la Foi

Aller en bas

la Foi

Message par pelerin de l'Absolu le Lun 29 Oct 2012 - 18:34

Toutes les traditions véritables (comme les religions) connues à ce jour ont ou plus précisément ont eu le lien qui les unissait à la Tradition primordiale. Quand nous disons "ont eu", c'est pour indiquer que ce lien peut être aujourd'hui totalement méconnu par ceux qui professent justement les dogmes qui sont l'exact contraire de la doctrine, puisque ces premiers enferment l'Esprit alors que la doctrine guide, balise mais ne pose pas de carcan, ne donne pas de "forme" car justement la spiritualité traditionnelle est au-delà des "formes".
Aujourd'hui, comme nous nous situons à la fin d'un cycle, c'est à dire la fin d'un monde et non pas la fin du monde, cette Tradition s'est repliée sur elle-même et l'apogée du cycle prochain permettra une résurrection de cette Tradition sous une forme qui ne nous est pas encore connue.
Toutes ces traditions ont un caractère sacré qui valide leur rattachement à la tradition primordiale : le caractère sacré c'est le Principe même, permanent et transcendant de l'Etre : Le Soi ; c'est l'Etincelle de chaque être, éternelle, immuable et non individuelle. C'est le Principe qui est au-delà de la forme, qui contient la Vérité ; une et multiple. La croyance en ce Principe est la Foi de la spiritualité traditionnelle, élément permanent de toute démarche inscrite sur ce chemin.
L'essence même, contenue en lui-même, dans le Soi indique clairement que tout être est égal face au principe. Cette égalité est fondamentale, l'Etincelle brille dans tous les coeurs. L'individualité de chaque être fait que la forme, l'histoire de l'individu, les qualités de chacun (nous entendons par "qualités" les "possibilités" face à la Connaissance), est bien évidemment différente puisqu'il ne peut exister deux êtres ayant la même forme. Chacun possédant ce Soi indifférencié, permanent et immuable, est donc l'égal de l'Autre devant le Principe. Cette égalité de principe associée à un individu entraîne que chacun, à la place qui est la sienne, trouve son existence dans l'univers. Le Principe, le Soi, étant le plan le plus élevé qui nous entoure, tout autre plan ne peut que lui être inférieur, ce qui signifie qu'effectivement nous ne pouvons être tous semblables dans le plan où se situe notre monde, puisque notre individualité est associée au Soi. C'est donc à chacun de lever les voiles qui obscurcissent le Soi selon les "possibilités" de son individualité. Et chaque voile oté ne donne pas de supériorité, et vice et versa, à celui qui l'ote car une fois ce voile oté, l'individu ne se situe pas sur le même plan que celui qui ne l'aurait pas fait au nom du principe de l'égalité. Cet autre plan est le plan de la réalisation qui est la marche effective vers le Soi et qui entraîne que celui qui connaît son chemin mais qui ne l'emprunte pas est "par principe" en rupture avec le Principe.

Nous venons de le voir la Foi est donc l'élément absolu de la spiritualité traditionnelle ; la marche que débute le pèlerin est donc, dans notre monde, "encadrée" ce qui ne l'empêche nullement de se perdre, de rebrousser chemin, de se tromper. Chaque pèlerin est "par principe" libre puisqu'aucun autre ne peut être semblable. Notre forme est différente, notre chemin l'est donc lui aussi mais tous seront guidés par la même Lumière, tantôt éblouissante, tantôt diffuse, tantôt dissimulée. Chaque chemin étant différend, chaque guide sera différend, chaque carte sera différente et aucun "tracé idéal" ne pourra être fourni ou vendu à tous. C'est à chacun qui pourra, d'oeuvrer à défricher son chemin au nom du Principe et qui pourra compter sur l'aide et l'appui de ceux qui sont arrivés à une destination pour autant qu'il se donne la peine de les chercher et de séparer le bon grain de l'ivraie.
Jusqu'à ce jour, comme nous l'avons indiqué au début de ce propos, en occident, la religion pouvait être le guide de certains. Mais par un éloignement cyclique (et normalement traditionnel) du Principe, elle n'a plus la mesure de jouer pleinement son rôle. Nous ne portons pas de jugement mais constatons une réalité. Les germes du cycle prochain étant déjà présents dans la fin du cycle actuel, nous pouvons dire que chacun peut, en attendant l'arrivée du prochain cycle, se tourner vers la Lumière et commencer sa marche vers la Connaissance. Il n'est pas dans notre propos de critiquer les religions actuelles ou de les bannir (beaucoup déjà s'en charge et il n'est pas de notre conception de "charger la barque"), car elles peuvent encore, même sans en être totalement consciente, être pour certains une partie ou un point de départ du chemin, il s'agit d'indiquer à ceux qui possèdent la Foi que la spiritualité traditionnelle peut être un chemin qui les conduira à leur destination.
La spiritualité traditionnelle connectée au Principe, entourée de neuf principes ; la croyance, l'oraison, l'ordre, la connaissance, la charité, le soi, la vérité, l'abandon et l'oeuvre, permet de connaître l'Ordre et la Nature des choses et à partir de cela à chacun selon les possibilités de son individualité de connaître son propre ordre et sa propre nature. C'est en cela que la spiritualité traditionnelle ne peut en aucun cas être assimilée à tous ces marchands de pseudo-spiritualité qui naissent à chaque instant et qu'elle n'est en aucun cas du "développement personnel".
Le pèlerin de la spiritualité traditionnelle se consacre à l'essentiel et se détache, tant faire ce peu, de l'illusoire et du contingent.

pelerin de l'Absolu
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 4
Localisation : france
Identité métaphysique : tradition primordiale
Humeur : joie
Date d'inscription : 28/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Foi

Message par Africain2 le Lun 29 Oct 2012 - 20:40

Merci du conseil pélerin.Ton texte merite une méditation.
avatar
Africain2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 952
Localisation : Ici et Ailleurs
Identité métaphysique : Chaman/Gnostique/Totémiste
Humeur : Observateur-Observer
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Foi

Message par Meteou le Sam 29 Déc 2012 - 12:32

Ton texte extrèmement bien écrit me plait beaucoup

Etant donné que ces temps ci, je suis versé dans le domaine de "l'étranger", le nouveau, le différencié et autre, ton concept du pélerinage vers un autre Soi par la foi m'interpelle

Je tiens à dire que j'ai quitté il y a quelques mois mon coin d'origine pour une nouvelle région...

J'y découvre de nouveaux moeurs, de nouvelles coutumes et sans rejeter se qui me caractérise... mes origines... ces "étrangers" m'enrichissent par leurs visions de la vie et du Soi complètement différentes mais aucunement opposés à la mienne

Une petite flatterie pour finir à ton égard Pelerin

Que ta lumière Soi

Meteou
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : France
Identité métaphysique : Extra Terrestre
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Foi

Message par Nailsmith le Sam 29 Déc 2012 - 17:05

pelerin de l'Absolu a écrit: il s'agit d'indiquer à ceux qui possèdent la Foi que la spiritualité traditionnelle peut être un chemin qui les conduira à leur destination.
Ton texte est très intéressant, j'ai l'impression que le style de ce texte s'approche du gnosticisme, c'est à dire de la spiritualité à plusieurs niveaux.
Je m’interroge, qui sera le guide de ce "cheminement"?
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1166
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Foi

Message par maya le Sam 29 Déc 2012 - 18:32

Texte à méditer. Nous sommes tous en chemin, en pelerinage vers la Connaissance.
soutenir
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Foi

Message par Muhammad-Hussein le Dim 6 Jan 2013 - 9:16

Cher pèlerin de l'absolu, que nous sommes tous en réalité, mais beaucoup cherchent cet absolu dans le quantitatif ou la forme, alors qu'il n'est atteignable que par le qualitatif ou le principe ;-)

pelerin de l'Absolu a écrit: Toutes les traditions véritables (comme les religions) connues à ce jour ont ou plus précisément ont eu le lien qui les unissait à la Tradition primordiale. Quand nous disons "ont eu", c'est pour indiquer que ce lien peut être aujourd'hui totalement méconnu par ceux qui professent justement les dogmes qui sont l'exact contraire de la doctrine, puisque ces premiers enferment l'Esprit alors que la doctrine guide, balise mais ne pose pas de carcan, ne donne pas de "forme" car justement la spiritualité traditionnelle est au-delà des "formes"
Mais la spiritualité ne passe-t-elle pas par la forme ? c'est par une trans-formation (passage au delà de la forme) que nous accédons à la spiritualité, et quand bien même la spiritualité est bien le niveau le plus élevé que tu décris, il ne peut s'affranchir de la forme, de même que le principe n'a de sens qu'en relation avec la forme qui en est l'émanation ou la manifestation, le père peut-il être père sans le fils ? ou l'éternel sans relation avec l'éphémère ... Nous voyons bien certains que tu dénonces à juste titre, et qui prétendent s'affranchir de la forme, sont de fait obligés de revenir au support d'une forme synchrétique.

pelerin de l'Absolu a écrit: C'est le Principe qui est au-delà de la forme, qui contient la Vérité ; une et multiple. La croyance en ce Principe est la Foi de la spiritualité traditionnelle ...
Les mots croyance et foi sont, à mon sens, bien trop souvent employés sans distinction, dans ce que tu dis je ne vois pas cette distinction apparaître clairement, te serait-il possible, s'il te plait, de me dire quelle différence tu fais entre la croyance et la foi.

Bien fraternellement,

Muhammad-Hussein.

Muhammad-Hussein
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Foi

Message par Muhammad-Hussein le Dim 6 Jan 2013 - 9:33

pelerin de l'Absolu a écrit: Toutes ces traditions ont un caractère sacré qui valide leur rattachement à la tradition primordiale : le caractère sacré c'est le Principe même, permanent et transcendant de l'Etre : Le Soi ; c'est l'Etincelle de chaque être, éternelle, immuable et non individuelle. C'est le Principe qui est au-delà de la forme, qui contient la Vérité ; une et multiple...
Effectivement la Vérité est une dans son principe et multiples dans toutes ses formes.

pelerin de l'Absolu a écrit: L'essence même, contenue en lui-même, dans le Soi indique clairement que tout être est égal face au principe. Cette égalité est fondamentale, l'Etincelle brille dans tous les coeurs. L'individualité de chaque être fait que la forme, l'histoire de l'individu, les qualités de chacun (nous entendons par "qualités" les "possibilités" face à la Connaissance), est bien évidemment différente puisqu'il ne peut exister deux êtres ayant la même forme. Chacun possédant ce Soi indifférencié, permanent et immuable, est donc l'égal de l'Autre devant le Principe. Cette égalité de principe associée à un individu entraîne que chacun, à la place qui est la sienne, trouve son existence dans l'univers...
Juste pour le plaisir de souligner la justesse de tes paroles, car seule cette perception permet de ne plus opposer les êtres entre eux ou les formes religieuses entre elles, pour ma part je pense que dès que cette opposition apparaît dans un discours, nous pouvons considérer que ce dernier ne revêt aucun aspect réellement spirituel.

Bien à toi.

Muhammad-Hussein
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum