réflexion personnelle.

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 2:34

Heraneko a écrit:je crois en la bonté humaine, l'empathie, la compassion, le partage, l'entraide, le sacrifice, l'amour, c'est cela qui nous rend humains.... Jamais l'amour ne sera artificiel.
Je vais malheureusement te décevoir à nouveau mais, cette fois, ne réagis pas tout de suite sourire : je ne crois pas que l'amour soit une solution pour s'entendre entre nous, et je ne crois pas non plus que l'humain puisse se passer d'artificiel. Neutral Voici un extrait de la thèse que je suis en train de développer à ce sujet, si tu veux en savoir plus immédiatement, il y a mon site web ci-contre, et ma signature ici-bas:
Spoiler:
"Comme les atomes entre eux, j’aurais la capacité innée d’interagir avec mes semblables selon trois composantes distinctes qui, parce qu’elles sont indépendantes les unes des autres, pourraient agir simultanément sans interférer entre elles : mes automatismes, mon imagination, et mes sens. Premièrement, mon cerveau aurait la capacité innée de réitérer un geste virtuel en boucle pour le retenir de manière subconsciente, d’où ses automatismes. Deuxièmement, il aurait la capacité de manipuler consciemment cette boucle virtuelle au hasard pour tenter de l’améliorer, donc aussi celle de la vérifier concrètement, de sorte qu’il pourrait finir par automatiser cette amélioration en la réitérant, d’où mon imagination. Troisièmement, il aurait conscience des impulsions sensorielles appartenant à un automatisme donné quand elles sont inhabituelles, parce que chaque neurone concerné résisterait spontanément à ce qu’il perçoit comme un changement, que cet automatisme soit inné, acquis, en voie d’acquisition, ou virtuel, d’où mes différents niveaux de perception: sensations, émotions, sentiments, intuitions."
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 14:14

Et moi je suis d'avis opposé au tiens, si les vertus humaines disparaissent, ce sera l'anarchie et le chaos, c'est cela que tu souhaites ? Sans ces vertus nous sommes morts. Hitler avait-il quelques vertus humaines ? Pas une once, et voici son oeuvre. Et voici aussi son sort: Hitler est mort, corps et âme.
L'humain ne peut pas se passer d'artificiel dis-tu ?
Bien sur que si, cependant nous rendons l'artificiel indispensable, nous nous y attachons, nuance.
Tu sous-estimes l'être humain une fois de plus.

Je te demande une chose: quelle considération as-tu pour l'Homme ?
Nous divergeons car je pense avec mon coeur et toi avec ta tête.

J'ai ma propre thèse sur l'évolution humaine: je pense qu'elle sera spirituelle, ou ne sera point.
Car nous nous sommes engagés dans une voie d'auto-destruction, et le seul remède pour la Terre est une prise de conscience collective.
Ce sont notre égoïsme, notre égocentrisme et notre avidité, notre haine qui sont destructeurs, ce sont nos vices qui sont responsables des souffrances humaines et de la destruction de la planète. La vie est parfaitement causale, l'amour est créateur, le vice est destructeur et auto-destructeur. L'amour est symbole de vie, le vice est symbole de mort.
Je n'invente rien, et ce n'est pas Dieu qui me souffle les paroles Jipé: il suffit d'observer les faits pour constater que j'ai raison.
Nous sommes aveuglés par nos désirs instinctifs, égoïstes et nous négligeons l'essentiel, nous ne vénérons plus ni Dieu ni la vie mais aujourd'hui l'argent, et cela causera notre perte.
L'animal veut survivre, l'Homme veut être heureux, et c'est cette quête du bonheur qui l'entraîne dans ce piège destructeur, car il pense trouver le bonheur par l'instinct qu'il lui reste. Cet instinct qui est outil de survie et non de bonheur, la quête de l'Homme n'est pas dans l'instinct: elle n'est pas dans le pouvoir mais dans l'être.

L'assouvissement des désirs le soulage pour quelques instants. Tout le monde ne court désespérément qu'après les plaisirs éphémères. Nous sommes égarés, C'est ce qu'ont voulu nous dire: Bouddha, Christ, Confucius, et tant d'autres, ainsi que de nombreux philosophes français.



Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 15:38

Heraneko a écrit:Et moi je suis d'avis opposé au tiens, si les vertus humaines disparaissent, ce sera l'anarchie et le chaos, c'est cela que tu souhaites ?
Qui dit vertus, dit aussi rapport entre bien et mal. Ce genre de philosophie mène selon moi à la culpabilité, qui n'est pas une vertu pour moi, bien au contraire.
Sans ces vertus nous sommes morts. Hitler avait-il quelques vertus humaines?
Il était trop égocentrique, ce qui n'est ni un bien ni un mal, mais une fonction intellectuelle qui sert à préserver ses acquis, donc ses automatismes, dont ses idées. Sans cette faculté, nous ne serions pas stables, nous changerions sans cesse d'idée, et je ne crois pas que tu en changeras rapidement ici, ce qui signifie que tu as toi aussi un minimum d'égocentrisme, sans quoi tu ne survivrais pas.
L'humain ne peut pas se passer d'artificiel dis-tu ? Bien sur que si, cependant nous rendons l'artificiel indispensable, nous nous y attachons, nuance.
Une des choses qui définit l'humain, c'est son artificiel. Il est capable de créer du nouveau, des choses qui n'existaient pas avant lui et, selon ma thèse, il fait ça continuellement, à chaque seconde qui passe: il improvise. C'est l'imagination qui veut ça, sans elle nous ne serions tout simplement pas humains. Il va de soi que nous nous attachions aux choses que nous improvisons, mais à condition que nous ayons à les reproduire, comme tout attachement. L'attachement vient avec le côtoiement.
Tu sous-estimes l'être humain une fois de plus.
Pour moi, cette phrase contient de la culpabilité. Je ne me sous-estime ni ne me sur-estime pas, je me comporte de façon égalitaire avec mes semblables, et j'essaie de m'entendre avec eux.
Nous divergeons car je pense avec mon cœur et toi avec ta tête.
Tu penses avec toutes tes fonctions intellectuelles, comme moi, mais chacun a ses préférences: moi j'aime avancer du nouveau, toi tu aimes peut-être d'avantage ressentir, et d'autres aiment mieux conserver leurs acquis, il faut de tout pour faire une société.
J'ai ma propre thèse sur l'évolution humaine: je pense qu'elle sera spirituelle, ou ne sera point.
Quand il me vient des idées hégémoniques comme celle-là, je me couche et je dors. sourire On réfléchit beaucoup mieux la tête reposée.
Car nous nous sommes engagés dans une voie d'auto-destruction, et le seul remède pour la Terre est une prise de conscience collective. Ce sont notre égoïsme, notre égocentrisme et notre avidité, notre haine qui sont destructeurs, ce sont nos vices qui sont responsables des souffrances humaines et de la destruction de la planète.
L'idée du bien et du mal ne règlera pas nos problèmes écologiques, il faut s'entendre entre nous pour ça, c'est la seule façon.
La vie est parfaitement causale, l'amour est créateur, le vice est destructeur et auto-destructeur. L'amour est symbole de vie, le vice est symbole de mort.
Il n'y a pas de vice, il n'y a que des êtres humains qui avancent dans l'existence sans pouvoir savoir où ils aboutiront. Il faut cesser de croire que l'avenir est prévisible.
nous ne vénérons plus ni Dieu ni la vie mais aujourd'hui l'argent, et cela causera notre perte
L'économie est en manque de régulation, on y arrive, et Dieu n'a pas à être adoré, c'est de l'idolâtrie, et on y arrive aussi.
Cet instinct qui est outil de survie et non de bonheur, la quête de l'Homme n'est pas dans l'instinct: elle n'est pas dans le pouvoir mais dans l'être. L'assouvissement des désirs le soulage pour quelques instants. Tout le monde ne court désespérément qu'après les plaisirs éphémères. Nous sommes égarés, C'est ce qu'ont voulu nous dire: Bouddha, Christ, Confucius, et tant d'autres, ainsi que de nombreux philosophes français.
Tout ce que notre imagination sait faire, c'est de reproduire le plaisir perçu. De cette manière, elle peut apprendre beaucoup plus rapidement que par instinct, mais il lui reste à apprendre à ne pas reproduire certains plaisirs, voici un extrait de ma thèse à ce sujet:
Spoiler:
14. Les différents types de plaisir
Avec la Reptation, autant le plaisir de voyager dans le temps empêche l’évolution sociale, autant celui que procure l’humour empêche l’évolution intellectuelle. Le rire et les pleurs sont instinctifs, dès la naissance ils servent à communiquer l’accord ou le désaccord, le confort ou l’inconfort, le plaisir ou la douleur et, profitant de l’occasion, l’imagination les utilise pour apprendre. J’apprends à plaire aux autres en me servant de leur rire comme guide et je rie pour qu’ils apprennent à me plaire, mais je n’apprends pas grand chose à rire de mes travers sinon que je ne les contrôle pas pourtant, il y a de plus en plus d’humoristes qui le font à ma place et qui réussissent effectivement à me faire rire ! Avec eux, on peut se moquer de nos difficultés ou de nos malchances, se parodier et ironiser sur notre pauvre sort, se taquiner et plaisanter sur tous les sujets, mêmes ceux qui sont tabous. Un peu comme pour le soulagement que procure une prière, se déculpabiliser de nos comportements servirait à soulager notre imagination, car ils l’inquiéteraient souvent et, à cause du bénéfice de la cohésion, elle serait d’autant plus soulagée de voir que les autres en rient aussi, mais ce soulagement ne l’aiderait aucunement à les comprendre.

La compréhension est aussi exclue dans les nombreuses émissions de bouffe et de voyage, de quiz et de romans savons, de télé-réalités diverses, de sports et de variétés, ...etc., mais chacune d’elles utilise ce plaisir particulier pour nous fidéliser, pour que nous recommencions, justement ce que l’imagination veut faire dès qu’un apprentissage lui procure du plaisir. Selon moi, l’imagination y trouve encore son compte parce qu’elle serait soulagée de ne plus avoir à réfléchir, comme quand elle prie et, naturellement, elle serait d’autant plus soulagée de voir que les autres le sont aussi. En reproduisant ce type de plaisir, elle éviterait de se tromper en se restreignant elle-même, car le risque est malheureusement sa seule fonction. Vu le grand nombre de ces émissions, peut-être est-elle fatiguée de prendre des risques, mais peut-être aussi n’a-t-elle pas encore trouvé le meilleur moyen de fonctionner.

L’imagination est apparue récemment chez nous, elle est encore très jeune mais, à mesure qu’elle améliore la survie de son espèce, elle augmente ses propres possibilités d’évolution. En sachant que notre seul avantage sur les autres animaux a été l’apprentissage, elle devrait progressivement apprendre à mieux utiliser les nombreux plaisirs qui s’offrent à elle, comme celui des drogues qu’elle cherche encore trop souvent à réitérer au risque de développer une dépendance, celui de la cohésion qui l’empêche de questionner le meneur, celui de mener qui manque d’humilité, celui de traiter ses semblables comme s’ils n’étaient pas de la même espèce, l’extravagant plaisir sexuel qui empêche la compréhension homme/femme, celui de lire l’avenir ou de se fier au passé, d’accumuler des gains sans nécessité, de manger, de s’anesthésier, …etc.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 16:02

Encore une fois je n'ai pas énoncé les notions de bien et de mal, la vertu n'a rien à voir avec cela.
L'éducation a t-elle à voir avec le bien ? Le respect a t-il à voir ?
Non, car le bien et le mal n'existent pas.

Pourtant, Hitler n'a infligé que des douleurs à l'humanité, et l'a conduite d'un pas vif vers le chaos, le monde que tu souhaites inconsciemment, le monde artificiel sans amour et donc sans humanité.

Le passé ne se change pas, et l'avenir n'est pas prévisible, il se construit dans le moment présent. Car il n'y a que le moment présent, le reste n'existe pas, et par ce que tu décides d'être et de faire, tu construiras ton avenir et tu influenceras celui des autres, mais quel serait cet avenir sans l'amour et sans humanité ?

Je ne parle même pas d'économie, je ne parle ici que de l'Homme, aveugle qui croit trouver le bonheur dans le matériel. Les Hommes courent désespérément vers ce leurre.
Quant à l'artificiel, nous sommes en effet capables de créer, mais tout autant capables de détruire, c'est de cela que je parle.
Il convient d'utiliser notre imagination justement, non pour servir notre quête égoïste du leurre.
Nous pouvions nous en contenter lorsque nous étions encore des singes, des animaux, afin de survivre. Mais nous évoluons, l'intelligence est une grande force qui doit être canalisée, de plus une telle force implique des responsabilités.

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 16:26

Heraneko a écrit:Non, car le bien et le mal n'existent pas.
Tu as compris le principal, mais je crois qu'il te reste des bribes de culpabilité, qui transparaissent dans tes réponses.
Pourtant, Hitler n'a infligé que des douleurs à l'humanité, et l'a conduite d'un pas vif vers le chaos, le monde que tu souhaites inconsciemment, le monde artificiel sans amour et donc sans humanité.
Je ne crois pas à l'amour, mais à l'empathie, qui découle de l'imagination. L'empathie vient de l'idée selon laquelle on peut se mettre à la place de l'autre, comme si on pouvait percevoir son point de vue, ce qui est une impossibilité physique. On peut imaginer ce que l'autre pense ou ressent, mais on ne peut pas le comprendre, d'autant plus qu'on n'arrive même pas à se comprendre soi-même bien souvent. lol!
Le passé ne se change pas, et l'avenir n'est pas prévisible,.... par ce que tu décides d'être et de faire, tu construiras ton avenir et tu influenceras celui des autres, mais quel serait cet avenir sans l'amour et sans humanité ?
Il est impossible de prévoir l'avenir, par conséquent, ce que nous pouvons faire de mieux, c'est de nous entendre entre nous jusqu'à ce qu'il advienne, et cesser de croire que nos propres valeurs auront été meilleures à terme.
Je ne parle même pas d'économie, je ne parle ici que de l'Homme, aveugle qui croit trouver le bonheur dans le matériel. Les Hommes courent désespérément vers ce leurre. Quant à l'artificiel, nous sommes en effet capables de créer, mais tout autant capables de détruire, c'est de cela que je parle.
L'imagination humaine est parfaitement capable de se mettre dans le pétrin définitivement, mais jusqu'à date, elle s'en est pas trop mal sortie. Nous sommes un essai dans la grande chaîne de l'évolution et, quelles que soient nos inquiétudes, il nous est impossible de prévoir le résultat final.
Il convient d'utiliser notre imagination justement, non pour servir notre quête égoïste du leurre.
Notre imagination fonctionne au hasard pour avancer ses possibilités, et il lui faut du temps pour les vérifier, donnons nous le temps et, en attendant, contentons-nous de trouver de meilleurs moyens pour ne pas finir par disparaître, comme par exemple en nous entretuant.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par gaston21 le Mer 3 Avr 2013 - 17:06

M'enfin a écrit:
ACourvoisier a écrit:Les talibans sont loin de moi, et j'en suis fort reconnaissant, car l'honneur est encore moins blanchissable que l'argent.
lol!
Et si c'était la femme de ta vie qui semblait s'annoncer devant toi, tu n'inclinerais même pas la tête?
C'est pas la tête qui s'incline à ce moment-là, pette de rire mais j'ai mis un X sur cette inclinaison-là depuis quatre ans et je ne m'en porte pas plus mal. Faut dire que, l'inclinaison s'inclinant d'elle-même avec l'âge, je n'ai pas beaucoup de mérite. Par contre, je vois beaucoup plus clair dans ce petit jeu-là depuis ce temps, une sorte de jeu subconscient qui se joue de notre imagination continuellement. Je digresse mais, comme je le disais, le sujet le permet. okey

M'enfin...66 ans , et l'étendard en berne...Du nerf, camarade ! Encore trois ans, et le chiffre de ton âge te donnera sans doute un nouvel élan, pour peu que tu le mettes en pratique !
Pour mettre un peu de rire dans un sujet austère... Un grand sourire !



gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 17:12

Tu ne crois pas en l'amour, voilà le problème.
Que fais-tu de la compassion ? Du don ?

Je ne parle pas de valeur, je ne parle que d'amour et de paix.
L'avenir ne se prévoit pas, il se construit dans l'instant présent, tu influences l'avenir de façon positive ou négative par chacune de tes pensées.

Je ne ressens aucune culpabilité, uniquement des responsabilités en tant que terrien.
Pas trop mal sortis dis-tu ?
Nous nous autodétruisons, rappelle toi.

Il faut faire une nuance entre fautif et responsable, et nous sommes seuls responsables de l'avenir par notre influence individuelle.
Cette influence qui ne peut être que positive dans l'intention vertueuse.

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par gaston21 le Mer 3 Avr 2013 - 17:21

Heraneko, je suis certain que l'âge que tu indiques est faux, et je ne suis pas le seul à le penser. Un ado. de 17 ans est bien loin de ton orthographe parfaite et de ta rédaction excellente; et tu exprimes des opinions et des arguments d'adulte . Sauf à être un génie, bien sûr ! Allez, accouche de ton âge réel ; on te pardonnera . De mon côté, à 80 ans, je suis le neveu de dede qui en a 70 ! Jure devant tous les membres du forum que tu n'as pas menti sur ton âge ! Sans rancune !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 17:33

Je jure d'avoir 17 ans.
Je commence à être embarrassé par cette remarque perpétuelle... silent
De toute façon l'âge importe peu, si ?

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Jipé le Mer 3 Avr 2013 - 17:42

gaston21 a écrit:Heraneko, je suis certain que l'âge que tu indiques est faux, et je ne suis pas le seul à le penser. Un ado. de 17 ans est bien loin de ton orthographe parfaite et de ta rédaction excellente; et tu exprimes des opinions et des arguments d'adulte . Sauf à être un génie, bien sûr ! Allez, accouche de ton âge réel ; on te pardonnera . De mon côté, à 80 ans, je suis le neveu de dede qui en a 70 ! Jure devant tous les membres du forum que tu n'as pas menti sur ton âge ! Sans rancune !
Eh Gaston ! On ne s'en fout pas un peu de son âge ? Moi si, c'est un membre comme un autre ici et "jurer" ça veut dire quoi au juste ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27160
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 17:45

Heraneko a écrit:De toute façon l'âge importe peu, si ?
Si, ça rend parfois jaloux! sourire À ton âge, je ne savais pas m'exprimer, et ça ne s'est pas amélioré beaucoup je trouve, par contre, tu n'as pas encore rejeté Dieu, alors que moi je l'avais déjà fait. On ne peut pas tout avoir en même temps, les avoirs viennent avec le temps,..... dit-il un peu trop fier de celle-là! vieux
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 17:48

Jipé a écrit:Eh Gaston ! On ne s'en fout pas un peu de son âge ? Moi si, c'est un membre comme un autre ici et "jurer" ça veut dire quoi au juste ?
Je crois que c'était juste un compliment déguisé, hein Gaston?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 18:00

M'enfin a écrit:Si, ça rend parfois jaloux! sourire À ton âge, je ne savais pas m'exprimer, et ça ne s'est pas amélioré beaucoup je trouve, par contre, tu n'as pas encore rejeté Dieu, alors que moi je l'avais déjà fait. On ne peut pas tout avoir en même temps, les avoirs viennent avec le temps,..... dit-il un peu trop fier de celle-là! vieux

Si, tu t'exprimes très bien, et ta thèse est bien faite également...

Je ne pense pas rejeter Dieu un jour, et même si je le faisais, quelle importance...
Je trouve juste qu'il est bon et cohérent de donner un sens à notre vie, et aux évènements auxquels nous faisons face. Et je crois que ma foi se renforcera avec le temps, à mesure des épreuves et des souffrances (ce qui peut paraître paradoxal pour beaucoup de gens). C'est la souffrance qui fait grandir et qui donne du plomb dans la tête, mais il ne faut pas pour autant devenir sado-maso, juste apprécier ce que l'on a.
J'ai ma propre "vision" de Dieu, une vision presque agnostique... Un équivalent sur lequel nous divergeons entre croyants et athées par nos interprétations. Je crois tout simplement que cette entité invisible que l'on nomme Dieu et que l'on personnifie dépasse de loin notre entendement, c'est pourquoi les croyances n'ont réellement aucune utilité...

Je ne dirais pas avoir foi en Dieu... Je dirais avoir foi en la vie et en l'amour tout simplement...

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 18:12

Heraneko a écrit:Tu ne crois pas en l'amour, voilà le problème. Que fais-tu de la compassion ? Du don ?
Il n'y a pas de compassion sans retour, pour toi c'est la vie éternelle là-haut, pour moi c'est la réciprocité ici bas. Je suis empathique envers mes semblables, mais si je dois faire des compromis pour m'entendre avec eux, je m'attends à ce qu'ils en fasse aussi, je suis égalitariste quoi!
Je ne parle pas de valeur, je ne parle que d'amour et de paix.
L'amour et la paix sont, soit des valeurs, soit des absolus, et comme je ne crois pas qu'il y ait de panacée universelle pour nous entendre entre nous, je ne crois pas non plus qu'il y ait de repère universel pour y arriver. L'amour et la paix seraient donc des leurres, pour s'entendre durablement, il faut faire des compromis de part et d'autre, et non dans un seul sens.
L'avenir ne se prévoit pas, il se construit dans l'instant présent, tu influences l'avenir de façon positive ou négative par chacune de tes pensées.
Il n'y a pas plus de positif-négatif que de bien-mal, l'avenir se construit tout seul, il ne s'influence pas. Tu donnes un sens imaginaire à l'avenir, et tu vérifies ce sens à mesure que l'avenir se présente, s'il se présente bien tu continues, sinon tu changes de sens, vérification qui justifie chacune des avancées de nos gestes à mesure que nous les développons.
Nous nous autodétruisons, rappelle toi.
Nous prévoyons un malheur, mais ce n'est pas chose faite. .
c'est pourquoi les croyances n'ont réellement aucune utilité...
Selon moi, nos croyances répondraient à la nécessité, pour l'imagination, de se pardonner elle-mêmes ses erreurs, car le risque serait sa seule vertu.
Il faut faire une nuance entre fautif et responsable, et nous sommes seuls responsables de l'avenir par notre influence individuelle.
À vouloir trop diriger un avenir imprévisible, on risque de s'enfoncer encore plus dans le pétrin, il faut juste mieux réguler le présent, ce qui devrait développer d'avantage de possibilités pour le futur, des possibilités qui pourraient être utiles à court terme, et d'autres à long terme Voici un autre extrait de ma thèse à ce sujet:
Spoiler:
13. Les différents types de hasard
Pour qu’il y ait évolution, les lois de la nature ne doivent pas changer, car elles servent justement à réguler le changement. Depuis toujours, les anciennes lois naturelles deviennent progressivement le fondement des plus récentes, et le cumul de leur découverte constitue ce qu’on appelle la Connaissance. La Reptation n’en représente qu’une parcelle, mais son application à tout ce qui existe y jette un éclairage inédit. Pour deux atomes d’une même molécule, la règle commune consiste à s’accorder à la lumière de l’autre : d’abord, chacun doit évidemment produire les mêmes impulsions lumineuses que l’autre, mais aussi, chacun doit produire ses impulsions au moment où il perçoit celles de l’autre. Pour conserver leur ponctualité, si l’un est accéléré l’autre devra accélérer aussi, mais plus tard puisque leur lumière n’est pas instantanée.

Puisqu’elle est constante, cette lumière transporte alors, sous forme d’effet Doppler, une valeur très précise de leur variation temporelle, ce qui induit entre eux des accélérations qui observent la même ponctualité, mais dont l’importance peut varier avec l’effet Doppler, la résistance avec l’intensité des impulsions incidentes, et le sens avec leur inclinaison. Ces accélérations sont si ponctuelles quand elles sont constantes que les impulsions qui s’en échappent absorbent presque totalement les impulsions incidentes dans la ligne de visée des accélérations . Cette valeur que transporte la lumière entre les atomes est semblable à celle que nous transportons intellectuellement entre nous, et la seule façon d’échanger nos valeurs sans nous heurter est aussi de nous accorder entre nous sur des règles communes : toujours la même loi naturelle fondamentale. Découvrir les lois naturelles permet d’éviter certains accidents et, de la même manière, nous devrions découvrir de nouvelles lois sociales à mesure que nos sociétés évoluent, ce qui devrait en régulariser les mouvements et nous permettre d’éviter leurs précédents soubresauts.

Par ailleurs, le hasard des mutations, des croisements génétiques, de l’imagination, des rencontres sociales, …etc., a provoqué l’évolution intellectuelle qui nous permet maintenant de découvrir et d’utiliser ces lois : il ne s’agit donc pas du même type de hasard que celui qui cause les soubresauts. Ce dernier est destructif, mais il est perceptible et mesurable, de sorte qu’il demeure prévisible, évitable et surtout non désirable. Au contraire, celui qui provoque l’évolution est constructif, mais aussi imperceptible et impondérable, ce qui le rend imprévisible, inévitable et surtout désirable. Avec la Reptation toutefois, la comparaison ne s’arrête pas là : le premier type de hasard concerne la rencontre entre deux reptations d’un même ordre, comme celle entre deux molécules, deux individus ou deux pays, et le deuxième induit l’Existence avec un grand E, une reptation composite inextricable qui passe simultanément de la reptation entre les particules à celle entre les astres dont les mêmes particules font partie, de celle entre les individus à celle entre les nations dont les mêmes individus font partie, de celle entre les neurones à celle entre les idées dont les mêmes neurones font partie.

Imbriquées les unes dans les autres, toutes ces reptations évoluent de manière simultanée mais en y subissant d’inévitables décalages temporels. Si, par hasard, une mutation génétique apparaît et que, par hasard, l’individu concerné survit parce qu’elle lui est utile, elle risque de se transmettre à toute la population si, par hasard encore, elle est utile à cette population et le demeure suffisamment longtemps. Le changement apparu sur la reptation initiale entre les deux brins d’une molécule d’ADN transite d’une échelle à l’autre et finit par atteindre celle entre les espèces. À chaque étape, il faut du temps pour que le changement progresse, ce qui induit l’inévitable résistance qui participe au changement, à commencer par celle qui justifie la masse de chacun des atomes en cause.

Si les possibilités constructives de la vie et de la société se développent simultanément et en plusieurs lieux différents, au contraire, celles de l’imagination se développent une à la fois et sont triées sur le volet, ce qui n’empêche pas cette dernière de les accumuler et de les ramifier avant de les exprimer, d’où la nécessité de réitérer virtuellement ces possibilités pour en soupeser le plaisir et les retenir si elle veut apprendre efficacement, fonction que l’espèce ou la société ne pourront jamais développer car leur milieu change aussi rapidement que de nouvelles possibilités surgissent, mais que l’imagination a pu développer puisqu’elle pouvait vérifier et corriger concrètement certaines de ses possibilités virtuelles sans que le milieu où elle se trouvait ne change de manière significative.

Nos interactions provoquent des accélérations entre nous au même titre que la lumière entre les atomes, mais ces accélérations dépendent d’abord de chacune de celles entre nos atomes, dont dépend ensuite le déplacement de nos molécules les unes par rapport aux autres. Parce que la lumière échangée entre les atomes est beaucoup plus puissante que celle qui s’échappe des molécules, les échanges entre les molécules sont beaucoup plus lents et diversifiés que ceux entre leurs propres atomes, et nos propres échanges le sont encore d’avantage, ce qui explique la lenteur mais aussi la grande diversité de choix simultanés dont dispose l’évolution sociale. Avec internet, je peux même évoluer intellectuellement sans me déplacer, augmentant ainsi la quantité de choix que je peux faire dans un même temps, et diversifiant simultanément les possibilités d’évolution de ma société, les miennes, celles d’internet, …etc. Puisque ce genre d’interaction est en train de devenir la norme et qu’il est très prolifique, il devrait considérablement accélérer tous les types d’évolution qui dépendent de l’imagination.


Dernière édition par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 18:36, édité 1 fois
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 18:27

Heraneko a écrit:Si, tu t'exprimes très bien, et ta thèse est bien faite également...
Merci! Tu me prends au dépourvu! accueil
Je suis un peu beaucoup ému là, je suis si incertain de ce que j'avance, et si incertain de pouvoir l'exprimer correctement! C'est curieux comme on peut continuer d'écrire malgré les larmes alors qu'il est plus difficile de parler la gorge serrée!
Je ne dirais pas avoir foi en Dieu... Je dirais avoir foi en la vie et en l'amour tout simplement...
Je me méfie de l'amour, j'y ai goûté, et j'ai fait souffrir trop de monde, à commencer par moi bien sûr. Peut-être suis-je un peu trop sensible après tout, qui sait?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 18:37

M'enfin a écrit:Il n'y a pas de compassion sans retour, pour toi c'est la vie éternelle là-haut, pour moi c'est la réciprocité ici bas. Je suis empathique envers mes semblables, mais si je dois faire des compromis pour m'entendre avec eux, je m'attends à ce qu'ils en fasse aussi, je suis égalitariste quoi!

Oui, évidemment, il y a toujours une raison profonde à nos actes...
Je ne veux pas la "vie éternelle", je veux juste un monde plus juste et plus égalitaire tiens !
Et je veux mourir en paix avec moi-même, car la vie est un combat contre soi-même en fin de compte...

En ce qui concerne ton égalitarisme: "Si vous n'aimez que ceux qui vous aiment, quel mérite en aurez-vous ?"
Tu es de cette façon réactif, et non actif.
Mets-y ton grain de sel, sois serviable envers ton prochain (dans la juste mesure des choses, pas besoin de lui laver les pieds...), si chacun est égalitariste et ne fait qu'attendre pour réagir, on stagne n'est-ce pas ?

Valeurs, non, absolu oui, je crois en cet absolu que j'appellerais amour universel...
L'avenir ne se décide pas ou ne se prévoit pas, je suis d'accord, mais chacun de nous l'influence !
Et ce sont finalement les intentions qui construisent cet avenir: à force d'être avide et égoïstes, nous nous autodétruisons, mais si chacun commençait à agir dès l'instant dans l'intention d'amour 'partage, empathie, compassion etc...), nous pouvons au moins prévoir une chose: le monde de demain sera meilleur.
C'est la métaphore des bons et des mauvais fruits: les intentions. L'être humain est créateur par son amour mais destructeur par le vice.

J'ai tendance à illustrer mes propos avec des termes bibliques, j'espère qu'ils ne seront pas discrédités à vos yeux pour autant...

M'enfin a écrit:
Nous prévoyons un malheur, mais ce n'est pas chose faite.

Il convient alors d'agir le plus tôt possible pour que cela ne se produise pas.

M'enfin a écrit:
À vouloir trop diriger un avenir imprévisible, on risque de s'enfoncer encore plus dans le pétrin, il faut juste mieux réguler le présent, ce qui devrait développer d'avantage de possibilités pour le futur, des possibilités qui pourraient être utiles à court terme, et d'autres à long terme.

Tout à fait. sourire

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 18:46

M'enfin a écrit:Merci! Tu me prends au dépourvu! accueil
Je suis un peu beaucoup ému là, je suis si incertain de ce que j'avance, et si incertain de pouvoir l'exprimer correctement! C'est curieux comme on peut continuer d'écrire malgré les larmes alors qu'il est plus difficile de parler la gorge serrée!

Heureux de te rappeler cette forme de joie, qui au final ne s'exprime qu'à travers l'amour: je t'ai fait un compliment en guise de don. Wink
Il ne faut pas douter de soi, à partir du moment où l'on est soi-même il faut foncer...

M'enfin a écrit:
Je me méfie de l'amour, j'y ai goûté, et j'ai fait souffrir trop de monde, à commencer par moi bien sûr. Peut-être suis-je un peu trop sensible après tout, qui sait?

Tu as peur de l'amour à cause des souffrances que cela peut engendrer. Tu ne veux donc plus prendre le risque d'aimer: mais de quel amour parles-tu ?
Tu parles d'amour conditionnel, possessif, je parle moi d'amour inconditionnel. Si ce petit monde t'aimait inconditionnellement, jamais tu ne les aurais déçu, et jamais ils n'auraient souffert. De même pour toi: tu as été déçu, tu as souffert, parce que tu attendais quelque chose et tu ne l'as pas eu.
De la reconnaissance par exemple... Ou autre chose que sais-je.
Nous apprenons à aimer sur Terre. Wink
La sensibilité est une grande force, il faut l'exploiter et non la subir.

Je te souhaite de connaître un jour la joie de l'amour parfait, dans ce monde ou dans un autre... Qu'il vienne de Dieu lui-même ou d'un petit enfant insouciant, un petit sauveur quoi. lol!


Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 19:09

Heraneko a écrit:je t'ai fait un compliment en guise de don. Wink
J'espère que tu n'as pas trop exagéré, la confiance en soi ne doit pas dépasser nos limites quand même! lol!
Je te souhaite de connaître un jour la joie de l'amour parfait, dans ce monde ou dans un autre... Qu'il vienne de Dieu lui-même ou d'un petit enfant insouciant, un petit sauveur quoi. lol!
L'accord parfait n'existe pas, même Céline Dion n'y est pas arrivée, la preuve, je n'aime pas ses chansons. lol! Ma thèse ne prévoit même pas d'accord parfait pour elle même, pourtant, elle est si parfaite! croule de rire réflexion personnelle.  - Page 6 2223884064 pette de rire je sors

M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 19:19

M'enfin a écrit: L'accord parfait n'existe pas, même Céline Dion n'y est pas arrivée, la preuve, je n'aime pas ses chansons. lol! Ma thèse ne prévoit même pas d'accord parfait pour elle même, pourtant, elle est si parfaite! croule de rire réflexion personnelle.  - Page 6 2223884064 pette de rire je sors


L'amour parfait pourtant existe: c'est l'amour sans condition.

Tu crées le désaccord entre Céline Dion et toi en disant: "c'est nul j'aime pas".
Le jugement est responsable de tous les désaccords et conflits, aimer sans condition c'est avant tout ne pas juger.

Voilà d'ailleurs pourquoi un Dieu juge ne peut pas exister, c'est complètement incohérent, avis aux religieux...

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 19:43

Heraneko a écrit:L'amour parfait pourtant existe: c'est l'amour sans condition.
Mon imagination peut imaginer n'importe quoi à partir de ce qu'elle connait déjà, mais je trouve qu'elle a un peu de difficulté à imaginer l'impalpable, l'éternel, ou l'infini. Serait-ce parce qu'elle dépasse un peu ses limites quand elle essaie de faire ça?
Le jugement est responsable de tous les désaccords et conflits, aimer sans condition c'est avant tout ne pas juger.
Selon moi, le jugement serait de trop quand il s'agirait de vouloir conserver ses automatismes à tout prix, mais il serait inévitable quand il s'agirait d'avancer du nouveau. Si mes paroles risquent de faire du tord aux autres en dépassant ma pensée, je suis en train de juger que mes idées sont meilleures que celles des autres, mais je dois absolument dépasser ma pensée pour avancer du nouveau sinon, ce ne sera pas du nouveau.
Voilà d'ailleurs pourquoi un Dieu juge ne peut pas exister, c'est complètement incohérent, avis aux religieux...
Je dirais que, ce que nous devrions laisser tomber, ce sont tous nos absolus, toutes ces valeurs que nous finissons par prendre pour acquises avec le temps, et que nous devrions nous concentrer sur ce qui n'a jamais varié avec le temps, nos règles sociales, à commencer par celle qui nous empêche de tuer le voisin parce qu'il prétend avoir de meilleures valeurs que les nôtres. lol!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par AC* le Mer 3 Avr 2013 - 20:09

Heraneko a écrit:
M'enfin a écrit:Quand on aura compris le principe de base du cerveau, on devrait pouvoir le reproduire artificiellement, de sorte que ses gestes auraient l'air aussi vivants que les nôtres, mais pour arriver à comprendre comment la conscience fonctionne, il va de soi qu'il ne faut pas l'attribuer à Dieu, non?

Des robots ?
Les japonais savent déjà le faire.
Il est impossible de reproduire un cerveau dans tous ses aspects, encore moins un cerveau humain.
Le robot a l'air vivant, mais il ne l'est pas, et il n'a pas le libre-arbitre. Il reproduit bêtement ce pour quoi il a été programmé.
Pour ce qui est de la conscience, laisse moi rire...
Pour l'imagination et la créativité, c'est carrément surréaliste.
En dépit de mes doutes sur les projets, je n'irai pas si loin.

Je pense même qu'on doit respecter les machines (je le sais, j'ai été brise-fer toute ma jeunesse).

Pour ma part, je n'exclurai pas la conscience d'un tel cerveau.

Sache qu'il existe déjà des machines dites du Test de Turing, capables de converser avec nous. J'ai même du rectifier une inexactitude dans mes propos. Lorsque je lui ai dit que j'avais échoué la physique, elle m'a dit (en anglais): Cela vous rend-il triste ?

Je fus carrément subjugué.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 20:12

M'enfin a écrit:Mon imagination peut imaginer n'importe quoi à partir de ce qu'elle connait déjà, mais je trouve qu'elle a un peu de difficulté à imaginer l'impalpable, l'éternel, ou l'infini. Serait-ce parce qu'elle dépasse un peu ses limites quand elle essaie de faire ça?

Il n'y a aucune difficulté à imaginer cet amour. Seulement voilà que nous avons oublié d'être simples, nous avons oublié d'être des enfants. Aujourd'hui cet amour là nous est étranger, car nous l'avons oublié.
La perfection réside en la simplicité.

M'enfin a écrit:
Selon moi, le jugement serait de trop quand il s'agirait de vouloir conserver ses automatismes à tout prix, mais il serait inévitable quand il s'agirait d'avancer du nouveau. Si mes paroles risquent de faire du tord aux autres en dépassant ma pensée, je suis en train de juger que mes idées sont meilleures que celles des autres, mais je dois absolument dépasser ma pensée pour avancer du nouveau sinon, ce ne sera pas du nouveau.

Pourquoi ?


Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par Heraneko le Mer 3 Avr 2013 - 20:18

ACourvoisier a écrit:

Je pense même qu'on doit respecter les machines (je le sais, j'ai été brise-fer toute ma jeunesse).

Pour ma part, je n'exclurai pas la conscience d'un tel cerveau.

Sache qu'il existe déjà des machines dites du Test de Turing, capables de converser avec nous. J'ai même du rectifier une inexactitude dans mes propos. Lorsque je lui ai dit que j'avais échoué la physique, elle m'a dit (en anglais): Cela vous rend-il triste ?

Je fus carrément subjugué.

Commençons par témoigner du respect pour la vie avant de parler de machines.

Ces mots viennent d'un programme, pas d'une conscience, encore moins d'une intention. Cette machine ne t'a témoigné aucune compassion, elle n'a fait que t'en donner l'illusion en obéissant à son programme.

Heraneko
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 315
Localisation : Olympe
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : neutre
Date d'inscription : 21/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par orthon7 le Mer 3 Avr 2013 - 20:58

Heraneko a écrit:
ACourvoisier a écrit:

Je pense même qu'on doit respecter les machines (je le sais, j'ai été brise-fer toute ma jeunesse).

Pour ma part, je n'exclurai pas la conscience d'un tel cerveau.

Sache qu'il existe déjà des machines dites du Test de Turing, capables de converser avec nous. J'ai même du rectifier une inexactitude dans mes propos. Lorsque je lui ai dit que j'avais échoué la physique, elle m'a dit (en anglais): Cela vous rend-il triste ?

Je fus carrément subjugué.

Commençons par témoigner du respect pour la vie avant de parler de machines.

Ces mots viennent d'un programme, pas d'une conscience, encore moins d'une intention. Cette machine ne t'a témoigné aucune compassion, elle n'a fait que t'en donner l'illusion en obéissant à son programme.

ok, Heraneko mais ne voie tu pas le nombre d'années d'avance que nous avons sur les robots
alors attention, il pourrait nous prendre au dépourvue.
si dieu à créé les hommes, et que nous nous créons les robots à nôtre image. ref
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

réflexion personnelle.  - Page 6 Empty Re: réflexion personnelle.

Message par M'enfin le Mer 3 Avr 2013 - 21:01

Heraneko a écrit:La perfection réside en la simplicité.
Et la simplicité pourrait se définir comme étant ce qui possède le moins d'imprévu pour soi, ce qui coïncide le mieux avec ses propres automatismes. Pour exécuter tous nos geste avec autant de coordination et de précision, il faut effectivement beaucoup de simplicité dans le mécanisme qui les entretient, mais il faut aussi un certain jeu pour tenir compte des imprévus, une certaine imprécision, qui est tout sauf parfaite. Pour développer un nouveau geste, mon imagination doit en modifier un ancien au hasard, et le réitérer si sa sensation réelle coïncide avec la sensation imaginée. Elle pourra alors imaginer que le nouveau geste sera parfait, mais si son milieu change, elle devra en imaginer un nouveau. Son concept de perfection est donc seulement imaginaire.
Pourquoi ?
À cause de l'inertie de nos idées. Si tu as consulté mon site, tu as vu l'animation qui illustre la reptation entre les atomes lors du mouvement constant de leur molécule. Au début et à la fin de chacun de leurs pas, ils doivent résister à leur accélération ou leur décélération, ce faisant, ils accélèrent en retard sur les impulsions lumineuses, et ils décélèrent en retard aussi, dépassant ainsi constamment leur propre synchronisme. Dans le cas de nos gestes, ce dépassement se nomme de l'inertie, et dans le cas de notre pensée, ça s'appelle dépasser sa pensée. Dans une discussion, il est donc impossible de ne pas dépasser sa pensée involontairement, mais parfois on exagère volontairement et l'autre se sent jugé, dans le cas de ma thèse, je dois nécessairement dépasser ma pensée aussi même si je ne veux pas, mais si j'exagère volontairement, c'est moi qui risque d'être discrédité. L'inertie des deux atomes de mon animation ne provoque pas non plus le même effet selon que l'atome se situe en avant ou en arrière du mouvement de la molécule, elle garde les atomes plus longtemps à leur place au début de leur accélération, et les entraîne plus loin que prévu à la fin de leur décélération, mais puisque ce décalage se transmet constamment entre eux par effet Doppler, ils peuvent le combler tout aussi constamment par leurs accélérations.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum