Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Page 1 sur 21 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Dim 14 Oct 2012 - 13:49

Je citerais un texte sur ce sujet, avec une pensée pour notre ami Edouard le honte... sourire

"La zététique et le scepticisme scientifique

La zététique et le scepticisme scientifique sont deux disciplines très proches. Elles sont toutes les deux caractérisées par une attention exacerbée à la science face aux non-sens des thèses spiritualistes et aux tenants du paranormal. Le scepticisme contemporain utilise donc les armes de la science pure et dure contre les thèses ufologiques selon lesquelles l'humanité serait visitée par des entités extraterrestres, contre les phénomènes psychiques (fantômes, télékinésie,...) ou encore contre le créationnisme et les tenants du dessein intelligent.

Contrairement au scepticisme antique qui déclarait la connaissance du réel impossible, le scepticisme contemporain croit fermement dans le pouvoir descriptif et explicatif de la science. Pour eux, seuls les énoncés scientifiques peuvent être dits « sensés ». Leur scepticisme tient plutôt du doute que leur inspirent les affirmations du sens commun, rapides et non-étayées. Ils refusent systématiquement d'interpréter des phénomènes inconnus ou apparemment mystérieux comme des preuves de l'existence de phénomènes qui dépassent l'entendement humain.

Le mouvement sceptique contemporain s'est surtout développé dans les pays anglosaxons, mais n'a pas manqué de faire des émules dans le monde francophone, à l'heure où Internet est un moyen efficace dans la propagation des rumeurs et autres raccourcis scientifiquement peu valables. Ils opposent dans leurs travaux la « bonne science », la science académique et sérieuse, à la « mauvaise science » qui est la pseudo-science dont se réclament les amateurs d'occulte ou de parapsychologie.

Le scepticisme scientifique est un mouvement très largement traversé par un matérialisme profond, qui ne laisse aucune place à Dieu (aucun énoncé scientifique ne peut le prouver) ni à d'autres entités scientifiquement insaisissables comme l'âme ou la conscience. Il est dès lors légitime de croire qu'ils n'accordent pas à la philosophie une place très haute dans leur estime, et que celle-ci peut être très facilement, selon leurs catégories, être classées parmi les constructions psychologiques qu'ils ont à cœur de dénoncer."

Source

Sans ces deux outils, pour moi indispensables, comment ne pas se perdre dans l'illusion, le fantasmagorique, la déréalisation ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Bulle le Dim 14 Oct 2012 - 20:10

Il est dès lors légitime de croire qu'ils n'accordent pas à la philosophie une place très haute dans leur estime, et que celle-ci peut être très facilement, selon leurs catégories, être classées parmi les constructions psychologiques qu'ils ont à cœur de dénoncer."
Alors là je ne suis d'accord avec ce que dit le lien. On peut bien être tout à fait sceptique et matérialiste et accorder une très grande place à la philosophie !
Au passage je cite :
"l'"école des philosophes zététiques" désigne l'école de Pyrrhon et des sceptiques grecs" (Julia1984).

_________________
Hello Invité ! Le du 01 juillet est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39198
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Edouard LaHonte le Lun 15 Oct 2012 - 12:15

Salut Jipé sourire ! Et ben... ! Voili un sujet qui me plait !

La zététique et le scepticisme scientifique sont deux disciplines très proches.

C'est bonnet blanc et blanc bonnet, la zététique, c'est le scepticisme scientifique avec un zeste de French touch pour la forme.

Pour le fond, rien de nouveau, ce n'est que du rationalisme positiviste dans un package populiste, de la tambouille scientifique prémâchée pour Riberys, de la bouillie avale-et-ferme-la t'auras l'air moins con. Du scientisme prosélité en costard de vendeur de camelote.

Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

A peu près tout. En vrac :

Sur quelles bases solides se fonde la distinction entre rationnel et irrationnel ?

Est-ce-qu'il n' y a pas une distinction nécessaire entre réalité factuelle et réalité pratique et donc vérité et bonheur ?

En quoi beaucoup de problèmes de société ne peuvent pas plutôt être envisagés avec pertinence comme étant dus à un excès de rationalisme plutôt qu'à un manque ?

A la base de la discipline est l'infâme principe du rasoir d'Occam. Dans la bouche des zets, ça se traduit par favoriser l'hypothèse la moins couteuse cognitivement (sic). Suspect .
Pourquoi l'hypothèse la plus couteuse ne serait pas préférée au contraire ? Elle est pourtant souvent plus joculaire, excitante, créative et esthétique...

La zet invite à suspendre son jugement dans le doute plutôt que de se fonder sur la croyance. Mais est-ce seulement possible ? Et même dans le cas, est-ce-que la croyance n'est pas nécessaire comme corrélaire de la raison pour s'engager dans la connaissance avec espoir d'en retirer autre chose que des idées surannées et stériles ?

Bref, j'en ai encore une brouette mais je finirai par deux arguments imparables parce-qu'irrationnels,

Ce que j'ai contre le scepticisme contemporain, c'est que c'est encore plus chiant, morose et morbide qu'un épisode de ça sur TF1, fluute



... Et que si Rabelais était vivant, comme Flaubert l'a écrit, il prendrait sans aucun doute comme cible de sa verve et férocité les rationalistes de tout poils, ce sont eux les agélastes qui ont remplacé les cafards des institutions de son temps.

harpe


avatar
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Lun 15 Oct 2012 - 14:26

Edouard:
Du scientisme prosélité en costard de vendeur de camelote.
Faut pas inverser les rôles : c'est justement le devoir de vigilance face au droit de rêver exploité par les vendeurs de camelote qui est remise en question. A une version A, ils opposent une version B : au lecteur de choisir entre les deux versions. C'est la moindre des choses et il me semble que c'est plutôt bien d'exercer à l'esprit critique. Je ne vois pas de problème à cela, même au contraire une forme de solution...
Sur quelles bases solides se fonde la distinction entre rationnel et irrationnel ?
Est-ce-qu'il n' y a pas une distinction nécessaire entre réalité factuelle et réalité pratique et donc vérité et bonheur ?
Ce sont justement les "bases solides" qui sont interrogées afin de savoir si elles le sont ou seulement le prétendent.
Et pourquoi veux-tu que la vérité s'oppose au bonheur ou bien connaître le poids du crédit que l'on peut apporter à une affirmation empêche l'accès au bonheur ? Le bonheur serait incompatible avec la vérité et la réalité et obligatoirement lié à l'illusion d'après toi ? Personnellement je ne le pense pas. Je pense que le bonheur se construit fort bien à partir des réalités, ce qui ne veut pas dire que l'on n’a pas le droit aux rêves, mais nous ne sommes pas obligé de tout mélanger, voire c'est le mélange qui peut être dangereux.
Exemple on peut être un conducteur de voiture et faire de la peinture sur toile, mais peindre en conduisant est très certainement dangereux...Es-tu d'accord avec moi ? sourire

Pour ma part il me semble que les cours de zététique qui sont donnés dans les facultés sont tout à fait bénéfiques à la formation de l'esprit et de la pensée critique.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tibouc le Lun 15 Oct 2012 - 14:34

le devoir de vigilance face au droit de rêver
Et pourquoi ce serait pas le devoir de rêver face au droit à la vigilance ? rire
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Lun 15 Oct 2012 - 14:37

Tibouc a écrit:
le devoir de vigilance face au droit de rêver
Et pourquoi ce serait pas le devoir de rêver face au droit à la vigilance ? rire
Parce que sans vigilance la porte est ouverte à tous les excès, tous les abus... Déjà qu'en étant vigilant on arrive à se faire avoir... pale

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tibouc le Lun 15 Oct 2012 - 14:54

Sauf que les gens sont assez grands pour fixer leurs propres limites sans que des petits pères la science arrogants et chiants comme un discours de Bayrou viennent leur dire ce qu'il faut penser.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Lun 15 Oct 2012 - 15:01

Tibouc a écrit:Sauf que les gens sont assez grands pour fixer leurs propres limites sans que des petits pères la science arrogants et chiants comme un discours de Bayrou viennent leur dire ce qu'il faut penser.
Crois-tu vraiment que tout le monde connaît parfaitement leurs limites ? Pourquoi y a-t-il autant de sectes qui recrutent autant adeptes ? Pourquoi les gens se font encore autant arnaquer dans la vie courante, etc... ? Aider à développer un sens de la critique, à rester dans un raisonnement cohérent et lucide ne peut pas apporter plus de désagréments que d'enfumer et embrouiller l'esprit comme le font les charlatans, et escrocs en tous genres.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par gaston21 le Lun 15 Oct 2012 - 15:39

A mes yeux de non-spécialiste, je ne vois pas de différence entre zététique et scepticisme scientifique, à part le fait que la zététique semble davantage s'orienter dans la lutte contre les pseudo-sciences, les croyances, etc....Le scepticisme en lui-même revêt un caractère plus général.
J'ai regardé samedi sur ARTE l'émission "La magie du Cosmos" sur le temps ; ardue à suivre; une conception du temps qui défie la simple raison, mais qui est étayée par la théorie d' Einstein et de ceux qui ont continué son oeuvre; étayée aussi par les expériences scientifiques .Cette notion du temps, exposée dans cette émission, est cependant complètement opposée au simple bon sens ! Le temps ne s'écoule pas; son écoulement n'est qu'une question de vitesses dans l'Univers et, semble-t-il, un effet de la gravitation ! Autrement dit, Gaston est tout en même temps, le gamin qui tète sa mère et le vieux qui radote!
Et peut-être aussi une explication des phénomènes de voyance ! Et les anciens du forum connaissent ce que j'ai vécu en 1983. En tout cas, cette émission m'a profondément troublé; elle n'a rien résolu, mais m'a enseigné qu'il ne faut jamais être trop affirmatif ...Le doute, c'est la sagesse !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par cana le Lun 15 Oct 2012 - 16:33

Jipé a écrit:Crois-tu vraiment que tout le monde connaît parfaitement leurs limites ?
Et toi JP tu les connais LEUR limites ? segrattelementon
Heuresement que tu es là pour les "limiter".

Tibouc a écrit:
Sauf que les gens sont assez grands pour fixer leurs propres limites sans que des petits pères la science arrogants et chiants comme un discours de Bayrou viennent leur dire ce qu'il faut penser.
Excellent ! bravo

Gaston a écrit:Le doute, c'est la sagesse
C'est vrai Gaston et "La doctrine des certitudes" s'appele Zététique :) Va t'en comprendre...? lol!
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Lun 15 Oct 2012 - 17:28

cana a écrit:
C'est vrai Gaston et "La doctrine des certitudes" s'appele Zététique :) Va t'en comprendre...? lol!
La zététique est l'art du doute, elle est nécessaire...Tu ne doutes jamais Cana ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par cana le Lun 15 Oct 2012 - 18:09

Jipé a écrit:
cana a écrit:
C'est vrai Gaston et "La doctrine des certitudes" s'appele Zététique :) Va t'en comprendre...? lol!
La zététique est l'art du doute, elle est nécessaire...Tu ne doutes jamais Cana ? dubitatif
Si jp je doute même de la science tu vois.
Mais lorsque je lis pour la zététique (source wiki)
"zététique = l'étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux" ... et justement le paranormal est un terme utilisé pour qualifier un ensemble de phénomènes dont les causes ou mécanismes ne sont apparemment pas explicables par des lois scientifiques" ...
"le paranormal est généralement considéré comme un sujet d'étude peu sérieux"
Je me demande si le rationnel ou les lois scientifique peuvent seules faire avancer le schmilblick ? ou peut être pour mieux taper dessus tapelatête Douter de tout est scientiquement impossible, va tu l'admettre? C'est raisonnablement une chimére...
Douter de tout signifie pour moi, jeter sa doctrine à la poubelle (science, philo religion etc...) et penser autrement, sans s'accrocher à aucune branche "Certitude", changer sa maniére de penser ... Ce qui restera sera le vrai et il ne restera RIEN
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tibouc le Lun 15 Oct 2012 - 18:35

Jipé a écrit:Crois-tu vraiment que tout le monde connaît parfaitement leurs limites ? Pourquoi y a-t-il autant de sectes qui recrutent autant adeptes ? Pourquoi les gens se font encore autant arnaquer dans la vie courante, etc... ? Aider à développer un sens de la critique, à rester dans un raisonnement cohérent et lucide ne peut pas apporter plus de désagréments que d'enfumer et embrouiller l'esprit comme le font les charlatans, et escrocs en tous genres.
Mais justement, quelle différence fondamentale y a-t-il entre un gourou et un zététicien ?
Ne sont-ce pas tous les deux des vendeurs de vérités ?
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Lun 15 Oct 2012 - 18:46

Tibouc a écrit:
Jipé a écrit:Crois-tu vraiment que tout le monde connaît parfaitement leurs limites ? Pourquoi y a-t-il autant de sectes qui recrutent autant adeptes ? Pourquoi les gens se font encore autant arnaquer dans la vie courante, etc... ? Aider à développer un sens de la critique, à rester dans un raisonnement cohérent et lucide ne peut pas apporter plus de désagréments que d'enfumer et embrouiller l'esprit comme le font les charlatans, et escrocs en tous genres.
Mais justement, quelle différence fondamentale y a-t-il entre un gourou et un zététicien ?
Ne sont-ce pas tous les deux des vendeurs de vérités ?
lol! ta question ne m'inspire aucune réponse, où alors il faudrait que j'ai du temps à perdre... Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tibouc le Lun 15 Oct 2012 - 20:49

Fallait pas ouvrir de sujet alors ! rire
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par casimir le Lun 15 Oct 2012 - 21:28

Mais justement, quelle différence fondamentale y a-t-il entre un gourou et un zététicien ?
Ne sont-ce pas tous les deux des vendeurs de vérités ?

Oui, cela dit comme chacun de nous.
Tant qu'on a besoin d'un autre à qui la vendre. lol!


avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tibouc le Lun 15 Oct 2012 - 23:20

casimir a écrit:
Mais justement, quelle différence fondamentale y a-t-il entre un gourou et un zététicien ?
Ne sont-ce pas tous les deux des vendeurs de vérités ?

Oui, cela dit comme chacun de nous.
Tant qu'on a besoin d'un autre à qui la vendre. lol!
Je suis d'accord, mais il y a des nuances. Essayer de convaincre un copain dans une discussion privé ou discuter sur un forum, ce n'est pas la même chose qui institution qui distille du prêt-à-penser.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Edouard LaHonte le Mar 16 Oct 2012 - 2:54

Jipé a clamé,

C'est la moindre des choses et il me semble que c'est plutôt bien d'exercer à l'esprit critique. Je ne vois pas de problème à cela, même au contraire une forme de solution...

Pour ma part il me semble que les cours de zététique qui sont donnés dans les facultés sont tout à fait bénéfiques à la formation de l'esprit et de la pensée critique.

Sauf que la raison et sa pratique sont largement à la base de l'enseignement classique et cela dès l'âge de 6 ans. Les sciences dures et molles, la philosophie sont enseignées à l'école, obligatoire que je sache.
S'il s'agit de réflechir à la pertinence de la méthodologie scientifique, cela relève de la didactique des sciences, un débat qui se passe très bien de scepticisme poujadiste.

Je précise que la science est empirique alors que la philosophie peut se dispenser de l'observation pour spéculer, le scepticisme contemporain relève donc bien de la démarche philosophique et franchement il n'apporte rien de rien.

A moins qu'il ne s'agisse de métaphysique Belge ? L'étude des effets secondaires à défaut des causes premières déjà bien le sujet des sciences dures ? wistle

Le bonheur serait incompatible avec la vérité et la réalité et obligatoirement lié à l'illusion d'après toi ?
Non, cela dépend. Quelque chose que je tiens pour vrai peut me rendre heureux ou malheureux. Mais ce n'est pas moi qui fais une confusion entre réalité pratique et réalité factuelle, justement.

Personnellement je ne le pense pas. Je pense que le bonheur se construit fort bien à partir des réalités, ce qui ne veut pas dire que l'on n’a pas le droit aux rêves, mais nous ne sommes pas obligé de tout mélanger, voire c'est le mélange qui peut être dangereux.

C'est là que je vois une dérive grave. Cette hiérarchie fait de l'imaginaire un esclave du rationalisme. De rêver n'a pas de compte à rendre et surtout pas au scepticisme.

C'est la même opposition qu'entre les positivistes et les Anti-Lumières au 19ème siècle mais en pire.

Est-ce-qu'un magicien qui prétend user de pouvoirs surnaturels pour ses illusions devra être condamné pour charlatanisme dans ta ploutocratie sceptique en chantier ?

Sérieusement, il est assez clair que ce mouvement n'est qu'un conformisme qui flatte la médiocrité en chacun de nous. Derrière le verbage et le jargon wiki ne se trouve qu'une posture de pragmatisme populaire.

Il y a en a vraiment ici qui pensent sérieusement que les sceptiques actifs sont motivés par charité envers les crédules abusés .... ? Suspect

C'est vraiment prendre ses congénères pour des cons. Vous sortez cet argument d'appel à l'émotion, pour parler dans votre language, à chaque critique pour justifier vos convictions.
Mais oui, mais oui ... Vous êtes les nouveaux zorros, vous vous battez pour protéger les faibles d'esprits contre les méchants affabulateurs.

Comme si l'entubage ne venait justement pas de ceux qui abusent de la crédulité, largement représentés dans l'affairisme le plus rationnel qui soit... Pffff .... Evil or Very Mad

Oups, j'ai dû rater un épisode ! Les énarques sont formés par Madame Soleil et leur ouvrage de référence est la thèse d'Elizabeth Teissier ... Crying or Very sad





avatar
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Jipé le Mar 16 Oct 2012 - 11:43

Edouard sortant les rames à écrit:
Sauf que la raison et sa pratique sont largement à la base de l'enseignement classique et cela dès l'âge de 6 ans. Les sciences dures et molles, la philosophie sont enseignées à l'école, obligatoire que je sache.
S'il s'agit de réfléchir à la pertinence de la méthodologie scientifique, cela relève de la didactique des sciences, un débat qui se passe très bien de scepticisme poujadiste.
Je précise que la science est empirique alors que la philosophie peut se dispenser de l'observation pour spéculer, le scepticisme contemporain relève donc bien de la démarche philosophique et franchement il n'apporte rien de rien.
A moins qu'il ne s'agisse de métaphysique Belge ? L'étude des effets secondaires à défaut des causes premières déjà bien le sujet des sciences dures ? wistle
Je crois que nous ne parlons pas de la même chose.
Lorsque je parle de zététique j'entends ce qui est défini ICI

la zététique n'est rien d'autre que la méthode scientifique, mais appliquée à des champs de connaissance soulevant une telle charge affective qu'elle nécessite d'intégrer les comportements cognitifs relevant de la croyance ou de l'engagement. Là où, devant des phénomènes physiques, seuls les sens de l'observateur sont limités, devant le « paranormal » la demande sociale est si forte que chaque étape d'investigation est vectrice de fantasme - l'envie ou le besoin de voir la chose recherchée pouvant parfois l'induire, comme c'est le cas des prédictions dites autoréalisatrices. C'est cette approche scientifique couplée, entre sciences physiques, psychologie et sociologie, qui fait la zététique.
Dans les pas du Laboratoire de H. Broch, l'Observatoire zététique, créé en 2003, a pour objectif de diffuser une information rigoureuse sur les thèmes paranormaux. Dans ce but, ses membres investiguent phénomènes étranges, théories bizarres et facultés « extrasensorielles » : puisqu'une bonne expérience vaut toutes les arguties, ils élaborent des protocoles expérimentaux et tentent de garder l'esprit ouvert à tous les mystères sans pour autant se départir de leur vigilance. Ils organisent également des rencontres publiques, des conférences, des ateliers et des cours universitaires.
Une précision est nécessaire : on parle communément de croyance aux fantômes ou aux bioénergies, comme on parle de croyance en un dieu. Une différence fondamentale est à opérer pour un zététicien : là où la première est un « rempart » d'adhésion (c'est-à-dire une adhésion remportée à une thèse selon une grille argumentaire plus ou moins solide), la seconde acception, elle, de facture religieuse, repose sur un acte de foi. En d'autres termes, si l'adhésion à une théorie peut être critiquée zététiquement, un acte de foi n'est pas discutable puisqu'il ne se base sur rien de tangible. Les deux acceptions butent sur ce que J. Bricmont appelle un « irréductible antagonisme ». La zététique ne peut traiter la question de Dieu ; celle du suaire de son fils, si.
Ainsi, la zététique ne participe d'une approche anticléricale qu'à partir du moment où une obédience impose des assertions non prouvées ; d'une revendication de la laïcité que dans la mesure où, cantonnée au champ scientifique, elle contribue à en dessiner les contours et s'oppose à un épineux concordisme avec la religion ; d'un athéisme que dans la mesure où il lui semble raisonnable d'affirmer que la nature n'a vraisemblablement pas de dessein, l'évolution pas de but, et la téléonomie pas d'issue.
La seule cause « politique » dont elle se réclame est le droit pour chacun à une information complète et contradictoire, condition sine qua non d'une réappropriation des choix personnels et des engagements de tout individu souhaitant agir en connaissance de cause.
Je trouve le droit à l'information tout à fait légitime et encore plus à notre époque où internet a une tendance plus ou moins forte à devenir une véritable poubelle d'une part, l'endroit où l'on trouve le plus d'inepties pas si anodines que cela puisque des personnes en profitent au détriment des plus faibles et des moins critiques.
Voilà en quoi il me semble qu'un futur professeur de sciences ou de tout autre chose d'ailleurs doit être formé s'il veut lui-même former des gamins dont déjà la principale source de culture est les journaux de vulgarisation qui souvent font de l'argent à partir de la culture de l'extraordinaire bien plus porteuse que la science et internet qui récupère n'importe quelle notion scientifique en preuve de ceci ou cela...
En France plusieurs facultés ont développé des unités d'enseignement zététique : Grenoble, Montpellier, Marseille, Sceau, Lyon, Paris Est, Marseille. D'autres existent au Sénégal et en Serbie et il y en a trois autres en projet dont Normale Sup.
C'est là que je vois une dérive grave. Cette hiérarchie fait de l'imaginaire un esclave du rationalisme. De rêver n'a pas de compte à rendre et surtout pas au scepticisme.
C'est la même opposition qu'entre les positivistes et les Anti-Lumières au 19ème siècle mais en pire.
Parce que tu crois vraiment que la réalité serait un frein à l'imaginaire. Bien au contraire : la culture du doute permet de prendre une distance par rapport aux faits, mais qu'est-ce qui empêche grâce à l'imaginaire d'ouvrir sur une fiction ? Tu crois vraiment que l'auteur d'Harry Potters croit aux sorciers ?
Est-ce-qu'un magicien qui prétend user de pouvoirs surnaturels pour ses illusions devra être condamné pour charlatanisme dans ta ploutocratie sceptique en chantier ?
S'il s'en sert pour tromper et manipuler en faisant courir un danger, oui et je trouve cela tout à fait normal. S'il fait du spectacle absolument pas bien sûr. D'ailleurs, il me semble que des magiciens ont participé aux défis proposés par l'université Sophia-Antipolis.
Tu as le droit de trouver cet enseignement inutile : personnellement je le trouve au contraire très important sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25410
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tenzin Dorje le Mar 16 Oct 2012 - 12:27

Doutes-tu de la valeur (scientifique, esthétique, morale, monétaire) du scepticisme ?
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 34
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Edouard LaHonte le Mar 16 Oct 2012 - 13:10

Jipé sourire fan de Broch promeut et cite,

la zététique n'est rien d'autre que la méthode scientifique, mais appliquée à des champs de connaissance soulevant une telle charge affective qu'elle nécessite d'intégrer les comportements cognitifs relevant de la croyance ou de l'engagement.

On parle bien de la même soupe. Cette phrase d'introduction définit bien le positivisme, la méthode scientifique, le matérialisme méthodologique des Lumières réarrangé à la sauce Popper pour faire plus moderne, doit être étendu hors des laboratoires dans les champs de ce qui faisait l'objet des sciences humaines.

Voilà en quoi il me semble qu'un futur professeur de sciences ou de tout autre chose d'ailleurs doit être formé s'il veut lui-même former des gamins dont déjà la principale source de culture est les journaux de vulgarisation qui souvent font de l'argent à partir de la culture de l'extraordinaire bien plus porteuse que la science et internet qui récupère n'importe quelle notion scientifique en preuve de ceci ou cela...

Sauf qu'il me semble bien qu'un prof de physique est plus à même d'enseigner sa matière qu'un sceptique ou bien alors Super Sceptique est un spécialiste en tout ?

Tu veux dire qu'un prof va devoir prendre des leçons de scepticisme pour enseigner dans son domaine ?

En France plusieurs facultés ont développé des unités d'enseignement zététique : Grenoble, Montpellier, Marseille, Sceau, Lyon, Paris Est, Marseille. D'autres existent au Sénégal et en Serie et il y en a trois autres en projet dont Normale Sup.

En quoi le fait que l'enseignement de la zététique s'étend prouve sa pertinence et sa valeur ? Tout ce que cela prouve est que je ne suis pas paranoïaque quand je dis que c'est une doctrine qui se répand comme un virus...


Parce que tu crois vraiment que la réalité serait un frein à l'imaginaire. Bien au contraire : la culture du doute permet de prendre une distance par rapport aux faits, mais qu'est-ce qui empêche grâce à l'imaginaire d'ouvrir sur une fiction ?

Oui, ça réduit l'imaginaire que de le confiner dans une structure coercitive avec des règles inadaptées.
Quelle est la différence entre la version du chaperon rouge de Grimm et celle de Perrault ? La première est moins bonne parce-que censurée pour des raisons d'éthique.

Tu crois vraiment que l'auteur d'Harry Potters croit aux sorciers ?

Ça, c'est l'argument qui tue ... explo



Tape, Dawkins+Rowling cher Jipé, et tu trouveras des références vers le commentaire du sceptique champion qui a déclaré dans un interview qu'il pensait que Potter était néfaste pour les enfants parce-que ça encourageait l'irrationalité …

Eh oui, c'est le premier pas vers une ploutacratie de la censure … Crying or Very sad

S'il s'en sert pour tromper et manipuler en faisant courir un danger, oui et je trouve cela tout à fait normal. S'il fait du spectacle absolument pas bien sûr. D'ailleurs, il me semble que des magiciens ont participé aux défis proposés par l'université Sophia-Antipolis.

Sauf que le magicien dont je parle gagne sa vie en bernant son public, c'est un fait, la frontière avec le charlatan néfaste est plutôt mince si on s'en tient à la définition du charlatanisme des sceptiques. wistle

Salut Tenzin sourire ,

Doutes-tu de la valeur (scientifique, esthétique, morale, monétaire) du scepticisme ?

You 're talking to me ? Razz ou Jipé ?

Au cas où, de sa valeur scientifique, je suis mitigé même si je n'ai rien contre la démarche de protocole sur le surnaturel, je pense même que c'est plutôt sympa.

Sur le plan esthétique et moral, c'est épouvantablement merdique.

Sur le plan monétaire, au contraire, je pense que le mouvement à le vent dans le dos. Il y a des couilles en or à se faire dans ce business ... rire
avatar
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par casimir le Mar 16 Oct 2012 - 15:30

Jipé a écrit:
Je trouve le droit à l'information tout à fait légitime et encore plus à notre époque où internet a une tendance plus ou moins forte à devenir une véritable poubelle d'une part, l'endroit où l'on trouve le plus d'inepties pas si anodines que cela puisque des personnes en profitent au détriment des plus faibles et des moins critiques.

C'est un argument qui s'applique à toute la société.
Société du profit...sur le dos de la liberté individuelle.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Tenzin Dorje le Mar 16 Oct 2012 - 16:42

Je parlais à Jipé, mais ce n'était pas clair, en effet, et ta réponse est tout de même la bienvenue sourire
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 34
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par Bulle le Mar 16 Oct 2012 - 16:56

Edouard LaHonte a écrit:On parle bien de la même soupe. Cette phrase d'introduction définit bien le positivisme, la méthode scientifique, le matérialisme méthodologique des Lumières réarrangé à la sauce Popper pour faire plus moderne, doit être étendu hors des laboratoires dans les champs de ce qui faisait l'objet des sciences humaines.
Et alors tu as un problème avec le matérialisme méthodologique ? Pas moi sourire
Tu veux dire qu'un prof va devoir prendre des leçons de scepticisme pour enseigner dans son domaine ?
Non, un prof va apprendre à exercer un esprit critique, tout simplement sourire
En quoi le fait que l'enseignement de la zététique s'étend prouve sa pertinence et sa valeur ? Tout ce que cela prouve est que je ne suis pas paranoïaque quand je dis que c'est une doctrine qui se répand comme un virus...
Cela prouve au moins qu'il y a une demande. Ce qui serait pertinent c'est de s'interroger sur les raisons de cette demande. Pas besoin de chercher bien loin pour trouver la réponse la soupe ce ne sont pas les zététiciens qui la servent bien au contraire : ce sont en première ligne les médias et pas que dans la publicité...
Oui, ça réduit l'imaginaire que de le confiner dans une structure coercitive avec des règles inadaptées.
Quelle est la différence entre la version du chaperon rouge de Grimm et celle de Perrault ? La première est moins bonne parce-que censurée pour des raisons d'éthique.
Je ne vois vraiment pas le rapport avec la réduction de l'imaginaire, pourrais-tu m'expliquer ?
D'autant que désolée mais je ne vois pas à quel titre on peut prétendre qu'une version soit moins bonne qu'une autre puisque l'intérêt essentiel des différentes écritures d'un conte oral (conte type) réside dans l'étude de l'évolution du mythe (qui date du XI ème siècle si mes souvenirs sont bons) qu'elle permet. Et tout mythe évoluant parle d'histoire et de société (la fin de Perrault, par exemple est un rappel des attaques contemporaines du loup sur l'homme, particulièrement importante à cette époque), la version italienne du conte (Italo Calvino vers 1950) c'est la gamine qui gagne grâce à sa rouerie.
Tu vois bien que l'imaginaire n'a pas de limites pette de rire
Tape, Dawkins+Rowling cher Jipé, et tu trouveras des références vers le commentaire du sceptique champion qui a déclaré dans un interview qu'il pensait que Potter était néfaste pour les enfants parce-que ça encourageait l'irrationalité …

Et en quoi cela est-il censé démontrer que Rowling doit croire aux sorciers pour arriver à imaginer sa fiction ?
Le rationnaliste Asimov n'a pas écrit de science fiction ?
Sauf que le magicien dont je parle gagne sa vie en bernant son public, c'est un fait, la frontière avec le charlatan néfaste est plutôt mince si on s'en tient à la définition du charlatanisme des sceptiques.
Tu crois vraiment que lorsqu'on paie une entrée pour un spectacle de magie on se fait vraiment berner ? On va avant tout voir de l'extraordinaire et on en a pour son argent...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 juillet est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39198
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous contre la zététique et le scepticisme ?

Message par casimir le Mar 16 Oct 2012 - 17:33

Bulle a écrit:
Non, un prof va apprendre à exercer un esprit critique, tout simplement sourire

Formation des esprits.
Ce qui est censé être appris est tout aussi criticable.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 21 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum