Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 18:17

Jipé a écrit:Pas vraiment...ta première réponse est une forme "gentille" de foutage de gueule, si je puis me permettre. sourire

Je ne peux pas te dire le contraire (non pas la forme "gentille"de foutage de gueule) mais sur ce dont je suis intimement convaincue sourire
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mar 12 Mai 2015 - 18:21

nawel a écrit:J'ai fait le tour du forum, sauf erreur de ma part je n'ai trouvé que ces liens sur l'EMI

lien

lien

lien

autrement dit... pas grand chose
Tu n'as certainement pas lu les sujets traités et les explications scientifiques. Reste sur tes certitudes si tu le veux, cela ne m'empêchera pas de dormir, mais ne t'étonne pas que je pense que tu es par certaines de tes réactions, de très mauvaise foi. Ose lever tes œillères, cela ne te fera pas tomber une dent... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26452
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 18:25

Jipé a écrit:
nawel a écrit:J'ai fait le tour du forum, sauf erreur de ma part je n'ai trouvé que ces liens sur l'EMI

lien

lien

lien

autrement dit... pas grand chose
Tu n'as certainement pas lu les sujets traités et les explications scientifiques. Reste sur tes certitudes si tu le veux, cela ne m'empêchera pas de dormir, mais ne t'étonne pas que je pense que tu es par certaines de tes réactions, de très mauvaise foi. Ose lever tes œillères, cela ne te fera pas tomber une dent... sourire

lol!

Non ça me fait rire, mais sache que je ne suis pas de mauvaise foi, quoi qu'il en soit, j'aime bien la fin de ta phrase ça me fait marrer, mais je pense qu'on est pas de la même planète c'est tout sourire mais ce qui me chiffonne toutefois est que tu penses que je ne sois pas certaine de ma réaction, autrement dit je serais une "insensée", c'est dommage, mais c'est comme ça.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Jipé le Mar 12 Mai 2015 - 18:33

Je n'ai pas parlé d"insensée" mais plutôt d’obtuse (œillères)

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26452
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Mar 12 Mai 2015 - 20:12

Qu'est ce être ouvert d'esprit ? Qu'appelle t on les gens obtus ? Les gens têtus ou les gens qui ne voient pas plus large que ce qui obstrue leur champ de vision ? Comment qualifier l'un d'obtus et l'autre d'ouvert ? Qui peut déterminer qui a tord ou a raison ? Quel serait la preuve que ce que l'autre affirme n'existe que dans son esprit ou pas et/ou vice et versa ? Pourquoi pourrait on dire des choses avant qu'elles ne soient argumentées ou prouvées par une équation qu'elles ne sont que le fruit de l'esprit de celui qui les émet ? Qui pourrait dire la vérité ? Qu'est ce que la vérité ?

Cela ne t'empêchera pas de dormir moi non plus, mais j'ai un avantage, est que je conçois que tu ne puisses pas croire ce que je dis, je pense faire preuve ainsi d'ouverture d'esprit sourire

Mais il ne me coûte rien de le dire, c'est ainsi que je conçois la métaphysique. L'ontologie est une branche de la métaphysique qui étudie .............la possibilité.

Sais tu pourquoi les Egyptiens embaumaient les corps ?
Spoiler:
Dans l’Egypte pharaonique, on parle du corps physique, du Ka (le double) et du Ba représenté sous la forme d’un oiseau portant la tête du mort (l’esprit). Le grand et ultime voyage commence par la sé­paration du Ka spirituel du corps matériel. Le Ka est le corps double du défunt, qui sort de son cadavre. Avec lui, le Ba, âme de l’homme, est détaché de la vie terrestre et tourne déso­rienté autour du cadavre. La compatissante Isis (épouse aimante du dieu de la mort Osiris) l’ac­cueille sous ses grandes ailes affectueuses et le confie au savant dieu Anubis (représenté avec une tête de chacal) afin qu’il le réconforte et lui serve de guide et de soutien jusqu’au jugement divin.

avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Jeu 14 Mai 2015 - 15:05

Pour en revenir à ces points précis du corps, et concernant plus particulièrement ce qui est appelé "troisième œil" il s'agit de la glande pinéale :

Wiki : "La glande pinéale fut l'avant-dernière des glandes endocrines dont la fonction fut identifiée. Cela explique sans doute les spéculations tant physiologiques que métaphysiques qui ont entouré son rôle supposé central dans la pensée du fait de sa position dans l'encéphale.

La plus célèbre de ces théories est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le « siège » de l'âme. Pour justifier cette hypothèse, Descartes se basait sur le fait que la glande pinéale aurait été l'unique organe de la tête à n'être pas conjugué, c'est-à-dire ne se présentant pas sous une forme de paire d'organes symétriques situés de part et d'autre du plan sagittal. Par ailleurs outre sa position centrale, la glande pinéale se trouve juste au-dessus de l'aqueduc de Sylvius dont Descartes pensait qu'il guidait ce qu'il appelait les « esprits animaux » censés faire naître les sensations dans l'âme en frappant la glande pinéale. Aujourd'hui, les études histologiques ont montré que la glande pinéale est bien un organe conjugué mais les deux hémisphères qui la constituent sont presque fusionnés.

Dans la mythologie védique du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au chakra Ajna ou 3e œil, tantôt au Sahasrara ou chakra de la couronne, situé au sommet du crâne.



glande pinéale
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Ladysan le Mer 20 Mai 2015 - 17:50

Nawel a écrit:Qu'est ce être ouvert d'esprit ? Qu'appelle t on les gens obtus ? Les gens têtus ou les gens qui ne voient pas plus large que ce qui obstrue leur champ de vision ? Comment qualifier l'un d'obtus et l'autre d'ouvert ? Qui peut déterminer qui a tord ou a raison ? Quel serait la preuve que ce que l'autre affirme n'existe que dans son esprit ou pas et/ou vice et versa ? Pourquoi pourrait on dire des choses avant qu'elles ne soient argumentées ou prouvées par une équation qu'elles ne sont que le fruit de l'esprit de celui qui les émet ? Qui pourrait dire la vérité ? Qu'est ce que la vérité ?

Nawel,
J’avais ce même raisonnement, à 15 ans, (époque à laquelle j’étais toujours sous influence de la religion catholique) Mon père, Athée et avec qui j’avais de longues conversations très animées, me disait alors que je n’avais pas assez d’ouverture d’esprit, et qu’il lui était impossible d’argumenter avec quelqu’un qui ne raisonnait qu’à travers ses propres émotions ou ressentis. Je lui faisais alors à peu près le même discours que le tien. C’est seulement quelques années plus tard que j’ai « commencé » à comprendre toute la porté des ses paroles, même si aujourd’hui encore, je reste convaincue que si nous devions limiter nos pensées uniquement à tout ce qui est rationnel et/ou logique,  nous deviendrions comme des ordinateurs qui nous rendraient impossible l’art de rêver ou d’imaginer qui font aussi, avouons-le,  fonction  de connaissance…

Je comprends donc tout à fait comment et pourquoi certaines personnes peuvent croire à des choses « qu’ils savent » incroyables, et comment certains esprits peuvent adhérer à ce qu’ils "admettent"  trouver comme improbables. Tout comme la religion par exemple, qui, si elle n’est pas fondée « en raison « ne peut être due qu’à « des » raisons ou » des » causes…Et des raisons ou des causes, tu dois en avoir quelques unes. Ces raisons ou ces causes, tu les expliques, mais tu sembles vouloir les raisonner seulement de manière irrationnelles...  

Et donc à ta question : "Qui pourrait dire la vérité ? Qu'est ce que la vérité" ? Je réponds : Pourquoi poser cette question alors que tu sembles avoir trouvé la tienne de vérité ?  
Chercher à comprendre une vérité qui est hors de notre portée ne rime à rien , tandis que chercher à comprendre la vérité de l'autre, peut ouvrir nos esprits à mieux se comprendre,  et à assimiler d'autres  informations que nous avons souvent tendance à rejeter en nous repliant sur nous-même, juste  parce qu'elles ne nous confortent pas dans nos propres croyances.   
mais j'ai un avantage, est que je conçois que tu ne puisses pas croire ce que je dis, je pense faire preuve ainsi d'ouverture d'esprit sourire
Tu as une bien drôle d'idée de ce qu'est l'ouverture d'esprit. Ce n'est pas ton comportement social que tu devrais élargir, rien à dire là dessus, mais certains de tes raisonnements. Cela dit, bon amusement sur ta planète. sourire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par _nawel le Ven 29 Mai 2015 - 21:46

@Ladysan

J'ai cru, l'espace d'un instant, qu'un forum métaphysique, se prêtait à exposer ce qu'au delà de notre être, nous pourrions ressentir. Je l'ai cru.

A 15 ans, contrairement à toi, je n'ai pas été influencée par quel dogme que ce soit, je n'ai pas prêté attention à la religion et n'ai pas eu à converser. J'ai quand même été toujours attirée par "le mystère" et il a rodé, m'a intriguée, m'a un peu bousculée aussi sourire Et si au fil des ans, je m'aperçois que les choses arrivent dans un "certain ordre" et si j'en fais part, ce n'est pas pour convaincre. C'est comme le sentiment d'Amour, certains pensent qu'il n'existe pas car il ne l'ont jamais connu, et explique à ceux là son existence, ils ne te croiront pas. Tu auras beau dépeindre ses contours, ils n'auront pas cette foi là. Mais toi rien ne t'empêche de le leur dire, après tout, ça ne peut pas leur faire de mal.

J'estime que si quelque chose est plutôt positif et je pense que même, au risque d'être assimilée à une affabulatrice, autant les dire, si elles peuvent toutefois intriguer, si quelqu'un s'y reconnait car si rien n'est dit finalement rien n'est partagé.

Etre ouvert d'esprit c'est aussi se dire, je sais que je ne serais pas crue, mais je me lance, dans le lot si certains vivent certaines choses similaires, ils s'y reconnaitront et tant mieux.

Ladysan, je n'aime pas les idées sectaires, et se camper sur des idées quelles qu'elles soient c'est se mettre des œillères. Maintenant, j'avoue que je lis certains moi aussi, et je me dis, aussi, tiens quelles droles d'idées, drole de façon de voir les choses, surtout sur un sujet précis, la religion.... Mais cette personne là prend des risques, je me fais aussi une opinion, elle peut ne pas être positive, mais je m'abstiens de le lui dire, si cela rythme sa vie..... Alors, le raisonnement qu'est il ? Tout est affaire de conscience, et chacun dans sa propre conscience, c'est la seule chose que l'on ne pourra jamais, jamais exposer de façon rationnelle...

On ne sait pas ce qu'il se passe dans la tête des autres... ceci dit, je conçois que l'on puisse dire que dans la mienne, des choses bizarres, une narration spéciale... peu importe sourire
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas une petite retraite bouddhique pour les vacances ?

Message par Ladysan le Lun 1 Juin 2015 - 16:15

Hello Nawel,
J'ai cru, l'espace d'un instant, qu'un forum métaphysique, se prêtait à exposer ce qu'au delà de notre être, nous pourrions ressentir. Je l'ai cru.  

Je pense que c’est toujours d’actualité non ? J’aime bien aussi quelques fois laisser libre cours à mon imagination en fomentant des hypothèses ou des réflexions sur la vie, mais que personnellement, je n’ai jamais ressentit le besoin de partager vu que ces idées sortant tout droit de mon imagination ne risquent pas d’enrichir qui que ce soit. sourire
A 15 ans, contrairement à toi, je n'ai pas été influencée par quel dogme que ce soit, je n'ai pas prêté attention à la religion et n'ai pas eu à converser. J'ai quand même été toujours attirée par "le mystère" et il a rodé, m'a intriguée, m'a un peu bousculée aussi. 
Et si au fil des ans, je m'aperçois que les choses arrivent dans un "certain ordre" et si j'en fais part, ce n'est pas pour convaincre. C'est comme le sentiment d'Amour, certains pensent qu'il n'existe pas car ils ne l’ont jamais connu, et explique à ceux là son existence, ils ne te croiront pas. Tu auras beau dépeindre ses contours, ils n'auront pas cette foi là. Mais toi rien ne t'empêche de le leur dire, après tout, ça ne peut pas leur faire de mal.
Je ne dis pas le contraire, mais S’il n’y a rien de mal à invoquer nos expériences personnelles, le fait d’avoir recours à celles-ci pour justifier nos croyances, pourraient nous exposer à ne pas être compris(es) par tous, vu les connaissances limitées que l’on en tire, surtout si elles sont comparées à d’autres formes de connaissances, ou de « savoirs »  
J'estime que si quelque chose est plutôt positif et je pense que même, au risque d'être assimilée à une affabulatrice, autant les dire, si elles peuvent toutefois intriguer, si quelqu'un s'y reconnaît car si rien n'est dit finalement rien n'est partagé.

Tout à fait. C’est d’ailleurs à cela que servent les forums de discussions. Mais vu que la plupart des gens savent que nos perceptions ne sont que des « constructions mentales, que nos sens peuvent nous tromper et nos jugements s’avérer erronés, il est je pense souhaitable d’aborder certain sujet de manière plus "prudente" pour que chacun puisse comprendre de quoi on parle, car tenter d’expliquer à un Athée, ce qui échappe à sa propre perception, c’est aussi s’exposer à recevoir et à accepter des réponses...Pas très catholiques… 
   
Etre ouvert d'esprit c'est aussi se dire, je sais que je ne serais pas crue, mais je me lance, dans le lot si certains vivent certaines choses similaires, ils s'y reconnaîtront et tant mieux.
Et tant mieux si tu peux trouver sur ici, des personnes qui présentent les mêmes affinités que toi.
Ladysan, je n'aime pas les idées sectaires, et se camper sur des idées quelles qu'elles soient c'est se mettre des œillères. Maintenant, j'avoue que je lis certains moi aussi, et je me dis, aussi, tiens quelles droles d'idées, drole de façon de voir les choses, surtout sur un sujet précis, la religion.... Mais cette personne là prend des risques, je me fais aussi une opinion, elle peut ne pas être positive, mais je m'abstiens de le lui dire, si cela rythme sa vie...
Nawel, un forum de discussions, ce n’est pas un salon de thé, chacun y viens, pour partager ses opinions, qu’elles divergent ou pas. Demander à l’autre de ne pas réagir afin de ménager chacun nos propres susceptibilités c’est lui demander de se contenter de nous lire tout en gardant ses réflexions pour lui.
A ce point là, il vaut mieux écrire un livre pour exposer tes ressentis tu ne crois pas ? Tu sais Nawel, les "méchants", ce ne sont pas toujours ceux que l'on crois...qvt 
      
Alors, le raisonnement qu'est il ? Tout est affaire de conscience, et chacun dans sa propre conscience, c'est la seule chose que l'on ne pourra jamais, exposer de façon rationnelle...
Heureuse de te l’entendre dire. C’est honnête

On ne sait pas ce qu'il se passe dans la tête des autres... ceci dit, je conçois que l'on puisse dire que dans la mienne, des choses bizarres, une narration
En tout cas, on a aucun mal à deviner (en partie) ce qu'il se passe dans ta tête, vu ta propension à exprimer tes états d’âmes.ange
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum