Les femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les femmes

Message par desquestions le Mer 19 Sep 2012 - 20:44

"Filles en flammes, filles en feu,
Falsifiant vos audaces sous des traits sirupeux,
Vous m'affamez en diable de vos pas sulfureux.

Délicieuses îles vierges de mes tentations,
Vous faîtes de ma verge le siège d'illusions,
de désirs sacrilèges et de "qu'en dira-t-on".

Déesses charnelles que les hanches étoffent,
Vous êtes mes fées Clochette,
A moi, chien de Pavlov.
"

Et les féministes à qui ça ne plaît pas : je m'en tape complètement !!!!
Vive les femmes !!!!!
avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par AC* le Mer 19 Sep 2012 - 20:59

À propos des femmes, parfois, je me demandais si les femmes n'avaient pas le cerveau inversé.

Aujourd'hui, je pense de moins en moins aux femmes. Depuis que j'en ai trouvé une qui me correspond, sauf que je ne sais pas si c'est aussi son avis. Pas une femme de feu, non, une femme d'eau afin de m'apporter calme.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Mer 19 Sep 2012 - 21:13

ACourvoisier a écrit:
À propos des femmes, parfois, je me demandais si les femmes n'avaient pas le cerveau inversé.

Aujourd'hui, je pense de moins en moins aux femmes. Depuis que j'en ai trouvé une qui me correspond, sauf que je ne sais pas si c'est aussi son avis. Pas une femme de feu, non, une femme d'eau afin de m'apporter calme.

Oh mais je n'avais pas l'intention de parler au nom des hommes.
Je parlais de moi et uniquement moi.

Après, soyons clairs : si tu trouves la nénette qui t'apaise, qui te donne envie de rentrer chez toi le soir, avec qui tu peux partager des moments privilégiés, auprès de qui tu peux te confier, qui te donne la force de rester sage...
Bref, tout ça quoi.

Deux cas de figure :

- elle est possiblement intéressée par toi. Dans ce cas, fais tout pour que vous soyez ensemble et aime-la tous les jours jusqu'à la mort (avec quelques aménagements en cours de route lol)

- elle n'est, de toute évidence, absolument pas intéressée par toi. Dans cet autre cas, conserve-la comme une icône, une référence. Profite de ces moments où, étant dans la même pièce, tu l'admires, tu la trouves sublime mais sans lui dire.
Ça peut paraître frustrant pour le mec de mon poème, mais pas pour un esthète des sentiments.

Tu sais, les plus hauts vertiges que j'ai connu dans ma vie sont ceux provoqués par les femmes que je n'ai jamais pu avoir.

Mais comme l'indique mon poème, mes plus bas instincts ont été hautement sollicités par les plus accessibles.

Je trouve du charme dans les deux catégories.

avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par AC* le Mer 19 Sep 2012 - 21:34

C'est sympa la tournure des dernières phrases. Je ne suis pas contre les bas instincts, dans la mesure qu'ils s'imposent d'eux-mêmes. J'ai juste du mal à imaginer agir avec une qui ne correspond pas à des critères extrêmement précis.

Concernant celle dont je parle, je ne me donne qu'une explication: elle est autiste. Je ne vois pas d'autre solution. Elle a toujours répondu à mes regards.

Mais je pense qu'Einstein avait tors, lorsqu'il disait:
La gravité ne peut être tenue responsable de ce que les gens tombent amoureux.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Mer 19 Sep 2012 - 22:01

ACourvoisier a écrit:
C'est sympa la tournure des dernières phrases. Je ne suis pas contre les bas instincts, dans la mesure qu'ils s'imposent d'eux-mêmes. J'ai juste du mal à imaginer agir avec une qui ne correspond pas à des critères extrêmement précis.

Concernant celle dont je parle, je ne me donne qu'une explication: elle est autiste. Je ne vois pas d'autre solution. Elle a toujours répondu à mes regards.

Mais je pense qu'Einstein avait tors, lorsqu'il disait:
La gravité ne peut être tenue responsable de ce que les gens tombent amoureux.

Mes bas instincts ne répondent à aucun critère précis puisque charnellement, tout ou presque m'attire.
En résumé : minces, grosses, rousses, blondes, petites, grandes, blanches, noires, etc.

C'est en cela que je suis, dans mon poème, un chien de Pavlov.
Agite la clochette féminine, et je commence à saliver.

Nous sommes d'accord, c'est du bas instinct.
Mais cette dimension du désir masculin existe, aussi vile soit-elle.
J'ai voulu poétiser la chose, d'une part pour m'en amuser un peu, d'autre part pour montrer qu'on pouvait très facilement transfigurer le "crasse" en objet pseudo-littéraire.

Ce que tu me racontes est autrement plus poignant.
Une femme autiste te plaît.
Il semble même que ce soit plus encore.

Et bien écoute, si tu aimes cette femme, si elle correspond à tes critères, pourquoi te censurer ?
Pourquoi ne pas lui déclarer ta flamme ?
Est-ce, justement, parce qu'elle est autiste ?
Mais les autistes tombent amoureux également, comme n'importe qui d'autre.

Après, peut-être que tu éprouves une certaine difficulté à te dire que si tu es attirée par une autiste, c'est que tu l'es toi-même d'une certaine manière.
Pas dans un sens exclusivement scientifique et médical, plutôt dans une catégorie néo-psychologique.

Mais où est le problème ?

Tu vas t'empêcher toute ta vie d'assumer tes "critères" pour faire plaisir au monde entier ?

Si tu aimes cette fille, si elle te procure tes émotions comme nulle autre pareille, si tu la trouves belle, digne d'être courtisée alors pourquoi ne pas te lancer ?

Tu as peut-être peur de tout gâcher, car je suis à peu près certain que vous vous connaissez depuis un moment.
Tu crains de bousiller votre amitié en tentant le tout pour le tout.

Mais si tu me dis qu'elle répond à tes regards, alors cela signifie que vous êtes déjà complices.

Si cette conversation doit se poursuivre, je préfère que ce soit en MP.
Je n'ai aucune envie que tu étales ici devant tout le monde ta vie privée.
Franchement, j'aimerais qu'on en discute toi et moi, si tu le veux bien.

Tu fais partie de ces membres du forum pour qui j'ai beaucoup de tendresse.
Et il se trouve que, par le plus grand des hasards ou la plus forte des providences, l'une de mes cousines les plus proches vient de se marier avec un gars de Lausanne.

Bref, tu me dis quoi.

avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par AC* le Mer 19 Sep 2012 - 22:10

Alors très bien, mais j'assume volontiers mes pensées. Cependant, si ça doit se poursuivre en MP, pourquoi pas ! Et merci.

À vrai dire, je n'ai pas trop l'occasion d'en parler avec mon père, alors c'est volontiers.

J'avais bien compris l'aspect poétique et amusant, et j'espère ne pas avoir jeté un froid avec mes questionnements.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par gaston21 le Mer 19 Sep 2012 - 22:28

desquestions, que veux-tu ? Nous sommes tous Adam! Dès qu'Eve apparaît au détour d'un sentier, la même histoire se renouvelle...Tu tends le bras...Euh ! Chien de Pavlov, tout à fait ! Mais moins sage que mon épagneul, qui, lui, n'a qu'une amie ! Sans doute la réincarnation d'un sage bouddhiste ! Je n'en suis pas à ce niveau...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Mer 19 Sep 2012 - 22:34

gaston21 a écrit:desquestions, que veux-tu ? Nous sommes tous Adam! Dès qu'Eve apparaît au détour d'un sentier, la même histoire se renouvelle...Tu tends le bras...Euh ! Chien de Pavlov, tout à fait ! Mais moins sage que mon épagneul, qui, lui, n'a qu'une amie ! Sans doute la réincarnation d'un sage bouddhiste ! Je n'en suis pas à ce niveau...

Je t'avouerai qu'à moi aussi, ce niveau m'échappe.
Oh, je ne dis pas que je n'ai jamais été amoureux.
Mais hélas, toujours désireux...
Comme tu dis, ça doit être le fameux héritage adamique.
Ou Eve-angélique, ce fabuleux oxymore !

avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par Tenzin Dorje le Jeu 20 Sep 2012 - 6:29

N'oublie pas que la femme sur qui tu as flashé est faite de chair et de sang, qu'elle est pleine de mucus, d'excréments, et d'urine, qu'elle se parfume et se maquille car elle est moche et pue,

Que tu n'as flashé sur elle qu'en vertu de circonstances,
Qu'elle est aimée par certains, haïe par d'autres,
Que chaque jour, de ses cellules cérébrales dégénèrent (et ne se restaurent pas),
Qu'elle ne fut pas toujours attirante, ne le sera pas toujours
(visualise-la bébé, ou à 80 ans),
Tu aimes un concours de circonstances, pas une femme.


ça, c'est du Nagarjuna appliqué sourire
C'est un antidote contre l'idéalisation, la position qui consiste à voir la fille comme "toute belle, toute parfaite". On a tendance à se faire du cinéma, et celui-ci est un cinéma plus réaliste.
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 34
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Jeu 20 Sep 2012 - 13:43

Ça me rappelle le commentaire qu'avait laissé un mec sur Youtube, et qui m'avait beaucoup fait rire car c'était très juste. C'était en rapport avec une vidéo sur la psychologie féminine et sur le besoin d'idéalisation, un truc dans ce goût-là.
Des tas de gars se sentaient découragés, trouvaient qu'aborder une nana relevait de l'exploit...
Et au milieu des craintes, un type disait :

"Mais arrêtez de vous prendre la tête. Une fille, ça pète, ça chie comme tout le monde. Vous voulez un conseil ? Voyez-la comme si c'était un pote, et tout se passera bien"

A l'inverse, je connais un mec qui sacralise en permanence les femmes. Comme si le Hollywood sentimentaliste lui avait lavé le cerveau (à cet égard, tu as bien raison de parler de cinéma, Tenzin Dorje).
Résultat : il a 30 ans, n'a connu qu'un flirt dans sa vie et tout me laisse à penser qu'il est encore puceau...
Chaque fois qu'une fille lui tape dans l’œil, il en fait des tonnes façon bluette.
Les nanas trouvent ça mignon au début, mais sont très vite gavées par ses kilos de guimauve et finissent même par prendre peur.
Quand elles comprennent que le type est plus fasciné par l'idée qu'il se fait d'elles qu'il n'est attiré pour ce qu'elles sont réellement, elles se barrent en courant...

Ah, vaste sujet...
avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Presque une aventure

Message par Cochonfucius le Jeu 20 Sep 2012 - 13:53

A l'arrêt d'autobus, un homme a son regard
Capté par la beauté d'une femme en attente.
"Vous êtes belle", a-t-il dit d'une voix charmante.
L'autobus arriva, même pas en retard.

Et pendant le trajet, cette femme émue par
La douceur de ces mots, avait l'âme tremblante,
Et elle imaginait l'aventure excitante
Qui pourrait se produire avec l'inconnu, car

Lorsque deux coeurs soudain battent à l'unisson,
Les corps peuvent bientôt partager leurs frissons,
L'amour ne requiert pas de formalités lourdes.

Le bus accomplit son parcours sans intérêt.
Le monsieur descendit, car c'était son arrêt.
A nos violents désirs, la vie, parfois, est sourde.


* * *

http://www.forum-metaphysique.com/t5739p40-que-vienne-cet-automne#156658
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23621
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Jeu 20 Sep 2012 - 13:56

Merci pour cette contribution Cochonfucius.
C'est très joli comme poème.

Et on y retrouve bien l'idéalisation dont on parlait plus haut :

"Et elle imaginait l'aventure excitante
Qui pourrait se produire avec l'homme
"
avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par Cochonfucius le Jeu 20 Sep 2012 - 14:02

Voici la source :

http://www.lesmotsenfolie.net/t2420-a-l-arret-d-un-bus#13886

Nous étions deux à l'arrêt de ce bus, le poids de votre regard m'intimidait, lorsque soudain vous m'avez dit: "Vous êtes belle!" avec cette pointe d'admiration dans la voix qui jamais ne me quittera. (...)
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23621
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Jeu 20 Sep 2012 - 14:07

J'aime beaucoup sa façon de décrire ce moment intense de désir.

D'ailleurs, si des femmes sur ce forum ont envie de nous faire partager leurs émois en poésie, vous êtes plus que bienvenues


avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par gaston21 le Jeu 20 Sep 2012 - 23:20

Et comment ne pas faire appel à un élu de Dieu, St Odon, abbé de Cluny ?
" Si les hommes voyaient ce qui est sous la peau, la vue seule des femmes leur serait nauséabonde . Cette féminine grâce n'est que vomissure, sang, humeur, fiel. Considérez ce qui se cache sous les narines, dans la gorge, dans le ventre: saleté partout...Et nous qui répugnons à toucher même du bout des doigts de la vomissure et du fumier, comment pouvons-nous
désirer serrer dans nos bras un simple sac d'excréments ?"
Jolies et gentes dames, voyez jusqu'où quel point de sottise et d'hystérie peut conduire la croyance au Dieu des monothèismes ?
Livrez-vous au Diable et à son tison !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes

Message par desquestions le Jeu 20 Sep 2012 - 23:28

Mais d'où sort ce taré hygiéniste ?
Il s'était noyé dans la cuve d'un trappiste avec de gerber sa prose senteur lavande ?

Me demande bien quelle tronche notre abbé du courant d'air pur pouvait tirer en se levant le matin, baignant dans ses pollutions nocturnes...
A moins que pour lui, le jus de ses raisins secs relevait du nectar délicat...
avatar
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum