L'héritage grec

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'héritage grec

Message par mdavid le Mar 8 Mai 2012 - 9:53

Alors qu'on n'en finit pas t'entendre que l'islam n'est Somme toute qu'une vague philosophie inspiré de l'héritage grec, propos destinés à mettre en doute la nature divine du Saint Coran, en particulier, et donc à discréditer l'islam, on fait bien peu de cas de l'effondrement de la Grèce et de son statut de berceau de l'Europe, cet antre du Christianisme. L'échec de la démocratie en Grèce est nul doute un aveu de l'impuissance du christianisme. J'irai jusqu'à dire que l'avènement de la démocratie lui-même témoigne de la nature baroque du christianisme: un tâtonnement, un amalgame, et surtout, un entêtement et une arrogance à toutes épreuves, qui continue aujourd'hui avec l'effort des Etats-Unis, du Royaume uni et de l'Europe d'envahir les contrées islamiques.

L'échec de ces efforts, plutôt que de laisser perplexe, ou moqueur, est un signs clair qu'il faille refouler le christianisme à ce qu'il est réellement: un dogme comme tant d'autres mais un dogme qui a fait la preuve de son innéficacité, et surtout, de son barbarisme.

Que l'ont soit sur ses gardes donc contre le danger que représente cette religion, mais surtout, que l'on soit sur ses gardes contre ses partisans fanatiques qui aujourd'hui continuemt de la propager, la présentant tour à tour sous le couvert de l'humanisme, du bouddhisme ou de l'islam, faisant zèle d'ouvrir ici et là des débats sur l'humanité, l'économie ou l'environmement, prétextant par fois le recours à la force, usant de la tolérance, et toujours à l'affût du petit truc qui leur permettra de contourner l'obstacle.

Nietzsche, qui y voyait plus clair que quiconque, a bien mis en garde contre cette religion qui emporterait avec elle dans les basses fosses de l'humain cet idéalisme dieu.

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par ronron le Mar 8 Mai 2012 - 17:13

mdavid a écrit:L'échec de ces efforts, plutôt que de laisser perplexe, ou moqueur, est un signs clair qu'il faille refouler le christianisme à ce qu'il est réellement: un dogme comme tant d'autres mais un dogme qui a fait la preuve de son innéficacité, et surtout, de son barbarisme.
Si tu es cohérent, tu condamneras le barbarisme à l'intérieur de l'Islam...

Vas-y, je te lis...

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4518
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Mer 9 Mai 2012 - 7:46

ronron a écrit:
mdavid a écrit:L'échec de ces efforts, plutôt que de laisser perplexe, ou moqueur, est un signs clair qu'il faille refouler le christianisme à ce qu'il est réellement: un dogme comme tant d'autres mais un dogme qui a fait la preuve de son innéficacité, et surtout, de son barbarisme.
Si tu es cohérent, tu condamneras le barbarisme à l'intérieur de l'Islam...

Vas-y, je te lis...

Au contraire. Peut-être as-tu mal lu car alors tu ne parlerais pas ainsi de cohérence. Le défaut de vouloir universaliser ce qui est un résultat particulier à une entité sociale en se servant de ses mots sans d'abord faire la conversion qui s'impose est justement ce que je repproche à notre époque. Et le fait de retourner la balle à autrui n'est nullement pertinent dans ce contexte. Ce serait comme dire aux Calédoniens, qui réclament leur indépendance, et qui sont prêts à lutter pour, "si vous vous rebellez, c'est vous qui l'aurait voulu". Fais-moi rire.

Je trouvé que les sociétés Occidentales font un très may aid travail d'éducation de leurs masses en ce qui concerne la colonisation. On l'enseigne comme un fait accompli, en concédant que oui, la colonisation a causé à des peuples bien des dégats, pour terminer par dire que cependant juste compensation a été faite et que dès lors un nouvel avenir s'ouvre devant nous. Cette attitude est minimalists et réductrice, et Elle ne prépare pas les gens à l'avemir. Car le mal fait à autrui est bien plus grave que les dégats causés, c.f Sarkozy qui refuse de demander pardon à l'Algérie. Dans certain cas cela peut passer et être oublié mais dans le cas de l'islam qui est une religion vivante à laquelle l'occident continue de s'affronter, le mal fait à autrui continuera d'alimenter la politique de cette religion, quoique l'on fasse, et être aveugle à cela, ou ne pas l'enseigner à la masse, en préférant parler de l'intégration et de son succès, du modèle de l'islam intégré, en somme, tout en le contrastant à l'islam intégriste, c'est se suicider. Et ne pas être conscient de ce dernier point, ce qui est manifestement le cas en Occident, qu'il s'agisse de l'Europe ou de l'Amérique ou du Canada, est dangereux. Face à l'islam qui ne s'intègre pas on répond fatalement par l'exaspération, ce qui nous ramène au point de départ qui consists à dire "c'est de leur faute si..." alors qu'il en est tout autrement. Cela ne peut, et je fera que, résulter en une escalade de réponse "musclée" de la part de l'islam. Les américains en ont fait les frais et ce n'est là que le sommet de l'iceberg, grâce à la narration médiatique qui a réussi à faire apparaitre les attentats du 11 Septembre comme étant un fait nouveau. Cela n'a marché et cela je marche qu'avec une masse mal éduquée et force est de constater que le mal je fait qu'empirer, ce qui ne laisse présager rien de bon à l'horizon, n'en déplaise même aux anti-colonialistes, anti-capitalistes et humanitaires de tous bord qui souhaitent constructs un meilleur avenir c.f élection de Hollande, bref à la baste majorité des gens en occident.

La réalité à laquelle trop tardent à s'éveiller - la faute à une culture Occidentale décadente, qui résulte en une perte du sens des valeurs morales et humaines qui alliée au manqué d'éducation à laquelle je fais référence n'aide en rien les occidentaux sans toutesfois les excuser- est que l'affrontement avec l'islam n'a pas encore commencé mais que l'on n'en est qu'à la phase de préparation.
Une pré seconde guerre mondiale en quelques sortes, qui éclata brusquement mais trouva les gens fort préparés à combattre "le bosche". Décidemment il y a de la graine de pourriture dans cet Occident.

Je ne fais que mettre en leurs propres mots, empruntant à ce qui m'inspire le plus, à savoir les écrits de Camus, ce que les Occidents pensent déjà tout fort. On ne saura alors me repprocher de n'être pas cohérent. En attendant je vois, et surement avec mois de millions d'autres gens, dans le silence de l'occident sur ses moeurs, et non seulement dans ses actions colonisatrices, l'aveu d'une volonté génocidaire que rien je saurait éteindre.

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par dede 95 le Mer 9 Mai 2012 - 8:17

Tu n'a que le mot masse pour parler des êtres humains ?
Cela dénote déjà un verbiage au dessous de la moyenne, ce qui va avec l'ensemble de ton texte!
Tu te donnes en plus une culture que tu imagine:
Une pré seconde guerre mondiale en quelques sortes, qui éclata brusquement mais trouva les gens fort préparés à combattre "le bosche". Décidemment il y a de la graine de pourriture dans cet Occident.
Et ce n'est qu'un exemple!
L'histoire ne s'est pas arrétée aux Grecs et à Mahomet!

Ps: Quand au manque d'éducation de l'occident, j'espère que tu ne veux pas la comparer à celle des madrasas(!) diable au fouet

dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 7119
Age: 71
Localisation: Enfant du monde
Identité métaphysique: Athée et fier de l'être
Humeur: N'aime pas les hypocrites
Date d'inscription: 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Mer 9 Mai 2012 - 8:35

dede 95 a écrit:Tu n'a que le mot masse pour parler des êtres humains ?
Cela dénote déjà un verbiage au dessous de la moyenne, ce qui va avec l'ensemble de ton texte!
Tu te donnes en plus une culture que tu imagine:
Une pré seconde guerre mondiale en quelques sortes, qui éclata brusquement mais trouva les gens fort préparés à combattre "le bosche". Décidemment il y a de la graine de pourriture dans cet Occident.
Et ce n'est qu'un exemple!
L'histoire ne s'est pas arrétée aux Grecs et à Mahomet!

Ps: Quand au manque d'éducation de l'occident, j'espère que tu ne veux pas la comparer à celle des madrasas(!) diable au fouet

Quand on parle du loup...Pardonnes-moi de ne pas comparer ce qui n'est en rien comparable! Tu es l'exemple même de cette masse que tu sembles ne pas tenir en grande estime. A défaut de me "donner une culture que j'imagine"-phrase qui, tu l'auras remarquée, si je peux m'en fier à ton verbiage qui, en passant, est la preuve d'une profonde connaissance de l'autre, n'a aucun sens en français-peut-être la France n'apprend-elle pas la syntaxe aux révoltés de ton espèce? - tu n'es certainement pas un enfant, il ne commetrait jamais ce genre de bêtise. Peut-être es-tu banlieusard- dans le même sens que "itinérant", par exemple?, permets-moi de te donner le change.

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par ronron le Mer 9 Mai 2012 - 15:38

mdavid a écrit:
ronron a écrit:
mdavid a écrit:L'échec de ces efforts, plutôt que de laisser perplexe, ou moqueur, est un signs clair qu'il faille refouler le christianisme à ce qu'il est réellement: un dogme comme tant d'autres mais un dogme qui a fait la preuve de son innéficacité, et surtout, de son barbarisme.
Si tu es cohérent, tu condamneras le barbarisme à l'intérieur de l'Islam...

Vas-y, je te lis...

Au contraire. Peut-être as-tu mal lu car alors tu ne parlerais pas ainsi de cohérence. Le défaut de vouloir universaliser ce qui est un résultat particulier à une entité sociale en se servant de ses mots sans d'abord faire la conversion qui s'impose est justement ce que je repproche à notre époque. Et le fait de retourner la balle à autrui n'est nullement pertinent dans ce contexte. Ce serait comme dire aux Calédoniens, qui réclament leur indépendance, et qui sont prêts à lutter pour, "si vous vous rebellez, c'est vous qui l'aurait voulu". Fais-moi rire.

Je trouvé que les sociétés Occidentales font un très may aid travail d'éducation de leurs masses en ce qui concerne la colonisation. On l'enseigne comme un fait accompli, en concédant que oui, la colonisation a causé à des peuples bien des dégats, pour terminer par dire que cependant juste compensation a été faite et que dès lors un nouvel avenir s'ouvre devant nous. Cette attitude est minimalists et réductrice, et Elle ne prépare pas les gens à l'avemir. Car le mal fait à autrui est bien plus grave que les dégats causés, c.f Sarkozy qui refuse de demander pardon à l'Algérie. Dans certain cas cela peut passer et être oublié mais dans le cas de l'islam qui est une religion vivante à laquelle l'occident continue de s'affronter, le mal fait à autrui continuera d'alimenter la politique de cette religion, quoique l'on fasse, et être aveugle à cela, ou ne pas l'enseigner à la masse, en préférant parler de l'intégration et de son succès, du modèle de l'islam intégré, en somme, tout en le contrastant à l'islam intégriste, c'est se suicider. Et ne pas être conscient de ce dernier point, ce qui est manifestement le cas en Occident, qu'il s'agisse de l'Europe ou de l'Amérique ou du Canada, est dangereux. Face à l'islam qui ne s'intègre pas on répond fatalement par l'exaspération, ce qui nous ramène au point de départ qui consists à dire "c'est de leur faute si..." alors qu'il en est tout autrement. Cela ne peut, et je fera que, résulter en une escalade de réponse "musclée" de la part de l'islam. Les américains en ont fait les frais et ce n'est là que le sommet de l'iceberg, grâce à la narration médiatique qui a réussi à faire apparaitre les attentats du 11 Septembre comme étant un fait nouveau. Cela n'a marché et cela je marche qu'avec une masse mal éduquée et force est de constater que le mal je fait qu'empirer, ce qui ne laisse présager rien de bon à l'horizon, n'en déplaise même aux anti-colonialistes, anti-capitalistes et humanitaires de tous bord qui souhaitent constructs un meilleur avenir c.f élection de Hollande, bref à la baste majorité des gens en occident.

La réalité à laquelle trop tardent à s'éveiller - la faute à une culture Occidentale décadente, qui résulte en une perte du sens des valeurs morales et humaines qui alliée au manqué d'éducation à laquelle je fais référence n'aide en rien les occidentaux sans toutesfois les excuser- est que l'affrontement avec l'islam n'a pas encore commencé mais que l'on n'en est qu'à la phase de préparation.
Une pré seconde guerre mondiale en quelques sortes, qui éclata brusquement mais trouva les gens fort préparés à combattre "le bosche". Décidemment il y a de la graine de pourriture dans cet Occident.

Je ne fais que mettre en leurs propres mots, empruntant à ce qui m'inspire le plus, à savoir les écrits de Camus, ce que les Occidents pensent déjà tout fort. On ne saura alors me repprocher de n'être pas cohérent. En attendant je vois, et surement avec mois de millions d'autres gens, dans le silence de l'occident sur ses moeurs, et non seulement dans ses actions colonisatrices, l'aveu d'une volonté génocidaire que rien je saurait éteindre.
Je ne te demandais pas une analyse de l'Islam versus l'Occident. Je te demandais de condamner le barbarisme même à l'intérieur de l'Islam. Sais-tu le voir là comme ailleurs, sans tout condamner en bloc?

Et ne me retourne pas trop vite la balle. Je sais voir la barbarie du christianisme ou de l'Occident. Mais, en même temps, il ne faudrait pas oublier qu'il y a tout de même à nuancer le propos.

Et tu n'es pas plus l'Islam que je ne suis l'Occident... Et pour ne prendre que cet exemple, je ne donne certainement pas ma bénédiction à l'avidité ou aux actes de barbarisme peu importe où on les trouve.

J'ose espérer qu'il y a partout des hommes et des femmes de bonne volonté qui ne demandent pas mieux que de vivre et de laisser vivre...

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4518
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Mer 9 Mai 2012 - 21:11

ronron a écrit:
mdavid a écrit:
ronron a écrit:
mdavid a écrit:L'échec de ces efforts, plutôt que de laisser perplexe, ou moqueur, est un signs clair qu'il faille refouler le christianisme à ce qu'il est réellement: un dogme comme tant d'autres mais un dogme qui a fait la preuve de son innéficacité, et surtout, de son barbarisme.
Si tu es cohérent, tu condamneras le barbarisme à l'intérieur de l'Islam...

Vas-y, je te lis...

Au contraire. Peut-être as-tu mal lu car alors tu ne parlerais pas ainsi de cohérence. Le défaut de vouloir universaliser ce qui est un résultat particulier à une entité sociale en se servant de ses mots sans d'abord faire la conversion qui s'impose est justement ce que je repproche à notre époque. Et le fait de retourner la balle à autrui n'est nullement pertinent dans ce contexte. Ce serait comme dire aux Calédoniens, qui réclament leur indépendance, et qui sont prêts à lutter pour, "si vous vous rebellez, c'est vous qui l'aurait voulu". Fais-moi rire.

Je trouvé que les sociétés Occidentales font un très may aid travail d'éducation de leurs masses en ce qui concerne la colonisation. On l'enseigne comme un fait accompli, en concédant que oui, la colonisation a causé à des peuples bien des dégats, pour terminer par dire que cependant juste compensation a été faite et que dès lors un nouvel avenir s'ouvre devant nous. Cette attitude est minimalists et réductrice, et Elle ne prépare pas les gens à l'avemir. Car le mal fait à autrui est bien plus grave que les dégats causés, c.f Sarkozy qui refuse de demander pardon à l'Algérie. Dans certain cas cela peut passer et être oublié mais dans le cas de l'islam qui est une religion vivante à laquelle l'occident continue de s'affronter, le mal fait à autrui continuera d'alimenter la politique de cette religion, quoique l'on fasse, et être aveugle à cela, ou ne pas l'enseigner à la masse, en préférant parler de l'intégration et de son succès, du modèle de l'islam intégré, en somme, tout en le contrastant à l'islam intégriste, c'est se suicider. Et ne pas être conscient de ce dernier point, ce qui est manifestement le cas en Occident, qu'il s'agisse de l'Europe ou de l'Amérique ou du Canada, est dangereux. Face à l'islam qui ne s'intègre pas on répond fatalement par l'exaspération, ce qui nous ramène au point de départ qui consists à dire "c'est de leur faute si..." alors qu'il en est tout autrement. Cela ne peut, et je fera que, résulter en une escalade de réponse "musclée" de la part de l'islam. Les américains en ont fait les frais et ce n'est là que le sommet de l'iceberg, grâce à la narration médiatique qui a réussi à faire apparaitre les attentats du 11 Septembre comme étant un fait nouveau. Cela n'a marché et cela je marche qu'avec une masse mal éduquée et force est de constater que le mal je fait qu'empirer, ce qui ne laisse présager rien de bon à l'horizon, n'en déplaise même aux anti-colonialistes, anti-capitalistes et humanitaires de tous bord qui souhaitent constructs un meilleur avenir c.f élection de Hollande, bref à la baste majorité des gens en occident.

La réalité à laquelle trop tardent à s'éveiller - la faute à une culture Occidentale décadente, qui résulte en une perte du sens des valeurs morales et humaines qui alliée au manqué d'éducation à laquelle je fais référence n'aide en rien les occidentaux sans toutesfois les excuser- est que l'affrontement avec l'islam n'a pas encore commencé mais que l'on n'en est qu'à la phase de préparation.
Une pré seconde guerre mondiale en quelques sortes, qui éclata brusquement mais trouva les gens fort préparés à combattre "le bosche". Décidemment il y a de la graine de pourriture dans cet Occident.

Je ne fais que mettre en leurs propres mots, empruntant à ce qui m'inspire le plus, à savoir les écrits de Camus, ce que les Occidents pensent déjà tout fort. On ne saura alors me repprocher de n'être pas cohérent. En attendant je vois, et surement avec mois de millions d'autres gens, dans le silence de l'occident sur ses moeurs, et non seulement dans ses actions colonisatrices, l'aveu d'une volonté génocidaire que rien je saurait éteindre.
Je ne te demandais pas une analyse de l'Islam versus l'Occident. Je te demandais de condamner le barbarisme même à l'intérieur de l'Islam. Sais-tu le voir là comme ailleurs, sans tout condamner en bloc?

Et ne me retourne pas trop vite la balle. Je sais voir la barbarie du christianisme ou de l'Occident. Mais, en même temps, il ne faudrait pas oublier qu'il y a tout de même à nuancer le propos.

Et tu n'es pas plus l'Islam que je ne suis l'Occident... Et pour ne prendre que cet exemple, je ne donne certainement pas ma bénédiction à l'avidité ou aux actes de barbarisme peu importe où on les trouve.

J'ose espérer qu'il y a partout des hommes et des femmes de bonne volonté qui ne demandent pas mieux que de vivre et de laisser vivre...

Mais mon sujet était justement une comparaison de l'islam et de l'occident. Je l'ai proposé car justement ce sujet n'est que très peu traité, et en particulier, pas du tout, en ce qui concerne le point de vue que je propose. Ce que tu proposes c'est de revenir aux vieux archétypes qui opposent islam et occident (selon des criteres eurocentristes). Or je prends la base que tu annonces (condamner la barbarie etc), ou plutôt, les expériences qui en résultent, c'est-à-dire le bagage culturel qui en découle et que je n'hésiterais pas à revendiquer, (mais pour le dépasser, c'est nietzschéen chez moi :) ) pour déveloper une nouvelle énonciation de l'histoire, ou plus modestement, du discours historique. Tu comprendras que je n'exprime pas mon accord avec toi sur la comdanation de toute barbarie; ce serait être anachronique. Et tu comprendras je l'espère que ça n'est pas un aveu de mon soutien au barbarisme.

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par dede 95 le Mer 9 Mai 2012 - 21:22

MDavid:Or je prends la base que tu annonces (condamner la barbarie etc), ou plutôt, les expériences qui en résultent, c'est-à-dire le bagage culturel qui en découle et que je n'hésiterais pas à revendiquer, (mais pour le dépasser, c'est nietzschéen chez moi :) ) pour déveloper une nouvelle énonciation de l'histoire, ou plus modestement, du discours historique. Tu comprendras que je n'exprime pas mon accord avec toi sur la comdanation de toute barbarie; ce serait être anachronique. Et tu comprendras je l'espère que ça n'est pas un aveu de mon soutien au barbarisme.
En bon français et de manière moins pédante on appelle cela du révisionnisme! stop

dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 7119
Age: 71
Localisation: Enfant du monde
Identité métaphysique: Athée et fier de l'être
Humeur: N'aime pas les hypocrites
Date d'inscription: 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par manuramolo le Mer 9 Mai 2012 - 21:30

Là je crois que c'est parti pour un bon gros verbiage sourire

manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 888
Age: 57
Localisation: vaulx en velin
Identité métaphysique: Athée
Humeur: courageuse
Date d'inscription: 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Mer 9 Mai 2012 - 21:47

dede 95 a écrit:
MDavid:Or je prends la base que tu annonces (condamner la barbarie etc), ou plutôt, les expériences qui en résultent, c'est-à-dire le bagage culturel qui en découle et que je n'hésiterais pas à revendiquer, (mais pour le dépasser, c'est nietzschéen chez moi :) ) pour déveloper une nouvelle énonciation de l'histoire, ou plus modestement, du discours historique. Tu comprendras que je n'exprime pas mon accord avec toi sur la comdanation de toute barbarie; ce serait être anachronique. Et tu comprendras je l'espère que ça n'est pas un aveu de mon soutien au barbarisme.
En bon français et de manière moins pédante on appelle cela du révisionnisme! stop

S'il s'agit simplement de prendre un terme qui existe déjà dans un contexte donné pou l'appliquer à un autre contexte, je trouve cela un peu facile. C'est chercher à donner du poids à une formule vanale en comptant sur la valeur déjà existante de ce terme- tu ne fais aue jouer sur l'imagination populaire. Faut-il te le dire, tu te limites à du populisme? Quand on n'a que ce niveau là on ne viens pas débattre. Evite-toi la honte et cherche un autre moyen de faire valoir tes idées. Confondrais-tu philosophie et manif? C'est justement des petits agricoles dans ton genre qui ont permis à Hitler de percer, pour ne citer de "dictature" que celle-là. Ca se contente de manger et de gagner son pain et ça croit que parceque ça peut citer quelques auteurs ou reprendre quelques clichés, ça a pensé et que ça fait partie d'une vague révolutionnaire. C'est demi-bourgeois, païen et progressiste tout à la fois. Ca serait aussi chrétien que ça ne m'étonnerait pas. En tous les cas ça pue le peuple à plein nez. Toi qui connais Hugo, ton père, ça devrait te renseigner. Ca a un plumier mais ça sait pas écrite; ça ne peut qu'ameuter la meute. Pauvre gringoire va!

Je t'inviterais à articuler et à nous donner une raison de croire à ce que tu appelles révisionisme. Il me faut ta méthode, tes critiques et contre-critiques. Je ne m'occuperai plus à répondre à des platitudes et autres formules toutes faites.

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par dede 95 le Mer 9 Mai 2012 - 22:00

Tu es mal parti mon petit!
D'autres ont essayé et s'en sont mordu les doigts!
N'oublie pas que tu es sur un forum!
Il existe un point d'exclamation en haut à droite de chaque post! OK ?
Oui je fais parti du peuple et non la masse comme tu l'appelle, comme toi, mais toi tu es trop imbu de ta personne pour le reconnaitre!

Je ne relèverais pas tes remarques limites autorisées dans les fora ? secret

dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 7119
Age: 71
Localisation: Enfant du monde
Identité métaphysique: Athée et fier de l'être
Humeur: N'aime pas les hypocrites
Date d'inscription: 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par manuramolo le Mer 9 Mai 2012 - 22:30

Mdavid,
je te lis depuis que tu as proposé ce fil mais je ne sais toujours pas ce que tu penses. Tes propos sont ambigus, tout autent que ton identité métaphysqique.

manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 888
Age: 57
Localisation: vaulx en velin
Identité métaphysique: Athée
Humeur: courageuse
Date d'inscription: 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par ronron le Mer 9 Mai 2012 - 23:01

mdavid a écrit:Tu comprendras que je n'exprime pas mon accord avec toi sur la comdanation de toute barbarie; ce serait être anachronique. Et tu comprendras je l'espère que ça n'est pas un aveu de mon soutien au barbarisme.
Bof! Tu voudrais faire la leçon en appliquant pourtant ton barbarisme à l'église... Et là, tu en parles en tant qu'anachronisme. Décidément tu fais dans le beurre et l'argent du beurre... En d'autres mots, ça manque de cohérence...

Et tu as remis ça avec : S'il s'agit simplement de prendre un terme qui existe déjà dans un contexte donné pou l'appliquer à un autre contexte, je trouve cela un peu facile.

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4518
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par Pakete le Mer 9 Mai 2012 - 23:51

[Le christianisme] L'héritage grec
... Sauf pour le sexe...

Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 912
Localisation: Nulle Part
Identité métaphysique: Sans
Humeur: Ni plus ni moins.
Date d'inscription: 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Jeu 10 Mai 2012 - 3:26

manuramolo a écrit:Mdavid,
je te lis depuis que tu as proposé ce fil mais je ne sais toujours pas ce que tu penses. Tes propos sont ambigus, tout autent que ton identité métaphysqique.

L'intéret du forum n'est-il pas de débattre des idées des autres? J'ai plutôt l'impression qu'on débat de l'autre, plutot que de l'autre, au sens métaphysique du terme. C'est dommage. J'attends pourtant une remarque pertinente.

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Jeu 10 Mai 2012 - 3:27

dede 95 a écrit:Tu es mal parti mon petit!
D'autres ont essayé et s'en sont mordu les doigts!
N'oublie pas que tu es sur un forum!
Il existe un point d'exclamation en haut à droite de chaque post! OK ?
Oui je fais parti du peuple et non la masse comme tu l'appelle, comme toi, mais toi tu es trop imbu de ta personne pour le reconnaitre!

Je ne relèverais pas tes remarques limites autorisées dans les fora ? secret

lol. Au contraire, vas-y, relève-les et rends moi service!

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Jeu 10 Mai 2012 - 3:42

ronron a écrit:
mdavid a écrit:Tu comprendras que je n'exprime pas mon accord avec toi sur la comdanation de toute barbarie; ce serait être anachronique. Et tu comprendras je l'espère que ça n'est pas un aveu de mon soutien au barbarisme.
Bof! Tu voudrais faire la leçon en appliquant pourtant ton barbarisme à l'église... Et là, tu en parles en tant qu'anachronisme. Décidément tu fais dans le beurre et l'argent du beurre... En d'autres mots, ça manque de cohérence...

Et tu as remis ça avec : S'il s'agit simplement de prendre un terme qui existe déjà dans un contexte donné pou l'appliquer à un autre contexte, je trouve cela un peu facile.

Difficile de commenter ta réponse. "ça manque de cohérence" est un peu juste. Si tu cherches le débat, je n'attends pas moins que quelques paragraphes proposant idées et raisonnement. Il n'y a pas ici que des becqueteux venant commenter les posts plutôt que les idées contenus dans le post?

Je te rapelle que ce forum traite de métaphysique. Ca n'est pas un forum traitant d'actualité. Les idées qu'on y trouve touchent peut-être à la réalité politique, mais on n'y poste pas à la façon dont on posterait un commentaire sur un article de journal traitant de news. Es-tu certain d'être au bon endroit au moins ? Ou est-ce pour te donner l'impression que tes remarques valent plus si elles sont placées sur un forum de philo plutôt que dans la nuée nauséabonde des vulgaires commentaires sur les news que t'es ici? Je te le dis tout de suite, elles ne valent pas plus :)

Allez, comme Sarkozy je propose de nettoyer au karcher cette purulente vague de déplacés. diable au fouet

Sarko est mort, vive Sarko (un peu d'humour pour (en) finir!)

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par Bulle le Jeu 10 Mai 2012 - 8:27

mdavid a écrit:Mais mon sujet était justement une comparaison de l'islam et de l'occident.
Comparer l'Islam et l'Occident ? Curieuse proposition. Tu voulais peut-être dire l'Orient et l'Occident ? Ou encore l'Islam et les deux autes principales religions abrahamiques ?
Dans certain cas cela peut passer et être oublié mais dans le cas de l'islam qui est une religion vivante à laquelle l'occident continue de s'affronter, le mal fait à autrui continuera d'alimenter la politique de cette religion, quoique l'on fasse, et être aveugle à cela, ou ne pas l'enseigner à la masse, en préférant parler de l'intégration et de son succès, du modèle de l'islam intégré, en somme, tout en le contrastant à l'islam intégriste, c'est se suicider.
Là je ne comprends pas tout à fait ce que tu veux dire. Pourrais-tu développer ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 août  est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire

Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages: 29342
Localisation: Provence
Identité métaphysique: athée, grâce à Dieu
Humeur: .. trière !
Date d'inscription: 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par mdavid le Jeu 10 Mai 2012 - 10:15

Bulle a écrit:
mdavid a écrit:Mais mon sujet était justement une comparaison de l'islam et de l'occident.
Comparer l'Islam et l'Occident ? Curieuse proposition. Tu voulais peut-être dire l'Orient et l'Occident ? Ou encore l'Islam et les deux autes principales religions abrahamiques ?
Dans certain cas cela peut passer et être oublié mais dans le cas de l'islam qui est une religion vivante à laquelle l'occident continue de s'affronter, le mal fait à autrui continuera d'alimenter la politique de cette religion, quoique l'on fasse, et être aveugle à cela, ou ne pas l'enseigner à la masse, en préférant parler de l'intégration et de son succès, du modèle de l'islam intégré, en somme, tout en le contrastant à l'islam intégriste, c'est se suicider.
Là je ne comprends pas tout à fait ce que tu veux dire. Pourrais-tu développer ?

Décidemment c'est une habitude! on fait l'effort d'écrire un texte, d'exposer ses idées et il y en a encore pour venir avec leur petit air fin vous poser des questions de compo! Vrai, c'est charmant le "je ne comprends pas".

Comment développer si vous ne proposez pas le contexte où situer ce développement? Que n'avez-vous pas compris? Je finis par croire que j'ai affaire à une classe de retardataires! Dites-moi, métaphysique ça vous dit quelque chose? Métaphysique = Descartes = Philosophie = Nietzsche. Si vous le savez, et ce serait de la dernière des cruautés que d'assumer que tel n'est pas le cas, je suis en droit de m'attendre, comme question, comme critique, bref, comme réponse à un poste que j'ai préparé, à un poste qui suggère lui aussi de la préparation: intro, dévelopement, conclusion. Le tout nuancé, équilibré, ne contenant pas nécéssairement de citations, mais démontrant par le choix des mots et par leur arrangement un certain goût du débat qui ne peut-être dû qu'à un minimum de compétence en la matière. Vous avez au moins pris un cours de philosophie dans votre vie j'espère? Du moins, vous aurez étudié la grammaire de la langue française, et cela suffira à plus d'un titre!

Si vous avez cela comme baggage vous passerez facilement outre le ton acerbe
de cette réponse et me ferez l'honneur d'une belle copie!

mdavid
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 31
Localisation: Canada
Identité métaphysique: Etant
Humeur: Hypothénusienne
Date d'inscription: 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'héritage grec

Message par Jipé le Jeu 10 Mai 2012 - 10:24

mdavid a écrit:
Bulle a écrit:
mdavid a écrit:Mais mon sujet était justement une comparaison de l'islam et de l'occident.
Comparer l'Islam et l'Occident ? Curieuse proposition. Tu voulais peut-être dire l'Orient et l'Occident ? Ou encore l'Islam et les deux autes principales religions abrahamiques ?
Dans certain cas cela peut passer et être oublié mais dans le cas de l'islam qui est une religion vivante à laquelle l'occident continue de s'affronter, le mal fait à autrui continuera d'alimenter la politique de cette religion, quoique l'on fasse, et être aveugle à cela, ou ne pas l'enseigner à la masse, en préférant parler de l'intégration et de son succès, du modèle de l'islam intégré, en somme, tout en le contrastant à l'islam intégriste, c'est se suicider.
Là je ne comprends pas tout à fait ce que tu veux dire. Pourrais-tu développer ?

Décidemment c'est une habitude! on fait l'effort d'écrire un texte, d'exposer ses idées et il y en a encore pour venir avec leur petit air fin vous poser des questions de compo! Vrai, c'est charmant le "je ne comprends pas".

Comment développer si vous ne proposez pas le contexte où situer ce développement? Que n'avez-vous pas compris? Je finis par croire que j'ai affaire à une classe de retardataires! Dites-moi, métaphysique ça vous dit quelque chose? Métaphysique = Descartes = Philosophie = Nietzsche. Si vous le savez, et ce serait de la dernière des cruautés que d'assumer que tel n'est pas le cas, je suis en droit de m'attendre, comme question, comme critique, bref, comme réponse à un poste que j'ai préparé, à un poste qui suggère lui aussi de la préparation: intro, dévelopement, conclusion. Le tout nuancé, équilibré, ne contenant pas nécéssairement de citations, mais démontrant par le choix des mots et par leur arrangement un certain goût du débat qui ne peut-être dû qu'à un minimum de compétence en la matière. Vous avez au moins pris un cours de philosophie dans votre vie j'espère? Du moins, vous aurez étudié la grammaire de la langue française, et cela suffira à plus d'un titre!

Si vous avez cela comme baggage vous passerez facilement outre le ton acerbe
de cette réponse et me ferez l'honneur d'une belle copie!
Lorsqu'on veut jouer au premier de la classe et prendre son petit air hautain, on soigne en premier son orthographe...

Décidément prend un "m"
Développement prend 2 "p"
Nécessairement: pas d'accent sur le "e" avant les 2 "s"
Bagage ne prend pas 2 "g"

Tu me diras que l'orthographe est la science des ânes...mais ne pas la connaître devrait faire baisser d'un ton les prétentieux!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 21194
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum