Homophobie

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Jeu 22 Jan 2015 - 3:54

M'enfin a écrit:Si l'homosexualité était génétique, elle serait probablement disparue puisqu'elle ne peut pas se transmettre. Pourrait-elle être d'un autre ordre et être quand même incontournable pour ceux qui le sont?

Vu qu'il existe d'autres espèces que la nôtre montrant un tel comportement, ça peut être inscrit aussi bien chez les hommes que chez les femmes, aux niveau de l'espèce, des processus variables/aléatoires/diversifiés de sexuation des individus. les gènes peuvent sauter nombre de générations avant de pointer le bout de leur nez.
On n'est pas forcément dans une hérédité parentale mais dans un processus génétique beaucoup plus global, caractéristique de l'espèce, voire de l'ordre.

L'homosexualité n'est pas un phénomène de mode, ou seulement psychologique. Tout rapport sexuel est soumis à des pulsions profondes, des répulsions ou des attirances bien physiques, qui prennent leur source dans la fibre biologique, qui réagit à des signaux biochimiques, et entraîne des réactions épidermiques.
Le caractère biologique, génétique, de la sexualité, est incontournable.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Ling le Jeu 22 Jan 2015 - 6:54

stana a écrit:Je ne sais pas, c'est la nature de beaucoup d'entre nous d'être curieux, facilement intrigué, de vouloir comprendre, rationnaliser parfois, justifier , expliquer, faire des rapports de cause à effet, user de nos pensées plus ou moins abstraites je suppose sourire pour l'homosexualité tout comme pour  chaque variante sexuelle ou/et affective, nous avons envie de fouiller tout ça, de creuser jusqu'aux racines...lorsqu'il y en a. Pourquoi faisons-nous telle ou telle chose? D'où viennent nos goûts, nos idées, nos passions? Pourquoi tombons-nous amoureux de telle ou telle personne et pas de telle autre? Pourquoi avons-nous chacun nos penchants spécifiques, dont pourtnt pas un seul n'est unique au monde en son genre?...Certains sont avides de réponses-qui peuvent être plutôt des hypothèses, d'autres moins sourire

Bonjour Stana,

J'ai des amis bi, transgenres, asexuel, hétéro, gay. Je ne me demande jamais pourquoi ils sont comme ceci ou comme cela. ils sont ce qu'ils sont, je suis ce que je suis. Je vois avant tout en eux des êtres humains, des amis. Le reste me semble très secondaire. Quand à savoir pourquoi nous tombons en amour... la question est sans doute aussi ancienne que l'humanité ou que l'invention de l'amour.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Jeu 22 Jan 2015 - 13:59

Bean a écrit:Plus sérieusement, au cas où il existerait des gènes pouvant influer sur nos préférences sexuelles, ceux-ci ne suffiraient pas car pour que ceux-ci s'expriment, l'environnement est essentiel.

On va pas rentrer dans un débat sur la génétique, ce n'est pas le sujet. mais ce sont des gènes qui définissent les lignes du comportement sexuel des espèces, ce n'est pas "au cas où".

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par M'enfin le Jeu 22 Jan 2015 - 17:14

Stana a écrit:Mais il ne faut pas oublier les homosexuels qui se sont toujours sentis attirés par les personnes de leur sexe, sans raison apparente, comme si c'était inné. C'est peut-être chez ceux-là, surtout, que facteur génétique intervient, et si c'est le cas, ce facteur doit bien avoir sa raison d'être. Par exemple un coup de pouce de la Nature pour réguler les naissances, pour la survie de l'espèce.
La pulsion sexuelle est un instinct, et il a fallu des millions d'années pour construire cet instinct à partir de mutations aléatoires. Je prétends que notre cerveau procède lui aussi par essai et erreur pour établir nos comportements. En principe, ces essais sont laissés pour compte quand ils font mal, mais qu'arrive-t-il aux essais qui concernent le plaisir sexuel? Qu'est-ce qui fait mal au juste quand on se trompe de sexe au départ? Le risque de subir la réprobation de ceux qui ne se sont pas trompé? Une douleur imaginaire est-elle suffisante pour contrer un plaisir réel? Se faire dire qu'on est gros est-il suffisant pour arrêter de trop manger?



Ling,

Tu te demandes à quoi ce questionnement peut servir parce que tu fais partie d'une minorité, mais c'est seulement en se questionnant qu'on acquiert des connaissances, et les connaissance sur le cerveau humain peuvent toujours servir. Mais c'est comme pour nos connaissances sur l'atome: on peut autant s'en servir pour fabriquer de l'énergie que pour fabriquer des armes. À nous de nous entendre entre nous pour ne plus fabriquer d'armes.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Lulu le Jeu 22 Jan 2015 - 20:30

Bean a écrit:L'homophobe a une tendance homosexuelle refoulée puisqu'il ne reste pas indifférent mais réagit violemment, trop violemment du reste pour ne pas y percevoir un désir caché, frustré et donc inassouvi.
Pas nécessairement, je pense que la plupart sont aussi homophobes simplement pour être en conformité avec la morale qu'ils suivent (c'est-à-dire qu'à la limite ils pourraient accepter l'homosexualité si celle-ci n'était pas stigmatisée par la morale à laquelle ils se rattachent). Néanmoins, il n'est pas exclu que certains soient des homosexuels refoulés, sans doute les plus radicaux d'ailleurs puisqu'il doit être insupportable pour ces derniers d'aller à l'encontre de leur nature. Le désir étant une négation du réel, j'imagine qu'il leur est nécessaire d'exprimer ce besoin réprimé de manière brutale, comme celui qui croit vivre une injustice.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Ladysan le Jeu 22 Jan 2015 - 20:57

Lulu a écrit: Pas nécessairement, je pense que la plupart sont aussi homophobes simplement pour être en conformité avec la morale qu'ils suivent (c'est-à-dire qu'à la limite ils pourraient accepter l'homosexualité si celle-ci n'était pas stigmatisée par la morale à laquelle ils se rattachent).
Vu sous cet angle là, je suis d'accord avec toi.  
Pour ma part, "j'avoues" qu'il est quand-même assez réducteur de penser que tous les homophobes soient des refoulés sexuels.  sourire
N'empêche que ce sont quand-même des hypocrites. non mais
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par stana le Jeu 22 Jan 2015 - 21:14

Je pense moi aussi que ça dépend de la nature de l'homophobe. Certains sont incontestablement des refoulés, d'autres sont conditionnés par leur éducation et/ou leurs principes, ce qui déclenche un reflexe pavlovien de rejet, de dégoût, parce-que c'est "mal". D'ailleurs les deux ne sont pas incompatibles, mais ce n'est pas systématique. Il peux en aller de même pour toute pratique sexuelle: elle peux nous ècoeurer parce-que nous n'avons aucun penchant naturel pour elle, ce qui ne veux pas dire qu'il y ai un jugement moral pour ceux qui la pratiquent justement. Ou ce peut être un refoulement, ou/et une barrière morale, ça dépend.
Mais il faut être drôlement observateur pour saisir dans quelle catégorie il faut ranger le haine, le dégoût des uns et des autres. Chez certains ça crève les yeux, chez d'autres moins wistle
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Ven 23 Jan 2015 - 12:32

stana a écrit:Je pense moi aussi que ça dépend de la nature de l'homophobe. Certains sont incontestablement des refoulés, d'autres sont conditionnés par leur éducation et/ou leurs principes, ce qui déclenche un reflexe pavlovien de rejet, de dégoût, parce-que c'est "mal". D'ailleurs les deux ne sont pas incompatibles, mais ce n'est pas systématique. Il peux en aller de même pour toute pratique sexuelle: elle peux nous ècoeurer parce-que nous n'avons aucun penchant naturel pour elle, ce qui ne veux pas dire qu'il y ai un jugement moral pour ceux qui la pratiquent justement. Ou ce peut être un refoulement, ou/et une barrière morale, ça dépend.
Mais il faut être drôlement observateur pour saisir dans quelle catégorie il faut ranger le haine, le dégoût des uns et des autres. Chez certains ça crève les yeux, chez d'autres moins wistle

Justement, l'être humain, dans son expansion civilisatrice s'est armé d'un code moral : Une société humaine ne fonctionne pas comme une société animale qui s'équilibre par instinct, la morale est un raisonnement. Chez les animaux, les plus faibles, ceux qui sortent d'une certaine normalité (les albinos par exemple) sont très souvent rejetés, voire éliminés.
L'être humain a considéré qu'il pouvait faire mieux, aider, soigner, les plus faibles, estimé que les différences pouvaient être tolérées.
la morale qui consisterait à créer de l'homophobie n'en est pas une.

L'homophobie entre plutôt dans une catégorie de moeurs ségrégationnistes, en appelant souvent à des croyances, des idéologies relativement proches de la xénophobie, de la peur ou de la haine de ce qui est différent par rapport à un moule donné, traditionaliste, canonique et irréaliste qui fait de l'être humain une sorte de pantin auquel toute dérive, toute nuance, est interdite sinon à toi l'enfer. Hélas, il y a un côté "vieille religion" sexophobe.

Une personne qui, admettons, ressent de la répulsion face à l'homosexualité n'est pas forcée d'aller se frotter, elle peut passer en disant "bonjour!" dans le plus grand des respects.
On ne peut pas exiger de ressentir , de comprendre, mais on peut exiger du respect.


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par stana le Ven 23 Jan 2015 - 13:25

Oui, tu as raison...par exemple, c'est arrivé deux fois avec mon copain de croiser des couples échangistes, qui nous ont fait des propositions plus ou moins explicites lol on ne les a pas insulté ou quoi que ce soit du même genre, on a juste poliment passé notre chemin. Chacun son truc!
Pour ce qui est de l'homosexualité, les goûts, ou plutôt penchants, des uns et des autres ne dépendent d'ailleurs pas uniquement de la sexualité, il peux exister des sentiments profonds entre les personnes (pas systématique bien sûr, mais ni plus ni moins fréquents que lors de rapports hétérosexuels), c'est une orientation, pas juste une pulsion, un goût sensuel. Et pourtant ça ne force pas le respect des irréductibles tapelatête 

Le plus inconfortable, ce doit être pour les homophobes qui ont en horreur l'homosexualité pour des raisons "morales", mais qui, en même temps, refoulent. Leur haine est alors amplifiée, au fond d'eux c'est leur nature secrète qu'ils détestent, sur laquelle ils s'acharnent, avec projection sur d'autres personnes. Ils ne doivent pas être très heureux...
Ceux qui réprouvent l'homosexualité pour raisons morale, tout en n'ayant aucun penchant pour ceux de leur sexe, doivent se dire que leur dégoût naturel est bien la preuve que ce n'est pas normal, que c'est, justement, contre-nature, laid etc...
En revanche, ceux qui détestent l'homosexualité juste parce-que ça les dégoûte pourraient juste détourner les yeux, en effet. C'est ceux-là que j'ai le plus de mal à cerner. Ca a quelque chose de sectaire, même parmi les athées.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Ven 23 Jan 2015 - 13:52

C'est à dire qu'il y en a, on se demande ce qu'ils ne refoulent pas : les homo, les minijupes, les black, les juifs, l'écologie, etc, à croire qu'ils sont nés avec un kit-omnirefouloir en promo.
C'est pas l'indice d'un grand épanouissement.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Bean le Ven 23 Jan 2015 - 17:52

Mais plutôt un indice de grand mal-être.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Lulu le Ven 23 Jan 2015 - 18:38

Il y en a même qui refoulent les croyances, les religions, la Science...etc, à chacun sa gamelle et son aliénation.

Lulu
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 577
Localisation : ---
Identité métaphysique : ----
Humeur : ----
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Sam 24 Jan 2015 - 11:19

Faut pas confondre critique et refoulement.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par stana le Sam 24 Jan 2015 - 12:08

Je ne crois pas que lulu confonde...
On peux littéralement refouler une croyance si, après une éducation religieuse, on décide d'être athée, parce-que la raison ou ce que nous pensons l'être ou/et pour moins se compliquer la vie, ne plus craindre de "pécher" etc l'"athée" continue de croire au fond de lui (pas toujours, mais ça existe), parce-que sa religion est restée enracinée en lui), et le fait qu'il lutte contre ses croyances doit être très inconfortable.
On peux aussi se sentir attiré irrésistiblement vers des idées, croyances autres que celles qui nous ont été inculquées, et résister de toutes ses forces pour éviter de tout remettre en question, de trop réflechir, on voudrait choisir la commodité...j'en suis passé par là, c'est pourquoi je sais de quoi je parle, et comme il est préférable de ne pas refouler, d'être sois-même^^

Sans compter les créationnistes qui, pour beaucoup, nient la science, ont une telle défiance envers elle qu'ils nient tout, même l'évidence lol

Il y a mille exemples de ce genre, et tous se rejoignent: une personne qui discrimine telle ou telle catégorie a des oeillières.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Dim 25 Jan 2015 - 11:00

stana a écrit:Je ne crois pas que lulu confonde...
On peux littéralement refouler une croyance si, après une éducation religieuse, on décide d'être athée, parce-que la raison ou ce que nous pensons l'être ou/et pour moins se compliquer la vie, ne plus craindre de "pécher" etc l'"athée" continue de croire au fond de lui (pas toujours, mais ça existe), parce-que sa religion est restée enracinée en lui), et le fait qu'il lutte contre ses croyances doit être très inconfortable.
On peux aussi se sentir attiré irrésistiblement vers des idées, croyances autres que celles qui nous ont été inculquées, et résister de toutes ses forces pour éviter de tout remettre en question, de trop réflechir, on voudrait choisir la commodité...j'en suis passé par là, c'est pourquoi je sais de quoi je parle, et comme il est préférable de ne pas refouler, d'être sois-même^^

Sans compter les créationnistes qui, pour beaucoup, nient la science, ont une telle défiance envers elle qu'ils nient tout, même l'évidence lol

Il y a mille exemples de ce genre, et tous se rejoignent: une personne qui discrimine telle ou telle catégorie a des oeillières.

D'accord mais c'est pas pareil de "refouler" un système de pensée, de le critiquer, de ne pas vouloir s'y plier, que de refouler des personnes.
Par exemple, le racisme est profondément stupide : Un gosse naît noir ou avec les yeux bridés, c'est pas sa faute. On est pas coupable de naître sénégalais ou javanais.
Tandis qu'on peut critiquer des systèmes de pensée, des régimes politiques, religieux, des théories scientifiques, pour des raisons justifiées.





dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par stana le Dim 25 Jan 2015 - 12:11

D'accord avec toi: le racisme est parfaitement stupide. Une personne qui a un mouvement de recul même devant un enfant noir, magrébin ou autre, ne prends pas en compte le fait qu'il s'agit d'un être innoçent, qui n'a pas choisis ses génes et n'a même pas demandé à venir au monde...les personnes qui sont racistes par une éducation mal dirigée et/ou de mauvais exemples, ou parce-qu'elles ont eu de mauvaises expériences avec des gens de telle ou telle ethnie, oublient que des représentants de toutes les ethnies comportent autant de "bons" que de "mauvais" les unes que les autres, et qu'un être n'a pas demandé à appartenir à telle ou telle catégorie-d'ailleurs les races n'existent pas, la seule et unique race humaine est l'homo sapiens sapiens,dans le monde entier.

L'homosexuel non plus n'a pas choisis son orientation-beaucoup aimeraient même rentrer dans la supposée norme, parce-que leur vie serait plus simple-que les raisons soient génétiques, ou dépendent de l'éducation, de mauvaises expériences avec le sexe opposé ou autre. On dit qu'ils peuvent user de leur libre-arbitre. En effet: il peux choisir de vivre en accord avec sa vraie nature, de s'épanouir, ou de devenir un refoulé malheureux toute sa vie. Mais son libre-arbitre ne peux pas le faire CHOISIR une orientation tout au fond de lui. C'est pourquoi même les gens qui disent: "Je ne suis pas là pour les juger" ont une petite tendance homophobe je trouve, c'est hypocrite: la question ne devrait même pas se poser, puisque pour juger, ou même envisager de juger-ou que quelqu'un d'autre doive juger-il faudrait déjà que la personne ai choisis son orientation, ce qui n'est pas le cas. Elle a juste choisis de vivre en accord avec elle-même, de ne pas perdre sa vie terrestre, qu'elle soit croyante ou non.
Dans un certain forum catholique que j'ai squatté quelques temps Twisted Evil  il y avait le témoignage d'un homosexuel à 100 % qui avait choisis l'abstinence, en tans que croyant. Il admettait être malheureux et souffrir de la solitude et d'amours platoniques inassouvies, mais il pensait que c'était la Volonté de Dieu, que Celui-ci avait permis qu'il ai cette orientation perverse pour l'éprouver, qu'Il attendait de lui qu'il résiste à l'appel du mal qui ètait en lui, puisqu'il avait conscience que l'homosexualité était un péché. Et ainsi mériter son Paradis j'imagine...quel Dieu cruel, pour imposer à l'un des siens, qui n'avait pas choisis d'exister et d'être homo, d'être malheureux toute sa vie terrestre, à moins de brûler en enfer  diable au fouet Vilain tour...et prémédité affraid
Et tout le monde le félicitait et l'encourageait. Il serait inutile de parler à ces gens gens, ou même d'essayer.
Pauvre homme!

Ce qui m'exaspère avec certains croyants, c'est qu'ils ne cherchent pas à comprendre le pourquoi, le comment, qu'ils n'ont aucune argumentation logique pour appuyer leur propos, non, c'est: "C'est dans la Bible, dans tel ou tel verset, c'est Dieu qui l'a dit, donc c'est vrai." 
Le dialogue est impossible.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Dim 25 Jan 2015 - 13:08

Le monde est fait de gens malheureux.
Pas forcément écrasés par le malheur, mais manquant totalement d'épanouissement.
Un homosexuel comme tu décris qui est écrasé par la religion, se sent coupable : Et tous les choix qu'il fera seront relatifs à cette culpabilité. Une sorte d'oeil de Caïn qui le harcèle d'un regard accusateur, jusque dans sa "tombe". Et le plus terrible, c'est qu'il est sincère.

le véritable malheur pour lui, c'est qu'il est croyant.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par bulder le Lun 26 Jan 2015 - 3:49

Stana a écrit:c'est: "C'est dans la Bible, dans tel ou tel verset, c'est Dieu qui l'a dit, donc c'est vrai."
Le dialogue est impossible
T'a raison, et pour cette raison je discute de moins en moins avec des croyants car ça ne mène à rien, sauf à quelques confrontation inutiles. On dirait qu'ils n'écoutent pas ou ne comprennent pas le sens global de la discussion. Les arguments les plus courant sont : Que Dieu te guide, qu'il te pardonne.

Un prophète qui juge un homo en le désignant comme un égaré et qu'il périra par le feu, est un faux prophète. Mon argument est vu comme un blasphème, alors qu'il est simplement la vision que j'ai de Dieu, l'amour infini et sans aucun jugement.

des religions créer l'homophobie et lorsqu'une religion créer une menace ou une terreur alors on devrait remettre en cause le messager. Un messager est sensé ne pas se tromper ou alors il ne l'ai plus. (ou messager uniquement sur certaines spécialités).

Déjà rien que le fait de se proclamé messager, fait preuve d'un égocentrisme assez loin de l'éveil. Proposer le meurtre est encore pire.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Ling le Lun 26 Jan 2015 - 7:03

L'homosexualité a été, est encore pénalisée ou considérée comme une maladie mentale dans des pays qui sont considérés comme a-religieux. Par exemple la Chine ne l'a retirée des maladies mentales en 2001... En URSS, elle était pénalisée et n'a été dépenalisé qu'en 1993.

Est-ce que ce n'est pas parce que l'homosexualité est perçue comme anti-social?

Dans les camps nazis, les homosexuels hommes portaient le triangle rose. Les lesbiennes, elles, portaient le triangle noir des "socialement inadaptés.

Homophobie - Page 6 Black_triangle

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par dedale le Lun 26 Jan 2015 - 8:16

Ling a écrit:L'homosexualité a été, est encore pénalisée ou considérée comme une maladie mentale dans des pays qui sont considérés comme a-religieux. Par exemple la Chine ne l'a retirée des maladies mentales en 2001... En URSS, elle était pénalisée et n'a été dépenalisé qu'en 1993.

Est-ce que ce n'est pas parce que l'homosexualité est perçue comme anti-social?

A mon avis tu touches là à quelque chose d'assez sensible. Pas évident d'en parler ouvertement.

Dans l'histoire, l'homosexualité fut un trait des grandes dynasties, des castes aristocratiques. En réalité, ce n'est pas qu'il y avait plus d'homosexuels chez les aristo, mais ne craignant pas qu'on les punisse, ils ne s'en cachaient pas. Je suppose que dans le folklore, tous les comportements maniérés de la noblesse furent assimilés à des moeurs homosexuelles, travesties.
Il n'était pas rare que les seigneurs de tout ordre, à une certaine période de l'histoire, possèdent par exemple des "mignons" : En général des adolescents issus de famille modeste, censés accompagner, assister, le seigneur, appréciés pour leur beauté, leur fraîcheur, et qui devenaient bien vite des objets sexuels.

D'un autre côté, le système social ayant marginalisé les homosexuels, ces derniers se voyaient contraints d'appartenir à des clans. Et avec le temps,certains de ces clans ont fini par posséder un certain pouvoir, une organisation : Peut être plutôt dans les arts, dans la couture, par exemple, mais certains étaient très proches de la cour, et très respectés. Donc certains critères de mode, d'expression, de culture, d'esthétisme, étaient et sont encore entièrement définis par ce que certains nomment le "lobby homosexuel".

Objectivement, c'est un lobby comme un autre : Rien de nouveau ou d'anormal sous le soleil.

Mais évidemment, pour les régimes du genre communistes, qui avaient éradiqué les castes aristocratiques et assimilé l'homosexualité (entre autre) à des moeurs décadentes, outrancières, immorales : Cela ne pouvait être qu'une aliénation, une dégénérescence du système et de la pensée.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par pierre_b le Lun 26 Jan 2015 - 11:50

J'ai un ami homosexuel qui croit en Dieu et son compagnon (ils ne sont pas mariés) est titulaire des orgues de l'église...
Jésus qui les regarde a l'air de s'en taper (si je peux dire).
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par stana le Lun 26 Jan 2015 - 11:59

Ling a écrit:L'homosexualité a été, est encore pénalisée ou considérée comme une maladie mentale dans des pays qui sont considérés comme a-religieux. Par exemple la Chine ne l'a retirée des maladies mentales en 2001... En URSS, elle était pénalisée et n'a été dépenalisé qu'en 1993.

Est-ce que ce n'est pas parce que l'homosexualité est perçue comme anti-social?

Dans les camps nazis, les homosexuels hommes portaient le triangle rose. Les lesbiennes, elles, portaient le triangle noir des "socialement inadaptés.

Homophobie - Page 6 Black_triangle

Oui c'est vrai. Comme quoi l'idéologie peut être aussi nocive que les religions, quant les unes et les autres sont mal comprises, quant on privilègie la Lettre plutôt que l'Esprit.
Cela dit, il y a des personnes athées ou agnostiques qui ont des opinions proches de celles des croyants, mais ce sont J'ai une amie qui est agnostique, et qui est contre l'IVG, l'euthanasie et le mariage gay pour des raisons purement ethiques, en appuyant ses propos de raisons scientifiques, psychologiques, philosophiques, bref en faisant appel à la raison. Il y a une vraie argumentation, c'est pourquoi je respecte ses opinions, même si je ne les partage pas. Moi aussi j'ai exposé, dans l'autre sens, des arguments qui font appel à la raison avant tout. "Ce que j'aime avec toi, c'est qu'il y a une vraie discussion, tu détail tes opinions, tu ne fais pas appel uniquement au spirituel." Il n'y a que comme ça qu'une amitié, ou tout simplement une discussion, est possible. Pourvu qu'il y a une logique des deux côtés.
Une personne non homophobe mais pensant qu'il vaut mieux, pour des raisons psychologiques, qu'elle soit athée ou non, que le couple hétérosexuel et la famille "classiques" sont indispensables dans une société, ou/et que les enfants ont besoin de deux modèles parentaux, peuvent être contre le mariage gay, l'adoption de ces couples...ce n'est pas mon cas, mais je peux comprendre.Tout comme des croyants sont pour-ceux qui pensent que l'Esprit est plus important que la Lettre peut-être...
Il y a des gens raisonnables de tous les bords. On peux discuter avec tout le monde, aussi variées que soient nos points de vue, pourvu que l'interlocuteur puisse justifier le sien avec de vrais arguments. Autrement, c'est un dialogue de sourds tapelatête    
Les homophobes qui s'appuient uniquement sur la foi pour se justifier doivent être les plus irréductibles lol pour peu que certains soient refoulés, ce doit être un enfer pour eux et pour les autres Twisted Evil
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Bean le Lun 26 Jan 2015 - 13:52

stana a écrit:Une personne non homophobe mais pensant qu'il vaut mieux, pour des raisons psychologiques, qu'elle soit athée ou non, que le couple hétérosexuel et la famille "classiques" sont indispensables dans une société, ou/et que les enfants ont besoin de deux modèles parentaux, peuvent être contre le mariage gay, l'adoption de ces couples...ce n'est pas mon cas, mais je peux comprendre.
C'est une forme d'homophobie passive, du genre: "Allez-faire ça ailleurs que chez nous, ça peut perturber nos enfants!"
Ce point de vue est liberticide, il y a de la place pour tout les "types" de couples et de familles dans la société.
De plus, raisonner sur un modèle pré-existant pour conclure que ce modèle est le meilleur, est un raisonnement circulaire vu que les autres modèles n'ont pas encore eu le temps de faire leurs preuves.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par Ling le Lun 26 Jan 2015 - 14:00

Bonjour Dédale, Stana et Bean,

J'aime bien vos réponses, vous réfléchissez et faites réfléchir.

Bean a écrit:Ce point de vue est liberticide, il y a de la place pour tout les "types" de couples et de familles dans la société.

Nous sommes déterminés biologiquement par nos gènes et notre environnement (climat, faune, flaure) mais nous avons également une "imprégnation" par le milieu culturel. Pensez-vous que dans des sociétés de type patriarcal (et ce schéma est omniprésent dans la culture), il y est une place pour tous les types de couples? Dans quelle mesure cette structure est-elle prégnante? C'est en ce sens que l'homosexualité est aussi anti-sociale.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 6 Empty Re: Homophobie

Message par M'enfin le Lun 26 Jan 2015 - 15:32

L'homosexualité est antisociale par principe, parce qu'elle ne produit pas de progéniture, et vu qu'on n'a plus autant besoin de progéniture, elle devient mieux acceptée. On dirait que c'est le progrès technique qui induit le changement de mentalité. La société pourrait très bien devenir matriarcale maintenant que les femmes se sont émancipées. C'est peut-être ce qui est en train de se passer. Je le souhaite parce que je crois que les femmes sont moins enclines à résoudre leurs problèmes par la violence que les hommes. J'espère le jour où les femmes ne seront plus requises pour nous reproduire, ou celui où nous aurons trouvé le moyen de reproduire l'intelligence de manière non biologique.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum