Jeux de rôle

Aller en bas

Jeux de rôle

Message par Eurynome le Mer 19 Déc 2012 - 16:55

Bulle a écrit:Merci d'ouvrir un sujet si vous souhaitez débattre à propos des jeux de rôle, cette partie du forum est réservée aux présentations sourire
Bon ben j'ouvre un topic là-dessus afin de parler de ce loisir. Arrow
Le Jdr est un jeu dans lequel les joueurs incarnent le rôle de personnages dans un environnement fictif. Le joueur interprète ce rôle par des actions narratives et par des prises de décision.
Traditionnellement, les joueurs sont réunis autour d'une table. On distingue le meneur/maître de jeu (Mj) et les joueurs (Pj). On appelle l'ensemble des joueurs, des "rôlistes".

On pourrait définir le Jdr comme étant une "histoire interactive": le Mj fais vivre une histoire aux Pjs, ceux-ci décident comment agir. La liberté est la règle: tant que cela ne décrédibilise pas l'histoire en cours, les joueurs peuvent faire ce qu'ils veulent (le parcours n'est pas balisé, comme dans un jeu-vidéo).
Le maître du jeu doit savoir utiliser les notions suivantes wistle :
-L'imagination (car c'est lui qui imagine l'histoire, le scénario)
-L'improvisation (car on ne sait jamais quel chemin les joueurs vont prendre)
-L'interprétation (savoir immerger les joueurs dans l'histoire)

Le roleplay est un concept indispensable du jeu de rôle: le participant se concentre sur son personnage imaginaire, endosse la personnalité de celui-ci. Il incarne un personnage à part entière et agit en tant que tel. Exemple:
-"Je suis un guerrier nain de niveau 1 avec une hache de fer normal et j'ai un bonus additionnel contre les gobelins" tapelatête ...
-"Mon nom est Gromril du clan Dain, je suis un aventurier en quêtes de gloires et de peaux-vertes à pourfendre" cheers

Le Jdr se présente généralement sous la forme d'un épais volume, parfois plus d'une centaine de pages. C'est le matériel de base des joueurs:
-il décrit l'univers du jeu (contrées, habitants,...)
-il expose les règles (feuille de personnages, etc,...)
A noter que d'autres documents peuvent s'additionner: il s'agit généralement d'extensions (développe certains aspects peu étendues du livre de base), de campagnes (suite de scénarios, voire aventure complète pour le Mj), de bestiaire (liste de monstres inédits), d'"armurerie" (même chose mais pour les objets)...

Enfin, quand on parle "Jdr", on pense généralement "Heroic Fantasy".
Cela vient du fait que l'un des premiers Jdr, le plus célèbre, est le très connu Donjon et Dragon de Gary Gigax et Dave Arnisson. De plus, cela reste un thème privilégié par les sociétés de Jdr.
En fait, il existe beaucoup de genres différents. Pour n'en citer que quelque uns, je pourrais parler de COPS (un police procedural, un peu comme les séries policières américaines), de Vampire La Mascarade (on incarne un vampire à l'époque moderne, un peu comme dans les séries style Buffy ou Angel),...
Il existe aussi des Jdr adaptés de séries: j'ai déjà pu jouer à Hercule et Xena - le jeu de rôle Razz et je sais qu'il existe un Star Trek - Role Playing Game et même un Dallas - Role Playing Game.

Bon, comme vous le voyez, le domaine est vaste. N'hésitez pas à poser des questions et/ou à apporter des corrections ou des éclaircissements. hello
Eurynome
Eurynome
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 348
Localisation : Clermont-ferrand
Identité métaphysique : Athée/Agnostique
Humeur : Dans la lune...
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux de rôle

Message par Alcibiade le Mer 19 Déc 2012 - 17:49

Je vois parfaitement le principe fécond d'une interactivité, et d'une identification imaginaire à des personnages avec des amis pourtant bien réels.
Le principe a hanté mon adolescence à travers les "livres dont vous êtes le héros" (dont j'ai conservé précieusement les séries "défis fantastiques", "Astre d'or", "Sorcellerie" -à recommander"-, "loup ardent", "loup solitaire", "Les messagers du temps", "Chroniques crétoises", etc. et même dans le gore avec "Haute tension", et l'érotisme, etc.) mais à titre solitaire. En effet, il était difficile à l'époque de trouver des partenaires de jeux pour s'adonner à des mondes à bâtir, et à parcourir dans un cadre fantasmatique ; et cette aubaine d'un jeu imaginaire solitaire s'est présentée à moi. Mais j'ai connu ensuite les jeux de plateau dans cette même veine avec "Talisman" puis l'adaptation du "Sorcier de la montagne de feu", et ensuite les consoles, et les jeux de gestion de temps sur P.C. avec "Warcraft", "Starcraft" avec les extensions, etc. et puis j'ai retrouvé les livres et les films.

Ce qu'il y a effectivement de passionnant, il me semble, dans les jeux de rôles est que le joueur n'est pas passif, il est un acteur à part entière (remarquons au passage qu'un ouvrage et qu'un film peuvent être aussi considérés comme des activités imaginaires, si le lecteur ou le spectateur ne les conçoit pas comme de simples produits de divertissement n'engageant aucun travail de reconstruction et d'interprétation mentales), il fait partie intégrante de l'effort de construction de l'intrigue, des mondes, des psychologies, des aventures, etc.

L'illusion peut être parfois si forte et l'adhésion si intime qu'il est possible, je pense, d'enchanter la réalité par l'imaginaire ou mieux encore (si j'ose dire) d'absorber la réalité dans l'imaginaire.
Alcibiade
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux de rôle

Message par _dede 95 le Mer 19 Déc 2012 - 18:32

Je me rappelle avoir joué dans les années 80 à un jeu à partir d'un livre que l'on pouvait lire de plusieurs façons! On construisais soi-même l'histoire en prenant un role différent!
Dis moi si je me trompe mais les jeux de role, hormis quelques boites avec des dés, ne se sont véritablement développés qu'avec internet!
Il y avait aussi au début des PC des jeux ou il fallait découvrir des indices pour parvenir à un but! Pour moi c'était sur Atari car sur les ZX... sourire vieux

Tu as déjà participé aux jeux de roles, réels, se tenant sur un WE dans une maison et consistant à éluder une affaire policière, il y a un maitre du jeu et les participants ne se connaissent pas d'où l'intéret?
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux de rôle

Message par Eurynome le Mer 19 Déc 2012 - 22:10

Dede 95 a écrit:Le principe a hanté mon adolescence à travers les "livres dont vous êtes le héros" (dont j'ai conservé précieusement les séries "défis fantastiques", "Astre d'or", "Sorcellerie" -à recommander"-, "loup ardent", "loup solitaire", "Les messagers du temps", "Chroniques crétoises", etc. et même dans le gore avec "Haute tension", et l'érotisme, etc.) mais à titre solitaire.
Hé, hé, j'ai déjà tâté de ça! D'ailleurs, j'en trouve encore pas mal dans les vides-greniers et chez les bouquinistes.
Plus jeune, j'avais aussi découvert cette série: Saga Quasar, qui reprend le système des Livres dont vous êtes le héros, mais pour un jeu en groupe (bien qu'ils existent des volumes solo pour créer un personnage). D'ailleurs, je n'en ai pas trouvé grande trace, même sur Internet. dubitatif
Dede 95 a écrit:Dis moi si je me trompe mais les jeux de role, hormis quelques boites avec des dés, ne se sont véritablement développés qu'avec internet!
Je ne saurais dire, je ne suis pas assez vieux. (Faudrais demander à Jon Jones) rire
Par contre, je sais que l'acronyme RPG (role playing game) a été réutilisé dans le jeu vidéos, avec deux sens:
-RPG pour désigner un type de jeu, qui reprend les mécanismes de Donjons et dragons: groupe de personnage, classes spécialisées, combat au tour par tour,...
-RPG pour désigner la possibilité pour le joueur de modifier les capacités de son personnage: l'arbre de compétences dans Diablo, Les Atouts dans Fallout, le système d'orbes dans God of War,...
Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'existe pas de jeux vidéos invitant au roleplay: je pense, par exemple, à la série des Elder Scrolls.
Dede 95 a écrit:Tu as déjà participé aux jeux de roles, réels, se tenant sur un WE dans une maison et consistant à éluder une affaire policière, il y a un maitre du jeu et les participants ne se connaissent pas d'où l'intéret?
Non, jamais essayé.
Eurynome
Eurynome
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 348
Localisation : Clermont-ferrand
Identité métaphysique : Athée/Agnostique
Humeur : Dans la lune...
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum