Le mystère irréductible de la conscience

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par _dede 95 le Lun 11 Juin 2012 - 20:48

Il en est de même avec les plantes, etc... scientifiquement démontré que si l'on aime une plante = elle pousse nettement mieux
mdr
Y a un rapport la dessus?
mdr

Spoiler:
Je connaissais l'histoire de la cultivatrice qui se mettait à poil devant ses tomates pour les faire rougir, mais dorloter un plante pour la faire pousser....le cultivateur de blé va avoir du boulot!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mar 12 Juin 2012 - 0:26

dede 95 a écrit:
Il en est de même avec les plantes, etc... scientifiquement démontré que si l'on aime une plante = elle pousse nettement mieux

Y a un rapport la dessus?

Il y a longtemps que c'est connu mais en voici quelques uns parmi beaucoup d'autres :
http://www.artivision.fr/docs/Findhorn1.html
http://musique-pour-soigner-les-plantes.weebly.com/
(sans oublier les commentaires ) http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2011/02/04/les-plantes-sont-elles-intelligentes/
http://leweb2zero.tv/video/kenovo_034cda94b84ebe9
Mais si on veut ne pas y croire, notre mental(pensée) ne demande que ça. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mar 12 Juin 2012 - 8:12

L'amour, pas la pensée, mais les deux doivent se combiner pour une juste appréciation . Comprendre, c'est prendre avec soi, pas regarder une matière étrangère . Il a de la pensée dans l'univers : c'était la conclusion de R.Ruyer dans "la gnose de Princeton" . Ce n'est en rien la preuve d'une âme personnelle, mais cette composante subtile qu'on pourrait qualifier d'âme universelle, recueille alors la participation de toute vie séparée, lorsqu'elle cesse de l'être .
Un prof de science algérois de ma lointaine jeunesse s'exclamait :
"l'eau, ce liquide impur qui trouble l'anisette!"
atttestait qu'un verred'anisette était modifié par un infime apport d'eau .
Se pourrait-il que les âmes vivantes - de la bactérie à nous- soient juste l'eau qui rend buvable l'anis ?
P.S Excellent remède contre la dysenterie ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mar 12 Juin 2012 - 21:47

JO a écrit:L'amour, pas la pensée, mais les deux doivent se combiner pour une juste appréciation . Comprendre, c'est prendre avec soi, pas regarder une matière étrangère . Il a de la pensée dans l'univers : c'était la conclusion de R.Ruyer dans "la gnose de Princeton" . Ce n'est en rien la preuve d'une âme personnelle, mais cette composante subtile qu'on pourrait qualifier d'âme universelle, recueille alors la participation de toute vie séparée, lorsqu'elle cesse de l'être .
Un prof de science algérois de ma lointaine jeunesse s'exclamait :
"l'eau, ce liquide impur qui trouble l'anisette!"
atttestait qu'un verred'anisette était modifié par un infime apport d'eau .
Se pourrait-il que les âmes vivantes - de la bactérie à nous- soient juste l'eau qui rend buvable l'anis ?
P.S Excellent remède contre la dysenterie ...

Bonsoir Jo,
En gros, je peux être d"accord avec ce que tu écris, bien que cela demande précision :
"......les deux doivent se "combiner" pour une "juste appréciation" Je ne pense pas que l'amour, qui est une dimension spirituelle, puisse se combiner avec la pensée. L'amour étant totalement illogique. Qu'est-ce qu'une juste appréciation ? pour cela, seul la pensée peut intervenir mais"juste" ?
".... Comprendre, c'est prendre avec soi ...." là encore il s'agit de la pensée.
La phrase de Princeton me semble sensée. Même si elle n'apporte pas la preuve d'une âme personnelle, elle va tout de même dans ce sens. Sans les vagues de la mer, il n'y a pas de mer, sans univers, il n'y a pas d'astres. L'âme (que j'appelle "esprit") dans chaque personne, n'est pas séparée de l'âme = esprit illimité de la vie.
Respect
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par gaston21 le Mar 12 Juin 2012 - 22:44

Je pense qu'inconsciemment on a de la peine à intégrer le E=mc2 qui démontre qu'en définitive tout est énergie .Alors, faut-il comprendre que la Réalité c'est l'Energie plus l'Esprit ? Pour ma part, je pense qu'il n'y a qu'une Réalité et que Energie et Esprit ne sont qu'un . Pour moi, tout est Esprit, Conscience, hors de toute notion d'espace et de temps . Peu importe le nom pour le désigner. C'est ma conception, mais je n'affirme rien.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mar 12 Juin 2012 - 23:52

gaston21 a écrit:Je pense qu'inconsciemment on a de la peine à intégrer le E=mc2 qui démontre qu'en définitive tout est énergie .Alors, faut-il comprendre que la Réalité c'est l'Energie plus l'Esprit ? Pour ma part, je pense qu'il n'y a qu'une Réalité et que Energie et Esprit ne sont qu'un . Pour moi, tout est Esprit, Conscience, hors de toute notion d'espace et de temps . Peu importe le nom pour le désigner. C'est ma conception, mais je n'affirme rien.

Bonjour Gaston,
Tu écris : "... qu'inconsciemment on a de la peine à intégrer le E=mc2 " ... inconsciemment ? de qu'elle conscience parles - tu ?, il y a la conscience individuelle de pensée et la conscience de l'esprit impersonnelle. Si l'on dit "inconsciemment" il s'agit de l'absence de la pensée et sans pensée il y a l'esprit qui n'a nullement besoin d'intégrer la formule E=mc2 ni aucune.
Non, Energie et Esprit ne sont pas qu'un, ne sont pas la même réalité. L'énergie c'est les particules de matière (atomes et plus petits ...) ; l'esprit est ce qui met l'énergie en vie.
Non, tout n'est pas esprit mais l'esprit est en toute chose.
Oui, l'esprit est Conscience, hors de toute notion d'espace et de temps. Tu as raison de ne rien affirmer ; je n'affirme rien moi-même ( même si cela peut y ressembler, c'est mon vécu qui parle et non pas une théorie ni une croyance) car la réalité de l'esprit ne se dévoile qu'a lui-même, alors que, seul la pensée a besoin d'affirmation sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 13 Juin 2012 - 7:13

Tout est continu, mais l'échelle de Jacob a des degrés infinis et l'homme y est accroché , quelque part, sur un des barreaux. Il commence à découvrir le paysage, en-dessous , mais , au-dessus, il ne peux qu'imaginer ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Ling le Mer 13 Juin 2012 - 7:44

L'echelle de Jacob sans avoir combattu l'Ange ne sert à rien.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 13 Juin 2012 - 7:49

Je crois que chacun doit le combattre, en effet , avant d'y grimper . Mais chaque homme influence l'humanité , de façon infime mais certaine .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par gaston21 le Mer 13 Juin 2012 - 10:52

JO a écrit:Tout est continu, mais l'échelle de Jacob a des degrés infinis et l'homme y est accroché , quelque part, sur un des barreaux. Il commence à découvrir le paysage, en-dessous , mais , au-dessus, il ne peux qu'imaginer ...

JO, tu seras bientôt au sommet de l'échelle, comme moi...

" Je suis seule, je suis veuve, et sur moi le soir tombe..."

Bientôt tu découvriras les étoiles...

"Les astres émaillaient le ciel profond et sombre ;
Le croissant fin et clair parmi ces fleurs de l'ombre
Brillait à l'occident, et JO se demandait,

Immobile, ouvrant l'oeil à moitié sous ses voiles,
Quel dieu, quel moissonneur de l'éternel été,
Avait, en s'en allant, négligemment jeté
Cette faucille d'or dans le champ des étoiles." ( Victor Hugo mis à jour..Victor Hugo, ce génie... Quel souffle !)
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 13 Juin 2012 - 10:55

Victor Hugo, mon poête favori : inépuisable, démesuré, mais si délicat, parfois ...
Je parlais de l'échelle de la connaissance , en matière et scientifique et spirituelle, Gaston ... On n'est pas bien haut , ni toi, ni moi, ni personne . Mais on le sait .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mer 13 Juin 2012 - 14:34

JO a écrit:Tout est continu, mais l'échelle de Jacob a des degrés infinis et l'homme y est accroché , quelque part, sur un des barreaux. Il commence à découvrir le paysage, en-dessous , mais , au-dessus, il ne peux qu'imaginer ...
Comme le dit Stirica ".... combattre l'ange ... qui n'est qu'imagination ainsi que le dessus et le dessous.
Il faut arrêter de rechercher partout les lunettes que l'on a sur son nez. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 13 Juin 2012 - 14:53

Merci du conseil . Le combat avec l'ange est une image magnifique : on ne combat pas "contre" , mais "avec" lui . Et parfois, il permet d'apercevoir autrement le paysage, avec ou sans lunettes .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Mer 13 Juin 2012 - 20:07

JO a écrit:Merci du conseil . Le combat avec l'ange est une image magnifique : on ne combat pas "contre" , mais "avec" lui . Et parfois, il permet d'apercevoir autrement le paysage, avec ou sans lunettes .
Non Jo , ce n'est pas un conseil, je ne me le permettrai pas sans ton accord car jusqu'à preuve du contraire, je te respecte.
.... une image magnifique... pourquoi pas, bien que toute image est subjective. Peut - être que, par cette image, tu veux dire autre chose ? câlinchat
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Mer 13 Juin 2012 - 23:09

Pour moi, c'est l'image du combat contre l'ego , mais avec le Soi . Il y a, en nous, un ennemi prétentieux et un ami encourageant, qui s'affrontent sans arrêt . On ressort meurtri de ce combat -Jacob en est resté boiteux, mais il a gagné son Nom, Israel- . Il y a comme ça, des passages de la Bible , qui me parlent, au présent, intimement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Geveil le Mer 13 Juin 2012 - 23:27

gaston21 a écrit:Quant au Judaïsme et à l'Isalam, qu'en est-il ? Croit-on que les animaux aient conscience ? L'égorgement hallal me donne à penser que c'est du pareil au même.
Dans le judaïsme, l'égorgement a pour but de vider l'animal de son sang, car selon la Thora, on ne doit pas manger du sans car l'âme est dans le sang de l'animal, donc, pour le judaïsme, les animaux ont une âme.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Geveil le Mer 13 Juin 2012 - 23:33

JO a écrit:Pour moi, c'est l'image du combat contre l'ego , mais avec le Soi . Il y a, en nous, un ennemi prétentieux et un ami encourageant, qui s'affrontent sans arrêt . On ressort meurtri de ce combat -Jacob en est resté boiteux, mais il a gagné son Nom, Israel- . Il y a comme ça, des passages de la Bible , qui me parlent, au présent, intimement .
Ce que tu nommes le Soi est pour d'autres, le ça, ce bouillonnement vital qui nous envoie des rêves et provoque des actes manqués. Mais ce n'est pas un ennemi, pas plus que l'ego, structure physique. Simplement, dans cette structure, le ça et la conscience tentent de se rejoindre. Quand pour des raisons historiques, la conscience se réduit au mental conceptuel, prend le corps pour la seule et unique réalité, et n'est plus à l'écoute de ses intuitions et de son cœur, le ça peut faire des dégâts.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par casimir le Mer 13 Juin 2012 - 23:48

Si la conscience perçoit un corps comme un concept, en effet y'a un problème.

avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Geveil le Jeu 14 Juin 2012 - 0:02

Ah ça, tu peux le dire !!!! Twisted Evil
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par personne le Jeu 14 Juin 2012 - 0:23

casimir a écrit:Si la conscience perçoit un corps comme un concept, en effet y'a un problème.
Je suis encore d'accord avec toi Casimir,
Nous sommes physique (le corps = matière) , mentale (la pensée) et spirituel (esprit vide de pensée) et donc, un concept ne peut pas être un corps mais est un produit de la pensée. Si l'on parle de l'image (l'idée) que l'on a d'un corps, dans ce cas l'image n'est pas le corps, comme le mot n'est jamais la chose. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Jeu 14 Juin 2012 - 7:54

Je ne confonds pas le moi et le Soi, car, je perçois - peut-être à tort- le moi, le "Je", comme plongeant dans l'inconscient aux deux bouts : en-dessous, le ça, et au-dessus, le Soi, ou le "daïmon" , cher à Jung, que j'appelle l'Ange . Il apparait dans les rêves comme l'auxiliaire qui conduit à votre place , ou qui vous ouvre des bras consolateurs, ou, au contraire, vous montre en rétropédalage dans une pente fatale qui aboutit à un gouffre ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Nuage le Jeu 14 Juin 2012 - 8:45

Moi je ne comprends rien à ce que vous dites. Je crois que c'est à cause des mots que je ne comprends pas et aussi à leur "concept" (? si c'est ça qu'on dit) respectifs. J'ai du mal à comprendre comment vous placez les choses et surtout comment vous les extrayez.

Je suis tout de même capable personnellement de différencier certains éléments. Mais ces éléments je ne peux les différencier seulement concernant certaines époques de ma vie, et avec d'autres mots (d'autres concepts ?).

Parce-que ceux-ci ont évolué se sont mélangés différemment au cours de la croissance du cerveau.

Alors j'ai du mal à comprendre comment ça se fait que pour vous, c'est comme si les choses étaient statiques (immuables) et qu'elles n'étaient pas en mouvances et mélangées les unes avec les autres, les unes dans les autres, et aussi avec différents aspects ou formes, quelles prennent au cours du temps.

Par exemple, moi je me souviens bien comment c'était avant que le processus des rêves se mettent en place dans le cerveau. Aussi ensuite pareil pour les cauchemars, avec une étape intermédiaire avant, et qui a perduré ensuite pendant un moment sous différents aspects qui ont évolué.

Je me souviens bien aussi comment c'était avant que la "pensée" se mette en marche. Quand il y avait juste l'esprit avec la pensée en mode off, qui est là mais qui ne fonctionne pas dans son processus qu'il sera ensuite.

De même je me souviens parfaitement, commet c'était la navigation dans le rêve de 7 ans à 10 ans, et à quoi il servait. Pour moi il m'aidait beaucoup pour ma vie quand je me réveille.
Après cette périodes les choses concernant la façon de rêver ont encore changé, et je me souvenais de moins en moins de mes rêves, alors qu'avant j'avais ma vie quand je dormais et ma vie quand j'étais réveillée.

Alors c'est pour ça surement que je ne comprends rien à ce que vous dites.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par JO le Jeu 14 Juin 2012 - 10:03

Sans doute, Nuage, parceque tu décris ton fonctionnement vivant, alors que je tente de schématiser une structure possible . A travers une structure, elle-même évolutive, mais sur un rythme très lent, coule notre vie psychique, jamais fixe, toujours mouvante , comme un fleuve entre ses berges .
Mais la conscience, nous l'avons attesté , tous, n'est pas seulement dans l'humain . Le titre du sujet en évoque le mystère . Nous ne l'épuiserons pas ici . J'ai juste voulu dire que , aujourd'hui et quand j'essaie de décrire où commence et où finit ma conscience, je me sens reliée, aux deux "bouts",par une inconscience où toute conscience baigne et d'où elle émerge . C'est moins confus ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22495
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Nuage le Jeu 14 Juin 2012 - 10:25

C'est moins confus ?
Peut-être.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère irréductible de la conscience

Message par Nuage le Jeu 14 Juin 2012 - 10:31

Mais pour les animaux ce n'est pas pareil que pour nous dans le cerveau, ce n'est pas structuré de la même façon, et surement que ce n'est pas pareil suivant les animaux.

Et pour les arbres ?

Comment tu fais pour faire une structure collective, si tu n'a pas déjà fais la structure des humains avant et aussi celle des différents humains, pour ensuite te diriger vers celle des animaux, etc .... ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum