Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par bobb le Dim 20 Mai 2012 - 21:41

Bonjour !

Je vous situe le contexte : j'ai grandi dans une famille catholique et je ne me suis jamais posé de profonde question intérieure. Je viens de tomber dans les méandres de la recherche spirituelle et je me pose un paquet énorme de questions. Et c'est un peu difficile de bouleverser ainsi mes convictions ^_^

Bref, j'ai récemment découvert la doctrine bouddhiste via un livre écrit par le dalaï-lama qui expliquait les principes et les grandes lignes de la pratique. Et je suis d'accord avec beaucoup, beaucoup de choses. Le fait de rechercher son bonheur dans celui des autres, l'importance de la méditation, etc. (je ne vais pas réécrire le livre).
D'ailleurs beaucoup de grands principes ont l'air communs à toutes les grandes religions, à ce que je vois.

Je suis même sensible aux arguments du bouddhisme concernant les animaux. C'est une question qui m'a toujours interpellé chez les chrétiens : les animaux ne seraient pas nos égaux, alors qu'ils font preuve de sensibilité et ressentent de la douleur ou de la satisfaction. Certes ils ne sont pas intelligents au même titre que nous, mais j'ai tendance à assimiler Dieu et la nature, et je ne pense pas qu'il faille se sentir rabaissé à n'être qu'un 'animal intelligent'.
La théorie de l'évolution n'est alors incompatible avec rien du tout.

Après, les notions de rééquilibrage de karma et de réincarnation, je ne sais pas, mais pourquoi pas. Je considère que la définition d'un au-delà ou d'une vie après la mort est un concept qui m'échappe à cause de mon intelligence / de ma conscience. Et je ne recherche pas de questions de ce côté-là pour le moment.

Mais un point me gêne. VRAIMENT. Une incompatibilité totale avec ce que je crois actuellement.
Les bouddhistes partent du principe que rien n'a d'existence propre.

Cela veut dire que je n'existe pas.
(et quand je dis je évidemment, je ne parle pas de conscience, mais de ce qui vit et ressent en moi)
Alors, à quoi bon vouloir le progrès spirituel ? Suis-je un individu différent toutes les 10 secondes ? Si je fais quelque chose pour mon moi futur, est-ce lui qui va en profiter ? Cela remet beaucoup en cause ma motivation à progresser : /
Doit-on pousser l'altruisme jusqu'à renoncer totalement à notre existence et à notre personnalité propre ? C'est que j'ai envie de vivre, de rêver, d'exister quoi. J'ai envie (aïe, est-ce un mal ? Razz) que mon prochain, ce soit moi qui l'aime/l'aide. J'ai envie de voir les sourires des gens de mes propres yeux.
Et d'ailleurs si je ne suis pas, personne n'est. A quoi bon vouloir soigner le monde ?

Alors j'ai peut-être mal interprété ce que j'ai compris, mais je crois qu'il s'agit d'un désir de garder un minimum d'ego au fond de moi. Après tout certains animaux en possèdent, et cela ne me parait pas complétement incompatible avec leur nature et ne les empêche pas de ressentir un instinct de meute.
Si j'ai effectivement bien compris, je crois que je vais en rester à la croyance purement catholique de l'âme, qui ne me parait absolument pas incompatible avec l'altruisme le plus profond. A moins que vous m'en dissuadiez (par la raison hein, on est sur un forum)

Ah et deux trois questions pour la route :
- devrais-je devenir végétarien ? C'est que j'aime la viande ^_^
- le fait de ne pas devenir moine, mais de vouloir aider les gens dans la vie de tous les jours, de vouloir fonder une famille etc., c'est un bouddhisme médiocre ? Peut-on pratiquer du semi-bouddhisme et garder un peu d'illusion de soi ?
- le fait de se rapprocher trop de son instinct naturel nous fait-il perdre toute personnalité ? Tout enthousiasme ? Est-ce une bonne chose ? Par exemple, j'apprécie beaucoup l'humour que je trouve être la complicité parfaite de l'âme et de la conscience. Méditer trop, c'est y renoncer ?

Merci BEAUCOUP de vos réponses : ]

bobb
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : Centre
Identité métaphysique : Et vous, ça va ?
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Dim 20 Mai 2012 - 23:01

bobb a écrit:
Les bouddhistes partent du principe que rien n'a d'existence propre.

Cela veut dire que je n'existe pas.


Attention avec les théories bouddhistes nihilistes qui partent du principe en terme
de "Vacuité", à savoir que les phénomènes n'ont pas d'existence propre et qui
les traduisent par rien n'existe.

C'est la théorie du RIEN.

Il y a une grande confusion avec la théorie du "être et non-être" car elle peut prendre différents
sens bouddhiques et non bouddhiques.

Pour moi la théorie du "Néant" n'est pas quelque chose de bouddhique.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Arkora le Lun 21 Mai 2012 - 4:54


Mais un point me gêne. VRAIMENT. Une incompatibilité totale avec ce que je crois actuellement.
Les bouddhistes partent du principe que rien n'a d'existence propre.

Cela veut dire que je n'existe pas.

Arkora
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Le Nouveau Monde
Identité métaphysique : Arkosaïsme
Humeur : Plénitude Océanique
Date d'inscription : 20/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Arkora le Lun 21 Mai 2012 - 6:13

bobb a écrit:
Mais un point me gêne. VRAIMENT. Une incompatibilité totale avec ce que je crois actuellement.
Les bouddhistes partent du principe que rien n'a d'existence propre.

Cela veut dire que je n'existe pas.
Bonjour bobb

Les bouddhistes partent du principe que l'existence de n'importe quel objet de cet univers ou du monde - un atome, un végétal, un animal etc - n'a pas une essence qui serait indépendante de lui, car tout étant interdépendant, tout objet est dans cette optique une combinaison de parties et d'éléments.
Ce qui n'a rien à voir avec le fait de ne pas exister.
Si on prend l'exemple d'une voiture - qui est un objet existant - il n'existe pas une '' essence '' voiture ou une entité voiture, qui serait indépendante du véhicule.
Si on commence par enlever le moteur du véhicule, puis les sièges, les portières, le volant, etc. à la fin il ne restera pas une '' âme '' une entité (matérielle ou non) qui serait la véritable '' personnalité '' de la voiture.
Il n'y aura qu'un tas de pièces détachées, composées à leur tour de parties et d'éléments.
Il s'agit pour le bouddhisme de montrer qu'il en va de même pour l'égo, qui n'est pas une entité indépendante de cet agglutinement de pensées répétitives, qui lui donnent naissance ainsi qu'une cohésion variable d'un individu à l'autre
car pour le bouddhisme, rien n'est exactement semblable dans cet univers, ni dans la même position, même lorsque la continuité des formes semble évidente.
C'est cette absence d'essence propre qui caractérise tous les phénomènes, que le bouddhisme désigne sous le terme de vacuité.
Il s'agit pour le bouddhisme de faire en sorte que le mental cesse de s'identifier aux pensées et à l'ego, au point de croire qu'il serait leur simple expression et exactement de la même nature qu'eux, afin de développer
la conscience-témoin, qui permet d'obtenir un certain détachement vis à vis des processus mentaux, et ce, pour atteindre un certain équilibre, une certaine sérénité, devant servir de base à l'exercice de la compassion.
La réalistion la plus haute étant dans cette voie spirituelle, celle du nirvana.

Arkora
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Le Nouveau Monde
Identité métaphysique : Arkosaïsme
Humeur : Plénitude Océanique
Date d'inscription : 20/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par maya le Lun 21 Mai 2012 - 19:07

https://www.youtube.com/watch?v=oP0lCDleQO0
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par maya le Lun 21 Mai 2012 - 19:13

et la suite...pourra te donner des idées intéressantes pour comprendre un peu mieux le bouddhisme.
Luce Bachoux est un Maitre Zen Soto que j'aime beaucoup.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Intégraal le Mar 22 Mai 2012 - 0:24

devrais-je devenir végétarien ? C'est que j'aime la viande
Bobb, dans le bouddhisme, aucune autorité ne te dit "tu dois"
Le bouddhisme n'est pas une religion où tu dois croire, obéir par crainte d'un châtiment divin.
le fait de ne pas devenir moine, mais de vouloir aider les gens dans la vie de tous les jours, de vouloir fonder une famille etc., c'est un bouddhisme médiocre ? Peut-on pratiquer du semi-bouddhisme et garder un peu d'illusion de soi ?
fonder une famille, faire la fête, aider les autres, c'est vivre...
l'essentiel est, dans un premier temps, de ne pas nuire autres, de développer la compassion...et puis de trouver qui on est puisque, effectivement, on n'a pas d'existence propre (comme l'a bien expliqué Arkora)
le fait de se rapprocher trop de son instinct naturel nous fait-il perdre toute personnalité ? Tout enthousiasme ? Est-ce une bonne chose ? Par exemple, j'apprécie beaucoup l'humour que je trouve être la complicité parfaite de l'âme et de la conscience. Méditer trop, c'est y renoncer ?
Méditer peut justement aider à découvrir qui on est, et dans ce cas, la question de perdre ou non sa personnalité ne se pose plus.
Aucune raison de perdre son enthousiasme (même si les domaines qui enthousiasment peuvent changer)
Quant à l'humour...c'est un atout!
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par bobb le Mar 22 Mai 2012 - 20:19

Merci beaucoup pour vos réponses, elles sont très bien formulées et j'apprécie = ]

Puisque vous n'avez à priori que ça à faire :-P , voici d'autres questions.

Quelles sont les différences fondamentales entre les athées et les bouddhistes ?
Le bouddhiste ne croit ni en Dieu ni en l'immortalité de l'âme, donc ils peuvent à priori trouver un bon terrain d'entente ?
Je suppose que certains athéistes sont centrés sur la notion d'amour et font de la méditation ?
[D'ailleurs, je découvre peu à peu qu'on peut avoir une vie spirituelle sans religion]

Le bouddhiste connaît-il des moments de doute ? (A tendance athéiste ou déiste, d'ailleurs) ?

Et si oui, à tous les bouddhistes ici présents, lorsque vous doutez, qu'est-ce qui vous redonne foi ? Votre entourage ? Un souvenir d'acte d'amour ? Regarder la nature ? La raison ?

Merci !

bobb
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : Centre
Identité métaphysique : Et vous, ça va ?
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Intégraal le Mar 22 Mai 2012 - 23:53

Le bouddhiste ne croit ni en Dieu ni en l'immortalité de l'âme,
Le bouddhiste ne croit pas en un dieu "personnel"(genre entité barbue assise sur son nuage qui surveillerait et punirait les humains). Le Bouddha n'a jamais dit que "Dieu" n'existe pas...ni qu'il existe, laissant entendre que l'humain (à son époque) n'était pas encore en mesure de comprendre. Il a donné un enseignement pour que les hommes, en l'expérimentant, se libèrent de la souffrance et atteignent l'Eveil. Il a recommandé de ne rien croire, pas même son enseignement, avant d'avoir expérimenté ce qu'on a entendu.
Il ne peut être question d'immortalité, que ce soit de l'âme ou d'autre chose, puisque, pour eux, tout est impermanent.
Les athées pourront te dire s'il y a des similitudes avec leur façon de penser.
à tous les bouddhistes ici présents, lorsque vous doutez, qu'est-ce qui vous redonne foi ?
Ne faut-il pas un brin de croyance, de foi, pour avoir l'occasion de douter?
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Mer 23 Mai 2012 - 2:49

bobb a écrit:
Quelles sont les différences fondamentales entre les athées et les bouddhistes ?


Un athée dans l'absolu c'est quelqu'un qui pense que la véritable nature des phénomènes
(les être humains sont un phénomène parmi d'autres), naissent et sont transitoires et leur
véritable nature est le néant.

A savoir qu'après notre mort étant donné que notre véritable nature est le néant, nous n'existons
tout simplement plus sous quelque forme que ce soit et nous disparaissons complètement. Cette
notion n'est évidemment pas celle que l'on entent par "Nirvana".

Le Bouddhisme, c'est la notion que que les phénomènes (la vie humaine est un phénomène) sont
"ni être, ni non-être" et que le nature est transitoire (c'est à dire impermanente), mais qu'elle ne
disparait jamais complètement, et que le "Nirvana" est un état latent en attente d'un nouveau cycle.

PS : je m'excuse d'avance au près des Bouddhistes Théravada de certaines conceptions issues du
Mahayana que je porte bien évidement.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 13:43

Rio sur Seine a écrit:
Le Bouddhisme, c'est la notion que que les phénomènes (la vie humaine est un phénomène) sont
"ni être, ni non-être" et que le nature est transitoire (c'est à dire impermanente), mais qu'elle ne
disparait jamais complètement, et que le "Nirvana" est un état latent en attente d'un nouveau cycle.
Pour essayer de te suivre dans ton raisonnement, tu dis :"la nature est transitoire mais ne disparait pas complétement". J'en déduis que ce qui ne disparait pas complétement doit rester.
Ce qui reste pour qu'il reste n'a pas d'autre choix que d'être permanent. Car ce qui reste, s'il n'est pas vraiment permanent, doit disparaitre définitivement au bout d'un nombre plus ou moins indéfini de cycles.

Peux-tu préciser plus clairement ce que tu entends par: ce qu'il reste au-delà de l'impermanence?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Mer 23 Mai 2012 - 17:29

[quote="4mol"]
Rio sur Seine a écrit:
J'en déduis que ce qui ne disparait pas complétement doit rester.
Ce qui reste pour qu'il reste n'a pas d'autre choix que d'être permanent. Car ce qui reste, s'il n'est pas vraiment permanent, doit disparaitre définitivement au bout d'un nombre plus ou moins indéfini de cycles.


Ça se comprend qu'en ajoutant une autre dimension supplémentaire qui n'est pas
celle du monde de la forme, ou des trois plans (trois dimensions) dans
lequel nous vivons, mais celle de la non-substantialité.

Donc, la vie effectivement en cesse pas d'exister lorsqu'elle rejoint la dimension
de la substantialité qui est fait ça nature fondamentale.

Si on se limite à tenter de comprendre ses principes dans le cadre du monde
des trois dimensions, ça ne peut pas avoir de sens. Il faut ajouter une autre
dimension, mais celle-ce n'est pas perceptible et compréhensible aux niveau
des capacité intrinsèques.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 17:46

Rio sur Seine a écrit:Ça se comprend qu'en ajoutant une autre dimension supplémentaire qui n'est pas
celle du monde de la forme, ou des trois plans (trois dimensions) dans
lequel nous vivons, mais celle de la non-substantialité
.
La non-subtantialité (que je te serais grès de définir plus précisémment) n'est pas une dimension supplémentaire mais un état qui s'affranchit de par sa nature de toute dimension ( dont de tout espace)complémentaire.

Rio sur Seine a écrit:Donc, la vie effectivement en cesse pas d'exister lorsqu'elle rejoint la dimension
de la substantialité qui est fait ça nature fondamentale.
Qu'appels tu la vie ?Merci de définir plus précisement cette notion.

Je sens que tu commences à glisser
Rio sur Seine a écrit:Si on se limite à tenter de comprendre ses principes dans le cadre du monde
des trois dimensions, ça ne peut pas avoir de sens. Il faut ajouter une autre
dimension, mais celle-ce n'est pas perceptible et compréhensible aux niveau
des capacité intrinsèques.
....Qu'est ce que je disais

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Mer 23 Mai 2012 - 18:21

4mol a écrit:
La non-subtantialité (que je te serais grès de définir plus précisémment) n'est pas une dimension supplémentaire mais un état qui s'affranchit de par sa nature de toute dimension ( dont de tout espace)complémentaire.

Tu appelle ça comme tu veux, normalement c'est une théorie dont la compréhension
est au delà des mots et des concepts, alors dimension supplémentaire ou pas ça reste
l'état de non-substancialitée.


Qu'appels tu la vie ?Merci de définir plus précisement cette notion.

L'énergie vitale nécessaire à toute chose.

Je sens que tu commences à glisser

A mon avis on va surtout en rester là.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 18:49

Rio sur Seine a écrit:
Tu appelle ça comme tu veux, normalement c'est une théorie dont la compréhension
est au delà des mots et des concepts, alors dimension supplémentaire ou pas ça reste
l'état de non-substancialitée..
l'état de non-substancialitée est une théorie ???????
J'ai l'impression que cette théorie tu tiens à la garder précieusement au chaud pour entretenir ton système de croyances.
Rio sur Seine a écrit:L'énergie vitale nécessaire à toute chose.
S'il ne s'agit que d'énergie, saches que dans ce cas, de part sa nature l'énergie ne peut être que limité et donc impermanente.
Ce qui fait que je ne vois pas comment ce qui est impermanent pourrait assurer une quelconque permanence?????
Rio sur Seine a écrit:A mon avis on va surtout en rester là.
C'est toi qui vois....mais saches que je suis tout à fait près à appronfondir, avec toi, les fondements sur lesquels repose ta "théorie".

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Intégraal le Mer 23 Mai 2012 - 20:28

...je dirais que s'il existe quelque chose de permanent...c'est l'impermanence... rire
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Mer 23 Mai 2012 - 20:38

4mol a écrit:
J'ai l'impression que cette théorie tu tiens à la garder précieusement au chaud pour entretenir ton système de croyances.

C'est plutôt rigolo de s'entendre dire ça de la part d'un créationniste pur et dur, qui n'est
même pas aligné sur les positions du Vatican en terme de compromis vis à vis des
découvertes scientifiques modernes.

Au delà de contester circulairement et de pinailler sur les théories bouddhiques, il serait
plus judicieux de les confronter et de les comparer avec ton système de croyance avec
tout ce que cela implique comme conception littérales extrêmes.

A savoir :

- Dieu à créé la Terre en 7 jours

- Ève a été crée à partir de la cote de Adam.

- L'Arche de Noë

- La résurrection des morts

- Le Paradis Terrestre où les hommes très pieux qui ont
foi en Dieu, vivrons la vie éternelle, parmi les bêtes féroces
qui seront devenues gentilles.

Etc, etc..... Et j'en passe des Abrahamaneries, des buissons ardents,
et que je marche sur l'eau, et que je multiplie les pains....

Ce n'est pas la première fois que je te met au pied du mur, en te demandant d'assumer tes croyances
et de nous les exposer, ainsi à chaque fois tu tes dérobé et t'as pris la fuite.

Je ne vais donc pas polémiquer au sujet de mes croyances, avec quelqu'un qui n'est même pas capable
d'assumer les siennes.

D'ailleurs je ne polémique même pas avec les athées qui n'ont aucun goût pour les théories métaphysiques
bouddhiques, ce qui est parfaitement leur droit, et je ne cherche nullement à les convaincre de force.

Pour ce qui est de discuter avec des gens comme toi dont je sais indiscutablement que ce sont des croyants,
et il ne faudrait pas me la jouer trop hypocrite en avançant masqué, car évidemment il faudrait être naïf pour
penser que je ne m'en apercevrais pas.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par bobb le Mer 23 Mai 2012 - 21:03

Ha ha ! Je croyais que les bouddhistes étaient de grands pacifiques >_<

Personnellement, je suis incapable de renier l'enseignement chrétien car les grands principes de cette religion sont admirables, et des personnalités telles que l'abbé Pierre ne peuvent que forcer l'admiration. L'important est de se remettre en cause, et de ne pas être aussi stupidement borné que le sont certains athéistes au nom de la seule théorie de l'évolution.
Il y a autant de cas que de personnalités, et je connais des chrétiens formidables !

bobb
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : Centre
Identité métaphysique : Et vous, ça va ?
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par gaston21 le Mer 23 Mai 2012 - 21:51

bobb a écrit:Ha ha ! Je croyais que les bouddhistes étaient de grands pacifiques >_<

Personnellement, je suis incapable de renier l'enseignement chrétien car les grands principes de cette religion sont admirables, et des personnalités telles que l'abbé Pierre ne peuvent que forcer l'admiration. L'important est de se remettre en cause, et de ne pas être aussi stupidement borné que le sont certains athéistes au nom de la seule théorie de l'évolution.
Il y a autant de cas que de personnalités, et je connais des chrétiens formidables !
Bobb, j'admire beaucoup l'abbé Pierre, mais de là à trouver admirables les principes de l'enseignement chrétien...Un Dieu
qui se venge sur l'enfant innocent en le faisant crever d'un cancer ou de soif parce que, jadis, ses premiers aïeux se sont montrés capricieux...Un Dieu qui massacre son fiston pour racheter l'Humanité...Un Dieu qui vous condamne au brasero perpétuel si vous ne rampez pas à ses pieds...Oui, je sais, " Aimez-vous les uns les autres !" Mais c'est plus vieux que le Christianisme...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 21:52

Rio sur Seine a écrit:C'est plutôt rigolo de s'entendre dire ça de la part d'un créationniste pur et dur, qui n'est.... car évidemment il faudrait être naïf pour
penser que je ne m'en apercevrais pas.
Jolie façon de botter en touche....mais saches que je suis , quand même, tout à fait près à appronfondir, avec toi, les fondements sur lesquels repose ta "théorie".
Qu'est que la permanence pour toi????

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 21:58

gaston21 a écrit: mais de là à trouver admirables les principes de l'enseignement chrétien...Un Dieu
qui se venge sur l'enfant innocent en le faisant crever d'un cancer ou de soif parce que, jadis, ses premiers aïeux se sont montrés capricieux...Un Dieu qui massacre son fiston pour racheter l'Humanité...Un Dieu qui vous condamne au brasero perpétuel si vous ne rampez pas à ses pieds...Oui, je sais, " Aimez-vous les uns les autres !" Mais c'est plus vieux que le Christianisme...
Gaston attention tu glisses vers le hors sujet.....va encore falloir qu'on te ramasse avec l'éponge et le sôt le seau. Freines pendant que tu as encore tes patins.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par bobb le Mer 23 Mai 2012 - 22:21

Non mais après c'est plutôt un débat sur l’herméneutique vis-à-vis de la Bible ... qui a été écrite au Moyen Age d'ailleurs.

bobb
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : Centre
Identité métaphysique : Et vous, ça va ?
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Mer 23 Mai 2012 - 23:34

4mol a écrit:Qu'est que la permanence pour toi????

Déjà répondu largement à cette question.

D'autant plus qu'il existe des centaines de posts sur le forum
qui traitent de la question et que tu peux consulter aisément.

Met nous plutôt en opposition tes conceptions créationnistes
en les assumant concrètement, puisque c'est de ça qu'il
s'agit concrètement.

Par exemple :

La théorie de la vacuité/ vs /La résurrection des morts et le
Paradis éternel.

Comme tu le vois, je peux moi aussi aisément mettre la balle dans ton
camps, et il n'y a pas d’échappatoire possible.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par _4mol le Jeu 24 Mai 2012 - 0:00

Rio sur Seine a écrit:Déjà répondu largement à cette question
Ta réponse n'est pas vraiment claire, donc, stp : Qu'est que la permanence pour toi..... là, maintenant, tout de suite, à l'instant ?
Rio sur Seine a écrit:Met nous plutôt en opposition tes conceptions créationnistes
en les assumant concrètement, puisque c'est de ça qu'il s'agit concrètement.
Je n'ai aucune position créationniste . C'est plus, qu'en creusant le sujet, je me suis apperçus (à l'insu de mon plein grès) que la théorie de l'évolution ne tenait vraiment pas la route.
Rio sur Seine a écrit:La théorie de la vacuité/ vs /La résurrection des morts et le Paradis éternel..
Je ne comprends toujours pas comment tu arrives à lier vacuité et théorie?
La résurrection des morts et le Paradis éternel sont des visions et des perceptions qui me sont, à ce jour, étrangères.
Rio sur Seine a écrit:Comme tu le vois, je peux moi aussi aisément mettre la balle dans ton camps, et il n'y a pas d’échappatoire possible.
Et bien faisons une partie donc..........Qu'est que la permanence pour toi..... là, maintenant, tout de suite, à l'instant ?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions d'un débutant sur le bouddhisme

Message par Rio sur Seine le Jeu 24 Mai 2012 - 3:47

4mol a écrit:
Je n'ai aucune position créationniste . C'est plus, qu'en creusant le sujet, je me suis apperçus (à l'insu de mon plein grès) que la théorie de l'évolution ne tenait vraiment pas la route.
...
Et bien faisons une partie donc..........Qu'est que la permanence pour toi..... là, maintenant, tout de suite, à l'instant ?


L'impermanence et une notion toute simple à expliquer, selon laquelle rien ne dure,
tout est transitoire et change perpétuellement.

Pour un bouddhiste l'impermanence peut se comprendre facilement rien que par
observation de la nature et de tout les phénomènes.

Cette notion est absolument rejetée et combattue par les anti-évolutionnistes notoires comme toi
sur ce forum, ainsi que les autres créationnistes et fixistes qui la contestent formellement.

La raison en est qu'ils pensent que toute forme de vie a été créé dès le départ sous sa
forme définitive, parce qu'ils croient que la complexité de la nature est incompatible
avec une quelconque forme d'évolution.

On appelle ça entre autres le "Dessein Intelligent", parfaitement bien identifiées comme
parmi les théories du néo-créationnisme.

Ces thèses sont défendues par tout les groupes fondamentalistes chrétiens ainsi que
musulmans, véhiculant avec le financement de puissant lobbys, mais n'est pas reconnu
en tant que science comme ils le voudraient, mais en tant que philosophie et système
croyance.

Je ne suis donc pas dupe de ce petit jeu sournois dans lequel tu veux me faire rentrer,
et sans que tu assumes pleinement le fond de ta pensée dans l'absolu.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum