Croire en soi.

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 5:57

Pour croire en tout il faut croire en soi.
Merci pour le dialogue.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 6:01

De rien, est ce que tu savais que les paradoxes contredisent les énoncés ?
Je ne suis pas sur que tout le monde le sache ...

Permetez, je suis bouddhiste (je sais mieux que les autres qui je suis et je suis jaloux de mon intégrité, ne tentez pas d'attentet a mon identité, vous seriez exposé a une réciprocité en vertu de la loi de l'équilidre) je vais vous illustrer ce que pense un bouddhiste.

Je crois en la loi de causalité.
Pourtant je veux faire des choix libres, c'est a dire non conditionnés.

Si ceci est un paradoxe douloureux, il faut le réduire (comme une fracture, une division, pour retrouver l'unité) pour que cela ne soit plus douloureux.


Je pardonne les erreurs, ainsi une erreur peut etre une cause sans conséquence.

Est ce que cela ne contredis l'énoncé ?

Sans doute mais souviens toi que l'énoncé est utile en partant mais il doit être éprouvé par l'intelect et n'a pas vocation a être inaltérable, tout est impermanence.

Je consomme la liberté de choix, c'est la panacée.




En tant que bouddhiste j'ai la culture du lotus.

Les bouddhistes conaissent deux niveaux de réalité, le non manifeté, qui est le monde des idées et qui correspond au niveau métaphysique, et le manifesté qui est le monde matériel et tangible.

Dans le monde des idées, c'est a dire le monde ideal, un humaniste ne peut pas etre un deiste. Dans le monde matériel c'est possible, on l'a déja vu.

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 7:15

Le bouddhisme qui est un monisme (tout est un et rien d'autre de façon absolue) est une religion dogmatique, ce n'est pas un humanisme. Tout monisme est obligatoirement dogmatique (mais pas forcément religieux). Cette regle n'admet pas d'exeption paradoxale car un monisme comme un dogme sont des concept purs appartenants exclusivement au monde des idées, donc idéal, c'est a dire sans paradoxe)

Le bouddhisme qui est une philosophie accepte et respecte plusieurs points de vues (c'est cela et a la fois autre chose) ce n'est pas un monisme, c'est un humanisme car il prend soin de chacun en acceptant les differences.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Ling le Lun 27 Aoû 2012 - 7:29

Ladysan a écrit:
Resistons a écrit : Et l'esprit de l'humanisme c'est l'accomplissement de l'etre humain... Si celui-ci a besoin de se referer a un dieu pour cela, qu'il le fasse.

Je suis assez d'accord avec ça Resistons, mais à condition que cette référence reste une référence individuelle, une inspiration, une philosophie, et pas un enseignement ou une doctrine.

D'où ma référence à Locke. Mais la référence à l'athéisme demeure de même une référence individuelle:

Considérant que l’Homme est en possession de capacités intellectuelles potentiellement illimitées, ils considèrent la quête du savoir et la maîtrise des diverses disciplines comme nécessaires au bon usage de ces facultés. Ils prônent la vulgarisation de tous les savoirs, dont religieux : la parole divine doit être accessible à toute personne, quelles que soient ses origines ou sa langue (traduction de la Bible en langue vernaculaire par Érasme en 1516)

et surtout:

Les humanistes supportent une morale universelle fondée sur la communauté de la condition humaine3. L'humanisme est intégré comme composante dans une variété de systèmes philosophiques plus spécifiques et dans plusieurs écoles de pensée religieuse.

et


http://fr.wikipedia.org/wiki/Humanisme

L'humanisme est avant tout une démarche, un rapport au monde et à l'Homme...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Millenium le Lun 27 Aoû 2012 - 13:03

Pour moi l'évolution de l'univers témoigne d'une volonté dans l'organisation vers l'harmonie, c'est dans cette démarche que s'inscrit l'humanisme, l'homme incarne un niveau de liberté de conscience supérieur et doit trouver l'harmonie dans ses relations avec ses semblables et avec son environnement.

L'humanisme est donc logique et en adéquation avec l'identité de notre univers.( Dieu?, sens, choix, volonté, évolution de la conscience, harmonie)
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par zizanie le Lun 27 Aoû 2012 - 13:07

Golem a écrit:
L‘humanisme a pour ambition de promouvoir le bien être de de l‘individu. Il ne peut pas être u monisme car l‘individu n‘est pas unique mais multiple ET chacun est unique.

Si l‘individu est multiple et que chacun est identique c‘est le monism e religieux.
J'en était resté au monisme métaphysique (matérialisme ou idéalisme) en opposition au dualisme platonicien ou religieux.
Tu parles donc d'un autre monisme (qui semble être son opposé) que je ne cerne pas bien. dubitatif
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Millenium le Lun 27 Aoû 2012 - 13:16

L'humanisme est donc en contradiction avec l'athéisme qui postule du non sens.

C'est le paradoxe de la croyance au surhomme et de la négation du sens et de la volonté, le surhomme représentant la conscience harmonieuse, son potentiel sans limite. Dieu?

Harmonie; Résultat d'ennsemble engendré par le bon équilibre de différentes parties.


Dernière édition par Millenium le Lun 27 Aoû 2012 - 13:24, édité 1 fois
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par zizanie le Lun 27 Aoû 2012 - 13:23

Millenium a écrit:L'humanisme est donc en contradiction avec l'athéisme qui postule du non sens.

C'est le paradoxe de la croyance au surhomme et de la négation du sens et de la volonté, le surhomme représentant la conscience harmonieuse, son potentiel sans limite. Dieu?
C'est aussi une contradiction du raisonnement sur ce fil:
1) L'humanisme (croire en l'Homme) s'oppose au déisme (croire en Dieu)
2) L'humanisme est donc athée
3) Si l'humanisme postule un sens, l'humanisme ne peut être athée.

Remarque: Pour les existentialistes, la vie est absurde (privée de sens).
Un existentialiste est athée mais un existentialiste peut-il être humaniste?

Une levée possible de ce paradoxe serait de dire:
L'humanisme propose un sens à une existence qui n'en a pas une à priori (écrire la page blanche).
Contrairement au déisme qui sous-entend un sens à priori.

Mais, la question du choix du sens est problématique, l'éthique mais quelle éthique? (et toc!)


Dernière édition par zizanie le Lun 27 Aoû 2012 - 13:34, édité 1 fois
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Millenium le Lun 27 Aoû 2012 - 13:33

l'existentialiste humaniste existe sûrement, c'est à mon avis un paradoxe qui découle d'un manque de perception ou du déni.

Le sens s'observe bien avant les hommes, la science démontre bien la volonté d'harmonie dans l'évolution de l'univers de l'infiniment grand à l'infiniment petit.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Millenium le Lun 27 Aoû 2012 - 13:42

Zizanie
"l'éthique mais quelle éthique? (et toc!)" rire

Harmonie; Résultat d'ennsemble engendré par le bon équilibre de différentes parties..



avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Ling le Lun 27 Aoû 2012 - 13:51

Millenium a écrit:Pour moi l'évolution de l'univers témoigne d'une volonté dans l'organisation vers l'harmonie, c'est dans cette démarche que s'inscrit l'humanisme, l'homme incarne un niveau de liberté de conscience supérieur et doit trouver l'harmonie dans ses relations avec ses semblables et avec son environnement.

L'humanisme est donc logique et en adéquation avec l'identité de notre univers.( Dieu?, sens, choix, volonté, évolution de la conscience, harmonie)

Et si nous sortions de l'humanisme pour aller vers l'abhumanisme (reste de discussion entre un abhumaniste et une humaniste)?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Rio sur Seine le Lun 27 Aoû 2012 - 15:50

Golem a écrit:Le bouddhisme qui est un monisme (tout est un et rien d'autre de façon absolue) est une religion dogmatique, ce n'est pas un humanisme.

C'est la théorie du "RIEN" et c'est en effet un extrémisme.

Le Karma n'existe pas, la Loi de Causalité n'existe pas, le Dharma n'existe pas,
etc...

Non ce n'est pas un humanisme, ça débouche plutôt sur "tout est permis", et ce fût
pendant des siècles au Japon à la base d'une idéologie criminelle, pour ceux qui sont
fascinés par les films de "Catana".

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par zizanie le Lun 27 Aoû 2012 - 16:10

Stirica a écrit:
Et si nous sortions de l'humanisme pour aller vers l'abhumanisme (reste de discussion entre un abhumaniste et une humaniste)?
L'abhumanisme par définition n'est pas un humanisme (ni un déisme), c'est considérer que l'homme n'est pas la priorité de l'univers et c'est probablement réaliste. Mais c'est resté l’œuvre vaine de poètes (merci monsieur Audiberdi), il est bien connu que l'homme parle de l'homme quand il ne parle pas de Dieu (pour mieux parler de l'homme) et le reste est sans intérêt pour l'homme. Par exemple, l'écologie, ce qui inquiète l'homme ce n'est pas la disparition des espèces et le recul de la diversité dont il est profondément responsable, non, c'est surtout et d'abord le devenir de sa petite espèce dans cet univers qu'il a contribué largement à pourrir. furieux
Alors, l'harmonie, dans tout ça? Quand on voit que les peuples ne sont pas fichus de vivre en paix et que le plus riche mange sur le dos des plus pauvres ... Quand ici même sur ce forum des personnes se disent bien pensantes et affichent glorieusement leur 145 de QI mais passent leur temps à vouloir bouter les musulmans hors de France ... J'ai envie de dire en paraphrasant Arletty:
"Harmonie! Harmonie! Est-ce le monde a une gueule d'harmonie?"
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Ling le Lun 27 Aoû 2012 - 16:37

J'ai envie de dire en paraphrasant Arletty:
"Harmonie! Harmonie! Est-ce le monde a une gueule d'harmonie?"

Tant que l'Homme n'aura pas su dépasser son statut de "super prédateur", de sommet de la chaine alimentaire...l'harmonie restera un vain mot.
(et je suis une optimiste de nature pette de rire )

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 16:52

zizanie a écrit:
Millenium a écrit:L'humanisme est donc en contradiction avec l'athéisme qui postule du non sens.

C'est le paradoxe de la croyance au surhomme et de la négation du sens et de la volonté, le surhomme représentant la conscience harmonieuse, son potentiel sans limite. Dieu?
C'est aussi une contradiction du raisonnement sur ce fil:
1) L'humanisme (croire en l'Homme) s'oppose au déisme (croire en Dieu)
2) L'humanisme est donc athée
3) Si l'humanisme postule un sens, l'humanisme ne peut être athée.

Remarque: Pour les existentialistes, la vie est absurde (privée de sens).
Un existentialiste est athée mais un existentialiste peut-il être humaniste?

Une levée possible de ce paradoxe serait de dire:
L'humanisme propose un sens à une existence qui n'en a pas une à priori (écrire la page blanche).
Contrairement au déisme qui sous-entend un sens à priori.

Mais, la question du choix du sens est problématique, l'éthique mais quelle éthique? (et toc!)

Les dieux sont innés, incréés et immortels.
Il ne suffit pas a l'homme d'avoir une caracteristique divine qui est l'intellect infini pour etre un dieu.

Les humains sont mortels, le destin fatal de l'homme pose la question de l'existence du sens de la vie humaine .

Le concept du surhomme est une réponse au nihilisme qui s'est levé apres que le courant humaniste (qui n'est pas anti deiste mais non deiste, n'etre pas une chose ce n'est pas etre son contraire) ait éloigné les hommes de la religion a partir de la renaissance.


Locke dit que la connaissance des écritures est une culture qui doit etre accessible a l'homme, il ne dis pas qu'il faut croire les ecritures mais qu'il faut les connaitre.

Dans la critique de la raison pure, Kant a critiqué et corrigé Locke.
Kant n'est pas un deiste mais il affirme tout de meme que les saintes ecritures expriment le devoir de bienveillance des humains les uns envers les autres.
Kant affirme que ce devoir est sacré, et que respecter ses devoirs (etre bienveillant en toute circonstance et bienfaisant quand c'est économiquement possible) conduit au bonheur.

Ainsi, comme Locke, il considere que la connaissance des ecritures est une richesse, par contre il ne croit pas en Dieu, c'est a dire qu'il ne croit pas que Dieu est un objet mais seulement un sujet.

Il n'y a aucun paradoxe la dedans, la bible est un exelent livre de philosophie, 75% des lois mosaiques sont encore inscrites au code civil et pénal des pays laics.

Un humaniste peut penser que le redacteur de la bible avait créé l'image de Dieu dans son intellect illimité sans que cet intellect, bien qu'infini, ne recouvre l'univers entier.

L'intelect humain est peut etre illimité mais un intellect humain est individuel et associé a un cerveau humain.

l'humanisme est au dela du monisme et du dualisme, ce n'est ni un monisme ni un dualisme mais ce n'est pas pour cela que c'est un anti monisme ou un antidualisme.

Chaque humain contient l'infini (en puissance) et est auto suffisant (potentiellement, apres auto construction, pas a la naissance) chaque humain et une monade, quand il y a plusieurs monade, ce n'est plus du monisme.



Pour revenir a Locke, qui montre la bible comme une connaissance utile et non comme un livre sacré, un point important de sa philosophie est la non existence de l'inné en l'homme, c'est a dire que Locke réfute explicitement qu'il existe une part divine dans l'etre humain, il appelle cela la table rase, l'esprit humain est totallement vierge a la conception et seuls les sens, non pas la raison, permet de faire naitre des pensées qui construisent l'intellect et le guide vers la morale.

C'est ce que Kant critique car celui ci croit que la raison pure, et non pas simplement les sens, doit guider les humains.

En affirmant que les sensations, donc la perception du monde matériel, fait naitre les idées, c'est a dire le monde idéal et métaphisique, Locke affirme que le monde des idées est un aspect, et non pas un fondement, du monde matériel. Ceci est du materialisme pur, c'est donc un monisme et cela ne peut pas encore etre de l'humanisme.
J'affirme que la philosophie de Locke (peut etre pas Locke lui meme) est materialiste et non deiste.


Toute philosophie qui considere le monde comme une monade est un monisme.
Une philosophie qui considere que le monde contient des monades n'est pas un monisme (ce qui n'est pas une chose peut etre, mais n'est pas obligatoirement le contraire de cette chose).
Platon pose deux principes contraires, au sommet la monade et en bas la dyade.
Ce n'est ni du monisme ni du dualisme.




L'humanisme pose chaque humain comme une monade en puissance (pas de naissance.)
Cela résoud le probleme du nihilisme que Nietzshe a voulu combatre.
Malheureusement on ne peut pas combatre le mal car c'est mal de combatre, pour la promotion du bien contre le mal on peut seulement répandre le bien.


Locke est un empiriste, il croit que la nature est Dieu, il ne croit pas que Dieu est la nature.
Le credo de Locke est que l'état de nature a précédé l'etat social.
Pour Locke et tous les partisants de l'etat de nature, Dieu n'a livré aucun commandement aux humains.
Locke est un contractualite, pour lui l'origine de la société est un contrat social originaire entre les hommes.

C'est a dire que tres explicitement, Locke recommande la lecture de la bible et pense que les lois mosaiques sont un contract social entre les hommes et non un commandement divin.

De la meme facon, Kant affirme que la bible est sacrée et que Dieu n'existe pas.

Dans la bible, ce qui est sacré pour les partisants du contract social, ce n'est pas Dieu, c'est le contract social.




avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 18:49

Millenium a écrit:Pour moi l'évolution de l'univers témoigne d'une volonté dans l'organisation vers l'harmonie, c'est dans cette démarche que s'inscrit l'humanisme, l'homme incarne un niveau de liberté de conscience supérieur et doit trouver l'harmonie dans ses relations avec ses semblables et avec son environnement.


Si la volonté d'organisation appartient a l'univers lui meme, c'est du vitalisme, la religion des Jedi dans star wars.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 18:51

Millenium a écrit:l'existentialiste humaniste existe sûrement, c'est à mon avis un paradoxe qui découle d'un manque de perception ou du déni.

Le sens s'observe bien avant les hommes, la science démontre bien la volonté d'harmonie dans l'évolution de l'univers de l'infiniment grand à l'infiniment petit.
L'existentialisme sartrien est un humanisme.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Lun 27 Aoû 2012 - 19:16

zizanie a écrit:
1) L'humanisme (croire en l'Homme) s'oppose au déisme (croire en Dieu)
2) L'humanisme est donc athée
3) Si l'humanisme postule un sens, l'humanisme ne peut être athée.

Je suis d'accord avec le point 1 et 2.
Je contredis le point 3.
Le 3 n'est pas un paradoxe, c'est seulement une erreure !


L'atheisme postule que Dieu n'existe pas (c'est un dogme, c'est a dire une opinion, une pensée pure non conditionnée par la réalité tangible) et conclu que la vie n'a pas de sens.
Une conclusion n'est pas un postulat.

Le fait que l'atheisme ne trouve pas de sens a la vie ne prouve pas que la vie n'a pas de sens. Une absence de preuve n;est pas un preuve d'absence.

Partant du postulat que Dieu n'existe pas, le credo de l'atheisme est que la vie n'a pas de sens intrinsec, cela ne l'empeche pas d'avoir un sens relatif.

Si la ie n;a pas de sens intrinsec car la ie n;est pas un etre vivant, cela n;empeche pas chaque etre vivant de voir un sens a sa vie.

Si la vie était Dieu, la vie aurait du sens parce que la vie est vivante.

Si les humains sont vivants, leur vie a du sens.

Ce qui donne du sens a une chose c'est le fait que cette chse est animée, mouvante, vivante, et ce mouvement de vie forcément un sens, seul ce qui est statique et inerte n'a pas de sens.

L'atheisme postule que l'univers n;a pas de mouvement propre, donc pas de sens propre. Cel n'empehe pas chaque humain d'avoir un mouvement propre.

L'atheisme n'est pas un humanisme mais ce nest pas un anti humanisme.
L'humanisme peut parfaitement etre athée, et il l'est obligatoirement, il postule que l'univers n'a pas de sens intrinsec, il n'est pas mouvant de sa propre volonté, il n'est pas vivant, mais les humains sont vivant et doté d'une volonté propre.

Le credo athée qui refuse que l'univers ait du sens pare qu'il n'est pas vivant n'empeche pas le credo humaniste qui donne du sens a la ie humaine et ne donne pas de sens intrinsec a la realite en generale.

L'existentialisme sartrien dénonce et reconnait que la vie n'a pas de sens en soi: c'est le néant qui se trouve face a l'etre vivant.
Pour que l'homme ne soit pas obitéré par le néant, il doit faire acte d'engagement (dans sa propre voie), cela donne du sens a sa vie.

L'existentialisme sartrien est un humanisme athée ou chaque humain est responsable de donner du sens a sa propre vie, grace a l'engagement.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Résistons le Lun 27 Aoû 2012 - 23:50

Golem a écrit:
Permetez, je suis bouddhiste (je sais mieux que les autres qui je suis et je suis jaloux de mon intégrité, ne tentez pas d'attentet a mon identité, vous seriez exposé a une réciprocité en vertu de la loi de l'équilidre) je vais vous illustrer ce que pense un bouddhiste.



Voila, tu aurais dû commencer par là....

Dire "en tant que bouddhiste, je pense que X=>Y", j'accepte...
Affirmer comme une vérité que "X=>Y", surtout quand il y a des contre-exemples à la pelle, c'est malhonnëte...

Donc maintenant, si je reprend tous tes dires, en disant "en tant que bouddhiste, je crois que....bla bla bla est vrai', je vais dire "merci pour l'information"
Mais si tu dis "bla bla bla est vrai", je continuerais à dire : "c'est des conneries"...
avatar
Résistons
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 557
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Athée
Humeur : fringante
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Mar 28 Aoû 2012 - 4:23

Je sais mieux que toi ce que tu vas faire: tu ne vas pas relires tout ce que j'ai écris. Tu te trompes sur toi même.
Si tu ne te connais pas tu ne peux pas croire en toi mais sois tranquille, je te connais.

Apprend aussi à me connaitre.


Non, je ne devais pas commencer par dire que je suis bouddhiste car le bouddhiste croit a la loi de causalité avant de croire en soi, le soi bouddhiste nait conditionné et aspire a la liberté, le soi humaniste nait libre.

Si tu veux mon identité compléte je suis chaman, chrétien, musulman, bouddhiste, agnostique et athée. Mes prières sont le plus souvent adressées aux éléments.

J'ai utilisé ma culture de bouddhiste pour éclairer la lanterne de Tenzin, qui est bouddhiste, afin qu'il comprenne mon message, j'ai exploité son propre langage.

Si toi aussi tu veux m'apprendre des choses ne te genes pas, j'adore apprendre, mais donne moi des informations, pas des ordres, je n'ai que faire que tu me dises par quoi il faut que je commence.


avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Rio sur Seine le Mar 28 Aoû 2012 - 5:08

Résistons a écrit:
Dire "en tant que bouddhiste, je pense que X=>Y", j'accepte...
Affirmer comme une vérité que "X=>Y", surtout quand il y a des contre-exemples à la pelle, c'est malhonnëte...


Personnellement en tant que Bouddhiste, et en partant de la connaissance de moi-même,
ce type de précaution de langage m'apparait comme une évidence dans mes rapports
avec les non-bouddhistes, surtout lorsqu'on traite d'un sujet généraliste.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Edouard LaHonte le Mar 28 Aoû 2012 - 6:28

La pin-up a écrit,

Quand ici même sur ce forum des personnes se disent bien pensantes et affichent glorieusement leur 145 de QI mais passent leur temps à vouloir bouter les musulmans hors de France ... J'ai envie de dire en paraphrasant Arletty:
"Harmonie! Harmonie! Est-ce le monde a une gueule d'harmonie?"

En 1945, un psychologue de l'armée G.M. Gilbert a été autorisé à examiner les leaders en procès à Nuremberg pour crimes de guerre. Parmi les tests, une version allemande du test de de QI Wechsler-Bellevue a été proposée. Voici les résulats :

1 Hjalmar Schacht 143
2 Arthur Seyss-Inquart 141
3 Hermann Goering 138
4 Karl Doenitz 138
5 Franz von Papen 134
6 Eric Raeder 134
7 Dr. Hans Frank 130
8 Hans Fritsche 130
9 Baldur von Schirach 130
10 Joachim von Ribbentrop 129
11 Wilhelm Keitel 129
12 Albert Speer 128
13 Alfred Jodl 127
14 Alfred Rosenberg 127
15 Constantin von Neurath 125
16 Walther Funk 124
17 Wilhelm Frick 124
18 Rudolf Hess 120
19 Fritz Sauckel 118
20 Ernst Kaltenbrunner 113
21 Julius Streicher 106


Faut-il cesser de croire dans la valeur du QI ? De l'Homme ? Ou bien des deux ? No
avatar
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Mar 28 Aoû 2012 - 7:11

L‘intelligence est puissance, elle n‘est pas bienveillance.
C‘est la responsabilité de l‘homme dêtre bienveillant (Kant) pour cela il.construit comme outil le contrat social (Rousseau), afin de dépasser son état de nature (Locke) pour devenir le surhomme (Nietzsche ).
Mais c‘est du bricolage de jouer au mécano avec les auteurs.

J‘avoue que ça prend moins de temps à écrire mais je préfére le décrire avec des émotions plutôt qu avec des marteaux et des tracteurs.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Résistons le Mar 28 Aoû 2012 - 11:21

Golem, loin de moi l'idee de te donner des ordres, je hais cela. Je te donnais mon ressenti...

Et tu te trompes, j'ai relu tes dires, avec l'option "explication bouddhiste", et la, j'ai appris deux trois trucs sur le bouddhisme que je ne savais pas... Et bien sur deux trois trucs qui me paraissent aberrants...

Mon commentaire etait surtout pour dire que ce que tu prends pour verite, ne l'est pas pour les autres, et vice versa...
avatar
Résistons
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 557
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Athée
Humeur : fringante
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croire en soi.

Message par Golem le Mar 28 Aoû 2012 - 13:31

Si tu veux comprendre relis le tout avec option "je suis humaniste (donc athée) et je crois en moi (je suis Dieu)".

Dis toi que ce que tu crois aberrant n'est que paradoxe. La logique est au dela des apparences.

La partie "je suis bouddhiste" ne concerne que ma réponse a Tenzin comme je l'ai déja dis.



Je suis un stoïcien et mon démon intérieur me souffle que tu ne m'as rien appris a propos de la nature de la vérité.

Je suis philosophe et pédagogue, polyglote et polygraphe, mais je n'ai pas prétention de connaitre la vérité, ce serait un orgueil démesuré.

J'ai la prétention de me connaitre assez bien moi meme, c'est déja un programme ambitieux et je n'en suis pas peu fier. Je ne fais que me présenter, moi même et mes opinions.
Apprend a me connaitre.

Si tu veux apprendre la vérité qui peut t'aider ?
Surement pas moi, je crois qu'il est vrai que Dieu existe et je crois qu'il est vrai qu'il n'existe pas.
Je ne suis pas sur que le vérité existe mais je sais que j'existe en vérité, un peu au dela d'ici et maintenant.

Toi aussi j'apprends a te connaitre. Je te remercie d'avoir exprimé ton opinion sur ma personne.

Je t'invite a entrer dans le dialogue et dire ton
opinion sur la façon de parvenir a se connaitre soi même afin de pouvoir croire en soi, ce qui est le sujet de conversation.

Je sais déja de toi ce que tu as dis. Tu ne crois ni en Dieu ni a l'homme ni a toi même.

Comment pourrais tu croire a la vérité exprimée par un humain si tu ne crois ni en Dieu ni en l'homme ?
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum