Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Katan le Mer 21 Nov 2012 - 19:16

cibi0447 a écrit:On peut voir le monde ainsi mais il me semble que cette vision est incompatible avec celle du sens commun qui, lui, connait le concept d'individu.
Le sens commun n’imaginait pas que l’énergie, ou le temps, ou l’espace, ne puisse pas se diviser infiniment par deux. Et pourtant c’est ainsi : Planck a montré que la nature n’est pas continue, mais qu’elle est en escalier. Il existe une distance minimum, une énergie minimum, un temps minimum.

De même, dans ton rêve de cette nuit, il y avait d’autres personnages dont le libre-arbitre ne semblait pas dépendre de toi. Et pourtant, ils n’existaient que dans ta conscience. Le sens commun n’est pas suffisant pour trancher. D’ailleurs, non seulement le sens commun est fortement influencé par le paradigme du moment, mais en plus, le sens commun ne peut pas faire la différence entre une illusion et la réalité. Le seul moyen de savoir qu’une illusion est une illusion, c’est de s’en extraire. Pour savoir que tu rêvais, il faut te réveiller.

cibi0447 a écrit:Dans une fractale, une partie n'a pas d'autonomie. Un homme se caractérise par sa pensée qui lui est propre, son vécu qui lui est propre. Je ne suis pas une reproduction de toi comme une partie d'une fractale est une reproduction d'une autre partie.
Et pourquoi pas ? Nous pouvons très bien être fondamentalement la même « chose » (qui n’est pas une chose) se manifestant sous deux aspects différents. Quant au terme fractal, c’est une image valable mais qui a des limites (comme tout concept soit dit en passant). J’ai aussi utilisé l’image d’un hologramme.

cibi0447 a écrit:Si on ne met pas l'âme au niveau de l'individu, mais au niveau d'un grand tout, on ferait mieux d'inventer un nouveau mot. Ce serait mieux que de détourner un mot de son sens commun et d'introduire de la confusion sur le sens des mots.
Le sens des mots dépend de la culture qui l’invente. C’est toi qui a utilisé le mot « âme », mais d’autres cultures utilisent le mot « Esprit », « Être », « Conscience » etc. Il y en a plein. Penser que chacun de ces mots renvoie à des réalités différentes est une erreur. Ce ne sont que des images.
Si tu tiens à n’utiliser le mot « âme » que dans son sens strictement chrétien, ça t’aidera certainement beaucoup pour pointer des paradoxes insolubles, mais ça t’empêchera de voir plus loin si tu cherches vraiment à résoudre un mystère.

cibi0447 a écrit:Et puis je n'ai pas compris, dans ce concept, où se situe l'immortalité, au niveau de chaque individu ou seulement, au niveau de ce grand tout que l'on pourrait appeler l'Univers.
Au niveau de ce grand tout. Mais l’appeler « univers », là je tique. L’univers est une manifestation. Le grand tout dont on parle est avant la manifestation. Il est non-manifesté, et toute manifestation en émerge.

Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 417
Localisation: Ici et maintenant
Identité métaphysique: Vide
Humeur: Variable
Date d'inscription: 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Coeur de Loi le Mer 21 Nov 2012 - 19:41

C'est simple, l'évolution est fausse, l'âme c'est la vie.

Les animaux ont une âme, une vie.

C'est un miracle, inutile d'inventer des trucs et bidules.

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 8184
Localisation: France
Identité métaphysique: Bouddhiste et chrétien
Humeur: Sans illusion
Date d'inscription: 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Geveil le Mer 21 Nov 2012 - 20:55

cibi0447 a écrit:
Il paraît évident qu'on ne peut pas avoir ¼ d'âme ou un dixième d'âme. On a une âme ou on n'en a pas. On est éternel ou on ne l'est pas. On ne peut l'être à moitié.
En effet, Katan t'a donné une réponse que je trouve très raisonnable, et je pense comme lui que tout a une âme, y compris les particules, en fait, je pense comme lui, que tout est un rêve de l'Être.
Les structures, qui confèrent aux choses une certaine durée, une apparente solidité, sont des élaborations mathématiques de l'Esprit.

Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages: 8765
Localisation: La terre
Identité métaphysique: universelle
Humeur: changeante
Date d'inscription: 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Coeur de Loi le Mer 21 Nov 2012 - 21:17

Je savais pas qu'on était éternel.

Et pourtant je suis croyant, j'ai du oublié mon passé, on m'a fait croire que j'étais né de mes parents.

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 8184
Localisation: France
Identité métaphysique: Bouddhiste et chrétien
Humeur: Sans illusion
Date d'inscription: 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Nuage le Mer 21 Nov 2012 - 22:39

Tu sais que t'es chiant Coeur de Loi quand tu t'y mets.

Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 4549
Age: 40
Localisation: Sud-Est de la france
Identité métaphysique: la mienne
Humeur: on fait ce qu'on peut
Date d'inscription: 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par cibi0447 le Dim 25 Nov 2012 - 23:26

Coeur de Loi a écrit:Je savais pas qu'on était éternel.

Et pourtant je suis croyant, j'ai du oublié mon passé, on m'a fait croire que j'étais né de mes parents.
Être éternel ce n'est pas avoir toujours existé. C'est ne pas mourir vraiment. Donc tu peux être né de tes parents et ne pas disparaître après ta mort. Toutes les religions promettent la vie éternelle sous une forme ou une autre. La Chrétiens, par exemple, assurent que nous ressusciteront corps et âme.

cibi0447
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 29
Date d'inscription: 01/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Coeur de Loi le Lun 26 Nov 2012 - 0:48

On ne ressuscite que des morts.

Il n'y a pas d'ame éternelle dans la Bible, c'est pour ça qu'on doit ressusciter si on veut revivre.

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 8184
Localisation: France
Identité métaphysique: Bouddhiste et chrétien
Humeur: Sans illusion
Date d'inscription: 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par cibi0447 le Lun 26 Nov 2012 - 1:01

Katan a écrit:
Le sens commun n’imaginait pas que l’énergie, ou le temps, ou l’espace, ne puisse pas se diviser infiniment par deux. Et pourtant c’est ainsi : Planck a montré que la nature n’est pas continue, mais qu’elle est en escalier. Il existe une distance minimum, une énergie minimum, un temps minimum.
Je suis d'accord sur le sens général de cette phrase à propos du sens commun, sauf que l'exemple n'est pas exact. D'après la théorie des quantas, il existe bien une énergie minimum, mais pas une distance minimum, ni un temps minimum.

cibi0447
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 29
Date d'inscription: 01/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par cibi0447 le Lun 26 Nov 2012 - 4:26

Katan a écrit:
cibi0447 a écrit:Et puis je n'ai pas compris, dans ce concept, où se situe l'immortalité, au niveau de chaque individu ou seulement, au niveau de ce grand tout que l'on pourrait appeler l'Univers.
Au niveau de ce grand tout. Mais l’appeler « univers », là je tique. L’univers est une manifestation. Le grand tout dont on parle est avant la manifestation. Il est non-manifesté, et toute manifestation en émerge.
Geveil a écrit:
cibi0447 a écrit:
Il paraît évident qu'on ne peut pas avoir ¼ d'âme ou un dixième d'âme. On a une âme ou on n'en a pas. On est éternel ou on ne l'est pas. On ne peut l'être à moitié.
En effet, Katan t'a donné une réponse que je trouve très raisonnable, et je pense comme lui que tout a une âme, y compris les particules, en fait, je pense comme lui, que tout est un rêve de l'Être.
Les structures, qui confèrent aux choses une certaine durée, une apparente solidité, sont des élaborations mathématiques de l'Esprit.
Votre façon de voir a effectivement le mérite de donner une réponse à la question initiale. D'après vous l'âme (ou esprit, ou ...) serait un attribut du vivant.
Les athées donnent une explication plus simple en niant l'existence de l'âme (ou esprit ou …) mais la votre tient la route à première vue.
Pourtant, aucune religion n'a ce point de vue. Les religions dites monothéistes n'attribuent une âme (ou esprit, ou ...) qu'aux humains et les religions qui admettent la réincarnation comme l’hindouisme et le bouddhisme étendent cette propriété aux animaux mais pas aux végétaux.
Il y a peut-être une analogie avec les religions animistes mais ces religions attribuent un esprit à des choses immatérielles comme un chemin, un lieu, une forêt, etc...De plus, l'animisme est aujourd'hui en forte régression pour ne pas dire en voie de disparition.
Personnellement, je n'ai rencontré une telle conception d'un grand tout que dans des romans de science-fiction.
De plus, votre conception me paraît poser des tas d'autres problèmes. Si toute chose est éternelle y compris les choses incapables de raisonner, qu'est-ce qui est immortel chez eux, quand leur enveloppe matérielle disparaît. Lorsque je digère une fraise particulière que je viens d'avaler, qu'est-ce qui subsiste de cette fraise ? Qu'est-ce qui est éternel et se fondra dans le grand tout ?

cibi0447
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 29
Date d'inscription: 01/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Katan le Mar 27 Nov 2012 - 12:26

cibi0447 a écrit:
Katan a écrit:Le sens commun n’imaginait pas que l’énergie, ou le temps, ou l’espace, ne puisse pas se diviser infiniment par deux. Et pourtant c’est ainsi : Planck a montré que la nature n’est pas continue, mais qu’elle est en escalier. Il existe une distance minimum, une énergie minimum, un temps minimum.
Je suis d'accord sur le sens général de cette phrase à propos du sens commun, sauf que l'exemple n'est pas exact. D'après la théorie des quantas, il existe bien une énergie minimum, mais pas une distance minimum, ni un temps minimum.
Tu te trompes. Il existe une distance minimum : la longueur de Planck (10^-33 cm). Aucune distance plus petite que celle-ci ne peut exister. C'est un non-sens que d'imaginer une distance inférieure à la longueur de Planck.
De même, il existe un temps minimum : le temps de Planck (10^-43s). Aucune durée inférieure au temps de Planck ne peut exister.

cibi0447 a écrit:Votre façon de voir a effectivement le mérite de donner une réponse à la question initiale. D'après vous l'âme (ou esprit, ou ...) serait un attribut du vivant.
Les athées donnent une explication plus simple en niant l'existence de l'âme (ou esprit ou …) mais la votre tient la route à première vue.
Quand on creuse le point de vue athée, on se retrouve aussi face à des paradoxes insolubles. C'est un débat qui existe depuis quelque milliers d'années il me semble. La raison seule n'a toujours pas réussi à trancher définitivement.

cibi0447 a écrit:Pourtant, aucune religion n'a ce point de vue. Les religions dites monothéistes n'attribuent une âme (ou esprit, ou ...) qu'aux humains et les religions qui admettent la réincarnation comme l’hindouisme et le bouddhisme étendent cette propriété aux animaux mais pas aux végétaux.
Tout dépend de quoi on parle. Il y a une grande différence entre le message de Jésus et l’interprétation qu’en fait l’Eglise par exemple. C’est la même chose concernant le message du Bouddha et l’interprétation bouddhiste. Je crois que tu confonds les dogmes religieux avec le message d’origine des religions.

Quelque part dans la Bible, Jésus dit à peu près ceci (je cite de mémoire) : « regardez une fleur et vous me trouverez ; soulevez une pierre et vous me trouverez ». C’est typiquement l’illustration de ce dont on parle. Quand Jésus dit ça, il ne parle pas de lui en tant que personne. Il parle de l’essence qui est en tout, qui est partout, et qu’il appelait le « Christ. » Les mystiques chrétiens parlent de « Christ intérieur » ; cela renvoie à notre essence profonde. Le « Christ » n’est pas une personne, c’est notre essence la plus profonde.

Chez les bouddhistes, on désigne ça par l’expression « nature de Bouddha ». On retrouve cette notion dans la mystique de toutes les religions, dans le soufisme, dans le taoïsme, dans le chamanisme, partout.
Finalement, ceci est de la spiritualité au sens large. On la retrouve dans toutes les religions, mais les religions transforment généralement la spiritualité en systèmes de croyances dogmatiques. La spiritualité existe malgré tout en-dehors de toute structure religieuse institutionnalisée. Fort heureusement, les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité.

cibi0447 a écrit:Il y a peut-être une analogie avec les religions animistes mais ces religions attribuent un esprit à des choses immatérielles comme un chemin, un lieu, une forêt, etc...De plus, l'animisme est aujourd'hui en forte régression pour ne pas dire en voie de disparition.
Personnellement, je n'ai rencontré une telle conception d'un grand tout que dans des romans de science-fiction.
Tu devrais lire le Tao te King alors, ou les Upanishads. Ou alors les écrits de Krishnamurti, d’Ibn Arabî, et de tous les maîtres de sagesse en général.

cibi0447 a écrit:De plus, votre conception me paraît poser des tas d'autres problèmes. Si toute chose est éternelle y compris les choses incapables de raisonner, qu'est-ce qui est immortel chez eux, quand leur enveloppe matérielle disparaît. Lorsque je digère une fraise particulière que je viens d'avaler, qu'est-ce qui subsiste de cette fraise ? Qu'est-ce qui est éternel et se fondra dans le grand tout ?
Tu reposes la même question il me semble, à savoir que tu confonds l’essence et la forme. L’essence peut se manifester sous n’importe quelle forme, mais l’essence n’est pas la forme.
L’essence est intemporelle, éternelle ; toute forme est transitoire, impermanente. Toute forme naît, évolue puis meurt. Dans chaque forme, ce qui est éternel, c’est son essence. Quel que soit l’exemple que tu puisses trouver.

Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 417
Localisation: Ici et maintenant
Identité métaphysique: Vide
Humeur: Variable
Date d'inscription: 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par keinlezard le Mar 27 Nov 2012 - 12:32

cibi0447 a écrit:L’apparition de l’homme s'est faite très progressivement. On estime que la branche humaine s'est détachée des autres chimpanzés, il y a de cela environ 2 millions d'années. On sait donc qu'il y a 2 millions d'années, l'ancêtre de l'homme moderne était encore un animal. L'homme s'est créé en se transformant très progressivement sur des millions d'années, en se redressant, en augmentant sa capacité crânienne, en développant le langage, en perfectionnant ses outils.
Les progrès ont été très lents, si bien que les savants sont incapables de dire quand est apparu le premier homme, car il n'y a pas de définition précise de l'homme.

Il faut comprendre que les changements sont imperceptibles et non uniformes à chaque génération.
Par exemple la capacité crânienne de l'homme moderne se situe généralement entre 1100 et 1700 cm³. Cela veut dire qu'il y a des différences importantes entre les hommes d'aujourd'hui. Le cerveau d'Anatole France pesait 1 kilo et celui de Tourgueniev, 2 kilos.
La capacité crânienne d'homo habilis était d'environ 600 cm³ avec des différences certainement très importantes entre les individus.
Donc si les capacités crâniennes des hominidés s'accroissent indubitablement au cours de l'évolution, cette évolution est très lente et très globale.
Prenons une autre caractéristique de l'homme : la station debout.
Il ne faut pas imaginer que l'homme s'est redressé brusquement en une seule ou même quelques générations. Le redressement a eu lieu imperceptiblement. À chaque génération, il y a eu des hommes qui se tenaient plus droits que leurs ancêtres et d'autres moins droits que la moyenne de leur génération ou même de la génération précédente.
Il en est de même de l'apparition du langage. Même si on appelle instant, une période de mille ans, cela n'a pas de sens de dire qu'à un instant, le langage n'existe pas et que l'instant d'après le langage existe.
Or, du point de vue de la plupart des religions, il y a une différence fondamentale entre l'homme et l'animal. L'homme a une âme. Il est éternel en quelque sorte car il ira au Paradis ou en Enfer.
Il paraît évident qu'on ne peut pas avoir ¼ d'âme ou un dixième d'âme. On a une âme ou on n'en a pas. On est éternel ou on ne l'est pas. On ne peut l'être à moitié.
D'après ces religions, à un moment donné de l'histoire du Monde, on a vu apparaître le premier être avec une âme, ce qui le fait totalement différent de son géniteur.
Quand et comment cela s'est-il fait ?

L'âme est une notion "religieuse" ... c'est ce que l'homme prétend avoir. Mais rien ne le justifie.
D'un point de vue zoologique.

Ce n'est qu'un point de vue anthroprocentrique. Rien de plus.

Au mieux on pourrait répondre l'âme - dans l'acceptation de quelquechose de plus que l'animal - lorsque l'homme à acquis la conscience de lui même ...

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1766
Localisation: France
Identité métaphysique: keinlezard
Humeur: Y a pas de lézard :)
Date d'inscription: 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par gaston21 le Mar 27 Nov 2012 - 15:29

L'âme est spécifiquement une invention des religions pour nous promettre une vie éternelle et jouer sur les notions récompense- châtiment , tout ça dans le but de nous soumettre . Mais nous sommes des bêtes, sans plus ! Avec un esprit et un corps qui se dissoudront quand le temps sera venu . Pour nous consoler dans notre malheur, constatons
qu'il y a quand même de jolies bêtes...

gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 6875
Localisation: Bourgogne
Identité métaphysique: agnostique
Humeur: ricanante
Date d'inscription: 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par lovelygirl le Dim 2 Déc 2012 - 21:33

oui je pense que l'âme humaine existe. c'est à vous de choisir soit croire que nous sommes uniquement de la matière et tout nos sentiments et émotions humaines sont réduits uniquement à des réactions chimiques
ps: Théorie de Darwin il faut revoir les récents articles et Darwin disait lui même qu'il se peut que sa théorie soit fausse. Et malgré tout ce n'est qu'une théorie et la biologie n'est pas une science excate..

Et puis qui sait dans 1000 ans qu'es ce que les chercheurs vont découvrir en tout cas pour ceux qui croient en l'âme humaine c'est une théorie absolue

lovelygirl
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 143
Localisation: bruxelles
Identité métaphysique: sagesse
Humeur: très bonne
Date d'inscription: 28/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par gaston21 le Lun 3 Déc 2012 - 10:47

lovelygirl a écrit:oui je pense que l'âme humaine existe. c'est à vous de choisir soit croire que nous sommes uniquement de la matière et tout nos sentiments et émotions humaines sont réduits uniquement à des réactions chimiques
ps: Théorie de Darwin il faut revoir les récents articles et Darwin disait lui même qu'il se peut que sa théorie soit fausse. Et malgré tout ce n'est qu'une théorie et la biologie n'est pas une science excate..

Et puis qui sait dans 1000 ans qu'es ce que les chercheurs vont découvrir en tout cas pour ceux qui croient en l'âme humaine c'est une théorie absolue
Une simple question, lovelygirl : mon épagneul a-t-il une âme ?

gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 6875
Localisation: Bourgogne
Identité métaphysique: agnostique
Humeur: ricanante
Date d'inscription: 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par JO le Lun 3 Déc 2012 - 15:44

qui sont ces religions qui nous manipulent ? Elles ne le font que parceque nous nous fions à elles .Mais ça n'invalide pas la notion d'âme, qui est comme le marionettiste qui agite Guignol sur la scène que nous baptisons réalité . Conditionnés, oui, nous le sommes : par nous-mêmes/"âme" en partie inconsciente .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21430
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par zizanie le Lun 3 Déc 2012 - 16:14

La scientifique vous demandera:
- "Quels sont les critères permettant de mesurer l'âme avec certitude?"
- "Ces critères peuvent-ils être utilisés en histoire et en paléontologie?"

S'il est possible de répondre par l'affirmative à ces deux questions, il sera probablement possible de répondre à la question de ce fil.

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par cibi0447 le Lun 3 Déc 2012 - 23:35

lovelygirl a écrit:Théorie de Darwin il faut revoir les récents articles et Darwin disait lui même qu'il se peut que sa théorie soit fausse. Et malgré tout ce n'est qu'une théorie et la biologie n'est pas une science excate..
Essayons d'expliquer pourquoi l'évolution n'est plus contestable aujourd'hui.

A l'époque de Darwin, il n'y avait que des preuves indirectes de l'évolution des espèces telles que fossiles ou ressemblances entre espèces. Aujourd'hui, on a une preuve directe qui est l'ADN.
En utilisant l'ADN on a pu, par exemple, démontrer que le cœlacanthe est plus proche de l'homme que des autres poissons [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il faut comprendre que l'ADN d'une personne c'est 30 000 gènes et 3,2 milliards de nucléotides.
Je reprendrais une comparaison classique, l'ADN d'une personne peut être comparée à une bibliothèque de 30 000 livres (les gènes) de 100 000 lettres (les nucléotides) en moyenne. Comme dans un livre , les lettres ne sont pas en vrac mais dans un certain ordre. C'est cet ordre qui donne un sens au livre.
Lorsque la police scientifique compare l'ADN de 2 personnes, elle cherche des séquences ou les lettres sont différentes ou concordantes.
Quand on compare l'ADN d'un homme et d'un singe, ou d'un homme avec celui d'une tomate, on va faire exactement la même chose.
Et on s'aperçoit que l'évolution agit exactement comme la copie de manuscrit. Quand on copie une manuscrit, on fait toujours des erreurs (oublis, rajouts, dyslexie, etc...). En comparant les différents manuscrits actuels d'un livre, on essaie de reconstituer le manuscrit original.
Pour l'évolution, on fait exactement la même chose. On a de très très nombreux ADN d'hommes modernes (autant que l'on veut) et de chimpanzés modernes et on peut donc reconstituer l'ADN de leur ancêtre commun et même estimer quand cet ancêtre commun a vécu ou plutôt quand cette séparation entre l'homme et le chimpanzé s'est faite. On peut faire de même pour l'ancêtre commun des mammifères et des poissons, et pour l'ancêtre commun des animaux et des végétaux. On dit que l'homme et le bananier ont environ 50 % de leurs gènes en commun.
Il est indéniable aujourd'hui que tous les êtres vivants descendent d'un ancêtre commun.
Essayer de le contester en passant sous silence l'ADN et en employant des arguments qui pourraient avoir été utilisés du temps de Darwin n'a aucun sens.
Darwin a avancé une théorie mais c'est seulement dans les dernières années du vingtième siècle que les preuves définitives de l'évolution ont été apportées. Quant au moteur principal de l'évolution, il est très probable que c'est le hasard et la sélection naturelle comme Darwin le pensait mais il est possible que l'on trouve ultérieurement d'autres moteurs.
Quand j'expose la question de l'apparition de l'âme au cours de l'évolution, je postule simplement que l'évolution existe, pas que son moteur est la sélection naturelle de Darwin.


Dernière édition par cibi0447 le Mar 4 Déc 2012 - 0:11, édité 1 fois

cibi0447
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 29
Date d'inscription: 01/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par cibi0447 le Lun 3 Déc 2012 - 23:50

lovelygirl a écrit:oui je pense que l'âme humaine existe. c'est à vous de choisir soit croire que nous sommes uniquement de la matière et tout nos sentiments et émotions humaines sont réduits uniquement à des réactions chimiques
Il me faut, à nouveau expliquer ma démarche. J'ai l'ambition de démontrer que si l'on suppose que l'âme existe, on arrive à des absurdités et donc, non, on n'a pas le choix. On ne peut pas choisir de croire que l'âme existe.
Je fais cette démonstration de plusieurs façons dans mon livre et une des démonstrations est justement la difficulté de faire apparaitre l'âme au cours de l'évolution. Quand j'emploie le mot âme, je l'emploie dans le sens commun habituel pas dans le sens où une fraise a une âme
Pour rappel, une présentation gratuite contenant de large extrait du livre se trouve ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et mon livre peux se commander ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et sous forme ebook ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

cibi0447
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages: 29
Date d'inscription: 01/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par ronron le Mar 4 Déc 2012 - 1:49

Coeur de Loi a écrit:On ne ressuscite que des morts.

Il n'y a pas d'ame éternelle dans la Bible, c'est pour ça qu'on doit ressusciter si on veut revivre.
À quel moment les décédés peuvent-ils dire qu'ils veulent revivre? Et les enfants qui meurent en bas âge et qui ne parlent pas encore? Ceux qui ne sont pas au courant de cette option?

Et les bouddhistes?

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4724
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand et comment, l'homme, au cours de l'évolution, a-t-il acquis une âme ?

Message par Antinea le Mar 4 Déc 2012 - 11:22

J'ai l'ambition de démontrer que si l'on suppose que l'âme existe, on arrive à des absurdités et donc, non, on n'a pas le choix. On ne peut pas choisir de croire que l'âme existe.

et peut-on démontrer qu'il n'y a pas d'eau dans l'océan ? ce serait intéressant. en fait tout est démontrable. Les maths servent justement à cela, puisqu'elles n'expriment rien d'autre, sous forme d'équation, que la pensée de leur auteur. Qu'on ajoute, ou qu'on retranche un seul paramètre, et tout et différent.

au fait, quelles seraient ces absurdités ?

Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages: 711
Localisation: Grenoble
Identité métaphysique: Antinea
Humeur: joviale
Date d'inscription: 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum