Les sciences positives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les sciences positives

Message par Tenzin Dorje le Ven 19 Oct 2012 - 8:54

J'ai envie d'emmerder un petit peu, pour une fois sourire

Quelles sont les preuves scientifiques & expérimentales qui nous permette de valider l'hypothèse de la gravité ? Il n'y en n'a pas. La gravité est seulement le résultat d'une inférence, certes logique et fondée à un certain degré sur des expériences, mais sans données expérimentales directes.

Les sciences positives ne sont pas empiriques mais bien positives. C'est-à-dire qu'elles sont constituées d'inférences (donc indirectes et non-expérimentales).
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 34
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sciences positives

Message par Nailsmith le Ven 19 Oct 2012 - 14:58

L'inférence c'est comme lire entre les lignes. Pour bien lire entre les lignes il faut avoir du vécu, c'est à dire un certain bagage de connaissances nous permettant d'inférer sur un sujet. Comment un enfant de 8 ans peut inférer sur un roman dont l'histoire est centraliser sur des problèmes de couple. Comment un chercheur peut inférer sur un texte plusieurs fois millénaire sans connaître les mœurs et coutumes des auteurs.
Je ne comprend pas ta question sur la gravité. La gravité, ce n'est pas une hypothèse mais plutôt un phénomène. Tout corps laissé à lui-même est porté à descendre, comme disait Newton. Si je me souviens bien l'attraction entre deux corps est proportionnel au produit des deux masses et de la constante gravitationnelle divisé par le carré de la distance. Tout ce que l'on peut inférer sur ce phénomène, c'est la constante gravitationnelle non pas parce qu'elle est reliée aux paramètres de la formule dont ceux-ci ne sont que la quantification du phénomène, mais inférer sur tout ce qui ce passe dans l'infiniment grand et l'infiniment petit pour un jour être en mesure de décortiquer cette mystérieuse constante.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sciences positives

Message par Tenzin Dorje le Dim 21 Oct 2012 - 15:08

Nailsmith a écrit:Je ne comprend pas ta question sur la gravité. La gravité, ce n'est pas une hypothèse mais plutôt un phénomène.
Considérons la gravité comme un phénomène : ce n'est pas un phénomène dont on fait l'expérience directe, c'est un phénomène qu'on a inféré.

Selon Hume, Husserl, etc. il en va de même de la notion de causalité. On n'expérimente pas la causalité, on la suppose.
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 34
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sciences positives

Message par Athéna le Dim 21 Oct 2012 - 18:09

Tenzin Dorje a écrit:
Considérons la gravité comme un phénomène : ce n'est pas un phénomène dont on fait l'expérience directe.


Tu ne diras plus ça le jour où tu feras l'expérience directe de te casser la figure en bas des escaliers parce que tu as raté une marche.
Ce qui je l'espère pour toi n'entraînera que des blessures sans gravité. rire

A part ça, elle se balade partout sans jamais être repérable sur un écran. Un véritable scandale cosmique !

Athéna
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 869
Localisation : Hennuyère
Identité métaphysique : Libre penseuse
Humeur : Fouineuse
Date d'inscription : 20/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sciences positives

Message par Ling le Dim 21 Oct 2012 - 18:28



Une expérience directe de la gravité, sans les risques de la chute dans un escalier. (wink)

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sciences positives

Message par Tenzin Dorje le Lun 22 Oct 2012 - 1:46

Stirica a écrit:

Une expérience directe de la gravité, sans les risques de la chute dans un escalier. (wink)
Ce n'est toujours pas une expérience directe. Tu expériences directement le contact d'une pomme sur ta tête, tu expériences directement le stress physique, mais le phénomène de gravité est quelque chose que tu infères.
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 34
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sciences positives

Message par cana le Lun 29 Oct 2012 - 11:59

Tenzin Dorje a écrit:
Quelles sont les preuves scientifiques & expérimentales qui nous permette de valider l'hypothèse de la gravité ? Il n'y en n'a pas. La gravité est seulement le résultat d'une inférence, certes logique et fondée à un certain degré sur des expériences, mais sans données expérimentales directes.

Bonjour Tenzin
si on remplacait le mot gravité par le mot atome est ce que ta phrase du dessus serait valide?
A t'on déja observé un atome?
(et ne riez pas)

avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum