La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 9:59

La science sera toujours limitée par ses possibilités d'observation et les outils qu'elle utilisent. Elle n'a aucune possibilité d'accèder à la nature du réel.

La science peut s' approcher du réel comme le regard s'approche de l'horizon, mais elle n'atteindra jamais la nature du réel . Comme le regard qui en avançant vers la ligne d'horizon, n'a pas d'autre action, que de faire reculer , un peu plus, cette ligne.

Quand nous constatons cela nous rendons service à la science en la remettant à sa juste place. Quand la science reconnait cela elle nous rend service en nous remettant à notre juste place.

La dynamique scientifique qui ce veut de tout expliquer est un leurre conceptuel.
Un scientifique digne de ce nom devrait refuser systématiquement, dès qu' on lui propose, ce faux objectif scientifique.

L'utilité des sciences est d'augmenter progressivement notre champs d'observation du réel. Ce qui a pour conséquence de modifier nos interprétations de ce réel. Ce qui induit des changements pour le champs des activité humaines dans ce même réel .

Il est important de ce rendre compte que ce sont là les seules activités ou la science a sa réelle utilité. La science n'a pas d'autre raison d'être. Là s'arrête ses possibilités d'investigation .
Quand la science se donne comme objectif de vouloir connaitre les origines/finalités de l'univers, de la vie, de la matière, de l'esprit, etc…, elle se fourvoie.

Ces savoirs lui sont définitivement inaccessibles . Comme précédemment elle se retrouve dans la même position que l'observateur face à l'horizon.

Non pas que la science soit incompétente .C'est seulement que la confrontation de la méthode scientifique à la nature du réel, rend les objectifs scientifiques de "vouloir tout connaitre" inaccessibles.

Il fut un temps ou ces limites infranchissables par la science étaient appelées mystères.
Non pas par manque de connaissances mais par une profonde compréhension de la nature du réel.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par JO le Lun 18 Juin 2012 - 10:43

CQFD .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _Coeur de Loi le Lun 18 Juin 2012 - 10:56

Tu as tout dit, cela donne à comprendre pourquoi nous sommes dans l'obscurantisme de la science-fiction de nos jours.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 11:25

En effet, toutes ces assertions sont posées, il s'agit donc de les démonter:
La science sera toujours limitée par ses possibilités d'observation et les outils qu'elle utilisent.
Vrai ou Faux? (démonstration)
Elle n'a aucune possibilité d'accèder à la nature du réel.

Vrai ou Faux? (démonstration)

La science peut s' approcher du réel comme le regard s'approche de l'horizon, mais elle n'atteindra jamais la nature du réel . Comme le regard qui en avançant vers la ligne d'horizon, n'a pas d'autre action, que de faire reculer , un peu plus, cette ligne.

Vrai ou Faux? (démonstration)
Remarque: en changeant de point de vue et en prenant de la hauteur, cette notion de ligne d'horizon s'estompe puis disparait.

Quand nous constatons cela nous rendons service à la science en la remettant à sa juste place. Quand la science reconnait cela elle nous rend service en nous remettant à notre juste place.

Vrai ou Faux? (démonstration)
Dans un monde ou chacun reste à sa place, pas d’interdisciplinarité, pas de remise en question.
Et pourtant la connaissance avance aussi et surtout grâce à la transgression.

La dynamique scientifique qui ce veut de tout expliquer est un leurre conceptuel.

Vrai ou Faux? (démonstration)
Et si c'est vrai, toute dynamique physique ou métaphysique voulant tout expliquer est un leurre conceptuel.
Un scientifique digne de ce nom devrait refuser systématiquement, dès qu' on lui propose, ce faux objectif scientifique.

Vrai ou Faux? (démonstration)
Remarque: un scientifique poursuivra-t-il un objectif qui ne relève pas de la démarche scientifique?

L'utilité des sciences est d'augmenter progressivement notre champs d'observation du réel. Ce qui a pour conséquence de modifier nos interprétations de ce réel. Ce qui induit des changements pour le champs des activité humaines dans ce même réel .

Il est important de ce rendre compte que ce sont là les seules activités ou la science a sa réelle utilité. La science n'a pas d'autre raison d'être. Là s'arrête ses possibilités d'investigation .

Vrai ou Faux? (démonstration)
Quand la science se donne comme objectif de vouloir connaitre les origines/finalités de l'univers, de la vie, de la matière, de l'esprit, etc…, elle se fourvoie.

Vrai ou Faux? (démonstration)
Remarque: Il est stupide de limiter par principe les champs d'investigations scientifiques, ce qui n'est pas pensable aujourd'hui sera peut-être envisageable demain et possible après demain.

Ces savoirs lui sont définitivement inaccessibles . Comme précédemment elle se retrouve dans la même position que l'observateur face à l'horizon.

Vrai ou Faux? (démonstration)
En général, ce qui est définitif à une époque ne l'est plus dans une autre. Les modes de pensées évoluent avec les acquits scientifiques.

Non pas que la science soit incompétente .C'est seulement que la confrontation de la méthode scientifique à la nature du réel, rend les objectifs scientifiques de "vouloir tout connaitre" inaccessibles.

Vrai ou Faux? (démonstration)
Encore faut-il se poser les bonne questions

Il fut un temps ou ces limites infranchissables par la science étaient appelées mystères.
Non pas par manque de connaissances mais par une profonde compréhension de la nature du réel.
Et depuis ce temps, nombre de ces mystères n'en sont plus et d'autres restent, faut-il limiter le champ de la connaissance scientifique pour autant? sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 11:29

Coeur de Loi a écrit:Tu as tout dit, cela donne à comprendre pourquoi nous sommes dans l'obscurantisme de la science-fiction de nos jours.
L'obscurantisme est plutôt dans cette phrase sans signification aucune. sourire
Et comment quelqu'un peut-il avoir tout dit?
La science-fiction est un genre littéraire qui peut parfois traiter de l’obscurantisme mais ce n'est pas généralement son propos. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 11:37

Bean a écrit:Remarque: en changeant de point de vue et en prenant de la hauteur, cette notion de ligne d'horizon s'estompe puis disparait.
Quelque soit la hauteur du point de vue tu as toujours une ligne d'horizon....en cosmologie cela ce nomme "l'univers observable" :http://fr.wikipedia.org/wiki/Univers_observable

Ne t'en déplaise......

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 11:40

Bean a écrit:Et depuis ce temps, nombre de ces mystères n'en sont plus et d'autres restent, faut-il limiter le champ de la connaissance scientifique pour autant? sourire
Doit-on comprendre que tu considères le champs d'investigation de la connaissance scientifique infini?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 11:46

4mol a écrit:
Bean a écrit:Et depuis ce temps, nombre de ces mystères n'en sont plus et d'autres restent, faut-il limiter le champ de la connaissance scientifique pour autant? sourire
Doit-on comprendre que tu considères le champs d'investigation de la connaissance scientifique infini?
A moins que ce ne soit le champ d'investigation de l'univers qui ne soit pas infini?
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 11:52

4mol a écrit:
Bean a écrit:Remarque: en changeant de point de vue et en prenant de la hauteur, cette notion de ligne d'horizon s'estompe puis disparait.
Quelque soit la hauteur du point de vue tu as toujours une ligne d'horizon....en cosmologie cela ce nomme "l'univers observable" :http://fr.wikipedia.org/wiki/Univers_observable

Ne t'en déplaise......
Il faudrait précéder cette phrase par: "Dans l'état des connaissances actuelles ..." pour la rendre crédible. Car nous ne savons rien de ce qu'il sera possible d’investiguer ou de s'affranchir dans quelques décennies ou dans quelques siècles.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 11:58

Bean a écrit:
A moins que ce ne soit le champ d'investigation de l'univers qui ne soit pas infini?
A ton avis?
Dis nous le fond de ta pensée....

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 11:59

Bean a écrit:Car nous ne savons rien de ce qu'il sera possible d’investiguer ou de s'affranchir dans quelques décennies ou dans quelques siècles.
Nous sommes d'accord ....tu ne sais rien

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _Coeur de Loi le Lun 18 Juin 2012 - 12:00

La devise d'un scientiste, c'est : "Toujours plus loin dans la spéculation."
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par cana le Lun 18 Juin 2012 - 12:07

4mol a écrit:
Bean a écrit:Car nous ne savons rien de ce qu'il sera possible d’investiguer ou de s'affranchir dans quelques décennies ou dans quelques siècles.
Nous sommes d'accord ....tu ne sais rien

Si toi tu sais, merci de nous éclairer :)

Aussi je te rejoins sur la science qui n'a pas de principe et qui par conséquent est borgne "au pays des aveugles"

avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 16:40

Bean a écrit:Remarque: un scientifique poursuivra-t-il un objectif qui ne relève pas de la démarche scientifique?
Merci de définir (en restant bien dans l'esprit du thread initial) plus précisement ce que tu entends par "un objectif qui ne relève pas de la démarche scientifique".

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 16:51

4mol a écrit:
Bean a écrit:Car nous ne savons rien de ce qu'il sera possible d’investiguer ou de s'affranchir dans quelques décennies ou dans quelques siècles.
Nous sommes d'accord ....tu ne sais rien
Et je te retourne le compliment, sur ce point nous sommes effectivement d'accord!
Il faudrait être terriblement prétentieux pour affirmer le contraire. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 16:58

Bean a écrit:
Et je te retourne le compliment, sur ce point nous sommes effectivement d'accord!
Il faudrait être terriblement prétentieux pour affirmer le contraire. sourire
Cela n'a pas grand chose à voir avec la prétention....de la même façon qu'il ne s'agissait pas d'un compliment...seulement d'une remise à l'heure de tes pendules.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 17:02

4mol a écrit:
Bean a écrit:
A moins que ce ne soit le champ d'investigation de l'univers qui ne soit pas infini?
A ton avis?
Dis nous le fond de ta pensée....
A ce niveau, il est question de raisonnement, d'arguments et non de pensée. Ne pas s'interdire d'investiguer vers d'autres pistes et ne pas fermer le débat.
Il y a donc une alternative possible à considérer l'univers comme potentiellement fini plutôt que de considérer la connaissance comme potentiellement infinie.
Cela ne préjure en rien du fond de la pensée, explorons et nous en tirerons les conclusions.

N'est-ce pas là une démarche métaphysique? sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 17:06

4mol a écrit:
Bean a écrit:
Et je te retourne le compliment, sur ce point nous sommes effectivement d'accord!
Il faudrait être terriblement prétentieux pour affirmer le contraire. sourire
Cela n'a pas grand chose à voir avec la prétention....de la même façon qu'il ne s'agissait pas d'un compliment...seulement d'une remise à l'heure de tes pendules.
Peut importe qu'il soit question de temps ou d'égo!
Je considère le compliment, ne pas savoir, c'est avoir conscience de l'étendu du savoir qui reste à acquérir à l'humanité. Seuls les imbéciles se targuent de tout savoir. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 17:13

Bean a écrit:
A ce niveau, il est question de raisonnement, d'arguments et non de pensée. Ne pas s'interdire d'investiguer vers d'autres pistes et ne pas fermer le débat.
Il y a donc une alternative possible à considérer l'univers comme potentiellement fini plutôt que de considérer la connaissance comme potentiellement infinie.
N'est-ce pas là une démarche métaphysique? sourire
Mais quelle est la démarche métaphysique qui peut bien te faire tendre vers :"Il y a donc une alternative possible à considérer l'univers comme potentiellement fini plutôt que de considérer la connaissance comme potentiellement infinie"?

Tes pendules sont-elles vraiment à l'heure?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par cana le Lun 18 Juin 2012 - 17:21

C'est surtout le lien connaissance-univers qui est interessant :)

A vrai dire peu importe l'heure d'une pendule ... Puisque pour ma meme heure, les affichages sont différent à Tokyo et Paris par exemple :)
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 17:22

Bean a écrit:
Je considère le compliment, ne pas savoir, c'est avoir conscience de l'étendu du savoir qui reste à acquérir à l'humanité.
Il n'y a aucun compliment particulier concernant la constation que tu ne sais rien. Il s'agit seulement d'une mise en perspective de ton mode de penser par rapport au sujet de ce thread.

N'est-ce point présomptieux que de se targuer d'avoir conscience de "l'étendu du savoir qui reste à acquérir à l'humanité."?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 17:42

4mol a écrit:
N'est-ce point présomptieux que de se targuer d'avoir conscience de "l'étendu du savoir qui reste à acquérir à l'humanité."?
Infiniment moins que de considérer tout savoir. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par _4mol le Lun 18 Juin 2012 - 18:00

Bean a écrit:
Infiniment moins que de considérer tout savoir. sourire

Sur ce thread, il est strictement interdit de donner à manger aux trolls!

se tape tête

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par casimir le Lun 18 Juin 2012 - 18:09

C'est un peu remettre les choses à demain.

Pendant qu'on cherche à savoir, on voit pas ce qui arrive.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science et l'horizon : Cours après moi que je t'attrape.

Message par Bean le Lun 18 Juin 2012 - 18:17

4mol a écrit:
Bean a écrit:
Infiniment moins que de considérer tout savoir. sourire

Sur ce thread, il est strictement interdit de donner à manger aux trolls!

se tape tête
Promis! Je ne te jetterai plus de cacahuètes. sourire

Et reprenons la démonstration de tes principes de départ.
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum