Dissertation sur le suicide

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Lun 10 Déc 2012 - 16:43

Sujet d'actualité, mais qui peut permettre une discussion psychologique...

Dissertation sur le suicide : le professeur suspendu «à titre conservatoire»

"Des élèves de troisième du collègue de Montmoreau-Saint-Cybard (Charente) ont travaillé le 22 octobre sur un sujet de rédaction ayant trait au suicide. Un sujet étonnant qui a fait bondir plusieurs parents. Et causé lundi la suspension du professeur. L'enseignant a été «suspendu à titre conservatoire, le temps que l'enquête administrative soit diligentée», a précisé le rectorat.

«Vous venez d'avoir 18 ans. Vous avez décidé d'en finir avec la vie»

L'enseignant de lettres, âgé d'une trentaine d'années, devait être entendu lundi après-midi par le directeur académique, à Angoulême, saisi par des parents d'élèves surpris par son initiative.

Voici l'intitulé du devoir, dévoilé par la Charente Libre : «Vous venez d'avoir 18 ans. Vous avez décidé d'en finir avec la vie. Votre décision semble irrévocable. Vous décidez dans un dernier élan de livrer les raisons de votre geste. En dressant votre autoportrait, vous décrivez tout le dégoût que vous avez de vous-même. Votre texte retracera quelques événements de votre vie à l'origine de ce sentiment».

Pas de discussion en classe

Ce sont des parents interloqués qui ont contacté anonymement le journal local. «Nous sommes révoltés que l'on puisse proposer ce genre de sujet à des enfants qui ont entre 13 et 14 ans. De par notre éducation, nous n'avons pas l'habitude de remettre en question ce qui se passe à l'école, mais il y a des limites. Quel va être le prochain sujet ? Que ressentez-vous lorsque vous vous piquez ? On aimerait comprendre», écrivent-ils dans un courrier adressé à la presse.

Un élève témoigne dans la «Charente Libre» : «Quand le prof nous a donné le sujet , ça nous a étonnés. On lui a posé des questions. Il n'a pas voulu répondre, et nous a dit : C'est comme ça.» D'après plusieurs jeunes concernés, aucune discussion autour du suicide n' a été menée en classe, à l'occasion de cette rédaction.

Une réunion aurait été organisée il y a quelques jours entre des parents et l'enseignant concerné, qui a répondu à leurs questions. Le collège «a estimé que les réponses étaient satisfaisantes». Pas suffisant pour le rectorat qui a décidé, devant l'émoi médiatique et parental, de suspendre le professeur."
Source

Est-ce réellement choquant cette demande de dissertation faite aux élèves ? Si oui, pourquoi d'après-vous.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Lun 10 Déc 2012 - 17:02

Ne serait-ce pas l'enseignant qui serait suicidaire ?

Oui c'est choquant à cet âge les enfants peuvent être enclin à la névrose du à lu mal être provoqué par leur changement physique et psychologique.
Regarder ses défauts peut-être utilie dans le cadre d'un thérapie pour les corriger, pour faire un travail sur soi.

Mais dans le cadre de la dissert il n'y a aucun travail sur soi si ce n'est l’échéance du suicide.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Magnus le Lun 10 Déc 2012 - 17:04

Pour moi, c'est choquant dans la mesure où il demande à des élèves si jeunes d'écrire le dégoût qu'ils ont d'eux-mêmes... A-t-il pensé aux conséquences négatives possibles d'une introspection de ce genre chez des élèves de cet âge ?



_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par gaston21 le Lun 10 Déc 2012 - 17:22

Je ne suis pas choqué. Au point où en est notre Education Nationale aujourd'hui...J'ai questionné ce midi la petite fille de mon épouse; elle est en classe de cinquième .
Verbe nager au futur antérieur : - "Bah...."
....................à l'imparfait du subjonctif : -"Bah...."
Qu'apprends-tu en géographie ? - "Les bassins de peuplement"
Qu'est-ce-qu'un bassin de peuplement ? -" Bah..."
Où se trouvent les bassins de peuplement ? -" Il y en a trois,... en Asie."
" Dans quels pays ?" -" Bah..., en Indonésie? "

Qui est donc responsable de l'illettrisme ? Les profs ne sont vraiment plus dans le coup !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Lun 10 Déc 2012 - 17:43

Et si cette dissertation sur le suicide avait finalement un effet dissuasif sur certains jeunes qui y pensent plus ou moins ?
Le fait de demander s'il y a de "bonnes raisons" pour passer à l'acte et de les motiver amène peut-être l'élève à se rendre compte que s'il pensait au suicide, finalement ses raisons ne sont pas si valables, aussi graves que cela...
Est-ce que le prof n'allume pas un contre-feu volontairement ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Geveil le Lun 10 Déc 2012 - 17:45

La patte de ton chien ( Comment s'appelle-t-il au fait ? ) est elle guérie?

L'intention du prof était peut-être de faire prendre conscience aux élèves de leurs dégoûts d'eux-même pour ensuite leur redonner l'estime d'eux-mêmes. La seule chose, est qu'un prof n'est pas un psy et qu'il joue avec le feu.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Lun 10 Déc 2012 - 18:13

Jipé je ne vois pas en quoi avec un sujet comme cela où il allume le contre feu.
Pour la dernière phrase est horrible.

«Vous venez d'avoir 18 ans. Vous avez décidé d'en finir avec la vie. Votre décision semble irrévocable. Vous décidez dans un dernier élan de livrer les raisons de votre geste. En dressant votre autoportrait, vous décrivez tout le dégoût que vous avez de vous-même. Votre texte retracera quelques événements de votre vie à l'origine de ce sentiment»

Tu crois qu'un enfant battu qui entend sa amère journellement lui dire "qu'il l' a fait chier depuis qu'il est né" sera réconforté en remuant une "merde" pareille ? Ou qu'une fille violée par son beau-père sera réconforté dans son malheur ?


Dernière édition par troubaadour le Lun 10 Déc 2012 - 18:17, édité 1 fois
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Lun 10 Déc 2012 - 18:16

Le contre feu peut-être de relativiser des évènements paraissant "dramatiques" à de jeunes gens, et qui en réalité ne le sont peut-être pas...

édit: j'avais fait ma réponse avant que tu édites avec des exemples extrêmes et dramatiques... J'avais quand même mis à la fin de ma phrase un "peut-être" pas!


Dernière édition par Jipé le Lun 10 Déc 2012 - 18:19, édité 2 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Lun 10 Déc 2012 - 18:17

Jipé a écrit:Le contre feu peut-être de relativiser des évènements paraissant "dramatiques" à de jeunes gens, et qui en réalité ne le sont peut-être pas...

Sauf que les évènements peuvent être dramatique (j'ai édité mon texte avec deux exsemples...)
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 8:52

Il me semble qu'avant de condamner ce prof, il serait quand même bien d'entendre sa version, sa motivation...Cela sera fait d'ici quelques jours.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Bulle le Mar 11 Déc 2012 - 9:24

Geveil a écrit:L'intention du prof était peut-être de faire prendre conscience aux élèves de leurs dégoûts d'eux-même pour ensuite leur redonner l'estime d'eux-mêmes. La seule chose, est qu'un prof n'est pas un psy et qu'il joue avec le feu.
Je ne vois pas bien ce que psy a à voir avec un sujet de littérature.
Ce qui me semble bizarre c'est que personne ne relève un point pourtant important : les enfants sont quelque part mis à l'abri, puisque le sujet commence par "vous venez d'avoir 18 ans" et qu'il s'adresse à des enfants qui en ont 14. La situation ne les concerne donc pas directement et cette mise à distance me semble essentielle.
Je sais je me fais l'avocat du diable...
«Vous venez d'avoir 18 ans. Vous avez décidé d'en finir avec la vie. Votre décision semble irrévocable. Vous décidez dans un dernier élan de livrer les raisons de votre geste. En dressant votre autoportrait, vous décrivez tout le dégoût que vous avez de vous-même. Votre texte retracera quelques événements de votre vie à l'origine de ce sentiment»
... peut donc parfaitement, à mon sens, être une motivation à ne pas se mettre dans une telle situation. Surtout si par exemple au programme de français on vient d'étudier une oeuvre littéraire où il est question de suicide. Et cela ne manque pas, y compris dans le cadre du suicide romantique (Roméo et Juliette n'a jamais été interdit me semble-t-il...)
Enfin je trouve tout à fait curieux que l'on fasse un tollé à propos d'un sujet qui permet à un ado de "vider son sac" alors que pour Noel on va se dépêcher de lui offrir un jeu où il tuera et se fera tuer à longueur de temps.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Geveil le Mar 11 Déc 2012 - 9:39

Bof, tu as raison, j'avais écrit sans vraiment réfléchir, histoire de participer, mais il est vrai que ma réaction à fleur de peau fut aussi d'être choqué. Tout de même, il y a
vous décrivez tout le dégoût que vous avez de vous-même
, ça ne t'interpelle pas ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 10:53

Dans la mesure où le prof demande aux élèves de se projeter dans un futur de 4 ou 5 ans, il peut aussi faire appel à l'imagination en ce qui concerne un "dégoût de soi" qui mènerait, en partie, au suicide...

Mais je suis d'accord que c'est friser avec une certaine indélicatesse...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Mar 11 Déc 2012 - 11:31

Il fait trop peu appel à l'imagination parce qu'il demande de faire référence à des évènements vécus.

Le problème n'est pas de parler du suicide, il faut en parler, le problème est de projeter l'enfant dans son propre suicide à partir des évènements de sa propre vie. Et ce sans aucun échange, sans aucun dialogue, sans aucun encadrement. L'ado sera seul devant sa feuille, devant ses démons, devant ses angoisses.

Si le prof voulait parler du suicide il y a d'autres manières "plus fine" de l'évoquer. Pour moi le prof a un manque de psychologie et de tact assez effrayant et dangereux.

avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 11:39

On ne sait pas s'il n’en a pas parlé avant...Lorsqu'on étudie des philosophes ou poètes, on parle de leurs très de caractères et certains, comme Baudelaire, étaient des êtres suicidaires.
Tu vas un peu vite dans tes conclusions, moi j'attends qu'il s'explique, qu’elle était son intention.
Pour le moment j’émets des réserves...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 13:36

Quelques compléments d'informations sur le sujet...Voir ici

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par _dede 95 le Mar 11 Déc 2012 - 13:55

Moi ce qui me dérange c'est l'attitude de l'ON ou les ON qui ont initiés cette polémique! Car enfin cet exercice date d'Octobre! interroge
Et puis enfin, les enfants des classes de troisième sont incapables de comprendre? C'est trop compliqué pour eux de parler du suicide? D'expliquer ce qu'est le suicide?
Triste comportement de ces refoulés qui ont condamnés ce prof (dans la mesure ou il a fait son travail d'explication)!
Ce sont peut etre les mêmes qui n'osent expliquer à leurs ados de filles que les bébés ne sont pas issus de cigogne-colportage, ou des roses et des choux! Ne riez pas ça existe encore!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Bulle le Mar 11 Déc 2012 - 14:00

Geveil a écrit:Bof, tu as raison, j'avais écrit sans vraiment réfléchir, histoire de participer, mais il est vrai que ma réaction à fleur de peau fut aussi d'être choqué. Tout de même, il y a
vous décrivez tout le dégoût que vous avez de vous-même
, ça ne t'interpelle pas ?
Bien sûr que cela m'interpelle !
Quelles sont donc, dans les quatre années qui viennent, les faits qui pourraient m'amener à avoir un profond dégoût de moi même au point de vouloir mettre fin à mes jours.
La question vaut que tu aies 14 ou 77 ans...
Chacun s'exprimera avec ses mots et encore une fois c'est à remettre dans le contexte du cours, des héros littéraires étudiés et/ou de l'actualité.
Un infirmière s'est suicidée et trouvé "déshonnorée" de s'être faite rouler dans la farine par des blagueurs qui se sont fait passer pour des membres de la famille royale...
A côté de cela des employés se suicident parce qu'ils n'arrivent plus à tenir le coup face aux pressions diverses et variées...
Dans la tragédie grecque on se suicide pour avoir mal rempli une mission... Chez Flaubert c'est parce que l'on n'arrive pas à réaliser ses fantasmes, chez Hugo parce que l'on a manqué à ses devoirs, et je passe sur le suicide romantique etc etc...
La question revient donc à dire : vous, qui avez 14 ans au 21ème siècle, qui allez bientôt démarrer dans la vie où placez vous vos valeurs, quelles sont pour vous les limites à ne pas dépasser...
Je trouve cela plutôt "cadrant" non ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Mar 11 Déc 2012 - 14:19

Bulle a écrit:
La question revient donc à dire : vous, qui avez 14 ans au 21ème siècle, qui allez bientôt démarrer dans la vie où placez vous vos valeurs, quelles sont pour vous les limites à ne pas dépasser...
Je trouve cela plutôt "cadrant" non ?
non Bulle ce n’était pas la question et si cela avait été abordé de cette manière cela aurait été beaucoup moins dérangeant, pour ne pas dire pas dérangeant du tout. Tu transformes son sujet en réflexion constructive. Mais son sujet n'a rien de constructif. C'est bien cela qui pose problème.

Il ne faut pas déplacer le débat. Le problème n'est pas de parler ou non du suicide mais de la manière dont le sujet a été abordé.

Ce n'est pas parce qu'on doit parler du suicide qu'il faut aborder le sujet n'importe comment. Nous sommes bien d'accord la dessus je pense.

Reste donc à avoir si le prof à aborder le sujet de la manière la plus adéquate ou non. Il a fait, à mon avis, preuve au moins d'une très grande maladresse.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 14:35

Tu n'es pas cohérent Troubaadour, tu dis: " Reste donc à savoir si le prof à aborder le sujet de la manière la plus adéquate ou non.." et ensuite tu dis: "Il a fait, à mon avis, preuve au moins d'une très grande maladresse."
Tu juges donc sans savoir!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Mar 11 Déc 2012 - 15:39

N'importe quoi Jipé. Et aucun interet.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 15:45

troubaadour a écrit:N'importe quoi Jipé. Et aucun interet.
Ben non...relis toi sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par troubaadour le Mar 11 Déc 2012 - 16:51

relis moi !
Mais on s'en fout là n'est pas le sujet. Pourquoi cette digression ?
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par Jipé le Mar 11 Déc 2012 - 17:06

troubaadour a écrit:relis moi !
Mais on s'en fout là n'est pas le sujet. Pourquoi cette digression ?
Ben si, le sujet est quand même de savoir si ce prof est allé trop loin et pourquoi. Or, comme tu le dis pour le moment on a pas toutes les données, donc, il n'est pas juste de dire et de juger qu'il a été maladroit...
L'idée peut paraître saugrenue, oui, et non, cela dépend, mais je me garde te le déclarer coupable sans en savoir plus. D'ailleurs des assos de parents d'élèves, comme des élèves demandent qu'il soit réintégré... Je me méfie un peu des médias, ils vont peut-être un peu vite en besogne, ne les imite pas...Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dissertation sur le suicide

Message par gaston21 le Mar 11 Déc 2012 - 17:10

Ce n'est pas tellement le sujet qui me gêne; et d'ailleurs le prof. semble estimé par les parents . Mais à 13 ou 14 ans, est-on simplement capable de disserter sur des sujets de cet ordre ? J'ai la malice d'interroger des gosses de cet âge . Je puis vous assurer qu'ils n'en ont vraiment rien à br...!
Parlez-leur de portables ou de SMS ou de "gnognoteries"...Pour le reste, ça ne présente aucun intérêt ! Et combien de rédactions ou de dissertations ? Mon gamin, en 4ème, en a fait une par trimestre au lycée Bonaparte de Toulon ! Et le prof. corrige-t-il les fautes ou la simple qualité de la rédaction ? Pour moi, le sujet est secondaire; ce qui compte, c'est la qualité de l'enseignement. Or que fait-on actuellement de nos enfants ? Des ânes!!! Faites simplement avec eux quelques calculs mentaux ! Vieux Lion, donne-nous ton avis de vieux sage !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum