Débats métaphysiques

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Lun 21 Oct 2013 - 16:50

On ne peut pas mettre plus d'information dans une molécule d'ADN qu'elle en contient elle-même Ronron, et elle en contient une quantité limitée, alors que l'onde stationnaire que je propose en contiendrait une quantité illimitée. De plus, il faut du filage pour stoker l'information à la manière d'un ordinateur, et aucun filage ne se rend aux molécules d'ADN dans nos cellules.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par ronron le Lun 21 Oct 2013 - 18:05

M'enfin a écrit:
On ne peut pas mettre plus d'information dans une molécule d'ADN qu'elle en contient elle-même Ronron, et elle en contient une quantité limitée, alors que l'onde stationnaire que je propose en contiendrait une quantité illimitée. De plus, il faut du filage pour stoker l'information à la manière d'un ordinateur, et aucun filage ne se rend aux molécules d'ADN dans nos cellules.
On a les brins ou les fils d'ADN et puis une incompréhension quant à l'ADN muet ou une bonne proportion qui ne servirait à rien (?). Mais bon, je ne suis pas spécialiste et ne puis en juger par rapport à l'onde stationnaire... Je dirais pourquoi pas, et cela me confirmerais simplement que tout, absolument tout est enregistré, peu importe le support...

Parlant de ça, ces événements que l'on revit en thérapie, je me demande comment on peut revivre des scènes du passé comme si on y était avec en plus des détails dont on ne se souviendrait pas autrement (abus, violence physique, psychologique, etc.)...

Dans les groupes que j'ai fréquentés, je me souviens qu'on avait expliqué qu'en suivant le fil d'une sensation, c'est-à-dire en la vivant pleinement, l'on pouvait changer de niveau et revivre un événement douloureux du passé, ce qui contribuait à libérer de la vie... Cela était donc enfoui, enregistré...

À mon avis donc, rien ne se perd mais tout n'a pas la même signification...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6636
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Lun 21 Oct 2013 - 18:34

ronron a écrit:Parlant de ça, ces événements que l'on revit en thérapie, je me demande comment on peut revivre des scènes du passé comme si on y était avec en plus des détails dont on ne se souviendrait pas autrement (abus, violence physique, psychologique, etc.)...
Certains souvenirs traumatiques sont effacés de notre mémoire consciente pour être enfouis dans notre mémoire subconsciente parce que nous devons réagir plus promptement en cas de situation semblable. J'ai un réflexe de rejet quand je mange une patate mal cuite, et je crois que c'est parce que j'ai été traumatisé dans mon jeune âge parce que j'ai su qu'on avait une servante polonaise fraichement émigrée de l'Europe en guerre et qui ne cuisinait que des patates. On oublie ce qui est désagréable avec le temps, mais il faut qu'il en reste une trace pour que cette information nous soit utile si elle est importante.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Ladysan le Lun 21 Oct 2013 - 21:45

Je crois aussi que tout est enregistré, et que tous nos organes se souviennent, mais je ne crois pas que l'on puisse revivre en thérapie les événements tels quels nous les avions vécus dans notre lointain passé, pour la raison que nos perceptions et nos raisonnements changent au fil du temps en changeant la donne. On peut ressentir un malaise au souvenir de; mais sans en connaitre l'origine exacte. Je me demande même si les thérapies ne sont utiles que parce qu'elles nous permettent de creuser notre passé et de nous  "réinventer" des souvenirs enfouis pour justifier nos traumatismes.  
On entends d'ailleurs souvent des : Ah, tu sais ce qui n'allait pas chez moi ? Eh bien, c'est parce que quand j'étais petite...
Alors que les seules traces qui en restent, ne sont peut-être nos émotions.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Lun 21 Oct 2013 - 21:58

Ladysan a écrit:Je me demande même si les thérapies ne sont utiles que parce qu'elles nous permettent de creuser notre passé et de nous  "réinventer" des souvenirs enfouis pour justifier nos traumatismes.  
Ou encore pour justifier nos gestes, nos pensées, ou nos sentiments actuels.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par ronron le Lun 21 Oct 2013 - 22:03

Ladysan a écrit:Je crois aussi que tout est enregistré, et que tous nos organes se souviennent, mais je ne crois pas que l'on puisse revivre en thérapie les événements tels quels nous les avions vécus dans notre lointain passé, pour la raison que nos perceptions et nos raisonnements changent au fil du temps en changeant la donne. On peut ressentir un malaise au souvenir de; mais sans en connaitre l'origine exacte. Je me demande même si les thérapies ne sont utiles que parce qu'elles nous permettent de creuser notre passé et de nous  "réinventer" des souvenirs enfouis pour justifier nos traumatismes.  
On entends d'ailleurs souvent des : Ah, tu sais ce qui n'allait pas chez moi ? Eh bien, c'est parce que quand j'étais petite...
Alors que les seules traces qui en restent, ne sont peut-être nos émotions.
Je me souviens d'une animatrice qui nous racontait le cas d'une dame (sans la nommer) qui était dérangée par le fait que chaque fois qu'elle passait à l'acte pour la première fois avec un homme, elle lui attrapait le pénis fébrilement pour lui faire une fellation (Gaston, bouche-toi les oreilles sourire ).

Cette femme a découvert que, bébé, un de ses oncles se faisait sucer par elle à travers les barreaux de son lit... L'avait-elle imaginé? Peut-être, peut-être pas...

Par la relation d'aide et le revécu (?) d'un événement douloureux de son passé, mon épouse a pu commencer à prendre son père dans ses bras, l'aimer, même l'accompagner seule jusqu'à sa mort... Elle n'avait certes pas oublié les souvenirs, mais de là à revivre un événement comme si (?) elle y était, en ressentant les coups dans son corps, les sensations...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6636
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Nuage le Mar 22 Oct 2013 - 9:09

Gerard a écrit:cyclops C'est souvent le cas des "génies de la mémoire" : à cause d'un problème cérébral, la mémoire va s'enregistrer à un endroit qui ne trie pas les données (et ne les efface pas), ce qui fait que le génie pourra se souvenir à vie de toutes les pages de bottin qu'il a lu (entre autres).
Est-ce-que l'on sait si c'est parce-que c'est enregistré dans un endroit du cerveau qui ne trie et n'efface pas (c'est à dire au mauvais endroit comme tu as l'air de le dire) ?
Ou si c'est enregistré au bon endroit, mais qu'ensuite la (les) fonction(s) trie et effacement ne s'effectue(ent) pas ?

Ou peut-être même que carrément au départ (dans le dernier exemple que tu as mis), il y a aussi en plus quelque chose qui fait que cela enregistre plus de données en premier lieu,  du fait d'un fonctionnement de visualisation qui verrait beaucoup plus d'éléments, et que peut-être également, la rapidité avec laquelle le cerveau (en lien avec les yeux) les voit, est beaucoup plus importante.
Parce-qu'en générale, les personnes qui ont cette capacité de retenir l'intégralité d'un livre comme un dictionnaire, ils peuvent le lire également avec une rapidité exceptionnelle.

Donc il ne me semble pas, que c'est le fait d'un seul paramètre qui donne cette capacité particulière.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 5723
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 13:50

Nuage a écrit:
Gerard a écrit:Donc si un homme a "20 ans de mémoire compressée" ou "14.000 ans de mémoire compressée", cela revient au même : dans les deux cas, son esprit fonctionne avec seulement quelques décennies de mémoire réellement active.
Oui mais pas tout à fait.
Si il y a bien un lien qui relie à la fois ce qui n'est pas compressé et ce qui est compressé, et qu'alternativement et simultanément sont compressées et /puis décompressées les données dont le cerveau à besoin au moment où il en a besoin, chaque chose est utilisée dans un fonctionnement opérationnel. (...)

Du coup tous les programmes des appareils électriques de la maison sont opérationnels et optimisés avec une capacité total de compteur électrique inchangée.
Neutral Si tu veux... Mais alors, pourquoi est-ce que tout le monde ne le fait pas ?

dubitatif Et du coup, au bout du compte, ce qui pourrait changer la conscience d'un homme, ce serait cette capacité d'avoir accès à toute sa mémoire, pas la capacité de vivre 14.000 ans, non ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 14:00

M'enfin a écrit:
Gerard a écrit:
M'enfin a écrit:Quelle est la contenance en ondes électromagnétiques d'un volume de vide égal à celui du cerveau? Si le cerveau retient ce qu'il absorbe sous forme d'ondes cérébrales, quelle est sa capacité d'absorption?
dubitatif Comment ça "dans un volume vide" ?
Parce que les ondes EM voyagent dans ce qu'il est convenu d'appeler le vide, mais c'était pour faire une analogie avec les ondes cérébrales, car les ondes EM contiennent effectivement de l'information, de sorte que toute l'information en provenance de l'univers est constamment contenue dans un tout petit volume de vide.
yeux ecarquilles Oui, mais si elles ne sont pas reliées à un support matériel, ces informations sont susceptibles d'être endommagées à tout moment ! Dans un tel cas, dès que ta tête se rapprocherait d'un aimant ou d'une source électrique, toute ta mémoire serait balayée !

vieux C'est à ça que sert le support physique : maintenir la permanence du codage.

Si tel n'était pas le cas, je te repose la question :
Pourquoi ne sommes nous pas capable en permanence de sortir de notre corps ?

confused A quoi sert le corps, si le codage EM se suffit à lui-même ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 14:25

ronron a écrit:Quant à la mémoire, je me demandais si l'ADN pouvait y être lié...

«Deux chercheurs de l'université de Harvard ont réussi à stocker l'équivalent de quelque 700 To de données dans un seul gramme de matière. Pour atteindre cette densité à même de faire pâlir le plus ambitieux des disques durs, ils ont fait appel à une molécule bien connue : l'ADN.»
Neutral 700 TeraOctets, c'est beaucoup, mais ça reste une limite.

Et en plus, il reste à savoir de combien de Tera on aurait besoin pour une journée de souvenir ?

Souviens-toi : y a quelques années, la moyenne de poids des images sur Internet étaient de 20 Ko. Une image de coucher de soleil était parfaitement reconnaissable, mais mal définie. Aujourd'hui, grâce aux nouvelles capacités des supports est de 2000 Ko (2 Mo). C'est la même image, mais 100 fois mieux définie. Il est probable que dans 10 ans, on aura la même image encore mieux définie et qu'elle pourrait faire 200 Mo.

dubitatif Mais quand notre cerveau enregistre une journée de souvenir, quel est son niveau d'exigence de qualité ?

confused Quand on regarde un coucher de soleil en direct avec NOS YEUX quel est le niveau de la définition ?

Sur Wiki ils indiquent que nos bâtonnets (les pixels de l'œil) sont capables de percevoir CHAQUE PHOTON ! Soit 120 millions de cellules photo-réceptives sur notre rétine de moins d'un cm carré ! Ce qui revient à du 360 millions DPI !Tu imagines le poids d'une telle image ?!! Et je ne te parle même pas de la fréquence qui dépasse sûrement les 200 Ghz. yeux ecarquilles 

Alors les 700 TeraOctets seraient sûrement bouffés pour une seule minute de notre vie (si on rajoute le son, les pensées, les paroles, les odeurs, les innombrables cellules cutanées.. etc...). Dès lors, fait la multiplication pour une vie de 14.000 ans, je pense que tout le codage de toutes les cellules de notre corps serait insuffisant pour tout mémoriser.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 14:44

M'enfin a écrit:  Certains souvenirs traumatiques sont effacés de notre mémoire consciente pour être enfouis dans notre mémoire subconsciente parce que nous devons réagir plus promptement en cas de situation semblable. J'ai un réflexe de rejet quand je mange une patate mal cuite, et je crois que c'est parce que j'ai été traumatisé dans mon jeune âge parce que j'ai su qu'on avait une servante polonaise fraichement émigrée de l'Europe en guerre et qui ne cuisinait que des patates.
yeux ecarquilles Et tu trouves que ton rejet des patates est un PLUS ?

Je pense au contraire que ton cerveau a tenté d'effacer totalement ce mauvais souvenir pour t'éviter de rejeter un aliment parfaitement comestible. Je le disais : l'oubli est un avantage. C'est la cicatrisation des blessures psychologiques.

Crying or Very sad Donc quelqu'un qui ne pourrait jamais rien oublier, serait quelqu'un qui ne cicatrise pas ses traumatismes, une plaie ouverte en permanence.  Dès lors, un mec de 14.000 ans qui aurait toute sa mémoire serait un dépressif au dernier degré, incapable de vivre, mais sûrement pas un "génie avec une conscience supérieure".

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 14:47

Gerard a écrit:
M'enfin a écrit:Parce que les ondes EM voyagent dans ce qu'il est convenu d'appeler le vide, mais c'était pour faire une analogie avec les ondes cérébrales, car les ondes EM contiennent effectivement de l'information, de sorte que toute l'information en provenance de l'univers est constamment contenue dans un tout petit volume de vide.
yeux ecarquilles Oui, mais si elles ne sont pas reliées à un support matériel, ces informations sont susceptibles d'être endommagées à tout moment ! Dans un tel cas, dès que ta tête se rapprocherait d'un aimant ou d'une source électrique, toute ta mémoire serait balayée !
Je n'ai pas dit que les ondes cérébrales étaient des ondes EM Gérard, je parlais des ondes cérébrales que nous connaissons, dont l'information n'est pas influencée par une source magnétique puisqu'on peut faire une IRM du cerveau sans que la cognition du patient en soit affectée. Pour l'instant, les chercheurs croient que ces ondes sont un effet secondaire, moi, je crois qu'il s'agit de l'information elle-même, je crois que le cerveau retient ses informations sous forme d'ondes stationnaires. À partir de cette hypothèse, je me posais donc cette question: au vu de la capacité d'un minuscule volume de vide de contenir une infinité d'ondes EM, si le cerveau retenait ses informations sous forme d'ondes cérébrales stationnaires, quelle serait sa capacité ?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par _dede 95 le Mar 22 Oct 2013 - 14:54

Gérard a écrit:Alors les 700 TeraOctets seraient sûrement bouffés pour une seule minute de notre vie
Sauf Gérard, que sur une journée de notre vie, comme une minute, nous ne gardons qu'une infime partie en mémoire et par ailleurs nous en perdons dans le même temps une partie stockée auparavant!

HS:
Aujourd'hui je travaille avec des images HD de 20 Go minimum mais ensuite compilées pour être stockées, ne pas confondre avec les images que l'on découvre sur internet qui pour des raisons de transmission sont la plupart du temps réduites à 75 Dpi, soit la plupart du temps 700 K0 maxi.La haute résolution n'étant pas nécessaire, comme sur un écran télé du reste.
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 15:00

Nuage a écrit:
Gerard a écrit:cyclops C'est souvent le cas des "génies de la mémoire" : à cause d'un problème cérébral, la mémoire va s'enregistrer à un endroit qui ne trie pas les données (et ne les efface pas), ce qui fait que le génie pourra se souvenir à vie de toutes les pages de bottin qu'il a lu (entre autres).
Est-ce-que l'on sait si c'est parce-que c'est enregistré dans un endroit du cerveau qui ne trie et n'efface pas (c'est à dire au mauvais endroit comme tu as l'air de le dire) ?
Ou si c'est enregistré au bon endroit, mais qu'ensuite la (les) fonction(s) trie et effacement ne s'effectue(ent) pas ?
Neutral Non non, c'est bien enregistré au mauvais endroit. C'est l'étude avec un scanner qui voit en direct les zones actives du cerveau qui a permis de constater que le "génie mémoriel" lisant un livre n'active pas du tout les mêmes zones du cerveau qu'un individu lambda.

Cette divergence peut provenir d'un traumatisme physique, ou d'une maladie type méningite, ou d'un réflexe conditionné par certains évènements, ce qui fait que certains peuvent "apprendre" à se servir de cette fonction, comme dans les méthodes pour la lecture automatique ou la mémoire photographique. Mais ce n'est en aucun cas un "fonctionnement normal" du cerveau.

Wink Choisir de ne pas oublier quelque chose, c'est un avantage, mais ne pas être capable d'oublier quoi que ce soit, c'est un handicap, tu ne crois pas ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 15:05

Gerard a écrit:
M'enfin a écrit:  Certains souvenirs traumatiques sont effacés de notre mémoire consciente pour être enfouis dans notre mémoire subconsciente parce que nous devons réagir plus promptement en cas de situation semblable. J'ai un réflexe de rejet quand je mange une patate mal cuite, et je crois que c'est parce que j'ai été traumatisé dans mon jeune âge parce que j'ai su qu'on avait une servante polonaise fraichement émigrée de l'Europe en guerre et qui ne cuisinait que des patates.
yeux ecarquilles Et tu trouves que ton rejet des patates est un PLUS ?
Bien sûr que non, ce qui signifie que nos traumatismes d'une époque ne sont pas nécessairement utiles à une autre époque. Si j'ai été malade en étant forcé à manger des patates à moitié cuites à un an, il était utile que je j'aie le réflexe de ne plus en manger à ce moment, mais plus maintenant. Pourtant, j'ai toujours un certain haut le cœur quand ça m'arrive même si je m'astreint à m'y habituer. Il faudrait probablement que je crève de faim en n'ayant que des patates mal cuites à manger pour que je perde ce réflexe.
Je pense au contraire que ton cerveau a tenté d'effacer totalement ce mauvais souvenir pour t'éviter de rejeter un aliment parfaitement comestible.
Dans mon cas, j'étais probablement trop jeune pour m'en souvenir de toute façon, mais je crois que, en devenant de puissants réflexes de rejet, nos traumatismes nous aident à réagir plus promptement à certaines situations trop dangereuses pour qu'il vaille la peine d'y réfléchir.
Crying or Very sad Donc quelqu'un qui ne pourrait jamais rien oublier, serait quelqu'un qui ne cicatrise pas ses traumatismes, une plaie ouverte en permanence.  Dès lors, un mec de 14.000 ans qui aurait toute sa mémoire serait un dépressif au dernier degré, incapable de vivre, mais sûrement pas un "génie avec une conscience supérieure".
C'est une question que je trouve intéressante moi aussi: pourquoi les autistes qui retiennent tout ne sont-ils pas plus intelligents que les normaux? Serait-ce qu'ils ne sont pas en mesure d'utiliser les informations pour en créer de nouvelles? Et si oui, qu'est-ce qui les en empêche exactement?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 15:12

M'enfin a écrit:  Je n'ai pas dit que les ondes cérébrales étaient des ondes EM Gérard, je parlais des ondes cérébrales que nous connaissons, dont l'information n'est pas influencée par une source magnétique puisqu'on peut faire une IRM du cerveau sans que la cognition du patient en soit affectée...
Neutral Mais si, les ondes cérébrales sont des ondes EM ! Mais elles sont fixées par les neurones, voilà pourquoi un IRM ne peut pas les affecter.

Par contre, si elles n'étaient fixées par rien, l'IRM effacerait tout. C'est bien la principale raison de la remise en cause des fantômes, de la télépathie et de la télékinésie : nos ondes cérébrales sont bien trop fragiles pour survivre en dehors du cerveau.

Wink Donc, jusqu'à preuve du contraire, le support physique est indispensable à notre mémoire et à notre esprit.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 15:23

Gerard a écrit:Wink Donc, jusqu'à preuve du contraire, le support physique est indispensable à notre mémoire et à notre esprit.
C'est bien ce que j'ai toujours dit pourtant: j'ai toujours dit que le cerveau agissait comme milieu capable d'entretenir des ondes, mais des ondes cérébrales, pas des ondes EM. Au contraire, le support physique dont tu parles agirait à la manière d'un ordinateur, une information un bit. La différence entre les deux informations, c'est que la mienne est analogique, alors que la tienne est digitale. Tu comprends cette fois?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 15:25

M'enfin a écrit:  
Gerard a écrit:Crying or Very sad Donc quelqu'un qui ne pourrait jamais rien oublier, serait quelqu'un qui ne cicatrise pas ses traumatismes, une plaie ouverte en permanence.  Dès lors, un mec de 14.000 ans qui aurait toute sa mémoire serait un dépressif au dernier degré, incapable de vivre, mais sûrement pas un "génie avec une conscience supérieure".
C'est une question que je trouve intéressante moi aussi: pourquoi les autistes qui retiennent tout ne sont-ils pas plus intelligents que les normaux? Serait-ce qu'ils ne sont pas en mesure d'utiliser les informations pour en créer de nouvelles? Et si oui, qu'est-ce qui les en empêche exactement?
Neutral Tous les autistes ne sont pas des génies de la mémoire.

Et la cause de l'autisme reste à ce jour "indéfinie" et sujet à débats. Donc même si un autiste est un génie de la mémoire, il y a sûrement des tas d'autres facteurs expliquant qu'il ne soit pas "plus intelligent que les normaux".

Wink Ce qui veut dire que la mémoire n'est pas le facteur le plus déterminant dans notre intelligence (mais c'est un facteur bien sûr). Donc un mec de 14.000 ans ne serait pas forcément plus génial qu'un mec de 80 ans.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Cochonfucius le Mar 22 Oct 2013 - 15:35

Swift a écrit là-dessus.

C'est le concept de Struldbrugg, un immortel désabusé.


http://tinyurl.com/qa762po

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 29035
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 15:54

M'enfin a écrit: le support physique dont tu parles agirait à la manière d'un ordinateur, une information un bit. La différence entre les deux informations, c'est que la mienne est analogique, alors que la tienne est digitale. Tu comprends cette fois?
dubitatif J'ai du mal à comprendre : l'ANALOGIE veut dire "copier en l'état". Par exemple, sur les bandes magnétiques, les ondes sonores sont copiées sous forme d'onde magnétique "analogue" à une onde sonore. Donc la mesure du poids de l'info ne sont plus les octets, ce qui ne l'empêche nullement de nécessiter un support qui prend de la place ! La quantité de son que tu peux enregistrer dépend directement de la quantité de bande magnétique dont tu disposes.

Dès lors, même si nos ondes mentales sont transformées en ondes EM "analogues" sans passer par une phase numérique, elles nécessitent quand même un support (les neurones) qui sont en nombre limité.

silent Pas sûr qu'on y gagne. Le principe de compression évoqué par Nuage ne serait même plus possible.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 16:38

Gerard a écrit:
M'enfin a écrit: le support physique dont tu parles agirait à la manière d'un ordinateur, une information un bit. La différence entre les deux informations, c'est que la mienne est analogique, alors que la tienne est digitale. Tu comprends cette fois?
dubitatif J'ai du mal à comprendre :
Je vois ça! Débats métaphysiques - Page 10 2223884064 
l'ANALOGIE veut dire "copier en l'état".
Je ne parle pas de copier Gérard, mais d'entretenir l'information sous forme d'onde, un peu comme les ondes EM le font pour l'information en provenance des galaxies. Réalises-tu que la lumière vieille de 13 milliards d'années contient la même information que si elle venait d'être émise? Sur la mer, l'information que contiennent les vagues est toujours disponible après avoir voyagé plusieurs milliers de kilomètres, seule son intensité a diminué. Tant que les vagues ne rencontrent pas d'obstacle, l'information est disponible, de sorte que si les vagues n'étaient jamais absorbées, elle serait conservée indéfiniment. Si le cerveau était conçu pour véhiculer ses ondes en boucle, et que ces dernières contenaient l'information, cette information ne ferait que diminuer d'intensité avec le temps, comme toute onde. Le fait que les ondes cérébrales continuent de se manifester durant le sommeil appuie cette hypothèse, et le fait que, contrairement à un ordinateur, le cerveau ne repart plus après s'être arrêté, appuie aussi cette hypothèse.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mar 22 Oct 2013 - 17:00

M'enfin a écrit:  Si le cerveau était conçu pour véhiculer ses ondes en boucle, et que ces dernières contenaient l'information, cette information ne ferait que diminuer d'intensité avec le temps, comme toute onde. Le fait que les ondes cérébrales continuent de se manifester durant le sommeil appuie cette hypothèse, et le fait que, contrairement à un ordinateur, le cerveau ne repart plus après s'être arrêté, appuie aussi cette hypothèse.]
Neutral Contrairement à ce que tu dis, il y a des gens qui sont revenus d'un encéphalogramme plat.

Ils ont fait un "reboot à froid" et malgré les pertes inévitables lié à l'endommagement du support cérébral (provoqué par l'interruption d'oxygénation donc par la durée de cette interruption), ils ont retrouvé leur esprit et leur mémoire.

Et sans aller jusque là, le simple fait que nous perdons des souvenirs montre que ta boucle perd des infos en permanence. Il lui faut donc bien une base physique pour fonctionner et maintenir les acquis les plus importants.

yeux ecarquilles Si nous étions des ordinateurs "sans disque dur", au premier bug, on serait mort !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Mar 22 Oct 2013 - 17:34

Gerard a écrit:
M'enfin a écrit:  Si le cerveau était conçu pour véhiculer ses ondes en boucle, et que ces dernières contenaient l'information, cette information ne ferait que diminuer d'intensité avec le temps, comme toute onde. Le fait que les ondes cérébrales continuent de se manifester durant le sommeil appuie cette hypothèse, et le fait que, contrairement à un ordinateur, le cerveau ne repart plus après s'être arrêté, appuie aussi cette hypothèse.
Neutral Contrairement à ce que tu dis, il y a des gens qui sont revenus d'un encéphalogramme plat.
Contrairement aux autres organes qui peuvent être transportés pour transplantation, le cerveau ne peut pas être privé de la circulation sanguine bien longtemps sans risquer de ne plus repartir. Pourquoi les neurones sont-ils faits pour ne plus repartir ou, inversement, pourquoi ne sont-ils pas faits pour repartir? Si c'était eux qui contenaient les informations, ils le pourraient, mais pas si c'était leurs ondes en tout cas.
Et sans aller jusque là, le simple fait que nous perdons des souvenirs montre que ta boucle perd des infos en permanence. Il lui faut donc bien une base physique pour fonctionner et maintenir les acquis les plus importants.
Il est possible que le milieu cérébral ne soit pas aussi parfait que le vide intersidéral par exemple mais, si tu as compris le principe, j'imagine que tu as compris que ce type de mémoire pourrait véhiculer les informations en parallèle et de manière analogique, exactement comme l'image d'une galaxie qui se répand telle quelle dans l'espace intergalactique.
yeux ecarquilles Si nous étions des ordinateurs "sans disque dur", au premier bug, on serait mort !
C'est l'inverse il me semble! Ce sont les ordinateurs qui boguent, car sans nous pour les déboguer, ce sont eux qui ne repartiraient pas! Nous, on se débogue souvent nous-même, et quand on est trop bogués, personne ne peut nous déboguer, contrairement aux ordinateurs où il est souvent possible de récupérer les données du disque dur à l'aide d'un autre ordinateur.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par Gerard le Mer 23 Oct 2013 - 12:06

M'enfin a écrit:
Gerard a écrit: Neutral Contrairement à ce que tu dis, il y a des gens qui sont revenus d'un encéphalogramme plat.
Contrairement aux autres organes qui peuvent être transportés pour transplantation, le cerveau ne peut pas être privé de la circulation sanguine bien longtemps sans risquer de ne plus repartir. Pourquoi les neurones sont-ils faits pour ne plus repartir ou, inversement, pourquoi ne sont-ils pas faits pour repartir?
silent Parce que le support est aussi fragile qu'il est complexe !

Si tu prends un DVD-ROM et que tu écris au stylo à bille dessus, il est foutu ! Pourtant tu me dirais :
confused Pourquoi, un tracé qui représente à peine 0,001% de la surface du disque est suffisant à détruire tout le disque ?

annonce haut Parce que ce n'est pas aussi simple qu'un disque en vinyl ! Sous une apparente simplicité, le DVD est un support hautement complexe et la plus petite altération physique le rend totalement inefficace.

C'est pareil avec notre cerveau. Toutes les parties de notre corps, comme les muscles, sont susceptibles de mourir si on les prive trop longtemps de sang et d'oxygène. Mais notre cerveau est infiniment plus sensible et complexe qu'un muscle. La plus petite altération peut le rendre totalement inefficace.

Wink Mais dans l'absolu, si l'intégrité du cerveau est préservée, il peut rebooter à partir de zéro. Preuve que toute notre mémoire se trouve dans les neurones et pas ailleurs.

M'enfin a écrit:
Gerard a écrit: yeux ecarquilles Si nous étions des ordinateurs "sans disque dur", au premier bug, on serait mort !
C'est l'inverse il me semble! Ce sont les ordinateurs qui boguent, car sans nous pour les déboguer, ce sont eux qui ne repartiraient pas!
Wink Non M'enfin : avant de déboguer quoi que ce soit, la règle c'est de rebooter l'ordinateur. Car ce qui se passe dans la mémoire vive ne concerne pas le disque dur.

silent Mais s'il n'y a pas de disque dur, y a rien à déboguer ni à rebooter : au premier plantage, c'est l'éradication de tout ce qu'on a pu faire avec cet ordinateur.

dubitatif D'ailleurs, à part les problèmes de bug, si notre pensée était indépendante de son support-réactualiseur, on devrait pouvoir mourir par simple choix mental : "je décide d'arrêter de penser" et hop ! on meure, sans cause physique.

Cela n'arrive jamais. Une mort cérébrale implique forcément un dommage physique sur le cerveau.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9645
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Débats métaphysiques - Page 10 Empty Re: Débats métaphysiques

Message par M'enfin le Mer 23 Oct 2013 - 15:22

As-tu compris le principe que je propose Gérard? As-tu compris qu'une onde stationnaire auto entretenue par les neurones pourrait contenir beaucoup d'information et ne pas pouvoir s'arrêter complètement faute de perdre toutes ses informations?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum