le non-Un ?

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par casimir le Lun 9 Juil 2012 - 20:47

@Ronron et Tango

Ni l'être ni la conscience ne m'appartienne.
Je suis de l'être, de la conscience, une existence passagère...pas un coffre-fort.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par zizanie le Lun 9 Juil 2012 - 20:50

ronron a écrit:
Quelle forme a la lumière?
Celle de la matière.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par tango le Lun 9 Juil 2012 - 21:42

ronron a écrit:
Je considère plutôt l'unité du tout – même si le mot unité me dérange. Je croirais donc plutôt que l'être absolu est absolument manifesté et que c'est là qu'il se cache : dans l'évidence absolue.
Tu me permettras de penser que ton évidence n'est que relative.
L' évidence qui pour moi serait absolue c'est que nous sommes des ignorants.

À mon sens, qu'on ne puisse en être informé d'une manière ou d'une autre tient de l'illusion. Car toi-même, comment en serais-tu informé?
Jusque là je te suis.
Je comprends donc que nous ne sommes pas face à SA manifestation, mais face à NOTRE regard qui, par nature, relativise, question d'y voir au moins un peu...
Par contre là ça devient contradictoire... ou tu en est informé, ou c'est ton regard qui te trompe, il faut choisir.

De là à parler de l' Absolu à partir de ma position d'observateur relatif, ce n'est pas possible.
Tu me sembles pourtant en parler...
Il m'arrive souvent de parler de l'articulation Absolu/relatif, par contre je parle aussi de mon ignorance tant qu'aux questions d'un probable après vie. au mieux je fais des tentatives de déductions sans toutefois les affirmer.

Alors tu comprendras qu'il est possible que la dernière seconde de notre manifestation puisse devenir l'éternité
Bizarre que l'éternité ait un commencement...
Sais-tu que entre éternité et temps arrêté, il n' y a aucune distinction.

de même que notre conscience puisse prendre une forme qui pour notre ignorance est inconcevable.
Pourquoi la conscience ne tiendrait-elle pas de l'informe?
J' en suis ignorant. Et tout est possible.

Quelle forme a la lumière?
Pour elle le temps est arrêté. ça m'étonnerait que voyageant avec elle pour prendre ses mensurations, on ait le temps de le faire. sourire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par ronron le Lun 9 Juil 2012 - 21:58

tango a écrit:
ronron a écrit:
Je considère plutôt l'unité du tout – même si le mot unité me dérange. Je croirais donc plutôt que l'être absolu est absolument manifesté et que c'est là qu'il se cache : dans l'évidence absolue.
Tu me permettras de penser que ton évidence n'est que relative.
De toute façon, ton défaut de voir est peut-être dû au préjugé du regard relatif... Moi, je dirais que c'est parce qu'on en a plein la vue (cf. ce qui miroiteraient dans les mots miracle, extraordinaire, incroyable, inimaginable)...

Me rappelle un petit aphorisme personnel :
L’Inimaginable, l’Incroyable, sont-ils regards oubliés?
Ainsi la splendeur de l’invisible tient-elle à un regard.

Je comprends donc que nous ne sommes pas face à SA manifestation, mais face à NOTRE regard qui, par nature, relativise, question d'y voir au moins un peu...
Par contre là ça devient contradictoire... ou tu en est informé, ou c'est ton regard qui te trompe, il faut choisir.
Merci. J'aurais dû écrire J'en comprends au début du paragraphe car c'est ta pensée que je traduisais.

je parle aussi de mon ignorance tant qu'aux questions d'un probable après vie. au mieux je fais des tentatives de déductions sans toutefois les affirmer.
Pareil.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Lun 9 Juil 2012 - 22:13

personne a écrit:Ce n'est pas le temps (qui n'a jamais passé, c'est nous qui passons) qui efface les "choses"(les souvenirs= la mémoire) mais, la pensée qui censure car, c'est elle qui gère la mémoire sans qui, elle n'existerait pas.
Non. Je n'y crois pas. Car comment oublierais-je ce que j'ai de plus précieux?

Lorsque je souffre d'un trouble de mémoire, l'Esprit en moi "s'éveille" et me guide.
La pensée ne peut pas être en accord avec l'esprit car, la pensée est illusion et l'Esprit est Réel. La Conscience de l'Esprit peut guider la conscience de la pensée si la pensée l'écoute. La pensée laissant la place à l'Esprit, ce n'est pas un accord mais un lâché - prise.
Tu dis ce que je dis en d'autres mots...

Où as-tu vu que je dis qu'il n'y a rien à faire ? Je te dis au contraire qu'il faut arrêter la pensée "instantanément" pour "éveiller l'Esprit" qui est en toi comme dans le Tout illimité.
La pensée doit penser s'arrêter de penser. En fait, ne plus y penser...

Au moment de l'expérience, la pensée est-elle présente pour enregistrer ce qui se passe? Et la mémoire?

Curiosité : Le moment de ton éveil a duré combien de temps?
Pour ta première question : Je te dis humblement que je ne vois pas le rapport entre mon paragraphe et ta question car, personne te demande de croire ni d'oublier ce que tu as de plus précieux (on n'aimerait bien savoir quoi ?)
Oui ! c'est pas évident de "saisir" ce que veule dire les mots. Mais, qui a - il entre deux pensée ?
]Ainsi, quand ta pensée reprend son fonctionnement, on est imprégné de l'expérience de "l'éveil" qui permet d'avoir un point de vue plus proche de la Conscience du Réel. sourire

NON ! la pensée n'est pas présente au moment de "l'éveil" de l'Esprit. Ce n'est que lorsque la pensée reprend son rôle que la mémoire est impressionnée par l'expérience.

La conscience de la durée est du domaine de la pensée. La durée de "l'éveil" n'existe pas car la pensée n'est pas au niveau de l'Esprit. Ma chatte te le dirait si elle pouvait parler.
Amicalement sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Lun 9 Juil 2012 - 22:17

Tenzin Dorje a écrit:Personne,

N'avais-vous jamais médité sur l'inclusivité ?

Faudrait déjà que tu me dise d'où tu sort ce mot qui n'existe même pas dans le Dico ?
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Lun 9 Juil 2012 - 22:35

ronron a écrit:
personne a écrit:
casimir a écrit:@ Tango

La crue réalité, c'est la mort au bout du chemin.
Respect Casimir,
Personne répond : Au bout de ce chemin, il y a l'éveil sur la Réalité. sourire
Ainsi peut-on dire que si tu vis l'Éveil avant de mourir, tu meurs Vivant!
Respect Ronron,
Sincèrement, je trouve ta question Géniale. bravo
Effectivement, non pas "avant" de mourir mais, "pendant" que mon corps et ma pensée meurent, "l'éveil" me garde Vivant dans la nature de la Conscience illimitée. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par casimir le Lun 9 Juil 2012 - 22:49

Mais tu n'es pas mort, ni de pensée ni de corps, c'est toujours vivant.
Ce qui relativise ton affirmation.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par gaston21 le Lun 9 Juil 2012 - 22:53

Tango dit qu'au cours de son voyage dans l' Inter-galactique, il sent la fleur de cerisier ...Aussitôt mon esprit éclairé sursaute et une pensée de génie éclate dans mon cerveau ! Et si ce sentiment de "complétude" ( à ne pas confondre avec bravitude !) provenait du fait que l'individu se coupe de son 3ème cerveau, celui du raisonnement, de l'abstraction, pour ne rester branché que sur le 2ème cerveau, celui du mammifère, de l'émotion, du sentiment ? On ne raisonne plus, on ne "pense" plus, on est dans l'instant et dans le ressenti quasi instinctif .
Il me semble d'ailleurs que la méditation bouddhiste préconise la vacuité de l'esprit, le laisser-aller , cette coupure avec les neurones du néo-cortex . On retourne à l'état béat du mammifère, de la vache qui "panse" au lieu de penser !
J'ai parfois des fulgurances..., mais elles sont rares ! Un Einstein au petit pied ...
Je demanderai à mon épagneul quand il se réveillera .Peut-être a-t-il lui aussi ses périodes d'Eveil...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par zizanie le Lun 9 Juil 2012 - 22:58

Serais-tu toi aussi en odeur de sainteté, Gaston? mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par ronron le Lun 9 Juil 2012 - 23:15

zizanie a écrit:
ronron a écrit:
Quelle forme a la lumière?
Celle de la matière.
Bonne réponse, mais ça ne répond pas à la question. sourire
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par ronron le Lun 9 Juil 2012 - 23:21

gaston21 a écrit:Tango dit qu'au cours de son voyage dans l' Inter-galactique, il sent la fleur de cerisier ...Aussitôt mon esprit éclairé sursaute et une pensée de génie éclate dans mon cerveau ! Et si ce sentiment de "complétude" ( à ne pas confondre avec bravitude !) provenait du fait que l'individu se coupe de son 3ème cerveau, celui du raisonnement, de l'abstraction, pour ne rester branché que sur le 2ème cerveau, celui du mammifère, de l'émotion, du sentiment ? On ne raisonne plus, on ne "pense" plus, on est dans l'instant et dans le ressenti quasi instinctif .
Il me semble d'ailleurs que la méditation bouddhiste préconise la vacuité de l'esprit, le laisser-aller , cette coupure avec les neurones du néo-cortex . On retourne à l'état béat du mammifère, de la vache qui "panse" au lieu de penser !
J'ai parfois des fulgurances..., mais elles sont rares ! Un Einstein au petit pied ...
Je demanderai à mon épagneul quand il se réveillera .Peut-être a-t-il lui aussi ses périodes d'Eveil...
En tout cas, ça rejoint ce qu'écrivait personne : La durée de "l'éveil" n'existe pas car la pensée n'est pas au niveau de l'Esprit. Ma chatte te le dirait si elle pouvait parler.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Lun 9 Juil 2012 - 23:24

ronron a écrit:
personne a écrit:Le Un, la Conscience de l'Esprit, le Réel, l'Amour, Dieu, le "Cœur", etc... tout cela désigne la même Réalité.
Si l'on n'ouvre pas son "Cœur"(Esprit,etc), on ne fait que penser et de ce fait, on reste dans l'illusion = on ne vit pas vraiment, on est des marionnettes, on n'est pas Vraiment Vivant. Etre vraiment Vivant, c'est ne pas vivre dans l'illusion de la pensée mais dans le Réel qui n'a pas de nom. sourire
Tu vois comme les chemins diffèrent...

Moi, la recherche de la vérité m'a mené à la réalité... Et au mystère...

Mais toi, tous ces mots... Si tu n'es plus dans le Réel que par le souvenir, comment peux-tu penser ne pas être dans l'illusion de la pensée?
Les chemins oui mais le Réel est le même pour tout le monde.
Quel réalité ? quel mystère ?
Les mots ne sont que des mots, le Réel est innommable.
Non, je ne peux pas être dans le Réel par le souvenir, je n'ai jamais dis cela. Le souvenir n'est qu'un souvenir et elle est du domaine de la pensée mais, au niveau de Conscience de l'esprit, il ne peut y avoir d'illusion. L'Esprit est toujours présent, même hors de "l'éveil". Il est constant en tout et permet de sortir de l'illusion si l'on "voit" les choses avec son niveau de Conscience.
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par ronron le Mar 10 Juil 2012 - 0:07

personne a écrit:le Réel est le même pour tout le monde.
Quel réalité ? quel mystère ?
Les mots ne sont que des mots, le Réel est innommable.
Pourtant tu le nommes le Réel.

La réalité : ce qui est. Dont on ne sait pas grand-chose (mystère). Et si on savait ce qu'est la réalité, on serait au fait de la vérité. Et je n'exclus pas de la réalité, les autres dimensions possibles... Je crois que tout est imbriqué...

Non, je ne peux pas être dans le Réel par le souvenir, je n'ai jamais dis cela. Le souvenir n'est qu'un souvenir et elle est du domaine de la pensée mais, au niveau de Conscience de l'esprit, il ne peut y avoir d'illusion. L'Esprit est toujours présent, même hors de "l'éveil". Il est constant en tout et permet de sortir de l'illusion si l'on "voit" les choses avec son niveau de Conscience.
Ce que je voulais dire, c'est que tu n'es plus dans l'expérience, tu n'es plus dans la conscience de l'esprit. Et donc, lorsque tu en parles, comme tu le fais en ce moment, tu es au niveau de la pensée... Et n'est-ce pas que tu parlais de la pensée en tant qu'illusion?

Ce que j'ai de la difficulté à saisir, c'est que tu ne peux parler de l'expérience tout en la vivant...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Mar 10 Juil 2012 - 0:45

casimir a écrit:Mais tu n'es pas mort, ni de pensée ni de corps, c'est toujours vivant.
Ce qui relativise ton affirmation.
Avec respect, tu ne "saisi" pas tout ce que je dis.
D'abord il n'y a pas d'affirmation ni par moi ni par l'Esprit car en état de Conscience l'esprit, il y a Evidence Absolue et il ne sert à rien de le croire. On ne peut voir la lune si le ciel est plein de nuages, pourtant elle est. Il faut éliminer les nuages que sont nos pensées pour voir le "ciel illimité" par l'esprit vide de pensée. Lorsqu'on est en "état d'éveil" on est en "état de mort" qui est l'état du Vivant Réel, la manifestation corps-pensée n'est qu'illusion ; ne prenez pas cela comme une affirmation, ne me croyez pas mais, osez allez voir par votre Esprit pour vérifier . C'est impossible à admettre, sauf si on connait "un état d'éveil". Cela est aussi vrai que, l'état de conscience que l'on a en rêvant lorsque l'on dort ne peut avoir, en même temps, le niveau d'éveil de conscience que l'on a quand on ne dort plus. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par ronron le Mar 10 Juil 2012 - 0:58

personne a écrit:Cela est aussi vrai que, l'état de conscience que l'on a en rêvant lorsque l'on dort ne peut avoir, en même temps, le niveau d'éveil de conscience que l'on a quand on ne dort plus. sourire
Je trouverais intéressant d'avoir plus de détails sur ton expérience. Contexte, heure du jour, événements en cours jusque-là, état d'esprit... Tu étais assis, couché, debout, etc.? Et j'y reviens: Tu évalues à combien de temps la durée de l'expérience? Et tout ce qui t'apparaît pertinent.

Aussi que tu identifies ce que tu ne veux pas dire... sourire

Merci.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Mar 10 Juil 2012 - 1:01

gaston21 a écrit:Tango dit qu'au cours de son voyage dans l' Inter-galactique, il sent la fleur de cerisier ...Aussitôt mon esprit éclairé sursaute et une pensée de génie éclate dans mon cerveau ! Et si ce sentiment de "complétude" ( à ne pas confondre avec bravitude !) provenait du fait que l'individu se coupe de son 3ème cerveau, celui du raisonnement, de l'abstraction, pour ne rester branché que sur le 2ème cerveau, celui du mammifère, de l'émotion, du sentiment ? On ne raisonne plus, on ne "pense" plus, on est dans l'instant et dans le ressenti quasi instinctif .
Il me semble d'ailleurs que la méditation bouddhiste préconise la vacuité de l'esprit, le laisser-aller , cette coupure avec les neurones du néo-cortex . On retourne à l'état béat du mammifère, de la vache qui "panse" au lieu de penser !
J'ai parfois des fulgurances..., mais elles sont rares ! Un Einstein au petit pied ...
Je demanderai à mon épagneul quand il se réveillera .Peut-être a-t-il lui aussi ses périodes d'Eveil...
Que tu te remplisse la panse ou que tu pense quand le génie fulgurant surgit en toi, il te vient de ta "Conscience d'esprit" (pas de tes pensées) et il est tout à fait possible que ça sente la fleur de cerisier. Ton épagneul, sois en sûr, est beaucoup plus en état d'éveil que nous car ses pensées sont très rares. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par ronron le Mar 10 Juil 2012 - 1:15

personne a écrit:
ronron a écrit:
personne a écrit:
casimir a écrit:@ Tango

La crue réalité, c'est la mort au bout du chemin.
Respect Casimir,
Personne répond : Au bout de ce chemin, il y a l'éveil sur la Réalité. sourire
Ainsi peut-on dire que si tu vis l'Éveil avant de mourir, tu meurs Vivant!
Respect Ronron,
Sincèrement, je trouve ta question Géniale. bravo
Effectivement, non pas "avant" de mourir mais, "pendant" que mon corps et ma pensée meurent, "l'éveil" me garde Vivant dans la nature de la Conscience illimitée. sourire
Mais tu n'en as pas conscience...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par casimir le Mar 10 Juil 2012 - 1:44

@ Personne

Tu disais ""pendant" que mon corps et ma pensée meurent, "l'éveil" me garde Vivant dans la nature de la Conscience illimitée. "
Hors, tes pensées peuvent disparaître, ainsi que la sensation du corps, sans être mort biologiquement.
"Lorsqu'on est en "état d'éveil" on est en "état de mort" qui est l'état du Vivant Réel".
C'est la mort du sujet pensant, celui du "je" qui renait en conscience, ce n'est pas la mort physique.

avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Mar 10 Juil 2012 - 2:18

ronron a écrit:
personne a écrit:le Réel est le même pour tout le monde.
Quel réalité ? quel mystère ?
Les mots ne sont que des mots, le Réel est innommable.
Pourtant tu le nommes le Réel.

La réalité : ce qui est. Dont on ne sait pas grand-chose (mystère). Et si on savait ce qu'est la réalité, on serait au fait de la vérité. Et je n'exclus pas de la réalité, les autres dimensions possibles... Je crois que tout est imbriqué...

Non, je ne peux pas être dans le Réel par le souvenir, je n'ai jamais dis cela. Le souvenir n'est qu'un souvenir et elle est du domaine de la pensée mais, au niveau de Conscience de l'esprit, il ne peut y avoir d'illusion. L'Esprit est toujours présent, même hors de "l'éveil". Il est constant en tout et permet de sortir de l'illusion si l'on "voit" les choses avec son niveau de Conscience.
Ce que je voulais dire, c'est que tu n'es plus dans l'expérience, tu n'es plus dans la conscience de l'esprit. Et donc, lorsque tu en parles, comme tu le fais en ce moment, tu es au niveau de la pensée... Et n'est-ce pas que tu parlais de la pensée en tant qu'illusion?

Ce que j'ai de la difficulté à saisir, c'est que tu ne peux parler de l'expérience tout en la vivant...
Bien sûr Ronron, je dis bien que le Réel est innommable et je le nomme Réel ou Esprit ou Conscience, etc, etc... Mais j'ai x fois dit que les mots ne sont que des mots, que le mot n'est pas la "chose". On est bien obligé à notre niveau de conscience de pensée, d'employer des mots pour communiquer. C'est à chacun d'aller au-delà des mots.
La "Réalité" = ce qui est, au-delà des mots et des images, etc.. que compose la pensée, est non seulement innommable mais aussi indescriptible car hors du relatif, c'est pourquoi elle reste un mystère pour notre conscience de pensée.
Le mot vérité est relatif puisqu'il y a du vraie et du faux. Le "Réel" ne contient ni l'un ni l'autre car, il n'a pas de contraire en lui-même. Ainsi, on ne doit pas employer le mot "vérité" comme image de la Conscience de l'illimité.
Tu me dis que tu as de la difficulté à "saisir" (c'est déjà un trésor que tu as = l'humilité) mais, dis toi bien que j'ai moi-même de la difficulté à me faire comprendre car, c'est loin d'être un simple sujet et je n'ai sans doute pas le dont de me faire comprendre.
Je vais essayer de mieux me faire comprendre en prenant une image qui sera obligatoirement limitée : Lorsque tu es hors de l'eau, tu as un état d'être, lorsque tu es dans l'eau, tu as un autre état d'être que produit le fait d'être dans l'eau et troisièmement : quand tu sors de l'eau, il reste le souvenir de l'état d'être que tu avais quand tu étais dans l'eau. Cette très simple image de baignade, il faut la transposer ainsi :
1- Hors de l'eau = état de conscience de la pensée. 2- Dans l'eau = "Eveil" = état de Conscience de l'Esprit. 3- Souvenir de l'état de conscience dans l'eau = souvenir de l'état de Conscience de "l'éveil". Est - ce plus clair ? Ai-je besoin de préciser que l'eau est illimitée.
Bien sûr, quand je te parle, je suis au niveau de la conscience de pensée mais, bien que je ne sois plus en "état d'éveil" l'Esprit est toujours en moi comme en toi et en l'illimité. Comme sortie de l'eau tu te souviens de l'état de conscience que tu avais dans l'eau, j'ai toujours le souvenir (rien que le souvenir) de "l'état de Conscience" que j'avais dans "l'éveil".
Si tu met ton souvenir d'avoir été dans l'eau "en image", c'est de l'illusion mais, le souvenir de l'état de conscience que tu avais n'est pas de l'illusion car tu l'as réellement eu un instant. Mis à part que "l'éveil" est instantané = hors du temps car il se réalise au niveau de l'Esprit qui est hors du temps.
Non, on ne peut parler de l'expérience de "l'éveil" en le vivant. En te parlant, je ne suis pas en état "d'éveil" et l'état d'éveil est indescriptible car on ne peut décrire l'illimité.
Respect sincère sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par personne le Mar 10 Juil 2012 - 3:18

ronron a écrit:
personne a écrit:Cela est aussi vrai que, l'état de conscience que l'on a en rêvant lorsque l'on dort ne peut avoir, en même temps, le niveau d'éveil de conscience que l'on a quand on ne dort plus. sourire
Je trouverais intéressant d'avoir plus de détails sur ton expérience. Contexte, heure du jour, événements en cours jusque-là, état d'esprit... Tu étais assis, couché, debout, etc.? Et j'y reviens: Tu évalues à combien de temps la durée de l'expérience? Et tout ce qui t'apparaît pertinent.
Aussi que tu identifies ce que tu ne veux pas dire... sourire
Merci.
Avant de continuer à m'expliquer, je tiens à répéter ne croyez pas, ne me croyez pas mais, faites votre propre expérience de "l'éveil" si vous le voulez.
J'ai déjà dis que j'avais connu mon premier "éveil" après une période de treize années d'enfer sur terre où j'ai connues de terribles souffrances de toutes sortes qu'il serait beaucoup trop long à raconter ici ; treize ans très acharné à rechercher le Sens de la vie en voyageant beaucoup et où j'ai connu des événements dit : "extraordinaires = inexplicables". Ne me demandez pas de détails car ce serait beaucoup trop long. Vous vous doutez donc, que ce n'est pas par hasard que j'en suis arrivé à "l'éveil de l'Esprit".
Pourtant, je ne suis pas le seul à qui s'est arrivé et tous n'on pas eu besoin de passer par le même chemin que moi, le chemin n'a pas d'importance, il n'y a même pas besoin de chemin du tout car, l'Evidence nous crève les yeux mais, nous ne la voyons pas. Sans chemin, il est possible d'avoir un "éveil" instantané si l'on accepte de ne plus rien savoir en laissant s''éveiller l'Esprit qui est en nous.
Tu me demande si j'étais assis, couché, debout, etc ... j'étais allongé mais, peut importe la position, pourvu qu'elle te permette l'expérience. La durée de l'expérience n'a absolument aucun intérêt. Si je te dis un milliardième de seconde ou dix heures, cela n'a aucun rapport avec la valeur de l'expérience.
" identifier ce que je ne veux pas dire" ? Bien sûr, que je ne dis pas tout, d'abord parce que c'est impossible et que trop dire de mot, peut induire en erreur. Exemple : si je dis "l'état de Conscience de l'éveil de l'Esprit en soi", c'est un sentiment de bonheur illimité, d'être tout à la fois, c'est une réponse tellement Evidente que nul explication n'est nécessaire, que l'Amour règne, etc, etc, tous ces mots ne sont pas L'Etat de Conscience, ils n'en sont que des images qui active l'imagination et la pensée par la même occasion. La pensée étant ennemi de l'Esprit, Sauf lorsque qu'elle se laisse guider par l'Esprit. Je ne le répèterais jamais assez : les mots et les images sont la glu dont nous devons sortir pour "voir" sans eux. Bien que je ne serais jamais bouddhiste, cette phrase de Bouddha est à saisir en toute profondeur : "Savoir ne pas savoir, est le plus grand des savoir". La pensée n'est que savoir, ton Esprit n'a rien à apprendre. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par gaston21 le Mar 10 Juil 2012 - 9:11

personne, ce que tu écris m'incite vraiment à penser que ton esprit n'est plus "branché" que sur ton deuxième cerveau , celui peut-être le mieux relié à l'intime, parce que non pollué par "la machine à calculer" du néocortex.. Ce n'est pas une critique, loin de là .C'est bien le deuxième cerveau l'acteur principal de nos joies et de nos peines, de notre ressenti profond.. J'aimerais avoir l'avis de ceux qui nous lisent.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par tango le Mar 10 Juil 2012 - 9:12

Bonjour personne

à propos de l' "éveil", il n' y a rien à dire, et pour dire ce "rien" on remplirait des bibliothèques, sans parvenir à en décrire tous les aspects.

ça me fait penser à un aventurier qui voudrait attraper un nuage avec un lasso, et qui n'en ramènerait qu'un soupçon d'humidité. sourire

certes, ta personne a expérimenté que ce nuage était plein, mais personne n'en a ramené la moindre parcelle qui soit crédible pour celui qui n'y a pas été le voir par lui-même.

Ah! personne t'as pas fini de causer, en dansant le tango autour du pot !
Que de formes déployées pour suggérer le fond !
Comment voudrais-tu être crédible, si le fond est invisible pour celui t'écoute ?

cette phrase de Bouddha est à saisir en toute profondeur : "Savoir ne pas savoir, est le plus grand des savoir".
L 'âne que je suis te remercie d'illustrer ma signature. sourire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par Jipé le Mar 10 Juil 2012 - 9:16

Personne:
Vous vous doutez donc, que ce n'est pas par hasard que j'en suis arrivé à "l'éveil de l'Esprit".
Ah ?! Donc, il suffit de dire qu'on est arrivé à "l'éveil de l'Esprit", pour que cela soit vrai, une réalité ? C'est un peu simpliste à mon sens et sur le net, il est très facile de se construire des personnages, pour un peu qu'on soit mythomane...
Quand je dis que je peux me jeter d'une falaise et voler, me crois-tu sans problème ?
"Personne", ce n'est pas parce que tu répèteras cent fois la même chose que cela deviendra une vérité...Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26224
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le non-Un ?

Message par tango le Mar 10 Juil 2012 - 9:36

Jipé a écrit: C'est un peu simpliste à mon sens et sur le net, il est très facile de se construire des personnages, pour un peu qu'on soit mythomane...
Ah ça me soulage ça !...
ça me laisse grand espoir que Jipé ne soit pas vraiment une enclume. sourire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum