La science nouvelle

Page 5 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Lun 8 Juil 2013 - 18:32

gaston21 a écrit:La minette qui attend devant un trou de souris prévoit bien ce qui va en sortir !
La minette prévoit un futur plaisir commun à toutes les minettes, un plaisir connu, elle n'est pas capable d'imaginer autre chose que d'attendre et de sauter sur la souris si elle apparait, alors que nous, nous pouvons imaginer de nouveaux plaisirs, de sorte que nous pouvons imaginer des manières de l'attraper sans être obligés de rester devant le trou. Nous sommes capables d'imaginer des possibilités nouvelles, puis de les tester, alors que ton chien ne fait que réagir à une possibilité qu'il n'a pas lui-même mis de l'avant, et à laquelle il s'est habitué parce qu'elle lui apportait du plaisir à chaque fois que tu lui présentais. Les animaux ne développent pas de nouvelles possibilités comme les humains le font, ils se contentent de répondre au changement sans essayer de l'anticiper.
Ca me donne envie de boire un grand verre de sirop d'érable!
On fait maintenant des élixirs avec le sirop. Mais je ne sais pas si ça vaut la Chartreuse car je les ai pas encore goûtés! sourire 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par noureddine2 le Lun 8 Juil 2013 - 18:53

gaston21 a écrit:
Quant à la vie, je pense qu'il n'y a pas de discontinuité, et qu'elle est dans la plus infime particule, mieux même. La particule est énergie...La vie est dans l'énergie...Et si la vie était...l'énergie ?  La grande Unification...Ca me donne envie de boire un grand verre de sirop d'érable!
ça m’embête que dans les maths il y a des fonctions discontinues , moi qui aime la continuité et le déterminisme .
je vois l'énergie comme un support inerte , et la vie comme une information qui structure l’énergie .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 451
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Lun 8 Juil 2013 - 20:35

noureddine2 a écrit: On a deux théories différentes , l'une pour le micro et l'autre pour le macro , on a besoin d'une théorie intermédiaire qui décrit en même temps les deux mondes micro et macro. J'espère qu'une nouvelle théorie d'unification des forces pourra expliquer une continuité entre le micro et le macro.
C'est justement ce que ma thèse fait. Avec la Reptation, quand nous observons l'infiniment grand, nous observons les petites accélérations que les atomes effectuent les uns par rapport aux autres pour justifier leur gravitation et, quand nous observons l'infiniment petit, nous observons les petites accélérations que les atomes effectuent les uns par rapport aux autres pour conserver leurs mouvements orbitaux. Pour la gravitation, il s'agit de petites accélérations effectuées en directions des autres corps et dont l'importance varie selon l'effet Doppler cosmique; pour le mouvement orbital, il s'agit des petits pas décalés entre les atomes dont l'importance varie selon l'effet Doppler; mais dans les deux cas, ces petites accélérations conservent une fréquence constante puisqu'elles servent à conserver le synchronisme des atomes malgré leur éloignement.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par orthon7 le Lun 8 Juil 2013 - 22:37

M'enfin a écrit:
noureddine2 a écrit: On a deux théories différentes , l'une pour le micro et l'autre pour le macro , on a besoin d'une théorie intermédiaire qui décrit en même temps les deux mondes micro et macro. J'espère qu'une nouvelle théorie d'unification des forces pourra expliquer une continuité entre le micro et le macro.
C'est justement ce que ma thèse fait. Avec la Reptation, quand nous observons l'infiniment grand, nous observons les petites accélérations que les atomes effectuent les uns par rapport aux autres pour justifier leur gravitation et, quand nous observons l'infiniment petit, nous observons les petites accélérations que les atomes effectuent les uns par rapport aux autres pour conserver leurs mouvements orbitaux. Pour la gravitation, il s'agit de petites accélérations effectuées en directions des autres corps et dont l'importance varie selon l'effet Doppler cosmique; pour le mouvement orbital, il s'agit des petits pas décalés entre les atomes dont l'importance varie selon l'effet Doppler; mais dans les deux cas, ces petites accélérations conservent une fréquence constante puisqu'elles servent à conserver le synchronisme des atomes malgré leur éloignement.

Franchement m'enfin je pense que tu devrais te faire soigné, tellement ta "thèse" te ronge.Wink 
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4548
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ladysan le Lun 8 Juil 2013 - 23:47

Orthon a écrit : Franchement m'enfin je pense que tu devrais te faire soigné, tellement ta "thèse" te ronge.
Bah non Orthon, sinon nous devrions tous nous faire soigner, car nous avons tous nos petites convictions.
Il fait tout simplement de la masturbation mentale lol!

@M'enfin : Grosso-modo, J'ai "plus ou moins" compris ce que tu essayes  de nous prouver, mais je n'arrive pas à "accrocher" à ta thèse. C'est c'est trop abstrait pour moi, et je ne possèdes que de vagues notions dans ce domaine. Je suis donc dans l'impossibilité de contredire ou d'approuver sa thèse. rire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 9 Juil 2013 - 16:10

Ladysan a écrit:Il fait tout simplement de la masturbation mentale lol! 
Pas seulement mentale puisque j'ai décidé de ne plus toucher aux femmes. Le plaisir solitaire, c'est ma spécialité! lol! 
@M'enfin : Grosso-modo, J'ai "plus ou moins" compris ce que tu essayes  de nous prouver, mais je n'arrive pas à "accrocher" à ta thèse. C'est c'est trop abstrait pour moi, et je ne possèdes que de vagues notions dans ce domaine. Je suis donc dans l'impossibilité de contredire ou d'approuver sa thèse. rire
Lady, je me rappelle qu'il m'a fallu du temps entre le moment où mes doigts ont effleuré un clavier d'ordinateur et celui où j'ai découvert le copier-coller. Je n'apprends pas particulièrement vite, mais quand je vois que quelqu'un est capable de faire quelque chose et que cette chose m'intéresse, je sais que je vais être capable aussi: l'apprentissage est une question de temps et de plaisir. C'est moins risqué d'entreprendre un apprentissage que plusieurs ont déjà fait puisqu'on est plus certain de réussir mais là, je propose quelque chose que personne ne connait encore, c'est donc en principe plus risqué d'essayer, mais pour développer cette thèse comme je le fais, c'est encore plus risqué car, après des années d'essai, je peux très bien réaliser que je suis dans l'erreur.

Par ailleurs, telle qu'elle est maintenant, et même si je me trompais sur le fond, si je n'étais pas convaincu que ma thèse est facile à comprendre, je ne serais pas ici pour en parler, mais je sais qu'il y a plusieurs barrières subconscientes à franchir avant que quelqu'un ose en effleurer le clavier. Je suis ici pour la faire progresser, mais surtout pour la rendre plus attrayante, soit en simplifiant d'avantage son accès, soit en améliorant mes rapports avec mes semblables, ce que je n'avais jamais fait vu mon penchant pour le plaisir solitaire. Tout ça pour dire que je ne m'attends pas à ce que tout le monde essaye de la comprendre mais que, si je suis chanceux, je vais peut-être finir par me faire comprendre. Ça m'a pris 20 ans à développer ceci, et ça devrait m'en prendre autant ce coup-ci. Conclusion: il faut absolument que je trouve le moyen d'intéresser les gens avant d'être devenu gaga. sourire 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Rubis le Mar 9 Juil 2013 - 18:38

M'enfin a écrit:
...si je n'étais pas convaincu que ma thèse est facile à comprendre, je ne serais pas ici pour en parler, mais je sais qu'il y a plusieurs barrières subconscientes à franchir avant que quelqu'un ose en effleurer le clavier. Je suis ici pour la faire progresser, mais surtout pour la rendre plus attrayante, soit en simplifiant d'avantage son accès, [/justify]
Petit aparté :
C'est pas une question de subconscient. Enfin je ne pense pas.
Je crois , à mon humble niveau, que si tu étayais ta réflexion par des exemples concrets et précis, tu ferais avancer le schmilblick rire 
Tu es souvent trop abstrait et abscons dans ton discours. Tout au moins tu n'es précis qu'en seconde intention.
Mais bon, ce n'est  que mon avis hein...tu demandes qu'on te dise, alors je te dis.sourire
avatar
Rubis
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 69
Localisation : peu importe
Identité métaphysique : sans
Humeur : du jour
Date d'inscription : 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 9 Juil 2013 - 19:36

Rubis a écrit:Petit aparté : C'est pas une question de subconscient. Enfin je ne pense pas.
Certains chercheurs en neurologie commencent à s'apercevoir qu'il y a beaucoup plus de subconscient qu'ils pensaient dans nos gestes, au point où ils remettent maintenant en question la fonction même de notre grandiose conscience. Ma thèse appuie leurs observation, mais elle ne leur donne pas la même interprétation. Quand je vois que certaines personnes reconnues très intelligentes peuvent croire à Dieu, je ne peux qu'accorder une très grande part de subconscient à leur croyance, et ma thèse en rajoute une couche en proposant que nos croyances soient issues de notre résistance au changement, la même que celle qui est causée par la masse des corps, qui résistent eux aussi au changement, mais dont la résistance n'est vraisemblablement pas consciente au sens où on l'entend habituellement.
Je crois, à mon humble niveau, que si tu étayais ta réflexion par des exemples concrets et précis, tu ferais avancer le schmilblick rire 
C'est bien ce que j'essaie de faire pourtant.
Tu es souvent trop abstrait et abscons dans ton discours. Tout au moins tu n'es précis qu'en seconde intention.
J'ai un problème avec la signification des termes car ma thèse en nécessiterait de nouveaux. J'ai utilisé le terme "reptation" pour la désigner parce qu'il s'y rapprochait, mais il n'est pas précis. Je parle d'un nouveau type de mouvement que les anciens termes ne peuvent pas décrire avec précision, mais je n'ai qu'eux pour me faire comprendre. Selon moi, c'est principalement pour ça que j'ai l'air incompréhensible alors que, parce que je tiens compte de cette difficulté, je fais toujours attention d'être le plus clair possible dans mes explications.
Mais bon, ce n'est  que mon avis hein...tu demandes qu'on te dise, alors je te dis. sourire
Je n'en demande effectivement pas plus! okey   Si tu savais comment j'ai été traité chez les Sceptiques du Québec!


Dernière édition par M'enfin le Mar 9 Juil 2013 - 20:17, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par ronron le Mar 9 Juil 2013 - 20:13

M'enfin a écrit:
ma thèse en rajoute une couche en proposant que nos croyances soient issues de notre résistance au changement
Que dis-tu de l'apostat au vu de ta théorie?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 9 Juil 2013 - 20:32

Le terme apostasie me semble avoir été inventé pour punir ceux qui reniaient leur croyance: si un jour, je cesse de croire à ma thèse, je ne pourrai donc pas m'apostasier moi-même. Mais le rapprochement entre ma thèse et nos changement de croyances c'est que, ceux qui cessent de croire en leur religion, ou en toute autre croyance intellectuelle, n'y arrivent pas instantanément. C'est en résistant au changement que l'on finit par changer, voilà mon dogme pour l'instant! affraid ..................................... sourire ....................................... 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par ronron le Mar 9 Juil 2013 - 20:56

M'enfin a écrit:
Le terme apostasie me semble avoir été inventé pour punir ceux qui reniaient leur croyance: si un jour, je cesse de croire à ma thèse, je ne pourrai donc pas m'apostasier moi-même. Mais le rapprochement entre ma thèse et nos changement de croyances c'est que, ceux qui cessent de croire en leur religion, ou en toute autre croyance intellectuelle, n'y arrivent pas instantanément. C'est en résistant au changement que l'on finit par changer, voilà mon dogme pour l'instant! affraid ..................................... sourire ....................................... 

 On dirait une vérité de la palisse puisque tout change à son rythme... S'il n'y a pas de résistance, tout serait en un bloc massif, ce serait l'absolu. Donc ta résistance est en quelque sorte la part de relatif dans le système, absolument nécessaire pour que le monde soit conscientisable... 

Le monde est changement à géométrie variable... Tout bouge, tout vibre, tout change?

Alors la matière, dans tout ça?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 9 Juil 2013 - 21:05

Dans ma thèse, la matière est source de lumière, elle-même cause du mouvement entre les sources, donc la matière serait source de tous nos problèmes, CQFD. lol! 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 9 Juil 2013 - 21:20

ronron a écrit:S'il n'y a pas de résistance, tout serait en un bloc massif, ce serait l'absolu.
S'il n'y avait pas de résistance, tout serait impalpable, mais si la résistance était infinie, tout serait immobile.
Donc ta résistance est en quelque sorte la part de relatif dans le système, absolument nécessaire pour que le monde soit conscientisable... 
C'est un peu ça oui, la relativité en question étant causée par le décalage temporel inhérent à toute interaction, ce qui rend certains mouvements imprévisibles puisque les corps ne peuvent pas se percevoir instantanément, d'où ce que nous appelons le hasard.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par ronron le Mar 9 Juil 2013 - 21:44

M'enfin a écrit:
C'est un peu ça oui, la relativité en question étant causée par le décalage temporel inhérent à toute interaction, ce qui rend certains mouvements imprévisibles puisque les corps ne peuvent pas se percevoir instantanément, d'où ce que nous appelons le hasard.

 Simple limite des instruments de mesure.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par orthon7 le Mar 9 Juil 2013 - 22:48

M'enfin a écrit:[justify]Dans ma thèse, la matière est source de lumière

M'enfin il y à longtemps que l’ampoule à était inventé. ref pette de rire 
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4548
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par noureddine2 le Mar 9 Juil 2013 - 23:47

ronron a écrit:
 Simple limite des instruments de mesure.
tout à fait d'accord [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Une intelligence qui, à un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d’ailleurs elle était suffisamment vaste pour soumettre ces données à l’analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l’univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l’avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. »
mais pour nous , même si l'univers est déterministe pour le démon de Laplace ,  on est incapable de tout prédire , donc on a des choses imprévisibles pour nous , on les appelle Hasard .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 451
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mer 10 Juil 2013 - 2:46

ronron a écrit:
M'enfin a écrit:C'est un peu ça oui, la relativité en question étant causée par le décalage temporel inhérent à toute interaction, ce qui rend certains mouvements imprévisibles puisque les corps ne peuvent pas se percevoir instantanément, d'où ce que nous appelons le hasard.
Simple limite des instruments de mesure.
En quelque sorte oui, mais nous ne sommes pas les seuls à faire des mesures, dans ma thèse, les atomes aussi en font: ils comparent constamment leur propre fréquence à celle des autres, mais ils ne peuvent pas non plus être d'une précision absolue entre autres parce qu'il faut du temps pour que leur lumière traverse d'un atome à l'autre. Un peu à la manière dont nous dépendons des horloges atomiques pour être plus précis, les atomes dépendent de leurs composants pour obtenir plus de précision quand ils mesurent leur fréquence réciproque mais, selon moi, cette précision ne pourrait jamais être absolue, ce qui devrait provoquer du hasard même au niveau des atomes. C'est d'ailleurs un peu ce que la mécanique quantique implique puisqu'il y est question de probabilité et non de certitude.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mer 10 Juil 2013 - 2:50

orthon7 a écrit:M'enfin il y à longtemps que l’ampoule à était inventé. ref pette de rire   
Dit-il en oubliant d'allumer la sienne! non mais 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par ronron le Mer 10 Juil 2013 - 2:56

M'enfin a écrit:
ronron a écrit:
M'enfin a écrit:C'est un peu ça oui, la relativité en question étant causée par le décalage temporel inhérent à toute interaction, ce qui rend certains mouvements imprévisibles puisque les corps ne peuvent pas se percevoir instantanément, d'où ce que nous appelons le hasard.
Simple limite des instruments de mesure.
En quelque sorte oui, mais nous ne sommes pas les seuls à faire des mesures, dans ma thèse, les atomes aussi en font: ils comparent constamment leur propre fréquence à celle des autres, mais ils ne peuvent pas non plus être d'une précision absolue entre autres parce qu'il faut du temps pour que leur lumière traverse d'un atome à l'autre. Un peu à la manière dont nous dépendons des horloges atomiques pour être plus précis, les atomes dépendent de leurs composants pour obtenir plus de précision quand ils mesurent leur fréquence réciproque mais, selon moi, cette précision ne pourrait jamais être absolue, ce qui devrait provoquer du hasard même au niveau des atomes. C'est d'ailleurs un peu ce que la mécanique quantique implique puisqu'il y est question de probabilité et non de certitude.
Rien donc n'est laissé au hasard, pas même le hasard...  sourire
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mer 10 Juil 2013 - 3:01

Wiki a écrit:« Une intelligence qui, à un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d’ailleurs elle était suffisamment vaste pour soumettre ces données à l’analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l’univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l’avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. »
Sauf que pour arriver à tout mesurer avec une précision absolue, cette intelligence devrait agir de manière instantanée, ce qui contrevient aux règles physiques que nous connaissons. Si le rapport entre les corps était instantané, il n'y aurait effectivement plus de hasard, mais il n'y aurait plus de mouvement non plus, ce qui n'est visiblement pas le cas des corps que nous connaissons.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mer 10 Juil 2013 - 3:04

ronron a écrit:Rien donc n'est laissé au hasard, pas même le hasard...  sourire
Tu as gagné okey mais, puisque le hasard est en cause dans ce jeu, ce n'est que partie remise. sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par noureddine2 le Mer 10 Juil 2013 - 13:24

M'enfin a écrit:Sauf que pour arriver à tout mesurer avec une précision absolue, cette intelligence devrait agir de manière instantanée, ce qui contrevient aux règles physiques que nous connaissons. Si le rapport entre les corps était instantané, il n'y aurait effectivement plus de hasard, mais il n'y aurait plus de mouvement non plus, ce qui n'est visiblement pas le cas des corps que nous connaissons.
nous vivons dans le macro , et pour voir le micro , on a besoin d'un intermédiaire de mesure comme la lumière , et cette lumière provoque des erreurs et des incertitudes ,
mais pour une intelligence qui vit aussi dans le micro , elle n'a pas besoin d’intermédiaire donc pas d'incertitude . donc précision absolue .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 451
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mer 10 Juil 2013 - 15:31

noureddine2 a écrit:Nous vivons dans le macro , et pour voir le micro , on a besoin d'un intermédiaire de mesure comme la lumière , et cette lumière provoque des erreurs et des incertitudes , mais pour une intelligence qui vit aussi dans le micro , elle n'a pas besoin d’intermédiaire donc pas d'incertitude . donc précision absolue .
À mon avis, là où on obtient le plus de constance dans nos mesures, c'est quand deux corps se touchent à l'échelle macroscopique car alors, il y a très peu de décalage temporel dans leur interaction. On peut ainsi reproduire sans arrêt des moteurs d'avion avec une très grande précision de sorte qu'on est pratiquement certain du résultat à chaque fois. Mais quand les corps sont distants et qu'il doivent communiquer entre eux par l'intermédiaire de lumière pour se situer, il se peut qu'ils ne soient plus à l'endroit habituel quand leur lumière arrivera à destination, ce qui est le cas des atomes et des étoiles par exemple. Si tu es en train d'observer une étoile située à mille année lumière, il se peut qu'elle ait déjà explosé sans que tu le saches, et c'est un peu la même chose pour deux atomes qui s'observent entre eux, car eux aussi ont besoin de lumière pour se situer puisqu'ils sont distants.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par gaston21 le Mer 10 Juil 2013 - 16:43

M'enfin, je t'admire pour la constance et l'acharnement que tu montres dans l'élaboration de ta thèse. Des ancêtres franc-comtois ? En tout cas tu en as l'entêtement ! Pour moi, c'et une grande qualité.
Par contre, je rejoins notre délicieuse Lady pour dire que je n'y comprends rien! As-tu appuyé cette thèse par quelques formules mathématiques?  Elles seraient  les bienvenues.
Ménage ta main ! Fais-toi aider...66 ans, c'est à peu près l'âge où j'ai commencé à sentir les premiers signes de la crampe de l'écrivain . Ca ne s'est pas arrangé; maintenant je ne puis plus écrire de la main droite; je suis un gaucher contrarié et la main gauche a pris le relais. Et elle est multi-usages... Exerce-toi quand même des deux mains ! Sourire !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mer 10 Juil 2013 - 17:27

Pour vérifier virtuellement les petits pas entre les atomes, il faudrait revoir les formules du mouvement, ou bien faire une simulation informatique, et je n'ai pas la formation voulue. Je pourrais m'y mettre, mais je préfère essayer d'intéresser un spécialiste. L'autre jour, Mothman a bien failli se pencher sur la question, puis il a prétexté un manque de temps. Si tu en connais, fais-moi signe. sourire 
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum