Athéisme, définition

Page 25 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant

Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par dedale le Ven 5 Fév 2016 - 3:53

ronron a écrit:Une information de type mélasse, comme tu dis... Alors assume que tu parles de toi-même...

Démontre le que c'est de la mélasse, au lieu de radoter.

Je fais pareil...

Tu ne vérifies rien. On est obligé de passer notre temps à tout déboulonner.

La partie visible, c'est ce dont s'occupe la science...

Ne prend pas tes fantasmes pour des réalités.
Pour le moment, tu n'as pas été foutu de parler du cerveau ni même du coma, et du moindre état hypnagogique pouvant engendrer ce genre d'expériences.
Tu en es au discours des curés du moyen-âge.

Je le lui accorde sans difficulté, mais toujours en me gardant une petite gêne...

Dans ton cas, tu es plus que gêné : Tu es englué dans le folklore obscurantiste et mystificateur qui gravite autour de rumeurs de vie éternelle.

Pas besoin...Je n'ai qu'à constater le vocabulaire pour me rendre compte qu'on est dans la mélasse... Pas que, mais bon, ça aussi... Reconnais-le...

Vu que ça fait des milliers d'années qu'on y croit pour des prunes, on n'est plus à quelques siècles près.
Simplement, aujourd'hui, il y a des preuves : Le cerveau est le siège de la pensée. Reste plus aux attardés qu'à l'admettre.

Ce que je conclus de l'article sur l'abiogénèse, c'est qu'on patauge allègrement les deux pieds dans la mélasse...

Le problème, c'est que tu patauges dans pas mal de choses, y compris tes propres sujets. sourire

Remettons les choses à leur place : Les sciences de la vie pataugent dans l'hyperprécision, toi dans le folklore des curés du moyen-age et de leur étincelle divine. vieux

L'hypothèse dominante des sciences, en fonction de ce qui a été récemment observé bien sûr, est que la molécule d'ARN est le meilleur prétendant à l'apparition de systèmes métaboliques élémentaires et à leur stabilisation.
- Présence de l'ARN dans toutes les lignées du monde vivant.
- Accomplit toutes les tâches métaboliques nécessaires à la vie : Stocke l'information, catalyseur nécessaire à l'autoréplication, synthèse-transfert et production des protéines, etc....
- Par exemple, l'ARNt (de transfert) possède de nombreuses nucléotides exotiques qui lui sont spécifiques et qui tendent à démontrer la primauté de la molécule dans l'apparition des organismes vivants.
....

Bref : Ta conclusion est-celle d'un curé ayant oublié d'ôter ses triple oeillères. Relis l'article et suis les liens

Mais c'est aussi ça, la science... Tu parlerais de recherches, pas de soucis. Mais étant donné que tu saisis le langage de la mélasse...

Totalement débile, le pauvre!

Un témoignage n'est pas une interprétation... Il y a un vécu, de l'expérientiel...

C'est le récit d'un vécu, donc une interprétation.

Quant à la coloration culturelle, t'as le dénominateur commun, une simple traduction en mots différents. Mais l'essence demeure, comme quoi tu touches à l'universalisme...

L'essence c'est la culture religieuse édulcorée d'une imagination médiocre.

Et puis, au nom de quoi L'EMI - positive uniquement? - ne pourrait-elle pas traduire la réalité à un autre niveau?

Pas la peine de revendiquer.
La réalité qu'elle traduit, tu ne veux pas la voir. Tu ne t'y intéresses pas, et si on t'en parles, tu te débines.
Ce sont des expériences mentales et parfois, probablement imaginées : Ca ne concerne pas la réalité, ça ne s'étudie pas comme un état de fait.

À propos des EMI négatives, il serait intéressant de demander au gars de la vidéo si, après son expérience, il croit que l'enfer existe véritablement... Je croirais que non. Alors que pour les EMI positives, le ciel, ça existe vraiment - pour le dire simplement et sans détour...

C'est évident. Ce sont des croyances, et ce n'est pas un mal si on sait en déterminer ce qui tient de la réalité de ce qui relève uniquement de la neuro-expérience.

L'EMI ne se produit pas que dans le cas de coma...

C'est vrai mais ça ne change absolument rien. Si tu rêves intensément au paradis lors d'une sieste, ça reste un rêve et non une réalité, ou du moins la réalité est l'état de sommeil et de rêve et non le rêve lui-même.

Tu es dans l'amalgame...

Sors de tes lectures, je te parle de réalité.

Nivelage par le bas...

Tant qu'on revient pas au moyen-âge..... sourire

Il n'y a rien à défendre puisque les témoignages font le récit d'événements, de compréhensions en profondeur, de saisies d'évidence...

C'est bien un discours de gourou croyant prêcher des convertis.
Tu défendrais aussi pompeusement la réalité multidimensionnelle de Mickey Mouse que ça reviendrait au même.
Tu ne feras pas de ton folklore une réalité. Ou sinon seulement dans ton petit crâne.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par dedale le Ven 5 Fév 2016 - 5:24

ronron a écrit:Analogiquement, une sorte de récepteur à l'image d'un appareil-radio

Amusant.
- Tu critiques la science pour ses limites en nous disant qu'elle reste à la surface. (l'iceberg)
et à côté de ça, tu nous ponds des trucs de ce genre : Totalement simplets.

Surtout n'étudie pas le cerveau, ne le fais pas travailler, tu pourrais te rendre compte qu'il est le siège de ta pensée. Inimaginable non? hé bé
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 5:36

dedale a écrit:Simplement, aujourd'hui, il y a des preuves : Le cerveau est le siège de la pensée.
Je ne crois pas que la conscience soit confinée dans une petite boîte crânienne, pas plus que la pensée d'ailleurs... Et même si 'le miracle était résolu, ça resterait un miracle de toute façon', et ce, du seul fait que le fait en soi dépasse l'entendement... Donc je ne suis pas dans mon cerveau... Et si mon cerveau est fait de matière et que toute matière est perturbation (fluctuation) du vide, qu'en est-il de mon cerveau, de ma conscience, du vide?

Les sciences de la vie pataugent dans l'hyperprécision
La meilleure...

Athéisme, définition - Page 25 Scienc11

L'hypothèse dominante des sciences, en fonction de ce qui a été récemment observé bien sûr, est que la molécule d'ARN est le meilleur prétendant à l'apparition de systèmes métaboliques élémentaires et à leur stabilisation.
Jusqu'à la prochaine hypothèse et au prochain prétendant... On pensait que... Mais les observations nouvelles... Et patati et patata...

Totalement débile, le pauvre!
Tellement égal à lui-même...

Un témoignage n'est pas une interprétation... Il y a un vécu, de l'expérientiel...
C'est le récit d'un vécu, donc une interprétation.
Tu devais pas être très fort en analyse de texte...

Quant à la coloration culturelle, t'as le dénominateur commun, une simple traduction en mots différents. Mais l'essence demeure, comme quoi tu touches à l'universalisme...
L'essence c'est la culture religieuse édulcorée d'une imagination médiocre.
Réflexion d'un matérialiste athée réductionniste coincé...

Ce sont des expériences mentales et parfois, probablement imaginées : Ca ne concerne pas la réalité, ça ne s'étudie pas comme un état de fait.
Parfois, probablement imaginées?  Tu ramollis, le vieux!

Quant à la réalité au bout de ton nez, laisse-moi rigoler...

L'EMI ne se produit pas que dans le cas de coma...
C'est vrai mais ça ne change absolument rien. Si tu rêves intensément au paradis lors d'une sieste, ça reste un rêve et non une réalité, ou du moins la réalité est l'état de sommeil et de rêve et non le rêve lui-même.
T'as mis tes verres réducteurs pour te cacher des évidences ou tu aimes niaiser?

Tu es dans l'amalgame...
Sors de tes lectures, je te parle de réalité.
Tu nivelles par le bas... Réalité de ton analyse...

Il n'y a rien à défendre puisque les témoignages font le récit d'événements, de compréhensions en profondeur, de saisies d'évidence...
C'est bien un discours de gourou croyant prêcher des convertis.
Tu défendrais aussi pompeusement  la réalité multidimensionnelle de Mickey Mouse que ça reviendrait au même.
Tu ne feras pas de ton folklore une réalité. Ou sinon seulement dans ton petit crâne.
Radotage habituel... En plus d'un nouvel acolyte à ta collection...

Qu'est-ce que tu veux, les faits sont les faits. Pas ma faute si tu peux pas t'élever plus haut qu'à ras les pâquerettes...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 5:43

dedale a écrit:
ronron a écrit:Analogiquement, une sorte de récepteur à l'image d'un appareil-radio
Amusant.
- Tu critiques la science pour ses limites en nous disant qu'elle reste à la surface. (l'iceberg)
et à côté de ça, tu nous ponds des trucs de ce genre : Totalement simplets.
Surtout n'étudie pas le cerveau, ne le fais pas travailler, tu pourrais te rendre compte qu'il est le siège de ta pensée. Inimaginable non?
Quelle profondeur as-tu atteinte quand un miracle même expliqué demeure un miracle? Tu vois bien que quelque chose dépasse l'entendement et que ce n'est pas matériel... Et c'est pas ta science qui te le fera comprendre...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par _nawel le Ven 5 Fév 2016 - 9:09

@dedale

Je suis de ceux qui croient fermement à une extériorisation de la conscience sous certaines conditions la favorisant.

Ces conditions ne sont pas fortuites, elles correspondent à un état végétatif du corps qui, par une rythmique désaccélérée, donne à notre moi une liberté.

Tu prendras si tu le veux comme exemple celui des apnéistes qui devront maitriser cette rythmique par la force mentale.

Si un apéniste arrive à réduire son rythme cardiaque signifie bien que par la force mentale, nous pouvons agir sur le corps.

C'est un fait avéré, constaté.

Si une personne arrive par la force mentale arriver à réduire son rythme cardiaque, provoquer une situation dans son corps lui permettant de le mettre dans un état végétatif, c'est un fait avéré car qui peut le moins peut aussi le plus, pourquoi pas.

Je sais que ce je dis ne vaut ce que cela vaut du fait que je sois croyante.

Je sais que de te le dire est de dire que je suis encore dans une phase d'illumination.

Mais je sais qu'il ne me coute pas de te dire que cela je sais le faire et l'ai fait plusieurs fois.

Maintenant les gens dans le coma, dans un état végétatif, se sont trouvés face à une corrélation qui a permis à leur organisme de se mettre au service de leur conscience en la libérant.

La question fut posée mais personne n'y répond.

Je la réïtère : pourquoi les gens qui font des EMP ont tous le même parcours, et voient la même chose, à quelque chose près ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Saphir le Ven 5 Fév 2016 - 10:32

Depuis toujours les croyants utilisent les limites de nos connaissances pour y glisser l'idée de dieu... Je me rappelle, plutôt je ne me rappelle plus quel auteur du 14em ou 15em qui disait "dites moi ce qu'est vraiment le feu, je cesserai de croire en Dieu".
Remarquez, l'idée est bonne, c'est efficace.

Je joins un article de "psychomedia" sur ce sujet justement (c'est moi qui ai fait la mise en gras)

"Lorsque des croyances sont menacées, le recours à des arguments non vérifiables augmente
Psychomédia
Publié le 14 décembre 2014

Les croyances ne reposent pas toujours sur les faits, notamment parce qu'elles peuvent répondre à des motivations psychologiques (telles que maintenir une vision du monde, une identité ou une appartenance…), ont illustré plusieurs études.
..................
Mais qu'arrive-t-il, lorsque les gens sont confrontés à des données qui contredisent leurs croyances.
Dans une étude, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, ces chercheurs et Justin Friesen de l'Université York proposent qu'ils seront plus susceptibles d'intégrer dans leur systèmes de croyances (par exemples, religieux ou politique) des aspects non vérifiables qui ne peuvent être testés et réfutés de manière empirique et concluante.
Dans deux expériences, ils montrent une fonction offensive à la non vérifiabilité: des arguments non vérifiables permettaient à des participants de défendre leurs croyances religieuses avec plus de conviction et à des partisans politiques de polariser et critiquer leurs adversaires plus fortement.
Dans deux autres expériences, les chercheurs montrent une fonction défensive: quand les faits menaçaient leur vision, les participants choisissaient des arguments qui étaient davantage infalsifiables ("opinion moral") plutôt que falsifiables (des faits vérifiables).
Par exemple, des participants lisaient un texte dans lequel il était exposé que des découvertes dans le domaine de la physique (boson de Higgs) remettaient en cause l'existence de Dieu ou lisaient un texte dans lequel il était exposé que ces découvertes ne remettaient pas les croyances religieuses en cause. Ils devaient ensuite ordonner 10 raisons de croire en Dieu. Ceux qui avaient lu le texte menaçant la croyance priorisaient davantage les arguments non vérifiables.
Les chercheurs concluent en discutant comment dans un monde où les croyances et les idées sont de plus en plus facilement vérifiables par des données, les arguments dont la véracité ne peut être vérifiée peuvent être attrayants à inclure dans les systèmes de croyance et comment ils peuvent contribuer à la polarisation et à la marginalisation de la science dans le discours public
."


Quant à l'argument soi-disant scientifique "il faut explorer toutes les hypothèses et dieu en est une", elle est généralement servie par des qui, justement, n'explorent pas toutes les hypothèses, mais seulement celle, nous en conviendrons, qui fait appel à une inconnue X particulièrement grandiose, omni tout et multicartes, que l'on ne devrait poser qu'en toute dernière extrémité, et encore même pas à mon avis.

Saphir
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 96
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Zorrophile
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 20/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Jipé le Ven 5 Fév 2016 - 10:36

Excellente analyse, merci !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27140
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par _nawel le Ven 5 Fév 2016 - 10:59

Je suis d'accord, ce ne sont que des hypothèses car rien à ce jour n'a été exposé de telle manière que l'on puisse trouver la théorie viable et que l'axiome mathématique suit.

Mais me concernant, je me plais dans ma condition de croyante. J'aime dire certaines choses conditionnant une adhésion possible, oui, tout comme l'on peut dire à quiconque un élément afin d'éclaircir ses lacunes ou ses doutes, sinon je n'en parlerais pas.

Il est entendu que cette adhésion possible ne concerne pas le dogme, mais l'adhésion à toutes possibilités offertes ou expériences dont nous pourrions parler ensemble.

_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 16:26

Saphir a écrit:Depuis toujours les croyants utilisent les limites de nos connaissances pour y glisser l'idée de dieu... Je me rappelle, plutôt je ne me rappelle plus quel auteur du 14em ou 15em qui disait "dites moi ce qu'est vraiment le feu, je cesserai de croire en Dieu".
"Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j'y crois." [Albert Einstein]

Alors on y va. De quel dieu parle-t-on dans cet article? Et n'y a-t-il pas d'autres conceptions de dieu, par exemple le dieu de Spinoza ou celui de Walsch, etc.? Et pourquoi donc se réfère-t-on toujours au maillon de plus en plus affaibli de la conception de dieu? Pour donner du poids à l'argumentation?

Mais qu'arrive-t-il, lorsque les gens sont confrontés à des données qui contredisent leurs croyances.
Dans une étude, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, ces chercheurs et Justin Friesen de l'Université York proposent qu'ils seront plus susceptibles d'intégrer dans leur systèmes de croyances (par exemples, religieux ou politique) des aspects non vérifiables qui ne peuvent être testés et réfutés de manière empirique et concluante.
Quelle est la contre-partie scientifique? L'appel à des éléments vérifiables de type 'la terre tourne autour du soleil'? D'ailleurs en soi, qu'est-ce qui caractérise une théorie dite scientifique? La falsifiabilité? Mais alors dieu - et lequel? - tient-il de la science puisqu'il est infalsifiable?

Ainsi est-ce qu'on ne mêle pas deux niveaux? Est-ce qu'il n'existerait pas un niveau où 'quelque chose' pourrait tout de même être invoqué pour référer au mystère de la réalité, de l'origine, de sa raison d'être, de sa finalité? Juste le mot 'dieu' fait peur, c'est dire... Combien d'esprits scientifiques peuvent entendre ou lire les mots dieu, religieux, miracle sans vibrer négativement? Pourtant Einstein lui-même a su les utiliser sans se préoccuper des susceptibilités... Comme quoi un préjugé a la peau aussi dure qu'une croyance...

Par exemple, des participants lisaient un texte dans lequel il était exposé que des découvertes dans le domaine de la physique (boson de Higgs) remettaient en cause l'existence de Dieu
Je ne m'y connais pas tellement quant audit boson (lié à la masse, si j'ai bien compris), mais en quoi le boson de Higgs remet-il en question l'existence de 'dieu?' ? Il me semble qu'on l'avait aussi nommé la particule-dieu, mais tout de même, lié dieu à une particule, ça m'avait bien fait rire. Une boutade?

Les chercheurs concluent en discutant comment dans un monde où les croyances et les idées sont de plus en plus facilement vérifiables par des données, les arguments dont la véracité ne peut être vérifiée peuvent être attrayants à inclure dans les systèmes de croyance et comment ils peuvent contribuer à la polarisation et à la marginalisation de la science dans le discours public."
On l'a vu ici même, la science reconnaît au cœur du vivant les notions de projet, d'intention, de finalité, de miracle (au sens non-religieux du terme), etc. Mais encore faut-il une certaine dose d'ouverture et de mise à niveau pour sortir des vieilles notions de dieu, de sa peur de sa perte d'identité (d'une mort symbolique), ou de l'enclos psychorigide... Chacun donc sa petite bouées de sauvetage...

Quant à l'argument soi-disant scientifique "il faut explorer toutes les hypothèses et dieu en est une", elle est généralement servie par des qui, justement, n'explorent pas toutes les hypothèses, mais seulement celle, nous en conviendrons, qui fait appel à une inconnue X particulièrement grandiose, omni tout et multicartes, que l'on ne devrait poser qu'en toute dernière extrémité, et encore même pas à mon avis.
Ça s'appelle du fermage de gueule épistémologique... Et si j'ose l'ouvrir, traite-moi, toi aussi, d'extrémiste, de taliban...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 16:56

Ronron a écrit:Et pourquoi donc se réfère-t-on toujours au maillon de plus en plus affaibli de la conception de dieu?
Dans ce cas définis-nous le maillon fort et nous te dirons si on y crois. sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 17:06

Bean a écrit:
Ronron a écrit:Et pourquoi donc se réfère-t-on toujours au maillon de plus en plus affaibli de la conception de dieu?
Dans ce cas définis-nous le maillon fort et nous te dirons si on y crois. sourire
Suffit de ne pas s'en tenir qu'à la lettre (un petit défaut chez toi)...

Allez, un petit effort...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 17:47

Ronron a écrit:Allez, un petit effort...
Pas de soucis, j'attends tes références, je suis patient. sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 18:04

Bean a écrit:
Ronron a écrit:Allez, un petit effort...
Pas de soucis, j'attends tes références, je suis patient. sourire
Faut juste prendre le temps et accorder au texte l'attention requise...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 19:04

ronron a écrit:
Bean a écrit:
Ronron a écrit:Allez, un petit effort...
Pas de soucis, j'attends tes références, je suis patient. sourire
Faut juste prendre le temps et accorder au texte l'attention requise...
Pour le moment, c'est un grand désert qui s'offre à moi, j'attends donc. lol!
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 19:11

Bean a écrit:
ronron a écrit:
Bean a écrit:
Ronron a écrit:Allez, un petit effort...
Pas de soucis, j'attends tes références, je suis patient. sourire
Faut juste prendre le temps et accorder au texte l'attention requise...
Pour le moment, c'est un grand désert qui s'offre à moi, j'attends donc. lol!
Bon endroit pour méditer... texte en main...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 19:16

ronron a écrit:
Bean a écrit:
ronron a écrit:
Bean a écrit:
Ronron a écrit:Allez, un petit effort...
Pas de soucis, j'attends tes références, je suis patient. sourire
Faut juste prendre le temps et accorder au texte l'attention requise...
Pour le moment, c'est un grand désert qui s'offre à moi, j'attends donc. lol!
Bon endroit pour méditer... texte en main...
Pas de référence, pas de texte ... je médite ... je médite ... vacuité ...
Le maillon fort serait-il finalement plus faible que le maillon faible? sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 19:46

Bean a écrit:Le maillon fort serait-il finalement plus faible que le maillon faible? sourire
Je faisais référence à mon dernier commentaire à Saphir, mais bon, puisque même un petit effort te rebute...

Une piste tout de même pour une autre vision de dieu... Le commentaire déjà cité du dieu de Walsch à propos des sources non autorisées... Déjà, par ce seul commentaire, tu ne reconnaîtras pas le dieu biblique à géométrie variable (maillon faible)...

- Walsch
- Dieu

- Mais ma vérité à propos de Dieu vient de Toi.
- Qui a dit cela?
- D'autres.
- Quels autres?
- Des leaders. Des pasteurs. Des rabbins. Des prêtres. Des livres. La Bible, pour l'amour du ciel!
- Ce ne sont pas des sources autorisées.

Conversations avec Dieu. Tome 1, p. 7- 8
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 19:54

Enfin une référence claire et nette, marre des sous-entendus, des "nous voyes ce que je veux dire", des "mon post précédent", etc. enfin du tangible, c'est tout ce que je demande et il faudrait méditer pour ça?

Concernant Walsch, qu'apporte-t-il de neuf aux idées ancestrales de dieu? Le dieu subjectif que chacun porte en soi? Ce n'est pas franchement nouveau. What else? sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 20:01

Walsch a écrit:Au printemps 1992 (c'était aux alentours de Pâques, je me rappelle), un phénomène extraordinaire est survenu dans ma vie. Dieu s'est mis à vous parler. A travers moi.
La date n'est pas anodine, vous pensez bien.
Le nouveau Moïse, la nouvelle Bible. pette de rire
Au moins, il a le sens du commerce. ref
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 20:18

Bean a écrit:Enfin une référence claire et nette, marre des sous-entendus, des "nous voyes ce que je veux dire", des "mon post précédent", etc. enfin du tangible, c'est tout ce que je demande et il faudrait méditer pour ça?
Bon sang, ce que t'es soupe au lait... Paresseux en plus...

Concernant Walsch, qu'apporte-t-il de neuf aux idées ancestrales de dieu? Le dieu subjectif que chacun porte en soi? Ce n'est pas franchement nouveau. What else? sourire
Je t'ai donné une toute petite indication et t'as même pas su faire la moindre distinction...

Et t'as le livre cité qui répond mieux à la question que je ne pourrais le faire...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Ven 5 Fév 2016 - 20:25

Bean a écrit:Au moins, il a le sens du commerce. ref
Surtout quand on sait que les trois premiers tomes sont offerts gratuitement sur Internet...  T'as déjà une référence ici même et ça te coûtera pas un sou...

Pour le sens du commerce, faudrait pas oublier Hawking, Dawkins ou Onfray... Ou peu importe l'auteur ou la maison d'édition...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Saphir le Sam 6 Fév 2016 - 16:48

ronron a écrit:
Saphir a écrit:Depuis toujours les croyants utilisent les limites de nos connaissances pour y glisser l'idée de dieu... Je me rappelle, plutôt je ne me rappelle plus quel auteur du 14em ou 15em qui disait "dites moi ce qu'est vraiment le feu, je cesserai de croire en Dieu".
"Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j'y crois." [Albert Einstein]

Alors on y va. De quel dieu parle-t-on dans cet article? Et n'y a-t-il pas d'autres conceptions de dieu, par exemple le dieu de Spinoza ou celui de Walsch, etc.? Et pourquoi donc se réfère-t-on toujours au maillon de plus en plus affaibli de la conception de dieu? Pour donner du poids à l'argumentation?

Le problème, un des problèmes est là en effet "dis moi quel est ton dieu" parce que chacun a le sien et attend qu'on parle de son dieu- à-lui-qui-est-le-seul-vrai-le-seul-bon et les autres ils ont rien compris. J'ai l'impression que ce dieu là est tellement changeant, multiformes (il est déjà omni tout et multipuissant), qu'il en devient visqueux et insaisissable.
j'ai même entendu dire "il y a quelque chose, ce quelque chose, c'est Dieu".

Alors, de quel dieu je parle ???  d'aucun, il n'existe pas.

C'est aux croyants de définir de quel dieu ils parlent encore que, ironie mise à part, ils ne pourraient en parler sans déformer totalement le sentiment qu'ils en ont.
La poésie, peut-être ?



Saphir
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 96
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Zorrophile
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 20/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par dedale le Sam 6 Fév 2016 - 17:23

ronron a écrit:Et si mon cerveau est fait de matière et que toute matière est perturbation (fluctuation) du vide, qu'en est-il de mon cerveau, de ma conscience, du vide?

Evite les questions qui obligent à résumer à chaque fois l'histoire de l'univers, des particules au neurones en passant par les échelles, les systèmes, leur spécificités et leur organisation.


Et même si 'le miracle était résolu, ça resterait un miracle de toute façon', et ce, du seul fait que le fait en soi dépasse l'entendement...

Si tu veux dire que tu n'y comprends pas grand chose, la raison en est très simple : Tu analyses tout ça dans le bordel et sans discernement.
- Conscience, vide, fluctuation, matière, miracle... : C'est un inextricable foutoir, une nuit où tous les chats sont gris.

Donc je ne suis pas dans mon cerveau...

Je parlais en général. Peut être es-tu resté coincé dans ton nombril en train de te faire un film sur ton égo éternel.
J'ai vu bien pire que toi en zonant sur les forum : Des mecs qui se prennent pour des entités exo-dimensionnelles, d'autres qui parlent au nom d'Ashtar Teran, des élus de la pangalaxie, des zozos quantiques, etc...

Jusqu'à la prochaine hypothèse et au prochain prétendant... On pensait que... Mais les observations nouvelles... Et patati et patata...

Peut être. Pourvu que ce soient les faits qui fassent les théories, et non les croyances invérifiables et la miraculosité des curés.

Tu devais pas être très fort en analyse de texte...

Donc pour toi, un récit et une expérience, c'est la même chose?
Je ne sais pas pour les analyses de texte, mais pour ce qui est de l'analyse tout court, tu es à la rue, en train de te réinventer la réalité.

Réflexion d'un matérialiste athée réductionniste coincé...

Rétorque d'une culture religieuse édulcorée d'une imagination médiocre, ô grand ego éternel.

Parfois, probablement imaginées? Tu ramollis, le vieux!

Ca serait plutôt à toi de te renseigner.
Les EMIstes décrivent une expérience censée avoir lieu pendant la NDE.
Or ce n'est pas le cas.

Ne nous oblige pas à reouvrir pour rien encore une fois un topique sur les EMI.

Quant à la réalité au bout de ton nez, laisse-moi rigoler...

Tant mieux. Pour ce qui est de ton nombril éternel par contre, c'est assez pathétique.
C'est assez rasoir faut dire.

T'as mis tes verres réducteurs pour te cacher des évidences ou tu aimes niaiser?

Et sinon, tu as des arguments, ou tu comptes continuer à bafouiller de pitoyables conneries?

Tu nivelles par le bas... Réalité de ton analyse...

Blabla bla. Tes réponses font peine à voir.

Pas ma faute si tu peux pas t'élever plus haut qu'à ras les pâquerettes....

Et il se croit transcendant, le pauvre!
Il n'y a que dans ton crâne que tes fantasmes de curé t'élèvent plus haut que les autres.

Qu'est-ce que tu veux, les faits sont les faits.

Les croyances ne sont pas des faits, à moins que tu sois sous hallu.

De toute façon, les débats avec les témoins de Jéovah et cie, on sait à quoi ça rime.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par Bulle le Sam 6 Fév 2016 - 17:46

ronron a écrit:Surtout quand on sait que les trois premiers tomes sont offerts gratuitement sur Internet...  T'as déjà une référence ici même et ça te coûtera pas un sou...
Tu parles d'une référence mdr


_________________
Hello Invité !  Le Athéisme, définition - Page 25 Quizzv10 du 01 décembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45140
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Athéisme, définition - Page 25 Empty Re: Athéisme, définition

Message par ronron le Sam 6 Fév 2016 - 17:51

Bulle a écrit:
ronron a écrit:Surtout quand on sait que les trois premiers tomes sont offerts gratuitement sur Internet...  T'as déjà une référence ici même et ça te coûtera pas un sou...
Tu parles d'une référence  mdr
Tu parles d'un argument! lol!
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum