En juin les blés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En juin les blés...

Message par Dari le Mer 20 Juin 2012 - 11:57


Autobiographie à neuf ans...


Les nattes de Pauline élevées par le vent
Ses petits pieds menus trottinant sur les pierres
Le corbeau me conseille et le lièvre me ment
Les yeux de Pauline sont de vastes rivières…

Regard de braise bleue, bassin souple d’argent
D’où l’eau sacrée du lac a coulé sur mon corps :
Autour de la branche s’enroule le serpent,
Pauline sait l’art des brumes et des aurores…

En-deça des chants de bataille,
Avec l’ardeur des nouveaux jours,
L’innocence d’avant la faille
Et l’élan des premiers amours…

Revigorent mon corps éteint
Par trop de perfidies du sort,
Maintenant l’éther est ce vin
D’où l’esprit subjugue la mort…

Enfin tout seul : sans dieu, sans miroir illusoire ;
La caverne et la cime, attentif au présent ;
Le sang bleu préservé, lyrisme dérisoire,
Etincelle aux lèvres de Pauline : âpre temps…

Dans la cruauté rare, en l’effort inutile,
Ma jeunesse a bondi, laissant la proie pour l’ombre…
Pauline me trouvait parfois maussade et sombre
Et je lui répondais : l’espèce humaine est vile…

Dans la séparation du noyau d’un atome
Naît l’énergie nacrée de tous les désaveux ;
Pauline murmurait : quand tu seras un homme,
Tu sauras rallumer l’éclat sacré des dieux…

Elle me dit déjà la suite et le voyage…
Nietzsche et ses descendants dans la steppe atomique :
Nomades chevauchant le désordre cosmique ;
Pauline me disait : aime-moi et sois sage…

Dans le tourbillon bleu de notre destruction,
Pauline retardait l’éclat mauve à l’enfance ;
Broyée par le concert atroce en la nation,
La terre natale est devenue lieu d’errance…

Tard dans le crépuscule, elle ouvre mes cratères,
Vulcain des champs d’or fait le mirage élégiaque,
Dionysos a semé les Grâces éphémères
A défaut de trouver le chemin pour Ithaque…

Au soleil éclatant de juin dans la vallée
Nous jouons à rêver l’histoire et la noblesse,
Le pouvoir est à prendre en bas de cette allée
Pauline me dit : là ce n’est pas la richesse…

Aussi nous fabriquons l’alchimique ouragan
Des sens et de l’âme dans l’air ô météore :
L’ange ou la salope, la sainte ou le tyran ?
Pauline me dit : viens, sous le grand sycomore…

Cachons nos sabres-là : soyons doux l’un pour l’autre,
L’Urstaat écrasera la poussière en nos songes,
Un Cochon carnivore au Firmament se vautre
Mais nous avons encore assez d’encre et d’oronges…

Loin des vieux compromis, des cynismes nouveaux,
Les mains de Pauline caressent ma douleur :
Ses mains de magicienne, ensorcellants oiseaux,
Guérissent la plaie noire au-dessus de mon cœur…

Adieu, spectateur anonyme, place à la farandole : ô masques
Grimaçant aux doigts de nos fées : masques de chair et de beauté,
Vos perfections font la folie de cette infinité de frasques,
Le doux visage de Pauline ô masque de mon jeune été…

Sur la peau de filles sublimes, dans l’espace,
Au regard de contrées sauvages sibyllines,
Je retrouvais toujours le parfum et la trace
De nos ébats : cœur pourpre entre nos deux poitrines.

Dans les profondeurs de la citadelle,
La salle aux trésors veillée par les mages
Renferme un coffret de puissance éternelle
Ignorée des soldats, des marchands et des sages…

Ivresse sensuelle aux mouvements des ailes,
Pauline me chante : l’azur est notre amour !
La fureur du magma fait trembler nos liens frêles
Deux cavaliers s’en vont quand s’effondre la tour…
avatar
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 28
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En juin les blés...

Message par Cochonfucius le Mer 20 Juin 2012 - 12:04

C'est joli, il y a du rythme, ça chante...
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23582
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En juin les blés...

Message par Dari le Mer 20 Juin 2012 - 12:13

Des éloges de César sourire merci
avatar
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 28
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En juin les blés...

Message par gaston21 le Mer 20 Juin 2012 - 15:21

Bravo ! Quelle imagination ! On dirait presque du Rimbaud...que je trouve parfois difficile à suivre ! Le roulis du "bateau ivre" m'enivre...
Beaucoup de fond dans ce que tu écris .
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En juin les blés...

Message par Cochonfucius le Lun 3 Sep 2012 - 16:58

On aimerait en lire encore.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23582
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En juin les blés...

Message par Dari le Jeu 6 Sep 2012 - 21:41

Voilà la suite... (cf. "en septembre les feuilles")
avatar
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 28
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En juin les blés...

Message par _dede 95 le Jeu 6 Sep 2012 - 21:59

Feuilles d'impots? merci
je sors
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum