La réincarnation intemporelle.

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par kadosh le Mer 5 Fév 2014 - 8:03

En tout état de CAUSES vous avez fait votre chemin sur la notion de la réincarnation, par vos échanges...certes une toute petite avancée, mais une avancée qd même.
Le proverbe dit "Tu déplaces un grain de sable sur la plage...tu viens de faire bouger la plage"
Alors heureux celui ou celle, qui peut s'incliner en signe d'humilité, devant ce qui reste à comprendre pour l'homme, et de l’homme, et qui doit le servir afin de GRANDIR encore un peu plus en son âme et conscience, face à cette IMMENSITE de CONNAISSANCE
Rien de religieux ou je ne sais quoi, dans cette intervention...juste pratique et utile afin de COMPRENDRE et s'ouvrir aux choses et tolérer ce qui nous conduit à l'intolérance et/ou le laxisme par conventions de lâcheté.
La Réincarnation peut être entendue/entendement…avec en parallèle le principe de Palingénésie ?
La Réincarnation doit être un Fait/Etat à étudier, elle ouvre des pistes dans bien des domaines, et je mesure sa qualité de Science de la Vie…
Un peu de bon sens, sans ego…j’ai raison et pas toi…pfffff mouhai….bah moi non plus d’ailleurs..
Mais ! Je suis d’avis que cela est possible..mais loin de la manière dont le voit un Bouddhiste…
Des auteurs très sérieux ont écrits et parlés sur le sujet…à trancher/découper et digérer.
Ha oui SACRE ENERGIE que cette Réincarnation….Enfin fallait-il avant, UNE PREMIERE FOIS TOUT DE MEME…Incarnation qd tu nous tiens…. !

------------------------------------------------------------------

INFO/ Faites Gaffes aux SECTES qui circulent sur la toile.... MIDILUV svpl
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Mer 5 Fév 2014 - 9:35

Petramanus a écrit:Cette réincarnation là n'est pas issue de la matérialité, mais insufflée de notre vivant par la Parole, les Ecrits et les Actes des Saints au cours de notre histoire (ou cas exceptionnel pour ce qui concerne certains individus, dès la naissance), transmise "sans perte" d'un individu à l'autre comme une graine qui tombe sur un terrain favorable, ou pas (le corps et son environnement qui sert de "terreau", ou pas).
Ce n'est pas de la réincarnation, c'est de la culture... en l'occurrence religieuse ...  lol! 
Dans chaque individu, se développe alors, ou pas, un esprit plus grand encore.
C'est cet Esprit Saint qui est immortel, grandit, et se réincarne.
Oui et parfois, l'esprit plus grand encore est justement de dépasser la culture... religieuse, les dieudieuseries et de simplement analyser les valeurs, d'en retenir et d'en rejeter...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42901
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Mer 5 Fév 2014 - 9:41

Gerard a écrit:
 okey Là d'accord ! La réincarnation servirait à quelque chose.
 No Mais en l'état actuel des choses, que la réincarnation existe ou pas, ça ne change rien à notre monde....
Mais la réincarnation n'a pas pour but de changer le monde voyons gégé ! Le monde est un passage obligé pour changer l'être et une fois changé il ne se réincarne plus. Donc la réincarnation c'est un peu se trouver sur la liste d'attente d'attribution d'un logement pour "les plus démunis" ; tu essaies les fossés, puis les cartons, puis les ponts +les cartons etc... La condition pour évoluer c'est d'être en bas de l'échelle; c'est un projet de vie en soi si on veut bien.  Sauf que le logement social c'est le pur esprit, le monde supérieur etc...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42901
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Mer 5 Fév 2014 - 9:53

kadosh a écrit:
La Réincarnation peut être entendue/entendement…avec en parallèle le principe de Palingénésie ?  
Laquelle ? Celle de l'orphisme ? Ou celle de Ballanche ? Ou encore celle du dogme de la perfectibilité humaine, de l'homme apprenant de ses propres épreuves, se relevant et reprenant son chemin enrichi de celles ci (pourquoi pas... ?).

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42901
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par kadosh le Mer 5 Fév 2014 - 12:07

Pourquoi pas les deux ?
Cependant je ne suis pas sur que nous revenons tous systèmatiquement..ce qui est contraire à tous les dogmes et à toutes les doctrines religieuses.
Au moins ça met les choses à plat...sur mon appartenance.
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Mer 5 Fév 2014 - 15:23

kadosh a écrit:Incarnation qd tu nous tiens…. !

D'après Krishna dont la parole fut notée dans le bagavad gita, il n'y a pas de commencement, l'homme existe depuis toujours.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par gaston21 le Mer 5 Fév 2014 - 16:25

Une question simple: Dieu est infiniment bon, affirment certains; vous pliez vos gaules et vous paraissez devant Lui. "Mon vieux gege, tu as été un brave type; tu as bien lorgné parfois les filles, mais elles étaient si fières qu'on les regarde! En quoi veux-tu que je te réincarne? A toi de choisir!"  Que répondez-vous au grand Sachem?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Mer 5 Fév 2014 - 16:47

Quantix a écrit:Bin oui gerard mais c' est comme un jeux vidéo si tu l' as fini 1 fois tu vas peut etre le refinir 2 ou 3 fois mais pas plus.
 rire Tu dis ça parce que t'es pas très "jeu vidéo". Mais moi, ça fait plus de deux ans que je refais mon jeu vidéo SKYRIM. Je l'ai recommencé des centaines de fois, parce qu'on ne peut jamais "réussir" à 100% et il y a toujours quelque chose de nouveau. Pourtant ce n'est qu'un jeu vidéo. Alors imagine pour la vraie vie : tu peux parfaitement mener des millions de vies totalement différentes les unes des autres.

Quantix a écrit:Si on se souvenait de toutes nos vies ça nous soulerais de vivre on ne prendrais plus aucun plaisir on aurait déja tout fait au bout d'une centaines de vie.
Alors que la c' est une nouvelle et merveilleuse aventure à chaque nouvelle partie
 Evil or Very Mad Pas du tout, c'est le contraire. C'est comme un pot-au-feu, plus on le recuit, meilleur il est. Par exemple, pour mon jeu, au début, c'était "tout neuf" comme tu dis, cela voulait dire que j'avançais dans le brouillard, encaissant échec sur échec. Là, c'était chiant. Et c'est à force de recommencer que je pouvais établir des stratégies intelligentes, peser le pour et le contre en connaissance de cause !

 Neutral Dans notre monde, on se réfère aux témoignages de l'expérience des autres, on lit les philosophes et tous ceux qui ont vécu des expériences pour tenter d'arrêter d'avancer dans le brouillard et comprendre la vie. C'est bien la preuve qu'on en a besoin, non ? Donc si on pouvait se souvenir de nos vies antérieures, je pense qu'on apprécierait beaucoup.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Mer 5 Fév 2014 - 16:53

Golem a écrit:  Ce n'est pas une question de chance, tu essayes jusqu'à ce que tu réussisse.
Tout le monde fini par réussir.
 Neutral Beh si c'est une question de chance ! C'est comme si tu lançais une pièce dans l'espoir qu'elle tombe sur face. Certains y arriveront dès le premier lancer, d'autres au bout du 50ème. Où est le mérite ? Chaque lancer n'influe en rien sur les lancers suivants...

 confused Et si on suit ta logique, pour certains, y aura pas de réincarnation s'ils réussissent dès la première vie ?

Golem a écrit:Il n'y a rien a connaitre et il vaut mieux être ignorant
 silent Si c'est ça ton objectif, pourquoi aurais-tu besoin de réincarnations ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Mer 5 Fév 2014 - 16:59

Bulle a écrit:
Gerard a écrit: okey Là d'accord ! La réincarnation servirait à quelque chose.
 No Mais en l'état actuel des choses, que la réincarnation existe ou pas, ça ne change rien à notre monde....
Mais la réincarnation n'a pas pour but de changer le monde voyons gégé ! Le monde est un passage obligé pour changer l'être et une fois changé il ne se réincarne plus.

 Neutral  Alors, à quoi bon en parler ?

Pour te résumer :
 No On ne sait pas d'où on vient, on ne sait pas où on va, et aucune sagesse ne pourra changer notre monde.

 rire Bon alors, on se prend une bière et on va regarder TF1, c'est ça ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Jeu 6 Fév 2014 - 16:54

Gerard a écrit:
Golem a écrit:  Ce n'est pas une question de chance, tu essayes jusqu'à ce que tu réussisse.
Tout le monde fini par réussir.
 Neutral Beh si c'est une question de chance ! C'est comme si tu lançais une pièce dans l'espoir qu'elle tombe sur face. Certains y arriveront dès le premier lancer, d'autres au bout du 50ème. Où est le mérite ? Chaque lancer n'influe en rien sur les lancers suivants...

 confused Et si on suit ta logique, pour certains, y aura pas de réincarnation s'ils réussissent dès la première vie ?

Golem a écrit:Il n'y a rien a connaitre et il vaut mieux être ignorant
 silent Si c'est ça ton objectif, pourquoi aurais-tu besoin de réincarnations ?

...

Nous venons d'en haut.
Nous n'avons pas besoin de nous incarner ou de nous réincarner mais nous avions envie, pour expérimenter la chair.
Nous nous sommes donc incarnés, nous avons attaché notre esprit à la chair.
Nous avons fait ce que nous avions envie, maintenant nous avons besoin de retourner en haut, sinon c'est la destruction de ce que nous étions si nous restons coincé dans le rêve que nous avons créé.
S'incarner était pour satisfaire un besoin affectif, retourner à la source est un besoin existentiel.
Celui qui ne voudra jamais abandonner la chair ne retournera jamais en haut.
Celui qui parvient à détacher son esprit des préoccupations terrestres au cour de sa première vie ne reviendra pas sur la terre, il retourne au ciel.

Comme Jésus qui serait bien resté la haut, qui est descendu parce qu'on lui a demandé et qui est remonté sans difficulté.
En remontant avec lui un grand nombre de débiles en perdition.


Sur terre, nous venons apprendre les émotions.
Nous retournons au ciel quand nous savons les classer dans l'ordre, du visible à l'invisible, du lumineux au sombre, sachant faire la différence entre ce qui est beau et ce qui ne l'est pas.
Pas besoin d'être savant pour connaitre et comprendre l'amour. Je crois qu'il vaut mieux etre ignorant.

Nous sommes la pour comprendre le mécanisme de l'individualisation et de l'attachement aux autres.
Pour vivre mieux dans les sphères éthérées.
Ceux qui tentent de maîtriser leur destin a partir de leur incarnation ne se donnent pas d'élan pour retourner en haut, il se donne de l'inertie pour rester en bas et se réincarner.
La réincarnation n'est pas un besoin, c'est un accident, c'est comme retomber dans l'eau au moment de sortir de la piscine et être obliger de nager a nouveau pour se donner de l'élan pour tenter à nouveau de sortir de la piscine.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Ven 7 Fév 2014 - 12:38

Golem a écrit:La réincarnation n'est pas un besoin, c'est un accident, c'est comme retomber dans l'eau au moment de sortir de la piscine et être obliger de nager a nouveau pour se donner de l'élan pour tenter à nouveau de sortir de la piscine.

 okey Là je suis d'accord !
La réincarnation peut exister, mais elle n'a pas de sens en soi. C'est bien pour ça que je ne comprends pas le bouddhisme qui veut lui donner un sens, une fonction et en faire donc un besoin.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Quantix le Ven 7 Fév 2014 - 14:20

Gerard a écrit:
Golem a écrit:La réincarnation n'est pas un besoin, c'est un accident, c'est comme retomber dans l'eau au moment de sortir de la piscine et être obliger de nager a nouveau pour se donner de l'élan pour tenter à nouveau de sortir de la piscine.

 okey Là je suis d'accord !
La réincarnation peut exister, mais elle n'a pas de sens en soi. C'est bien pour ça que je ne comprends pas le bouddhisme qui veut lui donner un sens, une fonction et en faire donc un besoin.

...

Le bouddhiste veut sortir du cycle des réincarnations, c' est son principal objectif : )
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Dim 9 Fév 2014 - 12:58

Quantix a écrit:Le bouddhiste veut sortir du cycle des réincarnations, c' est son principal objectif : )

 dubitatif Donc les réincarnations ne sont qu'une contrainte sans le moindre sens. Le but final du bouddhisme est le même que celui des religions judéo-chrétiennes : se libérer de l'enfer terrestre pour devenir un pur esprit. Je comprends mieux.

Question subsidiaire :  yeux ecarquilles  et une fois devenu "pur esprit", on fait quoi ?...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par gaston21 le Dim 9 Fév 2014 - 14:44

Question réincarnation, la seule chose qui me turlupine, ce sont les enfants prodiges, comme Mozart. Il y a quelques jours, à la télé, un enfant prodige qui composait des oeuvres musicales sans jamais avoir appris le solfège. Par contre, une interrogation; si vous vous réincarnez dans la morula et que vos talents d'alpinisme ne suffisent pas pour vous permettre de vous accrocher à l'utérus, vous finissez piteusement dans un tampax
ou le bruit harmonieux de la chasse d'eau! Quelle triste fin...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par JO le Dim 9 Fév 2014 - 15:12

Bof! cent fois le bousier remonte sa boule de crotte le long du cratère ... Partie remise ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Dim 9 Fév 2014 - 18:38

Gerard a écrit:
Quantix a écrit:Le bouddhiste veut sortir du cycle des réincarnations, c' est son principal objectif : )

 dubitatif Donc les réincarnations ne sont qu'une contrainte sans le moindre sens. Le but final du bouddhisme est le même que celui des religions judéo-chrétiennes : se libérer de l'enfer terrestre pour devenir un pur esprit. Je comprends mieux.

Question subsidiaire :  yeux ecarquilles  et une fois devenu "pur esprit", on fait quoi ?...

...

La principale différence entre bouddhisme et religions abrahamiques c'est que pour s'élever de la condition terrestre vers la condition céleste, les bouddhistes l'obtienne par leur propre mérites alors que les autres y parviennent de façon immérité, grâce à l'intervention divine. selon que l'on considère que le divin est en nous ou que nous sommes dans le divin, le point de vue change et la méthode diffère mais l'objectif est d'aller poser son auguste postérieur en haut de la montagne.

Une fois devenu un esprit pur, on accède au monde de la contemplation.
Tu peux voir tout ce qui existe, entrer dans le vivant et ressentir ses émotions, mais si tu acquière a nouveau la volonté d'agir pour changer le cours des événements alors tu hériteras aussi d'un karma et tu retourneras à terre dans l'idée d'accomplir un acte pour obtenir une conséquence, et tu y resteras jusqu'à ce que ce soit fait.


Mais on n'est pas contraint d'être un pur esprit et de se reposer dans la contemplation.
On peut faire du nouveau au lieu de regarder l'ancien.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Lun 10 Fév 2014 - 13:42

gaston21 a écrit:Une question simple: Dieu est infiniment bon, affirment certains; vous pliez vos gaules et vous paraissez devant Lui. "Mon vieux gege, tu as été un brave type; tu as bien lorgné parfois les filles, mais elles étaient si fières qu'on les regarde! En quoi veux-tu que je te réincarne? A toi de choisir!"  Que répondez-vous au grand Sachem?
Dans le cas que tu nous cites la meilleure réponse me semble être "en bidet pour voir encore plus de fesses"...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42901
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Lun 10 Fév 2014 - 13:51

Gerard a écrit:
Bulle a écrit:
Gerard a écrit: okey Là d'accord ! La réincarnation servirait à quelque chose.
 No Mais en l'état actuel des choses, que la réincarnation existe ou pas, ça ne change rien à notre monde....
Mais la réincarnation n'a pas pour but de changer le monde voyons gégé ! Le monde est un passage obligé pour changer l'être et une fois changé il ne se réincarne plus.

 Neutral  Alors, à quoi bon en parler ?
Et bien pour donner l'espoir d'arriver à un après monde de paix etc etc...

Pour te résumer :
 No On ne sait pas d'où on vient, on ne sait pas où on va, et aucune sagesse ne pourra changer notre monde.
 rire Bon alors, on se prend une bière et on va regarder TF1, c'est ça ?...
Il n'y a que le mot "bière" qui soit juste... ("mise en bière")
On ne sait pas d'où on vient ? Dans la logique de réincarnation, on sait parfaitement d'où l'on vient lorsque l'on à nouveau sur terre...
On ne sait pas où on va ? Bien sûr que si on sait : si on ne revient pas sur terre c'est que l'on a réussi à grimper tous les grades, on est au sommet on est dans paradis boudhiste ; si on revient sur terre c'est qu'il y a encore du boulot à faire ...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42901
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Lun 10 Fév 2014 - 14:37

Golem a écrit:La principale différence entre bouddhisme et religions abrahamiques c'est que pour s'élever de la condition terrestre vers la condition céleste, les bouddhistes l'obtienne par leur propre mérites alors que les autres y parviennent de façon immérité, grâce à l'intervention divine.

 confused Le paradis des religions abrahamiques ne nécessitent aucun mérite ?
Je pense que tu as du lire un peu vite la Bible et sauter quelques lignes...

 yeux ecarquilles Alors pourquoi y a -t-il un "Jugement Dernier" ?
On y juge quoi ?... si ce n'est le mérite de chacun ?

A la limite, ce serait plutôt le bouddhisme qui ne nécessite aucun mérite, puisqu'on recommence perpétuellement la vie jusqu'à ce que la sagesse arrive "par hasard".

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Lun 10 Fév 2014 - 14:45

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:
Bulle a écrit:Mais la réincarnation n'a pas pour but de changer le monde voyons gégé !
 Neutral  Alors, à quoi bon en parler ?
Et bien pour donner l'espoir d'arriver à un après monde de paix etc etc...
 confused A quoi bon, puisqu'il doit forcément arriver ?

Bulle a écrit:On ne sait pas d'où on vient ? Dans la logique de réincarnation, on sait parfaitement d'où l'on vient lorsque l'on à nouveau sur terre...
 confused Ha bon ? Tu te souviens de ta précédente incarnation ? Moi pas.

Bulle a écrit:On ne sait pas où on va ? Bien sûr que si on sait : si on ne revient pas sur terre c'est que l'on a réussi à grimper tous les grades, on est au sommet on est dans paradis boudhiste ; si on revient sur terre c'est qu'il y a encore du boulot à faire ...
 confused Ha bon ? Tu sais déjà où tu vas être réincarnée ? Moi pas.

Et le Paradis bouddhiste, vu qu'il faut avoir "grimper tous les grades" pour l'envisager, je suis donc en droit de dire qu'il s'agit d'une "destination inconnue".

 sourire Bon alors, on se prend une petite bière ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Lun 10 Fév 2014 - 18:33

Gerard a écrit:
 confused A quoi bon, puisqu'il doit forcément arriver ?
Il doit forcément arriver, mais pas forcément en paix...

Bulle a écrit:Ha bon ? Tu te souviens de ta précédente incarnation ? Moi pas.
Que tu t'en souviennes ou pas ne change rien au fait que ceux qui croient en la réincarnation viennent d'une incarnation précédente : le mot est porteur du sens, il suffit de le lire.

Bulle a écrit:On ne sait pas où on va ? Bien sûr que si on sait : si on ne revient pas sur terre c'est que l'on a réussi à grimper tous les grades, on est au sommet on est dans paradis boudhiste ; si on revient sur terre c'est qu'il y a encore du boulot à faire ...
 confused Ha bon ? Tu sais déjà où tu vas être réincarnée ? Moi pas.
Relis doucement : le principe est que si tu es réincarné tu reviens vivre sur terre et si tu as suffisamment évolué tu n'as plus besoin d'y revenir tu rejoins directement le divin (qu'il soit conscience universelle, ou paradis ou Nirvana ou autre l'idée est la même)
Et le Paradis bouddhiste, vu qu'il faut avoir "grimper tous les grades" pour l'envisager, je suis donc en droit de dire qu'il s'agit d'une "destination inconnue".
Pas du tout il est clairement défini dans le dogme, c'est du "sublime", sinon ça ne vaudrait pas le coup d'y croire pff...
 sourire Bon alors, on se prend une petite bière ?...
Moi oui, je peux me permettre, mais pas toi, puisqu'il parait que tu as fait du gras hihi...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42901
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Mar 11 Fév 2014 - 16:15

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:
 confused A quoi bon, puisqu'il doit forcément arriver ?
Il doit forcément arriver, mais pas forcément en paix...
 Neutral Beh si ! L'après-monde s'il n'est pas en paix, n'est pas accessible. Donc on doit forcément accéder tôt ou tard à un après-monde en paix. Suffit d'attendre.

Bulle a écrit:Que tu t'en souviennes ou pas ne change rien au fait que ceux qui croient en la réincarnation viennent d'une incarnation précédente
 Neutral Ce qui revient à dire qu'on vient de "quelque part". Voilà qui nous fait une belle jambe si on ne sait pas d'où.

Bulle a écrit:Relis doucement : le principe est que si tu es réincarné tu reviens vivre sur terre et si tu as suffisamment évolué tu n'as plus besoin d'y revenir tu rejoins directement le divin
 Neutral Là aussi, ça revient à dire "on va quelque part". Merci du renseignement.

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Et le Paradis bouddhiste, vu qu'il faut avoir "grimper tous les grades" pour l'envisager, je suis donc en droit de dire qu'il s'agit d'une "destination inconnue".
Pas du tout il est clairement défini dans le dogme, c'est du "sublime",
 confused  C'est quoi le "sublime" ?

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Bon alors, on se prend une petite bière ?...
Moi oui, je peux me permettre, mais pas toi, puisqu'il parait que tu as fait du gras hihi...
 sourire Bon alors on va voir TF1 ? Après l'alcool, c'est le meilleur moyen de faire le vide dans le cerveau et ça fait pas grossir.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8492
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Mer 12 Fév 2014 - 3:08

Quand on naît sur terre, pour pouvoir aller au ciel, il faut se faire pousser des ailes.
C'est une métamorphose et c'est un travail douloureux.
On recommence notre vie et notre travail de transformation à chaque fois que le résultat de la transformation ne donne pas un résultat compatible avec les déplacements aériens.

L’intérêt de monter d'un niveau c'est que plus tu montes moins tu souffres et plus tu connais la félicité. Donc ce serait bien de monter pendant cette vie ou tu en as déjà pas mal bavé pour payer ton ascension plutôt qu'avoir travaillé toute une vie pour recommencer encore à vivre sur terre et a souffrir. Il n'y a pas que de la souffrance sur terre mais c'est certain que tu as déjà souffert et si tu vie a nouveau ici tu souffriras encore. D’où l’intérêt de réussir le décollage.

Pour réussir le décollage, il faut apprendre d'ou l'on vient, ou l'on est et ou l'on va.
Pour cela il faut se connaitre.

D'ou on vient et ou on va, c'est justement ça qu'il faut comprendre et ceux qui l'on compris ne sont pas la pour le dire parce que pour que cela marche il faut que la solution soit un langage que tu as inventé.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par gaston21 le Mer 12 Fév 2014 - 11:19

Curieux quand même cette idée de ne pas vouloir accepter sa mort, sa disparition définitive. Trace inconsciente de l'instinct de survie? Pourtant, la nature nous montre à l'envi que tous les êtres vivants subissent le même sort. L'homme n'a aucune raison de croire qu'il subira un autre sort que la salade que je vais manger ce midi...ou le hareng...Alors, on s'échafaude des scénarios. J'en reviens à ma brouette; les bouddhistes n'ont pas réussi à l'inventer, alors je doute de leurs capacités à voir dans l'au-delà...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum