Boite à idées

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boite à idées

Message par Nuage le Mar 23 Oct 2012 - 20:15

Alors voila, je mets des idées ici puisque je ne sais pas où les mettre.


- Une fois par an il y a ce que l'on appelle le nettoyage de printemps.
Les gens qui veulent se réunissent sur leur commune et se partagent en petits groupes pour nettoyer ce que les gens ont jeté dans la nature. Cela va du papier à des meubles.

Je trouve qu'une fois par an ce n'est pas suffisant, et puis aussi si à la fin de la journée il y a encore des endroits non effectués et bien on peut toujours se donner rendez-vous le lendemain où le week-end suivant.

Moi je connaissais cela dans mon village d'origine, et aussi nos parents nous envoyaient enfants nettoyer annuellement tout le tour de là où on habitait car il y avait un grand parking à baladeurs qui jetaient tous du côté de chez nous.

Mais ce qui est bizarre ici où j'habite, c'est que je ne reçois jamais le papier dans la boîte aux lettres qui dit quand c'est.

Moi j'aimerais bien aider pour faire cela en groupe, mais je ne suis pas en forme tout le temps.
Alors je me dis qu'il serait bien qu'il y ait un endroit quelque part (en ville par exemple), où on pourrait s'inscrire pour dire qu'on aimerait bien faire des trucs.
Et comme cela, il pourrait y avoir plein de petites cellules qui feraient différentes choses.



- Je me dis aussi qu'il y a plein de personnes qui sont en difficultés pour réaliser différentes choses comme l'administratif par exemple.
Il est vrai qu'on peut demander de l'aide à l'Assistante Sociale de notre secteur, mais c'est plus pour des démarches administratives très spécifiques.
Alors pour le reste, sans être obligé de faire une demande de curatelle, et que ces mêmes personnes sont dans des situations où quand elles demandent une aide de la vie aux services de la MDPH, l'aide humaine pour l'administratif ne fait pas partie des gestes élémentaires de la vie quotidienne.
Et en plus il n'y a pas d'argent dans les caisses.

Il est des fois difficiles pour ces personnes en difficultés de pouvoir réaliser seules ces opérations.
Elles n'ont pas nécessairement besoin qu'on fasse les choses à leur place, mais qu'on puisse les aider, les accompagner à pouvoir les réaliser.

Alors je me dis que si on demande à chaque personnes inscrite à pole emploi (et sans activités sur une longue période), dans leur branche spécifique de métier, qu'elles aident un jour par mois ces autres personnes, ce serait peut-être une bonne idée ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Ladysan le Mer 24 Oct 2012 - 22:49

Le bénévolat ? Non merci, j'ai déjà donné, J'ai arrêté parce que cela me coutait trop cher en matériel scolaire, en essence et en petites fêtes d'anniversaire pour mes apprenants... Pendant que ma commune dépensait les subsides reçus par l'état, en mobilier de bureau.

Savais-tu que le bénévolat est interdit ? C'est ce que la directrice d'une bibliothèque m'a répondu, quand je lui ai proposé mon aide le mercredi après-midi pour pour la recherche de documentation des étudiants parce que à chaque fois, elle me disait combien elle était débordée.

Ton idée, de former un groupe de bénévoles, bien qu'elle soit géréreuse, finira par devenir tôt ou tard une association à but lucratif. Et il en existe déjà tellement...
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Jeu 25 Oct 2012 - 0:03

Depuis plusieurs années il existe des places de stationnement pour les personnes handicapées, qui s'accompagne d'une carte européenne de stationnement, et c'est une très bonne chose.

Mais une personne ayant des problèmes cognitifs au niveau de la perception spatiale jumelée à un défaut de discrimination des détails (c'est à dire qu'il y a beaucoup trop d'éléments parasites à prendre en compte) n'arrivera pas à faire un créneau (tête à cul) dans une place de stationnement d'une longueur standard.
Par ailleurs cette personne est tout à fait capable de conduire.
Mais sera obligée d'écumer toute la ville à la recherche d'une place de stationnement (tête à cul) plus longue (style 1 place et demi ou deux places libres) afin de réussir à pouvoir effectuer son créneau). Et ça c'est pas gagnée pour en trouver une.

L'Article L241-3-2, R241-16 à R241-20 du Code de l'action sociale et des familles, pour l'attribution d'une carte européenne de stationnement en faveur des personnes handicapées, stipule que les condition prévues par l'arrêté de 13 mars 2006 relatif aux critères d'appréciation, concernent une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement.

Ces personnes handicapées "cognitivement", ne peuvent donc pas bénéficier d'une carte de stationnement propre à leur handicap, car ce handicap n'est pas reconnu. au niveau d'une carte de stationnement.

Je trouve qu'il serait important de pouvoir créer des places de stationnement également pour un handicap autre que physique.
Ces place n'ont pas besoin d'être à côté des commerces, elles peuvent être plus éloignées, car la personne peut marcher (sans être à l'autre bout de la ville tout de même), mais au moins qu'elles existent.
Parce-que tourner 1 heure dans une ville pour trouver une place à chaque fois qu'on à un rendez-vous, à chaque fois ne pas réussir à rentrer dans une place en s'y prenant x et x fois, en ayant cette difficulté, c'est extrêmement stressant et fatiguant, et devient une angoisse.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Ladysan le Jeu 25 Oct 2012 - 20:20

Nuage a écrit : Parce-que tourner 1 heure dans une ville pour trouver une place à chaque fois qu'on à un rendez-vous, à chaque fois ne pas réussir à rentrer dans une place en s'y prenant x et x fois, en ayant cette difficulté, c'est extrêmement stressant et fatiguant, et devient une angoisse.

Nuage, ce problème ne concerne pas seulement les personnes à mobilité réduite, Il n'y a JAMAIS assez de places dans les parkings des grandes villes, même pour les personnes valides.

J'estimes qu'il y a déjà suffisamment de parkings, et si on écoutait tous les râleurs (Moi y compris) Les Pays industrialisés deviendraient de vastes parkings, on râlerait alors parce qu'il n'y aurait plus suffisamment de parcs, d'espace de jeux pour enfants, ou d'espaces piétonniers. En ce qui concerne les personnes vraiment en difficulté , je leur conseillerai de changer de banque, de médecin et de magasin. J'ai déjà menacé à plusieurs reprise le gérant de mon agence bancaire de changer d'agence car nous avons toujours beaucoup de difficultés à nous garer. C'est toute une question d'organisation.

Quand mon mari conduit ma voisine effectuer des examens médicaux en clinique, ou faire ses courses. Il la dépose pour aller se garer plus loin en évitant d'occuper une place réservée aux handicapés, même si cette dame possède une carte. Civilité oblige.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Jeu 25 Oct 2012 - 20:49

Ladysan a écrit:
Nuage a écrit : Parce-que tourner 1 heure dans une ville pour trouver une place à chaque fois qu'on a un rendez-vous, à chaque fois ne pas réussir à rentrer dans une place en s'y prenant x et x fois, en ayant cette difficulté, c'est extrêmement stressant et fatiguant, et devient une angoisse.

Nuage, ce problème ne concerne pas seulement les personnes à mobilité réduite, Il n'y a JAMAIS assez de places dans les parkings des grandes villes, même pour les personnes valides.
Là j'avoue que je n'arrive pas à saisir ce qui cloche dans mes messages pour que les réponses tombent à côté de ce que je j'essaye de soulever.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas assez d'emplacements de stationnement de manière générale, je ne dis pas non plus qu'il n'y a pas assez de places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite, je dis qu'il n'existe pas d'emplacements spécifiques pour les personnes ayant un problème cognitif important, spécifique et réel et qui ne leur permet pas d'arriver techniquement à se garer en créneau tête à cul dans toutes les places de stationnements standards (tête à cul) qui sont libres.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Ladysan le Jeu 25 Oct 2012 - 22:02

Nuage a écrit : Là j'avoue que je n'arrive pas à saisir ce qui cloche dans mes messages pour que les réponses tombent à côté de ce que je j'essaye de soulever.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas assez d'emplacements de stationnement de manière générale, je ne dis pas non plus qu'il n'y a pas assez de places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite, je dis qu'il n'existe pas d'emplacements spécifiques pour les personnes ayant un problème cognitif important, spécifique et réel et qui ne leur permet pas d'arriver techniquement à se garer en créneau tête à cul dans toutes les places de stationnements standards (tête à cul) qui sont libres.

Pourquoi est-tu si susceptible Nuage ? ai-je dit qu'il y avait quelque chose qui clochait dans tes messages ?

Tu as posé beaucoup de questions auquelles tu n'est pas en mesure d'y répondre toi-même, pour la bonne raison que le problème que tu soulèves concernant ce sujet ne relève pas de nos compétences. Je ne sais pas pourquoi ces emplacements spécifiques n'existent pas ou sont inaccessibles. Si cet état de faits t'angoisse autant, qu'attends-tu pour agir en conséquence? Qui t'empêche de te porter candidate sur les listes électorales de ta commune et faire avancer le smilblic? C'est quoi ton idée à toi?

Et tout ça parce que, constatant que personne ne semblait interessé par ce sujet, j'ai eu la gentillesse d'y réagir

Si tes menstruations te rendent nerveuses, je te conseilles de prendre une bonne tisane avant de te coucher.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Ven 26 Oct 2012 - 8:17

Pourquoi est-tu si susceptible Nuage ? ai-je dit qu'il y avait quelque chose qui clochait dans tes messages ?
Je n'ai pas dit que tu avais dit qu'il y avait quelques chose qui clochait dans mes messages, c'est moi qui dit que je n'arrive pas à trouver ce qui cloche dans mes messages pour que tu répondes systématiquement à côté.

Tu as posé beaucoup de questions auquelles tu n'est pas en mesure d'y répondre toi-même, pour la bonne raison que le problème que tu soulèves concernant ce sujet ne relève pas de nos compétences. Je ne sais pas pourquoi ces emplacements spécifiques n'existent pas ou sont inaccessibles.
Ces emplacements n'existent pas parce-que le problème n'est pas pris en compte à sa juste valeur. Un handicap physique se voit, le reste ne se voit pas au premier abord et n'est tout simplement pas quelque chose de "concevable" d'exister pour une grande majorité de gens.

Si cet état de faits t'angoisse autant, qu'attends-tu pour agir en conséquence? Qui t'empêche de te porter candidate sur les listes électorales de ta commune et faire avancer le smilblic? C'est quoi ton idée à toi?
Moi je renouvelle chaque fois ma demande avec un certificat médicale expliquant le problèmes, malgré qu'elle soit systématiquement refusée par le motif que je n'entre pas dans les critères d'handicap physique de mobilité pédestre réduite et de perte d'autonomie dans les déplacements.
Je renouvelle à chaque fois ma demande, bien que je sache qu'on va me la refuser, pour montrer et rappeler que oui cette demande est justifiée.

J'en parle à chaque fois que j'ai à faire à un service ou une personne de la MDPH afin que l'info que cette problématique existe, circule.

Et tout ça parce que, constatant que personne ne semblait interessé par ce sujet, j'ai eu la gentillesse d'y réagir
diable au fouet
Si tes menstruations te rendent nerveuses, je te conseilles de prendre une bonne tisane avant de te coucher.
tire langue
Qu'est-ce-qui te prends, je ne suis pas énervée dans ma façon de te répondre. Je n'ai pas non plus mes règles, et celles-ci par ailleurs ne provoquent pas de changement d'humeur chez moi.
De plus je n'attendais pas spécialement de réponses à mes posts, et encore moins de réponse pour montrer une "marque de gentillesse".
Les idées postées sur le forum intéressent ou pas, veulent être développées en discussion ou pas, ça ne va pas plus loin pour moi à ce niveau là d'intension concernant le forum.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Baptiste le Ven 26 Oct 2012 - 9:28

L'Article L241-3-2, R241-16 à R241-20 du Code de l'action sociale et des familles, pour l'attribution d'une carte européenne de stationnement en faveur des personnes handicapées, stipule que les condition prévues par l'arrêté de 13 mars 2006 relatif aux critères d'appréciation, concernent une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement.
"une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement."

L'article est clair donc, un mouchoir de poche devrait leur suffire et s'il n'y à pas assez de place il suffit de supprimer la grande surface , de cette façon la question du parking ne se pose plus.
Et puis tout le monde à le droit de faire du parking sauvage, se n'est pas les tracés qui handicapes , soit une personne est autonome et elle se débrouille soit elle est accompagné.
Surmonter un handicap ce n'est pas specialement faire comme tout le monde , pour se supposer normal et se la jouer, pauvre moi .
Les contingences sont pour tout le monde

Baptiste
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 185
Localisation : montpellier
Identité métaphysique : aucune
Humeur : aucun
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Ven 26 Oct 2012 - 13:31

Baptiste, je n'ai pas compris le sens de ton post.


Je ne comprends pas l'expression "donc, un mouchoir de poche devrait leur suffire", du coup je ne comprends pas le sens de la phrase.

Et puis tout le monde a le droit de faire du parking sauvage, ce n'est pas les tracés qui handicapent, ...
Baptiste, on n'a pas le droit de faire du parking sauvage. En ville ou en centre village c'est réglementé, et hors agglomération, c'est le code de la route qui explique ce que l'on peut faire et ne pas faire.

, ..... soit une personne est autonome et elle se débrouille soit elle est accompagnée.
Le texte de l'Article du Code cité dit : "et d'une perte d'autonomie", ce qui ne veux pas forcément dire la perte d'autonomie totale à ce niveau là.
Si des choses sont mises en place, pour qu'un handicap soit surmonté et que cela permette l'autonomie, je pense que c'est ce que toute personne désirerait.


Je n'ai pas compris la fin de cette phrase avec les mots qui accompagnent :
Surmonter un handicap ce n'est pas spécialement faire comme tout le monde , pour se supposer normal et se la jouer, pauvre moi .
Du coup je ne sais pas dans quel sens va ton post.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par gaston21 le Ven 26 Oct 2012 - 17:50

Nuage, va chercher le fouet à neuf queues et bats-moi ! j'aime...Bien sûr qu'il faut faciliter la vie des handicapés mais on est tombé dans l'absurde. Des exemples ?
A Dijon, on a fait partout des bouts de trottoirs surbaissés pour les fauteuils roulants; je n'ai jamais vu quelqu'un les utiliser . A cinquante mètres de chez moi, il y en a un, aménagé à 10 mètres d'une entrée de garage que tout handicapé pouvait utiliser !
Quand j'étais à Toukon, j'ai dû faire construire une rampe à toutes les gares, même celles qui n'avaient jamais vu un seul handicaoé, faute de trafic voyageurs sérieux. Les gares importantes ont reçu un appareil très coûteux pour l'accès au train des personnes handicapées ; il fallait un agent pour amener l'appareil et l'utiliser . Les gars préféraient se mettre à deux et soulever la personne handicapée et son fauteuil. Et le matériel pourrit dans un coin !
Des dépenses ahurissantes ont été faites dans des mairies ou des bâtiments publics , suite à des décisions déraisonnables de nos gouvernants. Et je ne parle pas des transports en commun...
Comme toujours, il y a un juste milieu, et on ne peut pas tout faire !
Allez, ,Nuage ! Frappe! J'ai la peau dure et le cuir tanné !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Baptiste le Ven 26 Oct 2012 - 18:46

gaston21 l'ecrit , le problème devient inextricable

donc, un mouchoir de poche devrait leur suffire
Une analogie avec l'extrait de l'article de Loi
pour l'attribution d'une carte européenne de stationnement relatif aux critères d'appréciation, concernent une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement.
Reste le critère d'appréciation , une voiture avec une remorque sur un parking prend plus de place et déborde les tracés

Surmonter un handicap ce n'est pas spécialement faire comme tout le monde , pour se supposer normal et se la jouer, pauvre moi .
Le handicapé n'est pas specialement une victime qui se victimise .
Il y en à qui font des jeux olympique et ils s'en sortent très bien.

Baptiste
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 185
Localisation : montpellier
Identité métaphysique : aucune
Humeur : aucun
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Ladysan le Ven 26 Oct 2012 - 20:37

Désolée pour mon coups de gueule Nuage,

Nous avons tous tendance à croire que notre manière de penser ou de ressentir est évidente pour tout le monde, et parfois, il arrive que nous heurtions l'autre par notre comportement ou nos idées. Pour découvrir notre univers "derrière sa façade d'universalité", il suffirait et c'est bien difficile parfois, de clarifier ce que nous mettons derrière chaque mots.

Nuage a écrit : Ces personnes handicapées "cognitivement", ne peuvent donc pas bénéficier d'une carte de stationnement propre à leur handicap, car ce handicap n'est pas reconnu. au niveau d'une carte de stationnement.

Je trouve qu'il serait important de pouvoir créer des places de stationnement également pour un handicap autre que physique.
Ces place n'ont pas besoin d'être à côté des commerces, elles peuvent être plus éloignées, car la personne peut marcher (sans être à l'autre bout de la ville tout de même), mais au moins qu'elles existent.
Parce-que tourner 1 heure dans une ville pour trouver une place à chaque fois qu'on à un rendez-vous, à chaque fois ne pas réussir à rentrer dans une place en s'y prenant x et x fois, en ayant cette difficulté, c'est extrêmement stressant et fatiguant, et devient une angoisse.

Nuage, des personnes non reconnues et présentant des troubles d'ordre cognitifs légers, il y en a toujours eu, il y en aura encore, et il me semble...Qu'ils sont de plus en plus nombreux. Un drogué et /ou un alcolique par exemple présentent eux aussi des troubles cognitifs...J'imagine mal dès lors qu'on leur accorde avec le sourire une carte d' handicapé cognitif. La carte n'est accordée qu'en fonction des atteintes cognitives "involontaires",et c'est souvent à cause des tricheurs que les vrais handicapés sont pénalisés.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 0:43

Bonsoir Ladysan

Bien sûr que non, je ne veux pas accorder des cartes de stationnements réservées à un handicap important, à des personnes qui ont un handicap léger qui leur permettent de se débrouiller dans leur problématique, ni accorder cette carte à des personnes qui sont alcooliques ou droguées.
Je parlais bien d'un handicap involontaire, spécifique et réel (important et reconnu en tant que tel, en lien avec la reconnaissance de personne handicapée), mais qui n'est pas un handicap de mobilité pédestre, comme il est actuellement spécifié dans les critères du texte d'attribution d'une carte européenne de stationnement.
[je n'arrive pas à tourner ma phrase correctement].


Je viens d'apprendre, qu'il arrive que la situation de personnes n'entrant pas dans ces critères d'attribution mais présentant tout de même un handicap spécifique qui le nécessiterait, soit débattu par les personnes en charge d'attribution de ces cartes de stationnement, et que cela puisse aboutir par moment.

Je viens de rencontrer quelqu'un qui est venu chez moi pour faire une évaluation avec des outils d'argotérapeute (pour autre chose que la carte de stationnement).
Et j'en ai parlé de ce texte de loi et des places de stationnements autres qui n'existaient pas.
Elle ne m'a pas dit qu'ils envisageaient de créer des cartes de stationnements d'handicap autres que pédestre, mais elle m'a dit que ma problématique était tout à fait réel est justifiée, et qu'elle allait la soumettre à débat.

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi en étant dit à l'écrit exactement la même chose que ce que j'ai dit de vive voix avec elle, mais sur un papier fait par un professionnel et en lien direct avec une reconnaissance d'un handicap spécifique, cela n'a jamais abouti, et que maintenant de cette autre manière cela sera débattu.

Les spécialistes qui remplissent un document médical, n'écrivent tout de même pas n'importe quoi pour faire plaisir aux gens qui se retrouvent à faire une demande.

Et puis je trouve bizarre que ce soit comme une dérogation au texte des critères d'attribution pour un handicap pédestre.
Moi si j'en parle ce n'est pas pour moi, c'est parce-que je sais bien qu'il y a d'autres personnes que moi qui sont dans cette situation, et que c'est comme si cette situation n'existait pas.

Mon ami m'a expliqué tout à l'heure, que techniquement au point de vue logistique sur la voirie, on ne pouvait pas rajouter ou créer des emplacements de stationnement supplémentaires pour les handicaps. Que tout était réglementé et calculé mathématiquement en fonction des immeubles et du métrage.
Alors suite à notre discussion, après que j'ai expliqué qu'il y avait comparativement très peu de personnes avec des handicaps spécifiques autres que le pédestre par rapport à ce denier, il m'a dit que techniquement au point de vue voirie ce ne serait certainement pas possible, et que la seule chose qu'il voyait c'était d'élargir les critères de la carte de stationnement à différents handicaps, et que tous utilisent les même places de stationnement spécifiques existantes.

Bien entendue j'ose espérer si cela était faisable, de la civilité.
C'est comme au super marcher quand on a une carte d'invalidité qui permet d'aller à certaines caisses spécifiques. Si la situation le permet pour soi, on n'est pas forcé d'aller à une caisse spécifique.
Avoir une carte pour x ou y, ne veut pas dire qu'on doit systématiquement l'utiliser si ce n'est pas nécessaire.

Moi aussi ça m'est déjà arrivé de voir quelqu'un sans aucune gène, galoper et être odieuse envers une personne âgée en béquilles, sous prétexte que cette dernière n'avait pas de carte alors qu'elle-même clamait qu'elle en avait une pour sa hanche ; et je peux dire qu'à la vitesse et l'énergie qu'elle avait à dépasser et pousser des coudes cette personne en béquilles, et en ricanant et méprisant en plus, je lui aurais bien mis mon pain dans la figure.
Mais bon, une personne comme cela ne doit pas être représentative de toutes les autres.
Et inversement, un handicap reconnu n'est pas forcément physique, et des fois il arrive que des gens font des remarques du style qu'elles, elles ne sont pas pressées, alors que la raison d'utiliser la carte d'invalidité (et par conséquence de priorité) n'en est pas le fait d'être pressé à proprement dit, mais tout autre, en lien avec la reconnaissance de l'invalidité.


Gaston, là ce que tu soulèves, c'est un problème de "bureau d'études ou bureau des méthodes". Et malheureusement en France, j'ai remarqué qu'on est champion pour mal s'organiser et coordonner la réflexion, la concertation.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 11:28

Ladysan a écrit:Nous avons tous tendance à croire que notre manière de penser ou de ressentir est évidente pour tout le monde, et parfois, il arrive que nous heurtions l'autre par notre comportement ou nos idées. Pour découvrir notre univers "derrière sa façade d'universalité", il suffirait et c'est bien difficile parfois, de clarifier ce que nous mettons derrière chaque mots.
Je ne savais pas quoi répondre hier soir, mais ce matin je sais.

"Oui c'est vrai tu as raison, ce n'est pas facile".


Baptiste a écrit:
donc, un mouchoir de poche devrait leur suffire
Une analogie avec l'extrait de l'article de Loi
pour l'attribution d'une carte européenne de stationnement relatif aux critères d'appréciation, concernent une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement.
Je suis désolée Baptiste, je n'arrive toujours pas à comprendre.
Tu veux dire qu'il suffirait juste d'avoir une carte de stationnement et pas spécialement d'emplacements de stationnement spécifiques ?
Reste le critère d'appréciation , une voiture avec une remorque sur un parking prend plus de place et déborde les tracés
Oui mais la voiture avec remorque, ce n'est pas à chaque fois, que tu l'utilises ; et puis ce n'est pas lié à un handicap non ?
Déborder sur les tracés internes, oui je comprends mieux ce que tu voulais dire.
Mais tu débordes sur les tracées de stationnement quand il se trouve que tu as la possibilité de déborder (c'est à dire que tu as plusieurs places libres consécutives), et ça ce n'est pas quelque chose de courant en ville. Tu trouves bien plusieurs places de libres, mais pas mitoyennes ou alors c'est un gros coup de bol.

Une personne qui est en fauteuil roulant, qu'elle soit seule dans le véhicule ou accompagnée, aura suivant le cas, soit besoin de plus d'espace sur le côté conducteur pour pouvoir faire basculer et sortir son fauteuil et se glisser dedans sans se faire arracher sa portière par les voitures qui circulent, soit besoin de plus de place à l'arrière pour que la personne qui l'accompagne puisse y sortir le fauteuil roulant qui se trouve dans le coffre, et ensuite l'amener côté trottoir (en bordure plus basse) pour que la personne handicapée puisse se glisser dans son fauteuil.
Et c'est pour cela que les emplacements spécifiques ont été créés dans un format qui correspond à cet handicap de fauteuil roulant, même si ces places sont utilisées aussi pour d'autres handicaps pédestres.

Pour l'handicap "cognitif spécifique" que j'ai parlé plus haut, l'emplacement n'a pas besoin d'être plus large sur les côtés, mais plus long en longueur, et ce, non pas une fois que la voiture est garée dans ce créneau en tête à cul, mais pour pouvoir arriver à se garer dans un emplacement ; une fois fait, la personne peut avancer la voiture de façon à ce qu'elle tienne dans un emplacement standard (mais bien entendu si ce n'est pas en bout de rue, cela prendra tout de même plus de longueur sur l'emplacement).
Pour sortir de l'emplacement standard, la manipulation est beaucoup plus facile.
Je me demande si ça marcherait (de se garer en créneau tête à cul) avec un emplacement d'une longueur standard mais plus large ?

Mais il existe aussi des personnes qui n'ont pas d'handicap physique pédestre, mais qui sont incapables de retrouver leur véhicule, lorsque celui-ci n'est pas garé à toute proximité du lieu où ils se rendent. Et finalement se retrouvent à rentrer cher eux à pieds en parcourant une distance colossale, qu'il n'est pas concevable d'effectuer à pieds à moins d'être adepte des longues randonnées pédestres et de péter la forme.
Pour ces personnes un stationnement normal (standard) est suffisant, mais encore faut-il qu'il y ait des emplacements libres à proximité. Et ce n'est bien souvent pas le cas.
Ou alors pouvoir accéder aux emplacements spécifiques réservés qui sont à proximité du lieu de destination, avec une carte de stationnement pour pouvoir occuper les places réservées (d'un autre format) qui sont libres.
Ou soit une toute autre solution : un émetteur et un récepteur longue distance qui indique au fur et à mesure de la progression, où se diriger (là c'est moi qui suis en train d'extrapoler une invention miniature en porte clefs avec des flèches qui clignotent) pour retrouver son véhicule.

Bien sûr chaque situation est différente, mais je trouve tout de même qu'il y a un sérieux manque de coordination dans les démarches, la réflexion, la concertation pluridisciplinaire (plusieurs disciplines différentes), les organismes, et la prise en considération de ce que l'on pourrait dire.
Pour moi (à mon sens de conception des choses), je croyais qu'on avançait ensemble, et finalement c'est le parcours du combattant pour trouver la voie où il y a une communication de partenariat dans les deux sens, et même multidirectionnels (tous les sens de directions pour pouvoir se coordonner).


Dernière édition par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 12:00, édité 1 fois (Raison : reforumaltion de phrases.)
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 14:04

gaston21 a écrit:A Dijon, on a fait partout des bouts de trottoirs surbaissés pour les fauteuils roulants; je n'ai jamais vu quelqu'un les utiliser . A cinquante mètres de chez moi, il y en a un, aménagé à 10 mètres d'une entrée de garage que tout handicapé pouvait utiliser !
Gaston les bouts de trottoirs surbaissés, dont la bordure fait 2 cm de hauteur par rapport à la voirie (les routes), s'appellent des passages bateau. Ceux-ci sont fait pour que les personnes en fauteuil roulant puissent circuler d'une rue à une autre, d'une côté de celle-ci à une autre (cela permet également de facilité la manoeuvre des poussettes par la même occasion), et je trouve normale que toute personne en fauteuil roulant puisse circuler en ville, comme tout un chacun, le jour où elle va en ville, ou même va rendre visite à quelqu'un résidant dans un immeuble.

Il est interdit de faire un passage piéton devant une entrée de garage, car l'entrée (ou sortie) de garage n'est justement pas une voix de circulation en flux dirigé sur celle-ci, c'est une question de sécurité.

Donc si la personne en fauteuil roulant traverse la rue à cet endroit là (et encore faudrait-il qu'il y ait une autre entrée de garage juste en face pour ne pas traverser la rue en diagonale ou même se retrouver bloquée sur celle-ci à rouler avec les voitures), cela voudra dire que d'une, elle traverse hors passage piétons (et là on a le droit de faire cela uniquement s'il n'y a pas de passage piétons à moins de x mètres ; je ne suis plus sûr de la distance exacte qu'il y avait de marqué dans le code de la route que j'avais appris), et de deux cela poserait un problème de sécurité supplémentaire au niveau de la sortie des voie de garages.


Quelles sont ces décisions déraisonnables prises au niveau des mairies, des bâtiments publics, et des transports en commun ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par JO le Sam 27 Oct 2012 - 15:29

quiconque a déjà promené un handicapé en ville sait à quel point c'est désespérant.Il y a des améliorations mais la ville est toujours un parcours d'obstacles .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 18:13

Suite à la nouvelle Directive sortie je ne sais pas quand, actuellement en France nous sommes en train de refaire tous les arrêts de bus.

Avant pour rentrer dans un bus il y avait des marches, et ces marches, une personnes en fauteuil roulant n'arrivait pas encore à faire du rodéo pour les escalader (et en plus ça ne passait pas en largeur). Donc maintenant il y a des nouveaux bus qui ont été mis en place, où lorsque l'on rentre il n'y a plus de marches et tout est au même niveau.
Mais ce niveau n'est pas à fleur de route, vous vous en doutez bien.
Donc pour accéder à l'entrée du bus, il faut que les arrêts de bus soient du même niveau que le plancher du bus, donc surélevés.
Alors voilà c'est ce que les entreprises du bâtiment sont en train de construire en France.
D'ailleurs je me dis que ce n'est pas trop tôt .... que tout soit finalisé ! Il y avait les trams et les trains, maintenant les bus avec leurs arrêts de bus ; je trouve que c'est bien.

C'est vrai que ces aménagements coûtent très très cher, vu qu'on doit tout refaire, une fortune même.
Mais en même temps, pourquoi ils n'ont pas fait cela avant au fur et à mesure qu'un nouvel arrêt de bus se construisait ou avait besoin d'être refait ..... ?
Il me semble que les personnes handicapées et en fauteuil roulant, se sont battues pendant bien longtemps avant que le début des premiers aménagement aient commencé (comme les places de stationnement).
Alors pourquoi les villes n'ont pas mis en place fur et à mesure le reste quand l'occasion se présentait ?
Maintenant tout le monde court dans tous les sens parce-que tout le monde doit être dans les normes avant une date buttoir qui approche à grand pas .....


Gaston, mon message sur le bureau d'études et de méthode, concernait plus ta machine dans les gares, et aussi une question de logistique.
C'est pas grave si tu n'as pas eu de fouet ? sourire


Il existe des journées portes ouvertes en France, pour se mettre à la place d'une personne handicapée en fauteuil roulant, et voir comment c'est pour se débrouiller à circuler en ville, ou même pour aller voir un film au cinéma en n'oubliant pas de regarder le film jusqu'au bout, et puis de passer à la marie, et de rendre visite à son pote ....


Dernière édition par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 18:42, édité 3 fois (Raison : erreur de conjuguaison)
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par gaston21 le Sam 27 Oct 2012 - 18:55

Nuage, qu'on donne aux handicapés une indemnité pour leur permettre de mieux vivre, d'accord, mais cette indemnité peut être aussi comprise pour couvrir ces petites gênes du transport . A Dijon, je vois partout des places pour handicapés qui sont vides. J'en déduis donc qu'ils se garent plus facilement que moi qui, parfois, tourne longtemps pour ne rien trouver... Je ne discute pas de la carte de handicapé; mon épouse se démène pour que les vieilles personnes, impotentes, l'obtiennent. Et, ma foi, si la place de stationnement est un peu courte, on prend une Twingo, comme moi ! Il y a un juste milieu . J'estime pour ma part que les municipalités sont bien généreuses...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Ling le Sam 27 Oct 2012 - 19:00

cette indemnité peut être aussi comprise pour couvrir ces petites gênes du transport

Petite gênes du transport Gaston? Que faire lorsque le bâtiment est inaccessible? Petite gène de transport?
Pitoyable attitude.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Ladysan le Sam 27 Oct 2012 - 21:11

Nuage a écrit:
Ladysan a écrit:Nous avons tous tendance à croire que notre manière de penser ou de ressentir est évidente pour tout le monde, et parfois, il arrive que nous heurtions l'autre par notre comportement ou nos idées. Pour découvrir notre univers "derrière sa façade d'universalité", il suffirait et c'est bien difficile parfois, de clarifier ce que nous mettons derrière chaque mots.
Je ne savais pas quoi répondre hier soir, mais ce matin je sais.

"Oui c'est vrai tu as raison, ce n'est pas facile".


Baptiste a écrit:
donc, un mouchoir de poche devrait leur suffire
Une analogie avec l'extrait de l'article de Loi
pour l'attribution d'une carte européenne de stationnement relatif aux critères d'appréciation, concernent une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement.
Je suis désolée Baptiste, je n'arrive toujours pas à comprendre.
Tu veux dire qu'il suffirait juste d'avoir une carte de stationnement et pas spécialement d'emplacements de stationnement spécifiques ?
Reste le critère d'appréciation , une voiture avec une remorque sur un parking prend plus de place et déborde les tracés
Oui mais la voiture avec remorque, ce n'est pas à chaque fois, que tu l'utilises ; et puis ce n'est pas lié à un handicap non ?
Déborder sur les tracés internes, oui je comprends mieux ce que tu voulais dire.
Mais tu débordes sur les tracées de stationnement quand il se trouve que tu as la possibilité de déborder (c'est à dire que tu as plusieurs places libres consécutives), et ça ce n'est pas quelque chose de courant en ville. Tu trouves bien plusieurs places de libres, mais pas mitoyennes ou alors c'est un gros coup de bol.

Une personne qui est en fauteuil roulant, qu'elle soit seule dans le véhicule ou accompagnée, aura suivant le cas, soit besoin de plus d'espace sur le côté conducteur pour pouvoir faire basculer et sortir son fauteuil et se glisser dedans sans se faire arracher sa portière par les voitures qui circulent, soit besoin de plus de place à l'arrière pour que la personne qui l'accompagne puisse y sortir le fauteuil roulant qui se trouve dans le coffre, et ensuite l'amener côté trottoir (en bordure plus basse) pour que la personne handicapée puisse se glisser dans son fauteuil.
Et c'est pour cela que les emplacements spécifiques ont été créés dans un format qui correspond à cet handicap de fauteuil roulant, même si ces places sont utilisées aussi pour d'autres handicaps pédestres.

Pour l'handicap "cognitif spécifique" que j'ai parlé plus haut, l'emplacement n'a pas besoin d'être plus large sur les côtés, mais plus long en longueur, et ce, non pas une fois que la voiture est garée dans ce créneau en tête à cul, mais pour pouvoir arriver à se garer dans un emplacement ; une fois fait, la personne peut avancer la voiture de façon à ce qu'elle tienne dans un emplacement standard (mais bien entendu si ce n'est pas en bout de rue, cela prendra tout de même plus de longueur sur l'emplacement).
Pour sortir de l'emplacement standard, la manipulation est beaucoup plus facile.
Je me demande si ça marcherait (de se garer en créneau tête à cul) avec un emplacement d'une longueur standard mais plus large ?

Mais il existe aussi des personnes qui n'ont pas d'handicap physique pédestre, mais qui sont incapables de retrouver leur véhicule, lorsque celui-ci n'est pas garé à toute proximité du lieu où ils se rendent. Et finalement se retrouvent à rentrer cher eux à pieds en parcourant une distance colossale, qu'il n'est pas concevable d'effectuer à pieds à moins d'être adepte des longues randonnées pédestres et de péter la forme.
Pour ces personnes un stationnement normal (standard) est suffisant, mais encore faut-il qu'il y ait des emplacements libres à proximité. Et ce n'est bien souvent pas le cas.
Ou alors pouvoir accéder aux emplacements spécifiques réservés qui sont à proximité du lieu de destination, avec une carte de stationnement pour pouvoir occuper les places réservées (d'un autre format) qui sont libres.
Ou soit une toute autre solution : un émetteur et un récepteur longue distance qui indique au fur et à mesure de la progression, où se diriger (là c'est moi qui suis en train d'extrapoler une invention miniature en porte clefs avec des flèches qui clignotent) pour retrouver son véhicule.

Bien sûr chaque situation est différente, mais je trouve tout de même qu'il y a un sérieux manque de coordination dans les démarches, la réflexion, la concertation pluridisciplinaire (plusieurs disciplines différentes), les organismes, et la prise en considération de ce que l'on pourrait dire.
Pour moi (à mon sens de conception des choses), je croyais qu'on avançait ensemble, et finalement c'est le parcours du combattant pour trouver la voie où il y a une communication de partenariat dans les deux sens, et même multidirectionnels (tous les sens de directions pour pouvoir se coordonner).

Merci pour ces précisions Nuage. Je n'ai rien à ajouter.

Ma fille et moi, nous avons aussi mené un grand combat, et nous l'avons gagné. Aujourd'hui, ma petite fille qui a 15 ans et dyslexique, est l'une des meilleures élèves de sa classe (En professionnelle cela s'entends) car elle aura toujours des difficultés pour écrire correctement. Mais ma fille poursuit le même combat pour les autres, et suis actuellement une formation, car elle a de grands projets...

Je te souhaite bonne chance pour les tiens
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 22:46

Gaston, une personne handicapée avec fauteuil roulant, a besoin tout de même d'un minimum de place pour pouvoir mettre son fauteuil roulant dans la voiture, et soit que quelqu'un puisse ouvrir le coffre en plein pour le sortir, soit si cette personne handicapée conduit, que le système aménagé juste derrière le conducteur puisse basculer, pivoter et ramener le fauteuil roulant juste sur le côté du conducteur à l'extérieur.

Effectivement si la personne n'est pas en fauteuil roulant elle peut envisager d'avoir une petite voiture. Mais comme je l'ai dit précédemment, il n'existe qu'un seul type d'emplacement réservé aux personnes handicapées ayant une carte européenne de stationnement.

Pour ce qui serait d'un problème cognitif spécifique dont je parlais au tout début de mes posts sur le sujet, j'ai une petite voiture (citröen saxo 3 portes ; c'est petit ça non ?), et j'ai toujours la même problématique cognitivement qui ne me permet pas de réussir à effectuer un créneau tête à cul dans une place standard.
C'est sûr que quand ma R4 a été définitivement foutue, je rêvais d'une twingo, encore plus petite, mais bon c'était trop cher, déjà que je n'ai pas pu payer celle que j'ai eu finalement d'occasion pour remplacer, mes parents ont dû faire la relève).



Tu parles de carte d'invalidité, je pense que tu veux dire carte de stationnement dans le sujet.

Je vais faire quelques petites précisions pour clarifier.

Il existe :

- la carte d'Invalidité civile, délivrée sur demande par la Mdph à titre définitif ou pour une durée déterminée, aux personnes dont le taux d'incapacité permanente est au moins de 80%, ou à toute personne bénéficiaire d'une pension d'invalidité classée en 3 ème catégorie par la sécurité sociale.
Elle a pour but d'attester que son détenteur est handicapé.

Cette carte donne droit à une priorité d'accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d'attente, ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public (pour le titulaire et la personne accompagnante).
Elle permet d’être prioritaire dans les files d’attente des lieux publics.

Elle permet de bénéficier d’avantages fiscaux, d’une exonération éventuelle de la redevance audiovisuelle, ainsi que de diverses réductions tarifaires librement déterminées par les organismes exerçant une activité commerciale.
Les lieux accueillant du public doivent rappeler les droits de priorité par voie d’affichage.

Cette carte peut comporter différentes mentions dont « besoin d’accompagnement ».


- La carte de Priorité, pour personne handicapée, attribuée sur demande par la Mdph pour toute personne atteinte d’une incapacité inférieure à 80 % rendant la station debout pénible. Reçue pour une durée déterminée, cette carte porte la mention : «Priorité pour personne handicapée».

La demande est instruite par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) au sein de la Mdph. La pénibilité à se tenir debout est appréciée par un médecin de la Mdph.

Cette carte permet d’obtenir une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d’attente, de même que dans les établissements et les manifestations accueillant du public.
Elle permet également d’obtenir une priorité dans les files d’attente.


- La carte de Stationnement européenne dont j'ai parlé plus haut.
L'Article L241-3-2, R241-16 à R241-20 du Code de l'action sociale et des familles, pour l'attribution d'une carte européenne de stationnement en faveur des personnes handicapées, stipule que les condition prévues par l'arrêté de 13 mars 2006 relatif aux critères d'appréciation, concernent une mobilité pédestre réduite et de la perte d'autonomie dans le déplacement.



Gaston, tu parles d'indemnité aux handicapées pour leur permettre de mieux vivre, mais ça c'est encore un autre sujet.

- Certaines personnes handicapées travaillent et ne touchent pas d'indemnité.

- D'autres sont en invalidité par la sécurité sociale (1 ère, 2 ème ou 3 ème catégorie). Certaines catégories permettent de travailler et d'autre non. Suivant les catégories la pension d'invalidité va varier, et ce en fonction également du cumule des précédents salaires de la personne et années passées à travailler avant le basculement dans le statut d'invalidité de la sécurité sociale.
Sur ce sujet je ne suis pas très calée, mais je crois qu'il existe aussi des personnes qui ont une pension d'invalidité ou rente suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle qui ne leur permettent plus de travailler.

- Et encore d'autres ont le statut de travailleur handicapé par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), et sous ce même statut de la reconnaissance de travailleur handicapé, certaines travaillent et d'autres non, et certaines ne travaillant pas touchent une Allocation aux adultes handicapés (AAH) car elles sont dans une situation qui pour l'instant ne leur permettent pas de travailler.
Cette AAH est accordée aux personnes dont le taux d'incapacité permanente est soit d'au moins 80 %, soit compris entre 50 et 79 % et avoir une restriction substantielle d'accès à l'emploi du fait de son handicap, qui doit être précisée par décret à paraître. (Il y a aussi d'autres critères pour le statut dont je vous épargne, dont le revenu du foyer).
Le montant de cette allocation, peut légèrement varier, mais est plafonné. Le montant dépend aussi du nombre de personnes au sein du foyer qui peuvent bénéficier de cette allocation. Et elle ne peut pas être additionnée (en cumule de son montant maximum) à d'autres revenues, comme une pension d'invalidité, un avantage vieillesse, une rente d'accident du travail, les aides financière de la familles ....
Elle a été créée pour permettre de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées qui rentrent dans des critères spécifiques, pour qu'elles puissent faire face aux dépenses de la vie courant.



Donc tu vois Gaston, les indemnités "pour permettre de mieux vivre", et la carte de stationnement européenne, sont deux choses complétement différentes, et ce n'est pas si simple que cela.


Dernière édition par Nuage le Dim 28 Oct 2012 - 0:14, édité 6 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Sam 27 Oct 2012 - 23:34

Ladysan a écrit:Merci pour ces précisions Nuage. Je n'ai rien à ajouter.

Ma fille et moi, nous avons aussi mené un grand combat, et nous l'avons gagné. Aujourd'hui, ma petite fille qui a 15 ans et dyslexique, est l'une des meilleures élèves de sa classe (En professionnelle cela s'entend) car elle aura toujours des difficultés pour écrire correctement. Mais ma fille poursuit le même combat pour les autres, et suis actuellement une formation, car elle a de grands projets...

Je te souhaite bonne chance pour les tiens
Merci beaucoup Ladysan sourire
C'est partagé. sourire
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par alterego le Dim 28 Oct 2012 - 2:00

Les idées ne manquent pas, chacun a les siennes, l'essentiel est de se battre pour ses idées, je t'encourage avec tout mon coeur.
Bon courage.
avatar
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1788
Age : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : IM
Humeur : à l'ouest
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par Nuage le Dim 28 Oct 2012 - 7:48

Merci beaucoup alterego, c'est très gentil. sourire

Je crois d'une manière générale, que le plus difficile quand on essaye de se battre pour ses idées ou quelque chose, c'est quand on dépense toute son énergie pour expliquer la source qui amène la proposition, l'idée, la demande, sans finalement ne jamais arriver à pouvoir passer le cape de dépenser son énergie pour dialoguer et mettre en place des idées.
C'est cette dernière (faire quelque chose de ses idées ou construire des idées) qui est de l'énergie constructive, la première (se battre pour essayer d'expliquer la source) lorsqu'elle est continuelle, n'est que de l'énergie qui brûle les dernières calories.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boite à idées

Message par gaston21 le Dim 28 Oct 2012 - 17:53

Nuage, tu as raison de te battre, mais il faut penser aussi qu'il y a un juste milieu . Si je regarde les nouvelles règles d'urbanisme concernant la construction d'immeubles collectifs à usage d'habitation, je pense qu'on aurait pu être moins restricitif ( ascenseurs, largeur des portes etc... ).
Et puis, les gens sont toujours prêts à aider . Comment fait-on pour les femmes enceintes ou celles qui ont une poussette, ou les mémés qui s'obstinent à croire qu'elles sont toujours jeunes ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum