Le mystère irréductible de la conscience

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mar 19 Juin 2012 - 8:34

C'est ce type de conclusion qui m'a éloignée du bouddhisme . Dans l'absolu, je suis d'accord : tout est illusion de séparation et la seule réalité est hors espace/temps . As-tu une idée de la raison pour laquelle nous sommes limités dans l'espace/temps ? Et pourquoi ce serait une faiblesse et non un stage de formation, que sais-je ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Mar 19 Juin 2012 - 15:14

Nous ne sommes pas limité par l'espace temps, c'est l'espace temps qui est limité...et encore, ce n'est pas l'espace temps c'est le concept qui est limité.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mar 19 Juin 2012 - 16:04

l'espace temps limité contient notre incarnation et le mystère irréductible du sujet .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Mar 19 Juin 2012 - 16:55

Qui définit la limite ? l'espace-temps ? le sujet ?
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par gaston21 le Mar 19 Juin 2012 - 16:56

JO, j'suis plus ! Et pourtant je suis assoiffé de savoir ...comme du reste...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mar 19 Juin 2012 - 23:05

casimir a écrit:Nous ne sommes pas limité par l'espace temps, c'est l'espace temps qui est limité...et encore, ce n'est pas l'espace temps c'est le concept qui est limité.
Bonsoir Casimir,
Oui, c'est le concept qui est limité. L'espace-temps, représenté par le symbole d'un serpent avec le bout de sa queue dans sa bouche, n'a ni fin ni début, il représente l'infini. Nous passons comme toutes choses de l'univers et l'espace-temps reste pareil à lui-même. Cet espace-temps est esprit sans limite, lucidité absolue, bonheur d'amour, réalité indescriptible, etc ... mais tous ces mots ne sont que des images pour la pensée. La pensée ne peut rien faire d'autre qu'imaginer ; seul l'esprit vide de pensée le peut. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Leleu le Mer 20 Juin 2012 - 0:48

JO a écrit:C'est ce type de conclusion qui m'a éloignée du bouddhisme . Dans l'absolu, je suis d'accord : tout est illusion de séparation et la seule réalité est hors espace/temps . As-tu une idée de la raison pour laquelle nous sommes limités dans l'espace/temps ? Et pourquoi ce serait une faiblesse et non un stage de formation, que sais-je ?
Nous sommes limités par le temps cet espace entre un début et une fin. C’est là que se joue notre réalité ; dans la limite. Limite d’un corps, de la durée d’une vie. Limite de notre planète, de notre système, de notre galaxie…
Plus loin dans le Temps, la dimension qui contient le temps et l’espace de la limite, cet illimité, ce n’est plus notre jeu mais celui de l’infini relatif lui-même lové dans l’Absolu de l’Instant perpétuel.

L’erreur qui court souvent est de se gourer de plan en ne définissant pas notre place, à penser que nous serions environnés d’infini voir d’absolu. Si nous le sommes nous ne le sommes pas tout de go. Nous sommes bien chef nu à notre échelle mais coiffé d’un contenant : nous sommes relatif dans la relativité elle-même. Le seul infini que nous pouvons atteindre est celui de notre plan, celui qui nimbe notre planète à la réflexion de sa propre source.
L’erreur environnant le bouddhisme ne vient pas de Bouddha. La métaphysique bouddhiste ne sort pas du relatif cependant qu’elle emploie des mots qui le laissent croire. Non pas que la métaphysique bouddhiste se trompe mais ceux qui s’y réfèrent, souvent sinon très souvent non pas compris le plan dont on leur parle et prennent à la lettre ce qui n’est que transposition ; tout étant dans tout au risque de se confondre et là est l'illusion.


Notre situation est spirituellement terrestre, universellement terrestre, infiniment terrestre au seul moyen de notre Pensée si celle-ci est réalisée et non seulement fantasmée. Tout est là de l’Enfer du plancher des vaches au Paradis de la Jérusalem céleste ce Nirvana de la Résurrection. L’Infini est bien au creux de nos mains, au creuset de notre Réflexion.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mer 20 Juin 2012 - 2:23

gaston21 a écrit:JO, j'suis plus ! Et pourtant je suis assoiffé de savoir ...comme du reste...
Super Gaston,
Ne suis personne ! pas même moi - même
Va boire un coup ! pas dans la gamelle de ton chien
Annule tout ton savoir un instant ! et tout désir
Quand au reste, si il y a l'esprit de ton toutou, tu peux lui ouvrir ton esprit ("cœur") (sans la pensée).
Bonne nuit sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 20 Juin 2012 - 8:20

Leleu, oui...Ce que j'aime, dans la Bible , comme dans le panthéisme, c'est l'intervention constante des niveaux supérieurs à notre niveau d'intégration .L'esprit est partout mais les hommes n'y sont pas imperméables, comme au nôtre . Sauf dans certains milieux : Findhorn m'a toujours fait rêver!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Nuage le Mer 20 Juin 2012 - 8:35

Findhorn, est-ce-que c'est le magicien dans la bande dessinée des années 80 qu'on trouvait dans les bureaux de presse, et qui était perméable à ce qui l'entoure ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 20 Juin 2012 - 10:04

http://www.jardins-de-findhorn.fr/
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Mer 20 Juin 2012 - 17:50

Leleu a écrit:
Notre situation est spirituellement terrestre, universellement terrestre, infiniment terrestre au seul moyen de notre Pensée si celle-ci est réalisée et non seulement fantasmée.

Ca me parait essentiel d'intégrer cette situation.
La planète est une éternité au regard de nos existences.
C'est le monde, et il n'y en a qu'un.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Jeu 21 Juin 2012 - 7:18

qu'est-ce qui est fantasme et quoi, réalité ?
Ce n'est pas parcequ'on ne dispose que d'une petite cuillère qu'il faut renoncer à imaginer l'ocean . Le danger vient de réduire l'ocean à la taille de notre petite cuillère et pas le contraire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par ronron le Jeu 21 Juin 2012 - 15:57

Leleu a écrit:L’Infini est bien au creux de nos mains, au creuset de notre Réflexion.
L'infini, vu de l'œil de l'esprit, dedans et dehors...

Si donc l'état d'éveil (de quoi je me même? sourire ) transcende la personne – dans le sens qu'il l'inclut tout en la dépassant –, force est de constater qu'il y aurait une dimension de la personne en état de potentialisation...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Jeu 21 Juin 2012 - 18:12

JO a écrit:qu'est-ce qui est fantasme et quoi, réalité ?
Ce n'est pas parcequ'on ne dispose que d'une petite cuillère qu'il faut renoncer à imaginer l'ocean . Le danger vient de réduire l'ocean à la taille de notre petite cuillère et pas le contraire .

Et comment peux-tu imaginer l'océan avec une petite cuillère ?

Réaliser sa situation c'est juste être un peu lucide quand aux conditions d'existence, conditions physiques, conditions mentales, imaginaire compris. Nous ne sommes pas des extra-terrestre, quoi que pour certains... dubitatif
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par gaston21 le Sam 30 Juin 2012 - 18:13

On va y arriver ! Une conscience inventée par les hommes , mais qui est une véritable conscience ! Plus d'un milliard de connexions "neuronales "connectées entre elles , et la conscience apparaît...Aurait-elle une morale dès son invention ? Pourquoi des chats ...Vous me suivez ?...

http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20120629.OBS5630/quand-l-intelligence-artificielle-s-entiche-des-chats.html
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Sam 30 Juin 2012 - 18:35

et qui a fabriqué le fabuleux ordinateur capable d'une telle performance ? serait-ce dieu ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Sam 30 Juin 2012 - 18:49

lol!

En l'occurence cela parle d'intelligence et non de conscience.
Ensuite d'une intelligence assimilée à une logique exclusivement intelectuelle sans sensibilité physique. On est loin...
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Sam 30 Juin 2012 - 21:20

et d'une logique orientée dès le départ sur le sujet majoritaire local .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par gaston21 le Sam 30 Juin 2012 - 22:56

J'ai lu il y a quelques mois que les scientifiques espéraient pouvoir construire un ordinateur tel qu'il aurait une conscience égale à celle de l'homme, ceci d'ici une vingtaine d'années...Pourquoi pas ? On peut même le programmer pour qu'il crie
" aîe ! ça va pas, bande d'abrutis ? Vous me les pelez !" .Je suis sûr qu'on y arrivera si, avant, on n'a pas fait sauter la planète...Par contre, pour l'amour, dur dur...Risque d'électrocution...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Sam 30 Juin 2012 - 23:17

Tu pourrais même leur servir de modèle fluute
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Dim 1 Juil 2012 - 0:45

casimir a écrit: lol!

En l'occurence cela parle d'intelligence et non de conscience.
Ensuite d'une intelligence assimilée à une logique exclusivement intelectuelle sans sensibilité physique. On est loin...
Respect Casimir,
Bien vu Casimir et tu seras d'accord pour préciser : "intelligence artificielle" ? basée, comme tu le dis : ..."sur une logique exclusivement intellectuelle".
D'autre part, ne confondons pas "intelligence" et Q.I.
L'intelligence n'est pas une qualité de la pensée mais, de l'esprit qui est Amour. La pensée peut se laisser guider par l'Amour mais, c'est l'esprit qui en est l'essence. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Dim 1 Juil 2012 - 7:24

dans une sectoune où je suis meteoriquement passée , on disait "l'amour/sagesse" , car l'un sans l'autre engendre le déséquilibre . Les Orientaux situent les chakras sur une ligne proche de la colonne vertébrale. C'est notre verticalité symbolique: on en supprime un et la totalité de l'être boîte .
La conscience prend , pour eux, racine dans le centre énergétique le plus bas et kundalini( énergie vitale) aidant, elle s'érige en six étapes : créativité, sensibilité, amour/sagesse,verbe créateur/ lucidité/ couronne de l'homme , qu'on retrouve dans les arcanes du tarot majeur, en Occident .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par gaston21 le Dim 1 Juil 2012 - 8:35

Je viens de méditer quarante minutes sur la conscience ! Il pleut beaucoup, mais la pluie n'arrête pas le pélerin. Je pars avec mon épagneul, qui n'a ni laisse ni collier . Nous avons 150 mètres de trottoir, puis, à gauche, un sentier très raide qui descend dans ma combe, et là, c'est la nature en toute liberté. C'est l'itinéraire que nous prenons chaque matin, sauf exceptionnellement quand il pleut beaucoup , car ce bout de sentier est très glissant et donc risqué pour les fossiles comme moi...Mon chien donc me précède d'environ 50 mètres . Il arrive au départ du sentier, mais, contrairement à ce qu'il fait tous les matins, il s'arrête, se retourne, me regarde, et continue sur le trottoir ! Ma rue finit en impasse et on retrouve ensuite les sentiers de promenade. Il a donc pensé que , vu le mauvais temps, le vieux ne se risquerait pas à se retrouver les quatre fers en l'air! Et je me suis dit : " Sacré Descartes ! Dommage que tu ne m'accompagnes pas ! Tu aurais vu plus loin que le bout de ton nez..."
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Dim 1 Juil 2012 - 9:04

Mais il pense, ton chien . Le mien aussi . C'est essentiellement intuitif et affectif , mais ça suffirait sans doute . La conscience bavarde de l'humain est peut-être une hypertrophie accidentelle que l'évolution a l'air de rectifier , en ces temps de décadence .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum