Christianisme sexe et renoncement

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:18

Guilhem a écrit:De mon point de vue la sexualité est un piège déroulé sous nos pieds par le maître de ce monde fort imparfait et qui est destiné à nous maintenir bien endormis dans notre corps de boue.
là, il sera évident que je ne te suis pas, tu franchis le pas de ce qui, pour moi, est absurdité.
Mais cela ne me gâche pas tes autres qualités.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Anna le Jeu 12 Avr 2012 - 13:18

Ronin a écrit:Il peut ne pas s'agir de renoncement tel que vous l'entendez.
Il existe des situations naturelles ou femelles et mâles, pour des raisons parfois difficile à comprendre, cessent leur activité sexuelle, mais il ne s'agit encore pas de renoncement.

Comment ça : il ne peut pas....?
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Jipé le Jeu 12 Avr 2012 - 13:20

Anna,
la sexualité est une chose importante, ne serait-ce que pour se reproduire! Imagine-toi qu'une très grande majorité d'êtres humains en vient à une totale abstinence...Ce serait la fin de l'humanité!
C'est pour cela que je dis que le sexe (sexualité) est naturel, une fonction naturelle et s'en empêcher par idéologie, donc, autres que par problèmes mécaniques, est une erreur fondamentale.
Les moines font partie de cette erreur, car on peut être extrêmement proche de dieu et avoir une vie sexuelle. Sinon, il faut dire alors que, par exemple et entre autres, les pasteurs protestants ne sont pas proches de dieu...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26298
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Guilhem le Jeu 12 Avr 2012 - 13:20

Je comprends que tu fasses feu de tout bois pour essayer de me déstabiliser mais tu pousses le bouchon un peu loin.
Où as-tu lu que je prétendais avoir atteint l'ataraxie stoïcienne ? Nulle part ailleurs que là où tu as cru trouver un moyen d'imposer ton point de vue.
Cela fait plusieurs messages que j'explique mon point de vue et, à la différence de vous, je ne cherche pas à vous l'imposer. Il n'y a pas qu'une seule façon de voir le monde, il faudrait le comprendre. Et la solution que l'on choisi est la meilleure à nos yeux mais ne doit en aucune façon être imposable aux autres.
Donc, je maintiens que pour moi cet état où je ne suis plus troublé par ma sensualité est comparable à l'ataraxie c'est-à-dire (puisqu'il faut te mettre les points sur les i) la tranquillité de l'âme, la quiétude et la sérénité pour reprendre mot à mot la définition du Petit Robert. Peut-être que lui tu ne le contesteras pas. Et tu remarqueras que je ne me sens pas non plus obligé de porter un jugement de valeur sur ta réflexion, contrairement à toi, parce que cette façon de disséquer le propos de l'autre pour en extraire un élément isolé et bâtir ensuite une contestation sur un élément au lieu d'apprécier l'ensemble, je l'ai abandonné depuis que j'ai dépassé l'âge dit de raison.
JE pense que nous avons fait le tour du problème et je crois avoir discerné que tu ne cherches pas à t'informer sur une approche que tu ne connaissais pas, mais qu'en fait ta démarche visait à valoriser ton point en dénigrant celui l'autre. Ce genre de petit jeu ne m'intéresse car je ne rejoindrai pas ton point de vue et je n'ai pas envie que tu rejoignes le mien. J'en resterai donc là et te laisserai le plaisir d'avoir le dernier mot si cela convient à la satisfaction de tes sens.

Guilhem
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 163
Localisation : Carcassonne
Identité métaphysique : Eric de Carcassonne
Humeur : Positive
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:20

Anna a écrit:
Ronin a écrit:Il peut ne pas s'agir de renoncement tel que vous l'entendez.
Il existe des situations naturelles ou femelles et mâles, pour des raisons parfois difficile à comprendre, cessent leur activité sexuelle, mais il ne s'agit encore pas de renoncement.

Comment ça : il ne peut pas....?
"Il peut ne pas", ce n'est pas la même chose que "il ne peut pas". lol!

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Guilhem le Jeu 12 Avr 2012 - 13:21

Ronin a écrit:Là, il sera évident que je ne te suis pas, tu franchis le pas de ce qui, pour moi, est absurdité.
Mais cela ne me gâche pas tes autres qualités.
Personne ne doit me suivre, je me contentes d'expliquer mes motivations et ma croyance. Vous avez marqué votre respect pour des opinions que vous ne partagez pas et cela me suffit.

Guilhem
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 163
Localisation : Carcassonne
Identité métaphysique : Eric de Carcassonne
Humeur : Positive
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:23

Jipé a écrit:Anna,
la sexualité est une chose importante, ne serait-ce que pour se reproduire! Imagine-toi qu'une très grande majorité d'êtres humains en vient à une totale abstinence...Ce serait la fin de l'humanité!
C'est pour cela que je dis que le sexe (sexualité) est naturel, une fonction naturelle et s'en empêcher par idéologie, donc, autres que par problèmes mécaniques, est une erreur fondamentale.
Les moines font partie de cette erreur, car on peut être extrêmement proche de dieu et avoir une vie sexuelle. Sinon, il faut dire alors que, par exemple et entre autres, les pasteurs protestants ne sont pas proches de dieu...
Oui ça va! on sait que sans la sexualité on ne se reproduirait pas, que je sache l'homme n'est pas une espèce menacée de disparition à cause d'un manque de reproduction. Il est menacé, ça c'est certain, mais surtout à cause de ses prétentions, et sa bêtise.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Anna le Jeu 12 Avr 2012 - 13:25

Jipé a écrit:Anna,
la sexualité est une chose importante, ne serait-ce que pour se reproduire! Imagine-toi qu'une très grande majorité d'êtres humains en vient à une totale abstinence...Ce serait la fin de l'humanité!
C'est pour cela que je dis que le sexe (sexualité) est naturel, une fonction naturelle et s'en empêcher par idéologie, donc, autres que par problèmes mécaniques, est une erreur fondamentale.
Les moines font partie de cette erreur, car on peut être extrêmement proche de dieu et avoir une vie sexuelle. Sinon, il faut dire alors que, par exemple et entre autres, les pasteurs protestants ne sont pas proches de dieu...

Très drôle ! Tu reprends l'argument d'Irmeyah à propos des homosexuels...La fin de l'humanité ! Rassure-toi, il y a moins de moines que d'homosexuels !
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:25

Guilhem a écrit:
Ronin a écrit:Là, il sera évident que je ne te suis pas, tu franchis le pas de ce qui, pour moi, est absurdité.
Mais cela ne me gâche pas tes autres qualités.
Personne ne doit me suivre, je me contentes d'expliquer mes motivations et ma croyance. Vous avez marqué votre respect pour des opinions que vous ne partagez pas et cela me suffit.
Et je vous réitère l'expression de mon plus profond respect, bien que je ne peux pas partager certaines de vos visions.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Anna le Jeu 12 Avr 2012 - 13:26

Ronin a écrit:
Anna a écrit:
Ronin a écrit:Il peut ne pas s'agir de renoncement tel que vous l'entendez.
Il existe des situations naturelles ou femelles et mâles, pour des raisons parfois difficile à comprendre, cessent leur activité sexuelle, mais il ne s'agit encore pas de renoncement.

Comment ça : il ne peut pas....?
"Il peut ne pas", ce n'est pas la même chose que "il ne peut pas". lol!

OK, mais ça demande quand même des précisions. Pourquoi serait-ce autre chose que ce que c'est ?
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Guilhem le Jeu 12 Avr 2012 - 13:29

Vous avez raison Ronin, je ne vois pas cela comme un renoncement si cela implique un abandon forcé. C'est exactement comme je l'ai dit, un passage de cap qui amène à considérer la sexualité, mais aussi d'autres sensations à l'aune de la valeur intrinsèque que nous leur attribuons du fait de leur origine.
Comme cette valeur est sans intérêt pour moi, je laisse de côté ce point comme l'on passe sans s'arrêter à l'étal d'un produit que l'on n'aime pas. Ni révolte, ni envie, le calme.

Guilhem
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 163
Localisation : Carcassonne
Identité métaphysique : Eric de Carcassonne
Humeur : Positive
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Jipé le Jeu 12 Avr 2012 - 13:31

Guilhem:
Donc, je maintiens que pour moi cet état où je ne suis plus troublé par ma sensualité est comparable à l'ataraxie c'est-à-dire (puisqu'il faut te mettre les points sur les i) la tranquillité de l'âme, la quiétude et la sérénité pour reprendre mot à mot la définition du Petit Robert. Peut-être que lui tu ne le contesteras pas.


Et tu remarqueras que je ne me sens pas non plus obligé de porter un jugement de valeur sur ta réflexion, contrairement à toi, parce que cette façon de disséquer le propos de l'autre pour en extraire un élément isolé et bâtir ensuite une contestation sur un élément au lieu d'apprécier l'ensemble, je l'ai abandonné depuis que j'ai dépassé l'âge dit de raison.
je te montre simplement tes contradictions, mais après tu fais ce que tu veux, tu peux te faire moine, bonze ou ermite, ce n'est pas mon problème.
Une définition d'un mot est claire en général, soit on en connait la définition, soit on l'accommode à sa sauce...
Ce genre de petit jeu ne m'intéresse car je ne rejoindrai pas ton point de vue et je n'ai pas envie que tu rejoignes le mien. J'en resterai donc là et te laisserai le plaisir d'avoir le dernier mot si cela convient à la satisfaction de tes sens.
Ta susceptibilité montre que ton égo est surdimensionné, car je ne jouais pas, je t'expliquais seulement ton erreur, mais bon...si tu préfères adopter la fuite, pourquoi pas.


Dernière édition par Jipé le Jeu 12 Avr 2012 - 13:35, édité 1 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26298
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:32

Anna a écrit:
Ronin a écrit:
Anna a écrit:
Ronin a écrit:Il peut ne pas s'agir de renoncement tel que vous l'entendez.
Il existe des situations naturelles ou femelles et mâles, pour des raisons parfois difficile à comprendre, cessent leur activité sexuelle, mais il ne s'agit encore pas de renoncement.

Comment ça : il ne peut pas....?
"Il peut ne pas", ce n'est pas la même chose que "il ne peut pas". lol!

OK, mais ça demande quand même des précisions. Pourquoi serait-ce autre chose que ce que c'est ?
Parce que la cessation de l'activité sexuelle peut s'obtenir naturellement, par diminution de la production des glandes. Celles ci, je vous l'accorde sont assujetties à nos processus de "penser" et de "sentiments", mais le renoncement est autre chose, c'est une violence que l'on se fait, forcément en désaccord avec d'autres parties de nous-mêmes. La "démocratie" physiologique peut être atteinte, et dans ce cas, plus de désaccord, et le corps donne en paix ce que l'ensemble à choisi, quelques soient les raisons. Un renoncement ne va pas sans certaines conséquences sur la santé physique et mentale, mais une direction prise dans l'unité va sans conséquences. Je sais de quoi je parle pour avoir prêté mon corps à cette expérience.


Dernière édition par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:33, édité 1 fois

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:33

Guilhem a écrit:Vous avez raison Ronin, je ne vois pas cela comme un renoncement si cela implique un abandon forcé. C'est exactement comme je l'ai dit, un passage de cap qui amène à considérer la sexualité, mais aussi d'autres sensations à l'aune de la valeur intrinsèque que nous leur attribuons du fait de leur origine.
Comme cette valeur est sans intérêt pour moi, je laisse de côté ce point comme l'on passe sans s'arrêter à l'étal d'un produit que l'on n'aime pas. Ni révolte, ni envie, le calme.
Oui, seuls qui sont passés par là connaissent ce chemin.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Jipé le Jeu 12 Avr 2012 - 13:37

Ronin a écrit:
Guilhem a écrit:Vous avez raison Ronin, je ne vois pas cela comme un renoncement si cela implique un abandon forcé. C'est exactement comme je l'ai dit, un passage de cap qui amène à considérer la sexualité, mais aussi d'autres sensations à l'aune de la valeur intrinsèque que nous leur attribuons du fait de leur origine.
Comme cette valeur est sans intérêt pour moi, je laisse de côté ce point comme l'on passe sans s'arrêter à l'étal d'un produit que l'on n'aime pas. Ni révolte, ni envie, le calme.
Oui, seuls qui sont passés par là connaissent ce chemin.
Ce n'est pas pour cela que c'est "naturel" dans le sens de "la nature humaine"...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26298
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:37

Jipé a écrit:
Ta susceptibilité montre que ton égo est surdimensionné, car je ne jouais pas, je t'expliquais seulement ton erreur, mais bon...si tu préfères adopter la fuite, pourquoi pas.
Ce n'est pas un problème la question de son ego. Il parle de sa foi avec passion, mais il n'agresse pas ( à moins que j'ai raté un épisode) ceux qui ne partagent pas. Normal que son ego sorte de sa niche s'il se sent attaqué. Qui peut prétendre avoir moins d'ego que lui ?

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 13:38

Jipé a écrit:
Ronin a écrit:
Guilhem a écrit:Vous avez raison Ronin, je ne vois pas cela comme un renoncement si cela implique un abandon forcé. C'est exactement comme je l'ai dit, un passage de cap qui amène à considérer la sexualité, mais aussi d'autres sensations à l'aune de la valeur intrinsèque que nous leur attribuons du fait de leur origine.
Comme cette valeur est sans intérêt pour moi, je laisse de côté ce point comme l'on passe sans s'arrêter à l'étal d'un produit que l'on n'aime pas. Ni révolte, ni envie, le calme.
Oui, seuls qui sont passés par là connaissent ce chemin.
Ce n'est pas pour cela que c'est "naturel" dans le sens de "la nature humaine"...
Tu serais bien en peine de me parler de la nature humaine....

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Jipé le Jeu 12 Avr 2012 - 14:23

Ronin:
Tu serais bien en peine de me parler de la nature humaine....
Sujet ardu j'en conviens, mais peut-être pourrais-je faire au moins aussi bien que toi...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26298
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par JO le Jeu 12 Avr 2012 - 14:27

est-ce vraiment le sujet ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22726
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 14:28

Je ne sais plus quel est le sujet.... muet

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Bulle le Jeu 12 Avr 2012 - 14:30

Ronin a écrit:Je ne sais plus quel est le sujet.... muet
Christianisme, sexe et renoncement sourire
Le titre convient ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42385
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 14:34

Bulle a écrit:
Ronin a écrit:Je ne sais plus quel est le sujet.... muet
Christianisme, sexe et renoncement sourire
Le titre convient ?
Christianisme, sexualité et dépassement conviendrait mieux, mais je me sens pas le droit de réclamer, ce n'est pas mon sujet.
Merci quand même merci

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Guilhem le Jeu 12 Avr 2012 - 14:35

Certes, bien que christianisme soit sujet à discussion puisque tous les christianismes n'ont pas la même approche du sujet.
Et l'approche cathare est vraisemblablement une des plus exotiques à ce sujet comme au sujet de toutes les formes de sensualité.

Guilhem
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 163
Localisation : Carcassonne
Identité métaphysique : Eric de Carcassonne
Humeur : Positive
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Jipé le Jeu 12 Avr 2012 - 14:37

Sur un autre sujet Komyo à mis un lien parlant de la pyramide de Maslow:Voir ici



Que voyons-nous dans les premiers besoins (1), les besoins physiologiques (faim, soif, sexualité)

La sexualité est bel et bien un besoin primaire et y renoncer n'est pas "naturel"...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26298
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christianisme sexe et renoncement

Message par Ronin le Jeu 12 Avr 2012 - 14:46

On pourrait discuter longtemps sur la question de la sexualité en tant que besoin physiologique ou psychologique, et, s'il s'avérait qu'on peut accepter de l'associer à la psychologie plus qu'à la physiologie, car si l'on ne peut vivre sans boire ou sans uriner, preuve est faite qu'on le peut sans b...... et bien, il faudrait voir à la faire glisser vers le haut de la pointe de la pyramide.
Cela dit, le besoin d'accomplissement est une invention.
Tout peut entrer en service de l'accomplissement; si l'on veut accepter que ce besoin n'est pas culturel.
Quelque chose me dérange dans ce concept. Le besoin de définir ce que serait l'accomplissement se fait bougrement ressentir.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum