Distinguer le désir de la volonté pour optimiser notre discipline personnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Distinguer le désir de la volonté pour optimiser notre discipline personnelle

Message par lennonslegacy le Mar 8 Jan 2013 - 1:17

Distinguer le désir de la volonté pour optimiser notre discipline personnelle.

Procéder à une nette distinction entre l'acte de désirer puis celui de vouloir contribue grandement à l'amélioration de ce que j'appelais la « discipline personnelle ». La discipline personnelle, selon moi, réside dans la capacité plus ou moins bien répartie parmi les humains, faisant en sorte que nous agissons selon ce que nous considérons être la meilleure façon de faire.

Puisque beaucoup de problèmes dont souffrent certains humains se retrouvent directement reliés à des problèmes de comportement, tels que la toxicomanie, le jeu compulsif, la cleptomanie, les problèmes d'achat compulsifs, ou bien tout simplement une mauvaise gestion de la colère et j'en passe. La discipline personnelle est un concept clé dans la résolution des dits problèmes. Plusieurs difficultés humaines résident dans le fait que certains individus, bien qu'ils savent qu'un comportement X a des conséquences nuisibles, ne pourront s'empêcher de le faire, comme porter par une force plus forte qu'eux. Par exemple, une personne voulant perdre du poids, dois faire preuve de discipline personnelle et l’appliquer à sa nutrition pour atteindre son objectif.

L'étymologie du mot désir provient du verbe latin desiderare, signifiant « regretter l'absence de quelqu'un ou de quelque chose ». dēsīderō, infinitif : dēsīderāre; désiré vivement, souhaiter. On associe aussi le mot au désir charnel. Le désir provoque une tension issue d'un manque. « Une personne tend vers un but précis comme une source de satisfaction pour soi ». Le désir n'implique pas nécessairement une émotion rationnelle ou logique, versus la volonté.

L'étymologie du mot « vouloir, » nous transporte vers le mot indo-européen commun « uel » ,qui sous sa forme verbale signifie choisir. La notion nominale dérive de « volo » donnant vouloir, volontaire et volonté.« Disposition à agir de telle ou telle manière ». « Décision prise d'accomplir quelque chose ». En philosophie, on retrouve une définition de la volonté résidant dans la faculté d'exercer un choix libre et rationnel indépendamment des tendances instinctives. Lesdites tendances instinctives relèvent plutôt du désir et non de la volonté.

Il existe donc une grande divergence entre l'action de désirer puis celui de vouloir. Voici un exemple très simple. Imaginons une personne qui tente de cesser l'usage du tabac. L'individu en question désir ardemment fumer, pourtant il ne veut pas. Alors, la réussite ou l'échec de l'abandon du tabac, deviendra une question de « discipline personnelle », où en d'autres termes, la volonté devra l'emporter sur le désir. Autre exemple simple. Une personne avec un surplus de poids devra se battre contre son désir de manger et sa volonté de se maitriser si elle veut perdre ce surplus. Le désir se fait sentir. Elle voudrait bien manger de ce gâteau au chocolat et l'absence créer un malaise. Ce malaise donne au désir son sens péjoratif. Cependant, une personne désirant perdre du poids par un acte de volonté devra maitriser son désir et agir selon cette volonté, donnant par le fait même des résultats positifs.

Bref, on peut désirer sans vouloir et vouloir sans toutefois désirer.. Seulement, le vouloir implique un choix rationnel, non dicté par les simples pulsions et représente un choix libre. Le désir qui lui est issue du manque ou d'une passion vive, représente l'antithèse du choix libre. Nous sommes poussés par un désir, mais guidés par notre volonté.

Donc, pour en revenir à la discipline personnelle, il est évident que pour l'exercer, nous devons agir par volonté et non par désir. « Je désire fumer, mais je ne veux pas. » Donc, pour atteindre mon objectif qui est de cesser de fumer, je me dois de suivre ma volonté au préjudice de mes désirs. 

En conclusion, je dirais que pour optimiser notre discipline personnelle, il est d'abord important de distinguer en nous la part de désir et celle de volonté, puis tenter d'agir le plus possible selon cette dernière.
7/01/13 CL

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 227
Localisation: 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique: Organisme à base de carbone
Humeur: Agréablement Contagieuse
Date d'inscription: 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Distinguer le désir de la volonté pour optimiser notre discipline personnelle

Message par JO le Mar 8 Jan 2013 - 8:00

Alors, il faut désirer assez pour que la volonté ne s'y oppose plus . Mais chez certains, le désir est affaibli par l'addiction et , et la volonté se résume à la velleité .
Quand mon père a su que c'était sa jambe ou le tabac, il a jeté son paquet en cours . La peur a des effets parfois stimulants . Parfois, pas assez, on voudrait mais on n'a pas la force . C'est le moment de se faire aider . Les psys sont là pour ça .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 20611
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum