas d'ajouter: «Quoi qu'il en soit, on peut dire d'une manière générale que toutes les libertés politiques doivent être suspendues en Algérie.» Bref, malgré certaines réticences, de Tocqueville, comme la plupart de ses contemporains, se faisait l'avocat de mesures radicales dans la conquête de l'Algérie. Cette conquête apparaissait à l'époque comme une nécessité pour maintenir la France dans son rôle d'expansion coloniale (à l'exemple de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de l'Italie, etc.). En octobre1870, le décret Crémieux (du nom d'Adolphe Crémieux) accorda la nationalité française aux seuls Algériens de confession juive (35 000 personnes):

No 136. - DÉCRET qui déclare citoyens français les Israélites indigènes de l'Algérie.

Du 24 octobre 1870.

LE GOUVERNEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE DÉCRÈTE :

Les Israélites indigènes des départements de l'Algérie sont déclarés citoyens français ; en conséquence, leur statut réel et leur statut personnel seront, à compter de la promulgation du présent décret, réglés par la loi française, tous droits acquis jusqu'à ce jour restant inviolables.

Toute disposition législative, tout sénatus-consulte, décret, règlement ou ordonnances contraires, sont abolis.

Fait à Tours, le 24 0ctobre 1870.

Signé AD. CRÉMIEUX, L. GAMBETTA, AL. GLAIS-BIZOIN, L. FOURICHON


Cette mesure discriminatoire heurta les autres communautés, notamment les Berbères. Le décret 136 fut complété par le décret no 137 portant «sur la naturalisation des «indigènes musulmans et des étrangers résidant en Algérie». Ainsi, la qualité de citoyen français ne pouvait pas être automatique, car elle ne pouvait «être obtenue qu’à l’âge de vingt et un ans accomplis» et sur demande.

Une politique de spoliation

En 1872, sur une population estimée à deux millions d’habitants, quelque 245 000 étaient d’origine européenne (12,2 % de la population) et possédaient au moins le quart de l’espace agricole algérien; en 1886, plus de sept millions d’hectares de terres étaient passés aux mains des colons. Ceux-ci n'étaient pas seulement d'origine française, d'autres provenaient, par exemple, de l'Italie, de l'île de Malte, de Suisse et de l'Espagne. Pendant que les Français, les Suisses et les espagnols s'établissaient à l'Ouest, les Italiens et les Maltais s'installaient à l'Est.

Par la suite, certaines tribus arabes et berbères perdirent jusqu’à 50 %, voire 80 %, de leurs terres. Capitalistes métropolitains, fonctionnaires et officiers firent le trafic des terres abandonnées par leurs propriétaires ou confisquées au nom de la conquête. La politique française à l'égard des Algériens ne pouvait que favoriser l'émergence du nationalisme musulman. Dès 1846, Alexis de Tocqueville avait probablement raison d'écrire: «Nous avons rendu la population musulmane plus barbare qu’elle ne n’était.» Le mot «barbare» était peut-être mal choisi, mais dans le contexte de l'époque, mais il signifiait que les Français avaient sans nul doute «empiré» les choses.

Source et suite ici

Qui parlait sur ce forum que l'Algérie n'avait jamais été colonisée ?? dubitatif


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 16:16

L'Algérie a toujours été colonisée.

Les Grecs, les Romains, les Vandales, les Byzantins, les Arabes, les Espagnols, les Othomans, les Français l'ont colonisé.

La colonisation française lui a donné son nom d'Algérie.

Avant, c'était la régence barbaresque d'Alger.

Elle lui a aussi donné des frontières actuelles qui en font le pays le plus vaste d'Afrique.

Elle est indépendante depuis 1962 mais les algériens sont encore moins libres que du temps de la colonisation française.

Même Ferhat Abbas l'a reconnu, le zaïm Ben Bella et le colonel Boumediene ont établi une dictature stalienne qui a favorisé les mouvements frères musulmans et salafistes.

Le poids étouffant de l'islam étrangle ce pays
riche en pétrole et en gaz.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 16:31

Yacoub:
Elle est indépendante depuis 1962 mais les algériens sont encore moins libres que du temps de la colonisation française.
Ceci est subjectif et même si c'est vrai, ça ne regarde plus les Français.
Il n'est pas bon de dédouaner les colons français parce que d'autres après sont moins bien ou jugés comme tels.
L'un n'excusant pas les atrocités des autres à mon avis...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 16:52

Je ne dédouane pas les colons qui n'étaient qu'une poignée.

La mère de Camus était femme de ménage.

De Gaulle a donné un pays à une organisation d'inspiration totalitaire et elle a aidé celle ci à asseoir sa domination autoritaire sur un peuple fatigué par la violence.

Elle est responsable de ce qui est arrivé en Algérie avec la guerre civile des années 1990.

Si elle avait éduqué à la laïcité, aux droits humains au lieu de favoriser l'obscurantisme religieux, le peuple algérien ne serait pas dans cette situation.

De 1830 à 1962, l'Algérie n'a pas été laïque alors que la laïcité était demandée par Ferhat Abbas.

Un livre sur ce sujet.





    Chère Algérie. La France et sa colonie (1830-1962)
    Plus de deux cent mille morts, côté algérien, près de trente mille morts, côté français : telle fut l'issue sanglante de la guerre d'Algérie.
    Cette guerre meurtrière, qui a longtemps tu son nom, fut aussi extrêmement coûteuse : elle a représenté 20 % du budget de l'Etat pour la seule année 1959.
    Fallait-il que les enjeux soient considérables pour que la France manifeste, si longtemps, un tel attachement! Or ce livre démontre qu'il n'en fut rien, mettant à mal, au passage, bien des idées reçues : dès le début des années trente, l'Algérie connaît une crise qui ira s'aggravant jusqu'à son indépendance, et représente un fardeau toujours plus lourd pour la métropole.
    Les ressources sont insuffisantes pour nourrir une population qui croît très vite, car l'Algérie n'est pas ce pays richement doté par la nature qu'on s'est longtemps plu à imaginer; la misère s'étend, les Algériens sont, très tôt, contraints de s'expatrier pour nourrir leurs familles - et non parce que la France fait appel à eux pour se reconstruire après 1945.
    Cette crise, aucune mesure n'a pu la juguler, ni les tentatives pour industrialiser la colonie avant la guerre, ni le plan de Constantine décidé en 1958.
    Quant à la découverte des hydrocarbures du Sahara, elle fut loin de représenter la manne qui aurait avivé la cupidité de la puissance coloniale...
    Analysant les relations complexes et changeantes entre les acteurs de la colonisation -etat, organismes patronaux, entreprises, citoyens -, Daniel Lefeuvre propose une histoire nuancée et critique de ce pan tragique de notre passé colonial, au risque de heurter les partisans de la commémoration nostalgique comme les tenants d'une "repentante" mal entendue.


yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 17:06

yacoub a écrit:Je ne dédouane pas les colons qui n'étaient qu'une poignée.
C'est combien pour toi une poignée ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 17:12

Il y avait un million de pieds-noirs presque tous des artisans, des ouvriers, des commerçants.

Les gros propriétaires qui faisaient suer le burnous comme les Borgeaud étaient une minorité.

Il faudrait me replonger dans un livre d'histoire de l'Algérie française pour donner un chiffre.

Les gros colons d'Algérie

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 17:19

Je cite Wikipédia:

"Les « Européens » rapatriés sont de culture chrétienne ou juive, ils sont d'origine française (en provenance de toutes les régions de la métropole mais en particulier d'Alsace et de Lorraine) ou étrangère. La proportion d'étrangers monte en 1886 à 49 % des Européens d'Algérie, pour décroître après la loi sur les naturalisations du 26 juin 1889. En 1884, on recense un peu plus de 48 % d'étrangers parmi les 376 772 Européens, avec des différences notables selon les départements : 40 % dans le département d'Alger (56 751 étrangers et 84 816 Français), plus de 59 % dans le département d'Oran (84 881 étrangers et 58 085 Français — la proportion monte à 68 % pour la seule ville d'Oran), 43 % dans celui de Constantine (39 722 étrangers et 52 517 Français) (principalement d’Espagne mais aussi de Malte, d’Italie, d’Allemagne de Suisse et d'Angleterre).

Les motifs d'installation en Algérie des colons sont variés, attrait pour les concessions, incitation et facilité d'installation par les autorités françaises (en particulier Allemands et Suisses), élévation du niveau de vie (Maltais), fuite de la guerre civile (guerres de succession d'Espagne 1833-1840 — à laquelle la France prend part — 1846-1849, 1872-1876, guerre d'Espagne 1936-1939), déportation des résistants au coup d'État du 2 décembre 1851 sous Napoléon III) ou annexion du territoire (Anglo-Maltais, Alsaciens et Lorrains suite à la guerre franco-prussienne de 1870). La politique d'assimilation de la France en Algérie se traduit par la naturalisation des étrangers suite au décret Crémieux de 1870 et loi du 26 juin 1889, les colons détenaient 90% des meilleures terres agricoles (région d'Alger, Tiaret, Oran, etc.) dans l’arrondissement d’Aïn Temouchent par exemple, les Européens, soit 15 % de la population, possédaient plus de 65 % de l'ensemble des terres.

Selon les historiens Guy Pervillé et Benjamin Stora , les colons méprisaient les algériens qui leur font peur et sont indifférents face à leur revendications."

Il me semble que déjà les Français représentent pas mal dans ces colons, non ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 17:31

Mais personne n'a nié que les populations indigènes arabes, berbères et juives ont été victimes de racisme, d'injustice et d'exploitation.

Les indigènes juifs ont bénéficié du décret Cremieux qui les a francisés en masse tandis que les musulmans s'ils voulaient être des citoyens français devaient renoncer à leur statut personnel végétaient dans des emplois peu qualifiés.

Le projet Blum Violette n'a jamais été appliqué à cause des gros colons.

La France a refusé de donner une formation de qualité aux indigènes "musulmans".

La solution français à part entière n'est venue qu'après 1958 avec De Gaulle.

Le résultat c'était le 8 mai 1945, puis le 1 novembre 1954.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par JO le Sam 31 Mar 2012 - 17:41

On cherche quoi, par ce sujet ? A ranimer les haines ou à apaiser le passé ? Merci, Yacoub, de ne pas verser d'huile sur un feu qui ne demande qu'à s'éteindre .Il y a autant d'Algériens en France qu'il y avait de pieds noirs en Algérie : c'est ce mélange-là qu'il convient de réussir : que tous soient Français en France .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 17:45

Merci de ces précisions Yacoub, c'est bien parce que certains nient les exactions, les spoliations d'une partie des colons en mettant des lunettes roses, que j'ai cité les historiens comme Guy Pervillé et Benjamin Stora...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 17:46

Où ai je versé de l'huile sur ce feu ?

Et il y a plus d'algériens en France qu'il n y a eu de pieds-noirs en Algérie.

Trois millions contre un million.

Ces trois millions avec les trois millions de français marocains et le million de français tunisiens doivent mettre en veilleuse l'islam qui a bercé leur enfance et opter fièrement pour la laïcité et l'égalité des droits hommes/femmes.



yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par JO le Sam 31 Mar 2012 - 18:11

Je me suis mal exprimée , je voulais justement te remercier de ne pas le faire ( jeter de l'huile sur le feu), au moment où, peut-être , une fraternité pourrait s'établir, si les agitateurs de tous bords ne faisaient pas tout pour l'empêcher .
Je suis pied noir et j'aime l'Algérie et les Algériens .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 18:15

La fraternité franco-algérienne doit s'établir sur une histoire honnête et pas sur une histoire biaisée qui fait la part belle aux escrocs comme Ben Bella ou Boumediene.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 18:26

JO a écrit:Je me suis mal exprimée , je voulais justement te remercier de ne pas le faire ( jeter de l'huile sur le feu), au moment où, peut-être , une fraternité pourrait s'établir, si les agitateurs de tous bords ne faisaient pas tout pour l'empêcher .
Je suis pied noir et j'aime l'Algérie et les Algériens .
Oui Jo, comme beaucoup de colons, personne le nie, mais il faut aussi avoir l'honnêteté de reconnaître qu'il y a eu aussi un colonialisme comparable aux négriers. C'est ce colonialisme là qui a été déplorable et quand je lisait l'intervention sur un autre post de Mitou, qui disait :
mitou a écrit:
Comme je l'ai précisé et on voit bien là, que tu n'as rien compris à cette problématique de l'Algérie, c'est que ce pays créé par les français n'a rien de comparable avec les autres pays que tu cites.
Au Maroc, en Tunisie, en Indochine et en Nouvelle-Calédonie il y a bien eu une colonisation... pas en Algérie, puisqu'il n'y avait pas de peuple Algérien.
C'est nier non seulement qu'il y a bien eu colonisation, et donc abus de certains colons, je trouve cela malhonnête intellectuellement et historiquement parlant...Mais ce n'est que mon point de vue.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 18:39

Au Maroc, en Tunisie, en Indochine et en Nouvelle-Calédonie il y a bien eu une colonisation... pas en Algérie, puisqu'il n'y avait pas de peuple Algérien.


C'est faux.
Ni le Maroc ni la Tunisie n'ont été des colonies françaises, c'était des protectorats.
Le sultan du Maroc et le bey de Tunisie travaillaient sous le contrôle de la France.

Alors que l'Algérie, c'était théoriquement trois départements français ou la laïcité n'était pas appliquée.
L'imam Ben Badis lui même demandait cette laïcité

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Sam 31 Mar 2012 - 18:43

yacoub a écrit:
Au Maroc, en Tunisie, en Indochine et en Nouvelle-Calédonie il y a bien eu une colonisation... pas en Algérie, puisqu'il n'y avait pas de peuple Algérien.


C'est faux.
Ni le Maroc ni la Tunisie n'ont été des colonies françaises, c'était des protectorats.
Le sultan du Maroc et le bey de Tunisie travaillaient sous le contrôle de la France.

Alors que l'Algérie, c'était théoriquement trois départements français ou la laïcité n'était pas appliquée.
L'imam Ben Badis lui même demandait cette laïcité
Merci de confirmer...Mitou commet une grosse erreur...mais tout le monde ne connaît pas bien l'histoire de l'Algérie, moi le premier. Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 20:42

Après 132 ans de présence française, à la noël 1962, alors qu'ils étaient un million avant, peut être à cause de l'OAS, peut être à cause du FLN , il ne resta plus que 30 000 pieds-noirs en Algérie.


yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par meulan le Sam 31 Mar 2012 - 21:02

http://www.marianne2.fr/Jean-Daniel-Le-prix-de-l-independance-algerienne-a-ete-inutilement-cher_a216732.html?print=1


meulan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 323
Localisation : Lorient
Identité métaphysique : Athéologie
Humeur : Variable
Date d'inscription : 11/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par yacoub le Sam 31 Mar 2012 - 21:12

Jean Daniel comme Benjamin Stora ont soutenu le FLN

Beaucoup d'algériens juifs ont porté les valises du FLN.

Daniel Timsit a relaté qu'après l'indépendance lui qui a aidé le FLN qui était né en Algérie et dont tous les aïeux ont été enterrés là bas n'a pas eu droit à la carte d'identité aolgérienne.

Pour quelle raison, bon Dieu pourquoi ?

Parce qu'il était juif.

Il était médecin aussi mais pour l'islam fanatique le judaïsme n'a plus sa place dans l'Algérie indépendante.

Toutes les synagogues ont été transformées en mosquées.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par gaston21 le Sam 31 Mar 2012 - 22:50

Toujours pas digérée, l'Algérie ...Mais oui qu'on était les meilleurs et qu'on est parti là-bas pour éduquer et évangéliser les sauvages...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par JO le Dim 1 Avr 2012 - 8:17

ben, quand on était la troisième génération à ne même pas connaitre la France, oui, on se croyait algérien, naïvement . Mes grands parents étaient de "tout petits blancs" , chassés d'Espagne par les persécutions - déjà!- Ils se croyaient naïvement chez eux , et leurs tombes sont restées là-bas . Je n'ai, moi , fait qu'enseigner dans une école musulmane, aimée des enfants et reçue avec déférence dans les familles ... La petite histoire est différente de la grande . Je ne sais pas si ma mère était juive, parcequ'elle a été obligée de prouver l'inverse pour sauver sa peau, pendant la dernière guerre ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Dim 1 Avr 2012 - 8:37

JO a écrit:ben, quand on était la troisième génération à ne même pas connaitre la France, oui, on se croyait algérien, naïvement .
Tu confirmes bien ce que je disais sur un autre post, que colons et enfants de colons doivent toujours avoir leurs valises prêtes, c'est malheureux j'en conviens, mais c'est une réalité...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par JO le Dim 1 Avr 2012 - 8:45

Tu es parisien, Jipé ? Mais tu as raison: j'ai bouclé plus de valises, en citoyenne du bassin méditerranéen, qu'amassé de chauvinisme . Le nomadisme, c'est dans la tête, même quand on a posé les valises , faute de ne plus pouvoir les soulever!
Celà dit, à remuer la crotte, ça éclabousse, ça ne nettoie pas .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par Jipé le Dim 1 Avr 2012 - 9:17

JO a écrit:Tu es parisien, Jipé ? Mais tu as raison: j'ai bouclé plus de valises, en citoyenne du bassin méditerranéen, qu'amassé de chauvinisme . Le nomadisme, c'est dans la tête, même quand on a posé les valises , faute de ne plus pouvoir les soulever!
Celà dit, à remuer la crotte, ça éclabousse, ça ne nettoie pas .
Non je ne suis pas parisien rire Ne peut-on pas parler de l'histoire parce qu'elle dérange certains ?
Ne doit-on pas parler de génocide, de crimes contre l'humanité, d'esclavagisme etc...Tout cela parce qu'un petit nombre se sent le cul merdeux ?? Bizarre comme attitude, est-ce de l'obscurantisme que tu prônerais ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonisation française en Algérie...

Message par JO le Dim 1 Avr 2012 - 9:51

Individuellement, je ne peux accéder à la réconciliation des deux parties qui me constituent irréductiblement que par mon engagement politique pour le renversement collectif du mythe. Ce n’est ni plus ni moins ceci qui est mis en jeu dans la transmission ou non-transmission de l’histoire de la guerre d’Algérie, dont les enjeux de mémoire constituent une nouvelle bataille, aussi décisive que les précédentes.



Inexorablement mêlés et néanmoins séparés, nous avons la possibilité de nous construire un futur commun, en affrontant courageusement notre passé et les divisions qui le perpétuent, avec toutes les conséquences politiques. Nous continuerons sinon à creuser notre propre tombe vers ces impasses familières, où les morts reviendront nous visiter, à intervalles réguliers, en nous susurrant à l’oreille une histoire pleine de bruit et de fureur que des idiots nous avaient racontée et qui n’a pas de sens. Cette histoire n’est pas celle de nos pères et de nos mères ; c’est celle de nos enfants.


Malik Tahar Chaouch

je confirme
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum