L'athéisme et la mort

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 17:58

Bulle a écrit:
Jean Doute a écrit: L'instinct ne se réfléchit pas, ni pour l'envie de se reproduire, ni pour rien d'autre, hormis le besoin irrépressible de respirer l'air du temps, qui ne demande d'ailleurs aucune réflexion particulière.
Pourrait-on soutenir que la personne qui se sait stérile a perdu tout instinct de conservation?
Et c'est bien parce que l'instinct ne se réfléchit pas que l'instinct de conservation n'a pas grand chose à voir avec ce qui est élaboré, c'est-à -dire moi "je veux vivre". Depuis la première cellule vivante et nous avons du patrimoine génétique de celle-ci, l'évolution de l'espèce est fondée sur la reproduction.
Pour le comprendre essaie de comparer l'attitude des pays sous-développés où l'on n'a pas de quoi se nourrir et où l'espérance de vie est au ras des pâquerettes et l'attitude des pays dits riches : ceux qui savent très bien que leur espérance de vie est limitée font beaucoup plus d'enfants que les nantis des pays dits riches. Cela ne t'interpelle pas ?
Ils sont et restent instinctifs tant qu'ils ne sont pas "éduqués" ; et il est même très difficile de leur faire admettre, par exemple,  une contraception, et pas que pour des raisons religieuses.

J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par M'enfin le Mer 31 Juil 2013 - 18:01

troubaadour a écrit:
M'enfin a écrit:la mort naturelle d'un individu augmente aussi les possibilités d'évolution, parce qu'elle augmente nécessairement la diversité des idées.
hein ? ketudis ? allo ? alloooooo ! je capte mal.... y a de la friture sur les ondes....
Ça va, la ligne est rétablie? hello 
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Bulle le Mer 31 Juil 2013 - 18:11

Jean Doute a écrit:En attendant, permets moi de souligner que la procréation n'est pas un but mais un moyen, ce qui est sensiblement différent.
Un moyen de répondre aux pulsions de  l'instinct de conservation ... C'est bien ce que Jipé essaie de t'expliquer sourire 
Pour le reste (tes considérations hautement moralistes) il te faudra te souvenir que pour assurer la continuité de l'espèce la nature a cru bon d'accompagner l'acte sexuel d'une bonne dose de jouissance, ça n'est sans doute pas pour rien.
Ouaip ! Qui n'a pas entendu l'orgasme de l'insecte qui se reproduit ! lol! 
Cela étant :
1) l'acte sexuel n'est pas forcément lié à la procréation,
2) la jouissance non plus : la masturbation est stérile, les plaisirs homosexuels également
3) de nombreuses zones érogènes tels que l'anus, nombrils, aisselle n'ont pas grand chose à voir avec la fécondité

Au bout du compte je me demande si ce n'est pas toi qui est un peu coincé dans la "morale" sourire

_________________
Hello Invité !  Le L'athéisme et la mort - Page 3 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44844
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Bulle le Mer 31 Juil 2013 - 18:13

Jean Doute a écrit:J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Bah non puisqu'il ne faut pas confondre l'instinct de conservation et la peur de la mort, liée au refus de la finitude, ou à l'angoisse de l'après...

_________________
Hello Invité !  Le L'athéisme et la mort - Page 3 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44844
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par M'enfin le Mer 31 Juil 2013 - 18:15

Jean Doute a écrit:J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Je suis d'accord avec toi JD pour dire que l'instinct sexuel n'a rien à voir avec les individus, que c'est un instinct qui ne profite qu'à l'espèce, de sorte que nous pourrions théoriquement nous en passer si nous pouvions recueillir le sperme quand même et inséminer artificiellement les femmes. Je dis théoriquement parce que nous n'aurions qu'à conserver la même diversité génétique que la nature pour éviter l'eugénisme et que, la biologie humaine étant complexe, il serait difficile d'enlever cet instinct sans tout chambouler. Par contre, je ne vois pas comment nous pourrions nous passer de notre instinct de conservation.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Rio sur Seine le Mer 31 Juil 2013 - 18:19

Bulle a écrit:
T'as lu ça où ?
Ici
Et je souligne que le problème tel que tu le poses est tout à fait réducteur.
Si l'on souhaite soutenir que la mort est la condition indispensable à la continuation de la vie on ne peut pas se limiter à cette expression biblique de l'Ancien Testament, qui ne parle pas d'ailleurs que des seuls vertébrés humains et où les gens meurent vieux, certes, mais meurent aussi.

Désolé mais je ne vois pas vraiment de quoi tu parles.

Apriori on dit la même chose, donc je sais pas où est le problème.

Tu as peut-être du mal avec le "on" qui est un pronom impersonnel et que tu interprètes comme un pronom personnel. De plus je suggère un conditionnel "si"; "si l'on considère...". Je suggère conditionnellement une idée impersonnelle, mais il faut comprendre qu'elle ne m'appartient pas et je n'y adhère pas.

Rio sur Seine a écrit:Si l'on considère que l'expression de la vie à notre seule échelle de mammifères vertébrés que l'on dénomine par "êtres humain" identifiant de type de prédateurs, est seulement exclusif à l'espace temps de cette seule et unique planète, l’expression biblique "Croissez et multipliez-vous" arrivée à un certain point risque de poser des problèmes.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par M'enfin le Mer 31 Juil 2013 - 20:21

M'enfin a écrit:
troubaadour a écrit:
M'enfin a écrit:la mort naturelle d'un individu augmente aussi les possibilités d'évolution, parce qu'elle augmente nécessairement la diversité des idées.
hein ? ketudis ? allo ? alloooooo ! je capte mal.... y a de la friture sur les ondes....
Ça va, la ligne est rétablie? hello 
Voici ce que je disais Troubaadour:
"Dans le cas de l'humain, ses possibilités physiques sont négligeables face à ses possibilités intellectuelles, à telle enseigne qu'il est maintenant capable de provoquer lui-même ses propres mutations, mais même en ce qui concerne l'évolution intellectuelle, la mort naturelle d'un individu augmente aussi les possibilités d'évolution, parce qu'elle augmente nécessairement la diversité des idées"
Je parlais donc des possibilités d'évolution intellectuelles, parce que nos idées procèdent elles aussi du hasard pour évoluer, exactement comme pour l'évolution biologique. Mais rassure-toi, tu n'es pas le seul dont la ligne griche quand je sors cette idée, y a un petit malin qui s'amuse à empêcher la transmission parce qu'il ne veut pas que nos idées changent. L'athéisme et la mort - Page 3 2223884064 
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 20:47

Jipé a écrit: Je ne comprends pas cette logique de mort pour laisser de la place aux vivants à venir?!
:

Lorsque nos premiers parents sont chassés du jardin d'Eden, Dieu leur dit "Croissez et multipliez", et comme par hasard d'immortels qu'ils étaient ils deviennent mortels.

PS: Considérons un instant cette hypothèse: la mort est vaincue. Que se passe-t-il?
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 21:24

Bulle a écrit:
Jean Doute a écrit:En attendant, permets moi de souligner que la procréation n'est pas un but mais un moyen, ce qui est sensiblement différent.
Un moyen de répondre aux pulsions de  l'instinct de conservation ... C'est bien ce que Jipé essaie de t'expliquer sourire 
Pour le reste (tes considérations hautement moralistes) il te faudra te souvenir que pour assurer la continuité de l'espèce la nature a cru bon d'accompagner l'acte sexuel d'une bonne dose de jouissance, ça n'est sans doute pas pour rien.
Ouaip ! Qui n'a pas entendu l'orgasme de l'insecte qui se reproduit ! lol! 
Cela étant :
1) l'acte sexuel n'est pas forcément lié à la procréation,
2) la jouissance non plus : la masturbation est  stérile, les plaisirs homosexuels également
3) de nombreuses zones érogènes tels que l'anus, nombrils, aisselle n'ont pas grand chose à voir avec la fécondité

Au bout du compte je me demande si ce n'est pas toi qui est un peu coincé dans la "morale" sourire

Très sainte Bulle, je doute souvent, mais soyez convaincue que je ne doute pas de votre haute autorité sur ce forum. Laissez-moi néanmoins souligner que vous passez tout aussi aisément de l'homme à l'insecte que de l'insecte à l'homme selon vos besoins. Ainsi, lorsque vous dites que l'acte sexuel n'est pas forcément lié à la procréation, de qui parlez-vous, de l'insecte ou de l'homme? la masturbation, celle de l'homme ou celle de l'insecte? même question pour le nombril, l'aisselle ou l'anus.
Autrement, je vous confirme qu'il m'arrive plus souvent qu'à mon tour d'être coincé, mais pas forcément dans le sens qu'on pourrait penser.
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Gerard le Mer 31 Juil 2013 - 21:33

Jean Doute a écrit:Voyons Gérard, la nuit ton esprit ne s'arrête pas vraiment, il est au repos, et quand tu te couches c'est toujours avec l'espoir de le récupérer intact au réveil.
Neutral Si ! Avant le cycle de sommeil paradoxal, on se trouve dans la pure inconscience.
"On n'est plus là".

Maintenant effectivement, "on se couche avec l'espoir de se réveiller", c'est donc bien la preuve que c'est la perspective qui compte, pas l'état concret. C'est pour ça que je disais que l'idéal c'est de mourir dans son sommeil : on se couche en étant persuadé de se réveiller et durant la phase d'inconscience, on meurt sans s'en apercevoir. Dès lors, où est le problème ?

pale Le seul problème qui reste dans un tel cas, c'est si il y avait une suite : conscience extra-corporelle, jugement de Dieu, réincarnation... Là effectivement, c'est l'angoisse. Mais si on est un "athée rationaliste", ça ne devrait pas arriver, non ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9018
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 21:34

M'enfin a écrit:
Jean Doute a écrit:J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Je suis d'accord avec toi JD pour dire que l'instinct sexuel n'a rien à voir avec les individus, que c'est un instinct qui ne profite qu'à l'espèce, de sorte que nous pourrions théoriquement nous en passer si nous pouvions recueillir le sperme quand même et inséminer artificiellement les femmes. Je dis théoriquement parce que nous n'aurions qu'à conserver la même diversité génétique que la nature pour éviter l'eugénisme et que, la biologie humaine étant complexe, il serait difficile d'enlever cet instinct sans tout chambouler. Par contre, je ne vois pas comment nous pourrions nous passer de notre instinct de conservation.

M'enfin, je suis moi-même d'accord avec toi, si tu remplaces "sexuel" par "de conservation" et "de conservation" par "sexuel", ce qui à priori ne devrait pas poser problème.
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 21:40

Gerard a écrit:
Jean Doute a écrit:Voyons Gérard, la nuit ton esprit ne s'arrête pas vraiment, il est au repos, et quand tu te couches c'est toujours avec l'espoir de le récupérer intact au réveil.
Neutral Si ! Avant le cycle de sommeil paradoxal, on se trouve dans la pure inconscience.
"On n'est plus là".

Maintenant effectivement, "on se couche avec l'espoir de se réveiller", c'est donc bien la preuve que c'est la perspective qui compte, pas l'état concret. C'est pour ça que je disais que l'idéal c'est de mourir dans son sommeil : on se couche en étant persuadé de se réveiller et durant la phase d'inconscience, on meurt sans s'en apercevoir. Dès lors, où est le problème ?

pale Le seul problème qui reste dans un tel cas, c'est si il y avait une suite : conscience extra-corporelle, jugement de Dieu, réincarnation... Là effectivement, c'est l'angoisse. Mais si on est un "athée rationaliste", ça ne devrait pas arriver, non ?

...
Il y a tant de personnes éveillées totalement inconscientes que je me demande si l'inconscience est le bon critère.
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Gerard le Mer 31 Juil 2013 - 21:43

Jipé a écrit:   La thanatophobie est une peur irrationnelle comme toutes les peurs phobiques, et je pense qu'avoir cette peur de mourir cache simplement la peur de ne plus être par nombrilisme.
Neutral Pas seulement par "nombrilisme" Jipé.

Comme je le disais, même un athée peut se poser la question si la mort est vraiment la garantie de ne plus exister. L'inconscience, on l'a teste tous les soirs en dormant, donc ce n'est pas elle qui fait peur. Ce qui fait peur c'est l'idée qu'il puisse "y avoir quelque chose après la mort" et que ce soit désagréable.

Wink Bref, la peur de l'inconnu. C'est une réaction normale et pas forcément narcissique.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9018
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 21:53

Bulle a écrit:
Jean Doute a écrit:J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Bah non puisqu'il ne faut pas confondre l'instinct de conservation et la peur de la mort, liée au refus de la finitude, ou à l'angoisse de l'après...

Pourriez-vous nous donner l'exemple d'une situation au cours de laquelle se percevrait l'instinct de conservation à l'œuvre chez un homme?
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 22:05

Gerard a écrit:
Jipé a écrit:   La thanatophobie est une peur irrationnelle comme toutes les peurs phobiques, et je pense qu'avoir cette peur de mourir cache simplement la peur de ne plus être par nombrilisme.
Neutral Pas seulement par "nombrilisme" Jipé.

Comme je le disais, même un athée peut se poser la question si la mort est vraiment la garantie de ne plus exister. L'inconscience, on l'a teste tous les soirs en dormant, donc ce n'est pas elle qui fait peur. Ce qui fait peur c'est l'idée qu'il puisse "y avoir quelque chose après la mort" et que ce soit désagréable.

Wink Bref, la peur de l'inconnu. C'est une réaction normale et pas forcément narcissique.

...
Quelle curieuse façon que d'argumenter à l'aide de l'athéisme alors même que l'athée est amputé de la vertu consolatrice de la foi. Du croyant et de l'athée lequel est censé être travaillé de la plus forte angoisse métaphysique? Ce qui fait peur c'est la "néantitude" ou plus précisément l'anéantissement irréversible, et non l'idée qu'il puisse "y avoir qque chose après la mort".
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Mer 31 Juil 2013 - 23:11

Bulle a écrit:
Jean Doute a écrit:J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Bah non puisqu'il ne faut pas confondre l'instinct de conservation et la peur de la mort, liée au refus de la finitude, ou à l'angoisse de l'après...

"Nous avons tous un instinct de conservation (afin de maintenir le corps en vie et en état de marche), un instinct sexuel (pour nous perpétuer dans l'environnement et à travers les générations), et un instinct social (pour nous entendre avec les autres et tisser des liens sociaux sécurisants)."
Voilà qui me parait davantage convenir.
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par troubaadour le Mer 31 Juil 2013 - 23:19

M'enfin a écrit:
Je parlais donc des possibilités d'évolution intellectuelles, parce que nos idées procèdent elles aussi du hasard pour évoluer, exactement comme pour l'évolution biologique. Mais rassure-toi, tu n'es pas le seul dont la ligne griche quand je sors cette idée, y a un petit malin qui s'amuse à empêcher la transmission parce qu'il ne veut pas que nos idées changent. L'athéisme et la mort - Page 3 2223884064 [/justify]
tu veux dire que l'idée de liberté, ou l'idée de battre sa femme, ou l'idée de voler (dans le ciel) provient d'une mutation biologique.... ?
la faculté de Penser provient surement d'une mutation biologique. Mais l'idée vient de la pensée...Enfin on va etre HS on va se faire gronder....
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Gerard le Mer 31 Juil 2013 - 23:24

Jean Doute a écrit:Quelle curieuse façon que d'argumenter à l'aide de l'athéisme alors même que l'athée est amputé de la vertu consolatrice de la foi.
Neutral Normalement, l'athée (s'il est de surcroît un "rationaliste") est censé avoir une foi : celle que rien n'existe après la mort.

Mais comme je disais, tous les athées ne sont pas forcément des rationalistes. Ils sont peut être certains que Dieu n'existe pas, mais ça ne répond pas à la question sur toutes les autres hypothèses de l'après-vie.

Jean Doute a écrit:Du croyant et de l'athée lequel est censé être travaillé de la plus forte angoisse métaphysique?
Wink L'athée est un croyant, puisqu'il CROIT que Dieu n'existe pas et qu'il n'y a rien après la mort. Celui qui est travaillé par la plus forte angoisse métaphysique, c'est celui qui DOUTE.

pale - Je suis prêt à tout accepter, je veux juste savoir QUOI.

C'est ça, l'angoisse et la peur de l'inconnu.

Jean Doute a écrit:Ce qui fait peur c'est la "néantitude" ou plus précisément l'anéantissement irréversible, et non l'idée qu'il puisse "y avoir qque chose après la mort".
Evil or Very Mad Pas du tout. La "néantitude" on peut tous imaginer à quoi ça ressemble. Pourquoi ça nous ferait peur ? Par contre, "la vie de fantôme, ou une autre vie réincarnée", à quoi ça peut ressembler ?... Et si c'était encore autre chose ? Quelque chose que personne n'a encore imaginé ?...

A-t-on une garantie que ce serait impossible ? Non. Faut le CROIRE c'est tout. Mais si on ne croit pas, alors on DOUTE et on angoisse.

dubitatif Sinon, y a aussi un autre truc lié à ton concept de néantitude c'est le regret de la vie actuelle. Comme si on t'annonçait que tu vas déménager. Tu ne sais pas où tu vas, mais tu sais que ce ne sera plus comme avant :

Crying or Very sad  - Fini le petit café le matin, fini le bonjour de la concierge, fini les amis, etc...

Mais est-ce de la peur pale ou des regrets Crying or Very sad  ?...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9018
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Jeu 1 Aoû 2013 - 1:06

Gerard a écrit: Neutral Normalement, l'athée (s'il est de surcroît un "rationaliste") est censé avoir une foi : celle que rien n'existe après la mort.
Mais comme je disais, tous les athées ne sont pas forcément des rationalistes. Ils sont peut être certains que Dieu n'existe pas, mais ça ne répond pas à la question sur toutes les autres hypothèses de l'après-vie.
La foi qui habite l'athée n'a pas la capacité d'apaiser  son angoisse.

Gerard a écrit: Wink L'athée est un croyant, puisqu'il CROIT que Dieu n'existe pas et qu'il n'y a rien après la mort. Celui qui est travaillé par la plus forte angoisse métaphysique, c'est celui qui DOUTE.
Nous voilà à proximité immédiate du sophisme.
Lorsque face à une situation redoutée présente, ou anticipée par l'imagination, l'homme sait que la fuite et la lutte sont pareillement inutiles, son action s'inhibe et c'est alors que se manifeste un sentiment d'angoisse. En l'occurrence la situation anticipée, c'est sa propre mort, et son angoisse peut être dite métaphysique.

Gérard a écrit: : Pas du tout. La "néantitude" on peut tous imaginer à quoi ça ressemble. Pourquoi ça nous ferait peur ? Par contre, "la vie de fantôme, ou une autre vie réincarnée", à quoi ça peut ressembler ?... Et si c'était encore autre chose ? Quelque chose que personne n'a encore imaginé ?....
Pourquoi réduire la peur à l'inconnu? Celui qui a peur du vide ignore-t-il ce que représente le vide qui s'ouvre devant lui?
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Jeu 1 Aoû 2013 - 1:15

Jipé a écrit:JD:
car le lien qui peut exister entre l'instinct de conservation et les pulsions sexuelles m'échappe tout à fait.
Oui je vois...sourire Mais il me semble qu'il faut avoir un minimum de "bases" pour comprendre la relation entre instinct de conservation et pulsions sexuelles, c'est pourtant un classique.
Voici un extrait d'un article Wikipédia qui me va comme un gant:

"Les psychanalystes ont longtemps considéré que les pulsions étaient la seule véritable manifestation de l'instinct, le terme pulsion ayant d'ailleurs été traduit quelquefois par instinct dans les écrits anglo-saxons. Les éthologues adoptent habituellement le terme motivation pour désigner l'équivalent de la pulsion chez l'animal mais celui-ci désigne un concept beaucoup plus objectif que la pulsion freudienne. En effet, les motivations sont beaucoup plus diversifiées et particulières et concernent toujours des activités biologiques objectives, contrairement à des concepts aussi flous et romantiques que « pulsion de vie » ou « pulsion de mort ». "

bravo
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jipé le Jeu 1 Aoû 2013 - 8:19

Je ne vois pas ce qu'il y a de "flou et romantique" dans la notion de pulsion de vie ou pulsion de mort ? dubitatif 
Il me semble que le concept est clair et bien expliqué, mais on prend ce qui arrange dans wiki, c'est bien connu, encore faut-il comprendre ce qu'on lit...
l'athée est amputé de la vertu consolatrice de la foi. Du croyant et de l'athée lequel est censé être travaillé de la plus forte angoisse métaphysique?
Vertu consolatrice de la foi croule de rire c'est bien un truc de catho cela!! C'est sûrement le croyant qui a l'angoisse la plus forte, trop peur d'être jugé inapte pour aller au paradis...Un athée sait où il ira et ce qu'il adviendra de lui, soit des cendres, soit des asticots rire 
Au fait JD, tu n'as pas répondu clairement aux questions initiales d'Otawa...bien que je devine les réponses Wink 

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27033
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Jeu 1 Aoû 2013 - 9:40

Jipé a écrit:Je ne vois pas ce qu'il y a de "flou et romantique" dans la notion de pulsion de vie ou pulsion de mort ? dubitatif 
Il me semble que le concept est clair et bien expliqué, mais on prend ce qui arrange dans wiki, c'est bien connu, encore faut-il comprendre ce qu'on lit...
l'athée est amputé de la vertu consolatrice de la foi. Du croyant et de l'athée lequel est censé être travaillé de la plus forte angoisse métaphysique?
Vertu consolatrice de la foi croule de rire c'est bien un truc de catho cela!! C'est sûrement le croyant qui a l'angoisse la plus forte, trop peur d'être jugé inapte pour aller au paradis...Un athée sait où il ira et ce qu'il adviendra de lui, soit des cendres, soit des asticots rire 
Au fait JD, tu n'as pas répondu clairement aux questions initiales d'Otawa...bien que je devine les réponses Wink 

Salut JP, heureux de te retrouver au saut du lit pour te renouveler tout le mal que je pense du fatras freudien, qui à mes yeux (mais pas seulement les miens) n'a même pas la valeur d'une crotte de bique. Je n'ai pas l'intention de m'attarder davantage sur le sujet.
Pour le cas où tu n'aurais pas vu mon billet de présentation, tu dois savoir que je suis moi-même athée, ce qui ne m'empêche en rien de distinguer les ingrédients consolateurs du dogme catholique. A ce propos je t'invite à lire cet homme de grande valeur que fut Jean Rostand (le fils d'Edmond).
Pour ce qui est des réponses aux questions d'Otawa, si tu avais été suffisamment attentif à la lecture de mes posts successifs tu les y aurait trouvées.

- Avez-vous peur de la mort: oui
- Pour quelles raisons? Parce que NEVER MORE
- Si cette peur existe chez vous, comment la combattez-vous? Face à une perspective inéluctable à laquelle nul n'échappe, ni la fuite ni la lutte ne sont d'aucuns secours, il n'est donc nulle autre issue que de subir l'angoisse qui vous étreint.

Globalement je te renvoie, toi qui toise d'aussi haut la camarde, à Montaigne (que philosopher c'est apprendre à mourir) et à Pascal, son illustre rival.
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Ling le Jeu 1 Aoû 2013 - 9:45

En quoi faudrait-il avoir peur de la mort? La disparition de son petit ego est-elle si importante? Morte de rire.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Ling le Jeu 1 Aoû 2013 - 9:50

Jean Doute a écrit:
Bulle a écrit:
Jean Doute a écrit:J'entends ce que vous écrivez et je résume: l'instinct de conservation n'étant rien d'autre que l'expression du besoin de reproduction il en résulte que l'homme n'a pas peur de la mort ou qu'il ne devrait pas en avoir peur.
Bah non puisqu'il ne faut pas confondre l'instinct de conservation et la peur de la mort, liée au refus de la finitude, ou à l'angoisse de l'après...

Pourriez-vous nous donner l'exemple d'une situation au cours de laquelle se percevrait l'instinct de conservation à l'œuvre chez un homme?

Visitez un pays en guerre ou un pays où la famine sévit...vous verrez l'instinct de conservation de l'homme à l'oeuvre.. de nouveau morte de rire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'athéisme et la mort - Page 3 Empty Re: L'athéisme et la mort

Message par Jean Doute le Jeu 1 Aoû 2013 - 9:51

Stirica a écrit:En quoi faudrait-il avoir peur de la mort? La disparition de son petit ego est-elle si importante? Morte de rire.
Seigneur, que de seigneurs en ce lieu assemblés!
Jean Doute
Jean Doute
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : à définir
Identité métaphysique : ni chèvre ni chou
Humeur : toujours
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum