Pourquoi vivons-nous ?

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 10:45

Edouard LaHonte a écrit:
Ces propos de Krishnamufti me confirme que je suis viscéralement antipathique et réfractaire à la dimension esotérico-orientale de la métaphysique. Les propos du Maître Krishnaclafouti me semblent non seulement abscons mais aussi absurdes, illogiques et par dessus tout, vides de la moindre substantifique moëlle de ce qui fait l'existence, le FUN. fluute


Si c'est pour parler exclusivement de UG Krishnamurti (à ne pas confondre avec le célèbre Jiddu Krishnamurti), j'avais ouvert il y quelques jours un sujet sur sont cas qui est assez singulier.

Uppaluri Gopala dit "UG Krishnamurti" l'éveillé contestataire.

Ce n'est pas en une citation que l'on peut comprendre exactement sa psychologie, mais comme tout les éveillés il y une constante qui est celle d'exprimer des réalités qui sont au delà des mots et des concepts, on a donc toujours ce côté nihiliste.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 11:02

Babylon5 a écrit: Je rencontre assez souvent des écrits de Krishnamurti quand je m'interroge sur les questions fondamentales. Je devrais me pencher un peu plus sur sa sagesse. merci Rio.

J'ai découvert UG il y a à peu près 3 ans, et au delà du fait que le trouve très très fort, il a parfaitement raison lorsqu'il parle du "Business Spirituel", sans que ce soit nécessairement une escroquerie ou pas, généralement au niveau des théories de l'éveil sur la forme ils disent tous à peu près la même chose, par contre c'est sur le fond qu'il y a un problème et lui voit parfaitement bien les failles.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par JO le Jeu 16 Aoû 2012 - 11:37

bonne et saine lecture, en effet . Je confondais les deux Krishnamurti . UG me parait moins passif que son homonyme , mais s'il estime inutile de voir un sens à la vie, il aboutit quand même à l'inertie . Pas de science, pas de philosophie , les anophèles peuvent dormir tranquilles . L'acquisition de la pensée serait-elle un palier inutile ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par cana le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:01

"Pourquoi vivons nous"

il me vient à l'idée cette pensée.

La conscience à crée l'univers pour se connaitre? (Avoir un reflet, exister au travers de)
Par analogie, le but de l' homme est de se connaitre. Connaitre son ETRE qui équivaud à s'éveiller...

Comment vous parait cette pensée?
BON appétit ^^
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par JO le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:05

Téléologie, oui, mais téléonomie ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:09

Que ce soit UG ou Jiddu, les deux considèrent la pensée comme une fonction pragmatique qui réponds à des questions temporaires. Pas une fonction qui peut répondre à des questions existentielles.


Dernière édition par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:30, édité 2 fois
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Résistons le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:23

cana a écrit:

La conscience à crée l'univers pour se connaitre?

Comment vous parait cette pensée?
BON appétit ^^

Je la trouve profondément anthropocentrée, non?
avatar
Résistons
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 557
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Athée
Humeur : fringante
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:24

JO a écrit:UG me parait moins passif que son homonyme , mais s'il estime inutile de voir un sens à la vie, il aboutit quand même à l'inertie . Pas de science, pas de philosophie , les anophèles peuvent dormir tranquilles . L'acquisition de la pensée serait-elle un palier inutile ?

C'est juste une question de le connaitre un peu mieux, car il va beaucoup plus loin que la simple pensée
nihiliste et n'est surtout pas dans inertie qu'il réfute, même si ça peut paraitre ça de l'extérieur, il s'en
explique de part ailleurs.

Que ce soit UG ou Jiddu, les deux considèrent la pensée comme une fonction pragmatique qui réponds à des questions temporaires. Pas une fonction qui peut répondre à des questions existentielles.

Ils ont raison.

La différence c'est que UG dit que ce qui lui est arrivé c'est à peine un accident biologique, et ça n'a rien à voir avec une quelconque religion, philosophie, enseignement et pratique méditative, parce qu'il ne faisait absolument rien à ce moment là.

Il faut savoir que UG avant ça menait une vie de clochard.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:31

Ca dépends de ce qu'on entends par question existentielle, puisque normalement ce qui est existentiel est fonction du temps. Dans ce sens, la pensée réponds aux questions existentielles, mais pas aux questions essentielles.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:37

casimir a écrit:Ca dépends de ce qu'on entends par question existentielle, puisque normalement ce qui est existentiel est fonction du temps. Dans ce sens, la pensée réponds aux questions existentielles, mais pas aux questions essentielles.

Je suis parfaitement d'accord.

Il faut déterminer si l'on parle de philosophie ou si l'on parle de métaphysique spirituelle,
ce n'est pas exactement la même chose.

J'ai évoqué UG, mais on s'éloigne peut-être du sens de ce fil de discussion.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Nuage le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:46

JO a écrit:L'acquisition de la pensée serait-elle un palier inutile ?
Pour moi oui, elle est un palier de trop, elle complique tout et a amené entre autres la parole, qui elle-même n'est pas syncro avec la pensée.
La pensée est quelque chose de trop vaporeux et incomplète, qui se raccorde à une multitude d'éléments-outils, qui eux-mêmes sont en perpétuelles discordes.
Je trouve que le ressenti et la logique étaient suffisant.

C'est comme si une fonction du ressenti s'était séparée pour enfler de son côté sous le nom de "pensée".


Au fait, pourquoi on parle de ça ici ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:51

Rio sur Seine a écrit:

J'ai évoqué UG, mais on s'éloigne peut-être du sens de ce fil de discussion.

Il m'a semblé que le sens était ouvert. sourire
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 12:54

Nuage a écrit:
Je trouve que le ressenti et la logique étaient suffisant.

La logique ce n'est pas de la pensée ?
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Nuage le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:11

Non, pas forcément.

Moi mes ressentis ils s'assemblent et ont une logique entre eux dont je ne fais que constater.
Je n'ai pas besoin de penser pour que cela fonctionne.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:16

casimir a écrit:
Rio sur Seine a écrit:

J'ai évoqué UG, mais on s'éloigne peut-être du sens de ce fil de discussion.

Il m'a semblé que le sens était ouvert. sourire


Ce qui m'a interpellé c'est lorsque tu as dis ceci :

"...puisque normalement ce qui est existentiel est fonction du temps."[i]

Or la pensée de quelqu'un comme UG est celle de quelqu'un qui a totalement aboli les notions
du temps psychologique.

Donc en effet je suis parfaitement d'accord avec le fait que ce qui est existentiel est en fonction
du temps.

Après tout dépend de ce qu'on entend par "essentiel" en rapport à les besoins spécifiques de chacun.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par zizanie le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:35

Hors du temps, point de vie et si l'on en crois la RG, aucun espace non plus.
Hors du temps, rien... le trou noir. lol!
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:45

zizanie a écrit:Hors du temps, point de vie et si l'on en crois la RG, aucun espace non plus.
Hors du temps, rien... le trou noir. lol!


Ce que j'entends par notion de temps psychologique ce n'est
pas le même concept.

"Hors du temps, point de vie et si l'on en crois la RG, aucun espace non plus."

Ben non, puisque nous serions vitrifiés.

On peut facilement observer que ce n'est pas le cas, donc la question ne se pose
même pas.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Nuage le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:54

Et bien si ça se trouve le Grand Esprit il fonctionnait avec le ressenti et la logique, il voyait plein de mélodies partout.
Et puis il les aimait tellement qu'il a voulu les rendre indépendantes (vivantes par elle-mêmes) tout en s'accordant avec le reste comme précédemment, afin qu'elles puissent créer encore plus de belles choses, en explorant des territoires pas encore assemblés.

Et puis en faite ça a foiré, y'avait trop d'indépendance malgré la nécessité du reste. Et tout s'est inversé.

C'est depuis ce jour, qu'il y a les deux mondes. Miroir inversé de l'autre.

Où l'imagination est le pinceau qui peint les ponts.


Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa je viens de faire une histoire en condensée Razz

Ca vous va pour le sens de la vie ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:56

Rio sur Seine a écrit:
Après tout dépend de ce qu'on entend par "essentiel" en rapport à les besoins spécifiques de chacun.

Par essentiel j'entendais une question non soumise au temps, "éternelle" en quelque-sorte.

Mais je rejoins Zizanie, hors du temps est-il vraiment possible ?

Le temps psychologique est un temps particulier.
S'affranchir de ce temps, abolir ses notions, est-ce s'affranchir du temps ?

J'ai l'impression (avis personnel) que le temps est un élément incernable, et que "stopper" les processus du temps psychologique c'est s'ouvrir à d'autres temps, d'autres mémoires, moins existentielle dans le sens moins superficielle.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:00

Nuage a écrit:Non, pas forcément.

Moi mes ressentis ils s'assemblent et ont une logique entre eux dont je ne fais que constater.
Je n'ai pas besoin de penser pour que cela fonctionne.

Comment fait tu pour constater une logique ?
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Nuage le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:09

Je "regarde" et c'est logique, cela s'assemble ensemble, cela évolue avec du sens. Je constate.

Je ne comprends pas bien le sens de ta question. (oui parce-que je comprends bien ce qu'il y a à l'intérieur de moi, et pas forcément chez les autres).
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par Rio sur Seine le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:21

casimir a écrit:
Par essentiel j'entendais une question non soumise au temps, "éternelle" en quelque-sorte.

Mais je rejoins Zizanie, hors du temps est-il vraiment possible ?

Le temps psychologique est un temps particulier.
S'affranchir de ce temps, abolir ses notions, est-ce s'affranchir du temps ?

Je dirais qu'on a du mal à ce comprendre à cause des mots que l'on utilise et qui sont
très limités.

Je séparerais le tout en deux notions :

1- celle du temps

2- la continuité

Sans "continuité" rien n'existerait, même pas l'ombre d'un commencement de quoi que ce
soit, je crois que c'est ce que veut dire Zizanie.

Je fais allusion au "temps psychologique", ce qui n'écarte d'aucune sorte la "continuité".

-J'ai l'impression (avis personnel) que le temps est un élément incernable, et que "stopper" les processus du temps psychologique c'est s'ouvrir à d'autres temps, d'autres mémoires, moins existentielle dans le sens moins superficielle.

Nous n'avons pas tous le même temps psychologique.

Dès lors nous vivons tous psychologiquement dans un espace temps différents, donc dans des mondes
différents même si ça ne se voit pas forcément.

Généralement nous avons des affinités avec des personnes qui peu ou prou partagent notre
espace temps, indépendamment des capacités intellectuelles.

Je crois effectivement que plus nous gommons nos notions de temps psychologique relatif, et moins
nous nous posons de questions existentielles primaires. Le terme "question" n'est pas non-plus très
appropriés, je dirais plutôt que nous n'avons pas les mêmes problèmes existentiels.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par orthon7 le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:34

Il y a une énorme différence entre donner un sens à sa vie,
exemple:" je sais pourquoi je me lève le matin, donc je sais
pourquoi je vie. "

et entrer dans la question du sens de la vie au niveau existentiel ..!
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4877
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:36

Nuage a écrit:Je "regarde" et c'est logique, cela s'assemble ensemble, cela évolue avec du sens. Je constate.

Je ne comprends pas bien le sens de ta question. (oui parce-que je comprends bien ce qu'il y a à l'intérieur de moi, et pas forcément chez les autres).

Pour constater une logique, c'est que tu la reconnais.
A mon sens, tu la penses sans savoir que tu la penses.

C'est un phénomène courant, beaucoup de chose que l'on pense s'intègre dans notre mémoire et agit sans qu'on ait à le penser ensuite.
Par exemple, pour apprendre à jardiner il me faut penser un peu ce que je fais, mais à force de répétition cela devient une logique automatique.

Si ce que je dit n'a aucun sens pour toi, pas de souci, ce n'est que poussière. Wink


avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi vivons-nous ?

Message par casimir le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:43

Rio sur Seine a écrit:

Je séparerais le tout en deux notions :

1- celle du temps

2- la continuité

Sans "continuité" rien n'existerait, même pas l'ombre d'un commencement de quoi que ce
soit, je crois que c'est ce que veut dire Zizanie.

Ok, ça peut aider à ne pas confondre.



Rio sur Seine a écrit:...je dirais plutôt que nous n'avons pas les mêmes problèmes existentiels.

Ca me parle sourire
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum