La réincarnation intemporelle.

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par kadosh le Ven 31 Jan 2014 - 12:11

Ou de voir une réincarnation par avance sur son temps ?

A quoi cela servirait-il ?
Etant donné le principe de Réincarnation, notre incarnation terrestre est utile afin de progresser et d'assurer nos épreuves, afin d'aléger notre Karma.
Avant cette descente subtile de nos corps sur cette espace terrestre, il y a un passage dans "Léthé" tels que les Grecs
(Mythes) l'enseignaient.

Par conséquent pour quelle raison devront nous savoir ce que nous pourrions être dans une vie future, étant donné que notre vie actuelle détermine celle d'après ?





avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Ven 31 Jan 2014 - 12:27

Le phénomène psychique, c'est 1% du corps, la conscience c'est 1% du phénomène psychique, et l'individualité psychique est avant tout déterminée par la mémoire (chose qui comme on le sait bien, est assez volatile, voir trompeuse).
Là, j'avoue, c'est tellement précis, et affirmé avec une telle force que j'en reste bouche bée.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Jipé le Ven 31 Jan 2014 - 12:42

Petramanus a écrit:l'individualité psychique est avant tout déterminée par la mémoire
Je dirais que c'est plutôt l'ensemble du caractère qui constitue l’individu, pas que la mémoire.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25992
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Ven 31 Jan 2014 - 14:39

kadosh a écrit:
Gerard a écrit: Evil or Very Mad A partir du moment où y a des rituels, c'est une religion.

Réponse intéressante Gerard. Alors partant de ce postulat qu'à partir qu'il y a des rituels, c'est une religion (comme tu le prétends). Nous devons convenir que si je crée un rituel pour n'importe quoi, cela devient une religion ? Par exemple dans la Légion étrangère nous avons des rituels, je connais un grand père qui avant de faire ses recherches sur les énergies, il pratique un petit rituel de préparation (par exemple une douche mentale)...etc. Est-ce que tout ceci doit ^tre qualifié de Religion ?
Si tel est le cas...il y a une flopée de petites religions ?

 Neutral Non, il y a une flopée de petits CULTES. Mais pour appeler ça "religion", faut que ça concerne l'après-mort et la morale. Ce qui est le cas de Bouddha, de Jésus, de Mahomet, de Moïse... Mais pas la Légion étrangère ni Michael Jackson.

Alors, "le réincarnationisme" n'est certes pas une religion, parce que le concept ne s'occupe pas en soi de morale. Mais le Bouddhisme, c'est du réincarnationisme soumis au code moral et principes cultuels définis par Bouddha.

Donc le Bouddhisme est bien une religion.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par kadosh le Ven 31 Jan 2014 - 16:07

Alors un petit lien Gérard ; http://www.bouddhisme-universite.org/bouddhisme_religion
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Petramanus le Ven 31 Jan 2014 - 16:12

mikael a écrit:
Là, j'avoue, c'est tellement précis, et affirmé avec une telle force que j'en reste bouche bée.

Dans ce cas il va falloir que je vous aide à la fermer.  lol! 

Regardez bien le génie des langues  :

Ceci est un texte :
Petramanus a écrit:
La seule chose évidente qui me vient à l'esprit sur le sujet c'est que le point commun de tout individu est qu'il a l'impression d'être ce même individu.
Or il change au cours du temps, matériellement et mentalement, et sa considération mentale d'être l'individu qu'il croit être est peut-être très illusoire.
Le phénomène psychique, c'est 1% du corps, la conscience c'est 1% du phénomène psychique, et l'individualité psychique est avant tout déterminée par la mémoire (chose qui comme on le sait bien, est assez volatile, voir trompeuse).

Le paradoxe, c'est que c'est bien de la "réincarnation" de cet individu dont parlent ceux qui la conçoit.

A mon avis, "ce qui reste", c'est "le phénomène de compréhension d'être un individu humain", invariablement présent chez tous les individus.

Et dans ce texte, il existe deux phrases qui peuvent vous aider à  situer son contenu et peut-être même en comprendre quelque-chose...:

Ces phrases comportent deux expressions  :
Peut-être.
A mon avis.

Voilà Monsieur, le génie.  mdr 

Alors évidemment, vous l'aviez bien sûr compris, 1% ce n'est pas 1%, c'est peut être 10%,  et ça dépend aussi de la forme de vie.
Toujours est-il que si vous multipliez quelques % par quelques %, ça commence à ne plus faire grand chose...
Si vous voulez savoir d'où viennent ces chiffres, de manière à pouvoir les contester, ce que je conçoit bien entendu, il y a une méthode : Demandez.
Vous avez une langue elle peut aussi servir à ça...

En tous cas, ce que j'essayais alors de vous faire remarquer, c'est que probablement la question de la réincarnation nécessiterait avant tout de préciser de quoi il est question.
Vous ne pouvez pas perdre ni "transférer"ce que vous n'auriez jamais possédé, n'est-ce pas ?

Petramanus a écrit:
:l'individualité psychique est avant tout déterminée par la mémoire
Jipé a écrit:
Je dirais que c'est plutôt l'ensemble du caractère qui constitue l’individu, pas que la mémoire.

Le caractère c'est vague, vous pouvez préciser ce que vous appelez par là ?
Les émotions et le ressenti par exemple, sont effectivement en rapport avec le corps, mais ce sont des choses volatiles.
On ne ressent par exemple pas de la même manière à 15 ans, 40 ans ou 80 ans.
Que serait alors la "chose" constante qui pourrait se réincarner ?

Petramanus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 262
Localisation : France
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Jipé le Ven 31 Jan 2014 - 16:51

Il n'y a pas que les émotions ou les ressentis dans les traits de caractère, on peut parler aussi de :

Passionné, sentimental, apathique, colérique, nerveux, amorphe, etc...

Ce ne sont bien souvent pas que des traits épisodiques en fonction de l'âge, mais plutôt des tendances typologiques assujetties à la personne.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25992
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Ven 31 Jan 2014 - 17:02

Jipé, les typologies serait/seraient un bon sujet à traiter ! Ce que tu mentionnes, c'est le caractère selon Huysmans-Le Senne, 8 types à partir de 3 caractéristiques : l'activité, l'émotivité, le retentissement. AEP, AES, nAEP, nAES, AnEP, AnES, nAnEP, nAnES. Il y a aussi L'inévitable Hippocrate : le sanguin, le bilieux, le nerveux, le lymphatique.; et bien d'autres, dont la typologie jungienne.
Mais peut-être faudrait-il le faire ailleurs ? qu'en penses-tu ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Gerard le Ven 31 Jan 2014 - 17:04

kadosh a écrit:Alors un petit lien Gérard ; http://www.bouddhisme-universite.org/bouddhisme_religion
 dubitatif Pas très convaincant :

Par bien des aspects, pourtant, le bouddhisme ressemble à une religion : il existe des temples, des rituels, des statues, des actes de dévotion...
Si on peut parler de "foi" dans le bouddhisme, c'est plutôt dans le sens d'une confiance dans l'enseignement du Bouddha


 rire Donc, le Bouddhisme a tout d'une religion, mais c'est pas une religion !

 Wink Je comprends qu'ils veuillent marquer leur différence avec les religions judéo-chrétiennes, mais faut différencier une théorie mécanique (la réincarnation de l'esprit après la mort) avec des règles morales édictées par un prophète auto-proclamé. Ce n'est pas un scientifique, il n'a rien prouvé, il faut AVOIR LA FOI en lui.

Donc c'est une religion.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8085
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Jipé le Ven 31 Jan 2014 - 17:09

mikael a écrit:Jipé, les typologies serait/seraient un bon sujet à traiter ! Ce que tu mentionnes, c'est le caractère selon Huysmans-Le Senne, 8 types à partir de 3  caractéristiques : l'activité, l'émotivité, le retentissement. AEP, AES, nAEP, nAES, AnEP, AnES, nAnEP, nAnES. Il y a aussi L'inévitable Hippocrate : le sanguin, le bilieux, le nerveux, le lymphatique.; et bien d'autres, dont la typologie jungienne.
Mais peut-être faudrait-il le faire ailleurs ? qu'en penses-tu ?
Ce n'était qu'un aparté pour dire que la mémoire n'est qu'une partie de l'individu, je ne m'étendrais pas ici... Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25992
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Ven 31 Jan 2014 - 17:52

Jipé, j'ai cru d'abord lire : "je ne m'entendrais pas ici" !! Ah, les facéties du psychisme !
Ça me rappelle des mails envoyés à un étudiant très ambitieux pour l'orienter en prépa, il avait en fait peu de moyens et me cassait les pieds. J'ai fini par lui envoyer sans le vouloir : "je vais essayer de vous éreinter correctement" !!

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Jipé le Ven 31 Jan 2014 - 17:55

excellent  lol! 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25992
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Ven 31 Jan 2014 - 18:25

L'esprit est une ombre éternelle qui voyage dans les personnes.

L'Eveil de l'esprit est un acte de foi envers soi même qui aboutit a la naissance d'une conscience.
En général l'Eveil est incomplet et la naissance avortée se termine par la destruction de la conscience à la mort de l'individu.

Quand l'esprit de l'ombre est satisfait de la forme et de l'aspect de la conscience qui est née dans la personne, alors l'ombre se sacrifie et la conscience entre dans la lumière.

A partir de se moment on peut se réincarner, et se souvenir de ses vie passées qui étaient dirigées par la même conscience et formait la même personnalité.

En général les libérés s'abstiennent de revenir sur terre risquer la destruction de leur conscience et la chute de leur identité.

Il arrive aussi que certains ne considèrent pas les risques mais seulement les opportunités.


Le temps qui passe sur terre n'est pas le même qui se déroule au delà du cosmos, assez loin dans l'espace pour ne plus percevoir la matière, la lumière, la gravité.

Je suis un zèlé serviteur et pour parler de la question du sujet, je dis que ma prochaine excursion dans la chair sera loin dans le passé.
Ma progression personnelle est linéaire mais je peux revenir plusieurs fois au même moment.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Ven 31 Jan 2014 - 18:57

Je suis un zèlé serviteur et pour parler de la question du sujet, je dis que ma prochaine excursion dans la chair sera loin dans le passé.
Ma progression personnelle est linéaire mais je peux revenir plusieurs fois au même moment.
auriez-vous l'amabilité de nous expliquer : "dans le passé" ? "plusieurs fois au même moment" ? Merci d'avance !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Petramanus le Ven 31 Jan 2014 - 21:22

mikael a écrit:
Je suis un zèlé serviteur et pour parler de la question du sujet, je dis que ma prochaine excursion dans la chair sera loin dans le passé.
Ma progression personnelle est linéaire mais je peux revenir plusieurs fois au même moment.
auriez-vous l'amabilité de nous expliquer  : "dans le passé" ? "plusieurs fois au même moment" ? Merci d'avance !

Vous pouvez le comprendre avec ceci :
Thibault Damour (retranscription) a écrit:
En une seconde de votre temps vous pouvez voir arriver et vivre ce que sera la terre dans 60 milliards d'années, ou dans 3 mois.
Ca c'est un voyage dans le temps, ça c'est réel, et ça on sait que c'est vrai, et ça veut dire que le futur est là: si on peut l'atteindre en une seconde c'est que le futur est déjà là...
http://www.doublecause.net/index.php?page=Thibault_Damour.htm

Et ça (un extrait) :
Canal Academie a écrit:
Regard sur l’homme contemporain", session de colloques interdisciplinaires, organise une réflexion autour de la conscience sous ses aspects physiques, neurobiologiques anthropologiques et paléontologiques. Canal Académie retransmet les interventions du 5 décembre 2012 et vous propose de retrouver ici la communication de Philippe Guillemant, physicien ingénieur de recherche au CNRS.
http://www.canalacademie.com/ida10179-La-conscience-vue-par-un-physicien.html

Le site du chercheur : http://www.philippeguillemant.com/conference-a-linstitut-de-france/

Petramanus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 262
Localisation : France
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Ven 31 Jan 2014 - 22:34

je n'y comprends strictement rien. Mais je n'ai rien lu sur votre prochaine incarnation...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par kadosh le Ven 31 Jan 2014 - 22:52

Gerard a écrit:
kadosh a écrit:Alors un petit lien Gérard ; http://www.bouddhisme-universite.org/bouddhisme_religion
 dubitatif Pas très convaincant :

Par bien des aspects, pourtant, le bouddhisme ressemble à une religion : il existe des temples, des rituels, des statues, des actes de dévotion...
Si on peut parler de "foi" dans le bouddhisme, c'est plutôt dans le sens d'une confiance dans l'enseignement du Bouddha


 rire Donc, le Bouddhisme a tout d'une religion, mais c'est pas une religion !

 Wink Je comprends qu'ils veuillent marquer leur différence avec les religions judéo-chrétiennes, mais faut différencier une théorie mécanique (la réincarnation de l'esprit après la mort) avec des règles morales édictées par un prophète auto-proclamé. Ce n'est pas un scientifique, il n'a rien prouvé, il faut AVOIR LA FOI en lui.

Donc c'est une religion.

...

Très bien Gérard, c'est vôtre point de vue et je le respect, cependant à la définition Religion/Philosophie, mon avis ne sera qu'une question de point de vue. Si nous devions faire une différence sur le Genre et l'appartenance, elle serait à mon sens Global, dans le maintient d'une seule Origine, c'est à dire la croyance EN... et la pratique Avec et Pour...
Vous conviendrez, que de toute façon, cela n'a pas ou peut d'importance, sur l'exactitude de la définition, car le but est à quelques différences près, le but disais-je est le même. Un perfectionnement de soi et une possible élévation spirituelle...Je reste sur un plan primaire, et qui va bien au delà de sons sens originel, c'est à dire le Discernement à travers le/les Mythes.
A suivre très cher.
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Petramanus le Ven 31 Jan 2014 - 23:11

mikael a écrit:
je n'y comprends strictement rien. Mais je n'ai rien lu sur votre prochaine incarnation...

C'est vrai que c'est un peu confus et pas nécessairement à prendre au premier degrés...
Mais sinon, comment interprétez-vous alors ces paroles. ?

BibleEnLigne a écrit:
Matthieu 10.34-39
34  Ne pensez pas que je sois venu mettre la paix sur la terre; je ne suis pas venu mettre la paix, mais l’épée:
35  car je suis venu jeter la division entre un homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;
36  et les ennemis d’un homme seront les gens de sa maison.
37  Celui qui aime père ou mère plus que moi, n’est pas digne de moi; et celui qui aime fils ou fille plus que moi, n’est pas digne de moi;
38  et celui qui ne prend pas sa croix et ne vient pas après moi, n’est pas digne de moi.
39  Celui qui aura trouvé sa vie, la perdra; et celui qui aura perdu sa vie pour l’amour de moi, la trouvera.
http://www.bibleenligne.com/Lectures_bibliques/Journalieres/CJE2/CJE06/Matthieu%2010.34-39x.htm

Si vous savez répondre à cette question, vous n'aurez certes dans un premier temps pas répondu à la mienne, mais une des réponses possibles vous apparaitra.
A mon avis.

Petramanus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 262
Localisation : France
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Sam 1 Fév 2014 - 0:01

Mais sinon, comment interprétez-vous alors ces paroles. ?

BibleEnLigne a écrit:

Matthieu 10.34-39
34 Ne pensez pas que je sois venu mettre la paix sur la terre; je ne suis pas venu mettre la paix, mais l’épée:
35 car je suis venu jeter la division entre un homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;
36 et les ennemis d’un homme seront les gens de sa maison.
37 Celui qui aime père ou mère plus que moi, n’est pas digne de moi; et celui qui aime fils ou fille plus que moi, n’est pas digne de moi;
38 et celui qui ne prend pas sa croix et ne vient pas après moi, n’est pas digne de moi.
39 Celui qui aura trouvé sa vie, la perdra; et celui qui aura perdu sa vie pour l’amour de moi, la trouvera.
http://www.bibleenligne.com/Lectures_bibliques/Journalieres/CJE2/CJE06/Matthieu%2010.34-39x.htm

Si vous savez répondre à cette question, vous n'aurez certes dans un premier temps pas répondu à la mienne, mais une des réponses possibles vous apparaitra.
Cher ami,
j'ai passé de longues années à étudier la bible, d'abord d'un point de vue théologique catholique, puis d'un point de vue exégétique protestant, qui a demandé la compréhension de la langue du NT, la koinè, puis d'un point de vue "englobant", disons d'un point de vue ésotérique-surnaturel. Votre approche littérale de la bible non seulement ne m'étonne pas, mais me peine, manifestement vous n'avez pas du tout le niveau requis pour discuter en profondeur de l'écriture de la bible et de l'exégèse, sans parler des différentes traductions de la bible en français : laquelle utilisez-vous ? Quelle sorte d'exégèse appliquez-vous à la bible ? aucune ? dans ce cas, bonne nuit, discutez avec quelqu'un d'autre.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Petramanus le Sam 1 Fév 2014 - 0:40

Jipé a écrit:
mikael a écrit:Jipé, les typologies serait/seraient un bon sujet à traiter ! Ce que tu mentionnes, c'est le caractère selon Huysmans-Le Senne, 8 types à partir de 3  caractéristiques : l'activité, l'émotivité, le retentissement. AEP, AES, nAEP, nAES, AnEP, AnES, nAnEP, nAnES. Il y a aussi L'inévitable Hippocrate : le sanguin, le bilieux, le nerveux, le lymphatique.; et bien d'autres, dont la typologie jungienne.
Mais peut-être faudrait-il le faire ailleurs ? qu'en penses-tu ?
Ce n'était qu'un aparté pour dire que la mémoire n'est qu'une partie de l'individu, je ne m'étendrais pas ici... Wink

Voir quand même le point de vue très instructif sur la question de Jean-Claude Ameisen :
https://www.youtube.com/watch?v=OKbjlHFVfEk

Petramanus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 262
Localisation : France
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Sam 1 Fév 2014 - 6:40

Bien que Jean le baptiste soit la réincarnation d'Élie, le christianisme a supprimé la notion d'essai jusqu'à la réussite avec l'Alliance de la réussite à la demande.

Nous sommes la en dehors du champ de conceptualisation des domaines chrétiens, catholiques ou protestant (qui ne différent que par la couleur des chapeaux de roues).

Nous sommes l'émanation d'un vivant qui exista un temps infini. Bien avant que la matière ne se dépose dans l'espace il avait déjà pensé tout ce qui existerait pour accompagner la matière qui se déposerait dans l'espace.

Depuis un moment qui fut si bref qu'il ne dura pas, la créature qui est la vie s'infiltra dans tous les vivants de tous les temps.

Cette entité désirait exister et pour cela il lui fallait dépasser le stade de l'etre unique qui se regarde lui même.
C'est pourquoi il nous a créer pour l'honorer.
Issue de la vie, nous sommes des vivants, des individus autonomes, détachés de nature, qui vénérons la vie, celle qui existe dans l'univers et qui nous a fait naitre et celle qui est en nous et nous permet d'exister.


Le temps est une dimension dans laquelle on peut voyager.
Au moment de mourir on peut choisir le moment de sa renaissance, passé, futur ou éternité.

Choisir la voie des chrétiens c'est choisir de renaitre dans l'éternité.

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par mikael le Sam 1 Fév 2014 - 9:17

Bien que Jean le baptiste soit la réincarnation d'Élie, le christianisme a supprimé la notion d'essai jusqu'à la réussite avec l'Alliance de la réussite à la demande.
Mais que voulez-vous dire par là ??

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Golem le Sam 1 Fév 2014 - 16:21

Matthieu 17:12 Mais je vous dis qu'Élie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part.
17:13 Les disciples comprirent alors qu'il leur parlait de Jean Baptiste.



Si les disciples de Jésus reconnaissent que Élie est revenu et que maintenant il s'agit de Jean, c'est parce que la bible prophétise cette réincarnation. Le concept de réincarnation, qu'ils nomment "retour de l'esprit" est un concept qui appartient a leur culture.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Petramanus le Sam 1 Fév 2014 - 18:12

Golem a écrit:Matthieu 17:12 Mais je vous dis qu'Élie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part.
17:13 Les disciples comprirent alors qu'il leur parlait de Jean Baptiste.

Si les disciples de Jésus reconnaissent que Élie est revenu et que maintenant il s'agit de Jean, c'est parce que la bible prophétise cette réincarnation. Le concept de réincarnation, qu'ils nomment "retour de l'esprit" est un concept qui appartient a leur culture
.

En fait, il me semble que ce n'est pas aussi simple que ça.
C'est l'Esprit Saint qui est en Jean-baptiste qui le lie en quelque-sorte à Elie par le fait qu'il est aussi en Elie.
Mais Jean-Baptiste n'est pas Elie.  
Elie qui a été enlevé "au ciel"a été annoncé il y a 2000 ans et son retour est toujours attendu. (si j'ai bien tout compris...)

(*** Cf Art 13)

Ce qui nous ramène à la question (qui à mon sens n'a pas été vraiment répondue) :
Qu'est-ce qui est censé se réincarner, si réincarnation il y a lieu  ?

Et ici, je pense que les avis divergent selon les différentes croyances.
A noter également que les transhumanistes croient également à la réincarnation (dans des supports divers et variés) de la conscience par la technologie.

Petramanus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 262
Localisation : France
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation intemporelle.

Message par Bulle le Sam 1 Fév 2014 - 18:36

Petramanus a écrit:
Voir quand même le point de vue très instructif sur la question de Jean-Claude Ameisen :
https://www.youtube.com/watch?v=OKbjlHFVfEk

Qui ne dit rien d'autre...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41263
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum