Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par Ladysan le Jeu 22 Oct 2015 - 22:13

orthon7 a écrit:Ladysan j'ai bien aimé la petite vidéo

Mais je pose une question, après avoir croqué la pomme

il partent tous deux et Ève s'exclame

whaa  mais c'est énorme.

comment a-t-elle put dire ça alors qu'elle n'avait aucun comparatif ?  segrattelementon  diable fourche  sourire
   mdr
Mais tout simplement parce que l'humour ne se raisonne pas Orthon.
L'humour étant une "infraction volontaire" à toute logique qvt
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par dedale le Ven 23 Oct 2015 - 2:23

nawel a écrit:Tu as mal interprété, c'est toi qui me fait des grimaces.

ha bon? Et où ça?

. Je ne suis pas hors sujet quoi qu'il en soit,

Le sujet est la diabolisation du serpent et tu nous fais un prêchi-prêcha à l'eau de rose en revendiquant une philosophie personnelle.
Faut assumer, nawel : Tu ne parles pas du sujet.

Ce n'est pas un reproche, ni une accusation ,c'est juste un constat.

et malgré cela, nous ne parlons pas la même langue

Quelle langue tu crois parler?
Je pense simplement que tu te fais une idée toute personnelle de la religion, mais sans rien connaître de l'histoire, des faits : Tu ramènes un peut tout à ton nombril, à ta fameuse philosophie personnelle.
Donc nous ne pouvons pas avoir la même interprétation.

Mais ce n'est pas grave.

c'était une autre façon de dire "inutile de persévérer" et soufflons.

Tu es libre de ne pas persévérer. Tu n'avais même pas besoin de me dire que tu ne voulais plus débattre.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Ven 23 Oct 2015 - 10:56

dedale a écrit:
nawel a écrit:Tu as mal interprété, c'est toi qui me fait des grimaces.

ha bon? Et où ça?

. Je ne suis pas hors sujet quoi qu'il en soit,

Le sujet est la diabolisation du serpent et tu nous fais un prêchi-prêcha à l'eau de rose en revendiquant une philosophie personnelle.
Faut assumer, nawel : Tu ne parles pas du sujet.

Ce n'est pas un reproche, ni une accusation ,c'est juste un constat.

et malgré cela, nous ne parlons pas la même langue

Quelle langue tu crois parler?
Je pense simplement que tu te fais une idée toute personnelle de la religion, mais sans rien connaître de l'histoire, des faits : Tu ramènes un peut tout à ton nombril, à ta fameuse philosophie personnelle.
Donc nous ne pouvons pas avoir la même interprétation.

Mais ce n'est pas grave.

c'était une autre façon de dire "inutile de persévérer" et soufflons.

Tu es libre de ne pas persévérer. Tu n'avais même pas besoin de me dire que tu ne voulais plus débattre.


Dedale, il s'agit d'un échange qui n'aboutit à rien dans le sens où je ramène tout à la religion, une philosophie personnelle liée à mon petit nombril, comme tu dis... La grimace tu l'as faite quand tu parles de la religion d'une manière qui ne recueille pas mon approbation.... je ne fais pas "une idée" de la religion, je n'ai pas à connaître le cours des évènements tels que les décrivent les théologiens lesquels sont bien plus qualifiés que moi et qui n'ont, il n'y a aucun doute, une approche très rationnelle dans le déroulement des faits auxquels moi je ne m'intéresse pas en tant que source de ma foi. Je préfère déceler, découvrir, percevoir, identifier, commenter, approcher, sentir, développer, le message de Dieu.

C'est un intérêt inconditionnel, personnel, oui égocentrique. Mais là où l'égocentrisme trouve sa "raison d'être" est qu'il laisse la place au partage.

Je ne me sens pas agressée, je reste toutefois gênée quand j'entends des affirmations qui soulèvent chez moi une désapprobation quand il s'agit d'atteintes portées à tout ce qui touche la Bible, non pas dans ce sujet précis traitant d'Adam et eve où il me plait de réfléchir comme toi, comme les autres, mais quand des dérives apparaissent ça et là. (inutile de me demander un exemple, il n'y a qu'à relire).

Par là même j'ai l'impression que c'est toi qui veut clore le débat, alors je te précède.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par dedale le Lun 26 Oct 2015 - 5:39

nawel a écrit:je ne fais pas "une idée" de la religion, je n'ai pas à connaître le cours des évènements tels que les décrivent les théologiens lesquels sont bien plus qualifiés que moi et qui n'ont, il n'y a aucun doute, une approche très rationnelle dans le déroulement des faits auxquels moi je ne m'intéresse pas en tant que source de ma foi.

Ca n'a aucun rapport avec les théologiens qui, pour moi, ne sont certainement pas une référence.
Et si tu ne t'intéresses pas aux "faits", de quoi veux-tu débattre exactement.

En fait tu veux étrangler le débat?

Dedale, il s'agit d'un échange qui n'aboutit à rien dans le sens où je ramène tout à la religion

Un peu oui.
Tu ramènes tout à ta vision religieuse.
Tu es peut être sur la défensive.
Inutile de se recroqueviller ainsi, dans des schémas qui, même si tu ne veux pas l'admettre, sont préconçus, que tu as avalé sans aucun esprit critique.
Où est ta curiosité, ton raisonnement, ton indépendance : Où est ton âme?

La grimace tu l'as faite quand tu parles de la religion d'une manière qui ne recueille pas mon approbation....

Ton approbation?
- Que fais-tu face à la réalité? Tu essaies de comprendre ou bien il te faut une approbation? sourire

je ne fais pas "une idée" de la religion

Vu que tu ne cherches pas à vérifier si tes croyances ont un quelconque fondement, tu te fais une idée un peu autiste, tu interprètes à ta manière une parole qui est l’interprétation d'autres personnes.
la parole est l'arme des imposteurs.

Je préfère déceler, découvrir, percevoir, identifier, commenter, approcher, sentir, développer, le message de Dieu.

Autrement dit, tu préfères te voiler la face et surtout ne pas aller voir plus loin que ta petite sphère de béatitude.
- Pas de problème, mais que viens faire tout ça dans un débat qui en fait ne te concerne pas?
Vu que les sources ne t'intéressent pas, tu ne sais pas pourquoi le serpent a été diabolisé. Avec ton approbation ou pas, moi je pense avoir quelques informations sur la question : les curés du moyen-âge ont diabolisé une ancienne divinité païenne, chose que tu ne pouvais pas savoir vu que tu ne te renseignes pas.

Maintenant, que tu fasses l'autruche ou pas, sous couvert de sentiment religieux, face à ce genre d'information, ça ne m'intéresse pas.

C'est un intérêt inconditionnel, personnel, oui égocentrique. Mais là où l'égocentrisme trouve sa "raison d'être" est qu'il laisse la place au partage.

Tu cherches trop à te justifier. Je ne suis pas juge.
je connais bien les croyants pour avoir longuement débattu avec nombre d'entre eux : Ce sont des bourriques, et en tant que tels, s'ils n'ont pas leur carotte, il n'y a rien qui les fera avancer.
Ils ne sont satisfaits que si le sujet tourne autour de leur pot.

En physique, quand tout commence à graviter autour d'un même point, que la lumière elle-même s'y fait piéger, alors c'est qu'il, y a un effondrement.
Simplement, attention à ne pas devenir une sorte de trou noir.

Parce qu'en réalité, au fond des croyances, qu'y-a-t-il? Pourquoi la lumière semble-t-être aussi aveuglante?
- Parce que tout est noir. C'est l'éternité, l'abysse sans fond qui aspire>...

L'éternité ne vaut pas tripette face à un seul instant de vie.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Lun 26 Oct 2015 - 8:25

dedale a écrit:
nawel a écrit:je ne fais pas "une idée" de la religion, je n'ai pas à connaître le cours des évènements tels que les décrivent les théologiens lesquels sont bien plus qualifiés que moi et qui n'ont, il n'y a aucun doute, une approche très rationnelle dans le déroulement des faits auxquels moi je ne m'intéresse pas en tant que source de ma foi.

Ca n'a aucun rapport avec les théologiens qui, pour moi, ne sont certainement pas une référence.
Et si tu ne t'intéresses pas aux "faits", de quoi veux-tu débattre exactement.

En fait tu veux étrangler le débat? .
Non je ne veux étrangler personne, je ne m’intéresse que de loin aux faits c’est-à-dire à la trame de l’histoire, mais suis plus intéressée par le fonds lui-même, le message messianique philosophique.

dedale a écrit:
nawel a écrit:Dedale, il s'agit d'un échange qui n'aboutit à rien dans le sens où je ramène tout à la religion

Un peu oui.
Tu ramènes tout à ta vision religieuse.
Tu es peut être sur la défensive.
Inutile de se recroqueviller ainsi, dans des schémas qui, même si tu ne veux pas l'admettre, sont préconçus, que tu as avalé sans aucun esprit critique.
Où est ta curiosité, ton raisonnement, ton indépendance : Où est ton âme?


Oui vision religieuse, tout à fait, le sujet s’y prête.
Sur la défensive non point du tout, ni ici ni ailleurs, on me trouve même laxiste vois tu....  je suis ravie, j’ai un plaisir que tu ne soupçonnes pas, je viens avec plaisir et j’ai hâte de te lire dedale.
Recroqueviller je ne pense pas que ce soit le terme adéquat, schémas de surcroit, non je doute que tu sois dans le vrai, et je n’ai rien avalé, j’ai au contraire un sentiment de liberté intense, un bonheur dont tu ne soupçonnes même pas qu’il soit, d’ailleurs à ce propos et si je peux me permettre, mon entourage me dit bien souvent qu’ils aiment mon « ouverture d’esprit » et ma curiosité, mon raisonnement qui exultent mon âme.


dedale a écrit:
nawel a écrit:La grimace tu l'as faite quand tu parles de la religion d'une manière qui ne recueille pas mon approbation....

Ton approbation?
- Que fais-tu face à la réalité? Tu essaies de comprendre ou bien il te faut une approbation?   sourire

Dedale je ne te malmène pas dans ton incroyance, alors il faut respecter ma croyance. Tu penses toi être dans la réalité moi je pense l’être moi, et moi, ça ne me gêne pas que tu ne sois pas dans la mienne, tu es libre et ce n’est que mieux peut être à la limite, car j’aime le débat, mais quand il tourne à la dérision ou au blasphème, là je ne suis plus d’accord.

dedale a écrit:
nawel a écrit:je ne fais pas "une idée" de la religion

Vu que tu ne cherches pas à vérifier si tes croyances ont un quelconque fondement, tu te fais une idée un peu autiste, tu interprètes à ta manière une parole qui est l’interprétation d'autres personnes.
la parole est l'arme des imposteurs.

Tu n’as pas compris dedale, je suis seule, seule  j’ai fait cette démarche toute seule, ce n’est qu’ensuite que je suis allée à l’église, pour y trouver davantage tu comprends ? Je suis autiste d’une certaine façon, j’ai le comportement d’un autiste car je me coupe du monde quand je suis en accord avec mon « moi » et là je ne pourrais te mentir car ce comportement est caractérisé par un total abandon du monde extérieur pour trouver un autre monde où je me plais plus que bien, mais à quoi sert d’expliquer davantage, déjà là je vois ton regard désaprobateur.

dedale a écrit:
nawel a écrit:Je préfère déceler, découvrir, percevoir, identifier, commenter, approcher, sentir, développer, le message de Dieu.

Autrement dit, tu préfères te voiler la face et surtout ne pas aller voir plus loin que ta petite sphère de béatitude.
- Pas de problème, mais que viens faire tout ça dans un débat qui en fait ne te concerne pas?
Vu que les sources ne t'intéressent pas, tu ne sais pas pourquoi le serpent a été diabolisé. Avec ton approbation ou pas, moi je pense avoir quelques informations sur la question : les curés du moyen-âge ont diabolisé une ancienne divinité païenne, chose que tu ne pouvais pas savoir vu que tu ne te renseignes pas.

Maintenant, que tu fasses l'autruche ou pas, sous couvert de sentiment religieux,  face à ce genre d'information, ça ne m'intéresse pas.
Bien le débat est clos je ne vais pas m’étendre non plus.

dedale a écrit:
\"nawel a écrit:C'est un intérêt inconditionnel, personnel, oui égocentrique. Mais là où l'égocentrisme trouve sa "raison d'être" est qu'il laisse la place au partage.

Tu cherches trop à te justifier. Je ne suis pas juge.
J’aime bien être sincère, je n’aime pas mentir ou détourner l’attention ou profiter d’une confusion pour m’initier, je n’aime pas le serpent non pas en tant qu’animal que j’ai aucun problème à toucher, certains n’aiment pas moi j’aime bien. J’aime aller au bout des choses, je n’aime pas les a priori mais si je voulais ne pas être jugé je pense être assez éclairée pour éviter que je le sois, dans ce que je dis, mais c’est une facette de ma personnalité, j’aime dire la vérité et j’aime la dire sans détour.


dedale a écrit: je connais bien les croyants pour avoir longuement débattu avec nombre d'entre eux : Ce sont des bourriques, et en tant que tels, s'ils n'ont pas leur carotte, il n'y a rien qui les fera avancer.
Ils ne sont satisfaits que si le sujet tourne autour de leur pot.

En physique, quand tout commence à graviter autour d'un même point, que la lumière elle-même s'y fait piéger, alors c'est qu'il, y a un effondrement.
Simplement, attention à ne pas devenir une sorte de trou noir.

Parce qu'en réalité, au fond des croyances, qu'y-a-t-il? Pourquoi la lumière semble-t-être aussi aveuglante?
- Parce que tout est noir. C'est l'éternité, l'abysse sans fond qui aspire>...

L'éternité ne vaut pas tripette face à un seul instant de vie.


Dedale, je vais être un peu à mon tour le croyant qui t’exaspère. Je note dans ton développement un désespoir, un désespoir lié à un manque de sureté lié à l’après vie, comme beaucoup certes, comme tous je dirais mais là le fait que tu y prennes un intérêt certain est révélateur.

non je dis cela mais je ne le pense ... qu'à moitié, je pense que tu dresses le tableau tel que tu voudrais que je le perçois, mais .... peut être que je n'ai pas tort concernant un soupçon de malaise vis à vis de l'après vie ... je ne pense pas me tromper, nous avons tous un soupçon de ce gout là...

Si je devais évaluer pour moi cette part de trouble, je dirais 0,0000001 % tu vois ce n'est pas beaucoup.

Comprends tu ? Alors je ne dirais pas, trouves dans la foi ce qu’il te manque …. Non je ne tiens jamais ce discours, je n’aime pas imposer ma vision, j’aime en discourir quand l’occasion se présente,  et si j’interpelle tant mieux, si je désespère ça ne fait pas de mal, pourvu que je ne choque pas, je pense qu’en tant que catho ne pas être fermée, alors je sais que tu es sincère et que tu voudrais me faire sortir de cet « abysse » mais il se trouve que ce n’est pas le noir que je trouve mais la lumière, et elle m’apaise, je suis bien ne t’inquiète pas (merci pour ton attention).



sourire
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par dedale le Lun 2 Nov 2015 - 3:45

nawel a écrit:Dedale, je vais être un peu à mon tour le croyant qui t’exaspère. Je note dans ton développement un désespoir, un désespoir lié à un manque de sureté lié à l’après vie,

Pour moi, c'est quelqu'un qui croit à l'après-vie qui est désespéré, qui attend après des promesses religieuses : Sa vie ne le satisfait pas pour chercher ailleurs. Il a peur de disparaître, de quitter ce à quo il est attaché.
Et vub qu'il est en premier attaché à sa petite personne, il espère la conserver immatériellement après la mort.

Quand je suis désespéré, je l'admet et je le dis : Certaines choses me désespèrent effectivement mais ce n'est pas l'au-delà puisque pour moi, ça n'existe pas.

comme beaucoup certes, comme tous je dirais mais là le fait que tu y prennes un intérêt certain est révélateur.

non je dis cela mais je ne le pense ... qu'à moitié, je pense que tu dresses le tableau tel que tu voudrais que je le perçois, mais .... peut être que je n'ai pas tort concernant un soupçon de malaise vis à vis de l'après vie ... je ne pense pas me tromper, nous avons tous un soupçon de ce gout là...

Je ne dresse aucun tableau : L'éternité est imaginaire, la vie est réelle, quelle que soit la perception que tu as : Tu ne peux pas faire de l'éternité une réalité.
Quand à l'eau-delà, de la survie de l'âme, il faut y croire car c'et une croyance religieuse.
C'est plutôt le fait qu des gens croient encore à ça qui me désespère.

Si je devais évaluer pour moi cette part de trouble, je dirais 0,0000001 % tu vois ce n'est pas beaucoup.

Non ce n'est pas beaucoup, ce n'est même pas suffisant pour en prendre cas ou alors il te faut peu de choses.

J’aime bien être sincère, je n’aime pas mentir ou détourner l’attention ou profiter d’une confusion pour m’initier, je n’aime pas le serpent non pas en tant qu’animal que j’ai aucun problème à toucher, certains n’aiment pas moi j’aime bien. J’aime aller au bout des choses, je n’aime pas les a priori mais si je voulais ne pas être jugé je pense être assez éclairée pour éviter que je le sois, dans ce que je dis, mais c’est une facette de ma personnalité, j’aime dire la vérité et j’aime la dire sans détour.

La vérité, ce n'est pas parce qu'on aime la dire qu'on la dit forcément
Pour moi, la vérité n'est pas dans tes intentions, tes sentiments, en toi, elle est dans les arguments que tu me soumets et que j'analyse.

Il faut me laisser libre de juger de ta sincérité si je suis appelé à le faire.. Mais en fait, je ne juge que de tes connaissances, de e que tu fais du savoir.
Je ne juge et critique que les croyances ou les discours qui déforment le savoir.

Quelles que soient nos croyances, on ne peut pas se permettre de dénaturer aveuglément des connaissances qui, même si elles ont très contrariantes parfois, sont le fruit d'un travail rigoureux.

Comprends tu ? Alors je ne dirais pas, trouves dans la foi ce qu’il te manque ….

Ben non, je comprend pas bien. Que me manque-t-il au juste?

Bon, il me manque plein de choses, mais j'ai pas à me plaindre. Il y a pire situation que la mienne.
Pour la foi, peut être y verras-tu un problème, c'est que je ne ressens pas le besoin de croire et je n'ai jamais observé de croyants trouver dans leur foi ce qu'il leur manquait.

J'ai tendance parfois à penser que le croyant est une personne qui cherche à se débarrasser d'un trop plein d'énergie dont il ne sait pas quoi faire.

je sais que tu es sincère et que tu voudrais me faire sortir de cet « abysse » mais il se trouve que ce n’est pas le noir que je trouve mais la lumière, et elle m’apaise, je suis bien ne t’inquiète pas (merci pour ton attention).

Tu sais ce que je te disais à propos de l'abysse et de la lumière, c'était une métaphore. J'aurais pu prendre une autre image.
- Celle d'un joli papillon qui croit que le lampadaire sur lequel il grille était la clarté rassurante de la lune.




dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par wook le Sam 7 Nov 2015 - 19:28

Bonjour,
Le judaïsme s'est inspiré du mythe égyptien d'Apholis. Ce dieu était sous la forme d'un serpent et son but était d'anéantir la création divine. sourire

wook
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 15
Localisation : france
Identité métaphysique : incroyant
Humeur : ok
Date d'inscription : 13/06/2015

https://debatcritique.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par dedale le Dim 8 Nov 2015 - 16:15

wook a écrit:Bonjour,
Le judaïsme s'est inspiré du mythe égyptien d'Apholis. Ce dieu était sous la forme d'un serpent et son but était d'anéantir la création divine. sourire

Le mythe du serpent dans la Genèse est inspiré de plusieurs sources, aussi bien grecques, akkadiennes, qu'égyptiennes : Apophis est une figure du serpent.
C'est une divinité considérée comme "malfaisante", mais lorsque la création est menacée, le grand dieu Amon envoie Apophis. En l'occurrence, dans ce contexte, la création est menacée par le désert et la sécheresse et le but d'Apophis est de faire échouer la barque du soleil pour que cesse cette sécheresse.

C'est donc l'adversaire de Râ.

Mais il existe un dieu, dont l'avatar est un serpent, qui est considéré comme mauvais. Il s'agit d'Arhiman, un dieu du chaos de la religion perse. Il est l'égal d'Ormuzd, le grand dieu, son contraire, son antuthèse.
Ce n'est pas réellement un équilibre bien/mal, mais plutôt ordre/chaos.
En certains points il est comparable au satan, au lucifer, au mauvais esprit des religions monothéistes.






dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Lun 9 Nov 2015 - 7:23

La Bible débute par la Genèse décrivant la création de l'humanité au terme de laquelle l'homme Adam et la femme Eve apparaissent.

L'homme et la femme existaient auparavant, étaient à un stade de l'évolution tel qu'ils n'avaient pas encore toutes les caractéristiques que nous prêtons aujourd'hui à un homme et une femme.

Ils vivaient dans des cavernes, se nourrissaient par la chasse, avaient des enfants, et ce n'est qu'au stade ultime de la création qu'ils eurent ce que l'on peut appeler la conscience véritable, conscience du bien et du mal.

Cela a été dit maintes fois dans ce forum mais là où je veux en venir est que sous la symbolique du fruit défendu, Eve qui a été dotée d'une côte supplémentaire car Adam lui a donnée, s'est vu pourvue d'un attribut, d'un don pour en quelque sorte la couvrir alors qu'elle était nu. Il en est de même pour Adam nu n'ayant pas autre chose à donner que sa côte.

On peut faire une similitude avec les chromosomes qui diffèrent entre l'homme et la femme et qui sont au nombre de deux x et y.

La nudité représente un fait avéré, que l'homme aussi bien que la femme sont pour ainsi dire nus en quelque sorte dépourvus.

Ils sont dépourvus d'habit et donc sensibles à des sentiments liés à la nudité qui sont entre autres la jalousie.

La jalousie est un sentiment qu'éprouvent aussi bien l'homme que la femme et qui donnent ce que l'on peut aisément appeler du "piquant dans le couple".

Mais il se trouve qu'aussi bien l'homme que la femme ne veulent pas se l'avouer car se l'avouer est d'avouer cette faiblesse.

Aussi la pomme symbolique du mal est ce que partagent l'un et l'autre sans se le dire mais en le sachant l'un et l'autre.

Le mal est le serpent qui mord, symbolique de la morsure insidieuse, un mal qui existe mais qui est caché en quelque sorte.

La jalousie est un défaut, représente en quelque sorte le mal, le mal sous l'image d'une image cachée ou dévoilée, un manque de sincérité de toutes les manières.

Ainsi l'homme au terme de sa création se voit doter d'un défaut qu'il ignorait jusqu'alors celui consistant à être incité par l'acte sexuel par des artifices jusqu'à présent il n'agissait en somme qu'en homme des cavernes avec les caractéristiques qu'on lui connaît.

Mais ce défaut n'en est pas un car qui n'aime pas mettre du piquant dans sa vie ? sourire

Un mal ne viendrait donc pas pour nuire en quelque sorte.

Si l'on se réfère aux mathématiques, ce qui est négatif (jalousie)qui amène du négatif (le manque de sincérité) n'est pas négatif mais positif (épanouissement dans le couple). Le couple donnant naissance continue son évolution. Point de rupture dans la chaine.

Point de cercle vicieux ou diabolique dans ce cas encore faut il savoir agir en bonne intelligence sur le plan sexuel sans débordement, sans enfreindre la pertinente évidence que l'adultère lui est un péché car là point de procréation, point d'évolution, le mal est signe de rupture.

Maintenant qui peut dire si la jalousie est un sentiment négatif ? A la réflexion je dirais qu'il s'agit d'un sentiment naturel car même si l'on n'est pas victime d'adultère, on est toutefois jaloux à des degrés différents. Donc pas de mal en soi.

En somme chez Adam et Eve rien n'est négatif, et l'application mathématique si l'on devait en trouver une tournerait vers le négatif qui est évolutif car un non emportant un oui apportent un non etc... car ce a qui un choix porte sur deux éléments de choix opposés, contraires, mais dans ce cas si la jalousie n'est pas négative, l'axiome mathématique n'est plus correct mais il l'est toutefois car d'autres choix s'offrent.

Le principe du bien et du mal.

Quant à un oui s'alliant à un oui apportent un oui pareillement pour le non

La différence est que si l'on considère que des oui ce serait l'Eden le Paradis et que des non l'enfer, le cercle vicieux diabolique.

Les oui donnent des enfants, l'évolution et non la circonvolution.

les non ne donnent pas de fruit et la circonvolution.

Le principe du calcul binaire est un principe portant sur deux choix, qui eux portent sur deux choix ainsi de suite........... 1 et 2 étant pour 1 un choix positif et pour 2 un choix négatif.

Pour 1 un choix positif car pour que 1 soit négatif en bout de chaine il faut rajouter 2 qui est négatif.

Pour 2 un choix négatif car pour que 2 soit positif en bout de chaine il faut rajouter 1 qui est positif.

Il s'agit de choix, de choix portant sur une liberté celle de progresser vers tout ce qui tend vers l'évolution.

La réalité scientifique, la symbolique philosophique, la psychologie, ne s'arrêtent pas là.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Lun 9 Nov 2015 - 9:45

La réalité scientifique tend vers la progression et non la régression.

Mais la réalité scientifique peut représenter un danger quand les choix sont inopérants, quand les mauvais choix sont à l'origine de la réflexion.

Dans ce cas que pourrait on en dire qu'il y a régression ? Oui d'une certaine façon, car le chemin emprunté ne va pas dans la bonne direction ou que le développement ne s'est pas fait correctement, que toutes les possibilités n'ont pas été déployées.

Et là il y a régression.

Quand les choix mènent vers trop de régression là le scientifique peut s'apercevoir de son erreur de jugement d'une manière ou d'une autre, les possibilités sont encore très étendues, et celle qui comporte le plus de conséquences est l'erreur grossière amenant à des résultats très négatifs.

Alors comment déceler des erreurs de jugement si ce n'est en rejugeant la chose jugée ?

D'autres scientifiques qui auraient assez de présence d'esprit pour explorer ce qui a été instruit.

Il en est de même pour tous les domaines, tous étant des choix, tout est une question de choix.

La religion n'échappe pas au contrôle, appartient au dogme qui peut lui aussi remettre en question car les choix débordent vers des choix inopérants.

Ce qui détermine l'erreur dans la religion est la tendance qui n'échappe à personne car la religion ne peut mener qu'à une seule conclusion, celle de choix se portant vers une résultante positive.

Et malheureusement les siècles passés nous ont prouvé que les hommes ont fait des choix qui ont porté à des choix négatifs.

Force d'épreuves ont réduit l'homme à douter de lui et de ses choix c'est la raison pour laquelle il faut maintenant ouvrir son esprit pour chercher en soi quels sont les meilleurs choix à faire.

Le meilleur à mon sens est de remettre en question ce qui doit l'être c'est à dire se dire je sais moi ce qu'il se passe et je veux transmettre.

Est ce que je pèse sur la balance moi qui sais par rapport à la multitude de choix négatifs qui oppressent.

Le mieux est de marcher dans la même direction et se dire ouvrons notre cœur car là se trouvent les bons choix.

Devant l'oppression une seule chose à faire, laisser faire Dieu à qui le choix ne se pose pas car détenteur de la vérité, la solution est toute trouvée.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par Jipé le Lun 9 Nov 2015 - 13:56

nawel a écrit:
Devant l'oppression une seule chose à faire, laisser faire Dieu à qui le choix ne se pose pas car détenteur de la vérité, la solution est toute trouvée.
Ah ?! Mais lorsque dieu n'existe pas dans notre esprit, qui détient la vérité et la solution ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27245
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Lun 9 Nov 2015 - 14:15

Jipé a écrit:
nawel a écrit:
Devant l'oppression une seule chose à faire, laisser faire Dieu à qui le choix ne se pose pas car détenteur de la vérité, la solution est toute trouvée.
Ah ?! Mais lorsque dieu n'existe pas dans notre esprit, qui détient la vérité et la solution ?

Si tu ne crois pas en Dieu je ne peux pas t'aider car il est dit aide toi et le ciel t'aidera, dans ce cas là je ne peux te dire que "aide toi" et même si tu ne crois pas ce n'est pas pour cela que le ciel ne t'aidera pas.


Dernière édition par nawel le Lun 9 Nov 2015 - 14:31, édité 1 fois
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Lun 9 Nov 2015 - 14:30

Un exemple de régression en médecine.

A trop vouloir prendre de médicaments prescrits pour soigner une maladie d'autres sont créées. Notamment les antibiotiques qui détruisent la flore intestinale qui doit être reconstituée, mais que savons exactement de la maladie de cœliaque ou Krhon ?

Autre exemple : maladies en neuropsychiatrie, anxiolytiques, antidépresseurs, antipsychotiques avec effets secondaires irréversibles tels que la maladie de Parkinson incurable, des correcteurs sont à prendre tels que Lepticure mais que savons nous des malades Parkinsoniens ?

En règle générale que comportent toutes les contre indications sur les posologies, des préventions de risques, s'il y a prévention c'est que le risque existe.

Alors que faut il faire lorsqu'on est malade, peut être comme moi, en prendre un minimum et se dire qu'avoir été allaitée au sein d'une mère bien longtemps procure tous les anti corps nécessaires pour combattre toute maladie dite naturelle.

Pour les exemples cités, antibiotiques sont données en cas de forte fièvre suite à un virus bronchial ou grippal, et pour le reste contre les maladies psychiques relevant de la psychiatrie. Pour ce dernier cas n'existe t il pas des remèdes plus efficaces pour ceux qui souffrent de troubles du comportement ou de la personnalité, le dialogue et la psychologie l'accompagnement, et l'attention sont de grands remèdes bien plus efficaces, hormis bien entendu les malades schizophréniques qui eux sont sévèrement atteints par un syndrome bien connu, pathologie relevant de malformation neurologique, les malades le sont souvent et je dirais le plus souvent dès l'âge de la puberté. Quant aux autres, on ne peut parler de schizophrénie mais de trouble du comportement.

etc... etc ... les exemples sont nombreux en médecine et dans d'autres domaines.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par Jipé le Lun 9 Nov 2015 - 14:55

Je ne vois là aucune régression par la médecine...Un excès ou un mauvais dosage ne sont en rien une régression, une involution.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27245
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Lun 9 Nov 2015 - 18:10

Jipé a écrit:Je ne vois là aucune régression par la médecine...Un excès ou un mauvais dosage ne sont en rien une régression, une involution.

J'ai parlé de régression de la simple utilisation du médicament, dans tous les cas, en surdosage ou mauvais dosage ne change rien.

Régression dans le sens où faire un pas en avant en éradiquant une maladie peut faire faire deux pas en arrière en créant une autre ou des maladies.

C'est reculer en somme.

Le médicament a son utilité dans notre société moderne car les mamans que nous sommes, et je suis la première, l'utilisent devant l'enfant malade. Le temps est révolu où la fièvre, le repos les anti corps œuvraient sans aucune autre aide. Les décoctions étaient utilisées, une forme de médicamentation un peu plus douce toutefois.

Pour cela c'est une progression je n'ai jamais personnellement connu ou reconnu une guérison de mes enfants sans le recours aux médicaments, pour moi cela n'était même pas permis.

Par contre me concernant je n'utilisais pas le médicament et j'avoue n'avoir jamais été malade pratiquement, et quand je le fus, le sommeil repos en quelque sorte m'en "sortait".

Je parle des petites afflictions bien entendu (rhumes, grippes) et je n'ai pas été souvent malade voire jamais.

Je pense que nous devons nous soigner par les médicaments, surtout les enfants, je ne conseillerais jamais à un parent de s'en passer.

Mais les maladies dites chroniques sont en quelque sorte générées par l'abus de médicamentation le corps considérant qu'il n'a plus à faire face à la maladie en utilisant ses propres défenses immunitaires.

Pour moi donc cela représente un réel danger de comprendre que les défenses immunitaires propres à l'homme sont en quelque sorte annihilées, désinhibées et constat est fait de voir les enfants enchainer les afflictions.

Ceci pour les maladies dites courantes.

J'ai pris moi même des médicaments pendant mes séjours et un correcteur m'a été prescrit.

L'ayant expérimenté je peux te dire que l'effet du correcteur est très important, et s'il m'arrivait d'être en rupture et cela est arrivé, le médecin traitant ayant lui oublié de m'en prescrire,  j'ai eu tout le mal possible pour d'une part en prendre chez le pharmacien qui n'a pas voulu m'en délivrer sans ordonnance, et sous les quarante huit passées sans en avoir pris les symptômes parkinsoniens sont apparus très vite.

C'est une réelle souffrance qui n'a pas le même poids que la maladie elle même, cette dernière aurait pu tout simplement être guérie par la psychothérapie.

La chose est aisée aujourd'hui, tout repose sur le médicament qui est lourd. Les hôpitaux sont remplis de personnes totalement absentes car désinhibées. Leur souffrance est terrible, je les ai côtoyées. C'est une lutte entre le corps médical qui ne voit que par le médicament et les patients qui s'évertuent à lui faire entendre raison. Le malade est à l'état de loque dans le sens propre du terme.

Est ce que les choses progressent dans cette voie là ou régressent. Est ce que le doigt est mis sur la maladie ou sert il à la camoufler. Est ce que le médicament guérit, j'en doute fort je connais le problème. interroge oui  qvt .


J'ai de mon côté arrêté de mon propre chef ces médicaments, n'ai pas eu besoin de recourir à une période dite de sevrage, ai fait quelques séjours en hôpital, ai convaincu le médecin que je n'avais plus besoin d'en prendre, ai demandé qu'il en soit ainsi car j'ai privilégié le dialogue.

Combien de personnes comme moi...

Maintenant puisqu'il faut en parler et comme j'ai un sixième sens en quelque sorte, et nul besoin d'en avoir un sixième lisant dans les pensées, car j'en suis déjà au septième, je brûle les étapes rire je suis guérie mais faut il le rajouter ? rire c'est une précision qui est inutile mais avant que je puisse être l'objet de quelque critique je préfère prendre les devants ref

Le ou les risques sont importants Jipé.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par dedale le Mar 10 Nov 2015 - 5:53

nawel a écrit:L'homme et la femme existaient auparavant, étaient à un stade de l'évolution tel qu'ils n'avaient pas encore toutes les caractéristiques que nous prêtons aujourd'hui à un homme et une femme.

Tu doutes du dogme créationniste mais tu essaies tout de même d'arranger la sauce pour que ça ne dérange pas trop tes croyances.
Là tu fais d'une pierre 2 coups : Tu te mets sur le dos et les créationnistes et les scientifiques sourire
Pourquoi dieu n'avait-il pas créé cette humanité antérieure parfaite?

Ils vivaient dans des cavernes, se nourrissaient par la chasse, avaient des enfants, et ce n'est qu'au stade ultime de la création qu'ils eurent ce que l'on peut appeler la conscience véritable, conscience du bien et du mal.

Donc c'est ça les fameuses caractéristiques que tu prêtes à notre humanité, mais pas aux humanités antérieures : la conscience morale?
On ne naît pas avec une conscience morale : la morale, ce qui est bien ou mal, ça s'apprend, ça s'étudie même.
De plus ce qui bien moralement pour les uns ne l'est pas forcément pour les autres.

Par exemple, les musulmans admettent la polygamie mais pas les chrétiens : Qu'est-ce qu'a foutu dieu dans cette histoire?

Tu te trompes, il n'y a aucune différence entre les humanités antérieures et nous : Simplement l'espèce humaine a évolué.
Mais cette évolution ne comprend pas la moralité : les peuples ont des principes de moralité différents les uns des autres.
Tu as bien vu le monde : Tu penses vraiment que l'homme possède une conscience véritable du bien et du mal?

Cela a été dit maintes fois dans ce forum mais là où je veux en venir est que sous la symbolique du fruit défendu, Eve qui a été dotée d'une côte supplémentaire car Adam lui a donnée, s'est vu pourvue d'un attribut, d'un don pour en quelque sorte la couvrir alors qu'elle était nu. Il en est de même pour Adam nu n'ayant pas autre chose à donner que sa côte.

Adam n'a rien donné. Dieu a créé la femme à partit d'une côte d'Adam : Ce n'est pas pour couvrir Eve qui n'était pas nue puisqu'elle n'existait pas encore, c'était pour donner une "compagne" à Adam.

On peut faire une similitude avec les chromosomes qui diffèrent entre l'homme et la femme et qui sont au nombre de deux x et y.

Qu'est-ce que tu vas chercher? Ca ne peut même pas se comparer.
C'est comme si tu comparais un conte de fées pour petites têtardes à la réalité du monde.


La nudité représente un fait avéré, que l'homme aussi bien que la femme sont pour ainsi dire nus en quelque sorte dépourvus.

Ils sont dépourvus d'habit et donc sensibles à des sentiments liés à la nudité qui sont entre autres la jalousie.

La jalousie est un sentiment qu'éprouvent aussi bien l'homme que la femme et qui donnent ce que l'on peut aisément appeler du "piquant dans le couple".

Mais il se trouve qu'aussi bien l'homme que la femme ne veulent pas se l'avouer car se l'avouer est d'avouer cette faiblesse.

Aussi la pomme symbolique du mal est ce que partagent l'un et l'autre sans se le dire mais en le sachant l'un et l'autre.

Le mal est le serpent qui mord, symbolique de la morsure insidieuse, un mal qui existe mais qui est caché en quelque sorte.

La jalousie est un défaut, représente en quelque sorte le mal, le mal sous l'image d'une image cachée ou dévoilée, un manque de sincérité de toutes les manières.

Adam et Eve ne risquaient pas d'être jaloux puisqu'ils étaient seuls. Seuls en Eden. De qui ou de quoi pouvaient-ils être jaloux?

De plus, tu parles de "symbolique" : Non! Tu as une interprétation personnelle sans même te soucier de ce que peuvent signifier réellement les pommes, le serpent, l'arbre de la connaissance, dans les anciennes traditions.
Et ça t'emmerde même d'en discuter : Tu m'as dit que ça ne t"intéressais pas.

Dans leurs homélies, les prêtres t'ont jamais conseillé de te renseigner un peu avant de faire ta propre sauce?

Ainsi l'homme au terme de sa création se voit doter d'un défaut qu'il ignorait jusqu'alors

Faudrait savoir ; elle est parfaite ou pas, la Création?

celui consistant à être incité par l'acte sexuel par des artifices jusqu'à présent il n'agissait en somme qu'en homme des cavernes avec les caractéristiques qu'on lui connaît.

Si l'homme des cavernes n'avait pas agi comme ça, on ne serait pas là.
Et si l'homme contemporain n'est plus incité par le sexe, il disparaîtra.

L'homme est un animal comme un autre. Ses croyance ne le mettent pas hors de portée de ses nécessités.

Mais ce défaut n'en est pas un car qui n'aime pas mettre du piquant dans sa vie ?
Un mal ne viendrait donc pas pour nuire en quelque sorte.

Surtout quand ce "mal" est en réalité un plaisir.

Si l'on se réfère aux mathématiques, ce qui est négatif (jalousie)qui amène du négatif (le manque de sincérité) n'est pas négatif mais positif (épanouissement dans le couple). Le couple donnant naissance continue son évolution. Point de rupture dans la chaine.

Que vient foutre la jalousie dans les mathématiques?
Il y a couple par nécessité et dans certains systèmes par, tradition/automatisme : Une femme peut enfanter, perpétuer l'espèce, sans forcément être dépendante du couple, idem pour l'homme.
La nature humaine s'adapte selon le besoin et non selon des dogmes.

Pour comprendre ça, il faut s'ouvrir à tous les systèmes qui ne se réduisent pas à la pensée catholique ou islamiste, ou religieuse.
Dans certaines tribus, quand une femme a un enfant, toutes les femmes de la tribu s'en occupe, le bébé a 36 mamans et 36 papas, la tribu fusionne avec la famille, c'est un clan, et selon mes modestes connaissances, c'est très efficace malgré que cela puisse être considéré comme primitif.

Point de cercle vicieux ou diabolique dans ce cas encore faut il savoir agir en bonne intelligence sur le plan sexuel sans débordement, sans enfreindre la pertinente évidence que l'adultère lui est un péché car là point de procréation, point d'évolution, le mal est signe de rupture.

La pertinente évidence?
Adam et Eve ne pouvaient pas se faire cocu.
Et dans la Bible, l'inceste est une pratique courante.

Les enfants forniquent avec les parents à toutes les pages. A ton avis, dieu ne savait pas que la consanguinité était risquée?
C'est beaucoup plus grave qu'un péché. Non?

Maintenant qui peut dire si la jalousie est un sentiment négatif ? A la réflexion je dirais qu'il s'agit d'un sentiment naturel car même si l'on n'est pas victime d'adultère, on est toutefois jaloux à des degrés différents. Donc pas de mal en soi.

En somme chez Adam et Eve rien n'est négatif, et l'application mathématique si l'on devait en trouver une tournerait vers le négatif qui est évolutif car un non emportant un oui apportent un non etc... car ce a qui un choix porte sur deux éléments de choix opposés, contraires, mais dans ce cas si la jalousie n'est pas négative, l'axiome mathématique n'est plus correct mais il l'est toutefois car d'autres choix s'offrent.

Tu devrais te clarifier les idées.

Les mathématiques sont un langage épuré d'émotions et de sentiments.
Sans vouloir être expéditif, la jalousie, l'adultère, et tout le bataclan : aucun rapport avec Adam et Eve, ni le serpent.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Mar 10 Nov 2015 - 12:31

Que répondre, je reste coi
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par pierre_b le Mer 18 Nov 2015 - 17:25

quoi?
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par M'enfin le Mer 18 Nov 2015 - 18:19

J'crouacoui!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par pierre_b le Jeu 19 Nov 2015 - 12:14

Dans la bible le serpent représente satan??? il ne représente pas plutôt la tentation?
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par Ladysan le Dim 22 Nov 2015 - 16:37

pierre_b a écrit:Dans la bible le serpent représente satan???  il ne représente pas plutôt la tentation?
Chaque époque, ou chaque religion représente satan sous une forme différente, ou nouvelle.
Aujourd’hui, il a une queue et des cornes. diable fourche
Dans l’histoire d’Adam et Ève, c’est le serpent qui est soupçonné d’incarner le mal, car tout comme satan, il peut se glisser et se cacher partout. La preuve : Aujourd’hui, le clérgé soupçonne satan de se cacher même entre les notes de musique. A savoir :  Le rock   rire
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Dim 22 Nov 2015 - 17:30

pierre_b a écrit:quoi?

quoi quoi ? moi coi pourquoi quoi ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par _nawel le Mar 29 Déc 2015 - 7:51

Il est très enrichissant de pouvoir se dire à quel point cette symbolique représentant l'être humain en Adam et Eve peut nous apprendre.

L'arbre de la Connaissance prend une tout autre signification si on lui prête une projection dans le futur.

Il devient de plus en plus indéniable que les quatre religions :
- Judaïsme
- Christianisme
- Islam
- Bouddhisme

vont se réunifiant.

Car elles sont immanquablement liées les unes aux autres.

Alors un futur proche nous confirmera que nous aurons compris, nous saurons, nous aurons cueilli le fruit de l'arbre, nous récoltons le fruit, après la semence, la maturité de l'arbre.

Si demain nous saurons, nous serons aussi conscients de savoir et en ayant acquis la connaissance nous serons bien évidemment plus exposés à un jugement sévère, et cela, Dieu nous prévient par la symbolique.

Ne dit on pas, tu n'as pas d'excuse, je sais que tu sais et donc tu n'as plus droit à l'erreur, et cela, à tout bout de champ ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi sataniser un serpent de l'Eden ?

Message par Anjo Saburcio le Mer 3 Fév 2016 - 10:22

Toutes les religions "satanisent" ou adorent des animaux. Pensons aux chrétiens avec le serpent, ou bien aux hindous avec la vache, ou bien aux Aztèques avec l'adoration aux serpents (pour eux les serpents étaient des animaux bons...)
Anjo Saburcio
Anjo Saburcio
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 160
Localisation : Portugal
Identité métaphysique : Agnostique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 22/03/2015

http://personagemqueescreve.blogspot.pt/

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum