Alain Aspect - la dualité onde particule

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Ven 21 Déc 2012 - 17:20

en parlant de rayonnements, on sait que certains matériaux très fin peuvent en stopper certains, alors que d'autres très épais les laissent passer sans les altérer.
dès lors on voit mal en quoi la lumière aurait un privilège d'être à la fois onde et quanta. Pour moi, il y a une universalité pour toute chose et pas d'exceptions.
Pour moi, les filtres agissent comme absorbeurs ou laissent passer les rayonnements, selon leur propre fréquence vibratoire.
je sais pas si je me fais bien comprendre.
en fait tout dépend s'il y a synchronicité ou non.
les rayonnements dits radio actifs auraient des fréquences très "dures" et très rapides, que seuls certains matériaux pourraient stopper.
wistle
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par zizanie le Ven 21 Déc 2012 - 17:27

Toutes les particules sont duales, c'est universel. Mais leur absorption dépend de leurs caractéristiques et de leur énergie qui elles par contre sont spécifiques.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Ven 21 Déc 2012 - 18:01

donc une onde acoustique serait accompagnée d'une particule ?

à mon avis, il n'y a pas de particule accompagnant l'onde, qui est énergie pure, modulée.

avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Ven 21 Déc 2012 - 20:40

cet article illustre ma vision du fonctionnement des ondes:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par cana le Ven 21 Déc 2012 - 22:27

zizanie a écrit:Toutes les particules sont duales, c'est universel.

amen
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par zizanie le Sam 22 Déc 2012 - 0:41

Antinea a écrit:donc une onde acoustique serait accompagnée d'une particule ?
Oui, on l'appelle phonon, c'est une quasi-particule correspondant à un quantum d'énergie sonore.
En réalité, une onde est souvent un flux de nombreuses particules, une seule particule est le minimum quantique qui n'est donc pas infiniment petit.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A ce propos, voici un article très intéressant de la revue "Pour la Science" sur les trous noirs acoustiques:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par gaston21 le Dim 23 Déc 2012 - 17:40

Une question qui me "turlupine". Le photon n'a pas de masse, mais il a une énergie. En vertu du E=mc2, ne pourrait-on le considérer comme l'exemple même de l'identité intime entre la matière ( la particule ) et l'énergie (l'onde) ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par zizanie le Lun 24 Déc 2012 - 0:50

gaston21 a écrit:Une question qui me "turlupine". Le photon n'a pas de masse, mais il a une énergie. En vertu du E=mc2, ne pourrait-on le considérer comme l'exemple même de l'identité intime entre la matière ( la particule ) et l'énergie (l'onde) ?
Dans le cas du photon, son énergie au repos E=0 puisque m=0. Mais en réalité un photon n'est que rarement au repos et souvent il circule avec la vitesse c. En fait, l'énergie du photon dépend de sa fréquence E=h.v ce qui fait que suivant le référentiel d'observation, il aura une énergie différente (non conservation de l'énergie) et le photon lui-même pourra ou non exister (effet Unruh)
Mais peux-tu développer ton raisonnement Gaston?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par chat-man le Lun 24 Déc 2012 - 1:54

Oui n'oublions pas la parti cule dans la dualité, c'est universel ma chère Zizanie!

chat-man
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Paca
Identité métaphysique : AA
Humeur : cha dépend
Date d'inscription : 22/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Lun 24 Déc 2012 - 11:14

E= MC²

comment, dans ce cas, un photon peut il ne pas avoir de masse ?
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par Cochonfucius le Ven 28 Déc 2012 - 16:50

Antinea a écrit:comment (...) un photon peut-il ne pas avoir de masse ?

Il n'a pas interagi avec le boson de Higgs.


Dernière édition par Cochonfucius le Ven 28 Déc 2012 - 17:20, édité 1 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23444
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par gaston21 le Ven 28 Déc 2012 - 17:15

zizanie a écrit:
gaston21 a écrit:Une question qui me "turlupine". Le photon n'a pas de masse, mais il a une énergie. En vertu du E=mc2, ne pourrait-on le considérer comme l'exemple même de l'identité intime entre la matière ( la particule ) et l'énergie (l'onde) ?
Dans le cas du photon, son énergie au repos E=0 puisque m=0. Mais en réalité un photon n'est que rarement au repos et souvent il circule avec la vitesse c. En fait, l'énergie du photon dépend de sa fréquence E=h.v ce qui fait que suivant le référentiel d'observation, il aura une énergie différente (non conservation de l'énergie) et le photon lui-même pourra ou non exister (effet Unruh)
Mais peux-tu développer ton raisonnement Gaston?
Mes connaissances en physique ont l'âge d'un vieux cerveau, et j'ai beau essayer de m'accrocher aux branches, je perds souvent pied ! Un photon peut-il être en repos ? Si on le "coince", il faut exercer sur lui une énergie égale à la sienne propre; donc, dans ce cas, il a bien son énergie propre, intime .S'il peut par contre rester immobile, peinard , sans qu'on ne lui impose aucune pression, je rends mon tablier ! On définit grossièrement le photon comme un "paquet" d'énergie; s'il n'y a pas d'énergie, il n'y a donc pas de photon, CQFD.
Je continue à penser qu'il est l'exemple même de l'identité énergie- matière . Suivant ses lunettes, on le voit onde (énergie) ou particule . Gaston est en plein tourment...

Un site qui me paraît intéressant:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Dim 30 Déc 2012 - 14:36

l'énergie est onde et n'a pas de masse. un paquet d'énergie si tant est que ça existe réellement, peut très bien être envisagé sans masse et être appelé photon, sans qu'il s'agisse d'une particule. d'ailleurs, le photon n'ayant pas de masse, on en arrive à cette conclusion. Mais pourquoi faudrait il que la lumière s'organise en quantas ? Pourquoi des paquets ? et qui dit paquets, dit intervalles. or ce n'est pas forcément le cas. ou alors, paquets énormes, dépassant notre imagination. Pour moi, l'onde électro magnétique excite quelque chose dans l'ether comme le courant excitant le tungstène du filament, crée la lumière.
compliqué en apparence.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par Cochonfucius le Dim 30 Déc 2012 - 17:13

Antinea a écrit: Pourquoi des paquets ?

Ehrenfest :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23444
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

ether ?

Message par nonorobot le Ven 1 Fév 2013 - 17:44

"l'ether" le concept du XVIII siècle tombé devant la relativité cf fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ther_%28physique%29

en fait en y réfléchissant maintenant on parle de "mer de planck" pour qualifier cet espace si peu connu remplit de particules virtuelles, qui explique l'évaporation des trous noirs entre autre

et si la lumière n'était que l'excitation bien réelle de l'espace de Planck :
la plus petite excitation "réelle" : le paquet d'onde
cela serait rigolo de voir revenir de vieux concept

avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par JO le Sam 2 Fév 2013 - 7:27

le réel suscite des intuitions avant d'être vérifié
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Sam 2 Fév 2013 - 10:41

Cochonfucius a écrit:
Antinea a écrit:comment (...) un photon peut-il ne pas avoir de masse ?

Il n'a pas interagi avec le boson de Higgs.

parce que c'est une onde qui n'a pas interagit.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Sam 2 Fév 2013 - 10:42

nonorobot a écrit:"l'ether" le concept du XVIII siècle tombé devant la relativité cf fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ther_%28physique%29

en fait en y réfléchissant maintenant on parle de "mer de planck" pour qualifier cet espace si peu connu remplit de particules virtuelles, qui explique l'évaporation des trous noirs entre autre

et si la lumière n'était que l'excitation bien réelle de l'espace de Planck :
la plus petite excitation "réelle" : le paquet d'onde
cela serait rigolo de voir revenir de vieux concept


c'est exactement ce que je pense à propos de la lumière.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par gaston21 le Sam 2 Fév 2013 - 11:27

On nage vraiment en pleine mer...de Planck ! Et, comme nage, c'est la grande brasse ! zizanie, au secours! Danger de noyade !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par nonorobot le Mar 5 Fév 2013 - 0:36

Attention quand même avec Zizanie, t'es pas sur qu'elle te repêche ou qu'elle te noie... faut toujours réfléchir avant d'appeler au secours surtout qu'ici avec le coup de tes photons "coincé" au repos c'est pas sur que cela soit pas plus rentable de te laisser couler mdr
avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par zizanie le Mar 5 Fév 2013 - 1:11

Un photon a une masse puisqu'il possède une énergie cinétique et qu'il suit les géodésiques gravitationnelles. Mais il n'a pas de masse au repos. Cela étant, il est rare de voir un photon au repos.
De plus son énergie est proportionnelle à sa fréquence de rayonnement ce qui lui donne la propriété d'être variable en fonction de l'accélération relative du repère d'observation.
(ex: décalage vers le rouge des galaxies lointaines)

Un photon de lumière visible à une énergie d'environ 2 eV ce qui lui confère une masse dynamique de 2 eV/c² ce qui est infime. A titre de comparaison, un électron a une masse au repos de 511 keV/c²

Le plus simple avec le photon, c'est de considérer soit son énergie E=hv, soit son impulsion p=h/lamba et non pas sa masse dynamique.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par _Antinea le Mar 5 Fév 2013 - 10:34

Cela étant, il est rare de voir un photon au repos.

qui en aurait déjà vu ? à la limite on peut voir son effet. mais c'est bien tout.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par Cochonfucius le Mar 5 Fév 2013 - 11:35

On peut les ralentir :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23444
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par gaston21 le Mar 5 Fév 2013 - 18:22

Un article qui m'a beaucoup intrigué et que je glisse entre les dents de notre spécialiste, zizanie...En espérant qu'elle ne va pas se les casser...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain Aspect - la dualité onde particule

Message par nonorobot le Mar 5 Fév 2013 - 20:12

zizanie a écrit:Un photon a une masse puisqu'il possède une énergie cinétique et qu'il suit les géodésiques gravitationnelles. Mais il n'a pas de masse au repos. Cela étant, il est rare de voir un photon au repos.
De plus son énergie est proportionnelle à sa fréquence de rayonnement ce qui lui donne la propriété d'être variable en fonction de l'accélération relative du repère d'observation.
(ex: décalage vers le rouge des galaxies lointaines)

Un photon de lumière visible à une énergie d'environ 2 eV ce qui lui confère une masse dynamique de 2 eV/c² ce qui est infime. A titre de comparaison, un électron a une masse au repos de 511 keV/c²

Le plus simple avec le photon, c'est de considérer soit son énergie E=hv, soit son impulsion p=h/lamba et non pas sa masse dynamique.

non pas de masse pour le photon sinon des infinis en RR, E=hv la bonne écriture
merci à Planck de nous avoir sorti de la !
avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum