Ataraxie et panacée.

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Jipé le Sam 1 Déc 2012 - 15:11

Golem a écrit:
Supposons qu‘un moine se branle.
(J‘imagine la scéne, c‘est dégueulasse, j‘aimerais que l‘on travail sur des exemples accessible a toute la famille la prochaine fois)
Donc le moine se la pogne, se l‘astique et se fait du bien, et c‘est mal.
C'est mal pour l'église si un moine se masturbe, mais lui il le fera par envie ou besoin...Est-ce mal pour ceux qui ne font pas parti de l'église ? Non, ce n'est pas mal, c'est même très bien, cela enlève des tensions, etc...Je trouve que c'est mieux que les hommes d'Église se masturbent plutôt que de sodomiser des petits enfants, non ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25616
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 15:15

Oui Bulle, quand je fais un caca je suis un caca.
Inutile de rigoler de moi, ça encourage Jipé à rire de moi.


Veux tu vraiment que je raconte comment je fait caca, ne peux t on trouver un exemple moins dégradant.


Si je doiz vraiment répondre a cela je dirai comment tu es un caca quand tu fais du caca.
Le veux tu ?




Je mange du prana parce que tout ce que l‘on ingurgite, il faudra bien le chier un jour.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Bulle le Sam 1 Déc 2012 - 15:17

Arrête donc de raconter n'importe quoi Golem, tu y gagneras certainement...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39945
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 15:18

Jipé, ce qui est bien pour les uns peu être mal pour les autres. Je suis d‘accord, je l‘ai déja dis dans mon premier post et je n‘ai jamais dis le contraire.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Jipé le Sam 1 Déc 2012 - 15:20

Golem a écrit:Jipé, ce qui est bien pour les uns peu être mal pour les autres. Je suis d‘accord, je l‘ai déja dis dans mon premier post et je n‘ai jamais dis le contraire.
ce n'est pas un argument...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25616
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 15:22

Bulle a écrit:Arrête donc de raconter n'importe quoi Golem, tu y gagneras certainement...
D‘accord, j‘arrete de parler de caca, tout le monde va y hagner.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 15:29


Jipé a écrit:
Golem a écrit:Jipé, ce qui est bien pour les uns peu être mal pour les autres. Je suis d‘accord, je l‘ai déja dis dans mon premier post et je n‘ai jamais dis le contraire.
ce n'est pas un argument...

Jusqu‘a présent je trouvais que ce que tu disais était vulgaire, ceci est différent, c‘est surprenant et original. Merci.


En plus tu as raison, ce n‘est pas un argument.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 15:31

On parle du sujet quand vous voulez.

Le sujet c‘est: panacée et ataraxie.

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Jipé le Sam 1 Déc 2012 - 15:38

Si des lecteurs suivent un peu ce fil, je me permets de leur mettre en lien ta présentation...Elle vaut le coup d'être lu... sourire
Présentation de Golem

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25616
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 15:45

Je n‘osais pas le faire moi même, merci.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 16:23

Tu m‘as stimulé un point sensible mon Jipé, j‘ai relu ma présentation.
J‘y ai trouvé un concep en rapport avec ce qui a été soulevé ici.



On est tout ce que l‘on fait mais on ne fait pas tout ce que l‘ on est.
L‘action de l‘être fait partie de l‘être mais l‘être est plus vaste que sa seule action.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par JO le Sam 1 Déc 2012 - 16:24

J'aime beaucoup, et tant mieux si tu as des mécènes ou si tu as le bonheur d'en être un . Besogner pour vivre empêche souvent de penser, hélas et on n'est plus au temps où le roi entretenait les artistes .
Ceci n'est pas la question, qui est ataraxie et panacée .
L'ataraxie vise à l'équanimité, si mes souvenirs sont justes . Mais suppose une dose de distance qui frise l'indifférence . Quand j'étais près d'un être en peine - par fonction- je devais rester pratique pour pouvoir l'aider, mais il m'est arrivé de pleurer avec lui ou elle . Et je retrouvais l'amour de mes enfants , d'un homme aimé, d'une vie intéressante, sans en être assombrie .Quand la vie m'a tout enlevé, plusieurs fois, j'ai tout de suite repris la route,nécessité fait loi , mais la blessure ne s'efface pas : on vit amputé, mais on vit . Ataraxie ? résilience , je préfère .
La panacée, c'est le remède parfois dit universel . L'ataraxie serait le remède à tous les maux ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 18:11

L‘ataraxie comme moyen, comme pratique, conduit à la viduité. Ce n‘est pas ma voie.

La panacée comme remède apporte l‘ataraxie comme résultat, c‘est un but, ce n‘est pas un moyen, ce n‘est pas un expédiant.
Dans le sens de résoudre les problèmes et non dans le sens de ne rien avoir d‘autre a faire et s‘ennuyer, cette absence de trouble est synonyme de bonheur.

Quand un homme assoifé trouve de l‘eau fraiche il est heureux. Cela suffit et ce n‘est pas compliqué. C‘est un bonheur sensible.

La viduité constante est une équanimité insensible. Le bonheur constant est une équanimité sensible.

L‘ataraxie comme cause produit l‘équanimité en conséquence, mais celle ci differe si la cause est un but atteint ou un moyen pratiqué. Pratiquer l‘ataraxie ne permet pas de l‘atteindre, ce n‘est pas un cheminement vers l‘ataraxie que proter en soi l‘ataraxie.
Absorber la panacée, résoudre les problemes qui existent, et il en existe, permet de cheminer vers l‘ataraxie de façon sensible, en relation avec le monde.

L‘ataraxie doit être obtenue, pas pratiquée.

Faire le vide n‘est pas ma voie, pleurer trois fois ne me suffit pas, puisque je garde mon amour vivant pour les disparus, je souffrirai de leur absence aussi longtemps que je ne les aurai pas rejoins.



Tous les troubles n‘ont pas la même envergure.
Quand tu risques de mourir de soif, il suffit de trouver de l‘eau potable pour pouvoir vivre et en concevoir du bonheur.

Quand tes enfants sont morts de soif c‘est un trouble dont l‘eau n‘est pas la panacée. Faut il rescussiter les morts ?

J‘ai aimé des disparus, que puis je y faire ?
J‘ai le choix entre croire que la mort n‘existe pas ou soufrir. Dans ce cas et pour moi la panacée est une croyance.
J‘ai ingurgité le produit, cela me tuera, cela me délivrera de la présence de la mort en moi.

L‘animal que je suis souffre encore, mon coeur est douloureux.
L‘esprit que j‘abrite est en paix j‘ai acces au bonheur, c‘est une sensation qui traverse ma sensibilité.

La douleur de mes organes n‘est pas un trouble pour mon esprit, je sais que c‘est un phénomène normal, c‘est la manifestation des transformations qui s‘opèrent en moi.

J‘attends la mort comme une délivrance, le moment ou je serai achevé, je commancerai à vivre la perfection.

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par gaston21 le Sam 1 Déc 2012 - 18:18

Moi, j'aime bien lire Golem. C'est une personnalité atypique, originale, avec des points de vue très personnels qu'on peut bien sûr discuter, mais je trouve dans ce qu'il écrit un peu de fraîcheur et de hors-classicisme; il faut parfois secouer les vieux clichés...Et son mode de vie lui appartient . Il prouve simplement qu'il ne se laisse pas mener comme un mouton de Panurge.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 19:27

merci

Ce n'est pas hors sujet puisqu'on parle de moi: je suis la panacée.


D'accord, j'ai été pas mal débile du cerveau jusqu'à l'âge de quarante ans et j'ai pensé et dis une quantité d'âneries faramineuse (au moins googleplex exposant lui même au carré ...).

C'est à cette occasion, pendant plusieurs décénies, que j'ai pris l'habitude de recevoir des roches que me jettent les passants amusés de me voir affaibli et sachant qu'ils pouvaient m'intimider sans risque ... la belle affaire, les bonnes raisons.

J'ai fini par y prendre gout.

Je continue donc de dire les mêmes aneries que lorsque mon cerveau manquait de muscle mais je fouille les poches des philosophes pour trouver des justifications à mes intuitions d'innocent.
Pour avoir le beurre et l'argent du beurre.
Vous ais-je dis que je suis un chercheur ? Mon but en génie mécanique est de parvenir à obtenir un travail moteur avec des frottements. C'est bien parce que c'est impossible et que ça l'a toujours été que j'ai choisi pour but cet objectif, ce serait balot de perdre ma vie à inventé des choses qui se font déja.
Inutile de dire que je suis malade mental ou que j'en ai l'air, je vais très bien, je me sens très bien, le fait que mon psychanalyste se soit suicidé ne prouve rien.


Maintenant je suis mûr.
Il ne faut pas penser que mes réactions par écris puissent être émotionnelles.
Mon ressentit est émotionnel, mes actions sont réfléchies.
Je joue le role de ce que je crois être juste, ce ne sont pas mes tripes mais ma raison qui me guide, la vrai sincérité ne vient pas de nos ressentiments impulsifs, elle vient de notre réflexion et c'est un role que nous jouons dans la comédie humaine.



Pour être iconoclaste il faut connaitre ses classiques. Je suis instruit, c'est certain, et je suis prudent, je ne fais pas d'affirmation sans avoir auparavant étudié le sens de ce que je dis.
Avec de la bonne volonté, la prudence seule permet la pertinence car même si on manque d'instruction, on peut vérifier ce que l'on veut dire avant d'éjaculer son verbe, pour savoir dans quel trou balancer la sauce, afin de ne point s'épuiser en vain mais au contraire trouver des ressources dans les buissons ardents issus des graines de causalité que l'on aura semé.

La violence ne sera jamais aussi puissante que la pertinence, on n'a pas raison parce qu'on gueule le plus fort ou parce qu'on fait le plus mal.
La fin ne justifie pas les moyens qui contredisent la fin.
Faire le mal pour se faire le bien d'avoir raison n'est pas une bonne raison de faire le mal. On ne peut pas combatre le mal, c'est mal de combatre.


Je pourrait bien simuler la culture en ouvrant le dico pour vérifier mes mots.
Le meilleurs livre de philosophie est le dictionnaire, avec du vocabulaire on devient exemplaire.

Je n'ai rien laché de ce que j'ai été, je dis la même chose depuis quarante ans.

Si Jipé parvient un jour a vraiment prendre à défaut mon raisonnement c'est moi qui y gagnerai car je m'adapterai et je solutionnerai le défaut, je l'encourage à continuer d'essayer. Je ratisse large mais je n'ai pas la prétention de tout savoir, il est probable qu'il y ait de gros trous dans mon filet, je suis curieux de les découvrir. J'en découvre plus facilement avec Ronron qu'avec Jipé, à tout prendre.

Il me manque un mot, celui qui est "supérieur à la logique", je l'ai vu dans un éclair il y a peu, c'est mon prochain objectif, si je l'atteint durant mon temps présent, comme pour les autres fois, la pleinitude sera transitoire en moi, mais elle sera toujours éternelle quelque par et je m'en serai approché d'un pas de plus.

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Sam 1 Déc 2012 - 19:35

L'harmonie est supérieur à la logique, s'pece de taré.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Dim 2 Déc 2012 - 3:39

Il y a contradiction apparente dans les paradoxes, ce qu'il faut noter.
A tout prendre, l'ataraxie peut être un but ou un moyen.
On peut se changer soi ou changer le monde.


N'était ce point la convergence et non l'harmonie qui était supérieur à la logique ?
La logique est causalité, la convergeance est causalité et synchronysme.
L'harmonie est la concordance des fréquences multiples, c'est de la causalité, rien de plus que la logique, donc.

C'est qui le boss ?
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Dim 2 Déc 2012 - 3:39

muet
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par JO le Dim 2 Déc 2012 - 9:09

La logique est binaire: le ternaire lui est supérieur, car, accédant à un palier d'intégration, il entame une nouvelle étape dynamique , qui stimule l'imagination nécessaire à la découverte .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par gaston21 le Dim 2 Déc 2012 - 10:47

JO, ne monte pas trop haut! Tes vieilles jambes ! A ton âge, le col du fémur est fragile...Une simple fracture et on pourrait t'euthanasier...Sourire !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par JO le Dim 2 Déc 2012 - 11:48

C'est plutôt de la tête que je partirais ! Mais je retrouve goût aux lectures moins rase-mottes, après ma période zététique !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par _dede 95 le Dim 2 Déc 2012 - 12:01

Jo et Gaston allez faire un tour du coté des Sudokus, c'est pas la panacée mais c'est TRES bon contre "Allah sa mère"!
2 trois grilles avant chaque repas, c'est la norme....et ça ne coùte rien à la Sécu! On dit merci qui?
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Dim 2 Déc 2012 - 14:28

Je pratique le kung fu du wushu, du sujitsu et du sudoku, ainsi que plusieurs autres sortes d‘arts martiaux moins violents comme le tai chi ou le qi gong.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Jipé le Dim 2 Déc 2012 - 14:52

Golem a écrit:Je pratique le kung fu du wushu, du sujitsu et du sudoku, ainsi que plusieurs autres sortes d‘arts martiaux moins violents comme le tai chi ou le qi gong.
Le sudoku est un art martial ? Je croyais que c'était une grille où il faut mettre des chiffres... lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25616
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ataraxie et panacée.

Message par Golem le Dim 2 Déc 2012 - 15:57

Tu fais bien d'en parler !



Bon, honnètement, je ne sais pas réduire le paradoxe ataraxique que j‘ai dénoncé.
C‘est un f£⸮¿~ de détail sur lequel j'aprécierais de l'aide.

Jipé veux-tu toujours parler avec moi ?
Pour le moment je n'ai pas tout compris à ce que tu me dis, j‘ignore si tu me parle ou si tu klac sonne.
Ce qui veux dire que j‘ignore des choses. Pardonne moi. S‘il te plais.

Comme tu parles quand même très bien le français j‘ai bien compris certaines choses dont tu parlais et je crois pouvoir te dire un truc interessant sur le contenu de ma plaidoirie pour le bonheur.


En premier, je tiens à dire que je suis un poéte et ce que j‘écris à vocation d‘être beau.
Je me soucie également, en second lieu puis en tierce partie, que ce que j'écris soit vrai ou juste.
Savoir conjoindre ces trois facteur c'est savoir écrire, selon mon oipinion.


J‘ai remarqué que tu te montres agacé (ou un autre mot de ton choix, dis moi comment tu te sens quand tu t‘inquietes pour ma santé mentale), quand mes rimes te semblent sans raison.

Comme je me soucie de toi et de la réussite de tes entreprises, je dois t‘avouer que mon sujet ne tiens pas debout, l‘ourouboros se mort la queue.
Il y a (n'te fout pas d‘ma gueule s‘il te plais) au moins en apparence (soyons prudent, la courtoisie est une forme de prudence) une vrai contradiction dans ce que j‘ai dis.

Je pense que c‘est un paradoxe lié au fait qu‘on apprend à connaitre le monde en apprenant à se connaitre et cette chose unique ayant deux aspects, cela ouvre deux voies d‘évolution: se transformer ou transformer le monde.

Les changements nécessitent des travaux et nul travail n‘est souhaitable bien qu‘il soit souvent rendu nécessaire par la volonté d‘obtenir un produit.

Ce qui est inerte n'est pas vivant, si tu veux la vie dans ton esprit comme produit il faut mouvoir tes pensées.

Le monde est ordonné, il se divise en choses grandes et petites que nous savons classifier et il est aisé de voir par la systémique que les classes ne sont pas des foutoirs chaotiques.

Nous avons deux voies: vivre ou mourir.
Si nous mourrons, tout est dis et tout est fini, toute dispute alégorique est superflue de vanité, fout moi la paix.
Si nous devons vivre, nous devons nous mouvoir et évoluer, viens me mettre les doigts.


Les abrutis qui rament dans le mauvais sans se verrons impitoyablement abatut tous les matins apres dix heure et privés du droit de ramer pour le bien être d'eux mêmes, du vaisseau et de la communauté sociale qui y séjourne.


Tu le sais, tu le dis, je l‘avoue, ce que je raconte c‘est des histoires.
Je suis un conteur de fables.

Je suis fier de ce que je fais, s‘il te plais soit cool et tolérant à mon égard, je ne t‘oblige pas à imiter mon exemple.


J'ai un petit probléme.
Je ne sais pas comment classer l'ataraxie, si c'est un but ou un moyen.


Si tu t'interesses à la discution j'aimerais bien ton opinion.


Personnellement si je vois que la logique de mes pensées me menent vers le point Goldwing je pense deux fois et je prends la suivante pour éviter de l'écrire sur un forum.
Mais si la logique n'est pas primordiale et indispensable, c'est, j'en couvient, assez important, peut être pas au point de bruler des sorciers ou réscussiter le reichtag mais quand même pas mal pas anodin tout de même.

Tu penses que c'est quoi l'ataraxie, un but, un moyen, les deux, l'un ou l'autre, autre chose ?


Il faut que je le sache sinon je pourrai toujours parler mais je ne saurai jamais écrire.
J'aime écrire.
Aide moi steuplé.

avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum