Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Ven 17 Oct 2014 - 22:12

Dedale a écrit:La réalité, c'est ce qui fait les choses et permet de les percevoir, de les observer ou de les discerner.
C'est à dire aussi bien leurs propriétés et caractéristiques, mais aussi la situation et le devenir dans lequel elles se trouvent, l'observateur y compris.
La réalité matériel, est visible par tous. La réalité dans l'esprit est tout ce qui ne touche plus la matière. Si t'es conscient de tes rêves tu peux aussi observer les propriétés et caractéristiques de chaque éléments et où tu te trouve durant ton rêve.

Le faite que tu t'en souvienne pas ne signifie pas que ton rêve n'était pas détaillé. Il y'a tous ces détails durant les rêves.

Donc le point commun entre la matière et l'esprit, est le détail, c'est ce qui en fait cette observabilité.

La visibilité dans l'esprit n'est pas plus complexe que celle de la matière elle autant rapide et instantanée. Sauf que si t'es dans une conscience où tu ne les vois pas, tu les vois pas.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par noureddine2 le Sam 25 Oct 2014 - 10:30

dans une discussion [Lien supprimé. Les liens d'autres forums ne sont pas acceptés]
j'ai vus cette réponse
Ipseité, vous parler de l'univers-bloc qui ne fait pas forcément l'unanimité du fait que ça flirte avec le fatalisme, d'où votre histoire d'éternité machin-truc. Par ailleurs ce n'est jamais une bonne idée de mélanger RG (univers-bloc) et MQ (superposition d'états jusqu'à la mesure). Au mieux c'est une pente très savonneuse, au pire un très mauvaise idée.

il dit qu'on ne doit pas mélanger RG ( relativité générale )  et MQ ( mécanique quantique ) ,
on utilise le rasoir d'Occam , notre cerveau et nos ordinateurs n'arrivent pas encore à calculer tous les paramètres en même temps alors les scientifiques préfèrent diviser le travail en deux sous groupes RG(macro) et MQ(micro)
noureddine2
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 462
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Sam 25 Oct 2014 - 13:18

bulder a écrit:
dedale a écrit:La réalité, c'est ce qui fait les choses et permet de les percevoir, de les observer ou de les discerner.
C'est à dire aussi bien leurs propriétés et caractéristiques, mais aussi la situation et le devenir dans lequel elles se trouvent, l'observateur y compris.
La réalité matériel, est visible par tous. La réalité dans l'esprit est tout ce qui ne touche plus la matière.

Il n'y a pas de réalité matérielle ou spirituelle.
Pour qu'une chose matérielle ou pas soit réelle, il faut qu'elle ne dépende pas de ce que l'on pense, qu'elle ai une existence propre - en dehors de l'esprit.
Et tu te trompes : La réalité "matérielle" (bien physique) est loin d'être observable par tout le monde.

Si t'es conscient de tes rêves tu peux aussi observer les propriétés et caractéristiques de chaque éléments et où tu te trouve durant ton rêve.

Un rêve, c'est de la pensée, quelles que soient les caractéristiques de chaque élément.
La réalité c'est que tu possèdes la faculté de penser et de rêver.
Mais le rêve en lui-même est un objet de la pensée qui n'a aucune existence propre.

Quand tu observes un photographie, un film, une peinture, une illustration, tu sais que c'est une image.
Elle peut éventuellement représenter une chose réelle, mais la réalité est que c'est l'image d'une chose qui peut être éventuellement réelle.

Donc le point commun entre la matière et l'esprit, est le détail, c'est ce qui en fait cette observabilité.

Si tu rêves et que tu te définis comme observateur alors que ce rêve est le tien, ton observation de toi-même qui rêve, n'as aucune valeur.
Tu n'observes pas, tu participes, tu influences cette observation ainsi que le rêve, puisque c'est toi qui rêves.
Si tu ne rêves pas, ce rêve n'a pas d'existence propre : Il ne peut donc pas être réel. C'est un objet de la pensée, qui est de la pensée, et la réalité est extérieure à la pensée.

La visibilité dans l'esprit n'est pas plus complexe que celle de la matière elle autant rapide et instantanée. Sauf que si t'es dans une conscience où tu ne les vois pas, tu les vois pas.

Tu ne vois pas clairement ce qu'est la réalité parce que la spiritualité n'a pas de réalité : Elle est ce que tu en fais.
L'art n'a pas de réalité propre, la science n'a pas de réalité en elle-même, ces domaines sont ce que nous en faisons.
Nous pouvons leur donner une réalité comme nous pouvons les laisser à l'état d'idées, d'objets de la pensée qui n'ont pas de réalité propre.

Un rêve n'existe pas sans rêveur, d'un être qui a la capacité de rêver : C'est la capacité qui fait le rêve.
L'esprit lui-même, sans la capacité de penser, n'a pas de réalité propre.
Il ne peut donc pas y avoir de réalité spirituelle.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Sam 25 Oct 2014 - 18:00

Je vois bien où tu veux en venir sauf que ça ne tiens pas dans la théorie et ni dans la pratique car que tu le veuille ou non une faculté acquise par quelqu'un est vécu réèlement par la personne. J'ai introduis l'exemple du reve pour te montrer que l'observation n'est pas exclusive à la matière.

Les facultés ne sont pas bidons ni un fantasme, un dessinateur vois instinctivement comment dessiner et pareil pour un pianiste, il ne cherche pas les notes, ça viens dans l'instant. Et cela se résume à toutes les facultés existantes. On ne réfléchis pas, on vois et on actes.

Dedale a écrit:Un rêve n'existe pas sans rêveur, d'un être qui a la capacité de rêver : C'est la capacité qui fait le rêve.
L'esprit lui-même, sans la capacité de penser, n'a pas de réalité propre.
Il ne peut donc pas y avoir de réalité spirituelle.
Tu va loin, mais je peux aussi te dire que cela existe en tant qu'élément universel et le faite que t'y "touche" te le fais voir, et que sa réalité, que tu la vois ou non, existe déjà.

Admettons je te dise, ta capacité de devenir ce que t' inspire, cette réalité existe déjà (sur un autre plan) sauf que tu la pas encore vue.

l'évidence vient du vide, c'est de là qu'elle s'inspire. Le vide créer l'évidence. Donc l'idée de réfléchir sur tel argument ou se poser la question sur la réalité d'une chose, ne permet pas l'évidence, car ce mental est le trop plein "brouillant" la vision de l'évidence.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Dim 26 Oct 2014 - 1:03

bulder a écrit:Je vois bien où tu veux en venir

Peut être mais je n'en suis pas sûr.

sauf que ça ne tiens pas dans la théorie et ni dans la pratique car que tu le veuille ou non une faculté acquise par quelqu'un est vécu réèlement par la personne

Tu ne fais donc pas la différence entre la faculté de penser et ce à quoi tu penses?
Ce à quoi tu penses, consciemment ou pas, peut être imaginaire, ne pas avoir de réalité propre.

J'ai introduis l'exemple du reve pour te montrer que l'observation n'est pas exclusive à la matière.

Un rêve n'est pas une observation, c'est de la pensée, de l'imagerie intérieure.

Les facultés ne sont pas bidons ni un fantasme,.

C'est pour cela que je te dis : La réalité c'est que tu possèdes la faculté de penser et de rêver.
Dans le rêve, ce n'est pas la faculté de rêver qui est remise en question, mais la réalité du rêve.
C'est le béaba de comprendre ça.

un dessinateur vois instinctivement comment dessiner

Ca dépend du niveau. Le graphisme, c'est des milliers d'heures, de recommencements, avant d'atteindre la maîtrise.

et pareil pour un pianiste, il ne cherche pas les notes, ça viens dans l'instant.


Parce qu'il connaît le piano du bout de ses doigts, a répété des dizaines de fois ses mélodies, des milliers de fois ses gammes.
Quand tu observes un pianiste, tu ne vois que le résultat final qui te sembles instantané : La surface des choses.

Et cela se résume à toutes les facultés existantes. On ne réfléchis pas, on vois et on actes

Désolé, mais quand on ne réfléchit pas, on reste idiot.

Tu va loin, mais je peux aussi te dire que cela existe en tant qu'élément universel et le faite que t'y "touche" te le fais voir, et que sa réalité, que tu la vois ou non, existe déjà.

Si tu parles de "réalité spirituelle" c'est que tu n'as pas saisi la notion de réalité.
Tu divise le monde en 2 : Spirituel et matériel.
Si tu me parle de réalité spirituelle, c'est la moitié de la réalité. Et la moitié d'une réalité ne peut pas être une réalité.
Une réalité de l'esprit n'en est pas une.
- L'esprit, c'est une vague notion définissant la faculté de penser, de juger, de raisonner selon une certaine morale, etc.
Et toutes ces facultés ne sont pas inaltérables, elles peuvent dérailler.

De plus tu joues sur des fatalités : Je ne peux  ni voir ni toucher ce que tu nommes "ta réalité spirituelle" comme tu ne peux toi-même ni toucher ni voir la mienne.
Si c'est "ta réalité spirituelle" elle dépend de tes pensées et de ton ressenti, de ton expérience, de ce que tu es psychologiquement, donc ce n'est pas la réalité : Ca reste un champ de perception qui peut être universaliste et pratique pour toi, mais n'a a aucune existence propre, en lui-même. En fait, ta spiritualité, c'est toi-même.

l'évidence vient du vide, c'est de là qu'elle s'inspire. Le vide créer l'évidence. Donc l'idée de réfléchir sur tel argument ou se poser la question sur la réalité d'une chose, ne permet pas l'évidence, car ce mental est le trop plein "brouillant" la vision de l'évidence.

Pas l'évidence, bulder : La réalité. C'est très différent. Connaître la réalité n'a rien d'évident.
En fait on ne connaît pas la réalité, on la découvre.

Le vide possède sa propre réalité, ce n'est pas un état mental.
L'état mental est plutôt comparable à un état de moindre excitation, de calme, voire de plénitude ou d'abandon : Mais ce n'est pas le vide réel puisqu'il est mental, simplement tu n'as pas conscience dans ta méditation de tout l'océan de pulsations qui habite ton être, c'est beaucoup trop vaste pour être perçu : le mental n'est que la surface et tout se joue en profondeur, dans les fibres de notre être.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Dim 26 Oct 2014 - 2:51

Dedale a écrit:Parce qu'il connaît le piano du bout de ses doigts, a répété des dizaines de fois ses mélodies, des milliers de fois ses gammes.
Quand tu observes un pianiste, tu ne vois que le résultat final qui te sembles instantané : La surface des choses.
Pas que ça, car il peux improviser, il est simplement à l'aise avec et d'instinct jouera des bonnes notes. L'entrainement n'est qu'une méthode perfectionniste pour un résultat X. Y'a des infinis de combinaisons et dés lors qu'il improvise, il n'a pas répété et joue via son esprit.

Y'a aussi l'entrainement à l'impro, dans ce cas, c'est le "renforcement ?" clairvoyant en laissant agir ses doigts sur le piano (le mouvement qui émerge de la présence)

Dedale a écrit:Si tu parles de "réalité spirituelle" c'est que tu n'as pas saisi la notion de réalité.
Tu divise le monde en 2 : Spirituel et matériel.
Si tu me parle de réalité spirituelle, c'est la moitié de la réalité. Et la moitié d'une réalité ne peut pas être une réalité.
- L'esprit, c'est une vague notion définissant la faculté de penser, de juger, de raisonner selon une certaine morale, etc.
je divise pas puisque la réalité est qu'une et indivisible

L'esprit n'est pas la faculté de penser, il "véhicule" la pensée,

l'esprit est cette univers infini où l'on observe toutes les réalités (jusque là invisible), il est le sois sans ego, le siège des émotions, il n'a pas de réflexion ni de calcul, puisque tout est éclair et immédiat.

Le faite que l'on sente la pensée dans l'esprit est uniquement dù a son véhicule, la pensée ne reste pas dans l'esprit, elle passe juste. Lorsque plusieurs pensées restent longtemps dans l'esprit, c'est que tu t'attache à ce dont ces pensées, signifient pour toi.

Pas l'évidence, bulder : La réalité. C'est très différent. Connaître la réalité n'a rien d'évident.
En fait on ne connaît pas la réalité, on la découvre.
Quand je parle d'évidence, c'est cette harmonie avec l'esprit et le soi, d'une faculté d'être un pianiste ou dessinateur, mathématicien, physicien ect... prodigieux.

Pour eux tout ça est simple et évident, comme pour nous l'est aussi dans nos spécialités.

Quand une chose n'est pas évidente, elle est en dehors de notre spécialité et domaine de prédilection. Rien n'empêche de forcer cette prédilection mais ce sera un forcing.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Dim 26 Oct 2014 - 3:33

bulder a écrit:Pas que ça, car il peux improviser, il est simplement à l'aise avec et d'instinct jouera des bonnes notes. L'entrainement n'est qu'une méthode perfectionniste pour un résultat X. Y'a des infinis de combinaisons et dés lors qu'il improvise, il n'a pas répété et joue via son esprit.

Y'a aussi l'entrainement à l'impro, dans ce cas, c'est le "renforcement ?" clairvoyant en laissant agir ses doigts sur le piano (le mouvement qui émerge de la présence)

L'improvisation, ce sont des gammes, des variations, que l'on fait sur une base mélodique.
Mais d'abord, il faut les connaître ces gammes, savoir en combiner les notes, et s'entraîner à bloc pour jouer correctement, avoir les bons réflexes.
Sans quoi tu ne fais rien.

L'esprit n'est pas la faculté de penser, il "véhicule" la pensée,

L'esprit est un objet de la pensée : Tu penses bien à l'esprit quand tu me parles de l'esprit.
Mais en dehors de la pensée, a-t-il une réalité?

l'esprit est cette univers infini où l'on observe toutes les réalités (jusque là invisible),

Il n'y a qu'une réalité : La réalité des choses, quelles qu'elles soient.

il est le sois sans ego, le siège des émotions, il n'a pas de réflexion ni de calcul, puisque tout est éclair et immédiat.

L'esprit est un principe. Est-ce que tu es un principe? Est-ce que l'être pensant que tu es est un principe?
La nature t'a donné la capacité de réfléchir, ton cerveau est la plus fameuse machine à calculer de l'univers : Ecoute la nature, laisse tomber les principes, il ne font de toi qu'un cheval.

Le faite que l'on sente la pensée dans l'esprit est uniquement dù a son véhicule.
la pensée ne reste pas dans l'esprit, elle passe juste. Lorsque plusieurs pensées restent longtemps dans l'esprit, c'est que tu t'attache à ce dont ces pensées, signifient pour toi.

On ne sent pas la pensée dans l'esprit : Nous sommes des êtres pensants, c'est notre nature.
C'est dans les pensées qu'il peut y avoir un certain esprit.
Dans tes pensées il y a un esprit mystique.
Et la mysticité repose sur l'imaginaire.

Quand je parle d'évidence, c'est cette harmonie avec l'esprit et le soi, d'une faculté d'être un pianiste ou dessinateur, mathématicien, physicien ect... prodigieux.

Pour eux tout ça est simple et évident, comme pour nous l'est aussi dans nos spécialités.

Quand une chose n'est pas évidente, elle est en dehors de notre spécialité et domaine de prédilection. Rien n'empêche de forcer cette prédilection mais ce sera un forcing.

Je ne critique pas le fait que tu parles d'évidence. Chacun peut trouver ses propres évidences.
Je disais juste, sans que cela soit en contradiction avec cela, que de déterminer la réalité des choses, ce n'est pas forcément évident.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Lun 27 Oct 2014 - 1:51

Dedale a écrit:On ne sent pas la pensée dans l'esprit : Nous sommes des êtres pensants, c'est notre nature.
elles sont du domaine du ressentis par exemple dans la méditation admettons, tu fasse le vide durant 10min (aucune pensée, rien, pas de mental, conscient du vide de l'esprit) et puis d'un coup, arrive une pensée déstabilisant la méditation.

On a bien conscience de son arrivée, elle se pose dans l'esprit.

La sensibilité joue un role dans la concentration. Si cette pensée arrivante ne sensibilise en rien, elle fait que passer et la méditation continue ou au contraire si on est sensible à la signification de cette pensée, ça nous fera lâcher la méditation.

En faite je sais plus trop de quoi on parle ? déterminer la réalité des choses ? Je crois que l'essentiel est de voir midi à sa porte. Si une réalité pour sois est un bienfait tant mieux si cette réalité cause problème, passons dans une autre.

Je vois aussi la réalité comme à devenir (en attente de se matérialiser) via les notions de convictions et synchronicités.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Lun 27 Oct 2014 - 23:02


L'esprit est un objet de la pensée : Tu penses bien à l'esprit quand tu me parles de l'esprit.
Mais en dehors de la pensée, a-t-il une réalité?
tu ne fais qu'exprimer ta croyance : tu penses vraiment l'ériger en vérité universelle ? allons donc, dedale ! C'est la pensée qui est une production de l'esprit ! qui ignore cela ?? toi ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mar 28 Oct 2014 - 10:03

mikael a écrit:

L'esprit est un objet de la pensée : Tu penses bien à l'esprit quand tu me parles de l'esprit.
Mais en dehors de la pensée, a-t-il une réalité?
tu ne fais qu'exprimer ta croyance : tu penses vraiment l'ériger en vérité universelle ? allons donc, dedale ! C'est la pensée qui est une production de l'esprit ! qui ignore cela ?? toi ?

Le cerveau est le siège de la pensée. Voilà ce que je sais.
Si donc tu zappes le siège de la pensée, forcément tu ne peux avoir qu'un esprit immatériel, c'est à dire un truc qui pense mais qui n'a aucune réalité.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Mar 28 Oct 2014 - 10:12

je pense en effet que l'esprit peut vivre en dehors du corps et donc du cerveau, je le déduis de tout ce que j'ai appris ou dont j'ai fait l'expérience, je ne le tire pas d'une simple théorie ou d'une religion ; il n'est pas immatériel, mais de matière subtile. Un photon qui n'a pas de masse (si je ne m'abuse) est-il immatériel ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mar 28 Oct 2014 - 11:11

bulder a écrit:elles sont du domaine du ressentis par exemple dans la méditation admettons, tu fasse le vide durant 10min (aucune pensée, rien, pas de mental, conscient du vide de l'esprit) et puis d'un coup, arrive une pensée déstabilisant la méditation.

On a bien conscience de son arrivée, elle se pose dans l'esprit.

Dans la pensée, le vide est une information comme une autre,
Tu peux méditer sur le chaos, sur l'amour, sur la guerre, sur l'infini ou une petite chose insignifiante, un problème ou un autre, avec la même sérénité.
Cette sérénité n'est pas liée à l'objet de ta pensée (qui peut être le vide ou autre chose) mais à ton propre équilibre.

Tu es un être pensant. C'est à dire : Tu ^possèdes un état de cognition que l'on appelle la pensée, qui te permets de ressentir, d'analyser, des informations transmises par tes perceptions.
Donc quand tu dis que des pensées émergent dans ton esprit, ce sont des informations qui sont traitées par ton système cognitif d'être pensant.

La sensibilité joue un role dans la concentration. Si cette pensée arrivante ne sensibilise en rien, elle fait que passer et la méditation continue ou au contraire si on est sensible à la signification de cette pensée, ça nous fera lâcher la méditation.

Des méditations, il y en a de différentes sortes qui n'ont pas forcément la même finalité.
Certaines sont plutôt des méthodes de relaxation, d'autres de concentration ou de contemplation, d'autres encore de réflexion ou de développement de soi.
Certaines sont supposés être des méthodes actives (sutra par exemple) et d'autres, des méthodes passives.
Certaines passent par des disciplines physiques et d'autres sont uniquement des méthodes mentales.

Quoi qu'il en soit, toute ces méthodes sont dirigées, à la recherche d'un état particulier défini par une doctrine.
Toutes ces doctrines ne font pas la différence entre l'état pensant, le fait d'être un être pensant, et ce à quoi on pense, c'est à dire les échanges cognitifs de l'être pensant.
Ce qui fait que ton état "émotionnel" est dépendant de l'objet de ta pensée : Si tu penses au vide par exemple, alors cela te procure une forme de plénitude qui se répercute sur ton état psychologique et physiologique.

Mais si par exemple, on prend d'autres techniques - dans les arts martiaux par exemple, on obtient exactement la même plénitude même lorsqu'on se trouve en situation de conflit, d'agression : On se défend, on fait ce qu'il y a à faire, dans la plus grande des sérénité (normalement en théorie). C'est du moins ce que les grands maîtres enseignent.

Donc l'objet de la pensée, le vide ou tout autre objet de méditation, n'est pas l'origine de cet équilibre : L'origine, c'est l'adaptation au stress.
C'est le fait de comprendre que les émotions sont pour ainsi dire des moteurs, de la force, lorsqu'on en maîtrise l'énergie (la pulsion inconsciente).
On peut toujours tenter de les calmer, de la maîtriser, combien en ai-je vu qui prétendaient sublimer tout cela?
- Chasse la nature, elle revient au galop.
La nature, on la "maîtrise" que si on la comprend.






dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mar 28 Oct 2014 - 12:09

mikael a écrit:je pense en effet que l'esprit peut vivre en dehors du corps et donc du cerveau, je le déduis de tout ce que j'ai appris ou dont j'ai fait l'expérience, je ne le tire pas d'une simple théorie ou d'une religion ; il n'est pas immatériel, mais de matière subtile. Un photon qui n'a pas de masse (si je ne m'abuse) est-il immatériel ?

Un photon possède une charge en énergie, une longueur d'onde. Ce n'est pas de la matière à proprement dit, c'est de l'énergie et donc un état de la physique.

L'esprit est un concept religieux, qui s'appuie sur d'ancienne théogonies.
Je ne vois pas comment tu peux déduire de tes propres expériences que "l'esprit" peut vivre en dehors du cerveau puisque ça se passe précisément dans ton cerveau.
Sinon, si tu peux voyager en dehors de ton corps, viens vite fait faire un tour dans mon salon et décris le nous sur le forum de façon à ce qu'on puisse vérifier si ce que tu affirmes est vrai.
Ou propose quelque chose à ta convenance - mais qu'on puisse vérifier.

Mais tu ne restes pas ainsi à prétendre des trucs parce que TOI, et TOI seul, aurait le privilège transcendant de les vivre.
Faut que tu arrives à sortir de ta coquille.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Mar 28 Oct 2014 - 12:33

Les phénomènes de l'esprit hors du corps sont de tous temps, les modernes EMI ne sont qu'un élément supplémentaire. Je n'ai aucun privilège particulier, on est comme on est, c'est tout. Et je ne fais ici que donner mon opinion, tout comme tu défends la tienne. Mon intérêt, c'est de rencontrer des participants qui vont dans mon sens et de communiquer. Je ne vois pas l'intérêt d'un débat stérile avec toi.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par Jipé le Mar 28 Oct 2014 - 12:39

mikael a écrit: Mon intérêt, c'est de rencontrer des participants qui vont dans mon sens et de communiquer. Je ne vois pas l'intérêt d'un débat stérile avec toi.
Tu as essayé de communiquer par télépathie ? Si oui, tu as eu des résultats tangibles ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Mar 28 Oct 2014 - 12:51

Je voulais dire : communiquer ici !! Je vis comme toi, Jipé, dans un monde fait de matière et de réalités triviales, je pense avoir les pieds sur terre, après une vie de travail et d'apprentissages difficiles. Mais il se trouve que les phénomènes "sortant de l'ordinaire" m'ont obligé à me poser bien des questions — et j'ai eu mes propres expériences (non voulues), j'en ai parlé. La réalité m'apparaît bien plus complexe que les idées reçues que nous en avons, ce n'est pas la physique quantique qui me contredira. En toute rigueur, il n'y a pas de surnaturel opposé au naturel : il y a des modes de vie, d'existence ou d'être différents dans un ensemble où tout s'interpénètre. On a dit beaucoup de sottises au long des siècles, ainsi l'esprit était immatériel, ou Dieu était pur esprit... ça ne signifie rien.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par Jipé le Mar 28 Oct 2014 - 14:03

Oui, j'avais bien compris ici...mais à moins de tomber sur un forum où tout le monde à vécu des phénomènes "étranges" ou bien que le mode obsessionnel porte sur les EMI, les fantômes, les morts/vivants, etc...je ne vois pas comment tu ne pourras pas des contradicteurs.

Si chaque fois que l'on te dit que la logique et le rationalisme portent à ne pas accréditer ces affirmations sans preuve, tu te vexes, il sera difficile, en effet, d'avoir une conversation enrichissante.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mar 28 Oct 2014 - 14:25

mikael a écrit:Les phénomènes de l'esprit hors du corps sont de tous temps

Ce sont des croyances, mikael.

les modernes EMI ne sont qu'un élément supplémentaire.

Les EMI des temps modernes n'apportent rien de plus aux croyances anciennes.

A l'origine ce sont des métaphores qui par la suite ont été interprétées au premier degré, puis finalement prises pour argent comptant.

Je n'ai aucun privilège particulier, on est comme on est, c'est tout.

Tu ne comprends pas ce que je veux dire. Tu te mets toi-même dans une posture privilégiée.
Tout comme quelqu'un qui voit un phénomène qu'il considère assez étrange pour qu'il pense que ça lui était destiné, que c'est un signe de la véracité de ses attentes, de ses espoirs, etc.
Ce rapport psychologique aux phénomènes et aux expériences existe depuis toujours dans la culture religieuse, dans la spiritualité.
Il s'agit de sacraliser un certain type de ressenti et de lui donner une substance que même la réalité ne possède pas.

Et je ne fais ici que donner mon opinion, tout comme tu défends la tienne.

Je ne défend pas une opinion, la mienne contre celle des EMIstes.
J'essaie de mettre en valeur un discernement qui est celui de la réalité et de l'imaginaire.

Mon intérêt, c'est de rencontrer des participants qui vont dans mon sens et de communiquer.

Pas de critique, pas de remise en question : Tu n'as rien trouvé de mieux pour buller dans une béatitude artificielle?

Je ne vois pas l'intérêt d'un débat stérile avec toi.

Ca permet de ne pas trop t'ankyloser.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Mar 28 Oct 2014 - 14:47

Tu te mets toi-même dans une posture privilégiée.
Tout comme quelqu'un qui voit un phénomène qu'il considère assez étrange pour qu'il pense que ça lui était destiné, que c'est un signe de la véracité de ses attentes, de ses espoirs, etc.
Pourquoi me refabriquer ici une nouvelle personnalité, m'inventer un nouveau psychisme ? (sacraliser un type de ressenti..) Comment peut-on parler ainsi de quelqu'un, moi en l'occurrence, qu'on ne connaît pas du tout ?
Comment peux-tu penser, dedale, m'apporter des informations quand tu enfonces des portes ouvertes ? (discernement, réalité, imaginaire..) Et,désolé, je suis assez rétif à l'incorrection du français, j'ai passé des années à corriger les fautes de mes étudiants.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Mar 28 Oct 2014 - 16:07

Dedale a écrit:Tu es un être pensant. C'est à dire : Tu ^possèdes un état de cognition que l'on appelle la pensée, qui te permets de ressentir, d'analyser, des informations transmises par tes perceptions.
Donc quand tu dis que des pensées émergent dans ton esprit, ce sont des informations qui sont traitées par ton système cognitif d'être pensant.
Nous le sommes tous mais pourquoi l'utiliser tout le temps même quand y'a pas besoin ? Avec le recul je sais que c'est dur de ne plus penser et que forcement on a pas trop le choix d'être penseur quand on sais pas l'arrêter..

Crois moi que ce vide et béatitude est tellement fantastique, qu'en conclusion la pensée est utile uniquement au besoin pour réfléchir à une chose ou détailler un point ne venant pas autrement que par la construction de pensées.

Dedale a écrit:Si tu penses au vide par exemple, alors cela te procure une forme de plénitude qui se répercute sur ton état psychologique et physiologique.
Merci pour les autres méthodes, en faite je connais pas les autres.

On ne pense pas au vide, donc il n'est pas une information, le vide est une absence mentale où rien n'est ressenti cognitivement. Comme quand on fait du sport et qu'on voit pas le temps passer car le mental est au repos, ou quand tu regarde la télé, tu pense pas, t'observe

Y'a plein de moment dans la journée, on pense à rien et le résultat fait qu'on voit pas le temps passer, avec aucune notion d'ennui, on vie pleinement les moments.

Donc l'objet de la pensée, le vide ou tout autre objet de méditation, n'est pas l'origine de cet équilibre : L'origine, c'est l'adaptation au stress.
Y'a pas à s'adapter au stress, puisque de principe on devrait pas le ressentir.

Ce qui stress sont les diverses focalisations et remonté de souvenir, ou jugement d'une situation. Sa cause est mentale, le stress est issus du matérialisme, (ego, conditionnement,  pensées intrusives non voulu).

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par bulder le Mar 28 Oct 2014 - 17:55

Dedale a écrit:Tu es un être pensant. C'est à dire : Tu ^possèdes un état de cognition que l'on appelle la pensée, qui te permets de ressentir, d'analyser, des informations transmises par tes perceptions.
Donc quand tu dis que des pensées émergent dans ton esprit, ce sont des informations qui sont traitées par ton système cognitif d'être pensant.
Nous le sommes tous mais pourquoi l'utiliser tout le temps même quand y'a pas besoin ? Avec le recul je sais que c'est dur de ne plus penser et que forcement on a pas trop le choix d'être penseur quand on sais pas l'arrêter..

Crois moi que ce vide et béatitude est tellement fantastique, qu'en conclusion la pensée est utile uniquement au besoin pour réfléchir à une chose ou détailler un point ne venant pas autrement que par la construction de pensées.

Dedale a écrit:Si tu penses au vide par exemple, alors cela te procure une forme de plénitude qui se répercute sur ton état psychologique et physiologique.
Merci pour les autres méthodes, en faite je connais pas les autres.

On ne pense pas au vide, donc il n'est pas une information, le vide est une absence mentale où rien n'est ressenti cognitivement. Comme quand on fait du sport et qu'on voit pas le temps passer car le mental est au repos, ou quand tu regarde la télé, tu pense pas, t'observe

Y'a plein de moment dans la journée, on pense à rien et le résultat fait qu'on voit pas le temps passer, avec aucune notion d'ennui, on vie pleinement les moments.

Donc l'objet de la pensée, le vide ou tout autre objet de méditation, n'est pas l'origine de cet équilibre : L'origine, c'est l'adaptation au stress.
Y'a pas à s'adapter au stress, puisque de principe on devrait pas le ressentir.

Ce qui stress sont les diverses focalisations et remonté de souvenir, ou jugement d'une situation. Sa cause est mentale et issus du matérialisme, (ego, conditionnement,  pensées intrusives non voulues).

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par Jipé le Mar 28 Oct 2014 - 18:32

bulder a écrit: Avec le recul je sais que c'est dur de ne plus penser et que forcement on a pas trop le choix d'être penseur quand on sais pas l'arrêter..
C'est un leurre de croire qu'il soit possible de ne plus penser. Comment le savoir si en même temps on ne pense pas que l'on ne pense pas ? qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mar 28 Oct 2014 - 21:57

mikael a écrit:Pourquoi me refabriquer ici une nouvelle personnalité, m'inventer un nouveau psychisme ? (sacraliser un type de ressenti..)

La personnalité est une identité cognitive qui n'est pas inerte, qui évolue, se transforme, durant notre vie.
Je ne t'ai jamais dit que tu fabriquais une nouvelle personnalité.
Mais si admettons c'est le cas, rien ne dit que tu en sois conscient.

Comment peut-on parler ainsi de quelqu'un, moi en l'occurrence, qu'on ne connaît pas du tout ?

Désolé mais c'est toi qui ramène tout à toi.
Et vu que tu affirmes toi-même croire en un esprit incorporel, en des expériences intérieures qui sont pour toi le signe d'une réalité spirituelle, il ne faut pas avoir fait polytechnique pour constater tes inflexions religieuses.
Ces inflexions peuvent être le fait d'influences socioculturelles qu'une conséquence de tes propres investigations en la matière.

Comment peux-tu penser, dedale, m'apporter des informations quand tu enfonces des portes ouvertes ?

Tes portes ouvertes sont pour moi des trous de rat.
Je me tamponne de tes histoires : Tu peux bien rester englué dans l'obscurantisme.
Je "travaille" pour les gens qui se questionnent honnêtement sur la réalité des choses.

(discernement, réalité, imaginaire..) Et,désolé, je suis assez rétif à l'incorrection du français, j'ai passé des années à corriger les fautes de mes étudiants.

Il va falloir te sortir le doigt : Tout le monde n'a pas une mentalité de fonctionnaire maniaque et scribouillard.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par dedale le Mar 28 Oct 2014 - 22:03

bulder a écrit:Y'a pas à s'adapter au stress, puisque de principe on devrait pas le ressentir.

En principe?

C'est un principe en rupture avec la réalité.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les théories d'après le spirituel et le matérialiste  - Page 4 Empty Re: Les théories d'après le spirituel et le matérialiste

Message par mikael le Mar 28 Oct 2014 - 22:30

La personnalité est une identité cognitive qui n'est pas inerte, qui évolue, se transforme, durant notre vie.
Là, c'est fort, très fort ! mais tu ne vois pas que tu ne dis que des conneries carabinées ? des absurdités sorties de gens comme toi qui n'ont fait aucune étude sérieuse et sont incapables de conjuguer correctement un verbe français à l'impératif, et ça ose donner des leçons, ÇA ?
Je "travaille" pour les gens qui se questionnent honnêtement sur la réalité des choses.
Tu travailles ? mais tu es un médiocre, dedale, arrête de déconner, tu n'as pas le niveau de réflexion requis, tu te rêves en enseignant ? tu es nul et non avenu. Voilà les réflexions que m'inspirent ton agressivité en continu et ton esprit obtus.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum