Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Lun 4 Mai 2015 - 17:10

Nawel, j'aime beaucoup comment t'exprime les choses, tu trouve les mots et les phrases exprimant ce que je ressens aussi.

Nawel a écrit:Le principe consiste, en ce qui me concerne, de ne pas privilégier l'un pour l'autre
Oui pour cette raison je crois il est mieux de laisser faire l'énergie son circuit plutôt que de la ramener vers un endroit précis, d'ailleur depuis tout ce temps je ressens plus le besoin de la manipuler. Elle est bien mieux a sa place libre de mouvement.

Lors d'une blessure, je crois qu'on va focaliser cet endroit et naturellement l'énergie va se poser dessus, ce qui expliquerait en partie la régénération des éléments. Dans ce contexte ce n'est plus de la manipulation mais du nécessaire, (agir au besoin).

Au fond je crois qu'on sait quand on privilégie un endroit plutôt qu'un autre mais si cela est nécessaire à l'éveil il n'est plus une notion de privilèges mais plutôt d'accomplissement.

l'harmonie dans les sens est de laisser faire sans y toucher. C'est aussi pour cette raison que je ressens plus le besoin de méditer comme dit Jipé, on médite toute la journée, juste avec l'observation et ressentir à tout moment la vacuité.

En quelque sorte, se poser sur un coussin, prendre la position et aller à la méditation et une forme de privilégier (cette position, humeur ?) plutôt que celle de tout temps. Cela va de même pour les séances de "chakra", je trouve que c'est forcer certains points plutôt que d'autres.

Evidemment si on ressens le besoin pourquoi pas, mais quel besoin exactement ? Je reviens à l'accomplissement de l'éveil, il consiste pas à s'enfermer dans un "forcing" de rituel, l'éveil est je crois simplement la sensation de vacuité.

Nawel a écrit:Il faut être en accord avec son "soi" son "soi" Divin pour cela il est difficile de garder l'équilibre car nous ne sommes pas maîtres de nos pensées, et la contemplation et plutôt vacuité est un point à maitriser pour ne nous laisser envahir par l'intrusion de pensées "polluantes".
Oui je crois qu'être en accord avec "soi " est simplement vivre en vacuité. Elle consiste à s'être retrouvé. Chercher le "soi" en dehors de la vacuité est à mon sens, ce qui justifie vouloir faire toute sorte de rituel.

La vacuité n'a pas besoin de rituel pour être là

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Lun 4 Mai 2015 - 19:26

bulder a écrit:Nawel, j'aime beaucoup comment t'exprime les choses, tu trouve les mots et les phrases exprimant ce que je ressens aussi.

Nawel a écrit:Le principe consiste, en ce qui me concerne, de ne pas privilégier l'un pour l'autre
Oui pour cette raison je crois il est mieux de laisser faire l'énergie son circuit plutôt que de la ramener vers un endroit précis, d'ailleur depuis tout ce temps je ressens plus le besoin de la manipuler. Elle est bien mieux a sa place libre de mouvement.

En fait l'énergie circule, et c'est la circulation que l'on ressent sous forme d'onde vibratoire et le plus souvent du bas vers le haut. Tu peux laisser ce flux opérer, mais tu peux aussi l'orienter je suis d'accord.


bulder a écrit:Lors d'une blessure, je crois qu'on va focaliser cet endroit et naturellement l'énergie va se poser dessus, ce qui expliquerait en partie la régénération des éléments. Dans ce contexte ce n'est plus de la manipulation mais du nécessaire, (agir au besoin)..
Là je ne peux pas te dire, je ne sais pas et j'oserais te dire que je pense que non car une blessure est d'abord d'ordre physiologique et nul ne peut affirmer que l'énergie vitale est curative.

bulder a écrit:Au fond je crois qu'on sait quand on privilégie un endroit plutôt qu'un autre mais si cela est nécessaire à l'éveil il n'est plus une notion de privilèges mais plutôt d'accomplissement..
Je suis d'accord, c'est un état d'esprit différent.


bulder a écrit:l'harmonie dans les sens est de laisser faire sans y toucher. C'est aussi pour cette raison que je ressens plus le besoin de méditer comme dit Jipé, on médite toute la journée, juste avec l'observation et ressentir à tout moment la vacuité.).
En ce qui concerne la vacuité, c'est avec de l'exercice que tout un chacun peut y arriver facilement. Personnellement, la vacuité s'opère dans la nature, et j'attends l'émotion je ne vais pas la chercher, je ne provoque pas comme tu le fais le désir de méditer, cela vient tout naturellement, comme tout rêveur qui se fond dans un paysage.


bulder a écrit:En quelque sorte, se poser sur un coussin, prendre la position et aller à la méditation et une forme de privilégier (cette position, humeur ?) plutôt que celle de tout temps. Cela va de même pour les séances de "chakra", je trouve que c'est forcer certains points plutôt que d'autres.)..

Aucune position particulière, je trouverais ça en plus inconfortable. Je ne fais rien de particulier. Il n'y a rien à forcer lol, si l'on force on n'obtient rien c'est comme tout  sourire



bulder a écrit:Evidemment si on ressens le besoin pourquoi pas, mais quel besoin exactement ? Je reviens à l'accomplissement de l'éveil, il consiste pas à s'enfermer dans un "forcing" de rituel, l'éveil est je crois simplement la sensation de vacuité..).

Aucun besoin particulier, c'est un état. Il y a un parcours initiatique, perso, je n'ai eu besoin de quiconque, c'est une connaissance de soi, c'est un processus consistant à déjà s'explorer, et ensuite, après l'introspection, savoir faire le tri dans sa vie de ce qui nuit, et en parallèle s'écouter.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Mar 5 Mai 2015 - 14:28

bulder a écrit:Oui l'énergie vitale existe, suffit de la sentir circuler dans son corp, on peut aussi la canaliser à un endroit précis (du corp) pour qu'elle "revitalise" cet endroit précis.
Donc l'énergie se déplace seule en suivant son circuit "essentiel ?" ou volontairement par soi même lorsqu'on la déplace à un endroit voulu.
Attention : on ne peut pas affirmer sans apporter la preuve de ce que l'on affirme.
Energie vitale : fantasme ou réalité biologique ?
Je cite :
Aucune expérience, aucune observation ou hypothèse viables ne nécessitent un changement fondamental de conception tels que le "chi" ou les champs magnétiques l'exigent. Aucun partisan, adepte ni défenseur de l'acupuncture, de la chiropraxie, du toucher thérapeutique, ou d'autre patamédecine, n'ont à ce jour produit d'expérience en double aveugle rigoureusement contrôlée et reproductible scientifiquement, ayant apporté une quelconque preuve de l'existence de cette énergie dont ils clament les vertus. Le vitalisme et les champs bioénergétiques restent des hypothèses inutiles, et ne jouant aucun rôle en théorie ni en pratique en biologie et en médecine scientifique, le rasoir d'Occam recommande d'ailleurs de les jeter étant donné qu'ils nous sont d'aucune utilité.


_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41862
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Mer 6 Mai 2015 - 0:43

Bulle a écrit:Attention : on ne peut pas affirmer sans apporter la preuve de ce que l'on affirme.
Evidement mais on est tous capable de ressentir l'énergie vitale (le chi ou le Ki).

Le problème dans ce contexte n'est pas de prouver mais de ressentir, tu sais que t'a un coeur (tu le sens battre), qu'en serait-il si tu ne le sens pas ? Dire à un aveugle que la vue existe, il ne te croira surement pas et cela va de même pour un sourd (avec l'ouï).

Je crois y'a suffisamment de lien sur google et de tuto pour "resentir ?" son énergie vitale et commencer à la "manipuler ?".  C'est assez simple et accessible à tous Wink

Là où le contexte peut se débattre est admettons tu la ressente, on peut toujours dire que ce n'est pas ça l'énergie vitale mais autre chose, mais je crois que si on ressent déjà ce "quelques chose", alors on est sur un bon chemin pour définir, ce que cela est

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mer 6 Mai 2015 - 9:17

Oui, c'est vrai qu'on peut se sentir en "forme" ou plutôt fatigué...C'est cela sentir son énergie, non ?!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par JO le Mer 6 Mai 2015 - 11:10

S'imaginer mort aide à la perception par défaut .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Mer 6 Mai 2015 - 14:26

Jipé a écrit:Oui, c'est vrai qu'on peut se sentir en "forme" ou plutôt fatigué...C'est cela sentir son énergie, non ?!
Un truc assez simple pour la canaliser et la découvrir, joindre les mains en forme de triangle (sans que ça touche du bout des doigts) et focaliser son attention dessus, ça commence à monter au bout des doigts et entièrement dans la main au point qu'on ressent des picotements (cela signifie qu'elle est là) Donc à ce stade on prends conscience de sa présence.

En ce qui concerne la manipulation de l'énergie en la déplacant à l'endroit voulu, cela se fait mentalement, par exemple la remonter au dessus du bras, et la faire "zigzagé ?" au dessus des épaules (ça fait du bien les premières fois)

Au fur et à mesure qu'on conscientise l'énergie, y'a plus besoin de le faire avec les mains, on canalise à n'importe quel endroit du corp, (les pieds, les jambes par exemple).

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mer 6 Mai 2015 - 14:31

Les picotements des doigts sont dus à une forme de tétanisation des muscles, non pas à une quelconque "énergie"...
Pour le reste, conscientiser l'énergie relève de l'auto-persuasion, ça marche très bien en général.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Magnus le Mer 6 Mai 2015 - 14:34

Ben moi j'ai essayé avec l'Euro-Million, ça ne marche pas du tout !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24011
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mer 6 Mai 2015 - 15:28

lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mer 6 Mai 2015 - 15:46

Avoir de l'énergie est tout à fait différent. C'est avoir de la vitalité. sourire et cela est dû principalement à la forme physique, bon rythme de sommeil, bonne alimentation, bon mental, tout ce qui permet de se sentir énergique.

L'énergie telle que je la déterminerais, l'autre en quelque sorte, est un flux que l'on ressent comme par vagues vibratoires, un courant ascendant généralement, qui permet au métabolisme de se modifier jusqu'à même réduire le rythme cardiaque, qui permet au corps de trouver le bon niveau vibratoire jusqu'à un certain seuil qui ouvre à celui qui en fait la pratique l'accès à de différents niveaux de conscience.

Quant à joindre ses mains, ou prendre telle posture, ou tout autre chose n'est pas à mon sens induire la montée des énergies ou qi, il faut déjà être en mesure de se dire je suis, je prends conscience de qui je suis et je laisse mon esprit aller où bon lui semble pour me fondre où il peut se sentir bien, la contemplation est un bon moyen de laisser son esprit prendre conscience de qui nous sommes.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Mer 6 Mai 2015 - 17:22

Jipé a écrit:Les picotements des doigts sont dus à une forme de tétanisation des muscles, non pas à une quelconque "énergie"...
C'est la conséquence car y'a un trop plein d'énergie à ce niveau là (un endroit de petite surface) qui fait que ça tétanise. Sur une surface plus grande on ressent pas les piquotement, car l'espace de circulation est plus grande, mais évidement si tu canalise ta jambe (un grand espace) et seulement un point précis de la jambe, il est possible de ressentir ce même piquotement. Une manipulation sur une large surface et de manière fluide ne tétanise pas.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Ven 8 Mai 2015 - 11:27

bulder a écrit:
Jipé a écrit:Les picotements des doigts sont dus à une forme de tétanisation des muscles, non pas à une quelconque "énergie"...
C'est la conséquence car y'a un trop plein  d'énergie à ce niveau là (un endroit de petite surface) qui fait que ça tétanise. Sur une surface plus grande on ressent pas les piquotement, car l'espace de circulation est plus grande, mais évidement si tu canalise ta jambe (un grand espace) et seulement un point précis de la jambe, il est possible de ressentir ce même piquotement. Une manipulation sur une large surface et de manière fluide ne tétanise pas.
Je ne pense pas, petite ou grande surface, la tétanisation est possible, les muscles cruraux et/ou biceps fémoraux sont souvent pris par des contractures et tétanisations chez les sportifs, ou non.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Sam 9 Mai 2015 - 2:18

Oui c'est toujours en influence avec le quota d'énergie (et autres) qui fera que ça tétanise ou pas, puis aussi l'entrainement et l'habitude qui donne différentes sensations après un certains temps.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Sam 9 Mai 2015 - 8:53

En ce qui concerne l énergie lorsqu une personne est dans sa vie assez tourmentée non pas par les autres mais par ses propres agissements ses faux fuyant son instabilité et son manque de positivisme de loyauté envers elle même il se peut qu'il y ait un désordre une désorganisation de son métabolisme qui provoque une instabilité de l harmonie de ses centres énergétiques. Ce n'est pas en se focalisant sur une partie du corps que l on tetanise cette partie là c'est la conséquence d'une interférence due à un certain négativisme qui cause une perception de cet ordre là. On pourrait parler de noeuds dans les méridiens que seule la personne peut dénouer en faisant preuve d honnêteté envers elle même nul besoin d aide extérieure ou aide extérieure provoquant l auto persuasion.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Sam 9 Mai 2015 - 9:25

C'est un point de vue assez osé ce que tu écris (harmonie de ses centres énergétiques), Nawel...Je ne pense pas que tu puisses attester par des éléments scientifiques ce que tu avances là.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Sam 9 Mai 2015 - 9:58

bulder a écrit:
Bulle a écrit:Attention : on ne peut pas affirmer sans apporter la preuve de ce que l'on affirme.
Evidement mais on est tous capable de ressentir l'énergie vitale (le chi ou le Ki).
As-tu au moins lu le lien que je t'ai mis ? Il explique clairement ce que ce concept recouvre :
"Cette croyance erronée existe, en partie, en tant que scorie de vieilles croyances dans le vitalisme et le "chi", dans lesquels une mystérieuse "énergie vitale" était censée parcourir et stimuler le corps humain, le distinguant ainsi de la matière inanimée. Les concepts modernes de biologie et d'énergie sont diamétralement opposés à ces croyances, les laissant pour ce qu'elles sont : d'anciennes superstitions n'ayant plus leur place dans une société scientifique moderne." et d'expliquer en quoi et pourquoi ce concept est tout à fait bidon !
Je crois y'a suffisamment de lien sur google et de tuto pour "resentir ?" son énergie vitale et commencer à la "manipuler ?".  C'est assez simple et accessible à tous Wink
Oui et ces sites ne sont rien d'autre que des "oeuvres de crétinisation publique" (sic) ; et d'expliquer ce qu'est l'énergie, indiquant que le seul lieu où un une potentielle source pour cette fameuse énergie vitale pouvait être recherchée (et elle l'a été) se trouve au niveau de l'énergie chimique (chémosynthèse) . Autrement dit notre énergie vitale vient (en gros) du métabolisme.
Il n'y a plus besoin d'avoir recours à  une énergie magique pour expliquer la différence entre l'animé et l'inanimé : la biochimie explique largement ce/ces "quelque chose que l'on ressentirait" ; ce ne sont que des croyances arriérées, certes fort lucratives pour tout un petit monde monde de patamédecine. Et accessoirement fort économes (et qui peuvent être souhaitées ou non dénoncées pour ce qu'elles sont en période de crise : cf la Chine) pour le système de santé publique n'intervenant pas dans les remboursements.  
Là où le contexte peut se débattre est admettons tu la ressente, on peut toujours dire que ce n'est pas ça l'énergie vitale mais autre chose, mais je crois que si on ressent déjà ce "quelques chose", alors on est sur un bon chemin pour définir, ce que cela est
La suggestion tu connais ? J'avais un prof de karaté (mort des suites d'une longue maladie, à croire que le système était foireux) qui nous apprenait à ressentir un truc dans le genre ...  sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41862
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Sam 9 Mai 2015 - 10:44

Jipé a écrit:C'est un point de vue assez osé ce que tu écris (harmonie de ses centres énergétiques), Nawel...Je ne pense pas que tu puisses attester par des éléments scientifiques ce que tu avances là.

Ce que je veux dire par là est qu'une désorganisation occasionnant des faiblesses le sont à cause de facteurs liés à l'inquiétude par exemple qu'une personne peut éprouver suite à une attitude que sa conscience n'acceptera pas. Les effets peuvent être contraction musculaire, aigreurs d'estomac, sentiment de culpabilité. Si rien ne bouleverse la conscience, l'harmonie s'opère, autrement dit, j'entends par harmonie des centres énergétiques, l'adéquation entre la conscience et harmonie ou équilibre du métabolisme dont l'image représentative est celle que les Bouddhistes attribuent à sept points précis dans le corps et qui sont les points cruciaux je dirais d'alarme pour que cet équilibre puisse perdurer.

Je fais bien allusion aux chakras, maintenant il s'agit là d'un sujet qui ne recueille pas tous les suffrages. Alors peut être que je vais en dire deux mots, mais je sais que le sujet va partir dans tous les sens, où l'on adhère ou pas. Personnellement j'y adhère à 100% je ne prêche rien ni pour personne. Il s'agit là de faire des liens avec ce que ces points comme je l'ai dit plus haut cruciaux peuvent nous suggérer si par exemple :

Nous partons du premier: emplacement périnée, ce qui nous permet d'avoir les pieds sur terre, ensuite une zone située sous le nombril que certains indiqueront qu'il s'agit du sacrum, je ne suis pas d'accord, il s'agit là de ce qui est communément appelé "point g" chez la femme " et zone située près de la prostate chez l'homme, ces deux premiers étant liés au sexe, et l'état extatique. Ensuite en bas du sternum soit l'estomac, le centre des émotions, ou les rancoeurs sont ravalés ou les sentiments sont issus, le bien être, le mal être, si ce point est instable il est facile d'en ressentir les effets, et si tout est harmonie il est aussi facile d'en ressentir les effets. Le cœur ensuite, siège de l'amour, lié au sexe indubitablement ou pas, la gorge, c'est la parole, la communication. Le front ce point au milieu du front est signe d'équilibre, et le dernier au dessus du crâne, siège de la conscience.

Si tous sont équilibrés, il y a des chances que la personne le soit.

Maintenant Jipé je dis cela comme je dirais autre chose, entendons nous sourire
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Sam 9 Mai 2015 - 11:40

Autant je ne nie pas la relation physiologique et psychologique au bon ou mauvais état physique, autant je dénonce comme affirmation existentielle les "chakras" et tout le baratin qui s'y colle.
Personne n'a jamais démontré que les pseudo-chakras existent réellement, c'est une hypothèse new-age qui est entretenue par auto-persuasion.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Sam 9 Mai 2015 - 12:06

Que tu appelles chakras pour mettre un nom sur ces centres qui sont la source de nos émotions que notre cerveau ou plus précisément ce que nous soumet le système limbique que notre cerveau suggère et qui influe notre métabolisme revient au même.

Je n'ai pas connu l'époque "new-age" et je peux te dire que c'est mettre une étiquette mal venue sur ce qui est bien réel toutefois, à savoir que nous ne pouvons nier que dans notre corps il réside des zones de prédilection pour que nous ressentions certains sentiments.

Alors si tu ne veux rien savoir du mot "chakras" ou bien "chosemachintruc" si tu préfères, il 'en reste pas moins que nous avons tous la preuve qu'il réside bien dans notre corps l'émotion liée à des facteurs externes ou internes, et ces émotions résident bien dans des endroits bien précis et qui sont bien au nombre de sept. Maintenant tu en as peut être d'autres à soumettre......
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Sam 9 Mai 2015 - 12:50

Tu es bien trop affirmative sur des choses que tu ne peux pas démontrer ! Tu es dans une forme de croyance qui est tout à fait subjective, elle n'a que la valeur que tu lui donnes, et peut très bien n'avoir aucune valeur pour d'autres, moi y compris.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Sam 9 Mai 2015 - 13:14

Que  ce soit dans le sujet "croyances" qui est dédié tout est démonté. Dans celui ci dédié à une forme de bouddhisme sous forme de retraite et dans le cadre de vacances, tout est démonté.

Où est la place de ceux qui croient et qui attribuent certaines choses tout à fait TANGIBLE comme les émotions à une philosophie vieille de plusieurs siècles et qui ont su mettre le doigt sur leur existence, et qui plus est j'ai tout à fait expérimenté moi et essaie de l'expliquer à travers ce que TOUT UN CHACUN perçoit les émotions, comme des réactions chimiques opérantes dans le corps via le cerveau transmetteur, maître des émotions, par les neuro transmetteurs induisant au corps une pulsation électrique, chimique.

Tu vas dire qu'il faut que je démontrasse ce que sont les émotions ? Qu'elles sont perceptibles à certains endroits précis il faut le démontrer aussi ? Là il s'agit bien d'un domaine que tu dois connaître sinon tu es de ceux qui ne ressentent aucune émotion, mais à travers tes lectures, il me semble que tu es sensible à certaines choses, et là, tu ne peux le nier.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Sam 9 Mai 2015 - 13:58

Je fais bien la différence entre émotions, réactions physiobiologiques et ressenties physiques, mais pas sur des centres précis que tu nommes "chakras" et de plus au nombre de "7"...qui n'est absolument pas démontré!
Ce savant mélange des genres ne tient pas la route une seconde, c'est bien de l'ordre de la croyance et pas de la science.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26204
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Dim 10 Mai 2015 - 6:21

Bulle a écrit:Il n'y a plus besoin d'avoir recours à  une énergie magique pour expliquer la différence entre l'animé et l'inanimé : la biochimie explique largement ce/ces "quelque chose que l'on ressentirait"
Qui a dit que c'est magique ? c'est simplement ce qui est en nous, si tu crois être dépourvue d'énergie ou en etre pourvu mais impossible à la ressentir ni la canaliser, tu te trompe, et cela aucune science ne pourra te le prouver.

C'est comme si tu demande à la science de prouver que ton rêve d'hier était bien celui que t'a raconté, ou demander à la science de prouver que tes émotions ne sont pas celle que tu ressens.

La limite de la science est au niveau où elle ne peut pas te rejoindre.

Bulle a écrit:et d'expliquer en quoi et pourquoi ce concept est tout à fait bidon !
On peut en parler durant 50 ans ça n'avancera pas car philosopher sur la théorie et cela sans pratique, est une sorte de point fermé à la réalisation. Pour que ça se matérialise 'ressentir l'énergie" ouvre toi à cette possibilité et pratique comme les centaines d'exemples visible sur plein de blog.

Si tu ne la ressens pas, tu peux en prendre qu'à toi même. Rien ne se matérialise en y étant fermé (ou alors difficilement) déjà en y étant ouvert c'est pas si simple, alors si tu rejette l'idée, ne soit pas étonnée Wink

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par bulder le Dim 10 Mai 2015 - 7:03

Bulle a écrit:As-tu au moins lu le lien que je t'ai mis ? Il explique clairement ce que ce concept recouvre :
J'ai relus, je le trouve trop terre à terre et ça m'étonne pas qu'il soit dans ce genre d'analyse, en clair, il explique d'où ça vient et pourquoi on pourrait y croire, en passant par une explication physique et termine par le fait que personne n'ai pu apporter de preuve. Bien on a vachement avancé (Il dit pas s'il a essayé ou pas, ce qui devrait être le premier point, en fait il parle d'une chose qu'il n'a jamais expérimenté).

Bulle a écrit:La suggestion tu connais ? J'avais un prof de karaté (mort des suites d'une longue maladie, à croire que le système était foireux) qui nous apprenait à ressentir un truc dans le genre ...  sourire
Je vais prendre l'exemple du karaté, c'est comme discuter, sur le coup de pied circulaire, on en discute durant 1 heure sur son efficacité, qu'en fait, vaut mieux faire un yoko-gueri, et puis un troisième intervenant (adepte des bras) nous explique que rien ne vaut directement un oi-zuki (le crochet).

Tu vois là où je veux en venir ? des discussions interminables, entre temps personne ne s'est entrainé au coup de pied circulaire et personne n'a amélioré son crochet. En clair ils vont discuter, durant un mois à savoir si c'est bien ou pas, et durant tout ce temps rien n'a été fait.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum