La science nouvelle

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Willy03 le Lun 20 Mai 2013 - 16:06

La gravitation est déduite de la théorie des cordes, elle en est une conséquence. La théorie des champs de la mécanique quantique peut aussi être prédite à partir de la théorie des cordes.

Willy03
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Rationaliste Spiritualiste
Humeur : assez optimiste
Date d'inscription : 29/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ling le Lun 20 Mai 2013 - 16:34

Un petit cadeau pour M'enfin: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Willy03 le Lun 20 Mai 2013 - 17:45

Le principe fondamental de la thermodynamique c'est : plus vous dispensez de l’Énergie plus vous mémorisez de l'information : valable des étoiles jusqu'aux société humaines . Information et mémoire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Willy03
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Rationaliste Spiritualiste
Humeur : assez optimiste
Date d'inscription : 29/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 18:09

Stirica,
Ta vidéo résume bien le cheminement qui a amené la physique à la théorie des cordes, mais elle est supposée être une théorie du tout, et n'explique pas ce dont les cordes seraient elles-mêmes composées. Et c'est pareil pour le graviton: s'il s'agit de l'ultime particule dont toute gravitation est issue, de quoi ce graviton est-il composé? L'espace-temps d'Einstein non plus n'est pas expliqué: de quoi est-il composé?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ling le Lun 20 Mai 2013 - 19:09

Le chemin vers la connaissance est sans fin. La "théorie du tout" a un instant "t". A t+1 la théorie du tout sera différente, à T+n... non imaginable. Wink

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Willy03 le Lun 20 Mai 2013 - 19:53

les cordes sont des dimensions spatiales fermées ou ouvertes , bosons ou fermions en vibrations mais c'est pas important car à un niveau en dessous , il n'y a plus de matérialité ni rien , le champ unifié est océan immatériel en dehors de l'espace et du temps il est "fait" de pures potentialités , c'est un mystère ? les équations sont là mais il faut une sorte d'étincelle pour matérialiser en l'espace - temps etc .. on en sait pas plus désolé ? après c'est selon vos religions si vous en avez une ? les Védas vous diront que c'est votre rêve , le voile de Maya etc .. ? tout ça est illusion seule votre Conscience est réelle , c'est pas impossible ? C'est vous qui voyez ou pas ? .


Dernière édition par Willy03 le Lun 20 Mai 2013 - 19:58, édité 1 fois

Willy03
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Rationaliste Spiritualiste
Humeur : assez optimiste
Date d'inscription : 29/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 19:58

Stirica a écrit:Le chemin vers la connaissance est sans fin. La "théorie du tout" a un instant "t". A t+1 la théorie du tout sera différente, à T+n... non imaginable. Wink
Il faut faire gaffe avec nos maths car, comme nos mots, elles peuvent exprimer n'importe quoi et son contraire. sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Willy03 le Lun 20 Mai 2013 - 20:02

t + 1 ou t+ n c'est équivalent , le temps n'existe pas en physique moderne . Il n'y a que des causes et des effets sans cette notion de votre temps usuel .

Willy03
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Rationaliste Spiritualiste
Humeur : assez optimiste
Date d'inscription : 29/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ling le Lun 20 Mai 2013 - 20:41

Lorsque je pose T+1 ou T+n, je ne réfère pas au temps de la physique mais au temps humain?

le temps n'existe pas en physique moderne

Dans quel modèle?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Willy03 le Lun 20 Mai 2013 - 21:03

d'accord mais pourquoi parlez vous de la "théorie du tout" qui sera différente, à T+n... non imaginable ? la théorie du tout c'est une théorie de la physique ? Le temps humain c'est quoi ? de la psychologie ? si c'est le temps d'une horloge c'est aussi "le temps humain" celui de la physique newtonienne mais les gens ne comprennent pas la différence ... mais bon ... c'est pas grave , le temps humain c'est quoi ? si on met sa main sur une plaque chauffante pendant une minute ça va nous paraître très long évidemment ..

Bonne nuit

Willy03
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Rationaliste Spiritualiste
Humeur : assez optimiste
Date d'inscription : 29/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par mirage le Lun 20 Mai 2013 - 23:12

Stirica a écrit:Le chemin vers la connaissance est sans fin. La "théorie du tout" a un instant "t". A t+1 la théorie du tout sera différente, à T+n... non imaginable. Wink

rhétorique: si on connait "tout" sur "tout" a l'instant T, alors on sait exactement ce que sera T+1,T+n, ou T-n.....
si on est fataliste (je sais pas si c'est le bon mot)
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Lun 20 Mai 2013 - 23:27

mirage a écrit: si on connait "tout" sur "tout" a l'instant T, alors on sait exactement ce que sera T+1,T+n, ou T-n.....
Pas si l'univers est infini, car on ne pourrait jamais le connaître dans son entier, mais seulement là où on en serait rendu.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ling le Mar 21 Mai 2013 - 6:04

Willy03 a écrit:d'accord mais pourquoi parlez vous de la "théorie du tout" qui sera différente, à T+n... non imaginable ? la théorie du tout c'est une théorie de la physique ? Le temps humain c'est quoi ? de la psychologie ? si c'est le temps d'une horloge c'est aussi "le temps humain" celui de la physique newtonienne mais les gens ne comprennent pas la différence ... mais bon ... c'est pas grave , le temps humain c'est quoi ? si on met sa main sur une plaque chauffante pendant une minute ça va nous paraître très long évidemment ..

Bonne nuit

Newton pouvait-il envisager la Mécanique Quantique?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par mirage le Mar 21 Mai 2013 - 8:13

M'enfin a écrit:
mirage a écrit: si on connait "tout" sur "tout" a l'instant T, alors on sait exactement ce que sera T+1,T+n, ou T-n.....
Pas si l'univers est infini, car on ne pourrait jamais le connaître dans son entier, mais seulement là où on en serait rendu.

dans ma conception....si sourire
on connait "tout" sur "tout" le tout en même temps , ce fameux instant "T"

âpres je peux tenter d'avoir la conception que tu souhaites, ça ne me pose aucun problèmes rire
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par mirage le Mar 21 Mai 2013 - 8:24

@Willy03

quand tu dis "le temps n'existe pas en physique moderne"

tu veux dire que le temps est un outil de mesure inventé par l'homme ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 21 Mai 2013 - 13:39

mirage a écrit:dans ma conception....si sourire on connait "tout" sur "tout" le tout en même temps , ce fameux instant "T"
On ne peut pas connaître ce que l'on n'a pas encore observé. Si l'univers est infini, on n'en observera jamais ni le début ni la fin. Par définition, l'infini ne peut pas être atteint. Ce que l'on en connaîtrait à un instant "T" serait donc à jamais limité, non?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par mirage le Mar 21 Mai 2013 - 20:50

c'est une hypothèse, comme dans 12+X-54/y=56,25
ou un concept si tu veux. les limites sont limitées dans les concepts Cool
on leur donne les définitions ou attributs que l'on veut.
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4138
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Mar 21 Mai 2013 - 21:03

mirage a écrit:ou un concept si tu veux. les limites sont limitées dans les concepts Cool on leur donne les définitions ou attributs que l'on veut.
Bien sûr que nos concepts sont limités, mais ça n'empêche pas l'univers d'être illimité. Par ailleurs, si nous finissions par atteindre un jour la fin de l'univers, il me semble que nous serions bien mal pris: nous qui aimons tant essayer de prévoir l'avenir, nous n'en aurions plus aucun devant nous. sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par noureddine2 le Jeu 23 Mai 2013 - 10:01

je pense que d'après une théorie de tout , le mot émergence ne va plus exister , on aura une continuité entre le micro et le macro .
peut être aussi qu'on va découvrir le secret de la décohérence .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 451
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Jeu 23 Mai 2013 - 14:54

Pourquoi, fondamentalement, est-il si difficile de rallier le microscopique au macroscopique présentement? Tous les scientifiques se cassent les dents sur ce problème et n'y arrivent pas. Serait-ce que les théories fondamentales sont inadéquates? Et si c'est le cas, qu'attendons-nous pour les remettre en cause? Malheureusement, sur les sites tenus par la communauté scientifique, on glorifie la Relativité et la MQ. J'ai présenté ma thèse sur un forum scientifique et on m'en a immédiatement empêché. Pour un chercheur, comment contester des acquis qui ont toujours été glorifiés et qui le sont encore? Pour avancer ma thèse, j'ai dû rejeter la relativité, et je me sentais un peu comme quand j'ai rejeté Dieu à l'adolescence, j'en avais presque des frissons dans le dos. Je l'ai fait quand même parce que je suis téméraire, mais ce n'est pas le cas de tous les chercheurs.

Présentement en physique, ce sont les mathématiques qui priment, et beaucoup de chercheurs tentent d'améliorer la relativité par ce moyen, mais pas de la contester. Quand il s'est présenté un problème avec la rotation des galaxies, on a calculé qu'il manquait de la masse et on en a ajouté mathématiquement. Quand on a vu qu'elles accéléraient en prenant de l'expansion, on a calculé qu'il manquait de l'énergie et on en a ajouté mathématiquement. À chaque fois que les chercheurs font face à un nouveau problème, ils ajustent les équations au lieu de soigner le vrai bobo. C'est pourtant évident que les théories ne fonctionnent plus, et il y a maintenant des milliers de chercheurs qui pourraient s'y attaquer. Qu'attendent-ils sinon qu'on leur donne la permission?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ling le Jeu 23 Mai 2013 - 14:56

C'est pourtant évident que les théories ne fonctionnent plus, et il y a maintenant des milliers de chercheurs qui pourraient s'y attaquer. Qu'attendent-ils sinon qu'on leur donne la permission

Les théories ne fonctionnent plus? Voilà une grande nouvelle...

J'ai présenté ma thèse sur un forum scientifique et on m'en a immédiatement empêché.

Votre thèse est philosophique et non scientifique.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Jeu 23 Mai 2013 - 15:24

Stirica a écrit:Les théories ne fonctionnent plus? Voilà une grande nouvelle...
Tu as attrapé de la matière noire Stirica? supercontent C'est gros comment un grain de matière noire, ça pèse combien? Comment tu as fait pour attraper un pareil grain sans pouvoir le voir?
Votre thèse est philosophique et non scientifique.
Ma thèse s'applique à la philosophie, mais ce n'est pas une thèse philosophique en soi. Elle concerne la résistance au changement et il n'y a rien de plus concret que ça! Pour que tu le tiennes, ton grain de matière noire a dû résister au changement sinon, il serait passé à travers ta main et tu n'aurais pas pu le saisir. sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par Ling le Jeu 23 Mai 2013 - 15:36



Voir le site de hubble;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce que vous voyez en bleu est de la matière noire. Pour plus d'information:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il n'y a pas une mais des théories sur le sujet.

Votre théorie est-elle vérifiable en laboratoire?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par M'enfin le Jeu 23 Mai 2013 - 16:16

Stirica a écrit:Ce que vous voyez en bleu est de la matière noire.
Voici le commentaire de l'article au sujet de ce bleu: "The dark-matter map was derived from the Hubble Wide Field Planetary Camera 2 observations by detecting how light from distant objects is distorted by the cluster of galaxies, an effect called gravitational lensing." En gros, le bleu représente l'endroit où la lumière en provenance des galaxies situées derrière l'amas observé est courbée par la masse de la matière noire présente dans cet amas. On ne voit donc pas la matière noire, mais son hypothétique effet sur la lumière qui passe à côté.
Il n'y a pas une mais des théories sur le sujet.
Au sujet de la matière noire ou au sujet des galaxies qui tournent trop vite?
Votre théorie est-elle vérifiable en laboratoire?
Ma thèse explique la courbure observée de manière plus concrète qu'une formule mathématique: cet effet serait dû à la manière dont nos atomes accélèrent pour combler l'effet Doppler lors de la Reptation, et dans ce cas particulier, il s'agirait de l'effet Doppler cosmique.

Voici ce que j'en dis dans ma thèse:
Spoiler:
Si j’admets que chaque atome accélère simultanément par rapport à toutes les lumières incidentes à la fois selon leur intensité, je peux en déduire que la direction de l’accélération résultante pourrait incliner la direction d’une lumière qui n’y serait pas alignée, ce qui rendrait l’inclinaison de l’aberration ainsi que la courbure lumineuse d’Einstein un peu plus concrètes qu’une formulation mathématique. Pour ce qui est de l’aberration : les accélérations que les atomes effectuent simultanément entre eux pour conserver l’intégrité, la rotation propre, et les mouvements orbitaux de la terre, interféreraient avec celles qu’ils doivent simultanément effectuer envers la lumière des étoiles pour demeurer en mouvement orbital avec elles, de sorte que ces accélérations pointeraient dans une direction différente de celle des rayons incidents, ce qui signifie que, alors que l’effet Doppler dépendrait de l’importance des accélérations entre les atomes, l’inclinaison de la lumière incidente dépendrait de leur direction.

Pour ce qui est de la courbure lumineuse : quand j’observe le ciel avec un télescope, les atomes du télescope accélèrent simultanément par rapport aux étoiles, à la terre, à la lune, et au soleil. Pour les mêmes étoiles observées de la terre à six mois d’intervalle alors que le soleil et la lune se trouvent, soit devant, soit derrière la terre, l’alignement soleil/lune←terre→étoiles devrait rapprocher les étoiles les unes des autres sur la cartographie de nuit car les accélérations y sont de sens contraire, et l’alignement terre→lune/soleil→étoiles devrait les y éloigner sur la cartographie de jour car les accélérations y sont de même sens de sorte que, puisque le diamètre apparent du soleil serait lui même augmenté par cette accélération, si je le dessine sur la carte de nuit selon le même diamètre qu’il possède sur la carte de jour, il y couvrira d’avantage d’étoiles. Par ailleurs, Einstein aurait lui aussi pu considérer que son espace-temps courbe agrandissait son soleil sur la cartographie de jour, et qu’il devait le rapetisser sur la cartographie de nuit, ce qui aurait finalement caché les mêmes étoiles la nuit que le jour, et l’aurait peut-être amené à revoir son hypothèse.
J'ajoute à ce texte que, dans le cas du lensing, deux lumières provenant de sources parfaitement distinctes pourraient posséder une inclinaison telle qu'elles sembleraient coïncider, ce qui pourrait provoquer les interférences circulaires typiques de ce genre d'observation.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La science nouvelle

Message par noureddine2 le Dim 26 Mai 2013 - 11:09

M'enfin a écrit:[justify]Pourquoi, fondamentalement, est-il si difficile de rallier le microscopique au macroscopique présentement? Tous les scientifiques se cassent les dents sur ce problème et n'y arrivent pas. Serait-ce que les théories fondamentales sont inadéquates? Et si c'est le cas, qu'attendons-nous pour les remettre en cause?
un fois j'ai dit qu'avec un ordinateur trop puissant on ne va plus utiliser le rasoir d'Occam ,
en attendant on se contente d'utiliser le terme émergence pour diviser la réalité entre le micro et le macro en disant que le macro émerge du micro .
je pense qu'on a besoin d'une puissance de calcul pour faire la simulation entre le micro et le macro .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 451
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum