La preuve de Dieu

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par pierre_b le Ven 26 Sep 2014 - 11:38

Dédale, si le second croit avoir vu l'ours, pour lui c'est un fait.
Un fait a une existence à partir du moment où celui qui l'analyse pense que c'en est un... car on ne voit le monde toujours que par soi même.
Le monde de l'autre n'a pas d'existence réelle pour soi.
C'est bien là toute la grande difficulté à la fois de vivre et de faire comprendre ce qu'on, vit, sa réalité...
On se sert de la science et de tout un tas d'autres choses. Deux plus deux font parfois quatre, mais le deux que tu expliques, que tu imagines, que tu montres, moi je ne le pense pas forcément entièrement comme toi. Tu vas me dire: "mais non voilà ce qu'est le deux" et tu me le démontreras, ce ne sera que ta manière de me dire ce qu'est ton deux.

On pourra bien sûr, chacun, décider qu'une définition soit commune mais il n'en restera pas moins que l'idée que j'aurais du 2, de ce qu'il représente ne sera jamais la tienne, car nos vies sont différentes, nos cultures, nos savoirs.
Le monde ne se réduit pas à une analyse scientifique raisonnée, cette analyse là n'est qu'une partie du monde, le reste est affaire de sensibilité, elle même modelée par la vie.
Il existe même sans doute d'autres façons de comprendre et voir le monde que je ne connais pas. Elles valent autant que ces deux. Car tout n'est que perception...
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par Jipé le Ven 26 Sep 2014 - 11:53

La raison n'empêche nullement la sensibilité, il n'y a pas d'antagonisme.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27859
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Ven 26 Sep 2014 - 14:44

pierre_b a écrit:Dédale, si le second croit avoir vu l'ours, pour lui c'est un fait.

Le fait est qu'il croit avoir vu un ours.
Est-ce un fait qu'il y avait un ours?

Un fait a une existence à partir du moment où celui qui l'analyse pense que c'en est un...

Le fait doit exister au préalable, sinon tu analyses quoi?

Tu penses pouvoir analyser un ours qui n'existe pas?
Tu analyseras les raisons qui ont fait que tu as vu un ours alors qu'il n'y en avait pas.

Le monde de l'autre n'a pas d'existence réelle pour soi.

Le monde a sa propre existence, quelle qu'en soit la perception des uns et des autres.
Une chose est réelle, non pas simplement parce que tu le crois, non pas parce que ton opinion va dans ce sens, mais parce que ça se démontre.

C'est bien là toute la grande difficulté à la fois de vivre et de faire comprendre ce qu'on, vit, sa réalité...

Tu confonds la réalité avec ce qui en est ressenti à tort ou à raison.
La réalité n'est la propriété de personne : C'est un état de fait duquel on a distingué ce qui a une existence propre de ce qui est éventuellement ressenti et qui peut être variable, subjectif.

On se sert de la science et de tout un tas d'autres choses. Deux plus deux font parfois quatre, mais le deux que tu expliques, que tu imagines, que tu montres, moi je ne le pense pas forcément entièrement comme toi. Tu vas me dire: "mais non voilà ce qu'est le deux" et tu me le démontreras, ce ne sera que ta manière de me dire ce qu'est ton deux.

Ca reste toujours des arguments très subjectifs.
- Il y a des faits qui sont indépendants de nos opinions : Quand tu montes dans un avion, que tu sens et observes la technologie et la science te propulser à 10 000 m d'altitude à + de 500 km/h, avec d'autres passagers - ou qu'un chirurgien effectue sur toi un triple pontage, extrait le coeur et le sang de ton corps pour les replacer une fois nettoyés, faire ses bidouilles tout ça en te gardant vivant et assurer un répit face à la mort, tu ne crois pas que les questions d'opinion de chacun sont dérisoires?

Tu ne penses pas que les domaines de la recherche ont une définition de la réalité légèrement plus précise et adaptée que tout le folklore populaire et mystique qui s'en tient à des croyances fixistes et séculaires, ou a des ressentis personnels, interpersonnels? Que ressens-tu à propos des trous noirs, des ondes gravitationnelles primordiales, ou de l'expansion de l'univers?

On pourra bien sûr, chacun, décider qu'une définition soit commune mais il n'en restera pas moins que l'idée que j'aurais du 2, de ce qu'il représente ne sera jamais la tienne, car nos vies sont différentes, nos cultures, nos savoirs.

Si ton 2 n'est qu'une idée et qu'il n'a pas d'existence propre, chacun peut bien en raconter ce qu'il veut, ça ne changera rien : Ca ne le fera pas exister pour autant.

Le monde ne se réduit pas à une analyse scientifique raisonnée,

Les sciences sont une connaissance étendue du monde : La connaissance de pointe. Ce qui te permet de comprendre l'univers, les origines, les systèmes, la vie, ce qui permet d'explorer bien au-delà de ton imagination, de tes perceptions et de ton raisonnement. Ce sont les disciplines contemporaines de l'esprit.
La seule limite est celle de ceux qui en ignorent tout.

cette analyse là n'est qu'une partie du monde, le reste est affaire de sensibilité, elle même modelée par la vie.

Il y a des questions existentielles qui ne concernent pas les sciences : C'est à toi d'y répondre pour toi même, car tu es le seul à connaître intimement ta vie et à définir tes propres objectifs.
Mais pour ce qui est d'expliquer les choses, ce qui fait de toi un être humain, un organisme pensant qui a besoin de savoir avec exactitude ce qu'est sa fonction et comment il en décide : C'est ça qui concerne les sciences.
Ce qui concerne les sciences, c'est de comprendre ce qui se passe exactement dans une expérience telle que l'EMI.
Ca peut demander de démystifier certaines croyances qui ne sont pas justifiées, et qui comme nous l'avons vu, passent au-dessus d'évidences vérifiables pour aller en chercher d'autres qui n'en sont pas.

Désolé mais jusqu'à présent, les sciences ont largement démontré qu'elle appréhendaient des domaines autrement plus corsés et inaccessibles au ressenti, donc aucune raison sinon très arbitraire, de préjuger de leur capacités à expliquer les EMI. Simplement l'explication scientifique, ce qui est démontrable, ne satisfait pas les croyants qui se veulent une exception cosmique, une singularité anthroposophique, alors qu'ils sont des êtres humains comme les autres, ni plus ni moins. Et un être humain, ça peut se faire des films, surtout à la suite de traumas comateux.

Restons réalistes.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par pierre_b le Ven 26 Sep 2014 - 15:28

Montaigne à dit : "la vraie science est une ignorance qui se sait"...

Il ne s'agit pas de dire quelle approche vaut plus que l'autre, je sais par l'expérience de ma vie que les deux sont toujours concomitantes, quoi qu'on fasse et que donc les deux sont vraies.

Si j'ai vu un ours tu peux me dire ce que tu veux, je peux même envisager l'éventualité que tu n'aies pas tort, l'ours je l'aurai vu, cet ours aura existé pour moi, il sera un fait, dont je tiendrai compte.
J'ai bien compris ce que tu voulais dire, mais je n'ai pas le même regard que toi sur ma réalité.

Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi quand tu écris: "Le monde a sa propre existence, quelle qu'en soit la perception des uns et des autres", je pense que la réalité n'existe pour chacun de nous que lorsqu'on la perçoit et suivant la manière que nous avons de la percevoir. Il n'y a pas une Réalité, comme il n'y a pas une Vérité, il n'y a que des chemins qui y conduisent. La science en est un.

Voilà tout au moins où j'en suis de ma pensée...
Je n'interviendrai plus ici d'ailleurs tant que ce que je lirai n'apportera rien à celle-ci.
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par M'enfin le Ven 26 Sep 2014 - 18:02

Pierre a écrit:Montaigne à dit : "la vraie science est une ignorance qui se sait"...
Quelle mauvaise phrase!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par mikael le Ven 26 Sep 2014 - 19:05

dedale :
malgré toutes ces extrapolations qui tendraient à nous faire voire les expériences mystiques comme extraordinaires, elles n'en restent pas moins très ordinaires, très abondantes dans la littérature religieuse ou assimilée, et très proches de ce que nombre de personneS peuvent vivre.
Le jour où tu pourras m'expliquer comment ton cerveau fonctionne, alors tu montreras une réelle connaissance profonde qui n'a pas besoin d'extrapolation. ne comptes pas sur la poésie pour te faire une idée.
la vie étant assez difficile comme cela, je décide de ne plus répondre à des forumeurs qui ne maîtrisent pas suffisamment le français.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Sam 27 Sep 2014 - 0:25

pierre_b a écrit:Montaigne à dit : "la vraie science est une ignorance qui se sait"...

Montaigne n'était pas un scientifique, et ce qu'il nomme "science" n'en est pas.

Il ne s'agit pas de dire quelle approche vaut plus que l'autre,.

Ben si. On ne va pas prendre pour argent comptant tout ce qui se raconte : Les fées, les lutins, l'apparition de Satan dans le salon des voisins, les projections ultradimensionnelles de Gourou Doodoom, le chanelling de mrs Fantasme, Le super-pouvoirs du grand prophète revenu d'entre les morts, etc.
Il y a nombre de choses, dominées par la fantaisie, qui passent d'abord par une approche démystificatrice nécessaire.

Si j'ai vu un ours tu peux me dire ce que tu veux, je peux même envisager l'éventualité que tu n'aies pas tort, l'ours je l'aurai vu, cet ours aura existé pour moi, il sera un fait, dont je tiendrai compte.
J'ai bien compris ce que tu voulais dire, mais je n'ai pas le même regard que toi sur ma réalité.

Si ta réalité dépend de tes points de vue, alors ce n'en est pas une.
Un ours qui existe pour toi ne fait pas qu'il existe réellement, ca ne dépend nullement de toi : S'il existe indépendamment de ta façon de voir les choses, alors il est réel, il a une existence propre.

C'est la même différence entre Mickey Mouse et toi : L'existence de Mickey dépend de ses auteurs, de ses scénaristes. Il n'est pas réel, même s'il a une pseudo-existence.
Toi tu est un système autonome qui évolue par ses propres capacités. Tu as ta propre existence et ta propre identité, quels que soient les points de vue que l'on peut avoir.
Un être, une chose, est réelle, quand elle a une existence propre.

Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi quand tu écris: "Le monde a sa propre existence, quelle qu'en soit la perception des uns et des autres", je pense que la réalité n'existe pour chacun de nous que lorsqu'on la perçoit et suivant la manière que nous avons de la percevoir. Il n'y a pas une Réalité, comme il n'y a pas une Vérité, il n'y a que des chemins qui y conduisent. La science en est un.

Dire qu'il y a une réalité ou des réalités ne change rien : Il y a une réalité en tant que notion et des réalités en tant que fait - la notion s'applique aux faits.
La vérité est philosophique, chacun la sienne.
La réalité échappe à la philosophie, sort du cadre des sciences humaines, de ce qui peut être une vérité ou pas pour les uns ou les autres.
La réalité est un état de fait : Cet état peut être celui d'un phénomène composite, d'une pure illusion de la physique optique, de quelque chose échappant à notre appréhension, à nos perceptions ou notre sensibilité, un état ou tous les contraires existent simultanément... Un phénomène électromagnétique peut produire un orage, une impulsion foutant tous nos systèmes électroniques en l'air, ou produire de magnifiques cristaux avec lesquels nous faisons des joyaux.

La réalité, c'est le coeur des choses, ce qui fait qu'elles existent, qu'elles interagissent toutes les unes avec les autres.
- Pourquoi une chose est-elle réelle? Parce qu'on peut la suivre à la trace, elle influe sur les autres choses comme les autres choses influent sur elles; elle existe parce que tout le reste lui permet d'exister.
La réalité, c'est l'état fondamental permissif, ce qui fait que tout ce qui est réel a une fonction .

Il n'y a pas de vérité dans les sciences parce que ce qui peut être faux peut être réel.
Par exemple, le soleil ne se couche pas à l'ouest, c'est une illusion d'optique, mais cette illusion est une réalité qui se comprend (qui fut comprise) par le raisonnement, par la méthodologie, en attirant l'attention sur des éléments cachés par des certitudes, des dogmes, l'évidence des perceptions.

Mais maintenant si ton approche subjective ne concerne que ton environnement personnel et que tes théories s'étendent à ces limites, il n'y a pas de problème.
C'est au-delà : Si tu me parles de "ta réalité", c'est un non-sens. C'est toi qui appartiens à la réalité qui, elle, concerne tout ce qui a une existence propre, ne dépendant d'aucun système de pensée.






dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Sam 27 Sep 2014 - 0:27

mikael a écrit:la vie étant assez difficile comme cela, je décide de ne plus répondre à des forumeurs qui ne maîtrisent pas suffisamment le français.

Tu sais ce qu'on dit des autruches...
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par JO le Dim 28 Sep 2014 - 7:41

D'où il ressort que vérité et réalité sont les deux approches du phénomène perceptif conscient , l'une philosophique et l'autre scientifique . Une pièce a deux faces, opposées et complémentaires .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Dim 28 Sep 2014 - 11:38

mikael a écrit:
dedale a écrit:
mikael a écrit:la vie étant assez difficile comme cela, je décide de ne plus répondre à des forumeurs qui ne maîtrisent pas suffisamment le français.
Tu sais ce qu'on dit des autruches...
On n'a pas à répondre à quelqu'un d'aussi bouché que toi. Apprends déjà les conjugaisons, tu seras en progrès. Tu ne comprends rien au problème des EMI.

Ridicule!
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par Jipé le Dim 28 Sep 2014 - 11:45

mikael a écrit:
dedale a écrit:
mikael a écrit:la vie étant assez difficile comme cela, je décide de ne plus répondre à des forumeurs qui ne maîtrisent pas suffisamment le français.
Tu sais ce qu'on dit des autruches...
On n'a pas à répondre à quelqu'un d'aussi bouché que toi. Apprends déjà les conjugaisons, tu seras en progrès. Tu ne comprends rien au problème des EMI.
Ce sont des arguments ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27859
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par pierre_b le Dim 28 Sep 2014 - 11:54

l'orthographe est un argument comme les autres
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Dim 28 Sep 2014 - 12:15

JO a écrit:D'où il ressort que vérité et réalité sont les deux approches du phénomène perceptif conscient , l'une philosophique et l'autre scientifique . Une pièce a deux faces, opposées et complémentaires .

Faut être clair, ce n'est pas un débat 'raisonnement scientifique vs philosophique'.
Ca n'a aucun rapport.

On est face à des personnes qui réclament une certaine reconnaissance ou admiration.
Si on ne dit pas "Amen!" quand ils nous racontent que leur expérience est transcendante et qu'ils sont au-dessus du commun des mortels, alors ils piquent un caca nerveux, se renfrognent, deviennent mesquins....

Dans cette situation, la philosophie, la mystique, n'est qu'un prétexte : Tu ne peux débattre de rien d'autre sauf du nombril de monsieur Machin-Chose, nombril autour duquel l'univers gravite.

Si tu dis que les EMI sont des expériences rapportées par des patients ayant vécu un coma, alors tu ne comprends rien.
Si tu remets en question la réalité de ces expériences, vu que le patient n'était pas en état d'éveil et de discernement, alors tu ne comprends rien.
En fait, tu comprends quand tu dis "Amen!", "Oui, Ô être supérieur qui a connu l'Absolu!".

Ce type de comportement, il y en 13 à douzaine sur internet.
personnellement, je me suis fâché avec des gens que j'aimais beaucoup. Il a suffit que je leur dise un jour : "Tu sais la lumière que tu as vu, ce n'était peut être pas un vaisseau E.T".
Ce sont des comportements compulsifs : Si tu as ce genre de personne dans un débat, tout est foutu tant que tu ne dis pas "Amen" à ses fantasmes.






dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Dim 28 Sep 2014 - 12:23

pierre_b a écrit:l'orthographe est un argument comme les autres

Oui, l'orthographe, tu parles : Il trouve qu'il manque un "s", une apostrophe, des trucs qu'on trouve partout sur le forum et qui ne l'empêchent pas de raconter n'importe quoi quand c'est une autre personne que moi qui fait ces erreurs.

Et il ne répond pas aux arguments qui concernent le sujet.

Ce n'est qu'un prétexte pour se débiner. C'est pour ça que c'est parfaitement ridicule.


Dernière édition par dedale le Dim 28 Sep 2014 - 12:28, édité 1 fois
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par mikael le Dim 28 Sep 2014 - 12:24

On est face à des personnes qui réclament une certaine reconnaissance ou admiration
aucun débatteur n'a jamais manifesté rien de tel, c'est une calomnie assez basse et passablement puérile. on est là dans la caniveau.
Quand on veut avoir la prétention de connaissances intellectuelles, il faut commencer par maîtriser la grammaire française.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Dim 28 Sep 2014 - 12:35

mikael a écrit:
On est face à des personnes qui réclament une certaine reconnaissance ou admiration
aucun débatteur n'a jamais manifesté rien de tel, c'est une calomnie assez basse et passablement puérile. on est là dans la caniveau.
Quand on veut avoir la prétention de connaissances intellectuelles, il faut commencer par maîtriser la grammaire française.

C'est pas des fautes de grammaire mais d'orthographe. Nuance.
Ca t'empêche de débattre, quand il manque un "s" ou une apostrophe? Viens pas me faire rigoler, c'est du cinéma.
Les fautes d'orthographe, même l'académie des sciences les tolère. Donc aucune raison que ça soit un argument de rejet dans un cirque tel que le tien.

Et quand tu te fais mousser le nombril avec ronron ou un autre, tu lui corriges ses fautes de grammaires et d'orthographe?
Puis, pour quelqu'un qui revendique des expériences transcendantes, ça fait légèrement étriqué de coincer sur de telles insignifiances ultraconformistess. Non?

Tu fais tout pour me flooder parce que je n'ai pas dit "Amen" à tes petits fantasmes.
Et tes fantasmes, c'est tout ce qui t'intéresse.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par idrom le Dim 28 Sep 2014 - 14:11

mikael a écrit:
On est face à des personnes qui réclament une certaine reconnaissance ou admiration
aucun débatteur n'a jamais manifesté rien de tel, c'est une calomnie assez basse et passablement puérile. on est là dans la caniveau.
Quand on veut avoir la prétention de connaissances intellectuelles, il faut commencer par maîtriser la grammaire française.

Des fautes, j'en fais souvent, je ne m'en cache pas.
Si je puis te donner un conseil, regarde toi toi même, observe tes pensées, tes paroles, tes actes, comme si tu étais une personne extérieure à toi même (comme dans une EMI). je pense que tu es dans l'inconscience.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par mikael le Dim 28 Sep 2014 - 14:32

gardez donc vos leçons pour vous.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par Jipé le Dim 28 Sep 2014 - 14:36

Bon ça va maintenant, on revient au sujet et on arrête les enfantillages svp!

Si plus rien d'intéressant n’est à dire, on ferme le sujet, ok!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27859
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par ronron le Mer 1 Oct 2014 - 4:28

dedale a écrit:
pierre_b a écrit:Le monde de l'autre n'a pas d'existence réelle pour soi.

Le monde a sa propre existence, quelle qu'en soit la perception des uns et des autres.
Une chose est réelle, non pas simplement parce que tu le crois, non pas parce que ton opinion va dans ce sens, mais parce que ça se démontre.
Ce que tu dis, c'est que l'existence du monde est liée à sa démonstration.

Pourtant, le monde existait bien avant sa démonstration. D'ailleurs démontre-moi le monde!

Maintenant enlève l'homme. Pas de démonstration possible. Le monde n'existe pas?

Biz et rebiz...

Tu confonds la réalité avec ce qui en est ressenti à tort ou à raison.
La réalité n'est la propriété de personne : C'est un état de fait duquel on a distingué ce qui a une existence propre de ce qui est éventuellement ressenti et qui peut être variable, subjectif.
Le ressenti n'a pas d'existence propre?

Tu ne penses pas que les domaines de la recherche ont une définition de la réalité légèrement plus précise  et adaptée que tout le folklore populaire et mystique qui s'en tient à des croyances fixistes et séculaires, ou a des ressentis personnels, interpersonnels? Que ressens-tu à propos des trous noirs, des ondes gravitationnelles primordiales, ou de l'expansion de l'univers?
Ce sont des hommes qui regardent à travers les instruments, des hommes aussi qui les créent. L'homme n'échappe pas à lui-même. On ne peut simplement pas faire abstraction de l'homme...

Les sciences sont une connaissance étendue du monde : La connaissance de pointe. Ce qui te permet de comprendre l'univers, les origines, les systèmes, la vie, ce qui permet d'explorer bien au-delà de ton imagination, de tes perceptions et de ton raisonnement. Ce sont les disciplines contemporaines de l'esprit.
La seule limite est celle de ceux qui en ignorent tout.
T'as aussi la limite ds instruments...

L'autre limite est tracée par ce que nous ne savons pas encore...

Désolé mais jusqu'à présent, les sciences ont largement démontré qu'elle appréhendaient des domaines autrement plus corsés et inaccessibles au ressenti, donc aucune raison sinon très arbitraire, de préjuger de leur capacités à expliquer les EMI.
Donc Einstein, lui qui a appréhendé des domaines autrement plus corsés et inaccessibles au ressenti, est dans le vrai quand il lie une intelligence supérieure à l'harmonie des lois de la nature...

L'amour que j'ai pour mes deux petits-fils m'apparaît dépasser infiniment tout ce que la science peut en dire...

Un pas de plus et tu nous dis que la science sait tout sur tout et qu'elle a raison...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6636
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Jeu 2 Oct 2014 - 18:29

ronron a écrit:Ce que tu dis, c'est que l'existence du monde est liée à sa démonstration.

Le monde n'est pas une chose, mais un vaste ensemble de choses.

Pourtant, le monde existait bien avant sa démonstration.

Obligatoirement. On ne peut pas démontrer ce qui n'existe pas.

D'ailleurs démontre-moi le monde!

Tu veux dire : Notre planète, avec ses espèces, ses continents, ses océans, ses civilisations, etc?
D'abord tu me donnes le temps de calculer le budget nécessaire à une telle opération, et il n'y a pas de problème, nous pouvons vérifier point par point que le monde existe bien.

Maintenant enlève l'homme. Pas de démonstration possible. Le monde n'existe pas?

Sans l'homme, il n'y a pas besoin de démonstration puisqu'on a pas besoin de vérifier si ce qu'on pense est vrai.
Donc le monde existe bien, mais tu ne sais pas s'il est comme tu le penses, vu que tu n'existes pas.

Une démonstration, ça sert à confirmer si ce qu'on pense est exact. Sinon on peut penser n'importe quoi n'importe comment.
Et si tu considères l'histoire et l'actualité, ça ne manque pas des hommes qui pensent n'importe quoi.

Ce sont des hommes qui regardent à travers les instruments, des hommes aussi qui les créent. L'homme n'échappe pas à lui-même. On ne peut simplement pas faire abstraction de l'homme...

Pas abstraction mais abnégation, ou sinon tu me dis ce que tu ressens, toi, personnellement, des ondes gravitationnelles primordiales, des trous noirs et autres singularités.
Pas que de la théorie, ronron.

T'as aussi la limite ds instruments...

Ces limites vont bien au-delà de nos perceptions.

L'autre limite est tracée par ce que nous ne savons pas encore...

Vu que tu ne sais pas, rien n'est tracé. Ou alors tu traces pour rien.
Ne prends pas l'inconnu comme un prétexte justifiant l'existence d'expériences mystiques.

C'est le connu qui permet d'aller vers l'inconnu.

Donc Einstein, lui qui a appréhendé des domaines autrement plus corsés et inaccessibles au ressenti, est dans le vrai quand il lie une intelligence supérieure à l'harmonie des lois de la nature...

Pas dans sa relativité, non.
Déjà, dans la nature, rien n'est supérieur ou inférieur.
Cette harmonie dont tu parles, c'est une vision poétique : Si tu prends le temps d'observer la nature, tu vas vite comprendre que cette naïveté n'a pas de réalité.

L'amour que j'ai pour mes deux petits-fils m'apparaît dépasser infiniment tout ce que la science peut en dire...

Parce que la science dit quelque chose à propos de ta relation affective avec tes petits-enfants?
Faudrait peut être revenir sur terre.

Déjà, tu mélanges tout. Tu ne sais pas quelle est la fonction des sciences, à quoi ça sert et comment on s'en sert.
C'est à toi seul d'estimer la valeur des relations avec des personnes qui te sont chères.
Les sciences ne diront jamais rien de tes relations intimes, ce n'est pas leur domaine.
Mais elles te disent des choses que tous tes grands sentiments ne te permettent pas d'appréhender. Ca dépasse ton existence et tout ce que tu es en mesure de percevoir.
Une science, c'est l'art de pénétrer et d'étudier l'inconnu.

Mais encore faut-il que cet inconnu existe bien. Et tu ne peux pas me raconter que des expériences mystiques, ça tient de l'inconnu.

Un pas de plus et tu nous dis que la science sait tout sur tout et qu'elle a raison...

Je ne me pose pas ce genre de question.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par bulder le Jeu 2 Oct 2014 - 19:57

Dedale a écrit:Parce que la science dit quelque chose à propos de ta relation affective avec tes petits-enfants?
Faudrait peut être revenir sur terre.
Ca signifie, que la science ne permet pas tout, elle a ses limites chose que nous n'avons pas, dans nos ressentis.
Déjà, tu mélanges tout. Tu ne sais pas quelle est la fonction des sciences, à quoi ça sert et comment on s'en sert.
La science doit rester à sa place et continuer a fonctionner via ses instruments et les hommes sans mettre de barrière au fonctionnement de l'esprit qui lui est tellement simple et bien plus évolué de que ce que la science peut fournir.

Dedale a écrit:Les sciences ne diront jamais rien de tes relations intimes, ce n'est pas leur domaine.
Mais elles te disent des choses que tous tes grands sentiments ne te permettent pas d'appréhender. Ca dépasse ton existence et tout ce que tu es en mesure de percevoir.
Et l'inverse aussi, la science ne permet pas d'appréhender les sentiments que l'on a
Dedale a écrit:
Ronron a écrit:Un pas de plus et tu nous dis que la science sait tout sur tout et qu'elle a raison...
Je ne me pose pas ce genre de question.
Là je crois que tout a été dis, la science a raison uniquement sur ses découvertes, et est très loin derrière de tout ce qu'on découvre sans elle. Ce serait bien de remettre la science juste comme un outil et ne pas en faire une sorte de gourou universel.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par dedale le Ven 3 Oct 2014 - 6:05

bulder a écrit:
Dedale a écrit:Parce que la science dit quelque chose à propos de ta relation affective avec tes petits-enfants?
Faudrait peut être revenir sur terre.
Ca signifie, que la science ne permet pas tout, elle a ses limites chose que nous n'avons pas, dans nos ressentis.
Déjà, tu mélanges tout. Tu ne sais pas quelle est la fonction des sciences, à quoi ça sert et comment on s'en sert.
La science doit rester à sa place et continuer a fonctionner via ses instruments et les hommes sans mettre de barrière au fonctionnement de l'esprit qui lui est tellement simple et bien plus évolué de que ce que la science peut fournir.

Dedale a écrit:Les sciences ne diront jamais rien de tes relations intimes, ce n'est pas leur domaine.
Mais elles te disent des choses que tous tes grands sentiments ne te permettent pas d'appréhender. Ca dépasse ton existence et tout ce que tu es en mesure de percevoir.
Et l'inverse aussi, la science ne permet pas d'appréhender les sentiments que l'on a
Dedale a écrit:
Ronron a écrit:Un pas de plus et tu nous dis que la science sait tout sur tout et qu'elle a raison...
Je ne me pose pas ce genre de question.
Là je crois que tout a été dis, la science a raison uniquement sur ses découvertes, et est très loin derrière de tout ce qu'on découvre sans elle. Ce serait bien de remettre la science juste comme un outil et ne pas en faire une sorte de gourou universel.

Ca te ferait beaucoup de bien de t'ouvrir à une science de la nature.
Tu as discours vraiment pitoyable, mon pauvre.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par bulder le Ven 3 Oct 2014 - 6:41

je réagis pas aux attaques persos donc je te laisse dans ton délire

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve de Dieu - Page 9 Empty Re: La preuve de Dieu

Message par Bulle le Ven 10 Oct 2014 - 9:16

bulder a écrit:Là je crois que tout a été dit, la science a raison uniquement sur ses découvertes, et est très loin derrière de tout ce qu'on découvre sans elle. Ce serait bien de remettre la science juste comme un outil et ne pas en faire une sorte de gourou universel.
Mais qui porte de nos jours la science en "gourou universel". Le temps de l'alchimie mystique est révolu sourire
Par contre je ne comprends pas bien le sens de la première phrase. Pourrais-tu développer ?


_________________
Hello Invité !  Le La preuve de Dieu - Page 9 Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46463
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum