terre pure nembutsu esotérisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

terre pure nembutsu esotérisme

Message par komyo le Mar 29 Mai 2012 - 9:06

La tradition du nembutsu (invocation du nom d'amida) existe au sein de l'ésotérisme shingon ou tendai et a particulièrement été développée par un maître japonais peu connu en occident (Kakuban skt hahbam) qui est à l'origine d' une lignée shingon particulière le Buzan Ha.

Un site tendai expose intelligemment sont approche intellectuelle et mystique concernant ce bouddha


"La Terre Pure du Bouddha Amitabha"

Voici la traduction d'un article publié par Dharmananda Mahacharya le 13 mai 2012.
Traduit par Dharmaputra (Yao Xin Shi).

« Aujourdh'hui, nous avons abordé la « renaissance dans la Terre Pure du Bouddha Amitabha » pendant notre culte dominical. Á l'inverse de se qui s'entend souvent, la Terre Pure, au sein de la Tendai Hokkê Ichijô-Ryu, n'est pas vue comme un lieu magique, perdu en une contrée où l'on irait après la mort biologique pour arriver à une Illumination qui serait impossible dans « l'ère de Mappô de ce Monde Saha » (dans le Samsara de cette ère de fin des temps du Dharma).

Amitabha est l'essence de tous les êtres et, comme l'enseigne le Vénérable maître Kakuban (Kogyô Daishi - 興教大師), Il n'y a aucune différence essentielle entre le Bouddha Amitabha et tous les êtres.

Maître Kakuban

Kakuban nous enseigne que Mahavairocana et Amitabha sont essentiellement Un. Quand la lettre A (bija-mantra de Vairocana dans le « Mandala de la Matrice de la Grande Compassion ») est visualisée, c'est Amitabha qui est visualisé directement. Lorsque nous récitons le Nembutsu (récitation du nom des Bouddhas) nous « entrons en Amitabha » et, de là, n'en revenons plus. Il n'y a plus de différentiation entre celui qui récite et ce qui est récité.

La lettre 'A' est le symbole de la nature intrinsèque de toute chose. Tout l'univers est essentiellement 'A'. Tout l'univers est essentiellement, « Lumière de Vie Infinie » ou Amitabha. Kakuban appelle la Terre Pure du Bouddha Amitabha : « Gokuraku” (國樂) » ou « Terre de félicité » et, nous enseigne que ce lieu n'est pas différent de notre propre Esprit.

Kakuban suit la ligne de pensée et la grille d'interprétation de Jitsuhan ( ? - 1144 C.E.) de l'école Hosso, et de Yôkan (1033-1111 E.C.) et de Chingai (1095-1151 E.C.), tous deux de l'école Sanron.
Yôkan dans son oeuvre « Ojô jûin » expose l'unicité essentielle du Samsara et du Nirvana, l'égalité des événements se déroulant dans le Samsara et de l'Illumination. Il rajoute que l'Esprit est la « Nature Bouddhique elle-même » (Nature Propre).


Chingai affirme dans son « Bodaishin shû » et dans le Ketsujô ojô shû que quand l'on engendre la Bodhicitta (Bodaishin) nous faisons l'expérience de « ojô » ou renaissance dans la Terre Pure. De son point de vue, réciter le Nembutsu et générer la Bodhicitta sont, en soi, identique à la « renaissance dans la « Terre de la Félicité Suprême du Bouddha Amitabha » ».

Jitsuhan affirme que toutes les références « à la période qui suit la mort » utilisées dans les Soutras sont simplement des moyens habiles (upaya). Puisque la véritable renaissance à lieu dans l'Esprit humain.

Quant à « ojô », quand la Bodhicitta est générée, la transformation nécessaire vers l'Illumination à lieu. Quand nous sommes à l'écoute de notre véritable nature, alors, nous sommes à l'écoute du Bouddha Amitabha prêchant dans sa Terre Pure.

Jitsuhan nous explique également que le véritable objectif de la pratique de la "visualisation de la venue du Bouddha Amitabha ou raigô ; est d'amener le pratiquant à la récitation du Nembutsu et à la génération de la Bodhicitta.
Dés que la Bodhicitta est générée, le « ojô » ou « naissance dans la Terre Pure du Bouddha Amitabha » est pleinement réalisé.
Les différents « niveaux de renaissances » que l'on trouve dans les Soutras sont des descriptions métaphoriques de la profondeur de « l'Eveil à la Bodhicitta ».

Kakuban nous enseigne que voir le monde samsarique comme "impur" face à la Terre Pure des Bouddhas qui ne serait que "pureté", est une erreur. En réalité, le Samsara est partie intégrante du Dharmadhatu et est un lieu pur, où rencontrer et pratiquer le Dharma des Bouddhas.
Le terme “junji ojô” veut dire « renaissance immédiate ». Dans ce cas-ci, immédiat pointe vers l'Illumination en germe chez tous les êtres.


Amitabha et nos propres corps sont essentiellement égaux, c'est-à-dire, que le processus de renaissance dans la Terre Pure (ojô) à lieu dans nos propres corps !

Dans son “Ichigo daiyô himitsu shû”, Kakuban écrit: “Ou est le Gokuraku? Comment pourrait-il être en un lieu, au sein des dix directions, qui soit différent de l'Esprit du pratiquant lui-même. Pour méditer correctement, il n'est pas nécessaire de sortir de notre monde. Il n'est pas nécessaire de chercher une renaissance dans le Gokuraku.


Mon corps « entre en Amitabha », mais « ne retourne pas à Amitabha ». Ainsi, je suis «transformé dans le Bouddha Vairocana ». Mon corps "évoque" Vairocana.


Là est la merveilleuse réalisation de la doctrine “Sokushin Jôbutsu”, c'est-à-dire, « devenir bouddha dans ce corps ». Pour cette raison, Kakuban parle de “Sokushin Ojô” ou de “Renaissance dans ce corps-ci”. Dans le “Amida Hishaku”, il écrit :

« Ultimement, ce corps et les Bouddhas sont une unique substance. Cet Esprit n'a pas besoin de chercher à se transformer en Bouddha. Si un être se libère des illusions, la Connaissance émergera d'elle-même et, cet être atteindra la Bouddheité dans ce Corps.
Quant il est dit qu'il existe un corps de Bouddha en dehors de ce corps, ou qu'il faut rechercher à renaitre dans une Terre Pure loin de notre monde ; c'est uniquement pour encourager les imbéciles et bénéficier même aux « pires d'entre les hommes ».

Le Nembutsu est donc un hymne, de gratitude, à la « Pleine-Conscience » de la « Nature essentielle de tous l'univers » et à la génération de la Bodhicitta.

NAMO’MITABHAYA, NAMO’MITABHAYA, NAMO’MITABHAYA !!!


http://www.tendaihokkebelgium.blogspot.fr/2012/05/la-terre-pure-du-bouddha-amitabha.html
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: terre pure nembutsu esotérisme

Message par Rio sur Seine le Jeu 31 Mai 2012 - 6:32

Je connaissais bien évidemment le Tendaï.

Je connaissais aussi le Tendaï-Shingon.

Par contre je connaissais pas le Tendaï-Shingon-Nembutsu.

Le Nembutsu en tant que tel est une croyance exotérique et n'a en principe
absolument rien en commun avec le Bouddhisme ésotérique.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: terre pure nembutsu esotérisme

Message par komyo le Jeu 31 Mai 2012 - 7:58

Bonjour,

kakuban est une figure importante du bouddhisme japonais, peu de temps avant le début de kamakura il a rappelé qu'amida était une composante importante du vajrayana re expliquant sa fonction au sein de celui ci.
http://www12.canvas.ne.jp/horai/eso-amida.htm
Il est à l'origine d'un schisme dans le shingon, qui a donné naissance au shingon shingi ou courant réformé.
http://en.wikipedia.org/wiki/Kakuban.


blabla
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: terre pure nembutsu esotérisme

Message par komyo le Jeu 31 Mai 2012 - 11:20

Correction du lien

http://en.wikipedia.org/wiki/Kakuban


Kakuban (1095-1143)

Kakuban was a famous monk of the Shingon sect, a Japanese form of esoteric Buddhism, similar to the Tantric Buddhism of Tibet. Kakuban founded Shingi Shingon sub-sect, and wrote the Amida hishaku, an esoteric interpretation of the Pure Land teaching. He developed an esoteric interpretation of the Pure Land teaching. He believed that the central buddha of Shingon devotion, Vairocana Buddha, and Amida Buddha were one and the same and that their pure lands were also one and the same. He once wrote: “Amida is only another name for Vairocana, the great Sun Buddha. If a person will but repeat the three syllables of Amida’s name, his bad karma that has been accumulating from time immemorial will be extinguished. Meditation upon the one Buddha Amida brings endless blessedness and wisdom. Amida is but an intellectual faculty of Vairocana, who is the substance of Amida’s person. Amida’s Pure Land is really everywhere, so that the place where we meditate upon him is verily his own land. When we come to realize the truth of this, we do not need to leave this present fleeting world at all to get to the Pure Land - we are already there. And in our present bodies and persons, just as we are, we are assimilated to Amida, and he to Vairocana, from whom we derive our being. This is the path of meditation by which, just as we are, we attain buddhahood.” This equating of Vairocana and Amida was a radical step within the confines of Shingon doctrine, and as it was done to gain greater popular appeal among the masses, it shows the basic popularity which Pure Land ideas had gained by this time. Kakuban's fellow Shingon monk, Saisen (1025-1115), also wrote extensively on the Pure Land teachings


avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: terre pure nembutsu esotérisme

Message par Rio sur Seine le Jeu 31 Mai 2012 - 12:16

komyo a écrit:Bonjour,
... il a rappelé qu'amida était une composante importante du vajrayana re expliquant sa fonction au sein de celui ci.


Ce que je voulais dire exactement plus haut, c'est qu'il ne faut pas confondre le culte du Bouddha Amida,
et l'interprétation qui en est donné dans l'école Tendaï, avec le Nembutsu de l'école Jodo, c'est à dire l'Amidisme,
qui sont des choses diamétralement opposées.

C'est important de le préciser dans la mesure où certains osent faire l'amalgame afin de dire que
le Tendaï pratique également l'Amidisme ce qui est entièrement faux.

D'ailleurs la récitation du Nembutsu était déjà récité par l'école Tien t'ai, et qui fut introduite par le
Grand Maitre Zhiyi.

Cela dit, la récitation du Nembutsu dans l'école Tendaï fait parti d'un éventail de pratiques bien
plus large, variées et complexes.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: terre pure nembutsu esotérisme

Message par komyo le Jeu 31 Mai 2012 - 12:37

C'est risqué de simplifier, le sutra du lotus et le sutra d'amida ont été traduit par le même traducteur "kumarajiva" et partagent des éléments communs.

Ainsi,
"le Sûtra du Lotus mentionne le Buddha Amida à différentes reprises.
Le passage le plus significatif est celui du ch. 23 de la version chinoise, «La conduite originelle du Bodhisattva Roi-de-Médecine (Yakuô)» :
«Si dans les cinq siècles suivant l’extinction du Tathâgata, il se trouve une femme pour entendre ce Sûtra [du Lotus] et qu’elle cultive la pratique telle que je l’ai exposée, lorsque sa vie finira ici, elle ira aussitôt dans l’univers Bonheur-Paisible (Sukhâvatî) 即往安樂, où demeure le Buddha Amida 阿彌陀佛 entouré d’une foule de grands bodhisattva.»

Ce courant ne s'est pas fait en un jour, mais est l'aboutissement d'une pensée qui est passée par de nombreux maitres bouddhistes. http://jsri.jp/English/Pureland/LINEAGE/earlyj.html cf tendai stream.

Au dela, je pense qu'il s'agit d'une tendance a la simplification propre à l'esprit japonais, ainsi la période kamakura a vu successivement un courant prônant le seul recours a la méditation, un autre celui de l'invocation à un bouddha particulier (amida) contre promesse d'une rétribution dans l'au dela, et un autre reprenant des concepts du tantrisme (kudoku, equivalence passion eveil, etc) en les liant cette fois ci a la seule invocation du titre du sutra du lotus.

En lisant des maitres jodo ou shinshu, on peut comprendre que l'amidisme permet une actualisation de la terre pure dans l'instant présent. Le renvoi dans le futur d'un bienfait final relève en partie je pense d'un moyen habile.





avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum