Le mystère de la Vie...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Lun 23 Avr 2012 - 21:50

Salut à tous !
Je passe actuellement une période assez difficile.
Comme cela me laisse néanmoins assez de temps libre, j’en profite pour mettre un peu d’ordre dans mes réflexions.
Et avec ce qui en ressort, je reviens sévir quelque peu sur ce forum.
Ici, je défends une idée qui me semble plausible et qui constitue mon crédo d’aujourd’hui.
Demain étant un autre jour


J’ai perdu récemment un ami très cher. Deux ans qu’il se battait contre le cancer.
Finalement, le 20 décembre dernier, il s’est éteint, et pour tous ses proches, ce fut pour lui la délivrance.
J’allais le voir chaque semaine. Nous discutions de tout, du passé, de l’actualité.
Et puis, à le voir étendu sans vie, alors que quatre jours avant il était là, lucide, je ne pus m’empêcher de me poser cette éternelle question : qu’est-ce qui semble se retirer d’un être vivant pour qu’il ne le soit plus ?
La mort, c’est simple à comprendre, c’est la fin de la vie.
Mais la vie ? Qu’est ce qui fait qu’un être soit vivant ?
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Lun 23 Avr 2012 - 21:53

Depuis Newton, on avait considéré l’Univers comme une grande machine, répondant à des lois mécaniques immuables et la Science s’est focalisée pendant longtemps sur l’aspect mécanique de la matière.
Mais avec la physique quantique, nous nous apercevons que ce n’est pas vraiment comme cela que ça se passe.
En fait, nous baignons dans un incommensurable champ d’énergie.
Il faut se rappeler, que d’après les théories actuelles, tout notre Univers est issu de la libération d’une inimaginable quantité d’énergie dont la source serait le « Big Bang ».
C’est elle qui a généré tout ce qui existe dans notre réalité matérielle.
Chaque particule en est une représentation : de l’énergie que l’on décrirait « figée » ou enroulée sur elle-même.
Elle représente une force dont la zone d’influence représente un champ d’énergie qui va entrer en interaction avec d’autres.
Il en est ainsi pour tout ce qui existe dans notre réalité. La philosophie purement « mécaniste » de Newton avait jusqu’ici empêché une compréhension totale de la réalité qui nous entoure en général et du corps humain en particulier...
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Lun 23 Avr 2012 - 21:57

Qu’est-ce qu’un être vivant et particulièrement un être humain en bonne santé?
Je dirais qu’avant tout, c’est une harmonie.
Une harmonie entre septante milliards de cellules, lesquelles, bien que distinctes, font partie indissociablement d’un ensemble. Chaque cellule a son propre champ magnétique.
Il en va de même pour chaque organe dont elles font partie et dont la valeur du champ en sera la somme.
Et pour terminer, il y a un champ global, extérieur au corps, qui va gérer le tout (je l’appellerai « esprit » par facilité). Comment ? Par un échange continuel d’informations, transitant par le cerveau, qui est en fait l’antenne réceptrice/émettrice de cette « organisation » (le cerveau n’est le dépositaire d’aucune information.)
Quelles sont ces informations ?
L’esprit veille en permanence à la bonne marche de l’ensemble.
Ainsi, il indique à chaque cellule, comment se reproduire et quelle est sa fonction.
Il arrive, pour des raisons inconnues que certaines cellules ne reçoivent plus ces informations.
Elles sont « désemparées », se reproduisent d’une façon aléatoire, deviennent un corps étranger.
C’est la genèse d’une tumeur cancéreuse.
Il en est de même pour tous les problèmes engendrant un disfonctionnement.
L’administration d’un médicament est subi par le corps. Mais l’esprit en connait la nature et les aspects positifs ou négatifs.
Il incitera l’organe concerné à réagir dans le bon sens..
Ce qui plaide pour cette hypothèse, est l’effet placébo.
On leurre l’esprit, qui prendra néanmoins les bonnes mesures pour remédier à la situation.
Il transmettra les informations comme s’il s’agissait du véritable remède et le corps obéira normalement.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Lun 23 Avr 2012 - 22:02

Je sais qu’envisager la dualité corps/esprit fera hausser les épaules aux défenseurs du matérialisme.
Mais il faut savoir que beaucoup de scientifiques commencent à revoir leur copie et l’existence du côté immatériel d’un être humain ne semble plus si farfelu .Les progrès de la physique quantique y est pour beaucoup.
La métaphysique aura peut-être un jour ses lettres de noblesse en tant que pionnière !
Si je devais en donner une image, je la décrirais comme une large avenue.
A droite, toutes les boutiques vendant leurs bondieuseries, les promesses de paradis et toutes les divinités qui en font partie.
A gauche, c’est le domaine du matérialisme, géré avec rigueur par Dame Science.
Et en permanence, au milieu de cette avenue, des affrontements entre les deux côtés.
Malgré tout, j’avoue que j’aime m’y promener, toujours sur le trottoir de gauche !
Je regarde les vitrines qui sont souvent très instructives.
Pour résumer, je me représente le corps humain comme un champ d’énergie se décomposant en une multitude de champs subsidiaires interférant en permanence les uns avec les autres.
Avec le temps, ces champs corporels s’affaiblissent et les informations transitent de plus en plus lentement.
Jusqu’à un certain point critique ou celles-ci sont trop faibles pour assurer la continuité vitale.
Le champ global s’en dissocie et c’est la fin de la vie.
Un peu Simpliste comme raisonnement ? Peut-être.
Mais la question qui reste sans réponse est : que devient « le champ global ou esprit » ?
Reste-il-autonome, coloré par l’expérience qu’il vient de vivre ou retourne-t-il dans l’océan d’énergie dont il est issu ?
Nous entrons là dans le domaine philosophique ou chacun recherchera la réponse qui lui convient.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Lun 23 Avr 2012 - 22:07

Je suis conscient que c’est un sujet trop vaste pour être résumé comme j’ai tenté de le faire.
La somme des informations que j’ai parcourues est énorme et je ne me permettrai pas de vous assommer avec cela.
Mais je vous avoue que j’ai un intérêt personnel à m’intéresser à ce sujet.
Début de cette année, on m’a diagnostiqué une tumeur au pancréas et au foie.
Inopérable .
Seule thérapie, la chimio.
Chaque vendredi, j’ai eu droit à une séance. A chaque fois, j’étais malade comme un chien.
Après la huitième, j’ai dit stop. Advienne que pourra, mais plus de chimio.
Cela fait deux mois que j’ai renoncé à cette thérapie, et depuis je revis à peu près normalement.
Si je vous relate mon expérience, c’est que chacun peut y être confronté et que je pourrais, le cas échéant, vous donner les arguments qui m’ont fait prendre cette décision.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Nailsmith le Mar 24 Avr 2012 - 3:42

Merci pour tes textes Glloq. Personnellement je trouve ton questionnement louable et sain. Je suis d'accord avec toi, être complètement à gauche ou complètement à droite n'avance à rien. Le milieu est souhaitable. C'est un opinion personnel. Pour ce qui est de tes traitements, je te comprend parfaitement. Choisir entre vivre à moitié mort avec la chimio et vivre pleinement sa vie avec se qu'il reste à vivre. C'est peut-être plus profitable pour toi et ton entourage. Je m'excuse si je te fais de la peine en disant cela. Personnellement, c'est ce que je ferais. Ta conception de la vie est une approche qui se respecte. Je n'ai pas tout à fait la même conception que toi, mais si tu es confortable avec ta conception de la vie, je te souhaite une vie longue et prospère comme dirait Spock.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Jipé le Mar 24 Avr 2012 - 9:35

Glloq:
Début de cette année, on m’a diagnostiqué une tumeur au pancréas et au foie.
Inopérable .
Seule thérapie, la chimio.
Chaque vendredi, j’ai eu droit à une séance. A chaque fois, j’étais malade comme un chien.
Après la huitième, j’ai dit stop. Advienne que pourra, mais plus de chimio.
Cela fait deux mois que j’ai renoncé à cette thérapie, et depuis je revis à peu près normalement.

je suis très touché par ce qui t'arrive et profondément désolé... Crying or Very sad
Je comprends ton choix, il est respectable et chacun doit agir en fonction de son ressenti. On ne peut pas et ne doit pas imposer de force un traitement lourd à une personne qui le supporte mal, et c'est malheureusement souvent le cas dans les chimios, mais pour moi, c'est pourtant le traitement qui a le plus de chance de réussite quoiqu'on en dise....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Bulle le Mar 24 Avr 2012 - 9:45

Glloq a écrit:Je sais qu’envisager la dualité corps/esprit fera hausser les épaules aux défenseurs du matérialisme.
Mais il faut savoir que beaucoup de scientifiques commencent à revoir leur copie et l’existence du côté immatériel d’un être humain ne semble plus si farfelu .Les progrès de la physique quantique y est pour beaucoup.

Heu... Je crois qu'il serait bon de revoir à quoi correspond le "matérialisme scientifique".

Jean Bricmont le fait à mon sens fort bien :

Spoiler:
Le matérialisme : une métaphysique ?

Avant de tenter de préciser ce que j'entends par " matérialisme scientifique ", il me faut discuter brièvement ce qu'on pourrait appeler le " matérialisme métaphysique " ou " ontologique ", qui se résume souvent par la formule : " seule existe la matière en mouvement". Cette idée soulève immédiatement la question : qu'est-ce que la " matière " ? Est-ce que les nombres, l'information, les sensations, le concept de cheval, le neutrino ou la fonction d'onde (en physique quantique) font partie de la matière ? Si on répond " oui ", le concept tend à se dissoudre dans une tautologie. Si on répond " non , mais on peut les réduire ou ramener à de la matière ", il faut expliquer comment on procède et quel concept de matière (et de réduction) on met en jeu. Prenons par exemple une thèse typiquement matérialiste, à savoir que les états mentaux (les sensations etc.) sont réductibles à des états physiques (du cerveau). D'une part, il semble évident qu'une description physique du cerveau, en termes de neurones ou de connexions entre ceux-ci, aussi détaillée soit-elle, ne nous dit pas ce qu'est la douleur ou les autres sensations et qu'on ne les connaît qu'en les ressentant, de l'intérieur d'une certaine façon. D'autre part, il n'est pas douteux qu'il existe une corrélation entre états mentaux et états physiques. Si l'on veut, on peut décrire cette situation en disant que le mental se réduit au physique, mais il faut se rendre compte qu'en disant cela, on ne fait que définir implicitement ce qu'on entend par " réduction ". Un certain matérialisme peut malheureusement être un obstacle au progrès scientifique lorsqu'il reste une pure philosophie, c'est-à-dire une approche a priori, spéculative et non empirique de la réalité. En effet, il existe un concept de matière qui est en général celui auquel on pense intuitivement, et qui pourrait être appelé un " automate cartésien " : des boules de billards qui s'entrechoquent ou un système de boutons et de leviers. C'est-à-dire un mécanisme, une machine, telle que nous pouvons l'imaginer de façon claire et intuitive. Mais, en fait, la physique s'est développée en s'éloignant de ce modèle " mécaniste " de la réalité et il est futile d'essayer de tout faire rentrer dans ce cadre (par exemple, la physique quantique). Bien sûr, les explications scientifiques se font, si on veut, en terme de " matière", mais il n'existe pas de concept précis de matière, donné une fois pour toutes, auquel les explications scientifiques doivent se plier. La matière, au sens scientifique du terme, peut inclure des actions à distance (chez Newton), des ondes électromagnétiques qui se " propagent dans le vide " ou des particules sans masse. La nature n'a nullement l'obligation d'être aimable à notre égard et, en particulier, de se laisser comprendre par ce petit animal qu'est l'homme en des termes qui lui sont accessibles intuitivement. Il est vrai qu'on n'introduit pas de concepts tels que Dieu ou l'âme dans les théories scientifiques, mais ce n'est pas tant parce qu'ils sont " immatériels " que parce qu'ils sont trop mal définis pour qu'on sache même de quoi on parle.
En fin de compte : qu'est-ce que le matérialisme scientifique ?
C'est ici qu'on se rend compte que la critique est aisée mais l'art difficile. Probablement que le mieux qu'on puisse faire, c'est de dire que ce que nous comprenons bien, nous le comprenons par des méthodes qui ne sont pas très différentes des méthodes scientifiques. Bien sûr, la " méthode scientifique ", pas plus que la matière, n'est définissable a priori. Notre compréhension de cette méthode évolue aussi au cours de l'histoire. Néanmoins, depuis trois siècles, on a appris à distinguer entre l'approche scientifique et d'autres approches, telles que l'introspection, l'intuition, la révélation, l'argument d'autorité ou l'étude de textes sacrés. Le matérialisme scientifique se réduit sans doute à cela : comprendre et défendre l'approche scientifique de la réalité à tous les niveaux, qu'il s'agisse des étoiles, des animaux ou des hommes et de leur sociétés. Peut-être faudrait-il parler de " monisme méthodologique ". Sur ce dernier point, il faut souligner que certains secteurs des sciences humaines sont dominés par l'idée que l'homme est à ce point différent du reste de la nature que seules des méthodes radicalement non scientifiques peuvent permettre de le comprendre. On peut d'ailleurs remarquer que la plupart des attaques relativistes et postmodernes cherchent principalement à mettre en doute ou à minimiser la spécificité de la démarche scientifique. Il est vrai que différentes tentatives de codifier cette démarche (positivisme logique) ou de trouver un critère précis de démarcation entre science et pseudo-science (Popper) ont plus ou moins échoué ; mais le fait qu'on ne trouve pas de critères nets ne signifie pas qu'il n'y a pas de critères du tout. Dans la vie, la plupart des choses intéressantes ont quelque chose de flou. Ces idées ont été bien exprimées par Bertrand Russell, un des penseurs les plus lucides de ce siècle (et qui est singulièrement méconnu en France) ; parlant des philosophes tels que lui, il écrit : " Ils admettent volontiers que l'intellect humain est incapable de trouver des réponses définitives à de nombreuses questions fort importantes pour l'humanité, mais ils refusent de croire qu'il existe une " plus haute " façon de connaître, grâce à laquelle nous pouvons découvrir des vérités cachées à la science et à l'intellect ".
Source

A propos de la physique quantique, pour info, tu trouveras sur le site de Méta une explication fort accessible et intéressante (du même auteur : Mécanique quantique pour les non physiciens)

ICI

Je suis navrée de ce qui t'arrive et j'espère de tout coeur que pour pénible qu'il ait été, le traitement que tu as eu le courage de suivre, aura de bons effets : ta force, ta pêche t'aideront à passer le cap !
On est contents de te revoir ici et tout plein avec toi !!! soutenir

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39569
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Geveil le Mar 24 Avr 2012 - 10:42

Bonjour Glloq, content de te revoir.
La vie est un mystère en soi, " pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien ?" Cette question n'a pas réponse. Ce que tu proposes est un modèle de structure pour expliquer comment elle se manifeste, mais il n'explique pas son existence elle-même. Quant au dualisme, je n'y crois pas, je pense que tout est esprit, y compris les particules élémentaires ou les cordes.

En ce qui concerne ta tumeur, j'ai lu dans S&V que des chercheurs étudient des moyens de l'attaquer directement, par exemple en y introduisant des micro-particules d'or, je crois, et à une certaine fréquence, ces particules vibrent, dégageant de la chaleur qui tue les cellules cancéreuses mais ne touche pas aux cellules saines. Essaye de creuser de ce côté là.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par JO le Mar 24 Avr 2012 - 11:38

C'est exactement comme toi que je vois les choses, Glloq, à celà près que je me dis que l'information est opérative - donc , c'est l'esprit qui décide- quelle qu'en soit la nature première . Mais elle passe aussi par une gestuelle, une traduction corporelle, opérative dans la matière . Si tu renonces aux chimios, donne autrement à ton corps cellulaire de quoi recevoir l'information qui peut le guérir . Mais la chimio , AUSSI, peut être vecteur véhiculant la guérison, si tu demandes à ton corps de l'accepter . C'est l'esprit qui décide, tu le dis .
Quant à la survie individuelle, je pense fort qu'elle est logique mais d'une façon non duelle, comme fait la goutte d'eau, qui circule, change de forme . Ce serait bien que ça reste conscient, mais pourquoi pas ?

Courage: fais confiance à ton esprit . soutenir
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Mar 24 Avr 2012 - 15:08

Merci à tous pour vos messages de sympathie.

La façon dont on m’a annoncé mon cancer fut assez directe.
"Vous avez un mauvais cancer (il y en a des bons…). Pancréas et foie, c’est inopérable. Il faudra tenter la chimiothérapie. Mais on ne vous garantit rien : 3 chances sur 10 qu’on améliore la situation, 3 qu’on la stabilise et 4 chances ( !!!) que vous pouvez commencer à mettre de l’ordre dans vos papiers."

Quand on vous annonce une telle nouvelle, même si vous avez un solide sens de l’humour, ça vous fout un choc !
Mais d’abord, c’est quoi la chimio ?
C’est une recette de produits chimiques que l’on vous injecte par voies intraveineuses.
Quand un médecin oncologue recours à cette thérapie, il consulte une base de données ou sont indiquées, par type de cancer les traitements et leur résultats plus ou moins satisfaisants (9% de cas favorables).
Il choisira la recette qui a donné les meilleurs résultats possibles pour un cancer semblable au votre.
Il s’agit donc d’un traitement statistique. Qu’il soit le bon ou pas, on en sait rien. On verra à la sortie.
La chimio est sensée réduire les cellules cancéreuses, mais son grand inconvénient, c’est qu’elle détruit bien plus de cellules saines. J’en reviens à mon commentaire affirmant qu’un corps en bonne santé, c’est une harmonie entre tous ses composants.
En cas de maladie « l’esprit » y remédie pour retourner à cette situation. En cas de cancer, c’est différent.
Il ne s’agit pas d’un problème viral, mais d’une altération profonde du fonctionnement normal.
En faisant recours à la chimio, on ne recherche pas à rétablir la normalité.
C’est à mon avis un état de guerre que l’on introduit dans le corps. On tire sur tout ce qui bouge.
On y détruit les cellules saines (sûrement) et les cellules cancéreuses (peut-être).
C’est la raison pour laquelle j’y ai renoncé…
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par _Coeur de Loi le Mar 24 Avr 2012 - 15:21

Le karma fait que si l'on a persécuté des êtres dans des vies passés, on renait avec des maladies grâves.

On ne vie pas qu'une vie...
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Nailsmith le Mar 24 Avr 2012 - 15:23

Dans une émission scientifique le 25 mars 2012, on voit comment on peut combattre le cancer en utilisant les virus. Voir le lien ci-dessous:
(désolé pour la pub)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par JO le Mar 24 Avr 2012 - 15:32

Pour ma part, je fais confiance à mon corps. C'est vrai que le cancer est un dérèglement particulier . On en guérit de plus en plus, malgré la brutalité des traitements , parfois plus meurtriers que la maladie elle-même .
Pourquoi ne pas prendre contact avec une psy pratiquant la méthode Simonton, à Bruxelles ? ( tu tapes "simonton, Bruxelles, dans Google ...)
Ce n'est pas à la place de tout traitement mais en plus , et j'ai connu des gens dont les rémissions ont été spectaculaires . Ne baisse pas les bras .Aide-toi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Mar 24 Avr 2012 - 15:44

Bonjour Jo.
Crois-bien que je ne baisse pas les bras! Bien au contraire.
Mais j'ai "mes croyances" et qui semblent m'aider dans cette épreuve.

Pour terminer mon intervention sur le sujet, je vais vous faire part d’un raisonnement qui vous semblera certainement ésotérique. Il émane d’interviews que j’ai trouvé sur le net, de malades ayant contrôlé leur cancer. Comme je l'ai écrit ci-avant, introduire une mixture chimique dans le corps, c’est une déclaration de guerre à la tumeur.
Donc, en renonçant à cette thérapie, je veux rétablir un climat de paix dans mon organisme.
C’est ce que j’ai proposé à mon cancer.
« D’accord, tu es là, je ne peux rien y faire, mais essayons de vivre en bonne intelligence.
Je ne t’agresserai plus et toi fais un effort pour que tout se passe le mieux possible
»
Je m’adresse ainsi tous les soirs à lui et depuis, mon bilan physique a pris un virage à 180°.
Vous vous dites certainement
"Pauvre gars, il perd la raison. Sa maladie lui fait prendre des propos de charlatan pour argent comptant. »
Ce n’est pas le cas. J’adhère depuis longtemps au principe que l’esprit contrôle la matière.
C'est l'occasion de mettre ces principes à l'épreuve.
Et par esprit, je ne fais référence à aucune connotation religieuse , mais à une conception différente de ce qu’est un être humain.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Jipé le Mar 24 Avr 2012 - 15:57

JO a écrit:
Pourquoi ne pas prendre contact avec une psy pratiquant la méthode Simonton, à Bruxelles ? ( tu tapes "simonton, Bruxelles, dans Google ...)
étonné un

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par JO le Mar 24 Avr 2012 - 16:00

c'est à la base de la méthode dont je parlais !Ton attitude est bonne, mais c'est un coup de poker d'abandonner la thérapie offensive . Le corps sait aussi utiliser ces thérapies-là .
As-tu lu
La Guérison Spontanée des Croyances - L'éclatement du paradigme des fausses limites [de
Gregg Braden
?

avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Bulle le Mar 24 Avr 2012 - 16:00

JO a écrit:
Pourquoi ne pas prendre contact avec une psy pratiquant la méthode Simonton, à Bruxelles ? ( tu tapes "simonton, Bruxelles, dans Google ...)
Attention !!! La méthode Simonton c'est de la pseudo-science !
Ne pas oublier le danger de telles méthodes, dangers signalés entre autres ici :
3 - Le Centre de documentation, d’éducation et d’action contre les manipulations mentales (CCMM)

Le témoignage de terrain qui suit émane d’un médecin responsable de l’unité des soins palliatifs au Centre hospitalier régional et universitaire de Besançon. Au-delà de ses fonctions hospitalières et en sa qualité de membre régional du CCMM, ce médecin a lancé, au sein du comité d’éthique de son établissement, une réflexion sur les dérives sectaires dans le champ de la santé :

« Les situations les plus fréquentes pour lesquelles je suis interpellé, constate l’intéressé, concernent des malades atteints de pathologies graves, potentiellement mortelles (cancer, sida, maladies neurologiques évolutives…) ou des maladies très évoluées. Les méthodes alternatives les plus fréquemment rencontrées sont les méthodes excluant les approches médicales prouvées et des méthodes se présentant à l’origine comme « médecines douces » mais évoluant vers une pratique exclusive et excluante (méthodes Simonton, Beljanski…) ».

Ce praticien signale également les sollicitations régulières dont le personnel hospitalier est l’objet, pour des formations accélérées à des techniques psychothérapeutiques ou guérisseuses étrangères, en tout état de cause, aux techniques médicales des établissements de santé ainsi que l’appartenance de bénévoles accompagnants et visiteurs de malades à des courants néo ou pseudo­religieux dont les convictions, dès lors qu’elles sont mises en œuvre à ce titre, perturbent l’organisation des soins et peuvent générer des dérives en l’absence de vigilance des soignants.
Source

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39569
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par JO le Mar 24 Avr 2012 - 16:02

Jipé, je n'encourage pas à abandonner la thérapie classique mais à utiliser , pour la renforcer, une méthode psy, puisque Gloq y est réceptif .Elles ne sont pas exclusives mais se renforcent mutuellement . Maintenant, il est possible que les émules des Simonton aient dérapé depuis mon lointain passé ...


Dernière édition par JO le Mar 24 Avr 2012 - 16:05, édité 1 fois
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Bulle le Mar 24 Avr 2012 - 16:03

JO a écrit:c'est à la base de la méthode dont je parlais !Ton attitude est bonne, mais c'est un coup de poker d'abandonner la thérapie offensive . Le corps sait aussi utiliser ces thérapies-là .
As-tu lu
La Guérison Spontanée des Croyances - L'éclatement du paradigme des fausses limites [de
Gregg Braden
?

Et toi as-tu lu :
Payot - 1998

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39569
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par JO le Mar 24 Avr 2012 - 16:08

Les méthodes ne s'excluent pas , elles sont complémentaires et chacun sait ce qui lui convient le mieux . Je n'encourage pas Glloq dans son abandon des thérapies classiques , mais à ne pas rester seul dans son expérience .Personnellement, quand la maladie est au satde organique, je recours à la très officielle médecine ... en plus , bien sür, pas à la place !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Jipé le Mar 24 Avr 2012 - 16:18

JO a écrit:Les méthodes ne s'excluent pas , elles sont complémentaires et chacun sait ce qui lui convient le mieux . Je n'encourage pas Glloq dans son abandon des thérapies classiques , mais à ne pas rester seul dans son expérience .Personnellement, quand la maladie est au satde organique, je recours à la très officielle médecine ... en plus , bien sür, pas à la place !
ben oui...c'est bien là la grande différence entre maladies psychosomatiques et maladies organiques, et beaucoup ne font pas la différence. Les pseudo-médecins ont une fâcheuse tendance à tout mélanger...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Mar 24 Avr 2012 - 16:37

Je comprends votre septicisme, mais je vous le dis, je suis toujours sain mentalement.
En abandonnant la chimio, je ne pouvais me diriger que vers des médecines plus douces!!!
Croyez-moi, après chaque séance, c'était un véritable supplice pour moi.
Je me trainais de mon lit au canapé comme un vieillard.
Aujourd'hui, je pratique de l'autosuggestion comme je vous l'ai décrite.
Et mon état s'est amélioré du tout au tout.
Je refais du sport, je revis presque normalement.
Même si je subissais une dégradation soudaine et irrémédiable, je ne regretterais rien.
J'aurai vécu quelques mois avec un confort de vie inespéré.
Et je sais apprécier chaque instant qui passe.
Je vis au présent.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Bulle le Mar 24 Avr 2012 - 16:48

Glloq a écrit:Même si je subissais une dégradation soudaine et irrémédiable, je ne regretterais rien.
J'aurai vécu quelques mois avec un confort de vie inespéré.
Et je sais apprécier chaque instant qui passe.
Je vis au présent.
Tu as fait ton choix en connaissance de cause semble-t-il sourire
Personnellement, j'estime de mon devoir d'informer des risques et particulièrement sur un forum public, parce que cela ne se passe pas toujours de cette manière ; et je suis particulièrement bien placée pour en parler, mon propre frère faisant partie des tristes cas observés par le médecin de Besançon cité plus haut.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39569
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère de la Vie...

Message par Glloq le Mar 24 Avr 2012 - 17:09

Bulle, cela me fait plaisir que nous soyons à nouveau en contact. blabla
Je te rassure, je ne suis sous l!influence de personne.
Je me suis forgé une opinion personnelle sur ma situation.
Tu sais que nous sommes "presque" d'accord sur beaucoup de sujets.
Mais j'ai toujours eu tendance à chercher les choses derrière les choses.
Ce dont tu n'as nul besoin.
Mais actuellement cette philosophie m'aide énormémént.
Et je ne suis pas certain d'avoir tort....
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum