Les élevages de la mort

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Jipé le Mer 1 Mai 2013 - 11:03

Merci! Ton lien colle exactement avec les définitions que je mettais sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Mer 1 Mai 2013 - 13:31

L'empathie c'est comprendre ce que l'autre ressens.
Certaines personnes disent que c'est plus que cela, c'est une erreur.

Vous pouvez croire que vous êtes capable de reconnaître la vérité sans analyse de signification, moi j'ai une opinion personnelle, j'analyse.
Inutile de m'insulter, gardez donc votre opinion et apprenez qu'il est possible que cela arrive que tout le monde ne reconnaisse pas votre version des faits.



Votre lien ne donne pas la même étymologie pour sympathie et compassion, or, ces deux mots sont une traduction littérale l'un de l'autre et ont donc exactement la même étymologie.

syn=con
pathos=passions

Si j'ai dis que wiki avait tord de traduire pathos par souffrance car c'est une réduction de signification, je suis près à le confirmer pour les autres qui diraient pareil pour la traduction latine de ce mot.

Le pathos en grec ce n'est pas que la souffrance, c'est tout ce qui est ressentit.
Passio en latin, qui est la traduction de pathos en grec, ce n'est pas que la souffrance, c'est tout ce qui est ressentit.

La sympathie ce n'est pas seulement partager la joie, sympathie et compassion sont synonyme.

On offre ses sympathies lors d'un enterrement pour signifier sa compassion.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Mer 1 Mai 2013 - 13:40

Je ne vous oblige pas à vous soumettre à mon opinion, je suis capable d'accepter le fait que nous ne parlons pas le même langage.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Jipé le Mer 1 Mai 2013 - 13:41

Golem a écrit:Je ne vous oblige pas à vous soumettre à mon opinion, je suis capable d'accepter le fait que nous ne parlons pas le même langage.
Je t'ai déjà dit de faire un nouveau dictionnaire..."Le Golem" pour les nuls... mdr

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Mer 1 Mai 2013 - 13:44

Je t'ai déjà dis que se moquer de moi et ne rien faire d'autre c'est quelque chose que tu fais quand tu n'arrives pas à me soumettre, tu crois que la violence peut se substituer à la pertinence.
Tu ne m’impressionne pas.

Je ne crois pas que personne ici soit capable de manifester la vérité, vous manifestez des opinions, la votre dans le meilleur des cas.

Le langage est une convention.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Jipé le Mer 1 Mai 2013 - 13:59

Golem a écrit:Le langage est une convention.
Que tu ne respectes pas...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par M'enfin le Mer 1 Mai 2013 - 14:02

Golem a écrit:Moi je suis intrigué par ta définition personnelle de la sympathie, parce que je ne vois pas comment cela pourrait ne pas être réciproque. L'empathie, à la différence de la sympathie, peut ne pas être réciproque.
J'ai ma définition personnelle de l'empathie: tendance à imaginer les idées des autres pour les hommes, et les sentiments des autres pour les femmes.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Mer 1 Mai 2013 - 21:25

Jipé, ce n'est pas parce que tu as trouvé d'autres personnes faisant le même type d'erreur que toi que cela te donne raison. Je respecte les conventions du langage et contrairement à d'autres je ne raconte pas n'importe quoi quand je donne une étymologie. Apprenez à parler grec et latin au lieu de ne rien comprendre et répéter les erreurs des autres.


Tu confonds compassion et condoléance. Le lien que Orthon a donné présente de fausses informations, l’étymologie du mot compassion donné sur ce lien est FAUSSE. L’étymologie de "compassion", N'EST PAS, "souffrir avec" mais "avec les passions". Passion et souffrance ne sont pas synonymes.

Le terme dont l’étymologie est "souffrir avec" c'est "condoléance", de dolore, qui signifie : souffrir.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Jipé le Mer 1 Mai 2013 - 22:35

Golem,
arrête de dire n'importe quoi stp, tu en deviens ridicule...

Les élevages de la mort - Page 7 Compas10

Les élevages de la mort - Page 7 Compas11

Tu devrais réviser ton latin... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Mer 1 Mai 2013 - 23:46

Désolé, je ne parle pas comme le commun.
Si le langage est une convention, je parle comme ceux qui comprenne le langage comme moi.

Tiens, en voila une qui parle comme moi: Annemie Neyts-Uyttebroeck, Proffeseur de Français de formation, Ministre adjoint au Ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, du Commerce extérieur et de l’Agriculture au moment ou elle a écrit cela:

C'est donc dans cette optique que j'assiste aujourd'hui à la discussion sur le rapport et sur la résolution de la commission temporaire et que je souhaite exprimer ma sympathie pour l'intérêt qu'a porté le Parlement à cette question, et vous savez qu'en grec - pour faire référence aux langues anciennes -, le mot "sympathie" signifie "compatir avec".
Annemie

Ce qu'elle dit n'est pas ridicule, ce n'est pas parce que tu n'en n'a jamais entendu parler que cela n'existe pas.

Un autre exemple pour te montrer que ce n'était pas une erreur, une citation tirée d'une allocution de M. Federico Mayor Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Voila ce qu'il dit:

Seules nous serviront l'imagination et la générosité, la capacité de compatir, de partager et d'éprouver ensemble la joie

Allocution de M. Federico Mayor

Pour le fun:

Pierre CABANIS, dans "Rapports du physique et du moral de l'homme a écrit:à toute la nature vivante, par exemple, ceux du plaisir et de la douleur, qui se remarquent dans les traits, dans l'attitude, dans les cris des différents êtres animés, nous font sentir avec eux, compatir à leurs joies et à leurs souffrances, pourvu que d'autres sensations plus fortes ne tournent pas ailleurs notre attention.

Celle là elle est très très belle:

Max SCHELER, dans "Nature et formes de la sympathie a écrit:Le phénomène de la véritable sympathie consiste en la capacité de ressentir les états affectifs des autres et d’y compatir vraiment, par exemple, de jouir de leur joie

Selon moi et selon d'autres personnes, la compassion c'est souffrir avec l'autre quand l'autre souffre, et c'est avoir de la joie avec l'autre quand l'autre est joyeux.
La paupérisation du langage du commun n'implique pas que la langue elle même s'appauvrisse, c'est seulement vous qui ne l'utilisez pas à la hauteur de son potentiel.



Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Mer 1 Mai 2013 - 23:53

L’étymologie de condoléance c'est "souffrir avec".
Condoléance n'est pas synonyme de compassion.
Passion ne signifie pas souffrance.

Est que quelqu'un ici a des passions et pourrait nous dire s'il en souffre toujours et a coup sur ou si parfois les passions peuvent apporter la joie, s'il vous plait.

Jipé, n'as tu aucune passion qui t'apporte autre chose que de la souffrance ?
N'as tu jamais pris aucun plaisir a aimer, n'as tu jamais rien connu d'autre que la douleur avec tes passions ?
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Jipé le Jeu 2 Mai 2013 - 8:28

Golem a écrit:L’étymologie de condoléance c'est "souffrir avec".
Condoléance n'est pas synonyme de compassion.
Passion ne signifie pas souffrance.
hé bé hihi!

Les élevages de la mort - Page 7 Passio10

Désolé, je ne parle pas comme le commun.
Si le langage est une convention, je parle comme ceux qui comprenne le langage comme moi.

Tu portes bien ton pseudo = Golem = Créature artificielle = Décodeur personnel croule de rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par gaston21 le Jeu 2 Mai 2013 - 17:39

Une bien belle histoire... Une minette qui nous donne une belle leçon d'amour, de ténacité ...sans oublier qu'elle a fait preuve de raisonnement, car comment retrouver son chemin sans un minimum de réflexion ? Les recherches sur les migrations animales sont passionnantes .

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/05/02/l-incroyable-retour-de-thessa
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 17:59

Jipé a écrit:
Golem a écrit:L’étymologie de condoléance c'est "souffrir avec".
Condoléance n'est pas synonyme de compassion.
Passion ne signifie pas souffrance.
hé bé hihi!
(...)
Tu portes bien ton pseudo = Golem = Créature artificielle = Décodeur personnel croule de rire

Je ne suis pas la seule personne à utiliser le vocabulaire comme je le fais, les exemples de que j'ai donné sont des citations venu de personnes qui sont les symboles de la culture au niveau international, ceux qui sont sensibles à la culture auront lu ces citations avec intérêt. Tu peux faire semblant de l'ignorer, je parle ici en public, pas seulement pour toi, et je suis satisfais d'avoir livré mon message, je te remercie d'avoir dialogué avec moi pour me permettre de le faire.

Si tu n'as pas honte de rire de moi et de ce que tu crois être des faiblesses dans ma personne tant mieux, continue a me prendre pour un handicapé et rire de moi, il te faut bien un peu de joie dans la vie, si je peux t'en procurer par ma présence ici j'en suis heureux.
Si aucune passion ne t'apporte aucun plaisir dans la vie je comprend que tu puisse utiliser le mépris pour te gausser, c'est une soupape hormonale sans doute ...

Je suis triste pour toi Jipé, si l'amour ne t'as jamais apporté rien d'autre que la souffrance tu es un martyr.
Je pense que cela te rends un peu agressif a mon égard, n'est tu pas jaloux ?
Moi, l'amour me rends heureux, je t'aime de façon passionnelle et je jouis de ta présence mon Jipé, encore merci de me parler et me porter de l'attention, j'adore qu'on me porte de l'attention, cela me procure de la joie quand c'est de la part d'un être que j'aime (sinon ça m'ennuis).

Dis moi, si pour toi les passions ne sont que souffrances, qu'est ce qui t'apporte de la joie dans la vie ? Rien ? Moi quand tu rigole de moi ? Quelque chose d'autre que les passions ? Quoi donc ?
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 18:02

Je dis que la passion amoureuse partagée apporte le bonheur et la joie.

Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 18:07

Même la philatélie apporte de la joie à celui qui trouve un nouveau timbre.
Les passions sont d'abord et avant tout un moyen d'être heureux.
C'est seulement quand nos passions ne sont pas satisfaites que la frustration provoque la souffrance.

Quand nos passions sont satisfaites, elle nous apporte le bonheur.
Ce ne sont pas les passions qui font souffrir, ce sont les insatisfactions qui constituent la souffrance.


Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Bulle le Jeu 2 Mai 2013 - 18:19

Golem a écrit:Je dis que la passion amoureuse partagée apporte le bonheur et la joie.
Dans une acception romantique du terme, peut-être. Et encore.
2. En partic., domaine des sentiments
a) Amour violent et exclusif inspiré par une personne et dégénérant parfois en obsession.
Maintenant, désolée Golem, mais la passion n'est pas par définition une partie de plaisir :
A. − [Avec une idée de durée de la souffrance ou de succession de souffrances] Action de souffrir; résultat de cette action.
Et :
Désolé, je ne parle pas comme le commun.
Si le langage est une convention, je parle comme ceux qui comprenne le langage comme moi.
... n'est pas un argument sourire

_________________
Hello Invité !  Le Les élevages de la mort - Page 7 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44857
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 18:25

Bulle a écrit:
Désolé, je ne parle pas comme le commun.
Si le langage est une convention, je parle comme ceux qui comprenne le langage comme moi.
... n'est pas un argument sourire

Je n'ai pas besoin d'argumenter quand je réponds à une attaque personnelle, je réplique, cela suffit.

Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 18:45

Alors on peut en discuter trente pages d'affilée, je serais toujours content d'exposer mon point de vue.
Continuons donc.

Voici ce qu'on trouve sur wikipedia pour "passion", la première ligne, ce que tout le monde devrait savoir en premier (et que tout le monde sait, votre résistance entêté n'est que simulacre, je vous traverse et nous communions, même si votre conscience ne couvre pas toutes vos connaissances)

wikipédia a écrit:Le mot passion peut signifier :

Émotions
Passion (amour)

Passion signifie "émotion d'amour", entre autre.

Donc si passion ne pouvait signifier que souffrance, l'amour ne serait que souffrance, or c'est faux !

Vous faites un réduction de sens de passion a son contexte philosophique et catholique, 25 siècles de judéochristianisme d'inspiration helléniste a l'oeuvre. Osez vous toucher un peu le coeur. Les concepts éternels et indestructibles existent au delà des mots de vocabulaire fluctuants et périssables des langues vivantes ou mortes qui les définissent.

L'émotion amoureuse est une passion. Ayez l'espoir, je vous prie, que l'amour puisse vous apporter autre chose que de la douleur.

Acceptez-vous que l'émotion d'amour soit une passion ?
Arrêter de présenter toujours les mêmes définitions et répondez aux vraies questions.
Dites moi si vous ressentez dans votre coeur que l'amour peut vous procurer de la joie, oui ou non ?


Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 18:51

Je n'ai pas la prétention de tout savoir mais je n'affirme pas des choses dont je n'ai pas la connaissance et que je n'ai pas étudié auparavant. C'est a dire que je ne sais pas tout mais je sais ce que je dis.

Ceci n'est pas un argument, évidemment.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 19:00

Si vous n'avez aucune passion dans la vie, votre cœur est vide, vous n'avez aucun intérêt pour rien, seul l’instinct de survie animal vous pousse, et c'est la une souffrance qui vous rend dolent, une douleur plus profonde que celle d'une qu'une passion frustrée.

Votre passion pour le forum métaphysiquement ne vous apporte t il donc que souffrance ?
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 19:05

Le désir n'a jamais provoqué la douleur.
C'est l'impossibilité de satisfaire les désirs qui est douloureux.

La solution la plus con est de supprimer les désirs.
Ma solution, que je trouve intelligente a mon échelle personnelle mais vous faites ce que vous voulez de votre vie, c'est de satisfaire mes désirs et d'en être heureux.

Bien sur je ne suis pas esclave de mes passions, je m'autorise des passions que je peux satisfaire.

Par exemple je suis passionné par le fait d'exposer mes opinions. J'y parviens ici et cela me rends heureux. Merci au forum de me procurer un espace d'expression et un public.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par M'enfin le Jeu 2 Mai 2013 - 19:16

La passion ne finit-elle pas systématiquement en douleur ce qui, inévitablement, ferait pointer sa signification dans ce sens?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par Golem le Jeu 2 Mai 2013 - 20:25

Non, ce n'est pas systématique.


C'est vrai que c'est seulement les passions qui provoquent la douleur (On parle ici de douleur intellectuelle, se faire marcher sur le pied par un éléphant n'est pas une douleur passionnelle.)
Mais la passion elle même n'est pas souffrance, c'est de ne pas pouvoir satisfaire ses passions qui fait souffrir.
Pouvoir satisfaire ses passions rend heureux.

Je ne suis pas d'accord sur le fait qu'une passion, quelle qu'elle soit, doivent forcément conduire à la douleur.
N'importe quel philatéliste passionné est fier de sa collection. S'il meure avant que sa collection disparaisse, je ne vois pas en quoi cette passion lui aura apporté autre chose que de la joie au cours de sa vie.


Le fait est qu'il fut dit (de façon erronée) qu'il est impossible de satisfaire tous ses désirs, et il fut conclu par le clergé que l'existence des désirs conduit forcément à la douleur.
Ceux qui sont anticléricaux devraient s’insurger contre cette idée.
Supposons qu'on fasse le choix irraisonné de vouloir la perfection, comme les allumés de la sainte ampoule, donc aucune douleur, alors il faut supprimer les passions inaccessibles, il ne faut pas supprimer toutes les passions. Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas satisfaire tous les désirs qu'il faut supprimer tous les désirs pour supprimer le problème ! Ne voyez vous pas l'absurdité d'un tel raisonnement ?
La stupidité du raisonnement religieux ayant dominé le monde à associé plaisir et péché ! Ceci parce qu'ils font de passion et douleur des synonymes.

On sait très bien qu'il n'y a rien d'autre que de actes passionnels qui peuvent provoquer du plaisir donc le plaisir est péché pour donner raison a la propagande religieuse O.ô
Évidemment, si on autorise le plaisir, on se rend compte qu'on éprouve du plaisir quand on satisfait ses désirs et donc on se rend compte que la religion dit des conneries. D'accord, mais si on n'est pas un religieux on n'est pas obligé de répéter les mêmes absurdités.

Voyez vous, si toute douleur vient d'une passion frustrée, tout bonheur vient d'une passion satisfaite.
La perfection ne peut pas se passer du bonheur, supprimer toute passion et tout esprit de satisfaire une passion c'est supprimer la possibilité du bonheur. C'est la viduité, un principe déjà abandonné par le bouddha et qu’aucun des moqueurs ici présent ne pratique de toute façon.

Si vous voulez accéder au moindre bonheur, il vous faut des satisfactions, pour avoir des satisfactions, il vous faut des désirs. Avez vous jamais ressenti la moindre joie, le moindre bonheur ? Demandez vous comment cela peut arriver, quel est le processus. Si vous pouvez avoir un jour ressenti de la joie sans avoir eu du désir avant, expliquez moi comment.
La joie n'est pas autre chose que la satisfaction des désirs.

Si les passions ne pouvaient provoquer QUE la douleur, alors la joie n'existerait tout simplement pas.

Il ne faut pas confondre cette phrase qui est vraie: "Toutes les douleurs sont provoquées par des passions."
Avec cette phrase qui est fausse: "toutes les passions provoquent de la douleur".
Il y a un ordre des choses.

Il faut, pour ne pas faire l'erreur, se souvenir de cette phrase qui est vraie: "toutes les joies sont provoquées par les passions"

Par quoi d'autre sinon ?
Je vous écoute.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les élevages de la mort - Page 7 Empty Re: Les élevages de la mort

Message par M'enfin le Jeu 2 Mai 2013 - 21:05

HS:
Golem a écrit:Il ne faut pas confondre cette phrase qui est vraie: "Toutes les douleurs sont provoquées par des passions."
Avec cette phrase qui est fausse: "toutes les passions provoquent de la douleur".
Prenons cette passion sublime qu'est l'Amour. En principe ou par définition, elle devait durer toujours, mais les statistiques actuelles lui donnent environ deux ans et promettent, à la fin, une douleur importante. J'ai eu quelques passions autres que l'Amour dans ma vie, dont la dernière que je défends ici, et elles se sont toutes terminées en catastrophes, suis-je une exception? Bien sûr j'ai eu beaucoup de plaisir, et je savais qu'en changeant de passion j'en aurais encore, mais la douleur intense de la fin et l'écoulement du temps, qui signifie que toute chose a un début et une fin, ne justifie-t-ils pas que le sens du mot passion aille du plaisir vers la douleur?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum