La preuve que dieu n'existe pas !

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par JO le Dim 26 Oct 2014 - 8:01

A mon sens , il est important de distinguer qui donne son opinion ou énonce un fait. On affirme ses croyances, on constate les faits. C'est juste ce point que je soulignais , mais sans aucun esprit de reproche .On a tous des croyances, qu'on affirme sans preuve .
Dans ce domaine, on n'est pas sorti de l'oeuf supposé cosmique et le big bang est, je crois, de plus en plus soupçonné d'en avoir été un, après d'autres . Le cycle des renaissances hindou serait alors le modèle le plus envisageable , et on serait en plein kali yuga ... Le virtuel s'actualise, ni oeuf ni poule : sinusoïde infinie ? pourquoi pas ?
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Dim 26 Oct 2014 - 12:33

JO a écrit:Ladysan affirme :
Si dieu, ou "autre chose existe" TOUT ce qui existe en fait partie INTEGRANTE, dont l'impossibilité de concevoir dieu. Ce qui me fait parfois penser que le dieu des croyants ne serait une image ou une construction mentale créée par besoins de repères.
Le petit enfant ne nait pas en sachant lire mais avec des promesses d'évolution à développer toute sa vie . Elles y sont dans l'oeuf, pas exprimées à la conception . On n'accouche pas de Socrate, mais il peut le devenir .
Le big bang, c'est l'éclosion de l'oeuf...et l'humain contemporain vient de naitre , à l'échelle cosmologique . Dieu est possible, il ne peut le savoir encore .

Dieu est possible. la preuve, nombre de peuples vénèrent des dieux.
Mais la question est : Dieu est-il nécessaire?

- Un principe divin est-il nécessaire pour que les choses existent?
Et d'une certaine manière, l'existence de dieu ne fait que reporter cette question : Qu'est-ce qui fait que dieu existe?

Anthyme a écrit:Ça me semble logique, dans la mesure où s’il y a « œuf » ; il faut bien que traîne quelque part une « poule ».

La poule n'explique pas l'oeuf, puisque l'oeuf est une stratégie de reproduction : Les oiseaux, les insectes, les arachnides, les poissons, les mollusques, les reptiles, pondent des oeufs.
Et si le "créateur" est assimilé à la poule, il n'est donc que le produit de cette stratégie, il n'est pas l'origine de l'oeuf.
L'origine de l'oeuf sera une cellule primitive entourée d'une membrane calcaire.

Ladysan a écrit:Si dieu, ou "autre chose existe" TOUT ce qui existe en fait partie INTEGRANTE, dont l'impossibilité de concevoir dieu.

Tous les peuples de la terre ont parfaitement conçu des dieux à leur image, à l'image de leur culture ou de leur philosophie.
Le tout est de ne pas le rendre inconcevable, inlocalisable, indéfinissable.
La réalité est que ce qui est inconcevable pour un croyant, c'est l'inexistence de dieu.

Anthyme a écrit:Ceci n’implique cependant pas un « vide » qui d’ailleurs ne peut, lui non plus, exister.

Le vide existe : C'est un état dans lequel il n'y a pas de corps de la physique.
Anthyme a écrit:Orthon nous parle d’un univers éternel et immuable dans son infinité ; c'est-à-dire sans « début » …

Rien n'est immuable. La preuve, nous sommes là.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par cana le Mar 28 Oct 2014 - 16:36

La preuve a-t-elle de l’importance ? Se rassurer toujours se rassurer…
A  trop chercher les preuves on passe à coté du primordial.
C’est un peu comme vouloir prendre une photo devant un paysage merveilleux…sans vraiment le regarder.  Ca doit paraitre bien simpliste comme commentaire mais le Présent se passe en effet de preuve.
Bulder a écrit:L'interrupteur c'est l'ancrage des bonnes idées
Tin mec ! comme je suis d’accord avec cette pensée.  

dd a écrit:La réalité est que ce qui est inconcevable pour un croyant, c'est l'inexistence de dieu.  
C’est TA  réalité man et ta THEO-RIT …. Les dieux (si ils existent) doivent en rire à gorges déployées 
d² a écrit:Un principe divin est-il nécessaire pour que les choses existent?
Les principes sont primordiaux pour que les choses existent. Par exemple sans Causalité il n’y aurait pas grand-chose je suppose? le Principe Divin est l'ensemble des principes qui permettent à l'univers de fonctionner. Je ne pense pas que la science en ai fait le tour mais c'est vrai je ne suis pas un expert.

Le Divin permets (doit permettre) à l’homme de se surpasser et même à la science de vouloir le cerner. C’est une hypothèse nécessaire !  La rejeter est une erreur de mon point de vue.

Dieu est une hypothèse nécessaire pour que l’homme surpasse l’homme !

Il y a bien sur l’argument de superfluité de van Inwagen qui doit correspondre à ce que tu pense.

« La seule raison de croire en Dieu serait qu’il fût nécessaire de postuler son existence pour rendre compte  de certains faits observés. Mais la science est capable d’expliquer tout ce que nous  observons, et ses explications ne font appel ni à Dieu, ni à aucun autre agent  supranaturel. Par conséquent, il n’y a aucune raison de croire que Dieu existe.  Autrement dit, l’existence de Dieu est une hypothèse non nécessaire ».


http://www.revue-klesis.org/pdf/Religion02VanInwagenRehault.pdf

Nada de nuevo bajo el sol  qvt
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Jeu 30 Oct 2014 - 13:29

cana a écrit:La preuve a-t-elle de l’importance ? Se rassurer toujours se rassurer…

Tu ne fais pas la part des choses.
Pour certaines personnes dans certaines situations, une preuve peut effectivement constituer une garantie.
Par exemple, dans certaines affaires criminelles, des gens sont condamnés sans preuve - ce qui laisse planer un doute - et on se rend compte qu'ils étaient parfois innocents.
Donc déjà, dans les affaires judiciaires sévères, c'est très délicat de prendre des décisions sans preuve car il y a un risque de détruire la vie d'un innocent, alors que pendant ce temps, le véritable criminel continue de courir.

- Il faut comprendre qu'il n'y a pas, globalement, une systématique de la preuve. Certaines situations ou certains domaines en réclament, et d'autres non.

Dans les sciences, si les théories ne se référaient pas à des éléments démontrés au préalable, ça ne voudrait rien dire, ça ne serait que de la fumée conceptuelle, un discours imaginaire.

- Le problème, c'est que sans preuve, on peut affirmer n'importe quoi. Il n'y a pas d'élément qui viennent confirmer ou infirmer si on se trompe, si on doit tout recommencer à 0 dans le raisonnement ou au contraire repartir d'une certaine phase démontrée correcte. Sans preuve, on n'avance pas.

A trop chercher les preuves on passe à coté du primordial.

Si on cherche des preuves, c'est qu'il n'y en a pas. Tant qu'il n'y a rien, on ne cherche jamais assez.
Et pour être en mesure de définir ce qui est primordial, il faut connaître des éléments fondamentaux, déterminants, des éléments essentiels qui constituent la base véridique de ton approche.

Ca ne peut pas être simplement de la dialectique.

C’est un peu comme vouloir prendre une photo devant un paysage merveilleux…sans vraiment le regarder. Ca doit paraitre bien simpliste comme commentaire mais le Présent se passe en effet de preuve.

Ce n'est pas du tout ça.
Au contraire, une preuve est nécessaire quand tu observes attentivement un paysage, tu passes tous les éléments en revue, et tu finis par t'apercevoir d'une chose que personne n'a jamais observé.
Ca peut être une chose directement visible, et là le seul problème sera de démontrer que la théorie que tu fais est valide.
Mais ça peut être une chose qui n'est pas directement visible, une chose que tu découvres grâce à ta connaissance experte des sciences de la nature. ca peut être par exemple un processus d'échanges écosystémique, ou un processus métabolique, etc. Non seulement, il faudra que tu prouves que ce processus existe bien, qu'il n'est pas seulement l'effet d'un raisonnement déductif, mais également que la théorie que tu proposes, explicative de ce processus, soit valide.

Si je t'envoie la théorie de l'évolution comme ça dans les dents comme un dogme, tu n'en voudras pas.
( c'est un exemple, tu connais peut être très bien cette théorie).
Il te faudra des exemples, des faits, des relations, qui te permettent de comprendre comment on a développé cette théorie.

Bref, il te faudra des preuves.

dedale a écrit:La réalité est que ce qui est inconcevable pour un croyant, c'est l'inexistence de dieu.
C’est TA réalité man et ta THEO-RIT …. Les dieux (si ils existent) doivent en rire à gorges déployées 

Ce n'est pas une théorie, c'est un constat.

Le Divin permets (doit permettre) à l’homme de se surpasser et même à la science de vouloir le cerner. C’est une hypothèse nécessaire ! La rejeter est une erreur de mon point de vue.

Si les dieux rient à gorge déployée, c'est parce que tu rejettes mon constat et que tu le confirmes 2 phrases après.

Il en faudrait très peu néanmoins pour qu'on soit d'accord.

Les science ne cherchent pas à cerner le Divin (avec un gran "D"), car le Divin est une phase antérieure à l'exploration scientifique.
Elles cernent le divin.
Le divin aujourd'hui, c'est ce que les sciences te montrent ou te démontrent.
Il n'y a plus d'autorité spirituelle intermédiaire, il y a simplement l'homme et l'univers.

Dieu est un doigt qui te rappelle les énigmes de l'univers.
Il est la métaphore, le symbole, la personnification, du pourquoi et du comment, des grandes questions.
Questions auxquelles l'homme doit répondre par lui même.

Il est relativement nécessaire tout en ne l'étant pas forcément.
Il fut jadis nécessaire, au regard des sciences, pour perpétuer l'ineffable intuition d'une réalité au-delà des apparences, d'une matrice au-delà des perceptions.

Il ne s'agit pas de rejeter le divin, mais de comprendre à quoi il mène.
Sans preuve, il ne mène à rien.




-
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Jeu 30 Oct 2014 - 14:39

Cana a écrit:Tin mec ! comme je suis d’accord avec cette pensée.  
sourire J'ai mis du temps à comprendre ce principe, trop l'habitude d'ancrer ce que je voulais pas.

Sans preuve, on n'avance pas.
On dirait que t'attends des preuves pour te faire enfin l'idée sur ce à quoi tu dois tenir comme si tu n'avais pas de "vision ?"  de vie.

J'ai écris plus haut que le mot énergie est incomplet scientifiquement, est-ce que ça te semble une preuve ce que j'avance ? Quand une définition est incomplète et que la suite est trouvable un peu partout mais que tu veux en pas en tenir compte, ça devient improductif.

Aussi l'image que t'a de Dieu est aussi importante, car si tu le vois comme un monsieur avec une barbe blanche au dessus d'un nuage, ce sera pas productif non plus

Pour éclaircir les constats de preuve, vois aussi précisément comment tu le vois car la plus grande preuve se ramène de tes convictions et de l'image que t'a de l'ensemble. De cet image tu pourra témoigner sur une base concrète venant de ta réflexion et vision de l'ensemble. aussi je sais d'avance que ton témoignage sera troublé par tes ancrage de "non croyant"

Je te dis pas de désancrer tes convictions, mais vérifier s'ils n'ont pas été ancré à ton insu le long de ta vie, et voir si ces ancrages sont choisis volontairement et non entrés par intrusion.

Si je t'envoie la théorie de l'évolution comme ça dans les dents comme un dogme, tu n'en voudras pas.
( c'est un exemple, tu connais peut être très bien cette théorie).
Il te faudra des exemples, des faits, des relations, qui te permettent de comprendre comment on a développé cette théorie.
C'est ce que font les sciences généralistes, envoyer dans les dents, sous forme d'arguments d'autorités, de thèse en relation avec d'autres théories prouvés, en clair ils avancent ce qui les arranges et surtout uniquement ce qu'ils vois, car on ne peux pas avancer ce qu'on ne voit pas.

Ce qu'ils ne voient pas est la vision de l'esprit qui sépare de la matière, en voyant cela ils sont en osmose avec l'univers, ce dont ils étudient

Il ne s'agit pas de rejeter le divin, mais de comprendre à quoi il mène.Sans preuve, il ne mène à rien.
T'a envie de te réaliser ? si oui à quoi cela peut-il mener et comment vois tu les étapes de cette réalisation.

Se réaliser c'est prendre conscience du soi, tu réalise que tu es toi et toi seulement. Se réaliser.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Ven 31 Oct 2014 - 4:21

bulder a écrit:
dedale a écrit:Sans preuve, on n'avance pas.
On dirait que t'attends des preuves pour te faire enfin l'idée sur ce à quoi tu dois tenir comme si tu n'avais pas de "vision ?" de vie.

Pourquoi penses-tu que les preuves s'attendent? Tu crois que ça tombe tout cuit ou quoi?
Quant à une "vision de vie", ça se base sur l'expérience : Le sens de la preuve concerne le savoir, pas forcément le ressenti.

J'ai écris plus haut que le mot énergie est incomplet scientifiquement, est-ce que ça te semble une preuve ce que j'avance ?

Toi seul peut le dire, puisque c'est toi qui l'affirmes.
Mais si tu l'affirmes, affirme le scientifiquement, avec des preuves - puisque tu dis que c'est une problème scientifique.

Quand une définition est incomplète et que la suite est trouvable un peu partout mais que tu veux en pas en tenir compte, ça devient improductif.

C'est un point de vue, pas une explication - et c'est très loin d'être scientifique.
Tu ne dis pas pourquoi tu penses que la définition est incomplète.

Et quand les sciences étudient l'énergie, elles n'étudient pas la définition mais l'énergie : C'est à dire la quantité de force produite par un système, pour simplifier.
J'aimerais bien savoir exactement en quoi c'est incomplet.
Et pas de trucs spiritualistes indémontrables.

Aussi l'image que t'a de Dieu est aussi importante

Je n'ai pas d'image : Dieu peut être tout et n'importe quoi.

car si tu le vois comme un monsieur avec une barbe blanche au dessus d'un nuage, ce sera pas productif non plus

Les grecs anciens se figuraient leur père divin ainsi, comme un barbu athlétique trônant au sommet de l'Olympe dans les nuées, tenant la foudre et accompagné d'un aigle, et ils étaient bien plus productifs en matière d'art, de poésie et de sciences, que les métaphysiciens qui se figurent un dieu inconcevable et archi transcendant. Tellement transcendant que ça fait "pschitt!".

Pour éclaircir les constats de preuve, vois aussi précisément comment tu le vois car la plus grande preuve se ramène de tes convictions et de l'image que t'a de l'ensemble. De cet image tu pourra témoigner sur une base concrète venant de ta réflexion et vision de l'ensemble. aussi je sais d'avance que ton témoignage sera troublé par tes ancrage de "non croyant"

Pour le moment, il n'y a pas de preuve.
Et vu l'ensemble du paradigme divin, on n'est pas prêt d'en avoir puisque les fondements théologiques se réfèrent à des dogmes invérifiables ou fallacieux.

Je te dis pas de désancrer tes convictions, mais vérifier s'ils n'ont pas été ancré à ton insu le long de ta vie, et voir si ces ancrages sont choisis volontairement et non entrés par intrusion.

Non mais, c'est pas moi qui croit en dieu. je n'éprouve pas le besoin de croire.
C'est à toi à vérifier si ta croyance est justifiée, si tu t'es pas laissé bourrer le mou avec des trucs de bouddhistes.

C'est ce que font les sciences généralistes, envoyer dans les dents, sous forme d'arguments d'autorités, de thèse en relation avec d'autres théories prouvés, en clair ils avancent ce qui les arranges et surtout uniquement ce qu'ils vois, car on ne peux pas avancer ce qu'on ne voit pas.

Tu ne dois pas beaucoup te cultiver.
La moindre petite petite encyclopédie est très bien expliquée, avec des centaines d'exemples.
Pour le moment, il n'y a que toi qui dis ce qui t'arrange.

Dans le domaine spiritualiste : On te donne des preuves de l'esprit, de dieu, du vide mental, etc?
On t'explique la différence entre la pensée et l'objet de la pensée, entre le ressenti et la réalité?
Au contraire, on évite bien de t'expliquer ce qui contredit tout ça.

Ce qu'ils ne voient pas est la vision de l'esprit qui sépare de la matière,

Et tu ne vois pas que la dualité esprit/matière est une croyance révolue.

en voyant cela ils sont en osmose avec l'univers, ce dont ils étudient

Tu ne vas pas me raconter que les mystiques sont en osmose avec un univers dont il n'ont pas la moindre idée.
Ils sont en osmose avec leurs fantasmes, avec un "univers" qui ne dépasse pas la limite de leur crâne, qui est recroquevillé sur eux-mêmes dans une posture foetale.

Ca ne me fait pas plaisir d'affirmer ça, mais je le fais parce que c'est la vérité.

Se réaliser c'est prendre conscience du soi, tu réalise que tu es toi et toi seulement. Se réaliser.

Ca ce sont des trucs de bouddhistes, orientés par une vision traditionaliste.

Je ne suis pas traditionaliste. Je n'ai pas besoin ni envie qu'une religion ou une philosophie vienne prémâcher mes décisions. C'est ma vie qui exige ça.
Je ne cherche pas à me réaliser selon des dogmes ou des croyances ou des préceptes : Ca ne collerait pas avec moi.

T'a envie de te réaliser ? si oui à quoi cela peut-il mener et comment vois tu les étapes de cette réalisation.

Me réaliser? En fait ne sais pas très bien ce que tu veux dire.
Pour moi la "réalisation" n'est pas une envie, c'est une adaptation.
Il n'y en a pas une seule ultime dans la vie : La vie est faite de réalisations de tout ordre, aussi importantes les unes que les autres, et chacune possède une finalité propre.
Je pense que si je m'étais fixé des objectifs, si j'avais voulu me réaliser selon des moules, des a priori : Je ne serais qu'une gaufre, je serais passé en aveugle à côté des choses qui m'ont ouvert les yeux.
Et je continuerais ainsi, à me laisser emporter par le fleuve.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par JO le Ven 31 Oct 2014 - 8:33

L'esprit ne sépare pas de la matière: dualisme platonicien très mal vu . Mais il en est pour postuler que la matière est esprit et l'esprit, matière. Mais j'ai du mal avec ça, parceque ça oblige à se désidentifier du précieux "moi-moi-moi" (JE), jusqu'à réaliser que rien n'est séparé, dans l'être, mais, logiquement, pas perdu non plus ( merci Lavoisier, chantre du recyclage) . Ouf ? sourire
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par cana le Ven 31 Oct 2014 - 10:54

dedale a écrit:Si on cherche des preuves, c'est qu'il n'y en a pas

pas compris albino

cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Ven 31 Oct 2014 - 11:46

Dedale a écrit:Les grecs anciens se figuraient leur père divin ainsi, comme un barbu athlétique trônant au sommet de l'Olympe dans les nuées, tenant la foudre et accompagné d'un aigle, et ils étaient bien plus productifs en matière d'art, de poésie et de sciences, que les métaphysiciens qui se figurent un dieu inconcevable et archi transcendant. Tellement transcendant que ça fait "pschitt!".
Tu fais bien d'en parler car je reviens sur ma phrase, ça peut être productif, sauf qu'avant je le voyais comme tel et ça me semblais confus et irréaliste. De cette confusion mon attache était autant confuse, puis j'ai découvert l'image qui me permet de croire. sourire

C'est pour ça que je dis que l'image qu'on a de lui est importante car les "non croyant" ont surement une image qui ne permet pas de croire car trop confuse et surtout irréaliste.

A mon sens y'a pas d'image modèle ou exemplaire, peu importe l'image qu'on se fait tant qu'il y'a l'attache dans cette bienveillance.

Tu ne dois pas beaucoup te cultiver.
La moindre petite petite encyclopédie est très bien expliquée, avec des centaines d'exemples. Pour le moment, il n'y a que toi qui dis ce qui t'arrange.
J'ai pas dis ce qu'ils avancent n'est pas prouvé, évidement tout colle, mais ce n'est qu'un fragment de vérité voyant le jour uniquement parceque ça s'accorde

Admettons je prends 2 éléments, j'ai une chance sur 2 pour y trouver une concordance mais cela est qu'une découverte parmis l'infini. A mon sens, le dessein n'est pas de découvrir à tout prix mais de laisser ouvert "le tout" pour que découverte s'observe quand y'a lieu.

Dans le domaine spiritualiste : On te donne des preuves de l'esprit, de dieu, du vide mental, etc?
On t'explique la différence entre la pensée et l'objet de la pensée, entre le ressenti et la réalité?
Au contraire, on évite bien de t'expliquer ce qui contredit tout ça.
Une explication et une réflexion est mentale et va à l'opposé de cet état, donc à vouloir trop réfléchir ou débattre sur cet état, on se ferme à cet esprit.

Par contre y'a des centaines de textes expliquant comment l'auteur ressens la choses et partage son accessibilité. Vouloir le contredire à tout prix ou de trouver une faille est se fermer à cet accès. Je comprends que tu veuille pas y accéder mais le contredire ne changera en rien les choses pour lui par contre pour toi, tu renforce la fermeture à cette chose.

Si plus tard tu ressens le besoin d'ouvrir une porte pour quelle que soit la raison, tu passera par celles qui sont encore ouvertes ou à demi fermés mais plus tu ferme de porte d'esprit et plus tu renforce un état de matière.

Il n'y en a pas une seule ultime dans la vie : La vie est faite de réalisations de tout ordre, aussi importantes les unes que les autres, et chacune possède une finalité propre
Exact on peux être épanouis dans la matière, nombreux en sont l'exemple donc l'esprit peu sembler ne pas être une finalité.

Mais au fond plus les années passent et on ressens parfois un manque de quelque chose, et je crois que ce manque est l'esprit et qu'on ne trouvera rien de plus dans la matière et que tous le reste se fait dans l'esprit.

Mais évidement malgré ce manque on sens un certain épanouissement passé ou à venir et même présent.

On peux toujours dire "ah si j'avais ça" je serais bien, mais la vérité est que d'autres l'ont et finissent par s'en lasser et en veulent encore plus.

C'est une boucle interminable qui se fait dans la matière.

Dedale a écrit:Tu ne vas pas me raconter que les mystiques sont en osmose avec un univers dont il n'ont pas la moindre idée.
Ils sont en osmose avec leurs fantasmes, avec un "univers" qui ne dépasse pas la limite de leur crâne, qui est recroquevillé sur eux-mêmes dans une posture foetale.
ils n'étudient pas l'univers comme un scientifique, c'est pas son job, par contre si tu lui demande sa théorie, il te donnera celle du ressenti, à prendre ou à laisser, mais pour lui ça ne change rien.

Comment vois tu sa limite alors que tu n'est même pas allé jusqu'à son extrémité ?

Le faite qu'il ne soit pas callé dans un domaine de compétence ciblé, ne suppose en rien du reste, sa vision est transcendante dont la considération n'a pas de valeur matériel puisqu'il est dans l'esprit.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Ven 31 Oct 2014 - 12:41

JO a écrit:L'esprit ne sépare pas de la matière: dualisme platonicien très mal vu . Mais il en est pour postuler que la matière est esprit et l'esprit, matière. Mais j'ai du mal avec ça, parceque ça oblige à se désidentifier du précieux "moi-moi-moi" (JE), jusqu'à réaliser que rien n'est séparé, dans l'être, mais, logiquement, pas perdu non plus ( merci Lavoisier, chantre du recyclage) . Ouf ? sourire

Il faut savoir remettre les choses dans leur contexte.
- le dualisme esprit/matière est un principe de certaines philosophies.
Dans ces philosophies, la matière elle-même n'a pas d'existence propre : Il ne s'agit de l'état de la physique que l'on étudie mais d'un principe émanant de l'esprit.
On peut dire que dans ces philosophies, la matière est une forme pensée, une expression, de l'esprit.

Il ne s'agit donc pas de l'état de matière mais de l'idée de matière.
La matière étant l'état et non l'idée, cela engendre un dualisme de principe.
Certaines philosophies anciennes avaient trouvé, nous dirons, des solutions à cela, en définissant des "classes" de matière, dites philosophales.
Il y avait :
- La materia primordia : l'état de matière, désigné comme chymique, qui était un peu l'argile divine avec laquelle l'Esprit avait façonné la Création.
- La materia sublima : La matière sublimée, qui comporte plusieurs stades initiatiques, de perception des quintessences, des alcools et des esprits, et d'opérations de rectification intérieures.
- La materia fellicima : La sagesse obtenue, l'accomplissement de l'esprit dans ce qui était vu comme un univers en transmutation. Le savoir.

La materia primordia était à la fois le yin et le yang, le solve et le coagula, ni pure ni impure, ni lumière ni ténèbres, vu à la façon d'une force primordiale dont on palpait la réalité, les humeurs, les éléments, le mouvement.
Une sorte de sève de la création, en quelque sorte, qui alimente l'existence des êtres et des choses.

Dans ce type d'archéoscience, la materia primordia est l'équivalent des forces de la manifestation. Et l'esprit en tant que force manifestée, est de la materia primordia, laquelle est sublimée par le savoir.

Donc même dans le contexte spiritualiste, il y a des différences fondamentales dans les doctrines.


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Ven 31 Oct 2014 - 14:00

bulder a écrit:C'est pour ça que je dis que l'image qu'on a de lui est importante car les "non croyant" ont surement une image qui ne permet pas de croire car trop confuse et surtout irréaliste.

Pour moi, c'est beaucoup plus simple.
Je n'éprouve pas le besoin de croire en dieu.

A mon sens y'a pas d'image modèle ou exemplaire, peu importe l'image qu'on se fait tant qu'il y'a l'attache dans cette bienveillance.

La bienveillance est un sentiment qui n'a pas besoin d'intermédiaire.
Ce n'est pas parce qu'on est croyant qu'on est bienveillant.

J'ai pas dis ce qu'ils avancent n'est pas prouvé, évidement tout colle, mais ce n'est qu'un fragment de vérité voyant le jour uniquement parceque ça s'accorde

C'est la vérité de l'évolution.
Pas sûr que ta vie suffise pour prétendre la connaître.
C'est une vérité de tous les êtres vivants.

Admettons je prends 2 éléments, j'ai une chance sur 2 pour y trouver une concordance mais cela est qu'une découverte parmis l'infini. A mon sens, le dessein n'est pas de découvrir à tout prix mais de laisser ouvert "le tout" pour que découverte s'observe quand y'a lieu.

Il n'y a rien dans ce que tu dis. Que veux-tu raisonner à base d'ignorance?
Toute découverte ouvre sur l'infini.
L'infini est une découverte.

Les sciences sont ouvertes à tout.
Tu te fais des idées : Ouvres les yeux plutôt.

une explication et une réflexion est mentale et va à l'opposé de cet état, donc à vouloir trop réfléchir ou débattre sur cet état, on se ferme à cet esprit.

L'esprit n'est pas un état. C'est un principe philosophique issu d'une réflexion.

Par contre y'a des centaines de textes expliquant comment l'auteur ressens la choses et partage son accessibilité. Vouloir le contredire à tout prix ou de trouver une faille est se fermer à cet accès. Je comprends que tu veuille pas y accéder mais le contredire ne changera en rien les choses pour lui par contre pour toi, tu renforce la fermeture à cette chose.

Tant que ce n'est que du ressenti, je ne suis ni ouvert ni fermé.
Ce que l'on ressent d'une chose n'est pas la chose elle-même.

Si plus tard tu ressens le besoin d'ouvrir une porte pour quelle que soit la raison, tu passera par celles qui sont encore ouvertes ou à demi fermés mais plus tu ferme de porte d'esprit et plus tu renforce un état de matière.

Là où je suis, il n'y a pas de portes qui se ferment ou s'ouvrent : C'est la nature. On circule librement.
Les choses, quand elles sont réelles, ne sont pas enfermées dans la tête des uns et des autres.





dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par JO le Ven 31 Oct 2014 - 15:32

Besoin ou pas: ce qui est ne dépend pas du besoin qu'on en a .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par Jipé le Ven 31 Oct 2014 - 15:37

Mais c'est pourtant bien en fonction du besoin que ce qui est en la matière, est...non ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Ven 31 Oct 2014 - 16:25

Dedale a écrit:Là où je suis, il n'y a pas de portes qui se ferment ou s'ouvrent : C'est la nature. On circule librement.
Facile à dire, mais dans la pratique c'est pas si simple, à moins de calmer le stress à coup d'antidépresseur, les sauts d'humeurs journalier, ou encore cette manie de fumer ou de boire, sans vraiment savoir s'arrêter , les disputes conjugales, les excuses bidon, mon fils je travail je peux pas assister à ton match, je te ferais un bisous quand je rentre. Faire un plein à monoprix parcequ'on a envie de manger pour oublier.

On a vite fais le tour de la matière (quand la boucle ne recommence pas), et on y circule pas si facilement.

Et tout cela n'est que la partie visible de l'iceberg, pouvant s'améliorer à coup de Ebook de développement personnel  mais la matière reviendra un jour ou l'autre car elle s'attache à tout ce qui est mental.

Tant qu'il y'a mental, y'a matière.

Quand je vois des millionnaires se plaindre ce n'est pas des caprices, en vrai ils résonnent comme nous, blasés de cette matière qui tourne en rond ou l'abondance n'est que poudre au yeux, seul le détachement permet la re-liberté.

Donc non tout ceci n'est pas naturel, notre nature est être centré sur soi et de là tout le reste on en a plus besoin. les preuves et les réponses viennent d'elles même quand y'a besoin, car rien ne sert de courir plus vite que soi.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Ven 31 Oct 2014 - 18:35

bulder a écrit:Facile à dire, mais dans la pratique c'est pas si simple, à moins de calmer le stress à coup d'antidépresseur, les sauts d'humeurs journalier, ou encore cette manie de fumer ou de boire, sans vraiment savoir s'arrêter , les disputes conjugales, les excuses bidon, mon fils je travail je peux pas assister à ton match, je te ferais un bisous quand je rentre. Faire un plein à monoprix parcequ'on a envie de manger pour oublier.

Et quel est le rapport avec ce dont on discute?
Et on discutait un peu des étoiles, des espèces vivantes, de l'histoire de notre planète, de l'être humain, de choses concrètes qui sortent de ton ressenti, de tes croyances, de l'occurrence ordinaire, pour essayer un peu de prendre conscience qu'on est pas le nombril de l'univers, et que tout ce qui se passe d'intéressant se passe bien à l'extérieur de notre petit crâne.

T'en as pas marre de patauger dans tous ces trucs d'esprit et de matière qui sont complètement à l'ouest des merveilles de la nature?

On a vite fais le tour de la matière (quand la boucle ne recommence pas), et on y circule pas si facilement.

Ben pour moi c'est pas une matière, c'est la vie avec son lot de choses à assumer.
C'est rien tes problèmes, crois moi, tu t'en sortiras.

Et tout cela n'est que la partie visible de l'iceberg, pouvant s'améliorer à coup de Ebook de développement personnel mais la matière reviendra un jour ou l'autre car elle s'attache à tout ce qui est mental.

Tant qu'il y'a mental, y'a matière.

C'est parce que tu penses que la matière est un boulet que tu es prisonnier.
C'est le problème de toutes les doctrines spiritualistes : Elles sont construites sur une psychose de la nature.

Donc non tout ceci n'est pas naturel, notre nature est être centré sur soi et de là tout le reste on en a plus besoin. les preuves et les réponses viennent d'elles même quand y'a besoin, car rien ne sert de courir plus vite que soi.

Libre à toi de rester à balbutier à attendre des réponses qui ne viendront jamais : Heureusement que tout le monde ne fait pas comme toi. On attendrait encore que le feu prenne tout seul.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Ven 31 Oct 2014 - 21:34

Dedale a écrit:Et quel est le rapport avec ce dont on discute?
Et on discutait un peu des étoiles, des espèces vivantes, de l'histoire de notre planète, de l'être humain, de choses concrètes qui sortent de ton ressenti, de tes croyances, de l'occurrence ordinaire, pour essayer un peu de prendre conscience qu'on est pas le nombril de l'univers, et que tout ce qui se passe d'intéressant se passe bien à l'extérieur de notre petit crâne.
En vrai je sais plus comment on est arrivé là, crois pas que je te ballade, je te donnais mon opinion sur une de tes citations rien de plus, donc le rapport se situe un peu pret là.

Pour le reste j'ai pas de suite dans l'idée, mais surement que je contribuerais aussi plus tard

Ben pour moi c'est pas une matière, c'est la vie avec son lot de choses à assumer.
Ca s'appelle matière et oui elle fait assumer trop de chose (et d'autre encore) c'est un peu prêt de ça que je parlais avant. Et j'ai aucune raison valable d'assumer quoique ce soit venant d'elle, je suis pas à son enclave  sourire

C'est parce que tu penses que la matière est un boulet que tu es prisonnier.
C'est pas un boulet directement, tant qu'on reste spectateur en agissant dedans sans rentrer dans son jeu, elle est une merveille.

C'est le problème de toutes les doctrines spiritualistes : Elles sont construites sur une psychose de la nature.
on agit pas que dans la nature, on agit surtout dans la société et avec les gens, ça fait parti de la matière aussi, ne rien prendre pour sois, c'est resté neutre de tout ce bruit et influences.

Libre à toi de rester à balbutier à attendre des réponses qui ne viendront jamais : Heureusement que tout le monde ne fait pas comme toi. On attendrait encore que le feu prenne tout seul.
J'ai déjà réfléchis au feu, en faite c'est la réponse logique du besoin de se réchauffer via l'attracteur.
ça signifie que du besoin se créer une réponse, ça rejoint l'expression "quand on veut on peut" avec un vouloir qui vient du coeur.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Sam 1 Nov 2014 - 2:46

bulder a écrit:Ca s'appelle matière et oui elle fait assumer trop de chose (et d'autre encore) c'est un peu prêt de ça que je parlais avant. Et j'ai aucune raison valable d'assumer quoique ce soit venant d'elle, je suis pas à son enclave

Tu es en train de me dire que tu ne t'assumes pas.
Ce n'est pas une question de matière : On peut être autant esclave de doctrines spiritualistes que matérialistes.

En matière de connaissances, sans preuve, tu es l'esclave de tout et de n'importe quoi.

C'est pas un boulet directement, tant qu'on reste spectateur en agissant dedans sans rentrer dans son jeu, elle est une merveille.

Ca ne sert à rien de vouloir s'échapper.
Il faut s'adapter.

dedale a écrit:C'est le problème de toutes les doctrines spiritualistes : Elles sont construites sur une psychose de la nature.
on agit pas que dans la nature, on agit surtout dans la société et avec les gens, ça fait parti de la matière aussi, ne rien prendre pour sois, c'est resté neutre de tout ce bruit et influences.

Faut te sortir de ces schémas, de ces histoire de matière vues par des philosophies totalement dépassées.

Je ne sais pas exactement jusqu'où tu a été chercher dans les spiritualités, mais il y a des choses que tu ne sembles pas savoir.
Je ne vais pas chercher les sources, les liens, les auteurs quand il y en a, je te résume de mémoire :
- La spiritualité désigne sous le terme de "matière" la surface des choses, ce qui a une forme. Ce qui est palpable, dense, corporel.
L'air (le gaz), l'eau, le feu et même la terre, ne sont pas de la matière, ce sont des textures, qui sont nommées "éléments".
Quant aux êtres vivants : Ne sont vivant que les êtres qui respirent, les être dotés d'un souffle.
Les plantes ne sont donc pas des être vivants puisqu'on ne les observe pas respirer. Et il en est ainsi pour nombre d'espèces qui ne sont pas vues comme des êtres vivants.
J'en passe des vertes et des pas mûres.

La compréhension spiritualiste de la matière est fausse, inexacte, archaïque.
On ne fait pas des vérités avec des mensonges.

Depuis que les sciences existent, les spiritualités ne peuvent plus recourir aux théologies naturelles du fait de leurs énormes lacunes.
Donc elles concentrent tout le discours sur l'esprit, faisant de l'esprit aussi bien la finalité que la cause.
Mais ce discours ne peut pas être plus vrai que le reste, puisque pour que l'esprit existe, il faudrait que la matière soit la surface des choses et que ce qui est seulement une enveloppe soit "habité" par un principe pensant.

Or un être vivant n'est pas une enveloppe : C'est un être.
On ne peut pas atteindre une intégrité en se voyant divisé en 2 êtres : Matière et esprit.
Et il n'y a pas besoin de spiritualité pour accomplir une unité qui existe déjà naturellement.

Il faut simplement savoir qu'il y a unité, comment il y a une unité, et éventuellement, qu'est-ce qui peut empêcher de comprendre cela.
Mais une chose est certaine, la division, la séparation, ne produit pas d'unité.





dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par JO le Sam 1 Nov 2014 - 7:37

Mais une chose est certaine, la division, la séparation, ne produit pas d'unité.
faux: la vie vient du mélange de deux pour faire un... et plus si fécondité . Deux bras, deux jambes, deux hémisphères cérébraux font un humain. Thèse/antithès e sont nécessaires à une synthèse .

Tout dépend de l'échelon considéré au sein d'un complexe.
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Sam 1 Nov 2014 - 9:42

Dedale a écrit:Tu es en train de me dire que tu ne t'assumes pas.
J'ai pas dis que je m'assume pas, je dis que n'ai pas à assumer l'extérieur ce qui est différent car l'extérieur c'est son problème, pas le mien.

En matière de connaissances, sans preuve, tu es l'esclave de tout et de n'importe quoi.
Que les preuves ne te parlent pas, je veux bien le croire, mais ça ne change en rien leurs exactitudes


Ca ne sert à rien de vouloir s'échapper.
Il faut s'adapter.
J'ai pas dis j'échappe, je dit être spectateur. Aussi y'a pas de notion de servir, c'est le souffle de vie, on sort de ce qu'on ne ressent plus

Qui a dit il faut s'adapter ? En faite je sais plus si on parle de la même chose toi et moi. Y'a pas de règle, si tu ressens pas les bienfaits d'une chose y'a aucune raison de s'adapter à elle. Mais pour ça y'a besoin de savoir si cette chose est bienveillante ou pas pour s'épanouir.

Sans vision de cette chose précisément, on s'y adapte involontairement et la conséquence suit.

Dedale a écrit:Faut te sortir de ces schémas, de ces histoire de matière vues par des philosophies totalement dépassées.

Je ne sais pas exactement jusqu'où tu a été chercher dans les spiritualités, mais il y a des choses que tu ne sembles pas savoir.
La manière dont tu le dit, on dirait que j'ai besoin de savoir une chose primordiale pour vivre au mieux.

La compréhension spiritualiste de la matière est fausse, inexacte, archaïque.
J'ai mis un peu de temps à comprendre le concept de la matière, je voyais souvent ce mot avec un doute sur sa signification, en faite, elle est simplement tout ce qui est externe à sois : une plante, un arbre, une roche, un voisin, le chat, ce que les gens pensent, les amis, le soleil, et même ses enfants ainsi que sa femme.

et donc on inter-agis dans cette matière.

Quand tu parle de matière sublima, fellicima, primordia, ce sont les précisions de comment le spirituel désigne chaque "couches ?" mais ça reste un détail, la matière dans son ensemble est l'externe à soi.

Mais une chose est certaine, la division, la séparation, ne produit pas d'unité.
Idée reçu, rien que le Ying et le yang est une séparation distinguée. La séparation est au besoin, aucune règle n'impose de s'attacher pour x raisons morales, ou philosophiques, le souffle de vie est le meilleur indicateur pour savoir.

L'unité dans le spirituel signifie, faire "un seul" avec soi même et donc être détaché de l'extérieur en agissant seulement avec (d'où l'expression, agir dans la matière).

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Sam 1 Nov 2014 - 20:34

JO a écrit:
Mais une chose est certaine, la division, la séparation, ne produit pas d'unité.
faux: la vie vient du mélange de deux pour faire un... et plus si fécondité . Deux bras, deux jambes, deux hémisphères cérébraux font un humain. Thèse/antithès e sont nécessaires à une synthèse .

Tout dépend de l'échelon considéré au sein d'un complexe.

La vie vient d'une cellule unique : un coeur (pas toujours), un cytoplasme, une membrane.
2 bras, 2 jambes, 2 hémisphères, ce n'est pas une dualité mais une symétrie. Nuance.

L'être humain forme un organisme vivant dans lequel il n'y a pas de dualité, c'est un tout dont on ne peut rien dissocier.
Il n'y a pas d'esprit d'un côté et de matière de l'autre, ça ne fonctionne pas comme ça.
Comme déjà dit, l'esprit est une croyance antérieure à la découverte des fonctions du cerveau.

Quant au mélange des 2 pour en faire un : C'est la reproduction sexuée. Mais il existe des stratégies de reproduction asexuée.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Sam 1 Nov 2014 - 21:00

bulder a écrit:J'ai pas dis que je m'assume pas, je dis que n'ai pas à assumer l'extérieur ce qui est différent car l'extérieur c'est son problème, pas le mien.

Qu'est-ce que tu veux dire précisément par "assumer l'extérieur"?
Je ne vois pas de quoi tu me parles ni où tu veux en venir?

Si c'est juste pour me dire qu'il n'y a que toi qui compte et que le reste, tu t'en tapes, honnêtement ça ne m'intéresse pas beaucoup.

dedale a écrit:En matière de connaissances, sans preuve, tu es l'esclave de tout et de n'importe quoi.
Que les preuves ne te parlent pas, je veux bien le croire, mais ça ne change en rien leurs exactitudes

Les preuves de quoi?

Qui a dit il faut s'adapter ? En faite je sais plus si on parle de la même chose toi et moi.

On n'est pas sur la même longueur d'ondes non.
Tu me parles vaguement de choses qui te concernent personnellement.
Et forcément je suis encore plus détaché que tu ne peux l'être toi-même : Tu es anonyme, je ne te connais pas, tu restes très vague, tu as ta propre interprétation des choses qui pour moi n'est pas toujours justifiée, on ne parle pas de quelque chose de précis, toi c'est ce que tu ressens et chacun a son propre ressenti. Bref, si ça continue comme ça, on va ressortir frustré, enfin pas moi personnellement, mais le débat est médiocre.

Y'a pas de règle, si tu ressens pas les bienfaits d'une chose y'a aucune raison de s'adapter à elle.

Tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Sam 1 Nov 2014 - 23:23

Dedale a écrit:Qu'est-ce que tu veux dire précisément par "ne pas assumer l'extérieur"?
On est un peu hors sujet mais je vais t'en parler via des exemples

1er : j'ai un job, mon patron me dis, je suis pas apte pour le moment d'incorporer le poste que je vise (on se revois dans 6 mois). Je prends pas en compte son avis (j'observe uniquement) car c'est uniquement le sien, je laisse couler et on verra dans 6 mois. J'ai pas à m'adapter "psychologiquement ?" à sa réponse, je reste moi même sans changer sous prétexte de.

2ème : passer 1 semaine sur un site de rencontre, le bilan est désastreux, rien à voir avec le manque de bol, pas besoin d'imaginer des stratégies, je juge pas, ni moi, ni elles, on verra bien.

3ème, Mon fils fais une connerie, pas besoin d'imaginer un film à la "Neds" on se détache de la situation et je fais tous pour le recentrer lui.

Des exemples on en trouve à la pelle, ça semble évident mais c'est pas si simple, en vrai on a tendance, dans ces situations, à se faire envahir par le mental et devenir la marionnette de ses propres pensées. Donc ne pas assumer l'exterieur est ne pas juger ou prendre pour soi une situation (ou un avis), car cela regarde uniquement les autres et pas soi même.

Peut être, tu me dira que ça ne permet pas une remise en question et réparer ses erreurs. Ca n'a rien à voir, en cultivant la lumière intérieurement avec le coeur, on se dirige vers une bonne direction et les erreurs, disparaissent d'elles même.

Dedale a écrit:Tu me parles vaguement de choses qui te concernent personnellement.
Oui et non car toutes personnes vivant avec détachement agissent de cette manière là (avec chacun sa variation) ou alors il ne sont pas détachés.

Dedale a écrit:Tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez.
Les notions de fait ceci et cela, tu dois t'adapter, sont un espèce de moule avec des règles qu'on nous a habitué. En vrai y'a pas de règle, regarde au fond de toi et tu verra que tout ça n'est pas vraiment toi.

Pour résumer : On ne s'impose pas à soi, une société où des personnes sont sensé être eux même, car sinon on devient tous ces gens à la fois.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Dim 2 Nov 2014 - 14:30

C'est la notion d'adaptation qui te fait flipper.

bulder a écrit:1er : j'ai un job, mon patron me dis, je suis pas apte pour le moment d'incorporer le poste que je vise (on se revois dans 6 mois). Je prends pas en compte son avis (j'observe uniquement) car c'est uniquement le sien, je laisse couler et on verra dans 6 mois. J'ai pas à m'adapter "psychologiquement ?" à sa réponse, je reste moi même sans changer sous prétexte de.

C'est totalement contradictoire.
L'adaptation, dans le contexte où nous débattons, ça ne consiste pas à changer l'individu que tu es, ton identité, ça consiste simplement à tirer parti d'informations, de situations, qui se présentent à toi.

-
Je prends pas en compte son avis (j'observe uniquement)


Observer, c'est prendre en compte.

J'ai pas à m'adapter "psychologiquement ?"

Vu que c'est ton patron qui prend les décisions, tu t'adaptes.
Mais ça n'implique absolument pas que tu doives te couper une main ou une oreille. Tu restes intégralement toi-même.

2ème : passer 1 semaine sur un site de rencontre, le bilan est désastreux, rien à voir avec le manque de bol, pas besoin d'imaginer des stratégies, je juge pas, ni moi, ni elles, on verra bien.

3ème, Mon fils fais une connerie, pas besoin d'imaginer un film à la "Neds" on se détache de la situation et je fais tous pour le recentrer lui.

Le problème, à mon avis, c'est que tu vois ta relation avec "l'extérieur" un peu trop systématiquement comme une tension.
Et tu sais pertinemment que l'origine de cette tension n'est pas l'extérieur, ou ta relation avec l'extérieur, mais toi-même : d'où la raison de ta recherche d'une quiétude intérieure.

Notre identité, notre psychologie,n'est pas un blindage, une carapace dans laquelle on rentre la tête. On est fait pour s'épanouir.
Ca implique une plasticité, une transparence, psychologique, un tropisme.
Un tropisme qui fait que toute tension qui fut un obstacle est une raison de plus pour construire une avenir meilleur.

Des exemples on en trouve à la pelle, ça semble évident mais c'est pas si simple, en vrai on a tendance, dans ces situations, à se faire envahir par le mental et devenir la marionnette de ses propres pensées.

Si tu es ta propre marionnette, c'est que tu te ressens comme un être bipolaire.
Ce ne sont pas les pensées qui te tourmentent qui sont le problème, mais ce que tu ressens et ta façon de l'interpréter.

Donc ne pas assumer l'exterieur est ne pas juger ou prendre pour soi une situation (ou un avis), car cela regarde uniquement les autres et pas soi même.

Si c'était aussi simple, on le saurait.
Le "soi" n'est pas un principe abstrait, métaphysique, une sorte d'entité qui n'aurait qu'une existence spirituelle et qui serait autonome, indépendante.
Le soi définit une relation avec les autres, une relation interpersonnelle,  de ce qui fait ta reconnaissance des autres et la reconnaissance des autres envers toi.

Tu as tendance à penser que ce que tu penses, tu es le seul à le penser. L'expérience des autres te construit ou te déconstruit toute comme la tienne construit ou déconstruit les autres.
Tu es seul face à toi-même, mais tu es seul parmi les autres.

Peut être, tu me dira que ça ne permet pas une remise en question et réparer ses erreurs.

Il y a des erreurs qu'on ne peut pas réparer. Essaie simplement de te pardonner, si tu y parviens : La perfection n'existe pas en ce monde.
Il faut miser sur la perfectibilité et le devenir.

Ca n'a rien à voir, en cultivant la lumière intérieurement avec le coeur, on se dirige vers une bonne direction et les erreurs, disparaissent d'elles même.

Avec le coeur? Tu veux dire surement "en ouvrant les sentiments".
Ca, ça dépend dans quelle situation tu te trouves.

Les sentiments ou les ressentiments, on peut en garder le meilleur.
S'il y a sentiment, c'est qu'il n'y a pas que du mauvais, que ce n'est pas que de l'erreur.
Les sentiments n'excluent pas le bon sens.

De mon point de vue, et ça n'engage que moi, dans une relation affective, sentimentale, il doit y avoir autant de lucidité, d'attention, de raisonnement, que de sentiment.
On doit aimer mais aussi comprendre. Comprendre, c'est aussi important que d'aimer.
C'est un domaine dans lequel un homme doit être très adaptable (je parle en tant qu'homme).

dedale a écrit:Tu me parles vaguement de choses qui te concernent personnellement.
Oui et non car toutes personnes vivant avec détachement agissent de cette manière là (avec chacun sa variation) ou alors il ne sont pas détachés.

Etre vague, ce n'est pas être détaché.
C'est être imprécis, inattentif, aux détails importants qui font que, justement, on comprend clairement - surtout toi, parce que pour moi, ça ne change rien.

Les notions de fait ceci et cela, tu dois t'adapter

Ca n'a aucun rapport.
Je n'ai pas dit "fais ceci ou cela, adapte-toi ou crève!".
J'ai dit qu'il fallait s'adapter.

sont un espèce de moule avec des règles qu'on nous a habitué.

L'adaptation, c'est tout le contraire d'un moule et c'est ce qui permet de connaître et d'assimiler de nouvelles habitudes.
Tu as des a priori.

En vrai y'a pas de règle, regarde au fond de toi et tu verra que tout ça n'est pas vraiment toi.

L'adaptation n'est pas une règle mais une nécessité, c'est ce que je vois au fond de moi, dans les tréfonds de mes fibres biomoléculaires.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par bulder le Dim 2 Nov 2014 - 18:41

je pourrais pas te répondre ce soir mais je me demande pourquoi tu cherche toujours la ptite bete, tu peux pas prendre simplement la chose et accepter cette différence plutôt que de m'interpréter en erreur ce que je dis ?

Mais je comprends que t'ai besoin d'affirmer ta version (je le fais aussi) car c'est la tienne et évidement on peux pas parler de celle des autres.

T'aura surement une réponse le lendemain sourire

Etre vague, ce n'est pas être détaché.
Où t'a vu que c'est vague ? ça l'est pour toi uniquement

L'adaptation, c'est tout le contraire d'un moule et c'est ce qui permet de connaître et d'assimiler de nouvelles habitudes.
J'ai pas besoin de nouvelles habitudes car je me sens bien avec mes acquis, comprends qu'on réagis pas tous pareil et que la quête de la nouveauté n'est pas toujours la même pour tous. Dans une adaptation y'aura toujours le positif ou le négatif, et tant que c'est positif ça va.

Il y a des erreurs qu'on ne peut pas réparer. Essaie simplement de te pardonner, si tu y parviens : La perfection n'existe pas en ce monde.
Oui je connais ce concept c'est une sorte de Hoponopono. Pardonne-moi, je t'aime

On doit aimer mais aussi comprendre. Comprendre, c'est aussi important que d'aimer.
C'est un domaine dans lequel un homme doit être très adaptable (je parle en tant qu'homme).
Encore une fois y'a pas de règle, l'amour viens du coeur, et les actions sont selon l'amour que l'on porte, un amour plein, tout est compris, la où ça joue des tours, c'est lorsque l'ego fait son entrée. Etre détaché en amour permet de laisser à l'autre sa liberté et ne pas lui imposer ce dont à quoi on est attaché. (et puis d'autres encore)

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve que dieu n'existe pas ! - Page 2 Empty Re: La preuve que dieu n'existe pas !

Message par dedale le Dim 2 Nov 2014 - 22:55

bulder a écrit:je pourrais pas te répondre ce soir mais je me demande pourquoi tu cherche toujours la ptite bete, tu peux pas prendre simplement la chose et accepter cette différence plutôt que de m'interpréter en erreur ce que je dis ?

Tu vois des petites bêtes là où il n'y en pas.
C'est toi qui mets sur la table un sujet personnel : Donc c'est à toi à accepter la différence.
Moi je dis simplement ce que je pense.

Mais je comprends que t'ai besoin d'affirmer ta version (je le fais aussi) car c'est la tienne et évidement on peux pas parler de celle des autres.

Qu'est-ce que j'ai affirmé?

T'aura surement une réponse le lendemain

Tu trouves anormal que je réponde?

Où t'a vu que c'est vague ?

Dans ce que tu dis.

ça l'est pour toi uniquement

Tu n'as qu'à parler de quelque chose qui nous concerne tous.

J'ai pas besoin de nouvelles habitudes

Oui ben on s'en tamponne de ton nombril. Je répondais patiemment sur un plan général.
Tu n'as qu'à t'adapter à ce que je dis.

car je me sens bien avec mes acquis

Ne t'attaches pas à des illusions. Applique à toi-même ce que tu dis aux autres.

comprends qu'on réagis pas tous pareil et que la quête de la nouveauté n'est pas toujours la même pour tous.

Tu ne comprenais pas l'adaptation, donc je t'expliquais brièvement.
Tu voyais l'adaptation comme un formatage, et c'était totalement faux.

Dans une adaptation y'aura toujours le positif ou le négatif, et tant que c'est positif ça va.

Une adaptation peut échouer, oui. Mais elle offre plus de chances que quelqu'un qui ne s'adapte pas.

Oui je connais ce concept c'est une sorte de Hoponopono. Pardonne-moi, je t'aime

Ce n'est pas un concept. J'ai répondu un peu ce que je pouvais à des trucs vagues qui ne concernent que ta personne.
Tu remarqueras que j'ai été patient.
Mais ne crois pas que je me boufferais la tête à ta place.

Encore une fois y'a pas de règle, l'amour viens du coeur, et les actions sont selon l'amour que l'on porte, un amour plein, tout est compris, la où ça joue des tours, c'est lorsque l'ego fait son entrée. Etre détaché en amour permet de laisser à l'autre sa liberté et ne pas lui imposer ce dont à quoi on est attaché. (et puis d'autres encore)

Pas la peine de vivre l'amour si c'est pour chercher à s'en détacher. Il vaut mieux se détacher directement, sans vivre l'amour, c'est plus facile, mais c'est risqué.
Au contraire, c'est un lien exclusif, fusionnel, passionnel, sexuel, qui peut être temporaire ou à vie. Ce sont les forces de la nature qui s'expriment.
Je ne vois pas l'intérêt de traficoter tout ça.

Comme tu dis il n'y a pas de règle.
Ou du moins il y en a une : Le respect. Elle n'est pas obligatoire, mais elle est nécessaire.

De mon avis, on devrait arrêter là.
Tout ça est totalement hors sujet.






dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum