Supériorité, et alors ?

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 12:42

Stirica a écrit:
Geveil a écrit:
Stirica a écrit:Vous introduisez donc la relativité du point de vue.

Le groupe néo-nazi éprouve lui-même du mépris. Comment définissez-vous ce mépris?
C'est une surcompensation, cette propension à abaisser les autres, à dénigrer ce qu'ils disent ou ce qu'ils font, pour se sentir supérieur quand on n'a pas de richesse intérieure.

Je ne comprends toujours pas où vous souhaitez en venir...
Moi non plus.... Disons, est-ce mal de dire qu'un individu ou une doctrine est supérieur à un(e) autre ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par _athéesouhaits le Dim 5 Aoû 2012 - 12:46

non
prenons le sport , JO obligent
(pas notre JO.... les jeux olympiques)
le premier est supérieur aux autres mais il n'a aucun mépris pour eux!!

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 12:58

Geveil a écrit:
Stirica a écrit:
Geveil a écrit:
Stirica a écrit:Vous introduisez donc la relativité du point de vue.

Le groupe néo-nazi éprouve lui-même du mépris. Comment définissez-vous ce mépris?
C'est une surcompensation, cette propension à abaisser les autres, à dénigrer ce qu'ils disent ou ce qu'ils font, pour se sentir supérieur quand on n'a pas de richesse intérieure.

Je ne comprends toujours pas où vous souhaitez en venir...
Moi non plus.... Disons, est-ce mal de dire qu'un individu ou une doctrine est supérieur à un(e) autre ?

Je ne poserais pas le problème en ces termes. Est-ce bien? Est-ce mal?Je n'ai pas de réponse toute faite. La supériorité, supposée ou réelle n'implique pas le mépris. Dans l'exemple d'athéesouhait, le médaillé d'or est objectivement supérieur à ses concurrents, cela n'implique pas le mépris. Le mépris, lui, implique un sentiment de supériorité du méprisant sur le méprisé.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par _Matoll le Dim 5 Aoû 2012 - 13:02

Stirica a écrit:Le mépris, lui, implique un sentiment de supériorité du méprisant sur le méprisé.

Suspect Ce n'est plus du tout la même chose que la citation qui fait référence au sujet de départ.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 13:04

Celui qui peut éprouver le mépris, se sent supérieur

Exactement la même concept formulé autrement.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par _Matoll le Dim 5 Aoû 2012 - 13:11

Stirica a écrit:
Celui qui peut éprouver le mépris, se sent supérieur

Exactement la même concept formulé autrement.

Je ne le pense pas.

Une personne peut mépriser les moustiques et ce n'est pas pour cela qu'elle s'en sent supérieure sous prétexte qu'elles suceraient mieux que cette personne.

L'idée de mépris et de supériorité est davantage rattaché, à mon sens, à une rivalité si féroce que les deux protagonistes qui luttent vers le même objectif ne peuvent pas du tout se supporter.

Par exemple, en football, le Real Madrid et le FC Barcelone ou encore deux candidats en politique qui luttent pour avoir la place du pouvoir.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 14:18

Geveil a écrit:
Stirica a écrit:
Geveil a écrit:
Stirica a écrit:Vous introduisez donc la relativité du point de vue.

Le groupe néo-nazi éprouve lui-même du mépris. Comment définissez-vous ce mépris?
C'est une surcompensation, cette propension à abaisser les autres, à dénigrer ce qu'ils disent ou ce qu'ils font, pour se sentir supérieur quand on n'a pas de richesse intérieure.

Je ne comprends toujours pas où vous souhaitez en venir...
Moi non plus.... Disons, est-ce mal de dire qu'un individu ou une doctrine est supérieur à un(e) autre ?
Tu veux nous faire glisser doucement vers le sujet qui t'est cher, l'élitisme ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 15:55

la superiorité émerge toujours , dans le milieu où elle s'exerce . C'est une émergence spontanée, généralement reconnue . Où est le problême ? Il vient souvent de celui ou ceux qui projettent une jalousie , une frustration et s'imaginent méprisés .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 16:11

La problèmatique est d'une autre nature. Pour mépriser, il faut, imho, un sentiment de supériorité. Je ne parlais pas du ressenti devant la supériorité. Pour être précis:

Sentiment par lequel on juge une personne ou une chose indigne d’estime, d’égards, d’attention.

http://fr.wiktionary.org/wiki/mépris

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par gaston21 le Dim 5 Aoû 2012 - 16:29

athéesouhaits a écrit:non
prenons le sport , JO obligent
(pas notre JO.... les jeux olympiques)
le premier est supérieur aux autres mais il n'a aucun mépris pour eux!!
Excellent exemple . Je pense qu'il faut découpler les sentiments de supériorité et de mépris . On peut être très supérieur à quelqu'un dans certains domaines et en même temps penser qu'il est meilleur que nous . Si je regarde derrière moi, j'en conclus aisément que c'est chez les plus humbles, les moins instruits, que j'ai trouvé les gens les plus authentiques, les plus sincères, les plus détachés du clinquant. Et on peut mépriser sans problème quelqu'un qui nous paraît très supérieur .
Je partage les idées de Matoll.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 16:32

Pourquoi ne suis je pas surprise que vous n'ayez pas compris? croule de rire

annonce haut Je répète:

Le sentiment de supériorité n'implique pas le mépris
Mais le mépris implique nécessairement le sentiment de supériorité.

Geveil, je vous attends.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 16:38

Stirica a écrit:La problèmatique est d'une autre nature. Pour mépriser, il faut, imho, un sentiment de supériorité. Je ne parlais pas du ressenti devant la supériorité.
Je suis d'accord, le mépris implique un sentiment de supériorité mais la réciproque n'est pas vraie.
Donc dire que la démocratie est supérieure à une dictature n'implique pas que l'on méprise cette dictature, par contre, on peut la haïr, ce qui n'est pas du mépris, au contraire, car haïr est d'une certaine façon, se mettre au même niveau que celui qu'on hait.


Dernière édition par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 16:45, édité 1 fois
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 16:41

Nous sommes d'accord, alors? sourire


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 16:41

Inférieur, supérieur : juger, c'est commencer à mettre certaines choses au-dessus des autres . Celles que nous privilégions, bien sûr . Mais de quelle hauteur peut-on juger autrui ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 16:47

Jipé a écrit:
Tu veux nous faire glisser doucement vers le sujet qui t'est cher, l'élitisme ?
Oui, insensiblement, c'est la stratégie du Chinois et celle du lion, qui approche doucement, doucement de la gazelle et lui saute dessus quand il est assez près.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 16:51

Donc dire que la démocratie est supérieure à une dictature n'implique pas que l'on méprise cette dictature, par contre, on peut la haïr, ce qui n'est pas du mépris, au contraire, car haïr est d'une certaine façon, se mettre au même niveau que celui qu'on hait.

La haine n'implique pas le mépris en effet. Le serpent qui mord la cheville ne peut être haï. Le risque de la haine est la réification de l'"objet" haï.



Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 16:58

JO a écrit:Inférieur, supérieur : juger, c'est commencer à mettre certaines choses au-dessus des autres . Celles que nous privilégions, bien sûr . Mais de quelle hauteur peut-on juger autrui ?

Par rapport à une personne qui ne sait jouer du violon, je suis techniquement meilleure. Mais rien ne dit que si cette personne apprenait le violon, elle ne serait pas meilleure violoniste que je ne le suis. Relativité de la supériorité et de l'infériorité.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 17:30

JO a écrit:Inférieur, supérieur : juger, c'est commencer à mettre certaines choses au-dessus des autres . Celles que nous privilégions, bien sûr . Mais de quelle hauteur peut-on juger autrui ?

Comme le dit Stirica, on peut juger de la technique d'un homme, pas de l'homme lui-même. Mais permettez-moi une question: si quelqu'un, comme je le disais ci-dessus est surdoué dans tous les domaines, ne peut-on dire que c'est un homme supérieur ?

Maintenant,une question encore plus dérangeante: imaginez que vous soyez contraint de tuer quelqu'un ( On menace vos enfants par exemple si vous n'obéissez pas ) et qu'on vous donne le choix entre deux personnes, un bof, raciste et inculte et un surdoué beau et aimable, lequel tueriez-vous ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 17:34

Le suicide est-il une option?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 17:46

Geveil a écrit:
Maintenant,une question encore plus dérangeante: imaginez que vous soyez contraint de tuer quelqu'un ( On menace vos enfants par exemple si vous n'obéissez pas ) et qu'on vous donne le choix entre deux personnes, un bof, raciste et inculte et un surdoué beau et aimable, lequel tueriez-vous ?
Cela dépend des enfants que l'on a... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par troubaadour le Dim 5 Aoû 2012 - 18:04

Je pense que se sentir supérieur est objectif (je cours plus vite, j'ai un meilleur QI, je le bas aux échecs, j'ai eu 18 au bac et lui 10.5 etc..) et débouche rarement sur du mérpis mais plutot sur de l'arrogance ou de la prétention.

Alors que se croire meilleur est totalement subjectif (tous les soirs je fais ma prière et pas lui donc je suis meilleur, j'aime le bleu lui le rouge, le bleu est plus beau...)

C'est ce sentiment de se sentir ou se croire meilleur qui peut déboucher sur du mépris.
Pour reprendre l'exemple de jipé je méprise les neo-nazis non pas parce que je suis supérieur à eux (ce qui n'est pas le cas je pense) mais parce que je pense que mes valeurs sont meilleures que les leurs et que je considère les leurs comme mauvaises et abjectes. A noter qu'eux aussi peuvent me mépriser pour les mêmes raisons. Le mépris est souvent réciproque ne l'oublions pas.


Dernière édition par troubaadour le Dim 5 Aoû 2012 - 18:45, édité 1 fois
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par _Matoll le Dim 5 Aoû 2012 - 18:28

Geveil a écrit:si quelqu'un, comme je le disais ci-dessus est surdoué dans tous les domaines, ne peut-on dire que c'est un homme supérieur ?

Surdoué dans tous les domaines ? Je ne connais pas ce genre de personnes.

On peut être surdoué dans beaucoup de domaines, mais tous les domaines, je serais surpris que ça existe et je doute que cela existe.

Maintenant,une question encore plus dérangeante: imaginez que vous soyez contraint de tuer quelqu'un ( On menace vos enfants par exemple si vous n'obéissez pas ) et qu'on vous donne le choix entre deux personnes, un bof, raciste et inculte et un surdoué beau et aimable, lequel tueriez-vous ?

Si je suis contraint de tuer quelqu'un, ce sera celui qui menace les enfants.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Alcibiade le Dim 5 Aoû 2012 - 19:12

Geveil a écrit:Maintenant,une question encore plus dérangeante: imaginez que vous soyez contraint de tuer quelqu'un ( On menace vos enfants par exemple si vous n'obéissez pas ) et qu'on vous donne le choix entre deux personnes, un bof, raciste et inculte et un surdoué beau et aimable, lequel tueriez-vous ?

Si une situation d'urgence se pose, une situation où nous n'avons pas le choix et où il nous faut tuer indirectement (comme un médecin urgentiste qui doit choisir entre deux personnes qui nécessitent des soins immédiats sous peine de mourir de leurs blessures) pour agir, alors la morale devrait présider à la décision : et il est évident que lors d'un braquage manqué où le braqueur et le braqué ont été tous deux grièvement atteints, les soins devraient être prioritairement accordés à la victime plutôt qu'à l'agresseur (et là le serment d'Hippocrate ne peut plus jouer, car si nous n'avons pas le temps de sauver deux vies, il faut sauver la vie qui nous "semble" la plus digne d'être sauvé). Mais pour le cas qui concernerait deux hommes : un homme "beau et aimable" (ce sont ici des qualités extérieures qui ne traduisent pas la valeur intérieure d'un homme ! Si tu avais ajouté charitable, là, oui, le choix aurait été plus facile), et un homme donc (infect) raciste et ignorant ; on ne peut choisir selon des principes moraux style agresseur/agressé, coupable/innocent, mauvais/bon, car il peut y avoir des personnes belles mais perverses, comme il peut exister des personnes incultes mais généreuses de coeur !
avatar
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 23:26

Bien sûr, mais tu avais très bien compris le sens de ma question, et tu as donné la réponse: on juge supérieur un homme charitable et au grand cœur, c'est donc lui que l'on sauvera.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par zizanie le Dim 5 Aoû 2012 - 23:45

Geveil a écrit:Disons, est-ce mal de dire qu'un individu ou une doctrine est supérieur à un(e) autre ?
Déjà, est-ce ça a un sens? Une différence n'implique pas forcément une supériorité, surtout sur des valeurs humaines.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum