L’effet « pleine lune » Mythe, Croyance, ou Réalité ?

Aller en bas

L’effet « pleine lune » Mythe, Croyance, ou Réalité ?  Empty L’effet « pleine lune » Mythe, Croyance, ou Réalité ?

Message par Ladysan le Mer 13 Aoû 2014 - 23:53

Hello les gens,  sourire 
Je ne sais pas si la lune y est pour quelque chose, mais je viens de sortir de mon apathie qui a duré au moins une semaine.
Mais aujourd'hui, il a suffit que quelqu'un me dise que c'était peut-être à cause de la lune, pour que je me précipites sur mon PC pour tâter un peu le pouls des gens à ce sujet. Et en effet, j'ai constaté que nombreux sont ceux qui pensent que la lune perturbe nos comportements, et que le nombre d'homicides, d'accidents, ou de suicide, augmentent les soirs de pleine lune.

Mais en voulant en savoir plus, j’ai cherché ce qu’en pensaient les neuroscientifiques, et j’ai atterri un site sur lequel je lis que les scientifiques "n’auraient relevés aucune influence de la lune sur notre organisme" et que l'effet gravitationnel de la lune serait trop infime pour produire le moindre effet significatif sur notre activité cérébrale. En outre, la force gravitationnelle de notre satellite ne s'exerceraient que sur des masses d'eau tels que des lacs, des mers ou des océans, mais en aucun cas  sur des sources d'eau confinées telles que le corps humain, et qu’enfin, l'effet gravitationnel serait toujours le même quel que soit la phase de la lune. C'est là : 

Pas très convaincue, je poursuis ma recherche et je tombe sur cet article. (Publié par Spiro Pantazatos (Université Columbia à New York), qui explique dans la revue "NeuroImage" ) Que le mois de notre naissance serait gravé dans notre cerveau. 

(Dont un extrait) :  
"tout est parti du constat que de nombreuses corrélations existent entre la saison à laquelle les humains viennent au monde et la prévalence de certains troubles neuro-comportementaux comme la schizophrénie, le trouble bipolaire ou les tendances suicidaires. Il y a par exemple un léger excès de schizophrènes chez les personnes nées au printemps. Pour expliquer ces associations, plusieurs hypothèses ont été avancées qui impliquent notamment la température ambiante, les infections saisonnières, l'alimentation différente suivant l'époque de l'année et, bien entendu, la durée plus ou moins longue du jour et de l'exposition à la lumière naturelle. Toutes ces explications partent du principe que des éléments extérieurs sont capables de graver, lors de la période entourant la naissance, une marque sur le cerveau
.
 Suite :
Je ne suis pas superstitieuse, mais j’ai toujours cru que la lune, (dans toutes ses phases) pouvait avoir une influence sur l'humain, mais uniquement sur nos organismes et sur les animaux, et bien que personnellement je n'ai jamais ressentis ce genre de perturbations, je me pose quand-même des questions quand, juste avant un orage, une vieille blessure à ma cheville, se réveille, en redevenant presque aussi douloureuse pendant un certain laps de temps. Ce qui me fait penser que nos organismes réagissent (et pas légèrement) à certains courants magnétiques. La douleur est réelle. Mais que penser des changements d'humeur, ou de tout ce que l'on attribue à l'influence de la lune ?  
Selon certains chercheurs, il y aurait peut-être corrélation avec la lune, mais uniquement chez les femmes, en évoquant une possible corrélation avec les cycles menstruels…Comme si les hommes n'avaient pas d'hormones...

Ah ! J’allais oublier…Il semblerait aussi que Les astrophysiciens du CERN ont découvert en 1992 que la lune agissait sur les électrons et qu’ils évoluaient selon ses phases. Ainsi, la lune émet des rayonnements électromagnétiques différents en fonction du calendrier. Ces « micro-ondes » agiraient sur les électrons de nos cellules. Et en période de pleine lune, ce rayonnement pourrait avoir un effet électrique et excitant.
Mais que de contradictions...
 
Et vous, qu’en pensez-vous ? Etes-vous lunatiques ?  souriantlunettes
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L’effet « pleine lune » Mythe, Croyance, ou Réalité ?  Empty Re: L’effet « pleine lune » Mythe, Croyance, ou Réalité ?

Message par JO le Jeu 14 Aoû 2014 - 8:37

La dernière pleine lune, forte, parait-il, nous sommes trois dans la famille à lui devoir une nuit d'insomnie et d'influence sur notre humeur , sans concertation préalable . Obligée de prendre ma tension le soir, hypertension vespérale nette ...
Mon fils, né un soir de pleine lune, en ressent depuis toujours les effets contrariants .Mais ça n'a rien de magique .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum