La valeur d'une personne

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par JPG le Sam 17 Mai 2014 - 17:39

âme-légère a écrit:Qu'est-ce qui fait , d'après vous, la valeur d'une personne? Nous trouvons quelques fois une personne beaucoup plus appréciée qu'une autre, et l'on se demande pourquoi... Elle a aux yeux des autres une plus grande valeur. Quelle est cette valeur-là et de quoi se constitue-t-elle?
Merci de me répondre de manière très subjective :)

(Pour ne pas faire l'amalgame, je parle ici de la valeur perçue par l'Autre/société.)

La valeur d'une personne est rarement reconnue sur le moment de l'interaction avec elle. J'ai pour exemple, le bébé, qui ne comprend pas la valeur du lait de sa mère pour le maintient de sa vie; la mère qui ne sait pas si, plus-tard, quand elle sera vielle et fatiguée, l'enfant dont elle a si bien pris soins, la supportera dans sa vieillesse.

Des gens fragiles et émotifs, accordent souvent de la valeur à un séducteur ou quelqu'un qui sait dire les choses qui touchent leurs sentiments. Une société émotive sera certainement plus propice à élire un beau parleur que quelqu'un de raisonnable et responsable.

Selon ce que je suis instruit, ce sont les autres qui détermine notre valeur; si notre valeur était déterminé en fonction du bien que nous nous faisons ... nous n'aurions de valeur que pour nous-même ... n'est-ce pas?

JP

JPG
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 764
Localisation : QC
Identité métaphysique : Pas de ce monde!
Humeur : La mienne
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par AC* le Mer 23 Juil 2014 - 12:00

JPG,
Je dois dire que même si vos conclusions sont opposées aux miennes, elles me semblent bien développées, mais je ne suis pas sûr qu'elles ne soient déduites de votre hypothèse, étant donné qu'elles ne font que la contredire, à mon sens.

En effet, votre considération quant à la caducité de l'auto-estime est pertinente, mais ne fait que considérer de manière particulière, que le cas positif (i.e.: la considération qu'une personne peut avoir positivement envers elle-même).

Or votre hypothèse me paraît largement plus profonde, ce pourquoi je l'encense ici:
La valeur d'une personne est rarement reconnue sur le moment de l'interaction avec elle.

-C'est la à mon avis tout le problème rendant la moindre tentative de solution par une réponse impossible.
mirage a écrit:La qualité dépendrait alors de ce que la personne en question veut transmettre ?
Mirage,

Je crois que tu as tout compris - ce que j'ai mis des années à comprendre en maintes réflexions - et peut accessoirement justifier la notion de masque que je refuse,
à savoir que - oui - dans ce sens - pondérable/observable - soit le sens "économique" de la qualité, même si ça paraît dégradant relativement à une personne, pour communiquer, l'émission du message est insuffisante, il faut pour suffire que le message ait été reçu.

Selon cette interprétation, cela signifierait qu'un information qualifiée, ne répond pas nécessairement aux valeurs propre à une personne (émettrice) - i.e: n'est, clairement, pas représentative de sa personnalité ou de ses valeurs, voire qu'elle ne dit accessoirement rien à ce sujet -
mais que par contre, pour avoir été reçue et qualifiée ainsi d'"information", il faut qu'elle ait été approuvée par dessus tout par la personne réceptrice...

On l'a vu d'expérience - via des accusation ici ou ailleurs - connaître les intentions d'une personne est purement impossible.

Mais le développement plus haut note - si on admet qu'il est impossible de vérifier toutes les sources (ce qui me paraît évident) - qu'effectivement, on n'est compris - en général - que du moment où l'on plaît.

D'où accessoirement le phénomène de démagogie.

Il est bien évident que je refuse que de telles conclusions ne monopolisent le phénomène de communication, comme seul leitmotiv, et j'ai cependant l'espoir que si le plus grand nombre se complait, il demeure cependant des citoyens capables de communiquer indifféremment de la complaisance, tout en gardant à l'esprit que les Libres penseurs ne sont rarement qualifiés ainsi par eux-mêmes, voire que ceux-ci sont capable de communiquer à l'encontre de cette complaisance, si nécessaire.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par stana le Mar 29 Juil 2014 - 15:26

Ca dépend ce qu'on entend par "valeur" je crois. Si nous sommes objectifs ou non.
Objectivement, nous pouvons estimer qu'un être à de la valeur en soit (tout le monde ou presque(?) en a d'ailleurs), même s'il est notre opposé à tout egars, que ses idées, croyances, mode de vie...nous déplaisent.
Il faut reconnaître que nous sommes tous non objectifs dans nos sympathies; nous préférons spontanément des personnes partageant nos valeurs justement, et nous ne pouvons nous empêcher de les trouver "mieux" que d'autres, même si ce n'est pas le cas. Ca peut être là que nous manquons de cette fameuse objectivité.
On devrait toujours essayé d'être objectifs un minimum. Ceux qui ne le sont pas ont une forme de sectarisme.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par pierre_b le Lun 4 Aoû 2014 - 15:04

JO a écrit:Dans l'absolu, tout humain a la même valeur que n'importe quel autre .

L'absolu?
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par JO le Mar 5 Aoû 2014 - 7:17

c'est comme l'infini : au-delà, on ne voit plus rien!
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par stana le Mar 5 Aoû 2014 - 9:38

Quand en dit "dans l'absolu", c'est comme quand on dit "en soit", ça parle d'objectivité...c'est comme de dire que tout le monde a sa valeur, son genre d'intelligence, de beauté, etc au-delà des opinions ou des goûts qui, eux, diffèrent. La pacotille des uns est le trésor des autres, dis-t-on aussi! Dans l'absolu: au-delà oui, littéralement, au-delà des goûts, opinions ou préjugés, des uns et des autres.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par pierre_b le Mar 5 Aoû 2014 - 9:43

Heureusement qu'on m'explique.... câlinchat 
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par stana le Mar 5 Aoû 2014 - 11:19

^^
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par JPG le Sam 30 Aoû 2014 - 20:43

JPG a écrit:
âme-légère a écrit:Qu'est-ce qui fait , d'après vous, la valeur d'une personne? Nous trouvons quelques fois une personne beaucoup plus appréciée qu'une autre, et l'on se demande pourquoi... Elle a aux yeux des autres une plus grande valeur. Quelle est cette valeur-là et de quoi se constitue-t-elle?
Merci de me répondre de manière très subjective :)

(Pour ne pas faire l'amalgame, je parle ici de la valeur perçue par l'Autre/société.)

La valeur d'une personne est rarement reconnue sur le moment de l'interaction avec elle. J'ai pour exemple, le bébé, qui ne comprend pas la valeur du lait de sa mère pour le maintient de sa vie; la mère qui ne sait pas si, plus-tard, quand elle sera vielle et fatiguée, l'enfant dont elle a si bien pris soins, la supportera dans sa vieillesse.

Des gens fragiles et émotifs, accordent souvent de la valeur à un séducteur ou quelqu'un qui sait dire les choses qui touchent leurs sentiments. Une société émotive sera certainement plus propice à élire un beau parleur que quelqu'un de raisonnable et responsable.

Selon ce que je suis instruit, ce sont les autres qui détermine notre valeur; si notre valeur était déterminé en fonction du bien que nous nous faisons ... nous n'aurions de valeur que pour nous-même ... n'est-ce pas?

JP

ACourvoisier a écrit:JPG,
Je dois dire que même si vos conclusions sont opposées aux miennes, elles me semblent bien développées, mais je ne suis pas sûr qu'elles ne soient déduites de votre hypothèse, étant donné qu'elles ne font que la contredire, à mon sens.

En effet, votre considération quant à la caducité de l'auto-estime est pertinente, mais ne fait que considérer de manière particulière, que le cas positif (i.e.: la considération qu'une personne peut avoir positivement envers elle-même).

Or votre hypothèse me paraît largement plus profonde, ce pourquoi je l'encense ici:
La valeur d'une personne est rarement reconnue sur le moment de l'interaction avec elle.

-C'est la à mon avis tout le problème rendant la moindre tentative de solution par une réponse impossible.

Eh bien! La réponse impossible est toute simple alors; car en Dieu, tout est simple et rien d'impossible. Seul l'humain cherche des complications.
Ma réponse est en relation directe avec la citation imbriquée. Ma réponse est constat de fait et non théorique.

Si vous avez des arguments pour contester et démontrer la contradiction que vous avancez, produisez les, et je verrai à complétée ma réponse précédente.


JPG
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 764
Localisation : QC
Identité métaphysique : Pas de ce monde!
Humeur : La mienne
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Lulu le Dim 23 Nov 2014 - 19:18

âme-légère a écrit:Qu'est-ce qui fait , d'après vous, la valeur d'une personne?
Dans ce capitalisme mondial, et pour rendre hommage à la finesse d'esprit des épiciers anglais et américains, qu'est-ce que l'essence de l'homme ? Son portefeuille.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par JO le Lun 24 Nov 2014 - 8:45

La valeur d'une seule: l'amour qu'on lui porte .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Ladysan le Lun 24 Nov 2014 - 15:38

Je pensais avoir répondu à cette question, mais je viens de constater que ce n'était pas le cas.

Me concernant, ce que je considère comme "valeurs" ce sont certaines qualités humaines, innées ou acquises que je décèles chez certaines personnes et qui sont en affinité avec les miennes, et cela quel que soit leur tendances politiques, religieuses, ou niveau social. Mais cela ne réponds pas à la question car, même un criminel peut considérer son crime comme une valeur. Donc, j'en déduis que les valeurs sont tout à fait relatives...Le : "Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrait pas que l'ont te fasse "   ne serait-elle pas une des plus grandes valeurs au monde et que chacun se devrait de respecter, admirer ou apprendre ?  

JO a écrit:La valeur d'une seule: l'amour qu'on lui porte .
La mesure de l'amour c'est qu' il n'a pas de mesure, combien de femmes ou d'hommes aiment, envers et contre tout des individus qui ne possèdent aucune valeur morale ? Et que penser de l'amour inconditionnel d'une maman (j'en connais une) qui continue malgré tout à aimer son enfant, et qui lui, l'insulte, la harcèle et lui vole son argent. Cette femme, même si elle ne reconnaît aucune valeur à son enfant ne peut dit-elle, s'empêcher de continuer à l'aimer et refuse de le dénoncer. Toi qui sembles avoir beaucoup d'expérience de la vie Jo, comment expliques-tu cela ?
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 15:44

La valeur d'une personne, c'est son quantum de souplesse. La valeur d'une personne, c'est ce qu'elle peut offrir sans imploser et ce qu'elle peut recevoir sans exploser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Magnus le Lun 24 Nov 2014 - 15:59

Ladysan a écrit: Et que penser de l'amour inconditionnel d'une maman (j'en connais une) qui continue malgré tout à aimer son enfant, et qui lui, l'insulte, la harcèle et lui vole son argent
Je regrette : ce n'est plus de l'amour, mais de la bêtise.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24935
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Ladysan le Lun 24 Nov 2014 - 16:49

Magnus a écrit:
Ladysan a écrit: Et que penser de l'amour inconditionnel d'une maman (j'en connais une) qui continue malgré tout à aimer son enfant, et qui lui, l'insulte, la harcèle et lui vole son argent
Je regrette : ce n'est plus de l'amour, mais de la bêtise.

Tout à fait, mais c'est assez délicat de conseiller à une maman de dénoncer son fils. Elle a faillit le faire, mais elle s'est ensuite rétractées... En disant qu'elle refusait de trahir les valeurs qui lui avaient étés inculquées. Comme quoi, certaines belles valeurs peuvent parfois se transformer en bêtises quand elles sont appliquées dans un certain contexte.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Jipé le Lun 24 Nov 2014 - 17:15

Le problème est la représentation culpabilisante que se fait d'elle-même la mère...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par pierre_b le Lun 24 Nov 2014 - 18:23

...mais aux âmes moins nées l'avaleur ne tend pas le sabre des armées.
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Ladysan le Lun 24 Nov 2014 - 19:36

Jipé a écrit:Le problème est la représentation culpabilisante que se fait d'elle-même la mère...
L'instinct maternel n'existerait donc pas ? C'est du moins ce qu'affirment les psys.
Ce que l'on appelle l'instinct maternel ne serait qu'une construction mentale idéologique ou sociale qui se construit tout au long de la vie et en interaction avec son environnement. Note, que je préfère  ça, car cela me conforte dans la pensée que l'homme, (H) qu'il soit conditionné ou pas, vu qu'il est doté de conscience et de libre arbitre, est forcément toujours responsable de ses actes.
(A part bien sûr les cas pathologiques)
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Lulu le Lun 24 Nov 2014 - 19:38

Magnus a écrit:
Ladysan a écrit: Et que penser de l'amour inconditionnel d'une maman (j'en connais une) qui continue malgré tout à aimer son enfant, et qui lui, l'insulte, la harcèle et lui vole son argent
Je regrette : ce n'est plus de l'amour, mais de la bêtise.
Pourtant la bêtise est le symptôme le plus évident de l'amour Dr House.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Ladysan le Lun 24 Nov 2014 - 23:12

Lulu a écrit:
Magnus a écrit:
Ladysan a écrit: Et que penser de l'amour inconditionnel d'une maman (j'en connais une) qui continue malgré tout à aimer son enfant, et qui lui, l'insulte, la harcèle et lui vole son argent
Je regrette : ce n'est plus de l'amour, mais de la bêtise.
Pourtant la bêtise est le symptôme le plus évident de l'amour Dr House.
Vu sous cet angle ce n'est pas tout à fait faux Lulu, pette de rire 
HS:
Chez moi, quand je parle de bêtises mon mari ne rate jamais une occasion pour me demander "C'est quoi une bêtise" ? Et de répondre : "c'est de la retirer quand elle est bien mise" croule de rire Tu n'as pas osé hein ?
 je sors
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Magnus le Mer 26 Nov 2014 - 17:15

Lulu a écrit:
Magnus a écrit:
Ladysan a écrit: Et que penser de l'amour inconditionnel d'une maman (j'en connais une) qui continue malgré tout à aimer son enfant, et qui lui, l'insulte, la harcèle et lui vole son argent
Je regrette : ce n'est plus de l'amour, mais de la bêtise.
Pourtant la bêtise est le symptôme le plus évident de l'amour Dr House.
Tout d'abord, cela fera 30€ pour la consultation. (De votre mail).
Ensuite, eh bien oui c'est évident que l'amour peut rendre bête, idiot, inconscient, méchant et cruel dans certains cas, et bien entendu aveugle. Au contraire de, comment dire ? ---de l'amour équilibré, je dirais, qui est un amour sain et responsable, et qui, lui, grandit, rend plus intelligent, permet plus de discernement, et ne confond certainement pas bonté et bêtise.
Quant à l'amour maternel, plus précisément, il y a des limite à ne pas dépasser.
Je connais deux dames qui se laissent escroquer par leur enfant et qui continuent non seulement à l'aimer mais presque à l'admirer !
Elles m'ont fait en substance la même réflexion :
- L'amour maternel doit pouvoir se sacrifier.
Bien sûr, il y a toujours une partie de sacrifice dans l'amour maternel, mais cet esprit de sacrifice ne doit pas dépasser certaines limites : une de ces deux dames va, si ça continue, se retrouver pour ainsi dire à la rue tandis que son "adorable" escroc de fils continuera à mener la belle vie !
A un moment donné, il faut savoir dire stop : je t'aime, tu le sais, mais je ne peux tolérer une telle attitude.
En persistant à se sacrifier au-delà du possible, elle entretient son fils dans la permission de continuer, elle cautionne son attitude indigne, au nom d'une idée fausse du sacrifice maternel.

Ce genre de femme ne se rend pas compte que leur fils, lui, en fait ne l'aime pas, sinon il agirait autrement. Car s'il y a l'amour maternel, il y a aussi l'amour filial.
Baver d'amour et parfois même d'admiration devant un fils ingrat et malhonnête qui, lui, se fout royalement de vous, c'est le summum du manque total de discernement dans la relation. Et ce genre de sacrifie maternel relève d'une forme de pathologie.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24935
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Jipé le Mer 26 Nov 2014 - 17:25

Très bonne analyse de ce genre de situation !

Nous sommes là dans le type même de relations de manipulateur à manipulé(e) avec le consentement tacite de la part du/de la manipulé(e). Tout refus donnerait, dans l'exemple que tu donnes, une image de "mauvaise mère" à cette personne manipulée, et c'est bien là la difficulté pour faire comprendre que de dire NON n'est pas signe d'être une mauvaise mère, peut-être bien que cela serait exactement le contraire...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par JO le Jeu 27 Nov 2014 - 8:09

On ne parle jamais assez, ni assez tôt, de la vie avec ses enfants . La conduite à la maison devient naturelle, sans drame, chez un tout petit qui grandit dans un quotidien familial équilibré, par imitation . Plus tard, c'est le dialogue qui assure la "morale" souhaitable , pas le systême rétributif de récompense/ punition . Les martyrs font les bourreaux, les mères démissionnaires, les enfants tyranniques .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par pierre_b le Jeu 27 Nov 2014 - 11:58

Je ne regrette pas d'avoir participé efficacement à ce fil... sourire
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La valeur d'une personne - Page 2 Empty Re: La valeur d'une personne

Message par Lulu le Jeu 27 Nov 2014 - 12:35

Magnus a écrit:Tout d'abord, cela fera 30€ pour la consultation. (De votre mail).
Ca fait cher pour vous apprendre votre métier.
Magnus a écrit:Au contraire de, comment dire ? ---de l'amour équilibré, je dirais, qui est un amour sain et responsable, et qui, lui, grandit, rend plus intelligent, permet plus de discernement, et ne confond certainement pas bonté et bêtise.
L'amour "raisonnable", ça fait un bel oxymoron.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum