ce brave archimède

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ce brave archimède

Message par _Antinea le Mar 27 Nov 2012 - 22:31

"tout corps plongé dans un liquide subit une poussée de bas en haut...."

comment expliquer ce phénomène ?
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Cochonfucius le Mer 28 Nov 2012 - 10:48

C'est la somme des pressions exercées par le liquide sur toutes les parties de la surface de l'objet plongeant.

Comme la pression sur les parties basses est plus forte, et tournée vers le haut, la résultante va aussi vers le haut.


avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23437
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par JO le Mer 28 Nov 2012 - 10:54

Sans Hieron et sa commande à Archimède, ce dernier n'aurait pas découvert son principe . Le cerveau découvre, à condition d'orienter son attention sur un problême à résoudre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Ling le Mer 28 Nov 2012 - 11:00



Qui avait orienté la pensée de Newton?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Cochonfucius le Mer 28 Nov 2012 - 11:01

Tombé dedans quand il était petit.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23437
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 11:02

je vois ça une peu autrement.
c'est un peu comme des microbilles.
si elle sont libres, on passe à travers
si elles sont dans un sac, elles ont une cohésion qui leur donne la possibilité de supporter un poids.
les molécules d'eau sont bipolaires, et se comportent comme des aimants. la liaison hydrogène est en fait magnétique, mais juste ce qu'il faut pour que les molécules puissent avoir une cohésion tout en glissant les unes par rapport aux autres.
ainsi quelque chose qu'on pose sur l'eau va flotter sur une sorte de film liquide.
Mais si cet objet est trop lourd pour ce film, il perce, et plus rien ne le retient.
ta soluce n'est pas bonne, car si chaque molécule voulait exercer une poussée vers le haut, elle n'en aurait pas la possibilité et glisserait le long de l'objet pour l'engloutir.
ce film, c'est ce qu'on appelle, à tort ou à raison, la tension superficielle, laquelle permet au gerris de se balader sur l'eau.
l'eau se comporte donc comme un filet à très fin maillage.
voici donc comment je comprends la chose.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Cochonfucius le Mer 28 Nov 2012 - 11:10

Au gerris et au fils du charpentier.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23437
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par JO le Mer 28 Nov 2012 - 11:12

l'eau serait en gros , comme un champ de Higgs en plus dense ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Ling le Mer 28 Nov 2012 - 11:17

Ou comment réécrire la physique...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par keinlezard le Mer 28 Nov 2012 - 11:42

Antinea a écrit:je vois ça une peu autrement.
c'est un peu comme des microbilles.
si elle sont libres, on passe à travers
si elles sont dans un sac, elles ont une cohésion qui leur donne la possibilité de supporter un poids.
les molécules d'eau sont bipolaires, et se comportent comme des aimants. la liaison hydrogène est en fait magnétique, mais juste ce qu'il faut pour que les molécules puissent avoir une cohésion tout en glissant les unes par rapport aux autres.
ainsi quelque chose qu'on pose sur l'eau va flotter sur une sorte de film liquide.
Mais si cet objet est trop lourd pour ce film, il perce, et plus rien ne le retient.
ta soluce n'est pas bonne, car si chaque molécule voulait exercer une poussée vers le haut, elle n'en aurait pas la possibilité et glisserait le long de l'objet pour l'engloutir.
ce film, c'est ce qu'on appelle, à tort ou à raison, la tension superficielle, laquelle permet au gerris de se balader sur l'eau.
l'eau se comporte donc comme un filet à très fin maillage.
voici donc comment je comprends la chose.

Une fois de plus ... va dans les livres ... et arrête de postuler que la physique doit obéir à ton bon vouloir parceque Antinéa le veux.

Que tu concoives une chose que tu te poses des question c'est bien ... mais ce référer à ce qui est connu permet de s'éviter bien des déboire .. en l'occurence ici avec ton mélange magnétisme bille
tension superficielle qui n'a aucun sens physique.

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 15:51

tu plaisantes !
l'eau est un casse tête pour les physiciens.
ils en sont encore à supposer.
plausible...on suppose que...Le résultat de tout cela est une prolifération dans la littérature scientifique d'innombrables articles, importants mais souvent incompatibles entre eux, qui ont néanmoins le mérite d'initier ceux qui ne le sont pas à la notion de chaos....

on me la fait pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mais considérée comme molécule bipolaire, ce qui n'est pas discuté, les choses s'éclaircissent. Pourquoi toujours tout compliquer ?


Dernière édition par Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 15:55, édité 1 fois
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Cochonfucius le Mer 28 Nov 2012 - 15:53

Mais Archimède, ce n'est pas que l'eau.

C'est aussi l'air, le mercure, l'huile, tous les fluides.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23437
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 17:47

mais tout étant bipolaire, où est le problème ?
si l'univers est effectivement un gigantesque cerveau, alors la même physique s'applique à l'ensemble, de l'infiniment grand, à l'infiniment petit.
Et le tout, baigne dans un champ magnétique.

chacun ses idées. je ne suis pas obligée de suivre la valse. dedain
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Cochonfucius le Mer 28 Nov 2012 - 17:52

En ce qui me concerne, ça baigne dans l'huile.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23437
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par gaston21 le Mer 28 Nov 2012 - 17:59

Oui, l'eau est un problème. La laison hydrogène... C'est pourquoi il ne faut jamais boire de l'eau pure ! Ilfaut au moins la teinter en rouge !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _dede 95 le Mer 28 Nov 2012 - 18:08

Ha non, pas de rouge je proteste, plutot du jaune!
Je veux pas finir au fond d'un verre, là ou on noie les chagrins!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par cana le Mer 28 Nov 2012 - 20:22

Antinea a écrit:mais tout étant bipolaire, où est le problème ?
Tout est polarisé mais pourquoi bipolaire?
pourquoi pas quadripolaire?
L'univers est un gigantesque aimant
et tout ce qui s'y trouve agit de même
N'y a t'il pas quatres forces dans le microcosme du quantique? deux fortes et deux faibles?
je ne vois pas pourquoi le macrocosme devrait être différent
bon c'est vulgarisé et soupoudré de ma propre ignorance sans doute et c'est trop simple pour être vrai ?
mais savoir ne pas sous estimer le simple me parait approprié.
A la limite on s'en fout car le temps qu'il fera demain est peut être plus utile sourire
a savoir justement


Dernière édition par cana le Mer 28 Nov 2012 - 21:11, édité 2 fois
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 20:31

oui pourquoi pas !
le soleil passe bien de 2 pôles à 4 pôles par périodes
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par Geveil le Mer 28 Nov 2012 - 21:38

Antinea,

Je ne sais si ton explication est un joke, auquel cas, je serai naïf de te répondre. Pour le cas où tu croirais à ce que tu écris, voici l'explication de la pression dans un fluide.

-Les molécules du fluide sont soumises à l'attraction terrestre.
Même si elles sont agitées dans tous les sens, comme les molécules d'un gaz, par exemple, en moyenne, elles ont tendance à tomber.
Elles pèsent donc les unes sur les autres, ce qui explique que la pression atmosphérique est d'autant plus faible qu'on s'élève, de plus, plus on s'élève, plus leur densité diminue, ce qui est logique, puisque les molécules tombent.
La pression sur une surface est due à l'impact des molécules sur cette surface, expérience que tu peux faire en mettant ta main à l'extérieur d'une voiture qui roule, tu sens bien que ta main est poussée vers l'arrière.
Comme il y a plus de molécules près du sol que dans la stratosphère, il y aura plus d'impacts sur une surface donnée, et donc la pression sera plus grande. Prenons un cube dans un fluide, la pression qui s'exerce sur la face inférieure est plus grande que celle qui s'exerce sur la face supérieure.
La force due à cette pression pousse donc le cube vers le haut. Mais le poids du cube équilibre cette force, et si le cube est moins dense que l'eau, il flottera, s'il est plus dense, il coulera.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 23:06

chacun sa façon de voir les choses.
pour ma part je préférerais presque évoquer une résistance au cisaillement.
On sait que l'eau n'a pas toujours les mêmes qualités selon les endroits.
il y a eau et eau. et les tensions de surface varient. et un des moyens de la modifier et de lui ajouter un agent mouillant, lequel a pour effet de modifier cette tension. on peut aussi la durcir avec du sel. on dit que l'eau est plus dense et donc plus porteuse, mais c'est aussi défendable que les liaisons soient plus solides. De la même façon que le mouvement du bras traverse plus facilement un papier de soie qu'un tissu de lin.
Non, je ne joke pas. je réfléchis sur d'autres approches d'un phénomène puisque apparemment, les jeux ne sont pas clos. Mais bien sûr je connais la physique qu'on enseigne sur les bancs, à ce sujet.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par keinlezard le Jeu 29 Nov 2012 - 11:20

Antinea a écrit:mais tout étant bipolaire, où est le problème ?
si l'univers est effectivement un gigantesque cerveau, alors la même physique s'applique à l'ensemble, de l'infiniment grand, à l'infiniment petit.
Et le tout, baigne dans un champ magnétique.

chacun ses idées. je ne suis pas obligée de suivre la valse. dedain

le mercure n'est pas bipolaire ... c'est un liquique quantique :)
l'hélium liquide n'est pas bipolaire ...

Je ne sais pas ce que tu as avec la notion de bipolarité mais j'entrevois comme une mauvaise compréhension provenant d'un manque de connaissance , ou de connaissance mal assimilées.

A propos je voulais préciser ... en relisant les thread je me suis fais l'impression de t'en vouloir
ou d'être désagréable ... je voulais m'en excuser .. ce n'est pas mon but ...
lorsque je te conseille de repotasser les bouquins c'est un conseil amical ... je suis tous sauf
un monstre intolérant :) et suffisant :)


keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Jeu 29 Nov 2012 - 12:46

je sais.
c'est comme dans la vie de tous les jours. tout le monde ne partage pas les mêmes idées. il suffit de voir les empoignades sur les plateaux TV. sourire

à propos de mercure, ce qui me sidère, c'est de voir que si on trempe une pépite d'or dedans, elle se dissout. pourtant, à la base, c'est du solide. impossible de la partager en deux. et là, pas de poussée d'archimède. sourire
c'est quoi le truc ? le fait qu'ils soient voisins sur le tableau peut-il expliquer cette affinité ? 1 électron de différence sur la dernière orbite ! il suffirait que l'or perde un électron pour devenir du mercure, d'autant que ce doit être facile étant sur la couche externe.

c'est le genre de jalon naturel que l'aime particulièrement. à croire que la nature les a mis exprès pour qu'on comprenne certaines choses.
Et j'ai dans l'idée que personne ne peut expliquer comment ça se passe au niveau atomique. tire langue
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par keinlezard le Jeu 29 Nov 2012 - 17:20

l'or ne se dissout pas, il s'amalgame au mercure.

Une simple evaporation apres chauffage suffit pour récupérer l'or d'un côté et le mercure de l'autre ...

Le niveau de mercure se déplacera de la quantité d'or introduite
et le poids du mélange donnera la proportion Hg + Au de l'amalgame.

non l'or perdant un éléctron devient de l'or chargé positivement ..
il faut qu'il perde des neutron et des protons.

C'est ici que visiblement tu as des lacunes.

l'explication exacte pour la réaction mercure or ... je ne l'ai pas mais je peux la chercher ...


keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par _Antinea le Jeu 29 Nov 2012 - 17:56

il faut qu'il perde des neutron et des protons.

oui j'ai oublié de rectifier. c'est évident vu les différences de densité qu'un électron ne suffit pas.

sinon, l'or est dissout. la preuve est que si on met une pièce dedans, on ne la récupère pas à l'identique après évaporation du mercure. donc même chose qu'un morceau de sucre dans l'eau. le mercure est donc comme un solvant.

j'aimerais bien voir au niveau atomique à quoi ça ressemble cet amalgame.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ce brave archimède

Message par keinlezard le Ven 30 Nov 2012 - 9:35

Ce n'est pas une question de densité ... ma de nature physique.


tu confonds 2 choses ici

la forme d'une piece d'or est une information qui n'a aucun sens en physique/chimie.

Seul l'humain y voit une information pertinente.

La nature voit de l'or .... d'un point de vu physique la forme que peut prendre l'or que l'on trempe dans le mercure ne change rien à la réaction physique.

Par contre les informations physique : poids , densité
son conservé. Donc l'or dissous et l'or récupérer est le même or.

pour l'amalgame or mercure

j'ai un peu cherché sur mes bouquin

Au + 2 Hg ---> AuHg2

Il est a noté que tous les métaux se dissolve dans le mercure
plus ou moins bien.
Il y a également la possibilité de réaction exothermique ( production de chaleur ) avec les métaux alcalins.

pour la transmutation hg --> Au
voir ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et un petit cours de chimie du mercure ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum