Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Dim 10 Mai 2015 - 8:58

Jipé a écrit:Tu es bien trop affirmative sur des choses que tu ne peux pas démontrer ! Tu es dans une forme de croyance qui est tout à fait subjective, elle n'a que la valeur que tu lui donnes, et peut très bien n'avoir aucune valeur pour d'autres, moi y compris.

Bien sûr que j'affirme que bien agir entraine l'harmonie que ce soit moralement que physiquement.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Dim 10 Mai 2015 - 9:11

Désolée nawel mais un pervers vit en pleine harmonie lorsqu'il agit mal et c'est au contraire lorsqu'il ne pourrit pas la vie de quelqu'un qu'il se sent mal.
"Bien agir" c'est quoi exactement : difficile à définir ? Faire ce qui te semble bien ou faire ce qui est bon pour les autres ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41230
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Dim 10 Mai 2015 - 9:11

Tu noies Nawel le poisson, ce n'est pas de cela que je parle, c'est de cette affirmation de ta part qui me semble bien excessive :" ces émotions résident bien dans des endroits bien précis et qui sont bien au nombre de sept"

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Dim 10 Mai 2015 - 10:26

Jipé a écrit:Tu noies Nawel le poisson, ce n'est pas de cela que je parle, c'est de cette affirmation de ta part qui me semble bien excessive :" ces émotions résident bien dans des endroits bien précis et qui sont bien au nombre de sept"

En somme, si tu procèdes au décompte de points précis dans le corps, tu t'apercevras, sauf si tu en trouves d'autres, qu'il y a bien sept points cruciaux déterminant dans le sens où nous pouvons nous dire, nous nous sentons en harmonie avec nous même tout d'abord, et en harmonie avec autrui par voie de conséquence.
La sexualité, le premier point en commençant par celui qui nous rattache aux choses matérielles et qui favorise l'accomplissement d'une personne, celle ci se trouvant équilibrée par une stabilité liée au fait que l'énergie sexuelle et c'est bien comme cela qu'elle est représentée, donne à l'ensemble du corps un bien être tout à fait adéquat. Le périnée n'étant que le seuil de la sexualité, le deuxième étant lié à l'état orgasmique (sous le nombril) et qui s'étend en l'ensemble des émotions nées dans le ventre Le troisième, centre des émotions, l'estomac où nous ressentons les affres du doute, et toutes suggestions, siège des émotions négatives ou positives. Le cœur lui est déterminant, il est le lien avec l'autre, la sensibilité, l'Amour, nul besoin de  développer. La gorge, la parole, l'expression, l'équilibre par la communication. Le front, ce point central est le point de communication et le siège de la pensée, il est situé à ce juste milieu et si les Bouddhistes parle de lui comme l'œil de la clairvoyance, c'est en quelque sorte, voir clair d'une autre façon que par le sens qui nous est attribué, la vue. C'est comme si la pensée avec cet œil qui nous permet de distinguer. Et bien sûr le haut du crâne, siège de la conscience dont le sujet a été débattu ici et là.

Si nous procédons au comptage, il y en a 7.

Si nous nous essayons de voir en nous, nous nous apercevons que nous pouvons faire preuve d'équilibre quand tous ces centres sont d'une manière harmonieuse sollicités via la conscience, pour le bienfait de notre équilibre métabolique.

C'est ainsi que je voie les choses. J'essaie de me connaître, j'essaie de tirer des enseignements des gens qui m'entourent, et j'essaie de voir dans toutes lectures ce qui peut éveiller en moi un accomplissement.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Dim 10 Mai 2015 - 16:50

Tu as oublié le chakra des pieds, le 8ème, qui permet d'avancer sur la voie d'un pas alerte et décontracté... rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Dim 10 Mai 2015 - 18:24

Bulle a écrit:Désolée nawel mais un pervers vit en pleine harmonie lorsqu'il agit mal et c'est au contraire lorsqu'il ne pourrit pas la vie de quelqu'un qu'il se sent mal.
"Bien agir" c'est quoi exactement : difficile à définir ? Faire ce qui te semble bien ou faire ce qui est bon pour les autres ?

Que savons nous exactement ce qu'il se passe dans la tête d'un pervers ? Ne serait il pas en dualité avec ses pulsions et sa conscience, les dites pulsions l'emporteraient ? N'y a t il pas des personnes prêtes à accepter la castration pour faire face à leurs penchants hors normes ? Nul ne peut dire ce que l'autre a au fond de lui. J'ai vu récemment un jeune et ce, pas plus tard qu'hier, dans un reportage il avait 21 ans et il n'acceptait pas  l'échec auprès des filles et lorsque ces filles se sont intéressées à un autre que lui, il l'a bousculé pour le faire chuter, ensuite il s'en est pris aux filles. Il a par la suite mis sur FB un extrait où il disait se venger, et il a mis en exécution sa vengeance en tuant. Ce genre de personne s'est persuadé qu'il était irrésistible et nul ne pouvait lui faire changer d'avis. Il est en accord avec lui-même ou conscience qui lui dicte que le seul moyen pour prouver aux autres son incontournable attrait est que les autres soient punis pour ne pas l'avoir remarqué et ainsi succombé à son charme. Penses tu que ce soit le genre de personnes que nous rencontrons à chaque coin de rue ? Il y a des psychoses, et les gens sont en accord avec elles puisqu'ils mettent en exécution ce que leur vraisemblance leur dicte.

Bien agir serait alléger sa conscience quand nous commettons une action qui serait à l'encontre de ce que notre conscience nous dicte à partir du moment où nous sommes déjà enclin à être dans une normalité, avec les notions de bien agir et mal agir.

Déjà faire ce qu'il te semble bien faire, en soupesant le "pour" et le "contre" et essayer de se mettre à la place de l'autre pour savoir comment toi même tu aurais réagi en pareille circonstance.

Ne t'est il jamais arrivé de te dire, j'ai dit telle chose et je regrette toutefois car j'ai heurté une sensibilité ? Cela ne veut pas dire j'acquiesce tout ce que j'entend ou je lis mais je me heurte à l'opinion de l'autre dans le sens où j'ai la nette impression que je suis dans le vrai mais je le dis avec les mots que je jugerais adéquats, avec modération car je peux argumenter et je décèle dans l'autre une faiblesse que je ne veux pas mettre en ex herbe dans le sens où moi plus apte à comprendre je peux faire preuve de compréhension dans les propos que j'avance.

Il ne suffit pas de dire "non" il suffit de dire "non" je pense que.... ainsi de suite ou je me tais car je sais que le discours n'aboutit à rien et par mes réponses je sais pertinemment que j'ai raison et je mets en avant mon argumentation qui seule est la vraie et je tourne en dérision ce que dit l'autre.

C'est un savoir faire, un savoir vivre, un savoir sous peser, un savoir se dire je pense, je suis un être pensant, et l'autre aussi, et je le respecte en tant que tel.

Et tout ceci "normalement" doit apporter satisfaction à soi. Si nous sommes en adéquation avec soi, nous sommes en accord avec notre conscience.


Dernière édition par nawel le Dim 10 Mai 2015 - 18:25, édité 1 fois
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Dim 10 Mai 2015 - 18:25

Le coeur siège de l'amour : rien que cela c'est à mourir de rire lol!


Plus sérieusement : ces points, qui ne sont pas au nombre de 7 sont le siège "d'une augmentation ou d'une diminution de l'activité sensorielle lorsque nous éprouvons telle ou telle émotion    !

Source

Si nous nous essayons de voir en nous, nous nous apercevons que nous pouvons faire preuve d'équilibre quand tous ces centres sont d'une manière harmonieuse sollicités via la conscience, pour le bienfait de notre équilibre métabolique.
Tu auras beau essayer de voir en toi tu ne pourras de toute manière rien changer aux manifestations des émotions qvt  
Quant à l'équilibre métabolique il n'a pas grand chose à voir là dedans...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41230
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Dim 10 Mai 2015 - 18:32

Bulle a écrit:Le coeur siège de l'amour : rien que cela c'est à mourir de rire lol!


Plus sérieusement : ces points, qui ne sont pas au nombre de 7 sont le siège "d'une augmentation ou d'une diminution de l'activité sensorielle lorsque nous éprouvons telle ou telle émotion    !

Source

Si nous nous essayons de voir en nous, nous nous apercevons que nous pouvons faire preuve d'équilibre quand tous ces centres sont d'une manière harmonieuse sollicités via la conscience, pour le bienfait de notre équilibre métabolique.
Tu auras beau essayer de voir en toi tu ne pourras de toute manière rien changer aux manifestations des émotions qvt  
Quant à l'équilibre métabolique il n'a pas grand chose à voir là dedans...

J'ai vu ce site, c'est une expérience sur les émotions, pas grand intérêt pour moi personnellement. Ce n'est qu'un aperçu de quelques émotions.... et cette cartographie n'est pas parlante, certains auront certaines réactions d'autres d'autres, mais le but est de déceler dans le corps humain des organes qui eux sont déterminants et causent les émotions. Non pas ce que les émotions provoquent dans le corps.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Dim 10 Mai 2015 - 18:35

nawel a écrit:
Bulle a écrit:Désolée nawel mais un pervers vit en pleine harmonie lorsqu'il agit mal et c'est au contraire lorsqu'il ne pourrit pas la vie de quelqu'un qu'il se sent mal.
"Bien agir" c'est quoi exactement : difficile à définir ? Faire ce qui te semble bien ou faire ce qui est bon pour les autres ?
Que savons nous exactement ce qu'il se passe dans la tête d'un pervers ?
 
Il n'est pas question de savoir ce qui se passe dans la tête d'un pervers il s'agit de constater les faits du point de vue de sa construction mentale et de son fonctionnement.
"Le pervers pose la source de ce qui est bien et de ce qui est mal". Il existe chez lui des mécanismes abandonniques, ses modes de relation primitifs traduisant le manque de respect des parents à son égard. Il n'aura pas perception du manque, de l'interdit. "
Source

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41230
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Dim 10 Mai 2015 - 18:39

nawel a écrit:J'ai vu ce site, c'est une expérience sur les émotions, pas grand intérêt pour moi personnellement. Ce n'est qu'un aperçu de quelques émotions.... et cette cartographie n'est pas parlante, certains auront certaines réactions d'autres d'autres, mais le but est de déceler dans le corps humain des organes qui eux sont déterminants et causent les émotions. Non pas ce que les émotions provoquent dans le corps.
Le problème n'est pas que cela présente un intérêt ou non pour toi. Tu n'as de toute manière pas les capacités de juger de l'intérêt d'une recherche scientifique ou non, pas plus que moi d'ailleurs. Mais elle existe cette recherche et en l'occurrence, présente au moins l'intérêt de montrer que ton histoire est obsolète.
Le problème est que tes affirmations sont fondées sur de vieilles croyances et n'ont rien de démontrable. Or c'est à celui qui affirme de démontrer que ce qu'il affirme (ici 7 points siège des émotions) est vrai.
Et il n'y a  toujours aucun lien entre "émotions" et  "équilibre métabolique"...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41230
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Dim 10 Mai 2015 - 18:41

@Bulle

Oui je suis d'accord.

extrait : "Pervers : qui a un comportement anti-social.

- Perversion : modification pathologique des tendances affectives.

- Perversité : tendance à accomplir des actes immoraux."

Bien heureusement, ce n'est pas une généralité mais il s'agit de sociopathes. Les notions de "bien" et de "mal" ne lui sont pas étrangères mais la pulsion l'emporte via le fantasme et d'autres facteurs freudiens.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Dim 10 Mai 2015 - 18:45

nawel a écrit:Bien heureusement, ce n'est pas une généralité mais il s'agit de sociopathes. Les notions de "bien" et de "mal" ne lui sont pas étrangères mais la pulsion l'emporte via le fantasme et d'autres facteurs freudiens.
En fait la notion de bien et de mal est une notion qui n'entre pas dans le cadre de l'évaluation d'une pathologie. C'est plus une notion sociale de bon ou de mauvais. Et le problème est que le pervers, ne peut pas faire autrement : il est construit ainsi, et ne souffre pas lorsqu'il passe à l'action, au contraire il en tire une jouissance qui l'aide à vivre. L'autre, pour qui ses actions peuvent être mauvaises (dans le sens où cela peut lui infliger une souffrance) ne compte pas.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41230
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Dim 10 Mai 2015 - 18:55

Bulle a écrit:
nawel a écrit:J'ai vu ce site, c'est une expérience sur les émotions, pas grand intérêt pour moi personnellement. Ce n'est qu'un aperçu de quelques émotions.... et cette cartographie n'est pas parlante, certains auront certaines réactions d'autres d'autres, mais le but est de déceler dans le corps humain des organes qui eux sont déterminants et causent les émotions. Non pas ce que les émotions provoquent dans le corps.
Le problème n'est pas que cela présente un intérêt ou non pour toi. Tu n'as de toute manière pas les capacités de juger de l'intérêt d'une recherche scientifique ou non, pas plus que moi d'ailleurs. Mais elle existe cette recherche et en l'occurrence, présente au moins l'intérêt de montrer que ton histoire est obsolète.
Le problème est que tes affirmations sont fondées sur de vieilles croyances et n'ont rien de démontrable. Or c'est à celui qui affirme de démontrer que ce qu'il affirme (ici 7 points siège des émotions) est vrai.
Et il n'y a  toujours aucun lien entre "émotions" et  "équilibre métabolique"...

Quant tu as, après une action, une aigreur à l'estomac, ou quand tu n'as pas autour de toi des preuves d'amour, ou quand tu n'attires pas le sexe opposé, etc.... tu te sens bien ?

Comment les apnéistes peuvent ils contrôler leur corps afin de franchir des profondeurs à des durées importantes ? N'ont ils pas une maitrise ? Et pourquoi réfuterais tu que ce soit possible, c'est prouvé. Le mécanisme est le même qu'opèrent les personnes qui ont conscience qu'ils sont à même de contrôler des parties de leur corps dans un but précis.

Moi je n'ai pas de but précis quand cela m'arrive hormis le fait et là Jipé va faire des bonds est de m'être rendu compte qu'en mettant au diapason ces centres ou points je pouvais baisser mon rythme cardiaque au point de détacher mon "moi" de mon corps physique.

Bulles, j'imagine ta réponse et je préfère que tu t'abstiennes du fait que je sais que tu n'adhères pas du tout toi non plus. Mais il est dommage de ne pas vous dire "imaginons que cela soit possible".

Le but, s'il en faut un, en ce qui me concerne, est de savoir que je ne suis pas faite que de chair, et cela, c'est énormissime.

C'est du domaine de l'inconnue du mystère de l'affabulation je lis dans vos pensées, mais bon je me lance, tant pis sourire
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Dim 10 Mai 2015 - 19:02

Une fois de plus tu mélanges tout à ta sauce. Il n'y a rien de plus simple que de faire baisser son rythme cardiaque, et ceci sans faire des contorsions sémantiques bouddhiques ou pseudo-sciento/newageux...

Mais à quoi bon, tu es toujours dans ton intime conviction. qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Bulle le Dim 10 Mai 2015 - 20:24

nawel a écrit:Quant tu as, après une action, une aigreur à l'estomac,
Je prends du M**x
ou quand tu n'as pas autour de toi des preuves d'amour
Je me disais bien qu'il me manquait quelque chose lorsque je suis seule dans mes toilettes...
ou quand tu n'attires pas le sexe opposé, etc.... tu te sens bien ?
Je viens de passer un coup de fil à une amie homosexuelle  : cela ne lui pose aucun problème...
Comment les apnéistes peuvent ils contrôler leur corps afin de franchir des profondeurs à des durées importantes ?
En ne respirant pas. Et en s'entraînant à le faire pour la durée.
 Et pourquoi réfuterais tu que ce soit possible, c'est prouvé.
Faux. L'existence de sept points machin bidule est du même ordre que celle des sept nains... Aucune preuve qvt
Moi je n'ai pas de but précis quand cela m'arrive hormis le fait et là Jipé va faire des bonds est de m'être rendu compte qu'en mettant au diapason ces centres ou points je pouvais baisser mon rythme cardiaque au point de détacher mon "moi" de mon corps physique.
Il suffit de ralentir sa respiration. Et si tu vas voir un hypnothérapeute pour le traitement de la douleur par exemple, ou le traitement des angoisses, tu constateras  que les points machins sont parfaitement superfétatoires pour arriver à t'envoler au dessus d'une île si tu te laisser aller ...
Mais tu vas être déçue car tu restes tout de même bien dans ton corps physique...  rire
Le but, s'il en faut un, en ce qui me concerne, est de savoir que je ne suis pas faite que de chair, et cela, c'est énormissime.
Et en quoi cela est-il gênant de n'être fait que de chair et d'être capable de penser, de rêver, d'imaginer, de réfléchir  etc... ? Ce n'est pas assez noble ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41230
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par JO le Lun 11 Mai 2015 - 8:54

pour moi, la chair c'est la bougie, mais le feu ne disparait pas du monde quand la bougie s'éteint . En incarnation, on est juste des porte flamme provisoire .
Les quantiques nous ont appris que l'électron-onde est insécable et s'en tire en devenant particule sous l'œil de l'observateur, qui ne peut voir qu'une face de la lune .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22606
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _Jean Cérien le Lun 11 Mai 2015 - 22:16

Les 7 nains existent sourire :
Cette famille, de Georgie est composée de 2 parents et 5 enfants, dont 3 ont été adoptés, ils sont tous de "petite taille".
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 14:34

Jipé a écrit:Tu as oublié le chakra des pieds, le 8ème, qui permet d'avancer sur la voie d'un pas alerte et décontracté... rire

Certes sourire
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 15:03

Se dire que l'on n'est pas qu'un corps de chair c'est énormissime dans le sens où c'est avoir conscience que l'on est détenteur d'un autre corps qui lui n'est pas de chair. C'est se dire que le jour où je n'existerais plus dans mon enveloppe, j'existerais sous une autre forme, sous d'autres cieux, avec une autre apparence, et que je vis encore, et que je ne serais pas seule car nous sommes tous logés à la même enseigne.

C'est se dire que je poursuivrais une vie, je ne sais pas sous quelle forme, et que je ne sais rien de plus si ce n'est que je ne meurs jamais, non pas que je le veuille, mais en ayant eu conscience que ma conscience elle même pouvait agir sans mon corps physique, je lui trouve ce côté éternel avec tout le mystère que cela comporte après la mort, car je ne sais comme quiconque ce qui peut advenir après mais cela ne peut être que beau, et cela peut être beau si toutefois j'ai eu conscience ici d'avoir agi en accord avec moi même même si je n'ai pas été idéalement pourvu de toutes les qualités qui fut, en connaissance de cause.


La culpabilité revêt ainsi pour moi ce côté là, si un pervers ne sait pas qu'il est pervers il est innocent quelque part du fait qu'il ne le sait pas lui même. S'il agit en connaissance de cause, il est coupable de ce qu'il est car il outre passe ce que sa conscience lui dicte. S'il agit conformément à ce que sa conscience lui dicte, c'est qu'il est un fou. On ne peut pas blâmer les fous. Il y a beaucoup de cas de figures, et nous ne sommes pas dans la tête des gens, même les psy se font berner, et même l'intéressé ne peut déterminer exactement ce qui l'anime. C'est d'une complexité extrême.

Si je ne suis plus que conscience, après ma mort, je ne peux que me dire que c'est comme cet arbre en hiver en montagne qui a l'aspect d'un végétal mort, et qui au printemps revêt son apparat de feuilles et de fruits s'il en est pourvu. C'est se dire que rien ne meurt, tout se transforme.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mar 12 Mai 2015 - 16:13

Qu'est-ce qui te gêne tant de savoir qu'après la mort il n'y a plus rien ? Te sens-tu si indispensable d'une façon ou d'une autre pour refuser ta complète finitude, aussi bien physique que par une conscience perpétuelle ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 17:32

Jipé a écrit:Qu'est-ce qui te gêne tant de savoir qu'après la mort il n'y a plus rien ? Te sens-tu si indispensable d'une façon ou d'une autre pour refuser ta complète finitude, aussi bien physique que par une conscience perpétuelle ?

Je pense que réellement et cela je peux le comprendre, est que tu toi même tu ne peux concevoir que nous sommes tous capables, autant que nous sommes, et si nous étions dans le post "utilisons nous toutes les capacités de notre cerveau" nous pourrions conclure que non, et pourtant nous pouvons le faire, qu' il existe d'une manière sans équivoque possible, après une mise en oeuvre je reconnais assez difficile, de pouvoir, via ces 7 points de notre corps, réussir à trouver le bon octave, pour mettre notre corps à un niveau de vibration tel que nous pouvons concrètement détacher ce que j'appellerais notre "moi" ou conscience, de ce qui nous sert d'enveloppe.

Mais nous en avons déjà discuté, et cela est complètement hors de ton entendement, chose que tu rejettes catégoriquement en prétendant qu'il s'agit d'hallucination, et cela je ne m'y oppose pas, car ne l'ayant pas vécu, tu ne peux pas le concevoir.

Mais en partant du principe que j'ai réellement vécu cela et l'ai éprouvé pas plus tard encore une fois il y a deux nuits, il y a de ce fait chez moi une certitude sur le fait avéré qu'il y a un distinguo entre matière et non matière.

De ce fait, j'en conclus qu'il ne s'agit pas là d'un désir pur et simple de ma part de vouloir qu'il y ait quelque chose après la mort, mais d'une certitude qu'il y a véritablement quelque chose après la mort.

Il y a des exemples de EMI et certains pensent qu'il s'agit là d'une réaction de notre cerveau sur laquelle je ne m'étendrais pas car je ne me suis pas documentée. Quoi qu'il en soit, le peu que j'ai lu sur le sujet est que ces personnes là, étendues sur les tables d'opération, se sont vus "d'en haut" et ont été en mesure de décrire avec précision ce que leur corps a subi, et de répéter avec précision ce que les soignants ont dit, une fois réanimés.

Est ce que tu contestes ces témoignages par exemple ?

C'est un peu le même principe, me concernant, la seule différence est que je ne me situe pas très loin de mon corps physique, je flotte au dessus, et c'est d'une réalité telle que je pourrais te la décrire comme si véritablement tout mon corps qu'il soit physique et décharné soit véritablement suspendu si je ne m'apercevais pas que mon corps physique est là couché.

Il n'est pas question que je sois indispensable, nul ne l'est. C'est une expérience non pas de mort imminente mais une expérience de décorporation pure et simple.

Je t'épargne les commentaires que tu pourrais faire sur ce que je dis, nous en avons déjà parlé, mais je me dois de te dire que ce n'est pas de ma part un désir d'immortalité.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mar 12 Mai 2015 - 17:47

Ce n'est pas le sens de mes deux questions, à toi de faire un effort d'imagination...

Il y a des fils de discussions sur le forum au sujet des EMI qui expliquent parfaitement le phénomène.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 18:05

Jipé a écrit:Qu'est-ce qui te gêne tant de savoir qu'après la mort il n'y a plus rien ?

Rien ne me gêne qu'après la mort il n'y ait plus rien car je sais qu'après la mort il y a quelque chose.


Jipé a écrit:Te sens-tu si indispensable d'une façon ou d'une autre pour refuser ta complète finitude, aussi bien physique que par une conscience perpétuelle ?

Je ne me sens pas indispensable, j'ai une identité certes, comme tout un chacun, ce n'est pas me dire "je suis si importante que je ne peux pas disparaître", ce n'est pas que je puisse penser qu'il y ait une fin après la mort, puisque je sais pertinemment que nous sommes tous dotés d'une conscience et là on pourrait parler d'âme qui elle ne meurt pas.

Quant au sujet sur les EMI je vais y jeter un oeil.

Ai je fait preuve d'imagination cette fois ci ?
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mar 12 Mai 2015 - 18:15

Pas vraiment...ta première réponse est une forme "gentille" de foutage de gueule, si je puis me permettre. sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 18:15

J'ai fait le tour du forum, sauf erreur de ma part je n'ai trouvé que ces liens sur l'EMI

lien

lien

lien

autrement dit... pas grand chose
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum